La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 10 Oct 2019, 14:57



Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3725
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Marlaga le 11 Oct 2019, 10:12

Et merde, Hugues a trouvé un nouveau compte twitter débile.
#JeSuisZemmour
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 21220
Inscription: 12 Mar 2007, 08:45

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 11 Oct 2019, 11:34

D'abord ça doit faire 8 ans que je connais le monsieur, puisque je le connaissais avant sa présence sur tout réseau social.

Ensuite en quoi est-il débile ?
Avoir de la culture c'est être débile pour l'enfant barbare?

Hugues (Sinon ce petit manège à réagir au moindre de mes messages, il se voit.. )
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3725
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Kadoc le 13 Oct 2019, 17:04

"Anal genocide", on dirait le nom d'un groupe de grindcore. :lol:
Hugues, t'es fan de Gronibard?
N'ayez pas peur de l'avenir, vous n'en avez pas.
Kadoc
gravitation, dégravitation
 
Messages: 8923
Inscription: 07 Fév 2011, 12:11
Localisation: elle est ou la poulette?

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 13 Oct 2019, 18:09

:D
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 20676
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 17 Oct 2019, 18:11

Hugues a écrit:Marriage Story. C'est le meilleur rôle des carrières de Scarlett Johansson et Adam Driver (ce qui ne veut pas forcément dire meilleur film, Match Point ou Frances Ha sont sans aucun doute meilleurs), le meilleur texte, les meilleurs situations qu'ils aient eu à jouer de leur carrière. Et ils sont assez formidables tous deux.
J'ai pu lire que le film était un film cousu main pour Johannson, un festival Johansson.
Mais Driver est sans doute encore plus incroyable que Johannson (et pourtant on la voit sans doute comme elle n'a jamais été vue, elle dévoile des talents trop peu utilisés) (et sa poitrine en top less... ou presque - private joke que vous comprendrez en temps voulu )
Le film se perd un peu au milieu dans un ventre mou (alors que le film s'attarde trop sur Driver)... Il se reprend peu à peu par la suite.. Mais pour du sous-sous-sous-Woody-Allen, c'est pas mal du tout.

Ou quand Noah Baumbach, au lieu de faire du sous-sous-sous-Woody Allen, fait un hybride entre cela et du Kore-eda matiné de Boyhood.
À voir quand c'est sur Netflix.



Bon en fait, spontanément ce jeudi, au moment de décrire le film il m'est venu une comparaison bien meilleure que l'avant dernière phrase...:
Noah Baumbach nous fait du Todd Solondz


Et au fait pourquoi parle-t-on aujourd'hui de

Marriage Story de Noah Baumbach ?

(Sortie le 6 décembre sur Netflix.)

Eh bien... parce qu'après les teasers Charlie et Nicole, voilà la bande-annonce du film..


Les deux teaser sont sous-titrées (même si on pourrait croire que non).

Ce que j'aime chez Charlie   Compatible plein écran


Ce que j'aime chez Nicole   Compatible plein écran


En revanche la bande-annonce n'est pas encore sous-titrée:

Marriage Story - Bande annonce française VO sous-titrée en français   Compatible plein écran


Quelques autres captures dans l'esprit du film:
Image
:D

Image
Image

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3725
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 17 Oct 2019, 18:22

J'en profilte d'ailleurs...

Demain à 9h sur Netflix..

Ce n'est pas un chef d'oeuvre, ni un grand film, mais c'est amusant voire rigolo...

The Laundromat de Steven Soderbergh

Avec Meryl Streep, Gary Oldman, Antonio Banderas.
Mais aussi David Schwimmer, Sharon Stone, James Cromwell ou Matthias Schoenarts.

Hugues a écrit:


Les Panama Papers et les compagnies off-shore pour les nuls, expliqués sous la forme d'une comédie. Avec certains personnages qui brisent le 4ème mur.
Si vous êtes attentifs, vous vous apercevrez à la fin du film qu'il y a eu au cours du film une scène impossible. Je ne vous dis pas encore laquelle bien entendu.

(Ca n'est pas dans la bande-annonce : )
Mossack : - Les compagnies au Delaware c'est très pratique
Fonsecka : - D'ailleurs le réalisateur de notre film en a une
Mossack : - Et notre scénariste



Mossack et Fonseca sont pas contents d'ailleurs ils viennent d'engager un procès contre le film pour atteinte à leur image et pour utilisation de leur logo (pourtant qui peut prendre au sérieux les personnages parodiques qu'ils sont dans ce film - en particulier ceu großeu accente allémand - ou les fréquentations dignes de caricatures - mafia chinoise ou mafia russe caricaturales et j'en passe ) mais Netflix ira jusqu'au bout et le diffusera bien demain...

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3725
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 18 Oct 2019, 12:22

Et pour rappel, le film est phénoménal, et il est en salles depuis mercredi.

Martin Eden de Pietro Marcello, d'après Jack London

Avec Luca Martinelli, lauréat pour ce rôle du prix d'interprétation masculine cet année à la Mostra de Venise
Et une actrice française sans filmographie pratiquement jusqu'ici sinon quelques rares apparitions en Italie: Jessica Crespy.
Ainsi que Denise Sardisco, Carmen Pommell, et Carlo Cecchi.

Film lauréat du prix Platform cette année au festival de Toronto.
Film lauréat d'un Prix Spécial du Jury pour la meilleur réalisation au festival de Gand cette semaine (où tant de grands films présentés ailleurs sont réunis) .


Hugues a écrit:Ce fameux grand film sorti ce mercredi en Italie dans toutes les salles, le premier (et le seul encore) à se hisser dans la même classe que le film de Roman Polanski...

[...]

Une coproduction franco-italienne...
Soutenue côté français, outre par la compagnie qui l'exploite en France, par Arte France.

La bande annonce italienne sous-titrée en français, en guise de teaser français   Compatible plein écran


Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


À voir, nécessairement.
Comme le parent Bellocchio, comme le Polanski, comme le Malick, et comme le Kore-Eda.

Quel bel automne, quel bel hiver...

*: bon il n'est plus très jeune, il est de 1976... mais pour un cinéaste c'est très jeune encore




Mon Lion d'Argent Grand Prix du Jury.

Bande-annonce française   Compatible plein écran


Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3725
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 18 Oct 2019, 15:17

Hugues a écrit:Le film de l'année (en tout cas jusqu'à cette heure)..

Une vie cachée de Terrence Malick




Une nouvelle bande-annonce, presque totalement différente, apparue chez 20th Century Fox Benelux ces dernières heures (et toujours pas de bande-annonce française officielle à moins de deux mois !)

Une vie cachée - Nouvelle bande-annonce sous-titrée en français et néerlandais   Compatible plein écran



Qui en sus d'avoir le tort d'être un peu plus bourrine, a le tort d'éventer, de divulgâcher les mots d'introduction du film, en les liant en plus à des images (alors qu'intentionnellement il n'y a pas d'images au moment de ces mots) mais aussi à des mots qui ne sont pas dans le film : "I had a dream" (ou devrais-je dire pas du tout à ce moment du film)..

ugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3725
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 18 Oct 2019, 16:17

Concernant Marriage Story
Hugues a écrit:En revanche la bande-annonce n'est pas encore sous-titrée:


Maintenant si. Je viens de mettre à jour la vidéo dans ce post.

Voilou.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3725
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 20 Oct 2019, 13:17



Oui Alain Madelin :eek:

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3725
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 21 Oct 2019, 22:45

Si ça intéresse du monde (et je vous le recommande, que ça vous intéresse...)

Image

Bon ça va être un peu difficile maintenant pour Dervi du côté de Strasbourg ou pour les Parisiens...
Il n'y guère à Nice qu'il reste des occasions donc.. C'est un peu tard désolé!

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3725
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Hugues

Messagede Hugues le 22 Oct 2019, 19:18



Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3725
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 22 Oct 2019, 19:49



Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Hugues (j'avais bien dit "popculture" ..)

Edit 23 octobre, 16h30:
https://www.vulture.com/2019/10/the-joker-stairs-an-afternoon-at-nycs-newest-attraction.html

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3725
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 22 Oct 2019, 21:51

Image
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 20676
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 22 Oct 2019, 22:12

M'enfin Sheon ?





Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3725
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 23 Oct 2019, 09:01

Je ne l'ai pas vu.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 20676
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Stéphane le 23 Oct 2019, 10:09

Tu vois Hugues, ça fonctionne ta promo pour pas qu'on aille le voir.


Va falloir passer à autre chose maintenant. :D
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 46124
Inscription: 16 Déc 2004, 22:19

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Marlaga le 23 Oct 2019, 10:59

Pourquoi écrire tous les jours sur un film qu'on n'aime pas alors qu'il n'y a aucune discussion à ce sujet ? Masochisme ?
#JeSuisZemmour
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 21220
Inscription: 12 Mar 2007, 08:45

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 23 Oct 2019, 11:14

Tous les jours?
10 Octobre. 22 Octobre.

Voyons...

Par ailleurs, je peux bien donner une info, ça me semble informatif de montrer que les lieux sont envahis.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3725
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 23 Oct 2019, 13:46

Sinon, Stef, Marlaga, vous avez vu des films récemment ?
Ouais_supère
 
Messages: 22250
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 23 Oct 2019, 14:57

Perso, j'ai vu Ad Astra.
Quelques défauts de narration, des scènes d'action dont on pouvait se passer, un dénouement prévisible et un propos un peu trop explicite. Donc un film loin de remplir ses promesses, et qui mise tout sur son esthétique et sa musique atmosphérique, très inspirés par Interstellar (et, par ricochet, par 2001).
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 20676
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Marlaga le 23 Oct 2019, 15:43

Ouais_supère a écrit:Sinon, Stef, Marlaga, vous avez vu des films récemment ?


Non.
#JeSuisZemmour
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 21220
Inscription: 12 Mar 2007, 08:45

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Stéphane le 23 Oct 2019, 16:25

Pas dernièrement, non.

Je suis en ratrappage Netflix en ce moment
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 46124
Inscription: 16 Déc 2004, 22:19

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Stéphane le 23 Oct 2019, 16:33

Ah ben si, du coup, El Camino.

Mais ça joue trop sur la nostalgie. Me suis demandé quand ça allait vraiment démarrer jusqu'au générique de fin.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 46124
Inscription: 16 Déc 2004, 22:19

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 23 Oct 2019, 16:55

Bah tant que t'es sur Netflix, essaie The Laundromat.

C'est pas extraordinaire mais assez rigolo, comme j'ai dit.

Du genre de The Big Short en plus drôle (et avec des personnages qui brisent la 4e mûr en s'adressant au spectateur)...

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3725
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 23 Oct 2019, 20:03

La semaine prochaine pour rappel...

https://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/sorties-de-films/le-traitre-de-marco-bellocchio-quand-un-repenti-fait-plier-la-mafia-puissant-haletant_3672085.html

Hugues
Edit: Bon ils ont retiré l'article, sans doute publié quelques jours trop tôt. Il s'agissait d'un article sur Le Traître de Marco Bellocchio.
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3725
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 23 Oct 2019, 20:20

Et cette semaine...

Le réquisitoire implacable de Ken Loach contre l'ubérisation de la société..
Qui convainc même Alain Madelin...

Sorry We Missed You - Bande-annonce   Compatible plein écran


Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3725
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Stéphane le 23 Oct 2019, 22:24

Hugues a écrit:Bah tant que t'es sur Netflix, essaie The Laundromat.

C'est pas extraordinaire mais assez rigolo, comme j'ai dit.

Du genre de The Big Short en plus drôle (et avec des personnages qui brisent la 4e mûr en s'adressant au spectateur)...

Hugues


J'avais bien aimé le big short, justement.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 46124
Inscription: 16 Déc 2004, 22:19

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 24 Oct 2019, 08:16

À moins de 7 semaines de sa sortie, finalement une bande-annonce française UGC/Orange, similaire à la bande-annonce déjà montrée ici, celle diffusée au nom de Fox Searchlight chez 20th Century Fox Benelux puis Australia.



Pas une seul trace de prêtre ou d'évêque à l'horizon, ils pensent vraiment qu'on est si anti-cléricaux :D ...

Hugues

Image
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3725
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 24 Oct 2019, 09:13

Hugues a écrit:Juste pour info...

la bande-annonce du nouveau film de Greta Gerwig...

Les filles du Docteur March (Little Women)

qui est une bien plus grosse production puisque carrément soutenue par Sony Columbia Pictures
et qui laisse quand même craindre le pire (une certaine aseptie... déjà inscrite par avance dans le fait que c'est une adaptation, et en plus un film de studio, et que pour la réussir au mieux il faudrait se donner toutes les libertés, trahir, plutôt que s'y enfermer..)




Uhm... pardonnez-moi, j'ai péché. J'ai douté alors que...

Bon en fait de ce qui bruite de quelques fiables regards, il semble que ce soit la grande surprise de cette fin octobre et de l'automne...
Un (très?) grand film ....

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3725
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 24 Oct 2019, 09:31



Et le papa est... le réalisateur de Marriage Story, Noah Baumbach.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3725
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 24 Oct 2019, 12:18

Le(s) film(s) original(aux), je suis sur que j'en ai vu plusieurs fois le début, une scène en NB dans une cuisine de petite maison dans la prairie, mais je n'ai aucun souvenir d'en avoir vu une diffusion jusqu'au bout. Je dois avoir une sorte de fusible dans le cerveau qui le déconnecte au bout de dix minutes d'histoires familiales, je n'arrive pas à rester connecté. Même quand l'histoire est agrémentée de ces nombreuses scènes d'assassinats divers qui font les délices des foules, comme dans la série des "Parrains". C'est un des points qui me différencient totalement de mon ami Shoe, avec lequel j'ai pourtant plus de points communs que n'importe quel autre terrien de ma connaissance. Lui il raffole de ces trucs avec un vieux, une vieille, des ados, enfin, tous ces genres de machins désagréables qui procurent tellement de soucis. Heureusement qu'il y a des films de course automobile tous les 120 ans pour me remonter le moral !
Cortese
dieu
 
Messages: 30999
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Shoemaker le 24 Oct 2019, 13:21

:lol:
Je confirme, et j'avoue que nous avons été élevés par notre mère dans le culte de choses comme les Filles du Dr March, les sœurs Bronte, et autres drames familiaux Anglo saxons avec dentelle, thé et tuberculose à la clef ! :lol:
Il se passe tant de choses truculentes, dans les familles...
Ce n'est qu'adulte, que je me suis réveillé, me rendant vraiment compte qu'Autant en emporte le vent était d'abord un hymne à l'esclavagisme, là où je ne voyais (à cause de ma mère) que la passionnante saga d'une grande famille romantique ! :lol:
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20044
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 24 Oct 2019, 20:42

Ah ouais, "Autant en emporte le vent" c'est raciste ? J'ai rien remarqué, mais tu te doutes que je n'ai pas réussi a le regarder jusqu'au bout non plus, mais j'adore la musique. Pour les soeurs Brontë, j'adore "Wuthering Heights", la chanson de Kate Bush.
Cortese
dieu
 
Messages: 30999
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Shoemaker le 24 Oct 2019, 20:53

Cortese a écrit:Ah ouais, "Autant en emporte le vent" c'est raciste ?

c'est juste une opinion personnelle. Il se peut tout à fait que Margaret Tacher (ou je sais pas quoi) ait juste voulu célébrer la joyeuse connivence entre les gentils esclaves et leurs bon maît' :lol: Tu te rends compte que l'actrice qui joue le rôle de la "nounou" de Scarlett, a eu un prix machin chouette, mais qu'elle n'a pu entrer dans la salle où le film se projetait ? Je me demande bien pourquoi des acteurs Noirs ont accepté de jouer dans ce film. Ca aurait été "sympa", en procédant avec des blackfaces, comme dans "Le chanteur de Jazz".
L'âme humaine restera à jamais un mystère...
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20044
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 24 Oct 2019, 22:13

Mon père m'avait souvent parlé du "Chanteur de Jazz". Il m'a dit qu'il avait pleuré à la fin quand le vieux rabbin meurt. Bon il avait 17 ans et son petit frère venait de mourir d'une méningite, ça explique qu'il n'ait rien compris au film.
Cortese
dieu
 
Messages: 30999
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Dervi le 24 Oct 2019, 23:40

Cortese a écrit:Le(s) film(s) original(aux), je suis sur que j'en ai vu plusieurs fois le début, une scène en NB dans une cuisine de petite maison dans la prairie, mais je n'ai aucun souvenir d'en avoir vu une diffusion jusqu'au bout. Je dois avoir une sorte de fusible dans le cerveau qui le déconnecte au bout de dix minutes d'histoires familiales, je n'arrive pas à rester connecté. Même quand l'histoire est agrémentée de ces nombreuses scènes d'assassinats divers qui font les délices des foules, comme dans la série des "Parrains". C'est un des points qui me différencient totalement de mon ami Shoe, avec lequel j'ai pourtant plus de points communs que n'importe quel autre terrien de ma connaissance. Lui il raffole de ces trucs avec un vieux, une vieille, des ados, enfin, tous ces genres de machins désagréables qui procurent tellement de soucis. Heureusement qu'il y a des films de course automobile tous les 120 ans pour me remonter le moral !


Regarde A bout de course, une histoire de famille avec "course" dans le titre :D ! Nan mais c'est un chouette film !
Dervi
 
Messages: 766
Inscription: 21 Déc 2009, 12:04

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 25 Oct 2019, 09:58

Dervi a écrit:
Cortese a écrit:Le(s) film(s) original(aux), je suis sur que j'en ai vu plusieurs fois le début, une scène en NB dans une cuisine de petite maison dans la prairie, mais je n'ai aucun souvenir d'en avoir vu une diffusion jusqu'au bout. Je dois avoir une sorte de fusible dans le cerveau qui le déconnecte au bout de dix minutes d'histoires familiales, je n'arrive pas à rester connecté. Même quand l'histoire est agrémentée de ces nombreuses scènes d'assassinats divers qui font les délices des foules, comme dans la série des "Parrains". C'est un des points qui me différencient totalement de mon ami Shoe, avec lequel j'ai pourtant plus de points communs que n'importe quel autre terrien de ma connaissance. Lui il raffole de ces trucs avec un vieux, une vieille, des ados, enfin, tous ces genres de machins désagréables qui procurent tellement de soucis. Heureusement qu'il y a des films de course automobile tous les 120 ans pour me remonter le moral !


Regarde A bout de course, une histoire de famille avec "course" dans le titre :D ! Nan mais c'est un chouette film !


Ah mais je l'ai vu ! Un très bon film, avec une brillante prestation du pauvre River Phoenix. Mais c'est pas pareil, c'est pas vraiment un film de familles, c'est un film où le héros est une famille, c'est pas du tout pareil, il y a un vrai scénario à l'ancienne, du classique, du solide. Moi je décroche quand il n'y a pas de scénario, où ce sont les intermèdes sentimentaux (qui dans les bons films ne durent que quelques secondes, parce que les émotions sont fugitives et impossibles à fixer) qui sont étirés comme de la guimauve (d'où le qualificatif qu'on attribuait autrefois à juste titre à cette catégorie d'oeuvres) et tiennent lieu abusivement de récit.
Cortese
dieu
 
Messages: 30999
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Shoemaker le 25 Oct 2019, 11:34

J'aime bien aussi "mélasse", qui sonne comme "mélodrame" :D
Les "histoires de famille", passe encore, quand effectivement, elles sont portées, tout de même, par "une histoire", un récit, etc.
Même les bonnes vieilles "histoires de famille", ça s'est réduit quasiment à des "histoires de parents dépassés en prise avec des ado têtes à claques". On ne voit que ça, dans ce genre-là.


Mais bon... Je crois que les choses se sont gravement aggravées, et particulièrement dans le cinéma Français (qui a eu son heure de gloire), lorsqu'on a carrément réduit les "histoires de famille" à des "histoires de couple". Fascination des cinéastes pour ces infinies circonvolutions sans queue ni tête entre un mec et une nana (et de plus en plus entre deux mecs, deux nanas, un mec et une carotte, un ni-homme-ni-femme et un ni-femme-ni-homme.... parce que le pire est en train d'advenir), circonvolutions donc qui structurent les couples, hallucinants décorticages de ces non-événements pendant des milliers d'heures de tournage, jusqu'à ce que les molaires baignent et saignent dans ces jus fadasses au possible...
Là, c kler, quand je vois un tel film se profiler à l'horizon, je cours ! je cours !.. et dans le sens contraire du film ! :D
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20044
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 25 Oct 2019, 13:56

Mon copain psychiatre, avec lequel je me chamaille souvent et qui n'a jamais digéré que je lui démontre que Freud avait visiblement piqué des concepts à Nietzsche sans jamais l'avouer (bien avant Onfray !), ce qui lui a été confirmé plus tard par son livre de référence sur l'histoire de la psychologie, ce qui l'a obligé à venir faire acte de contrition un soir d'apéro :lol: , me disait encore la semaine dernière que de toutes façons les Grecs anciens avaient tout dit et tout compris (il a même essayé de me faire lire le procès de Socrate). Difficile de lui donner tort en tout cas pour ce qui est des histoires de famille ! Franchement tu connais quelque chose de plus compliqué et de plus scandaleux que les relations amoureuses et filiales de Zeus, Athéna, Héphaïstos et toute la bande ? Mais au moins c'est rock and roll. Les dieux ne sont pas sérieux (contrairement au cinéma françois). Heureusement. Que ma joie demeure.
Cortese
dieu
 
Messages: 30999
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

PrécédenteSuivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités