#BalanceTonPorc condamné par la justice

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede sheon le 06 Déc 2019, 18:27

Il va à l'encontre de la loi qui ne l'autorise pas à se substituer à la justice.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 21421
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede sccc le 06 Déc 2019, 20:23

rozz a écrit:
Ouais_supère a écrit:La question c'est interdiras/empêcheras-tu les gens d'y aller acheter leur pain.

ben, pour ma part, s´il n´y a meme que de fortes presomptions, je ne m´empecherais pas de le faire savoir

Les fortes présomptions, ça peut être des infos émanant des réseaux sociaux?
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 19722
Inscription: 22 Fév 2003, 19:32
Localisation: Belgique

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Shoemaker le 07 Déc 2019, 08:25

sccc a écrit:Les fortes présomptions, ça peut être des infos émanant des réseaux sociaux?

:D
Vox populi 2.0
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20583
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 09 Déc 2019, 20:25

Enième tentative (après n-1 refus bien étranges dans leur constance)...
Qui sait ça va peut-être fonctionner un jour.



Des arguments à même de tout faire s'écrouler ? Comme tout s'est écroulé une fois devant une cour supérieure suisse et deux fois devant deux cours supérieures polonaises..

https://livingstonledger.com/roman-polanski-seeks-to-have-prosecutors-testimony-unsealed/

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4995
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Ouais_supère le 09 Déc 2019, 20:55

:o
Ouais_supère
 
Messages: 22785
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 10 Déc 2019, 15:40

Lu par hasard dans Transfuge aussi ("par hasard" parce que c'est pas ma lecture ordinaire ... et "aussi" parce que j'ai partagé autre chose de la même publication)

Quand la machine #Metoo s'emballe
Par Vincent Jaury

L'égalité homme-femme a fait des progrès considérables depuis des décennies, et c'est tant mieux. C'est même essentiel. Pendant des siècles, des hommes ont oppressé des femmes, de manière systémique. On a appelé cela le patriarcat, et il était bien réel. Rien à redire là-dessus. Rien non plus à redire sur le fait qu'il faille dénoncer les viols commis sur les femmes chaque jour, un chiffre intolérable. Les hommes doivent se montrer solidaires de ce combat contre les violeurs.

Il n'en reste pas moins qu'un je ne sais quoi gêne depuis la création de #Meetoo et de son pendant français au titre détestable et qui annonçait les dérives actuelles, #Balance TonPorc . « Balancer » que l'on peut définir ainsi : congédier brutalement quelqu'un. C'est bien cette brutalité qui pose problème, antithèse de la justice, qui se doit d'être lente et raisonnable. Il faut dire les choses telles qu'elles sont : #BalanceTonPorc a les mains sales. Je n'arrive pas à oublier cet homme, Eric Brion, lynché par le tribunal des réseaux sociaux, qui a perdu sa compagne, ses amis et son travail, à cause d'une accusation de harcèlement sexuel de la fondatrice du mouvement Sandra Muller. Il a été acquitté, jugé innocent, elle a été jugée coupable. Mais entre-temps, Eric Brion a été mis à mort socialement, comme il le dit lui-même. #BalanceTonPorc et le tribunal médiatique ont condamné un innocent, ce qui est infâme. De victime présumée, Sandra Muller s'est muée en bourreau avéré.

Je pensais sincèrement que ce serait un avertissement salutaire, et que la prudence serait alors de mise. Or, outre que l'acquittement de cet innocent a été à peu près passée sous silence, aucun enseignement n'en a été tiré. La Cause n'a pas de conscience, encore moins de mauvaise conscience, elle est sourde et aveugle, tant qu'elle avance, tant qu'elle fait chuter, tout peut continuer. Comme le mouvement aurait gagné en dignité s'il avait décidé de procéder autrement au nom de la justesse ! De procéder, justement, dans le cadre du droit, dans le cadre d'une cour de justice où l'accusé peut se défendre correctement, suffisamment.

Au lieu de ça, il y eut le cabotinage d'Adèle Haenel. Il y eut ce choix de passer par Mediapart pour régler ses comptes. Elle a feint l'indulgence, cette actrice qui sait jouer des émotions et des mots, mais permettez-moi d'être incrédule et sceptique sur ce choix de l'indulgence. Car en effet, si elle avait vraiment voulu être juste, elle n'aurait pas monté ce dossier à charge unilatéral, chair fraîche balancée dans la fosse aux lions. Elle n'aurait pas osé aller au tribunal, cette star puissante, qui a évidemment un avocat ? Elle ne s'y serait pas rendue car le système judiciaire serait « de manière systémique, violent avec les femmes »? Quel jugement excessif qui discrédite l'ensemble des propos de l'actrice ! Qu'il y ait des imperfections, comme le montrent des rapports récents sur ces questions, il faut le prendre en compte. Mais qu'un système organisé qu'est l'institution judiciaire, au coeur même duquel un très grand nombre de magistrats sont des magistrates, fasse « violence aux femmes », est mensonger. Et quoi qu'il en soit, passer par voie de presse, vaut-il mieux en termes de justice, que l'institution judiciaire ? En ces termes-là non, mille fois non ; en termes d'efficacité pour l'emporter sur quelqu'un, pour le mettre à terre, pour une mise à mort, c'est une évidence. C'est une régression démocratique que d'agir ainsi, un retour au temps du Far West, où, aidé de quelques témoins, on règle ses comptes soi-même, par-delà l'appareil judiciaire jugé en deçà de tout, incapable d'une vraie sanction, dure, radicale, menant à la mort, symbolique ou réelle. Entre le justicier Eastwood et Haenel, et ajoutons Valentine Monnier qui accuse Polanski, la frontière est ténue. Ce besoin de châtiment relève d'une dérive extrême droitière.

Alors pourquoi doit-on impérativement passer par la justice ? Parce que la justice a été créée contre ce besoin de châtiment. Jacqueline de Romilly a écrit un livre éclairant sur cette question, La douceur dans la pensée grecque. Qu'est-ce que la justice ? Elle est cette institution qui déjà chez les Grecs s'érige contre la violence archaïque dont nous sommes porteurs. Elle est le lieu comme aujourd'hui, où l'on ne juge pas simplement l'acte, mais les circonstances et les intentions. L'accusation s'accompagne d'explications, avec un principe qui est le contradictoire. La justice athénienne dont nous sommes les héritiers, fait l'éloge de la décence, de la douce équité, qu'elle oppose à la brutale application des règles de la loi. Contre nos instincts de vengeance, la justice appelle à la clémence. Pas une clémence benête, bien sûr, Platon avertit déjà dans La République qu'un suggnomé (jugement compréhensif) manié à la légère, devient indulgence au mal. Mais une magnanimité pour le présumé coupable, c'est notre part d'humanité la plus haute. Il reste que la mansuétude est un sentiment si élevé, qu'elle nous est la plupart du temps inaccessible. C'est pourquoi la justice se substitue à nos faiblesses d'hommes.

Et c'est donc pourquoi c'est dans ce système-là et aucun autre, que le féminisme doit opérer. C'est à ce prix qu'une vita nuova est possible. Sinon les dégâts seront irréparables. Même Klaus Barbie, qui fit envoyer les quarante-quatre enfants juifs d'Izieu à la mort et à Auschwitz, a eu le droit à un procès. Ce fut, disons-le clairement, la dignité de notre pays.


Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4995
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 19 Déc 2019, 00:24

Comme un excellent texte, vient de surgir, autant partager par ailleurs tout ce qui ne l'a pas été...

https://www.parismatch.com/Actu/Societe/Exclusif-Roman-Polanski-On-essaie-de-faire-de-moi-un-monstre-1664159

Mais aussi:
https://www.parismatch.com/Actu/Societe/Affaire-Polanski-qui-est-Valentine-Monnier-1665004

À mon avis, et j'ai l'honnêteté de le dire, une partie de la contre-enquête a surement été faite avec l'aide des Polanski...
Mais après tout où est le mal, le bidule du Parisien a tout entier été fait à charge, non pas par la journaliste, par Monnier elle-même, qui a amené tous les revendiqués supposés témoins


Et par ailleurs :

https://www.marianne.net/societe/accusations-d-adele-haenel-contre-christophe-ruggia-la-contre-enquete

"Heureusement, un jour, se prononcera la justice, la vraie. Aussi imparfaite soit-elle, elle tâchera de le faire. Avec subtilité"

Comme c'est partiellement payant, les déclarations de Ruggia (mais lisez le début de l'article de Marianne, ça vaut la lecture même si incomplet à 90% ou plus):
https://www.lefigaro.fr/flash-actu/christophe-ruggia-se-defend-apres-les-accusations-d-adele-haenel-20191218



Et donc enfin la tribune qui m'amène à passer dans le topic, très bon texte:
https://www.lefigaro.fr/vox/culture/francois-margolin-pourquoi-l-academie-des-cesars-ne-doit-pas-exclure-polanski-20191218

Je ne comprends pas trop le titre, étant donné que la tribune ne parle pas vraiment de ça..
De toute façon je ne vois pas Alain Terzian céder à ce genre de chose, ni même l'ensemble des gens qui ont travaillé sur J'accuse se laisser faire..
Et c'est objectivement le meilleur film français de l'année (et en plus, meilleur film vu par 1,4 millions de personnes qui peuvent en témoigner), et souvent dans toutes les catégories techniques aussi (il n'y a peut être qu'en matière de photographie où il a vraiment de la concurrence), comment l'éluder, comme si il n'existait pas ....
Ah et puis, à quand un mouvement similaire contre Les Misérables... ?

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4995
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Ouais_supère le 26 Déc 2019, 15:33

Et SOUDAIN, Twitter découvre Gabriel Matzneff.

la parol ce liberes !!!!
Ouais_supère
 
Messages: 22785
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54


Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede sheon le 26 Déc 2019, 17:08

Faudrait que l'auteur de l'article prenne une décision, d'une phrase à l'autre ça passe de 13 à 14 ans.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 21421
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede sheon le 26 Déc 2019, 17:34

Tiens, c'est lié au sujet parce que ça parle de justice, cinquième épisode d'une série utilisant des images d'archives de l'INA (je la recommande dès le premier épisode) :
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 21421
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 27 Déc 2019, 13:08

Pauvre Nanard... obligé de s'excuser que le totalitarisme moral ne se soit pas emparé de son émission plus tôt :roll:



Et l'inepte Madame Bombardier (que Drucker essaie de nous revendre tous les ans) qui se faisait fort d'importer ce totalitarisme moral ici..

De quel droit, colonialiste...


Enfin j'aime bien le "moralement c'est un progrès".. Qui veut tout dire.

Géniale subtilité.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4995
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Ouais_supère le 27 Déc 2019, 14:47

M'en parle pas, j'ai ragequit Twitter 10 fois depuis ce matin en lisant ce tweet et les réactions.
Ouais_supère
 
Messages: 22785
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Shoemaker le 28 Déc 2019, 09:17

J'ai raté un épisode : faudrait pas trop critiquer ce monsieur (ainsi que toute cette mouvance "libertaire" qu'il représente) ?... Et le critiquer, serait faire de la morale à 4 sous ?...
Je voudrais juste qu'on m'explique.
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20583
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Ouais_supère le 28 Déc 2019, 11:45

Shoemaker a écrit:J'ai raté un épisode : faudrait pas trop critiquer ce monsieur (ainsi que toute cette mouvance "libertaire" qu'il représente) ?... Et le critiquer, serait faire de la morale à 4 sous ?...
Je voudrais juste qu'on m'explique.



Une dame sort un bouquin pour raconter qu'elle a été victime de Matzneff, écrivain aux écrits polémiques car apparemment faisant l'apologie de la pédophilie .

Du coup, on a exhumé pour Twitter des extraits de l'émission Apostrophe où ce Matzneff était invité et où il se faisait d'ailleurs copieusement houspiller pour le contenu de ses écrits.

De fait, Twitter lynche Pivot qui présentait l'émission.

Pivot fait ce tweet maladroit en guise d'excuse.

Twitter lynche encore plus Pivot.
Ouais_supère
 
Messages: 22785
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Ouais_supère le 28 Déc 2019, 11:51

Pour répondre plus précisément, mon avis : on s'en fout de Matzneff, vieillard de 84 balais qui ne peut plus faire de mal et dont les agissements sont prescrits depuis 45 ans.

On s'en fout de Pivot qui invitait ce même mec à l'époque.

Quel besoin y a-t-il à venir chercher ces deux grabataires AUJOURD'HUI pour ne même pas les traduire en justice puisque tout est prescrit ?

AUCUN.

Si ce n'est le lynchage.

Ouais_supère
 
Messages: 22785
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 28 Déc 2019, 12:08

J'ai raté un épisode : faudrait pas


Faudrait pas?

Mais tu fais bien ce que tu veux, Shoemaker !

Non le vrai problème, c'est le totalitarisme et terrorisme moral (autrement dit un mouvement qui actuellement impose une morale - individuelle par nature - à l'ensemble de la société )...

Il faut montrer du doigt, publiquement, salir, livrer à la vindicte populaire, des gens sur la seule base d'allégation.. (ça déjà devrait te poser un problème)

Mais le totalitarisme est si grand que le présent ne lui suffit plus...
Il faut aller juger le passé avec le regard totalitaire du présent (regard qui quand le présent sera passé, sera encore différent, tout est mouvant), il faut aller cracher sur un vieux monsieur, sans se poser la question du fait que ça se produit dans des circonstances,

Encore plus que les attaques envers ce monsieur, c'est celle contre Pivot qui sont injustes.

Quand Lolita est publié, quelques dizaines d'année plus tôt, livre qui est le journal de bord imaginaire d'un pédophile, et qui rend complice le lecteur puisqu'insidieusement il le fait rentrer dans le mode de pensée du pédophile, c'est l'oeuvre, la réussite littétaire qui importe.
Comment ne pas comprendre que Pivot quand il se trouve face à Matzneff est dans un monde littéraire où le livre de Nabokov est récent, où ce qu'il lit, peut fort bien être de la fiction, même si Matzneff s'en vante.
Par ailleurs tout ce qu'évoque Matzneff n'est pas de la pédophilie.

Par exemple invité ce soir là, le livre qu'il évoque évoque des relations avec des mineurs, mais ce n'est pas de la pédophilie. Pour de la pédophilie il faut remonter à des ouvrages des années 70 apparemment.

Bref, pourquoi Pivot s'en prend plein la gueule pour cette émission alors qu'il a toute les raisons de croire que c'est de l'imaginaire et de la provoc (comme l'était celle de Nabokov).


Pourquoi héroïser une dame du Canada* qui joue la colonialiste morale à l'époque ("nous on est évolué d'où je viens, sous homme que vous êtes")... A l'époque elle ne représente rien, sinon le colonialisme qui va finir par nous envahir.
*: je mets Canada à dessein, pour ne pas salir le Québec

En fait, avec ce jugement totalitaire de la morale sur le passé, on aboutit à des trucs absurdes...

Des gens qui insultent Camus comme il était toujours vivant, parce qu'il serait colonialiste ( et alors, à la limite ? chacun nait dans une certaine culture), et veulent le bannir (on m'a reproché le mot camusien il y a quelques temps, pour tout dire... dans un écrit.. autrement dit tout Camus est a jeter parce qu'il n'est pas du bon côté de la barrière de nos yeux du présents ? )

Des gens vomissent Heidegger parce qu'il appartenait au NSDAP. Encore une fois, quelles sont les circonstances ?
On a même un narcissique télévisuel qui comme il n'a pas d'oeuvre (c'est un médiocre) essaie de faire effacer quelqu'un qui en a une (en fait en relisant ces mots je me suis aperçu que ça correspondait à deux personnes, mais je ne vais pas préciser, les deux le mérite)... jusqu'à faire croire que la pensée d'Heidegger serait en fait du nazisme codé sous forme de métaphysique, cosmologie, pensée.



Dans Une vie cachée, il y a un long monologue (enfin vis à vis des autres interventions de personnages du film, cela parait long car en réalité il ne dure pas plus de 2 minutes sans doute - et ce n'est d'ailleurs pas le plus long monologue, il y en a un bien plus long) d'un peintre à Franz.

Il dit en substance "Je peins leur prophètes d'une manière qui est confortable aux gens qui regardent ces peintures. Je crée des admirateurs pas des fidèles/disciples: ces gens là sont persuadé qu'ils n'auraient pas tué les gens* que maintenant ils admirent." .. Et le monologue continue, décrivant la difficulté justement d'être fidèle, combien c'est la chose la plus ingrate, la moins aisée. (Pour tout dire, je possède meme un texte de trois page sur toutes ces pensées, autour duquel l'acteur devait improviser, bref comme une version longue de ce dialogue, version infiniment plus longue aussi que celle du scénario)
*: Jésus de Nazareth est sous-entendu car il évoque par ailleurs le Christ dans d'autres passages

C'est sans doute une allusion à Matthieu 23:29-31 :
Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous bâtissez les sépulcres des prophètes, vous décorez les tombeaux des justes,
et vous dites : “Si nous avions vécu à l’époque de nos pères, nous n’aurions pas été leurs complices pour verser le sang des prophètes.”
Ainsi, vous témoignez contre vous-mêmes : vous êtes bien les fils de ceux qui ont assassiné les prophètes.



On en revient au message évoqué au sujet de Polanski et dans l'oeuvre de Polanski: personne n'est immaculé.
("No one is innocent." dit d'ailleurs le capitaine Herder (Matthias Schoenarts) à Franz, dans un autre monologue)

Il faut avoir une certaine idée narcissique de sa propre blancheur pour se lancer dans des croisades morales pour juger à travers le temps de qui était bon et ne l'était pas, en étant persuadé qu'on aurait fait différemment des gens qu'on juge.
D'ailleurs, le Malick à nouveau évoque ce même sujet, quand il met face à face Franz et son juge, le juge Lueben (Bruno Ganz). Un juge qui interroge "Vous me jugez?" Et Franz qui répond qui non, un homme fait le mal, volontairement ou malgré lui, et ne peut plus effacer le mal qui a fait (NDLR: tragédie du temps) même si il le veut. En quelque sorte il dit à la fois de son juge et de tout homme: chacun fait sans doute du mieux dans les circonstances qu'il traverse, qui suis-je pour juger ? Tout ce que je sais c'est que moi, je ne peux dans les circonstances que je traverse faire ce que vous me demandez.


Bref, cette chasse aux sorcières à travers le temps est mortifère.
C'est une des choses les plus méprisables dont est capable l'humanité, dénier l'humanité à d'autres âmes du passé - et parfois à la totalité d'une population - parce que orgueilleux, on aurait fait mieux dans de mêmes circonstances.

Pauvre Pivot.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4995
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Shoemaker le 28 Déc 2019, 12:45

Hugues a écrit:Mais tu fais bien ce que tu veux, Shoemaker !

Un peu mon n'veu ! :lol:
Merci pour ta longue réponse. Je réagirai plus tard...
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20583
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Shoemaker le 29 Déc 2019, 15:02

En ce qui concerne donc l’émission de Pivot, et sa déclaration… Pour ce que je sais de G. Matzneff, j’ai compris que ce qu’il relate dans son (ses) livre, ce n’est pas un imaginaire romanesque qui établirait une distanciation entre l’auteur et l’œuvre, mais ses « exploits » réels, que je qualifie pour ma part de pornographiques ; et comme ces exploits s’exercent sur des jeunes, certes pubères, mais à mes yeux à peine sortis de l’enfance, je ne vois pas une seconde où se situe le problème de remettre ce triste marquis devant un miroir qui lui apporte la contradiction. Telle est MA perception des choses qui en vaut une autre. Et je rappelle la définition du mot « pornographie » (Wiki) :

La pornographie est la « représentation complaisante — à caractère sexuel — de sujets, de détails obscènes, dans une œuvre artistique, littéraire ou cinématographique », cette représentation explicite d'actes sexuels finalisés ayant pour but de susciter de l'excitation sexuelle1 etc etc…

Ce personnage ayant donc, avec la complicité du médiocre et insignifiant Pivot (quand je l’écoute pérorer, je me demande comment tant de nullité a pu accéder à une telle notoriété…) accepté de descendre dans l’arène publique pour propager sa MORALE, sa vision du monde, en se planquant mollement derrière le label « création artistique », il est tout à fait normal, sain et logique qu’on puisse (sur un média publique appartenant à la communauté des citoyens) lui opposer un autre son de cloche, serait-il moral aussi. Après, chacun se fait sa « religion », comme on dit. Et pissétout !

A propos de pédophilie, oui, il n’a jamais prétendu avoir violé (un pédophile ne peut QUE violer) un enfant très jeune. Mais j’ai cru comprendre, suite à la lecture d’un extrait de sa « propagande » (j’assume), qu’il s’est fait des petits garçons de 12 ans, principalement chez les damnés de la terre, le tiers monde en d’autres termes… (Fredo M. si tu nous lis…).
Alors, chacun en pense ce qu’il veut, quant à la qualification de tels actes. Chacun est responsable devant sa conscience.

Le puritanisme, parlons en. La société actuelle est une société où un enfant de 10 ou 11 ans peut accéder à la pire des pornographies en quelques clics sur Internet, réseau parfaitement contrôlé en vérité, par les maîtres de ce monde. Alors je reste dubitatif, lorsque je lis par-ci par-là, qu’on assiste à un horrible retour du pire des puritanisme/totalitarisme et tout le saint Frusquin. Et justement, cette société où, malgré les quelques cris d’orfraies venus d’on ne sait vraiment où, en vérité donc, cette société pornocratisée est le résultat de la grande campagne menée dans les années 70 et 80, par JUSTEMENT ces gens qui crient à la victimisation. Dans ces années-là, une caste d’intellectuels germanopratins et autres, devenus pour la plupart de bons soldats du pire des néolibéralismes, a prôné la sexualité entre adultes et enfants-ado (si ce n’est pire…). Résultat, aujourd’hui, il suffit de voir, de regarder, pour constater qu’on y est presque. Il ne faut pas se faire avoir par ce pseudo retour du puritanisme sous sa forme MeToo. Ce n’est que « bruit » suspect. Je ne sais pas encore les tenants et aboutissants de cette situation paradoxale, mais d’évidence, les Matzneff, BHL et autre Dany le Rouge ont gagné la bataille, en vérité. Les féministes hystérique, c’est du gnan-gnan…
Je précise tout de même que, même si le « raffut MeToo » n’est qu’un « machin » artificiel, je déplore totalement qu’il ait fait des victimes collatérales (des sacrifiés ?…) du fait des opérations de lynchage médiatique absolument inacceptables, on est d’accord là-dessus. Et donc, oui, c’est peut-être paradoxal, mais d’évidence, le bon vieux puritanisme est mort est enterré, et bienvenue à ce nouveau monde, fait d’une pornographie de luxe pour les dominants, et d’une autre, miteuse et glauque, pour les sans-dents.

En ai-je parlé, de la morale ? non…
Alors la morale. Oui, la morale c’est bien, mais que chacun la garde pour lui-même, et ne l’impose pas aux autres. Cela vaut pour la morale puritaine, COMME pour la morale sadienne. Quand j’écoute ou que je lis des trucs équivalents à ce que raconte un Matzneff (lire Libé, le Monde, France Inter, partout dans les média main stream comme on dit…), je constate pour ma part une offensive extraordinaire de la porno-culture, à tel point que personne, en vérité, n’ose vraiment se la ramener avec sa morale à 4 sous dite puritaine. C’est un fait.

Je me répète peut-être encore : non seulement je considère que Matzneff fait la propagande de sa morale à lui, mais que l’argument artistique qu’il invoque lui et Pivot, reste à clarifier : Si Céline vient défendre Mort à Crédit, authentique œuvre artistique, chez Pivot, j’applaudis des 4 mains. Mais s’il y vient pour défendre Bagatelle pour un massacre, il pourra prétendre toute la sainte journée que c’est une œuvre sanctuarisée par l’effet « Création artistique », je la considèrerais pour ma part comme un tract politique, et je ne me gênerais pas une seconde pour le lui renvoyer sur la tronche. Pareil pour Matzneff qui, de plus, ne fait que décrire des exploits dont il revendique la réalité concrète sans états d’âme. Rien n'est simple, définitif, figé... Tout est à considérer, à discuter, à démonter, à remettre en question...

L’art n’est pas sacré. Qui a prétendu une telle ineptie ? L’art est aussi politique, militant, idéologique, MORAL, critiquable à tous les étages, et l’auteur avec, pour le meilleur et pour le pire. Sinon, qu’il reste dans sa sphère privée, et les vaches seront bien gardées.
Je ne suis surtout pas un « puritain » moralisant, au contraire, je suis pour une société ouverte, tolérante, tout ça… Mais pas une société livrée à des prédateurs en général du bon côté capitaliste de la hache. Eh oui, comme souvent, tout cela, c’est de la bonne vielle soupe politique…

Le passé, le présent… Apostrophes n’est pas un phénomène de l’Antiquité Romaine. C’est une émission encore fraîche dans les esprits, et son influence est parfaitement sensible encore. Donc il n’y a aucun malaise à en parler. L’argument « anachronisme » ne me convainc pas une seconde. Quant à la nana pseudo victime de Matzneff, qui a écrit un enième livre du genre, elle ferait mieux de se retourner contre sa mère qui a regardé le tout sans en prendre grave ombrage. Et lui demander pourquoi elle ne lui a pas appris à dire NON, quand on a 14 ans et qu’on se trouve pris dans les filets d’un bon vieux pervers pépère. Si Matzneff n'est pas un pervers pépère, certes de luxe, qu'est-ce qu'alors, un pervers pépère ?

Oui, personne n’est pur, personne n’a l’âme blanche comme une colombe. Cela est une chose. C’en est une autre que de propager une morale délétère et destructrice. Y a un truc qui s’appelle la conscience, et qui nous permet d’apprivoiser ce mal en nous. C’est cela, la dignité de l’Humain, la victoire qu’il emporte contre ses propres démons. Et ne pas y succomber jouissivement…

Camus et le colonialisme, ça sera pour une autre fois…

Je conclus par un rappel (je radote beaucoup !…)
Si un totalitarisme guette gravement la société actuelle, ce n’est certainement pas le puritanisme d’antan, mais justement la morale contraire, celle d’une pornographisation généralisée, de luxe pour les riches, de m… pour les sans dents, comme d’hab, sous couvert d’évolution lumineuse des mœurs. Ben tiens !!!!…
Et ? Bah, en vérité, le terne escroc Pivot, BHL, Danny le Rouge, et quelques autres hurluberlus de l’hyper néolibéralisme en mode intellectuels, ont bel et bien gagné la partie. Donc, ça va, encore une fois, pas de quoi avoir peur du vieux fantôme d’un puritanisme suranné et bel et bien enterré.
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20583
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Ouais_supère le 29 Déc 2019, 17:13

Shoemaker.

Quel est l'intérêt d'aller, 40 plus tard, traquer un vieillard jusque dans les chiottes, alors que la justice ne peut rien contre lui pour les faits reprochés ?

Si ce n'est la vengeance, une idée de "il a fait souffrir, qu'il souffre à présent" ?

Autrement dit une loi du talion que je serais surpris de te voir défendre ?

Quel est l'intérêt d'aller, 40 ans plus tard, traquer Pivot jusque dans les chiottes pour avoir ouvert un micro pour quelqu'un qui, comme tu le dis, avait l'assentiment d'une (j'ai dit UNE) humeur de l'époque ?

Si ce n'est la vengeance, une idée de "il a cautionné la souffrance, qu'il souffre à présent" ?

Réfléchir aux moeurs d'une époque, constater ce que l'on considère comme des dérives, voir comment elles sont advenues, OUI.

Aller traquer, etc. pour faire rendre gorge socialement (la mort sociale, c'est ça que l'on prescrit pour ces deux mecs) deux vieillards pour un truc qu'une grande part de la société a cautionné, NON.

Et je veux bien tomber avec eux plutôt que de les voir subir seuls le courroux d'une armée de SJW assoiffés de sang... social.
Ouais_supère
 
Messages: 22785
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 29 Déc 2019, 18:35

Shoemaker a écrit:Oui, personne n’est pur, personne n’a l’âme blanche comme une colombe. Cela est une chose. C’en est une autre que de propager une morale délétère et destructrice. Y a un truc qui s’appelle la conscience, et qui nous permet d’apprivoiser ce mal en nous. C’est cela, la dignité de l’Humain, la victoire qu’il emporte contre ses propres démons. Et ne pas y succomber jouissivement…


(Pour faire vite)

On est d'accord.

Seulement quel est le mal en nous en ce moment, vraiment dans toutes la société.
N'est-ce pas celui qui nie toute défense à tout accusé, et le lynche ..

C'est bien plus profond que le mal causé par un homme sur 100000 (ou je ne sais quoi) qui aurait des pulsions ... Ou par un homme qui a eu le malheur de battre sa femme jusqu'à la mort.. Ou par je ne sais quel meurtrier.
Que toute une frange de la société des millions de personnes refuse le procès équitable, refuse le principe même de défense, condamne par avance. Refuse même le principe d'avoir payé sa peine ou d'être réhabilité.
Et en plus, comme je le disais, le fasse au nom de l'orgueil d'une blancheur revendiquée n'existe chez personne.
Que diront ces gens le jour où par accident ils seront accusés à leur tour ?

Bref.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4995
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Rainier le 29 Déc 2019, 20:42

Matzneff, ça fait 50 ans qu'on sait que c'est un "pervers pépère" comme dirait Shoey.
Mais faut croire qu'à l'époque, la morale était différente et les Matzneff, Michel Polac, Cohn Bendit, Patrick Font, l'avocat Thierry Levy ou Nabokov passaient souvent à la TV. Il y avait aussi un autre écrivain dont j'ai oublié le nom, décédé depuis et adoré par les "intellectuels" de l'époque qui se vantait d'avoir couché avec 500 garçons de 3 au 60 ans !

Par contre pourquoi dire que Pivot est un "terne escroc" sans talent ? Dans les années 70 et 80, quand il n'y avait que deux ou trois chaines de TV, il a fait découvrir tout un tas d'écrivains au peuple ignare ...dont je faisais partie, moi qui ne ratais pas un seul numéro d "Apostrophes".
Grâce à lui, j'ai découvert Marguerite Yourcenar, Vladimir Nabokov, Milan Kundera, John Le Carré, Soljenitsine, Bukowski, Cavanna ... ou bien le farfelu Emmanuel Todd qui prétendait, devant Georges Marchais, que l'URSS allait s'écrouler dans les 10 ans (vraiment n'importe quoi !).
Pivot avait même invité dans la même émission Brassens et le général Bigeard :D Fallait bien faire un peu de spectacle !

Moi je remercie Pivot et cette époque où avec deux chaines de TV, on apprenait 1000 fois plus de choses intéressantes qu'aujourd'hui avec nos centaines de chaines câblées ou non !

Le seul reproche qu'on lui faisait c'était qu'il fallait passer chez Pivot, à l'époque, pour espérer vendre des livres.
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15516
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Marlaga le 30 Déc 2019, 11:07

Ouais_supère a écrit:Shoemaker.
Quel est l'intérêt d'aller, 40 plus tard, traquer un vieillard jusque dans les chiottes, alors que la justice ne peut rien contre lui pour les faits reprochés ?


On a bien traqué les vieux nazis alors qu'ils avaient l'assentiment démocratique à l'époque.
#JeSuisZemmour
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 21261
Inscription: 12 Mar 2007, 09:45

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Tarod le 30 Déc 2019, 18:48

#spock
Avatar de l'utilisateur
Tarod
 
Messages: 6403
Inscription: 06 Mar 2011, 14:11
Localisation: Corrèze

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 30 Déc 2019, 21:22

Marlaga a écrit:
Ouais_supère a écrit:Shoemaker.
Quel est l'intérêt d'aller, 40 plus tard, traquer un vieillard jusque dans les chiottes, alors que la justice ne peut rien contre lui pour les faits reprochés ?


On a bien traqué les vieux nazis alors qu'ils avaient l'assentiment démocratique à l'époque.


Tu remarqueras que moi, je suis comme quelques noms du forums cohérent, j'ai dit ici que j'étais contre les poursuites contre Papon. (Ce qui n'était pas très populaire, déjà quelques crachats)

... sans doute parce que c'était un grand artiste ou que je protégeais quelqu'un du même bord politique que moi

saoul:


C'est triste de ne pas remarquer la cohérence et de continuer à psychologiser tes interlocuteurs plutôt que de leur reconnaître une constance.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4995
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede madaxhe le 30 Déc 2019, 21:38

On en serait pas là aujourd’hui si la justice avait fait son travail à l’époque, je crois. La seule différence entre cet avant et notre maintenant est que la minorité qui hurle aujourd’hui n’avait pas la parole à l’époque (et c’est bien dommage!). Nul ne peut dire ce qui serait arrivé si elle l’avait eu!
Il faut une certaine dose de tendresse pour se mettre à marcher avec tout ce qui s’y oppose
pour se réveiller avec tant de nuits dessus…
Avatar de l'utilisateur
madaxhe
marmotte
 
Messages: 1651
Inscription: 05 Mar 2003, 14:44

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 30 Déc 2019, 21:55

Elle l'a toujours eu : devant la justice.

Nul besoin de hurler, et non je ne trouve pas ça dommage qu'on ait pas entendu ces hurlements assez absurdes.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4995
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede madaxhe le 30 Déc 2019, 23:10

Hugues a écrit:Elle l'a toujours eu : devant la justice.

Nul besoin de hurler, et non je ne trouve pas ça dommage qu'on ait pas entendu ces hurlements assez absurdes.

Hugues

Ce type est une saloperie intégrale, qui violait des momes de 11 ans en Thaïlande (et qui s’en vantait!), il aurait du passer sa vie en prison, qu’il la finisse comme une merde, je ne trouve pas ça injuste.
Il faut une certaine dose de tendresse pour se mettre à marcher avec tout ce qui s’y oppose
pour se réveiller avec tant de nuits dessus…
Avatar de l'utilisateur
madaxhe
marmotte
 
Messages: 1651
Inscription: 05 Mar 2003, 14:44

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 30 Déc 2019, 23:35

Ce type contrevenait peut-être à la loi - peut-être car ce sont ses allégations à l'auteur même
Et c'est à la justice d'en juger.
C'est tout ce qu'on peut dire.

Tout le reste "saloperie" etc..
ce sont des considérations qui ne devrait même pas être l'objet de discussion

Car c'est à la fois ton point de vue moral.
Mais en sus, tu n'es pas juge ni moi, tu ne devrais même pas avoir d'avis sur la question (par exemple avoir comme avis que ses allégations sont vraies, sans enquête) on ne devrait même pas en entendre parler, ça ne nous concerne pas


Donc chacun son rôle dans la société.
La justice, faite par les juges ou les jury d'assises, pas par Caroline de Haas, François Laborde, madaxhe, Marlaga ou moi.

Le jour où toi madaxhe tu seras accusé, de je ne sais quel geste que tu n'as pas fait, tu te diras que ce n'est pas si mal qu'il n'y ait pas de publicités immenses autour d'un geste que tu n'as pas forcément fait.
C'est pour te protéger madaxhe l'innocent, qu'il faut protéger tout le monde, même quelqu'un qui sera finalement reconnu coupable.
C'est ça le principe de présomption d'innocence, s'abstenir de juger, ou d'avoir un avis.

C'est triste une société où désormais il faut rappeler ce principe élementaire, parce que le sport favori c'est le lynchage et d'avoir un avis sur tout, même sur ce qu'on ignore.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4995
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede madaxhe le 31 Déc 2019, 00:11

Heu, je ne l’ai pas inventé qu’il violait des momes 11 ans en Thaïlande, c’est lui qui l’a écrit. Je ne l’accuse pas, je relate des faits qu’il a mentionné. Je ne parle pas de machin ou de bidule, je parle de Matzneff, et je réécris que c’est une saloperie intégrale. Que la justice ou tout autre autorité administrative ne se soit pas saisie de son cas a l’époque pose, à mon sens, bien des questions sur sa façon de traiter les « puissants ».

Tu as l’air d’avoir une très haute idée de ce qu’est la justice alors que l’on constate tous les jours qu’il y a une vraie justice de classe chez nous, que les faibles sont accablés et les puissants relâchés (par exemple les momes du 16eme, soit-disant black-blocks, qui petent tout lors des manifs et qui ne sont jamais condamnés).

Quant à tes leçons sur la justice et son fonctionnement, tu es gentil, je sais tout ça depuis bien plus longtemps que toi (bénéfice de l’âge), alors pas la peine de jouer au sachant.
Il faut une certaine dose de tendresse pour se mettre à marcher avec tout ce qui s’y oppose
pour se réveiller avec tant de nuits dessus…
Avatar de l'utilisateur
madaxhe
marmotte
 
Messages: 1651
Inscription: 05 Mar 2003, 14:44

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Shoemaker le 31 Déc 2019, 10:41

Ouais_supère a écrit:Shoemaker. .........


--------------------

Quel est l'intérêt d'aller, 40 plus tard, traquer un vieillard jusque dans les chiottes, alors que la justice ne peut rien contre lui pour les faits reprochés ?


La Justice ne peut rien contre lui : tant mieux pour lui. On ne va pas en plus le plaindre pour le dérangement causé, parce que ses écrits, qui avaient bénéficié un temps de la mansuétude de média complices, le rattrapent quelques années après. Et « vieillard » ne signifie pas obligatoirement handicapé (y en a eu, des dictateurs à plus de 80 ans !). A ma connaissance, il se porte bien, coule des jours tranquilles, et personne n’a été réclamer sa tête pendouillant à une branche d’arbre.

Si ce n'est la vengeance, une idée de "il a fait souffrir, qu'il souffre à présent" ?


Je ne parle que pour moi : en ce qui me concerne, je ne réclame aucune vengeance (je l’ai dit : la nana qui a écrit ce livre devrait plus en vouloir à sa mère, qu’au pépère : misère de l’éducation des enfants par les parents soixante huitards…). Je cause juste à propos d’un événement de l’actualité. Je parle de ce que je considère comme étant l’origine de la situation actuelle, la perte de pans entiers des valeurs socles. On a jeté le puritanisme à la poubelle, et on a jeté le bébé avec l’eau du bain : on a jeté le puritanisme et avec lui, certaines valeurs qui structuraient cette société. Et cette affaire est juste un élément particulier, de l’ensemble de ce qui se passe aujourd’hui. C’est son seul intérêt à mes yeux. Un intérêt politique : en gros, la victoire globale du néolibéralisme et de tout ce qui le caractérise, du règne du marché transnational, à la destruction des valeurs civilisationnelles anciennes en passant par la destruction des acquis sociaux, et in fine, le salopage complet de la planète.
Pour en revenir à cette « petite » affaire, je ne pense pas, sinon, que ce vénérable vieillard salopiot sur les bords, « souffre ». Les gens de sa sorte ne souffrent pas dans ce genre de situation. Ils se mettent en colère, ils ont du dépit, de la rage…, parce qu’on leur rappelle leurs turpitudes passées, on ne les « comprend pas » ! Une des rares choses qui les fasse souffrir, à la rigueur, c’est de ne pas pouvoir satisfaire leur pulsions morbides. En l’occurrence, ce monsieur à fait le plein, en matière de satisfaction libidineuse, c’est lui qui n’a jamais arrêté de s’en vanter, ne l’oublions pas. Donc, je dirais plutôt que ça baigne, pour lui, malgré quelques jacassements d’arrière garde sans grande importance réelle.

Autrement dit une loi du talion que je serais surpris de te voir défendre ?

La loi du talion aurait consisté à le mettre à la merci d’un groupe de brutes bien montées, en proportion de ce que lui même représentait pour ses victimes de 12 ans dans les pays du tiers monde où des salauds de parents prostituent des enfants pour le grand plaisir des pervers du monde entier.
Non. Pas de talion. Je ne suis pas un sauvage ! Pas de talion, ni rien d’autre. On cause juste, pas plus.

Quel est l'intérêt d'aller, 40 ans plus tard, traquer Pivot jusque dans les chiottes pour avoir ouvert un micro pour quelqu'un qui, comme tu le dis, avait l'assentiment d'une (j'ai dit UNE) humeur de l'époque ?

Un vague intérêt que je considère en vérité comme inutile : encore une fois, cette affaire, Pivot compris, c’est l’occasion de dénoncer les actions d’une petite caste de dominants qui avaient profité d’une certaine impunité (et non pas « d’une époque »), ont préparé, par leurs propos, leur propagande, l’avènement de leur morale à eux, c’est à dire une société (l’actuelle) déstructurée, sans valeurs, livrée totalement au marché, à l’assouvissement des désirs des puissants, à une plus grande frustration des sans dents, etc.
Ca ne mange pas de pain, même si c’est foutu de toute façon, de parler un peu de tout ça (c’est à peu près tout ce qu’on peut faire, à part une révolution radicale). Pivot, même s’il a animé une émission dite « phare », et qui a promu la littérature, émission que je suivais assez régulièrement, pour le reste, est un pâle intellectuel, sans consistance ni intelligence. Dernièrement, je l’écoutais longuement sur France Inter, une émission où il était l’invité (une promotion quelconque d’un truc qu’il appelait « livre »…) : déjà, j’avais une piètre opinion du gars, mais là, c’en était gênant, tant son discours était d’une pauvreté achevée. Pourquoi je dis tout ça : pour expliquer que Pivot n’est qu’un idiot utile de cette caste. Manquant de profondeur, il avait goûté aux plaisirs de la renommée sans se rendre compte qu’il n’était qu’un porte-voix médiatique de cette caste (l’hyper classe bourgeoise, comme on dit). D’après sa toute dernière déclaration hier, il semble avoir compris à quel point il a été cet idiot utile. Qu’il se débrouille avec sa conscience. Il y a d’autres personnes à défendre, qui souffrent vraiment, plutôt que s’attarder là encore, aux états d’âme sans intérêt d’un type sans véritable intérêt (un bon animateur télé d’émission littéraire, en gros).

Si ce n'est la vengeance, une idée de "il a cautionné la souffrance, qu'il souffre à présent" ?

Je me répète : qu’il se débrouille avec ce qu’il semé. C’est son affaire. Je crois en la responsabilité des Hommes, et en leur dignité qui consiste à assumer leurs actes commis en toute liberté, sans pleurnicher.

Réfléchir aux moeurs d'une époque, constater ce que l'on considère comme des dérives, voir comment elles sont advenues, OUI.

Je m’inscris totalement en faux contre cette assertion. D’abord, encore une fois, cette époque n’est pas l’antiquité Romaine, mais à peine la veille d’aujourd’hui. Et pour les avoir vécues pleinement et en toute conscience, ces années 70/80, jamais il n’a été question que les turpitudes entre adultes et enfants ou pré-ado aient été considérées comme une sorte de progrès moral, de libération des mœurs, chez l’écrasante majorité de la société. Ce n’est que dans cette caste mise en avant, qui avait des média puissants pour s’exprimer, que de telles dérives ont eu lieu et étaient tolérées… encouragées même. Un sans-dent adulte qui aurait eu le malheur de se vanter d'avoir détourné une ou un mineur(e), c’était la case prison en direct live et sans pitié ! Donc, on ne peut parler des « mœurs d’une époque », mais des « mœurs d’une caste ». Nuance ! Et comme cette caste est plus puissante que jamais et toujours en activité, même si elle est plus subtile, le sujet est effectivement tout à fait d’actualité : comment cette caste a opéré, le moteur de l’affaire, et surtout, comment aujourd’hui cette caste a fini par imposer presque totalement sa vision des choses (sa morale). J’insiste : je considère le mouvement MeToo comme une aimable plaisanterie, une sorte de cache sexe miteux pour faire accroire à un retour massif du puritanisme, alors qu’en vérité, nous le savons, ce dernier est mort et enterré (ce n’est pas une mauvaise nouvelle), et qu’il a été remplacé par une morale peut-être pire encore, une sorte de pornographisation (!) globale de la société. Exactement le but des Matzneff et consorts. Suffit de regarder autour de soi !

Aller traquer, etc. pour faire rendre gorge socialement (la mort sociale, c'est ça que l'on prescrit pour ces deux mecs) deux vieillards pour un truc qu'une grande part de la société a cautionné, NON.

Faux !!!!! Je me répète, une très grande part de la société d’il y a 30 ans, n’a jamais, jamais, cautionné, et n’avait aucun droit de parole dans les grands médias qui propageait ces thèses morbides.
Et là, il y a une confusion : Le grand cirque Barnum de MeToo a réellement détruit des vies, en accusant sans risque des personnes, de choses qu’elles auraient commises, et cela sans preuve, etc etc etc. Mais dans ce cas, il ne faudrait tout de même pas perdre de vue que Matzneff (Pivot étant complice) a bel et bien revendiqué ses saloperies (s’il y a un autre mot, je suis preneur). Il les a revendiquées, compilées dans des compte-rendus que Pivot avait pour mission de faire passer pour de la littérature, etc. Alors, 20, 30 ou 40 ans plus tard, qu’il assume ! Ça va, personne ne réclame sa tête ! Et la Justice a raté le coche. Alors parler de mort sociale, de « gorge rendue » me semble tout de même un peu exagéré, d’autant plus que le pervers pépère n’a justement aucunement l’intention de se laisser faire, ni de renier ses propos. Il assume ! Ca baigne !


Et je veux bien tomber avec eux plutôt que de les voir subir seuls le courroux d'une armée de SJW assoiffés de sang... social.

Je ne sais pas ce que signifie SJW (et assoiffés de sang en plus). Par contre, je ne pense pas que ce soit une bonne idée de « tomber avec eux » : tu n’es rien pour eux, et une attitude "christique", c'est exactement ce qu'ils détestent au plus haut point. Je ne sais pas quel âge tu avais, quant Matzneff rôdait dans les bois. Si tu avais moins de 14 ans, lui, n’aurait eu aucun scrupule pour te faire subir ce que tu imagines, et sous le sourire complaisant de Pivot l’abruti.
Bref, ni leur faire rendre gorge, ni non plus les défendre : en vérité, ils n’aiment pas que les sans dents les défendent : ils les haïssent. Ils ont été suffisamment défendus par leurs pairs (une liste longue comme un jour sans pain……… ).
Et encore une fois, ils ont gagné, même si quelques uns seront sacrifiés pour la cause.
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20583
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Silverwitch le 31 Déc 2019, 11:25

madaxhe a écrit:Tu as l’air d’avoir une très haute idée de ce qu’est la justice alors que l’on constate tous les jours qu’il y a une vraie justice de classe chez nous, que les faibles sont accablés et les puissants relâchés (par exemple les momes du 16eme, soit-disant black-blocks, qui petent tout lors des manifs et qui ne sont jamais condamnés).



:o

C'est une bonne raison pour défendre les principes d'une justice humaine, perfectible et donc parfaite. Je crains que nous n'assistions en France (comme souvent sous les coups de boutoir de groupes se revendiquant de la "gauche") à la fabrique du consentement à l'oubli des principes usuels associés à la justice temporelle: présomption d'innocence, droit à l'oubli, prescription, etc... En quelque sorte le nouveau monde revendique une justice pressée et hâtive, une justice injuste au nom d'une justice supérieure. Les riches continueront de payer leur passage à travers le chas de l'aiguille et les autres seront toujours plus victimes d'une justice de classe, d'une répression policière brutale, d'une politique pénale insupportable.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27777
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 31 Déc 2019, 13:52

Sur Polanski...
Si on remettait un peu de faits dans tout ça ...
Si on arrêtait les légendes..


Donc pendant longtemps la légende a été : il a proposé de l'argent à son accusatrice et donc a négocié une peine moins forte.
Dans un autre message il y a quelques semaines j'ai montré en droit le ridicule de cet argument: c'est une affaire criminelle et non civile. C'est donc un plea bargain et non un settlement. La personne responsable des poursuites est donc le procureur et non la victime (comme dans une affaire civile). Et la négocation si elle existe n'a lieu qu'avec ce dernier (sauf en l'état de New York où son accord est demandé) ... si il accepte d'en passer par cela c'est qu'il songe qu'il ne pourra prouver devant un jury l'accusation.

Mais, un autre élément maintenant... la légende dit qu'il était accusé de choses plus graves mais que grâce au plea bargain il a hérité d'accusations moins graves. Normalement c'est ce qui arrive c'est vrai... Comme le procureur sait qu'il ne pourra prouver l'affaire devant un jury, il fait un pas vers l'accusé, en proposant une peine moins grave, et l'accusé fait un pas vers le procureur en acceptant sa culptabilité (alors que le procureur n'aurait pas forcément provué la chose devant le jury)

Sauf qu'ici c'est différent.
Ici Roman Polanski va plaider pour la MEME chose que ce que le procureur a retenu contre lui, sans peine réduite promise. Alors pourquoi il le fait si il n'a rien à gagner? (sinon quand même d'éviter un long procès)
Bah parce que tout le monde est d'accord sur un point à l'époque, le nom de Galey ne doit pas être connu, il faut lui éviter la médiatisation d'un procès.

On lui demande ainsi si il est conscient que devant un jury, il faut quand même l'unanimité des 12 jurés.
Et que si il s'auto-accuse, il perd cette possibilité de faire douter au moins un juré.
On lui demande si il est conscient qu'en s'auto accusant il risque là 15 années de prison, ce qui était moins certain avec les 12 jurés

A toutes ces questions, Polanski répond oui et prend le risque d'être condamné lourdement. (Bref la légende du "lâche" en prend un coup... j'ai d'ailleurs déjà dit qu'il avait voyagé et était revenu en Californie pour être jugé.. la légende du "lâche" en avait déjà pris un coup pour qui suivait)

En voici la preuve, le procureur rappelle les charges retenus contre lui... et ensuite il va plaider coupable des mêmes charges, pas de charges inférieures:

Image


Autre légende...
"Pour assouvir son projet machiavélique, il a drogué Samantha, ce salaud..."

En réalité la vérité est toute autre:
Polanski découvre dans le frigo un boite colorée en forme de cube, tout jaune, comme un coffret de bijou ou de montre, qui l'intrigue... il l'ouvre, il trouve des médicaments dedans (médicaments en vente libre et en libre accès jusqu'en 1985 - c'était classé comme un somnifère).
C'est Samantha qui lui dit ce que c'est, elle en a déjà vu, tant représenté sur des accesssoires de mode (car oui ce psychotrope est mode...), qu'elle en a vu et déjà consommé.
Polanski s'interroge si il doit essayer... finalement il en prend un morceau... Sam ne veut pas du morceau restant.... Et puis, oh si, finalement pourquoi pas...

Image

Image

Image

Image


Ce qu'il y a de remarquable dans cette affaire c'est que les deux récits, de Samantha et de Roman, se superposent presque entièrement, à quelques petits détails près...

Image

Et donc comme je l'écrivais dans un autre sujet ce matin.
"Bref il y a deux personnes en état second, et c'est l'adulte qu'on rend responsable de ce qui a pu survenir dans cet état second, où personne n'a exercé de force sur personne, ça n'est rien d'autre cette affaire."


Donc Polanski risque 15 ans, il ne va être condamné qu'à 90 jours, réduit à une quarantaine pour bonne conduite. Pourquoi?
Condamnation qui sera remise en cause ILLEGALLEMENT ensuite.

Eh bien parce que en sus des circonstances très particulières, l'état second, son examen psychiatrique et les témoignages en sa faveur ( y compris de gens qui ne l'ont pas en haute estime... pour dire plutôt l'inverse) recueilli durant l'enquête vont inciter à cette décision (mais cette décision était courante en Californie de 1977 pour les mêmes faits et pour une personne dans le même état psychiatrique)


Image

Image


La légende de la pédophilie en prend un coup aussi, si vous avez bien lu.


D'autres extraits sur sa personnalité:

Image

Image

Image
(Tiens donc, on croirait la presse de 2017-2019! Forcément coupable puisque célèbre ... )


Enfin, c'était quelqu'un qui avait eu un désir pour une enfant, ou pour une adulte ? (si le diagnostic précédent ne vous suffit pas)

Image

Image




Hugues (à bientôt pour un autre épisode)
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4995
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Marlaga le 31 Déc 2019, 16:41

On pourrait pas faire passer une loi pour qu'à un certain degré de talent, on soit autorisé à violer qui on veut ? Tu peux tenter un RIC en ce sens.
#JeSuisZemmour
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 21261
Inscription: 12 Mar 2007, 09:45

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 31 Déc 2019, 16:55

Tu continues à me diffamer ?

Tu es un interlocuteur de bonne foi ou un troll?

Hugues a écrit:
Marlaga a écrit:
On a bien traqué les vieux nazis alors qu'ils avaient l'assentiment démocratique à l'époque.


Tu remarqueras que moi, je suis comme quelques noms du forums cohérent, j'ai dit ici que j'étais contre les poursuites contre Papon. (Ce qui n'était pas très populaire, déjà quelques crachats)

... sans doute parce que c'était un grand artiste ou que je protégeais quelqu'un du même bord politique que moi

saoul:


C'est triste de ne pas remarquer la cohérence et de continuer à psychologiser tes interlocuteurs plutôt que de leur reconnaître une constance.

Hugues


Le troll plutôt que les faits. Devant les faits, tu n'as plus que ça en fait, le troll... Devant les faits, tu n'es plus que ça en fait un troll...

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4995
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 06 Jan 2020, 19:45

Ah tiens l'inpte Rose surfe sur la cascade publicitaire jusqu'au bout..
Etonnant non ? (Bah non! ...)

En faisant le tribunal public évidemment en dehors du tribunal bien évidemment...

Quand on est si sur de son fait, on attend avec sérénité le jugement, pourquoi tant d'hystérie...

Si jamais tout s'écroule dans quelques semaines, j'imagine la banqueroute pour les cascadeurs publicitaires...

:D

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4995
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 06 Jan 2020, 19:51

Je ne fais pas de cascade publicitaire...

https://twitter.com/QuickTake/status/1214041435047112704

Pas du tout du tout du tout..

https://twitter.com/CourtTV/status/1214229060643110913


Je veux seulement l'oublier...
Et puis je fume...


Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4995
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 07 Jan 2020, 14:00

"On ne veut pas censurer" s'excusent-elles (ils)... Bien conscient du méfait dont elles (ils) refusent la culpabilité

Mais c'est exactement ce qui est fait...

Gallimard annonce l'arrêt de la commercialisation de tous les livres de Matzneff (par pudeur ils mettent un terme, pour ne pas qu'on se rende compte de l'ampleur de la censure.. mais c'est bien tout ce qui a été publié chez Gallimard qui devient inaccessible)

Et Matzneff le voudrait il ne pourrait pas rendre disponible ailleurs ses écrits, il en a cédé les droits à l'éditeur.

Quelle drôle de société où la justice qui se fait en dehors des prêtoires.. Ou Franck Riester décide au nom de la morale que un vieux monsieur n'a plus droit à une allocation ..

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4995
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 07 Jan 2020, 14:05

Pourquoi dis-je d'ailleurs "on ne veut pas censurer mais"..

Parce qu'hier soir, alors que je conduisais pour faire le taxi, par hasard je suis tombé sur cette émisisons de France Inter.
Et c'était le discours d'une des interlocutrices..



Il faut l'écouter (oui oui même ceux qui ne veulent pas l'écouter)...

Parce que le débat est devenu au fur et à mesure un débat sur la censure et sur le moralisme.. Sur le danger du moralisme où on trouve toujours un ennemi à n'importe quel oeuvre...
Deux intervenantes ont dit des choses fort intéressantes, notamment en fin d'émission sur l'abaissement de la pensée que les milices de l'indignation font subir, sur combien c'est éloigné du féminisme qui cherchait à émanciper..
Deux intervenantes féministes elles-mêmes.

Dans ce débat il y avait pourtant une néo-féministe (celle dont j'ai parlé plus haut), une de ces dames qui d'ailleurs disait "on ne veut pas censurer mais..."... Et pendant une partie du débat, elle semble le dominer... avant que tout ne se retourne implacablement

Et c'est là qu'on tombe de sa hauteur.. J'ai longtemps cru que sur les grandes radios publiques, on invitait des gens qui savaient de quoi ils parlaient... J'étais naïf...
Hier on a entendu de cette inepte que "le dossier de presse de J'accuse évoquant les féministes et les accusations infondées est publié après les accusations de miss Monnier (bah non... )"... Tant sa version anglaise internationale que sa version française expurgée de cette question sont publiés avant ... (la première à la Mostra, la seconde dans les dix derniers jours d'octobre)
Hier on a entendu "la Pologne a refusé son extradition parce qu'il a été soutenu en 2009/2010.. c'est contre ce soutien que on se bat" ... combien d'imbécilité dans cette phrase.. la Pologne c'était en 2015 et 2016 (deux procès d'extradition et plus d'un an et demi).. En 2009-2010 c'était la Suisse...
Mais surtout, non les arguments juridiques n'ont aucune importance dans les trois victoires de Roman Polanski non... non... Que la procédure américaine soit illégale n'a aucune importance non.. non ...
Non bis in idem ça n'existe pas...

La dame défendait aussi qu'au nom des intentions lues ou supposées d'une oeuvre, on doit la censurer (mais pas la censurer si vous avez compris car elles n'assument pas).. autant dire que les deux interlocutrices ont dit toute l'absurdité.. Une oeuvre s'analyse pour ce qu'elle dit et contient... non pour la raison que l'auteur a pu avoir de la créer... si tant est qu'on sache véritablement les raisons ( "c'est pas parce qu'un attaché de presse a pensé que c'était une bonne idée de mettre ça dans un dossier de presse que ça révèle les véritables raisons d'un auteur pour créer quelque chose" l'inepte dame ne sait trop quoi répondre, dans son hystérie, elle n'a pas réfléchi à ce genre de considération)

Et puis il y a eu un passage formidable ou un historien de l'art dit, après avoir expliqué que connaître un auteur, c'est rechercher souvent dans des archives, si elles existent "écoutez, vous n'auriez pas envie de faire mon métier.. quand on recherche dans les archives, dès qu'on dépasse quelques décennies, il n'y a pas un artiste, incontestable de nos jours, qui ne nous apparait comme détestables dans les faits qu'il a commis ou dans les idées qu'il a émis... c'est un voyage dans toute la noirceux de l'âme humaine, car ce qui était acceptable en des temps ne l'est plus aujourd'hui..."

Et puis ils concluent sur le fait que c'est bien la justice qu'il faut défendre et bannir la dénonciation publique... parce que la seconde affaiblit la première.. Et quand la première sera rendue de la manière de la seconde c'est celui qui aura le plus grand porte voix qui réussira à se faire "justice".. Autrement dit, les puissants, miss Haenel, auront "justice", et les faibles aucune... Exactement les mots de Silverwitch il y a quelques jours.

BREF.
C'est passionnant.
Et ça peut même intéresser ceux qui ont les mêmes certitudes que l'inepte interlocutrice... pour voir si vraiment elle perd le débat aussi implacablement que je l'ai écrit...

https://www.franceinter.fr/emissions/le-nouveau-rendez-vous/le-nouveau-rendez-vous-06-janvier-2020

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4995
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 07 Jan 2020, 14:36

Image

https://charliehebdo.fr/2020/01/edito/les-nouveaux-visages-de-la-censure/


Ceux qui d'un clic se transforment en prophète de leur propre religion et lancent des fatwa contre des blasphémateurs qui s'ignorent. Tous ceux qui pérorent à longueur de pétitions débiles et qui se croient les rois du monde derrière le clavier de leurs smartphones. La morale qu'ils croient défendre n'est en réalité qu'un moralisme de plus.

[...]

Hier on disait merde à Dieu, merde à l'armée, à l'État. Aujourd'hui il faut apprendre à dire merde aux associations tyranniques, au minorités nombrilistes, aux blogueurs et blogueuses [...] Ne pas se laisser impressionner par cette meute de mâchoires prêtent à vous déchiqueter. Au contraire, amusons nous à les faire hurler ces loups, puisqu'il suffit de leur tirer la queue pour qu'ils se mettent à couiner.

[...]

Aujourd'hui, le politiquement correct nous impose des orthographes genrées, nous déconseille d'employer des mots supposés dérangeants

[...]

Les flammes de l'enfer d'autrefois ont laissé la place aux tweets délateurs de maintenant.


Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4995
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede sheon le 07 Jan 2020, 16:51

Pour une fois que Charlie Hebdo écrit quelque chose d'intéressant.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 21421
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

PrécédenteSuivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot], Majestic-12 [Bot], rozz et 2 invités