Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede sccc le 27 Mar 2019, 18:01

scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 19592
Inscription: 22 Fév 2003, 18:32
Localisation: Belgique

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Shoemaker le 27 Mar 2019, 18:07

Moi je dis : tant qu'ils (USA) nous font pas une guerre atomique, on va dire que ça baigne.
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20067
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Rainier le 27 Mar 2019, 18:41

Macron n'a encore rien dit ?
Il en met du temps pour répéter ce que les étazuniens ordonnent !
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15262
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Cortese le 28 Mar 2019, 12:46

Rainier a écrit:Macron n'a encore rien dit ?
Il en met du temps pour répéter ce que les étazuniens ordonnent !


Oui mais c'est Trump, donc c'est une manoeuvre des Russes à travers leur marionnette (nous voulons l'intégralité du rapport Mueller !).
Cortese
dieu
 
Messages: 31015
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Shoemaker le 28 Mar 2019, 19:11

L'affreux jojo qui s'est autoproclamé Président du Vénézuela (!!!) a été interdit de toute fonction politique pour 15 ans par le Procureur, pour corruption.
Bon, il n'est pas dit que ça va le calmer, mais peut-être que ça va accélérer la situation.
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20067
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Nicklaus le 29 Mar 2019, 07:30

Ah ouais. Super démocratie. :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Image
Il va sûrement revenir...sûrement.
http://fr.twitch.tv/nicklaus1980
Avatar de l'utilisateur
Nicklaus
Je vous emmerde et je rentre à ma maison
 
Messages: 57882
Inscription: 21 Fév 2003, 08:19
Localisation: North Park

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede sccc le 29 Mar 2019, 09:53

L'Allemagne qui ne sait plus sur quel pied danser: après avoir reconnu Guaido comme président par intérim elle refuse d'accréditer son émissaire en tant qu'ambassadeur :
https://sputniknews.com/europe/201903291073648022-venezuela-germany-ambassador
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 19592
Inscription: 22 Fév 2003, 18:32
Localisation: Belgique

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede sccc le 29 Mar 2019, 09:54

Nicklaus a écrit:Ah ouais. Super démocratie. :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

Guaido devrait être en prison depuis longtemps.
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 19592
Inscription: 22 Fév 2003, 18:32
Localisation: Belgique

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Maverick le 29 Mar 2019, 10:04

Nicklaus a écrit:Ah ouais. Super démocratie. :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Il devrait déjà l'être pour intelligence avec une puissance étrangère.
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 37733
Inscription: 21 Fév 2003, 23:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Shoemaker le 29 Mar 2019, 10:29

Je sais, faut pas juger sur le physique, mais quand même, cet hurluberlu improbable a une tronche de jeune tueur débutant (donc très cruel et maladroit) dans un cartel des narcos, tendance "Breaking bad" :D
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20067
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Nuvo le 29 Mar 2019, 11:38

:mouarf: :mouarf:
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16410
Inscription: 20 Fév 2003, 18:07

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Shoemaker le 29 Mar 2019, 16:01

Bon sinon, vous faites quoi, quand Pompeo et Bolton vont passer à l'option nucléaire contre les deux avions Russes au Vénézuela ?
Je me rappelle Bruce Willis, un acteur Hollywoodien pas très connu, qui répondait à une interview à propos de la fin du monde, et à qui on demandait : "Vous faites quoi, quelques heures avant la fin du monde ? " (astéroïde, guerre nucléaire...).
Il a vraiment trouvé la bonne réponse : s'acheter un kilo d'héroïne, et se taper une série de fix à donf, jusqu'au bout !
Pas mieux ! :lol:
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20067
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Hugues le 01 Mai 2019, 11:46

Maintenant, si les masques n'étaient pas encore tombés (m'étonnerait quand même), ils le sont...

Et, les Venezueliens ont hier je pense surpris nos gens de Washington, en montrant que la bourgeoisie est très isolée...
Et ce d'autant que la plupart des militaires (80%) qui avaient rejoints Guaido l'avait fait sur ordre et sont repartis quand ils se sont aperçus du piège.


Evidemment l'empereur Palpatine, uhm pardon Bolton essaie de trouver des explications, c'est que c'est pas possible que les Venezueliens ne veulent pas de leur "liberté", il y a forcément une autre explication:



On a en tout cas vu l'Empire avec tous ses bons soldats hier... car évidemment, qui était déjà là, "embedded"... Et qui ne montrait que la petite zone insurrectionnelle: les "reporters" de CNN et Fox News, les deux networks qui ont fait toutes leur journée dessus, comme si c'était un reflet du pays.

Rappelons que c'est une telle dictature le Venezuela que quelqu'un qui mène une sédition depuis 4 mois (et maintenant les choses sont claires, on peut employer ce mot), n'est pas arrêté.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3785
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Shoemaker le 01 Mai 2019, 12:52

Attendons encore un peu. Les néocons doivent être dans un tel état de rage fulminante, qu'il faut encore se méfier de leurs réactions de bêtes fauves blessées. Quoi qu'il en soit, je ne les vois pas lâcher comme ça le Vénézuela. L'enjeu est énorme, certainement autant que le Moyen Orient (où d'ailleurs, ils sont un peu en déroute...). Bref, l'action hyper impérialiste des USA en ce moment est complètement erratique, hystérique, avec aux commandes, les sinistres "Laurel/Bolton et Hardy/Pompeo", fous de violence, d'envie de guerre, de domination. La psychologie de ces déments qui sont actuellement l'incarnation des néocons à la manœuvre, doit être considérée avec un max de prudence. Les Russes bien entendu (et les Chinois avec eux) se sont investis au Vénézuela, et tout ça constitue une situation explosive (le Vénézuela possédant les plus grandes réserves de pétrole au monde, et géostratégiquement, constituant une zone que les USA considèrent comme leur appartenant de droit divin (Pompeo en plus d'être une crapule de la CIA, est aussi un allumé de religiosité archaïque).
Bref, on est en présence d'allumés du ciboulot. Donc, faire comme les Russes : les surveiller comme on surveille le lait sur le feu. Ils sont capables de tout.
Moi, ils me foutent vraiment une trouille bleue ! (vu leurs capacités de nuisance).
Je ne sais pas ce que vaut vraiment Maduro, quant à ses capacités politiques, mais je l'admire de faire avec un grand courage, face à un tel déchaînement : rien de moins que les USA, décidés à le découper en rondelles ! brrrrrr......
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20067
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Hugues le 01 Mai 2019, 13:23

En tout cas la situation est revenue à la normale (même si il y a sans doute toujours le président fantoche qui parade quelque part avec ses quelques militaires fantoches)...

Car hier le métro avait été coupé pour raisons de sécurité annonçait un même tweet que ci-dessous.
Ce qui n'avait pas empêché d'énormes rassemblements de personne autour de Miraflores, la présidence, témoignage que les gens étaient motivés à ne pas se laisser faire et manipuler par une puissance extérieure.

Et aujourd'hui, les lignes ont repris le "service commercial en toute normalité" :



C'est mieux pour que les gens se rendent facilement aux manifestations du 1er mai..

Surtout vue l'importance symbolique de la date au Venezuela, beaucoup plus grande qu'en nos contrées...

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3785
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Shoemaker le 01 Mai 2019, 13:31

:good
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20067
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Venezuela

Messagede Nuvo le 02 Mai 2019, 08:54

Bruno Guigue parlait de "prise d'une bretelle d'autoroute" :lol:

Sinon les gars, en 2-3 lignes, pouvez vous me dire comment les USA peuvent mettre l'économie du Venezuela à genoux comme ça ?
Parce que saboter une centrale électrique avec une équipe très expérimentée, ça me parait jouable.
Mais provoquer une hyper inflation et une désorganisation générale, c'est plus dur déjà...
Enfin je pense :D
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16410
Inscription: 20 Fév 2003, 18:07

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Shoemaker le 02 Mai 2019, 09:57

C'est un vaste problème. Impossible en 2-3 lignes ! Mais ça tombe bien, je suis bavard ! :lol:
D'abord, y a le pétrole (ah bon ?...).
Chavez, lorsqu'il arrive, grosso modo, utilise la manne pétrolière pour ENFIN, essayer de mettre fin à la grande misère où se trouve le gros de la population. Ce qu'on appelle la "rente pétrolière" est enfin dirigée vers les besoins des plus faibles, et non vers l'enrichissement des classes bourgeoises alliées aux USA.
Le problème, quand on opère ce genre d'action, c'est que du coup, on délaisse les investissements à long terme. C'est comme si je te donnais un poisson à manger au lieu de t'offrir un filet, une barque, et t'apprendre à pêcher.
Mais c'est qu'il y avait urgence : un des plus gros producteurs de pétrole au monde, avec une population misérable : C'est intenable. Alors Chavez a paré au plus pressé : nourrir, soigner, loger, les sans dents.
Ca ne peut se faire qu'au détriment donc de la bourgeoisie qui en fait, n'est même pas une bourgeoisie "créative de richesse locales", mais une bourgeoisie compradore, c'est à dire exclusivement vouée à arranger les intérêts des multinationales US tout en empochant des commissions au passage.
Donc, la politique initiée par Chavez est morale, juste, sociale, etc, mais fragile. Pendant qu'on nourrit le peuple, on ne consolide pas l'économie nationale au long terme, l'armée nationale, la sécurité nationale, etc.
Et comme nos copains US et leur valetaille locale ne sont pas contents du tout que toute la rente pétrolière soit consacrée aux sans dents et non plus à leurs intérêts, du coup, ils se mettent à comploter dur, et cela face à un Etat faible en ce qui concerne son économie profonde, sa sécurité, ses capacités à faire face aux menées impérialistes etc.
Chavez avait un charisme certain, qui était une force en soi. Et le peuple l'a soutenu fortement, ce qui a découragé les menées complotistes US-bourgeoisie locale (et encore...).
Mais il est mort prématurément, avant peut-être de passer à la phase suivante, la consolidation donc de l'économie pour le long terme.
Maduro qui est certes courageux, sincère... n'a pas le charisme de Chavez. Et déjà, ça présente une faille, en faveur des complotistes. Il faut reconnaître au Chavisme, et sous Maduro aussi, un grand respect des institutions démocratiques (élections, liberté des médias, etc, quoi qu'en disent les adversaires...). Et cela aussi, devient une faiblesse, face à des prédateurs sans pitié.
Et puis, arrive donc la phase finale, le coup de grâce : mettre à bas ce qui fait tenir cet Etat : l'exportation de son pétrole, et le blocage de ses finances.
Là, c'est simple, c'est toujours le même scénario : les USA de par leur puissance immense, d'abord bloquent l'argent du Vénézuela déposé dans des banques Occidentales. En Angleterre par exemple, Theresa May a obéi à l'ordre US de bloquer les avoirs Vénézuéliens, le petit doigt sur la couture du pantalon. J'avoue que je n'ai pas eu de réponse, quant à la raison des Vénézuéliens d'aller entreposer leur fric dans l'antre du dragon.
Bon, donc blocage des dollars à l'extérieur.
Puis, bien entendu, un peu avant, chute du prix du pétrole ! Donc, déjà, la rente suffisait à peine pour loger nourrir soigner les immenses foules de sans dents, et voilà-t-y pas que le prix du pétrole dégringole (prix systématiquement manipulé par les USA et sa créature démoniaque, la saoudie).
Troisièmement, les USA menacent tout pays qui importerait du pétrole Vénézuélien (en dollars donc : les USA se donnent le droit impérial de punir quiconque utilise leur monnaie sans leur autorisation !!!!!!!) de le punir durement (les grandes entreprises internationales ont toutes infiniment plus d'intérêt à commercer avec le marché US plutôt qu'avec les Vénézuela : "Tu achètes un litre de pétrole Vénézuélien, je te bloque ton commerce chez moi, et je te rends fou du fait que le dollars, C'EST A MOI !". (manipulations monétaires et juridiques sophistiquées, avec à l'arrivée, grosse punition du réfractaire aux ordres US)
Et si ça ne suffit pas, il y a la CIA qui va opérer une petite révolution colorée locale qui te guérira définitivement de vouloir désobéir à l'Oncle Sam.
Voilà.
Faut pas oublier que le Vénézuela a toujours été (jusqu'à Chavez) une quasi colonie des USA. Donc, ils ont pu pendant tout ce temps, disposer localement d'un réseau d'influence extraordinaire (d'où le sabotage des centrales électriques...)
Faut pas oublier aussi que les USA mettent le paquet, avec même la menace d'opérer une guerre civile (ils sont fous !!!!!!!!) avec des milliers de morts (parce que les Chavistes se défendront jusqu'au bout !). Parce qu'il y a là, les plus grosses réserves de pétrole du monde. Non pas que les USA aient besoin en ce moment de pétrole : ils sont exportateurs grâce au pétrole et gaz de schiste ; mais ce pétrole là, est chiant à extraire. Donc, les USA tout en produisant difficilement beaucoup de pétrole, gardent un œil sur les réserves du Vénézuela (et de la saoudie...), on ne sait jamais. De plus, contrôler l'extraction de ce pétrole-là, c'est POUVOIR CONTROLER L'ECONOMIE DE PAYS COMME LA CHINE, LA RUSSIE, l'Inde...et même L'UE ! Celui qui tient les puits, tient le vrai pouvoir ! Ne jamais l'oublier.
La Russie et la Chine ont beaucoup investi au Vénézuela. Beaucoup ! Et ils savent que s'il rebascule dans l'escarcelle US, ils perdent toute leur mise. Donc, ils vont tout faire, jusqu'à la limite d'un clash terrible, pour sauvegarder leurs investissement.
Comme ce pays fait partie de la zone géostratégique INTOUCHABLE pour les USA, on imagine la tension, la fureur des USA, qui mettent tout en œuvre pour faire tomber Maduro.
Récapitulons :
- Blocage des avoirs
- Un quasi blocus économique (en empêchant les autres de commercer avec le V)
- Complotage à donf à l'intérieur du pays.
- Baisse des prix du pétrole (lequel est quasiment devenu invendable)
- propagande intense anti Maduro...
- menace imminente d'une guerre terrible
etc...
Si avec ça Maduro il ne tombe pas...
Mais ce dernier dispose d'un atout important : les immenses masses des sans dents savent qui est leur "vrai ami" et leur "vrai adversaire". Et ils sont très politisés.
Donc Maduro tient encore.....................
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20067
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: Venezuela

Messagede Hugues le 02 Mai 2019, 10:54

Nuvo a écrit:Bruno Guigue parlait de "prise d'une bretelle d'autoroute" :lol:

Sinon les gars, en 2-3 lignes, pouvez vous me dire comment les USA peuvent mettre l'économie du Venezuela à genoux comme ça ?
Parce que saboter une centrale électrique avec une équipe très expérimentée, ça me parait jouable.
Mais provoquer une hyper inflation et une désorganisation générale, c'est plus dur déjà...
Enfin je pense :D


En Iran il y a une hyper (uhm plutôt disons en comparaison) super inflation pour les mêmes raisons: un embargo...

Quand le système économique vénézuelien a été fondé( et ce depuis des décennies) sur les importations des produits de première nécessité, quand il y en a plus, du fait d'un embargo, ils valent cher. Et comme on juge une monnaie à acheter les produits de première nécessité ...

La différence de Chavez et Maduro avec leurs prédécesseurs, c'est qu'ils ont mis le pétrole au service des plus pauvres et non des nations étrangères ou des plus aisés, en nationalisant. En mettant cet argent là aussi au service de l'éducation et la médecine.
Mais les tares antidéluvienne de l'économie du Venezuela, n'ont pas changé, c'est un chantier immense, qui mettra cinquante ans à être réglé.

Hugues (qui dit un peu la même chose que Shoemaker)
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3785
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede rozz le 02 Mai 2019, 12:00

Shoemaker a écrit:- Baisse des prix du pétrole (lequel est quasiment devenu invendable)

... reparti à la hausse avec le blocus du petrole iranien... Arrgghhh, les faucons ont la une equation insoluble ! :wink:
rozz
 
Messages: 4204
Inscription: 01 Déc 2010, 10:38
Localisation: là où il fait froid l´matin

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Shoemaker le 02 Mai 2019, 12:38

rozz a écrit:
Shoemaker a écrit:- Baisse des prix du pétrole (lequel est quasiment devenu invendable)

... reparti à la hausse avec le blocus du petrole iranien... Arrgghhh, les faucons ont la une equation insoluble ! :wink:

Les choses sont très instables.
En ce moment, les USA ont besoin que le prix soit relativement élevé (75 à 80 $) pour que l'extraction du pétrole/gaz de schiste soit rentabilisée (c'est très onéreux, en plus d'être anti écolo). Mais ponctuellement, les USA en activant la saoudie en général, peuvent faire baisser le prix dramatiquement, comme ils l'ont fait pour inaugurer leur grande politique anti Russes (l'exportation du pétrole/gaz pour les Russes étant vitale).
C'est une affaire très complexe, évidement. On agit sur les leviers presqu'en temps réel, selon les besoins du moment, selon le court et moyen terme...
- Le Vénézuela est en cours de "traitement". La présence des Russes et des Chinois est comme un cheveu dans la soupe. C'est nouveau, pour les USA, de voir les Russes rôder dans leur pré-carré (depuis la baie des Cochons) et avec le soutien des Chinois. Mais bon, l'exportation du pétrole Vénézuélien est très compromise en ce moment même.
- L'Iran, pareil. Son pétrole est relativement bloqué.
- La Russie : il s'agit pour les USA de vendre leur gaz de schiste liquide à l'UE, en le livrant par bateau, au détriment du gaz Russe qui arrive tranquillos par pipe line. D'où la colère des USA contre les Allemands qui sont favorables à un pipe line Russe très pratique...
Bref, c'est compliqué !
Les USA sont en train d'user et d'abuser de leur fameux machin droit extra territorial. L'UE est à plat ventre. La Russie et la Chine essayent de trouver un moyen de contourner l'utilisation du dollar, propriété US.....
Le Marché US (ainsi que les zones qu'ils contrôlent) et le dollar, voici les deux armes terrifiantes de l'Empire ! TA TA TA TAAAAA.... :D (ah oui, et leurs Tomahawks aussi ! :lol: )
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20067
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Hugues le 02 Mai 2019, 17:48

Là on a un superbe exemple de FranceInfo qui participe à la propagande (consciemment ou non..)

https://www.francetvinfo.fr/monde/venezuela/video-ils-sont-passes-dessus-avec-un-tank-quand-un-blinde-fonce-sur-des-manifestants-au-venezuela_3425195.html

C'est la seule fois ou presque qu'ils parlent des évènements depuis deux jours, mais c'est évidemment pour dire que rolala c'est des méchants...

J'adore le commentaire :

"Comment peux-tu imaginer que la voiture des autorités gouvernementales, qui est censée te protéger, va t'écraser ? Comment peux-tu sortir et être en sécurité pour protester ? Ici, ce n'est pas possible."

On est en pleine tentative de coup d'état, ces gens le soutiennent, s'attaquent au blindé en question et s'imaginent que l'armée va se laisser faire..

Dans n'importe quel endroit où un coup d'état est en cours, ça se déroule évidemment comme ça...

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3785
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Rainier le 02 Mai 2019, 18:12

Hugues a écrit:
On est en pleine tentative de coup d'état, ces gens le soutiennent, s'attaquent au blindé en question et s'imaginent que l'armée va se laisser faire..

Dans n'importe quel endroit où un coup d'état est en cours, ça se déroule évidemment comme ça...

Hugues


Dans n'importe quel endroit ? Toi tu affirmes cela !

Alors, es tu d'accord avec ce parallèle :
"On est en pleine tentative de coup d'état, les gilets jaunes le soutiennent, s'attaquent aux blindés et ... s'imaginent que les CRS vont se laisser faire.
Dans n'import quel endroit ça se déroule évidemment comme ça ..." ?
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15262
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede sheon le 02 Mai 2019, 18:22

Non, car au Vénézuela on parle d'un vrai coup d'état, avec forces armées et tout.
En France, on a des manifestants désarmés.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 20704
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Hugues le 02 Mai 2019, 18:34

Rainier a écrit:
Hugues a écrit:
On est en pleine tentative de coup d'état, ces gens le soutiennent, s'attaquent au blindé en question et s'imaginent que l'armée va se laisser faire..

Dans n'importe quel endroit où un coup d'état est en cours, ça se déroule évidemment comme ça...

Hugues


Dans n'importe quel endroit ? Toi tu affirmes cela !

Alors, es tu d'accord avec ce parallèle :
"On est en pleine tentative de coup d'état, les gilets jaunes le soutiennent, s'attaquent aux blindés et ... s'imaginent que les CRS vont se laisser faire.
Dans n'import quel endroit ça se déroule évidemment comme ça ..." ?


Ah j'e m'attendais à ce genre de réponse.

C'est arrivé ?
Il y a eu une tentative de coup d'état en France..? Je l'ignorais.. Des soldats (ou même des paramilitaires) ont tenté de s'introduire à l'Elysée et Matignon et renverser le gouvernement ?
Je suis trop mal informé, mea culpa j'étais pas au courant.
Du coup étant donné cette info que j'ignorais, je suis d'accord avec toi.. Bien entendu.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3785
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Hugues le 02 Mai 2019, 18:52

PS: Et donc pour le dire autrement, qu'importe où on est Espagne, France, Japon, Chine, Royaume-Uni, Belgique, Italie, Sénégal, Indonésie, Lybie, Tunisie, Algérie, Etat-Unis, Hongrie, Turquie, Iran, Estonie et j'en passe, oui je n'ai jamais vu eu aucune réserve à voir des militaires faire leur boulot quand les institutions sont en danger, c'est à dire en situation d'état d'urgence. En encore moins quand il s'agit d'une action d'ingérence étrangère. Je dirais même qu'au contraire, c'est le jeu ou pour le dire plus correctement, c'est en proportionnalité des évènements. Mais j'ignorais, mea culpa que la France avait traversé une telle situation d'état d'urgence, et que le pouvoir ait failli atterrir dans d'autres mains, soutenus par des factieux de l'armée. Vraiment désolé de tout coeur !

En revanche il faudra m'expliquer l'intérêt de défoncer le crâne d'une femme*... en toute "proportionnalité"

https://www.laprovence.com/article/edition-marseille/5481271/ce-coup-de-matraque-a-scalpe-une-partie-du-crane.html

*: qui ne participait pas même aux manifestations
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3785
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Cortese le 02 Mai 2019, 21:34

Un "blindé" ? C'est une voiture anti-émeute équipée avec des lance-grenades lacrymogène et un canon à son. C'est pas avec ça qu'on aurait enfoncé la ligne Maginot.
Cortese
dieu
 
Messages: 31015
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Nuvo le 02 Mai 2019, 21:34

Merci les gars !
J'ai l'impression d'être à la fin du film "I comme Icare" où il est expliqué le renversement d'Alliende avec un "autre" pays d'amérique latine...
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16410
Inscription: 20 Fév 2003, 18:07

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Shoemaker le 04 Mai 2019, 21:10

Le point sur la triste histoire qui ravage le Vénézuela en ce moment.
Texte publié par un mouvement de gauche aux USA.

Médias au service du regime change à Caracas

La tentative avortée de coup d’État lancée mardi par la marionnette des américains et « président intérimaire » autoproclamé Juan Guaidó au Venezuela a une fois de plus servi à exposer le rôle criminel des médias bourgeois américains.

La vidéo de Guaidó qui se montre lui-même avec Leopoldo Lopez, le chef du parti d'extrême droite financé par la CIA, « Voluntad Popular », apparaissant avec quelques dizaines d'hommes armés en uniforme et appelant à un soulèvement militaire, a été accueillie avec une joie non dissimulée par les principaux médias.

Guaidó a mis en scène ce coup de publicité alors que son prétendu « règne » de 100 jours n’existait que dans l’imagination avide de l’impérialisme américain et des grandes compagnies pétrolières. Aujourd’hui, il ne semblait pas plus près d’établir le contrôle sur le Venezuela. Il était de plus en plus évident que la tentative de coup d’État est devenue un fiasco absolu. Toutefois, les médias continuaient de diffuser des reportages qui laissent entendre que les militaires étaient divisés et que le peuple était en révolte.

Au fer et à mesure que l’échec de la tentative de coup d’État devenait de plus en plus indéniable, CNN et les grands réseaux ont tous répété les revendications farfelues des principaux supporteurs de la tentative de renversement du régime vénézuélien au sein de l’Administration Trump comme si elles étaient des faits incontournables.

Le secrétaire d’État, Mike Pompeo, a déclaré aux médias que le président vénézuélien, Nicolas Maduro, était sur le point d’embarquer dans un jet qui attendait sur le tarmac de Caracas pour l’emmener à La Havane. Toutefois, « les Russes » l’avaient convaincu de rester à la dernière minute. L’un ou l’autre des orateurs qui ont répété cette affirmation à maintes reprises avait-il des preuves autres que les paroles de l’ancien directeur de la CIA pour corroborer sa véracité ? Si c’est le cas, ils n’ont pas pris la peine de le partager avec leur public.

John Bolton, le conseiller de Trump pour la sécurité nationale, un belliciste, a publié une déclaration sur la pelouse de la Maison-Blanche. Dans cette déclaration, il affirmait que le ministre de la défense du Venezuela, Vladimir Padrino, le chef de la Cour suprême du pays et le chef de la garde du palais avaient tous « convenu que Maduro devait partir ». Bolton a dit qu’ils devaient maintenant tenir leurs « engagements » ou « couler avec le navire ».

Cette affirmation a également été considéré comme un fait, malgré les dénonciations publiques des actions de Guaidó par Padrino et par la Cour suprême. Le fait que Bolton ait répété trois fois les noms des trois hommes au cours de ses remarques était un signe évident que le conseiller à la sécurité nationale était engagé dans une petite guerre de l’information qui visait à perturber le gouvernement vénézuélien.

Le Washington Post, propriété du milliardaire d’Amazon, Jeff Bezos, a publié un éditorial le soir même sur le coup d’État soutenu par les États-Unis sous le titre « N’appelez pas ça un coup d’État. Les Vénézuéliens ont le droit de remplacer un régime oppressif et toxique. » Il aurait pu bénéficier d’un sous-titre: « Qui vas-tu croire, moi ou tes yeux qui mentent ? »

Les rédacteurs en chef du Post ont déclaré : « Les Vénézuéliens ont répondu à l’appel de M. Guaidó pour des manifestations de rue, mais se sont trouvés en face des troupes loyales à M. Maduro. En fin d’après-midi, des affrontements avaient lieu, les responsables du régime promettaient une “contre-attaque” décisive. C’était impossible de savoir si l’“Opération Liberté”, comme M. Guaidó l’appelait cette initiative à haut risque, allait réussir ou être écrasée — voire dégénérer en guerre civile. »

« Ce qui n'est pas, ou ne devrait pas être, ambigu, c'est l'essence politique et morale de cette situation volatile », a déclaré le Post.

L’« essence morale » de la situation, malgré toutes les invocations de la « liberté », sent résolument le pétrole et les excréments.

Il n’y a pas eu de « contre-attaque décisive » de la part du gouvernement parce que ce n’était aucunement nécessaire. Ni les troupes ni un nombre important de civils ne se sont ralliés à la vidéo tweetée de Guaidó qui appelait à l’assaut sur la base aérienne de La Carlota et au renversement armé du gouvernement Maduro. À la fin de la journée, Lopez, l’architecte apparent de la tentative de coup d’État, s’était réfugié d’abord à l’ambassade du Chili, puis à celle d’Espagne. La poignée de soldats, environ 25 en tout, qui sont restés avec les marionnettes américaines de droite ont demandé la protection de l’ambassade du Brésil de Bolsonaro.

Le parti politique de Guaidó trouve ses racines dans l’oligarchie réactionnaire traditionnelle du Venezuela, qui est responsable de l’oppression de la classe ouvrière et des pauvres. Elle est aussi responsable de crimes tels que le massacre de milliers de personnes qui se sont élevées contre l’austérité du FMI lors du soulèvement Cracazo de 1989. Ce bain de sang éclipse de loin toute répression menée sous Maduro ou son prédécesseur, Hugo Chavez.

Il y a clairement des millions de Vénézuéliens qui, malgré leur colère face à la détérioration des conditions sociales, la corruption du gouvernement Maduro et sa défense d’une couche capitaliste privilégiée connue sous le nom de boliburguesía, voient dans Guaidó et ses semblables l’ennemi traditionnel des travailleurs du pays.

Le peuple qui renverse véritablement son gouvernement est défini comme une révolution. Actuellement, à notre époque, cela ne peut qu’être mené au bout avec succès que par la mobilisation politique indépendante de la classe ouvrière contre l’ensemble du système capitaliste. Une tentative d’évincer un président en exercice en mobilisant de petits groupes d’hommes armés pour prendre d’assaut une base militaire avec l’appui d’une puissance étrangère, que cela plaise ou non au Post, s’appelle un coup d’État.

Le New York Times, à la suite du fiasco du coup d'État, a apporté sa propre contribution à la tentative de renversement du régime par Washington en publiant un article basé sur un prétendu « dossier secret » qui serait fourni par un officier de renseignement vénézuélien traitre et confirmé par un acolyte qui affirmait que Tareck El Aissami, l’ancien vice-président et actuel ministre de l'Industrie du Venezuela, fils d'immigrants syriens, avait « forcé le Hezbollah à venir au Venezuela ».

Le « dossier » a toutes les caractéristiques du genre de reportage que le Timesa fait sur les « armes de destruction massive » à l’approche de la guerre d’agression américaine contre l’Irak en 2003.

Les propres lecteurs du Times ont répondu avec suspicion et mépris à l’histoire. Parmi les commentaires des lecteurs, une des observations les mieux notés a commenté : « Le rapport a toute l’odeur d’un prétexte fabriqué, de la même façon qu’il y en eut avoir une justificatio et se précipiter en Irak, semer le chaos, et déstabiliser le Moyen-Orient. En fait, l’odeur est encore plus piquante. »

Un autre lecteur a écrit : « Pourquoi des “dossiers secrets” sur le gouvernement vénézuélien apparaissent-ils soudainement ? Pourquoi pas des dossiers secrets sur l’Arabie Saoudite ? Pourquoi pas des dossiers secrets sur l’Égypte ? Pourquoi pas des dossiers secrets sur Israël ? Pourquoi pas des dossiers secrets sur le Kazakhstan ? Pourquoi ? Parce que les États-Unis se concentrent à 100 pour cent sur le renversement du régime au Venezuela, et qu’ils ont déjà les régimes qu’ils veulent en Arabie Saoudite, en Égypte, en Israël et dans d’autres pays. »

Il n’y a pas eu une seule voix critique élevée dans les médias dits « grand public » contre le renversement de régime au Venezuela téléguidé par les États-Unis. Les mensonges et la propagande remplissent les journaux et les journaux télévisés qui préparent la réalisation de la menace constamment invoquée que « toutes les options sont sur la table. »

Le groupe de surveillance des médias Fairness and Accuracy in Reporting (FAIR - équité et exactitude dans le journalisme) a récemment publié les résultats d’une enquête menée auprès des principaux médias, tant de la presse écrite qu’audiovisuelle, couvrant la période de trois mois compris entre janvier et avril de cette année. Il a conclu : « Aucun article d’opinion dans le New York Times et le Washington Post n'a adopté une position anti-régime ou pro-Maduro/Chavista. Pas un seul commentateur des trois grands talk-shows du dimanche matin ou de PBS NewsHour ne s’est prononcé contre la démission du président Nicolas Maduro du gouvernement vénézuélien. »

Le soutien éhonté et non déguisé des médias d'entreprise à une autre opération impérialiste de renversement de régime et de coup d'État en Amérique latine repose sur les intérêts primordiaux du capitalisme américain. Les États-Unis, déchirés par la crise, veulent affirmer leur contrôle inconditionnel sur les réserves de pétrole du Venezuela - les plus importantes du monde. Le but des États-Unis est de réduire l'influence économique et politique croissante de la Chine et de la Russie dans un continent que Washington a considéré comme son « arrière-cour » historique.

Les médias américains ont subi une dégénérescence prolongée. Ce qui correspond à l’abandon par l’élite dirigeante capitaliste américaine de tout semblant de soutien aux droits et processus démocratiques. Bien qu’il n’y ait jamais eu d’âge d’or de la presse capitaliste aux États-Unis, l’époque où le New York Times et le Washington Post pouvaient publier les documents du Pentagone, défiant le gouvernement américain pour porter la politique criminelle de l’impérialisme américain en Asie du Sud-Est à l’attention du public américain en pleine guerre, est bien révolue.

Ceux qui tentent d’exercer une fonction similaire dans l’environnement d’aujourd’hui sont face au poids de la répression capitaliste. Les médias – les présentateurs et les chroniqueurs – défendent l'état de manière acharnée.

C’est le sort de Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, condamné mercredi à près d’un an de prison par un juge britannique. En même temps, il est menacé d'être déporté aux États-Unis et condamné à mort pour les crimes de guerre commis par Washington. Comme lui, Chelsea Manning, la dénonciatrice de l’armée qui a fourni à WikiLeaks des dossiers qui exposent des crimes américains en Irak et en Afghanistan et des complots dans le monde entier, reste en prison depuis près de deux mois. La plupart du temps elle a passé en cellule d'isolement, et sans soins médicaux nécessaires, pour avoir refusé de témoigner contre Assange. […]

Bill Van Auken, WSWS.org
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20067
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Feyd le 04 Mai 2019, 21:37

Malheureuse Amérique Latine toujours victime de la doctrine Monroe. C'est là qu'on se dit qu'il est temps que la Chine vienne damner le pion aux USA. Heureusement la Chine et la Russie ne laissent pas faire.

https://reseauinternational.net/venezuela-la-presence-des-russes-chinois-et-iraniens-secoue-la-doctrine-us-de-monroe/

On lit d'ailleurs de ces choses :

L’administration Trump est manifestement bien gênée depuis que des appareils iraniens, russes et chinois se sont posés sur les pistes de l’aéroport international Simon Bolivar à seulement quelques kilomètres de la capitale du Venezuela.

Selon le site francophone de la télévision iranienne Press TV, le conseiller américain à la sécurité nationale, John Bolton, a lancé cette semaine un avertissement sévère aux pays considérés comme des obstacles à l’influence de Washington sur l’Amérique latine.

Interrogé par l’animateur de radio Newsweek, Hugh Hewitt, sur l’arrivée des avions russes, chinois et iraniens pour soutenir le gouvernement de Nicolas Maduro au Venezuela, Bolton a répondu :
« Le président Trump est déterminé à ne pas voir le Venezuela tomber sous l’emprise de puissances étrangères. »


Toujours selon Press TV, l’alter ego de Trump a ensuite évoqué la doctrine Monroe, qui a été créée sous le cinquième président des États-Unis, James Monroe, au début du XIXe siècle.
Cette doctrine avait été utilisée pour limiter l’influence européenne dans les Amériques et a été à la base de la plupart des politiques de Washington dans cette région du continent américain.

« Si la doctrine Monroe échoue, si la Chine et la Russie, ainsi que Cuba, établissent leur domination sur le Venezuela, je pense que les intérêts stratégiques américains seront lésés », a déclaré Bolton.
« Et comme je l’ai dit au début, le peuple du Venezuela sera pris au piège de cette dictature. Nous voyons ici la preuve palpable de huit années d’erreurs dans la politique de l’administration Obama ».

Tout en arguant préférer une transition pacifique du pouvoir au Venezuela, Bolton a réitéré une fois de plus que pour les États-Unis «toutes les options sont sur la table ».
« Regardez, notre objectif est une transition pacifique du pouvoir à Juan Guaidó et à l’opposition », a poursuivi Bolton. « Mais n’oublions pas que nous avons entre 40 000 et 50 000 citoyens américains au Venezuela. »
« Nous avons des pays, comme vous l’avez mentionné, la Colombie et le Brésil à la frontière avec des millions de réfugiés vénézuéliens qui sont passés par là. Des organisations terroristes comme l’ELN (Armée de libération nationale) et les FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie) menacent la Colombie, a-t-il déclaré. Ajoutant : “Nous allons protéger les intérêts nationaux américains, et Maduro doit savoir que le président Trump est très sérieux quand il dit que toutes les options sont sur la table.”


Trop fort les mecs, pas d'influences étrangères mais la leur oui. Ca commence à chier dans leur froc comme durant la Guerre Froide. Sauf que la Chine, c'est un morceau bien plus gros que l'URSS et qu'en plus elle est liée à la Russie qui n'est pas du menu fretin malgré tout. Sans parler d'autres pays comme l'Inde qui est plus sur une ligne proche de la Russie et de la Chine que des USA. Ca commence à faire beaucoup de pays contre eux.
Image
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 11710
Inscription: 01 Sep 2005, 17:35
Localisation: Giedi Prime


Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede sheon le 06 Mai 2019, 11:48

Dimanche, nouvel appel. Les opposants sont invités à prier pour les victimes de la répression policière. La tentative de putsch de mardi s’est soldée par la mort de 5 personnes, plus de 200 autres ont été blessées.

Faudrait savoir, c'est une répression policière envers des manifestants ou une tentative de putsch ratée ? saoul:
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 20704
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Feyd le 06 Mai 2019, 13:30

Bien bien. Il est temps que les USA sachent qu'ils ne peuvent plus faire tout et n'importe quoi. Le soutien Sino-Russe pèse lourd dans la balance. Et j'espère que cet axe continuera à les faire chier partout dans le monde.

On peut reprocher bien des choses à Maduro, mais le pantin de l'Amérique ne vaut pas mieux. Une fois au gouvernement il vendrait le pays aux yankees.
Image
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 11710
Inscription: 01 Sep 2005, 17:35
Localisation: Giedi Prime

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Stéphane le 06 Mai 2019, 13:38

Ce serait quand-même encore mieux si il y avait moyen de pas être obligé de choisir entre un et l'autre. Bon, c'est déjà mieux que pas de choix du tout, oui.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 46144
Inscription: 16 Déc 2004, 22:19

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Nuvo le 10 Mai 2019, 12:56



"Zenith à Minos.
L'opération Zenith 1 vient de subir un échec complet.
Activation de l'opération Zénith 2.
Durée prévue de l'opération Zénith 2 : 5 ans."

I Comme Icare
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16410
Inscription: 20 Fév 2003, 18:07

Venezuela

Messagede Nuvo le 10 Mai 2019, 12:58

Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16410
Inscription: 20 Fév 2003, 18:07

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede sheon le 10 Mai 2019, 13:14

Oh, comme de par hasard, on y trouve le Vénézuela en 1 et l'Iran en 3 !
Mais c'est sûrement pour des questions de liberté des peuples et de paix dans le monde que les États-Unis les font chier 8-)
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 20704
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede rozz le 10 Mai 2019, 13:49

ou comment expliquer la politique exterieure americaine des 50 dernieres années rien qu´en regardant la liste des 8 premiers :eek:

(oui oui Shoe, on le savait déjà, mais une telle evidence/simplicité/relation de cause à effet, c´est criant ! :wink: )
rozz
 
Messages: 4204
Inscription: 01 Déc 2010, 10:38
Localisation: là où il fait froid l´matin

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Shoemaker le 10 Mai 2019, 14:27

Mais euh !! j'ai rien dit, moi... :lol:
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20067
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede sccc le 10 Mai 2019, 16:19

C'est quand tu dis rien qu'on s'inquiète.
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 19592
Inscription: 22 Fév 2003, 18:32
Localisation: Belgique

Re: Amérique Latine Chavez, Castro, Lula, Morales et les autres

Messagede Shoemaker le 10 Mai 2019, 16:39

sccc a écrit:C'est quand tu dis rien qu'on s'inquiète.

:D :good
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20067
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

PrécédenteSuivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités