L'écriture inclusive (et autres initiatives féministes)

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: L'écriture inclusive

Messagede Shoemaker le 28 Sep 2017, 19:56

Oui bon alors, je ne vois pas pourquoi on dit "grammaire" et pas "grappaire".
:jesors:
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18775
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: L'écriture inclusive

Messagede Templar le 28 Sep 2017, 20:24

J'aime bien l"écriture inclusive, comme l'illustre cet exemple:
" A l'Elysée, François Hollande était entouré de courtisan.e.s" :D
"Vous avez vu ! Charles Pic a tourné 0.001s plus vite que Timo Glock sur le dernier tour !" C.Malbranque (ad lib)
Avatar de l'utilisateur
Templar
 
Messages: 332
Inscription: 01 Mar 2003, 13:45
Localisation: Toulouse, France

Re: L'écriture inclusive

Messagede Dervi le 29 Sep 2017, 00:28

Quelle horreur cette manière d'écrire !
Haaa, les alexandrins seront beaux dans le futur.

Cortese a écrit:Commençons par réparer la plus grande injustice historique : pourquoi est-ce que le verbe avoir est-il injustement privé des droits à l'accord avec le participe passé dont dispose abusivement le verbe être ? Voilà le vrai scandale et non je ne sais quelles histoires de pronoms personnels. Tout cela n'est que mammaire euh, je veux dire grammaire.


Quand je me relis, j'ai parfois honte devant certaines fautes. J'ose quand même attirer ton attention sur le cas des verbes occasionnellement pronominaux qui s'accordent de la même manière que les verbes dont le participe passé se construit avec "avoir", donc selon la position du COD. Ce qui donne par exemple avec le COD en gras :
=> Elle s'est blessé la jambe
=> La jambe qu'elle s'est blessée
=> Elle s'est blessée
Mais :
=> Nous nous sommes parlé (pas de COD, donc pas d'accord)
Dernière édition par Dervi le 29 Sep 2017, 08:22, édité 1 fois.
Dervi
 
Messages: 648
Inscription: 21 Déc 2009, 13:04

Re: L'écriture inclusive

Messagede Maschum le 29 Sep 2017, 02:55

Cortese a écrit:Bon c'est quoi le problème ? Les femmes veulent être les égales de l'homme ? Eh bien on supprime le féminin et pis c'est tout. "Ce matin j'ai vu un femâle super beau descendre d'un voiture. Tu aurais vu son beauté ! Il avait un de ces pairs de mammaux ! Et son pair de Fès ! Tellement que j'ai pas osé lui dire bonjour Monsieur !"



:D :good
Avatar de l'utilisateur
Maschum
*sous avertissement*
 
Messages: 21272
Inscription: 24 Fév 2003, 14:41
Localisation: Tape dans les mains si tu lis ça

Re: L'écriture inclusive

Messagede porcaro77 le 29 Sep 2017, 18:43

Un dernier soubresaut des pédagogues fous
le rock , la seule musique qui ne mourra jamais
Avatar de l'utilisateur
porcaro77
 
Messages: 5185
Inscription: 18 Mar 2008, 19:46
Localisation: France

Re: L'écriture inclusive

Messagede porcaro77 le 29 Sep 2017, 23:57

Dervi a écrit:Quelle horreur cette manière d'écrire !
Haaa, les alexandrins seront beaux dans le futur.

Cortese a écrit:Commençons par réparer la plus grande injustice historique : pourquoi est-ce que le verbe avoir est-il injustement privé des droits à l'accord avec le participe passé dont dispose abusivement le verbe être ? Voilà le vrai scandale et non je ne sais quelles histoires de pronoms personnels. Tout cela n'est que mammaire euh, je veux dire grammaire.


Quand je me relis, j'ai parfois honte devant certaines fautes. J'ose quand même attirer ton attention sur le cas des verbes occasionnellement pronominaux qui s'accordent de la même manière que les verbes dont le participe passé se construit avec "avoir", donc selon la position du COD. Ce qui donne par exemple avec le COD en gras :
=> Elle s'est blessé la jambe
=> La jambe qu'elle s'est blessée
=> Elle s'est blessée
Mais :
=> Nous nous sommes parlé (pas de COD, donc pas d'accord)

Avec etre on fait l accord
le rock , la seule musique qui ne mourra jamais
Avatar de l'utilisateur
porcaro77
 
Messages: 5185
Inscription: 18 Mar 2008, 19:46
Localisation: France

Re: L'écriture inclusive

Messagede Aym le 30 Sep 2017, 08:46

Le monsieur que tu as cité a justement expliqué que non. Et il a raison.
Donc tu as tort.

Si tu pouvais lire ET réfléchir avant de parler, ça simplifierait la vie.
L'informatique n'est pas une science exacte, on n'est jamais à l'abri d'un succès
Avatar de l'utilisateur
Aym
papaquintintien
 
Messages: 25645
Inscription: 18 Fév 2003, 19:05
Localisation: Toulouse

Re: L'écriture inclusive

Messagede porcaro77 le 30 Sep 2017, 09:06

Aym a écrit:Le monsieur que tu as cité a justement expliqué que non. Et il a raison.
Donc tu as tort.

Si tu pouvais lire ET réfléchir avant de parler, ça simplifierait la vie.

On met un s avec etre. Je ne parle pas j ecris. Tu devrais aussi reflechir avant d ecrire
le rock , la seule musique qui ne mourra jamais
Avatar de l'utilisateur
porcaro77
 
Messages: 5185
Inscription: 18 Mar 2008, 19:46
Localisation: France

Re: L'écriture inclusive

Messagede Aym le 30 Sep 2017, 11:25

porcaro77 a écrit:
Aym a écrit:Le monsieur que tu as cité a justement expliqué que non. Et il a raison.
Donc tu as tort.

Si tu pouvais lire ET réfléchir avant de parler, ça simplifierait la vie.

On met un s avec etre. Je ne parle pas j ecris. Tu devrais aussi reflechir avant d ecrire


La monsieur a cité la règle :
(pas de COD, donc pas d'accord)


Tu peux même le vérifier là
http://la-conjugaison.nouvelobs.com/du/verbe/se_parler.php

Donc ça fait 2 fois que tu persistes à dire une connerie.
L'informatique n'est pas une science exacte, on n'est jamais à l'abri d'un succès
Avatar de l'utilisateur
Aym
papaquintintien
 
Messages: 25645
Inscription: 18 Fév 2003, 19:05
Localisation: Toulouse

Re: L'écriture inclusive

Messagede Marlaga le 30 Sep 2017, 11:44

La propagande pro-Macron est de moins en moins discrète :?
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 20963
Inscription: 12 Mar 2007, 09:45

Re: L'écriture inclusive

Messagede Aym le 30 Sep 2017, 12:04

T'as vu ça ? J'ai essayé de le faire discrètement pourtant.
L'informatique n'est pas une science exacte, on n'est jamais à l'abri d'un succès
Avatar de l'utilisateur
Aym
papaquintintien
 
Messages: 25645
Inscription: 18 Fév 2003, 19:05
Localisation: Toulouse

Re: L'écriture inclusive

Messagede sheon le 25 Déc 2017, 20:47

Donnez une Ferrari à Leclerc et on n'en parle plus.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 18467
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: L'écriture inclusive

Messagede Cortese le 30 Déc 2017, 23:50

Un peu hors sujet mais c'est dans la logique :


TU SERAS UN PORC, MON FILS

Christophe Penaguin novembre 20, 2017 Social 456
Que penser de la vague de dénonciations stigmatisant divers comportements regroupés sous les termes d’agressions ou de harcèlement sexuels ? Le simple fait de poser la question est périlleux, tant les différentes réactions semblent indiquer qu’il s’agit surtout en l’espèce de ne rien en penser mais de se déclarer immédiatement et inconditionnellement « pour » ou « contre » (et de préférence pour). Essayons donc de nous livrer à une tentative de description. Premier constat : qu’on examine les réseaux sociaux (#BalanceTonPorc, #MeToo) ou les médias « traditionnels », ce qui frappe d’abord, c’est l’extrême variété des comportements dénoncés. Du viol au véritable harcèlement en passant par la drague ou la main sur le genou (« forfait » pour lequel le ministre de la défense britannique, Michael Fallon, a dû démissionner), les actes incriminés sont très disparates.
Le continuum a le dos large
Deuxième constat, les féministes radicaux (eh oui, il y a des hommes et nous ne pratiquons pas la grammaire inclusive) justifient cet inventaire à la Prévert de l’agression sexuelle par la notion de continuum. Un compliment maladroit, un sifflement, un regard égrillard, une main sur un genou, une blague salace, une insulte, une menace, un viol ; tous ces agissements seraient au fond de même nature et exprimeraient une continuité dans les manifestations d’une culture profondément et uniformément imprégnée par la haine ou le mépris envers les femmes. Comme presque tous les arguments des mouvements féministes médiatiquement dominants, la notion de continuum a une certaine légitimité théorique et factuelle. On ne peut pas la balayer d’un revers de main en la qualifiant de simple fumisterie comme le font certains « anti-féministes ». Il n’est en effet pas aberrant, loin de là, de soutenir que certains comportements en apparence « anodins » produisent un terreau de représentations propice au surgissement de comportements beaucoup plus graves.

La France, pays de la galanterie…et de la tarte dans le pif
De ce point de vue, certains « anti-féministes » ont la mémoire courte. Il est par exemple assez exaspérant d’entendre Alain Finkielkraut s’échiner à célébrer la culture française de la galanterie et la France « pays des femmes », en omettant complètement que, factuellement, il était très courant (et il n’est toujours pas si rare) d’entendre des hommes « normaux » (pas des violeurs) constater qu’une femme déambulant avec une jupe courte est à n’en pas douter une « salope qui en veut ». On ne peut pas lutter efficacement contre les dérives de l’idéologie féministe en niant purement et simplement les faits. Or, on ne peut pas sérieusement nier que la culture (au sens large, c’est-à-dire notamment les modes de vie et les représentations les plus courantes) française (et celle des autres pays) comporte un important aspect patriarcal fondé sur l’idée de la supériorité masculine et de la dangerosité (particulièrement sexuelle) féminine.

Le problème ne réside donc pas dans la notion de continuum en elle-même mais dans l’usage incroyablement excessif, car purement idéologique, qu’en font les féministes radicaux. D’abord parce que c’est une chose de constater qu’il existe un point commun (le machisme) entre plusieurs comportements, mais c’en est une autre d’en déduire que ces comportements sont d’une égale gravité. Il est de ce point de vue proprement scandaleux que Michael Fallon ait été récemment acculé à la démission pour avoir, en 2002, posé une main sur le genou d’une journaliste. Sa « victime » a d’ailleurs clairement jugé cette démission totalement infondée. Ensuite, parce que ceux qui traquent fiévreusement les manifestations de machisme en viennent à confondre agression sexuelle et manifestation du désir. Une main sur un genou, justement, peut-elle raisonnablement être considérée comme une agression ou du harcèlement ? Évidemment non. Tout particulièrement s’il n’existe aucun rapport de subordination entre cette main et ce genou.

Peut-on librement consentir à l’imprévu ?
Ce qui nous amène à un autre élément qui rend erroné et dangereux l’usage actuel de la notion de continuum : l’absence de toute contextualisation. On peut discuter de la légitimité d’avances sexuelles d’un supérieur vis-à-vis d’une subordonnée sur le lieu de travail. On peut examiner la possibilité que de telles avances constituent, même si elles ne sont pas accompagnées de menaces, une pression inappropriée du fait, précisément, du rapport de subordination et du pouvoir qu’il implique. Mais on est déjà là dans une situation limite puisque le cas ne comporte aucune violence ni aucune menace.

Or, les féministes radicaux vont bien au-delà de ces situations limites en posant comme une évidence que les avances sexuelles d’un homme vis-à-vis d’une femme sur le lieu de travail (voire n’importe où) sont par définition une agression ou une pression illégitime (comme l’indique le fait qu’on qualifie de plus en plus le harcèlement de « sollicitation non désirée », expression très étrange puisqu’il est impossible de définir ce que pourrait être une sollicitation désirée). La seule logique envisageable, bien que sous-jacente, d’une telle conception est de considérer que, puisque les hommes sont supérieurs aux femmes, toute avance sexuelle d’un homme vis-à-vis d’une femme constituerait une agression ou une pression illégitime. Ce qui amène paradoxalement les féministes radicaux à endosser ce qu’ils combattent par ailleurs, à savoir la supériorité masculine. Si en effet, hommes et femmes sont égaux, une sollicitation non désirée donnera simplement lieu à un refus, et il n’y a rien à en dire de plus car l’homme ne représente pas une menace du seul fait qu’il est un homme. Il est de plus évidemment impossible de savoir si une femme consentira à être séduite tant qu’on n’a pas tenté…de la séduire.

La peine de mort pour tous.tes
Troisième constat : les féministes radicaux ne dénoncent pas seulement un éventail de plus en plus large de comportements jugés inappropriés, ils réclament aussi des sanctions légales de plus en plus étendues et de plus en plus sévères. C’est un des aspects les plus remarquables et les plus paradoxaux de l’offensive féministe actuelle. Les mouvements féministes sont généralement classés politiquement à gauche. Or, ils semblent irrésistiblement entraînés à adopter des positions typiques de la droite la plus dure. Du point de vue pénal, les violeurs, harceleurs ou agresseurs sexuels ne sont jamais punis assez sévèrement aux yeux des féministes radicaux, à tel point qu’on se surprend à penser que seule la peine de mort pourrait satisfaire la soif de réparation de ces « gauchistes ». Du point de vue moral, la réprobation ne leur semble jamais suffisamment radicale et définitive. Bertrand Cantat a tué Marie Trintignant, et a fait de la prison. Peu importe, il ne doit plus jamais sortir de disque ou faire de concert. Roman Polanski est accusé de viol, on ne doit donc plus projeter ses films (ni ceux de Jean-Claude Brisseau, condamné pour agression sexuelle, puisque la Cinémathèque française vient de reporter « sine die » la rétrospective qu’elle devait lui consacrer). Kevin Spacey s’est peut-être mal conduit un soir il y a 30 ans, il ne doit plus tourner dans aucun film (d’autres accusations ont été lancées contre lui depuis mais il a suffi d’une seule pour qu’il soit lynché sur les réseaux sociaux). La chanson préférée des féministes actuels serait-elle « Je suis pour » de Michel Sardou, chanson vantant la peine capitale et honnie par leurs ancêtres de gauche des années 70 ?

La présomption d’innocence doit-elle s’appliquer aux sales types ?
Dans le même ordre d’idées, les féministes radicaux ont jeté aux orties le principe fondamental de notre droit : la présomption d’innocence. Eric Zemmour, le « réactionnaire patenté », estime qu’on aurait dû condamner le frère du terroriste Mohammed Merah pour complicité d’assassinat même sans aucune preuve, et tous les humanistes de gauche s’indignent (à très juste titre). Mais qu’on se permette de remarquer qu’une accusation ne vaut pas culpabilité, que ce n’est pas parce qu’une femme dénonce un homme que cet homme est coupable, et les féministes radicaux (pourtant eux aussi humanistes de gauche) s’étranglent en hurlant qu’il est scandaleux de mettre en doute la parole des « victimes » (qui pourtant ne seront réellement des victimes que s’il est établi judiciairement qu’elles ont été agressées).

Quatrième constat : il est très significatif de constater que les pires travers de la droite contaminent les féministes radicaux (nous venons de le dire) et que, dans le même temps, les pires travers des féministes radicaux (et de certains anti-racistes) se transmettent à la droite et à la gauche Vallsiste qui les adoptent sans même s’en rendre compte. Ainsi, on a vu des intellectuels et des journalistes qui critiquent la légitimation de la délation et l’oubli de la présomption d’innocence par les féministes, se jeter avec fureur sur les accusations de viol portées contre Tariq Ramadan en oubliant immédiatement, à leur tour, la présomption d’innocence. La Une de Charlie Hebdo sur Edwy Plenel laissant entendre que ce dernier aurait couvert les viols présumés de Tariq Ramadan, les déclarations se félicitant que T. Ramadan ait été écarté de sa chaire à Oxford, fonctionnent exactement sur le même principe que les accusations des féministes qui estiment que dès qu’un homme est accusé par une femme il doit être traité en paria.

A chacun sa niche pourvu qu’on ait un os à ronger
Au final, ce déferlement de dénonciations, d’oukases et d’anathèmes nous en apprend beaucoup sur notre époque. D’abord, c’est une époque de lutte idéologique intense. Le vocabulaire a changé, les thèmes d’affrontement ne sont plus les mêmes, mais nous retrouvons le niveau de haine idéologique que la France connaissait dans les années 70. L’adversaire doit être impitoyablement écrasé et toute concession au point de vue adverse est interprétée comme une trahison. Ensuite, c’est une époque de très forte pression morale (ou moraliste). On peut fort bien considérer que c’est une bonne nouvelle (ou pas) mais l’une des caractéristiques les plus surprenantes de l’époque actuelle est de voir la gauche, héritière de mai 68, entièrement occupée à longueur d’années à des tâches de rééducation morale de la société. Sur la question du féminisme, de l’antiracisme, de l’homosexualité (et même du tabac), on assiste de plus en plus à des confrontations particulièrement stériles entre une gauche sociétale et une droite conservatrice qui s’en tiennent l’une et l’autre à des jugements moraux. Or, nous le savons, le moralisme est l’ennemi absolu de la pensée.

Enfin, notre époque se caractérise par un extrême fractionnement et une personnalisation à outrance de la lutte idéologique. Chaque organisation, en dehors des partis politiques tant décriés et qu’il est pourtant essentiel de préserver, se cantonne à un thème spécifique qui détermine intégralement sa vision du monde. Ce phénomène, comme les précédents, touche aussi bien la droite que la gauche. Ainsi, aux associations féministes, antiracistes ou homosexuels de gauche répondent des organisations de droite comme Sens commun, mouvement uniquement mobilisé par la question du mariage homosexuel et de la PMA/GPA. Finkielkraut ou Zemmour ne parlent que des dangers de l’islam, Plenel que des dangers de l’islamophobie, Caroline Fourest que des dangers de l’islamo-gauchisme, et ainsi de suite.

Le poison le plus répandu à l’heure actuelle, celui qui fausse tous les débats et les rend si soporifiques (et souvent simplement ridicules) est la monomanie. Ce qui se perd chaque jour un peu plus dans le fracas des insultes échangées et des excommunications grandiloquentes, c’est l’opposition raisonnée entre des visions globales du monde, ce qu’on appelle des philosophies. Les féministes radicaux n’indiquent jamais ce que sont exactement leurs conceptions du désir, du sexe, du pouvoir, ils se contentent de se comporter en groupe de pression défendant les intérêts (supposés) des femmes. Nous accepterons donc éventuellement de balancer des porcs quand on nous aura expliqué en détail ce que seront les plans de la bauge du futur. En attendant, que les criminels soient jugés et punis, que les dragueurs irrespectueux soient calottés, et que les femmes qui torturent psychologiquement leurs compagnons soient … non, une telle éventualité est évidemment inenvisageable.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30175
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: L'écriture inclusive

Messagede Dervi le 07 Jan 2018, 20:27

Je savais pas trop où le mettre, donc je le mets là.
A présent, certains jugent bons de réécrire des œuvres artistiques pour mieux coller à notre époque. J'ai l'impression que c'est une première, cette fois c'est l'art lyrique qui trinque, avec cet exemple de l'opéra Carmen qui se produit actuellement au théâtre de Florence. Ainsi, la fin a été modifiée ; Don José ne tue plus Carmen, mais Carmen, en état de légitime défense, tire un coup de feu mortel sur Don José. A quand la modification de romans, de films ou d'autres arts ?

http://www.lefigaro.fr/theatre/2018/01/05/03003-20180105ARTFIG00100-sacrilege-l-opera-de-florence-carmen-assassine-don-jose.php
Dervi
 
Messages: 648
Inscription: 21 Déc 2009, 13:04

Re: L'écriture inclusive

Messagede sccc le 07 Jan 2018, 20:35

À quand?
Et bien le précédent vient de se produire, je suppose que la tendance va se répandre comme une infection.
Le politiquement correct est mort, vive le conditionnement mental.
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 19223
Inscription: 22 Fév 2003, 19:32
Localisation: Belgique

Re: L'écriture inclusive

Messagede Marlaga le 08 Jan 2018, 08:45

J'ai entendu dire (sérieusement) que les contes pour enfant étaient offensant et que le baiser du prince à la princesse était une agression sexuelle car ils ne se connaissaient pas, notamment pour la belle au bois dormant qui n'exprime pas clairement son consentement.
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 20963
Inscription: 12 Mar 2007, 09:45

Re: L'écriture inclusive

Messagede Ghinzani le 08 Jan 2018, 09:40

Tous ces faits, que cela soit cette " réforme" de l'écriture ou la mise en avant d'anecdotes sans importance montées en épingle ne sont que le reflet d'une société décadente.
On doit s'excuser du passé sans cesse, on refuse une réalité actuelle où l'on doit hélas payer la gestion aberrante de l'argent public.
On fuit les vrais problèmes en en créant d'autres.
Cette écriture "inclusive" n'est qu'une traduction de plus de ce monde en perdition qui efface ses racines, ses principes croyant mieux faire dans un monde sans repère.
La langue française est une des plus fines, plus subtile et au lieu d'apprendre aux jeunes un usage dépassant les cinq cents mots, on introduit une notion se voulant équitable et en fait qui, de mon point de vue, dégradé la langue de Molière...

Pauvre monde, pauvre civilisation.
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25504
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: L'écriture inclusive

Messagede Feyd le 08 Jan 2018, 10:37

Cette décadence, en générale, aboutie à un retour au conservatisme des plus violents. Cela a souvent été le cas dans l'histoire. Et je ne serais pas surpris que cela se reproduise de nouveau. S'il y a des fondus du ciboulots qui veulent abattre les anciens codes jusqu'à aller à des extrémités les plus grotesques, ils attisent d'autant plus la mentalité réactionnaire. Et rien n'est plus dangereux qu'une frange de la population devienne de plus en plus agressive en réaction à ces attaques dites "progressistes". On le voit en France avec cette poussée catholique au sujet de la PMA. Chose que l'on croyait impensable il y a 10 ans. Tout comme on n'est plus surpris de voir le FN au second tour et ramasser 35% des suffrages. Enfin les politiques soit disant de gauche mais qui penchent de plus en plus vers la droite.

Tout cela dans un contexte mondial très incertain quant à la survie de l'humanité pour le siècle à venir.
Image
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 10845
Inscription: 01 Sep 2005, 18:35
Localisation: Giedi Prime

Re: L'écriture inclusive

Messagede Waddle le 08 Jan 2018, 11:26

Dervi a écrit:Je savais pas trop où le mettre, donc je le mets là.
A présent, certains jugent bons de réécrire des œuvres artistiques pour mieux coller à notre époque. J'ai l'impression que c'est une première, cette fois c'est l'art lyrique qui trinque, avec cet exemple de l'opéra Carmen qui se produit actuellement au théâtre de Florence. Ainsi, la fin a été modifiée ; Don José ne tue plus Carmen, mais Carmen, en état de légitime défense, tire un coup de feu mortel sur Don José. A quand la modification de romans, de films ou d'autres arts ?

http://www.lefigaro.fr/theatre/2018/01/05/03003-20180105ARTFIG00100-sacrilege-l-opera-de-florence-carmen-assassine-don-jose.php

Lol j'ai entendu parler de ça. Ils sont quand même marrants les "progressistes".
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 21982
Inscription: 10 Mai 2003, 18:05

Re: L'écriture inclusive

Messagede DCP le 08 Jan 2018, 11:36

Les films tirés de romans ont toujours modifiés les oeuvres, dans le théâtre aussi, quand une pièce est adaptée, mise en scène différemment, elle n'est pas non plus "100% conforme à l'original", non ? :P
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 23402
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: L'écriture inclusive

Messagede Hugues le 08 Jan 2018, 11:38

Dervi a écrit:Je savais pas trop où le mettre, donc je le mets là.
A présent, certains jugent bons de réécrire des œuvres artistiques pour mieux coller à notre époque. J'ai l'impression que c'est une première, cette fois c'est l'art lyrique qui trinque, avec cet exemple de l'opéra Carmen qui se produit actuellement au théâtre de Florence. Ainsi, la fin a été modifiée ; Don José ne tue plus Carmen, mais Carmen, en état de légitime défense, tire un coup de feu mortel sur Don José. A quand la modification de romans, de films ou d'autres arts ?


Dervi, c'est juste la version Jacqueline Sauvage de l'oeuvre.
Je suis étonné que les soutiens sur le forum à la grâce de Jacqueline Sauvage contre les principes même de la justice :gratte: , ne défendent pas cette version, puisque cette version est l'incarnation du Bien quand même.. :gratte:

Hugues
Hugues
 

Re: L'écriture inclusive

Messagede Hugues le 08 Jan 2018, 11:40

DCP a écrit:Les films tirés de romans ont toujours modifiés les oeuvres, dans le théâtre aussi, quand une pièce est adaptée, mise en scène différemment, elle n'est pas non plus "100% conforme à l'original", non ? :P


Oui mais en principe, quand on adapte, on met "d'après" (ou on change le titre)

Hugues
Hugues
 

Re: L'écriture inclusive

Messagede Alfa le 08 Jan 2018, 11:50

Feyd a écrit:Cette décadence, en générale, aboutie à un retour au conservatisme des plus violents. Cela a souvent été le cas dans l'histoire. Et je ne serais pas surpris que cela se reproduise de nouveau. S'il y a des fondus du ciboulots qui veulent abattre les anciens codes jusqu'à aller à des extrémités les plus grotesques, ils attisent d'autant plus la mentalité réactionnaire. Et rien n'est plus dangereux qu'une frange de la population devienne de plus en plus agressive en réaction à ces attaques dites "progressistes". On le voit en France avec cette poussée catholique au sujet de la PMA. Chose que l'on croyait impensable il y a 10 ans. Tout comme on n'est plus surpris de voir le FN au second tour et ramasser 35% des suffrages. Enfin les politiques soit disant de gauche mais qui penchent de plus en plus vers la droite.

Tout cela dans un contexte mondial très incertain quant à la survie de l'humanité pour le siècle à venir.


Tu as raison mais je pense que l'histoire ne se répète pas forcement ou en tous cas pas de la même manière, car aujourd’hui il y a la technologie, des outils, internet (ou il est difficile de s'y retrouver) et un abrutissement, qui dans nos sociétés empêche un quelconque soulèvement.

En tous cas tant que la plupart des gens ont a manger et s'amusent avec leurs portables.
Image
Un Charles Leclerc avec un V12 sinon rien !
Avatar de l'utilisateur
Alfa
imperator
 
Messages: 12186
Inscription: 26 Jan 2004, 11:38
Localisation: De Gaulle

Re: L'écriture inclusive

Messagede Feyd le 08 Jan 2018, 12:50

C'était la même chose avant. Par exemple, Goebbels avait fait en sorte que chaque foyer allemand puisse avoir une radio appelée "récepteur du peuple". Il a été décidé en haut lieu d'en fabriquer des millions à des prix très attractifs afin que toutes les familles en possède un. Comme cela chaque allemand pouvait entendre les discours du Führer enrobés autour de programmes grand public afin que le message passe mieux. Il y avait un conditionnement mental (présent également dans le cinéma). Aujourd'hui les moyens sont différents mais le résultat est le même. Néanmoins ce qui change, c'est la facilité de filmer et photographier les évènements. On le voit en Iran avec les troubles d'il y a qq années (la vidéo de la fille abattue et qui meurt quasiment en direct) et en ce moment. On en saurait plus sur le massacre de Tienanmen si en 1989 les smartphone existaient.
Image
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 10845
Inscription: 01 Sep 2005, 18:35
Localisation: Giedi Prime

Re: L'écriture inclusive

Messagede Maschum le 08 Jan 2018, 13:01

Marlaga a écrit:J'ai entendu dire (sérieusement) que les contes pour enfant étaient offensant et que le baiser du prince à la princesse était une agression sexuelle car ils ne se connaissaient pas, notamment pour la belle au bois dormant qui n'exprime pas clairement son consentement.


Genre.
T'as vu ça où ?
Avatar de l'utilisateur
Maschum
*sous avertissement*
 
Messages: 21272
Inscription: 24 Fév 2003, 14:41
Localisation: Tape dans les mains si tu lis ça

Re: L'écriture inclusive

Messagede Waddle le 08 Jan 2018, 13:03

Maschum a écrit:
Marlaga a écrit:J'ai entendu dire (sérieusement) que les contes pour enfant étaient offensant et que le baiser du prince à la princesse était une agression sexuelle car ils ne se connaissaient pas, notamment pour la belle au bois dormant qui n'exprime pas clairement son consentement.


Genre.
T'as vu ça où ?


http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Belle-au-bois-dormant---Le-bisou-n-est-pas-consenti--24655661
https://www.actualitte.com/article/monde-edition/le-baiser-du-prince-a-la-belle-au-bois-dormant-un-acte-de-predateur-sexuel/86008
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 21982
Inscription: 10 Mai 2003, 18:05

Re: L'écriture inclusive

Messagede Shoemaker le 08 Jan 2018, 13:07

Les Chinois, les Russes ou les Indiens doivent être MDR, lorsqu'ils voient à quel point l'Occident est en train de se couler tout seul, comme un grand...
Misère des décadences des Civilisations...
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18775
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: L'écriture inclusive

Messagede Waddle le 08 Jan 2018, 13:14

Shoemaker a écrit:Les Chinois, les Russes ou les Indiens doivent être MDR, lorsqu'ils voient à quel point l'Occident est en train de se couler tout seul, comme un grand...
Misère des décadences des Civilisations...

Ah mais c'est clair hein. Comme un grand vraiment.
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 21982
Inscription: 10 Mai 2003, 18:05

Re: L'écriture inclusive

Messagede DCP le 08 Jan 2018, 13:20

C'est quand même beau la magie de certains médias, qui créent une polémique à partir d'un tweet d'une parent d'élève, car c'est le sujet qui fait vendre actuellement.....
Pour le reste, attendons de voir s'il y a véritablement des décisions de prise (à ce sujet par exemple) et de réels changements de société au-delà du buzz médiatique.....
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 23402
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: L'écriture inclusive

Messagede Maschum le 08 Jan 2018, 16:57

Waddle a écrit:
Maschum a écrit:
Marlaga a écrit:J'ai entendu dire (sérieusement) que les contes pour enfant étaient offensant et que le baiser du prince à la princesse était une agression sexuelle car ils ne se connaissaient pas, notamment pour la belle au bois dormant qui n'exprime pas clairement son consentement.


Genre.
T'as vu ça où ?


http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Belle-au-bois-dormant---Le-bisou-n-est-pas-consenti--24655661
https://www.actualitte.com/article/monde-edition/le-baiser-du-prince-a-la-belle-au-bois-dormant-un-acte-de-predateur-sexuel/86008


Ouais, bon, le délire de quelques féministes, quoi...
Avatar de l'utilisateur
Maschum
*sous avertissement*
 
Messages: 21272
Inscription: 24 Fév 2003, 14:41
Localisation: Tape dans les mains si tu lis ça

Re: L'écriture inclusive

Messagede Ghinzani le 08 Jan 2018, 17:28

Shoemaker a écrit:Les Chinois, les Russes ou les Indiens doivent être MDR, lorsqu'ils voient à quel point l'Occident est en train de se couler tout seul, comme un grand...
Misère des décadences des Civilisations...

:o
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25504
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: L'écriture inclusive

Messagede Porcaro56 le 08 Jan 2018, 17:38

L ' écriture inclusive est une belle connerie inventée par des pédagos fous et des bobos qui ne le sont pas moins
Avatar de l'utilisateur
Porcaro56
 
Messages: 1335
Inscription: 15 Oct 2017, 16:38
Localisation: france

Re: L'écriture inclusive

Messagede zolthar le 08 Jan 2018, 17:41

Le plus triste dans cette histoire, c'est que cette dame (qui n'a pas intérêt à lire Bettelheim et sa psychanalyse des contes de fées, elle va faire un AVC la pauvre) oublie peut-être qu'elle n'est pas responsable d'éduquer le monde, mais uniquement son marmot. Elle pourrait donc, plutôt que de faire sa femen de pacotille, expliquer à son fils son point de vue et, éventuellement, lui rappeler que les contes ne sont pas des histoires vraies et que donc, non, on ne peut pas faire comme dans les contes ...

Putain on va bientôt brûler des livres sur la place publique ou quoi, il me tarde ...
Image
Avatar de l'utilisateur
zolthar
est nul en maths
 
Messages: 5837
Inscription: 19 Fév 2003, 18:23
Localisation: Derrière le gros n'oeil

Re: L'écriture inclusive

Messagede DCP le 08 Jan 2018, 17:45

Maschum a écrit:
Waddle a écrit:
Maschum a écrit:
Marlaga a écrit:J'ai entendu dire (sérieusement) que les contes pour enfant étaient offensant et que le baiser du prince à la princesse était une agression sexuelle car ils ne se connaissaient pas, notamment pour la belle au bois dormant qui n'exprime pas clairement son consentement.


Genre.
T'as vu ça où ?


http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Belle-au-bois-dormant---Le-bisou-n-est-pas-consenti--24655661
https://www.actualitte.com/article/monde-edition/le-baiser-du-prince-a-la-belle-au-bois-dormant-un-acte-de-predateur-sexuel/86008


Ouais, bon, le délire de quelques féministes, quoi...


Avant, la dame en question aurait gueulé lorsqu'elle aurait vu ses ami(e)s et cela se serait arrêté là.....maintenant, par la magie de twitter et des médias désirant faire le buzz.....elle bénéfice d'une audience bien plus importante......et on a l'impression que c'est une sujet "important" puisque cela figure dans les médias....
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 23402
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: L'écriture inclusive

Messagede zolthar le 08 Jan 2018, 17:47

DCP a écrit:Avant, la dame en question aurait gueulé lorsqu'elle aurait vu ses ami(e)s et cela se serait arrêté là.....maintenant, par la magie de twitter et des médias désirant faire le buzz.....elle bénéfice d'une audience bien plus importante......et on a l'impression que c'est une sujet "important" puisque cela figure dans les médias....


Pire ... ça donne la parole à une enseignante zougoise :? :?
Image
Avatar de l'utilisateur
zolthar
est nul en maths
 
Messages: 5837
Inscription: 19 Fév 2003, 18:23
Localisation: Derrière le gros n'oeil

Re: L'écriture inclusive

Messagede Alfa le 08 Jan 2018, 17:48

Avant aussi ses amis l'auraient prit pour une sacrée conne de penser ça. Plus maintenant j'ai l'impression...
Image
Un Charles Leclerc avec un V12 sinon rien !
Avatar de l'utilisateur
Alfa
imperator
 
Messages: 12186
Inscription: 26 Jan 2004, 11:38
Localisation: De Gaulle

Re: L'écriture inclusive

Messagede DCP le 08 Jan 2018, 17:50

zolthar a écrit:
DCP a écrit:Avant, la dame en question aurait gueulé lorsqu'elle aurait vu ses ami(e)s et cela se serait arrêté là.....maintenant, par la magie de twitter et des médias désirant faire le buzz.....elle bénéfice d'une audience bien plus importante......et on a l'impression que c'est une sujet "important" puisque cela figure dans les médias....


Pire ... ça donne la parole à une enseignante zougoise :? :?


On les expertes qu'on peut...... :roll:
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 23402
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: L'écriture inclusive

Messagede Maschum le 08 Jan 2018, 20:33

DCP a écrit:Avant, la dame en question aurait gueulé lorsqu'elle aurait vu ses ami(e)s et cela se serait arrêté là.....maintenant, par la magie de twitter et des médias désirant faire le buzz.....elle bénéfice d'une audience bien plus importante......et on a l'impression que c'est une sujet "important" puisque cela figure dans les médias....


C'est ensuite à chacun d'avoir la jugeote pour faire le tri dans les infos.

D'où mon "genre.." à Marlaga. Il est pas neuneu au point de croire que ce genre d'info est "vraie" (du moins plus crédible qu'un délire d'une nana).. Mais bon, pour servir ses causes, pour donner une sorte de crédibilité, on peux dire tout et n'importe quoi sous le couvert d'une info bidon lue ici ou là.
Avatar de l'utilisateur
Maschum
*sous avertissement*
 
Messages: 21272
Inscription: 24 Fév 2003, 14:41
Localisation: Tape dans les mains si tu lis ça

Re: L'écriture inclusive

Messagede Marlaga le 08 Jan 2018, 21:41

Maschum a écrit:D'où mon "genre.." à Marlaga. Il est pas neuneu au point de croire que ce genre d'info est "vraie" (du moins plus crédible qu'un délire d'une nana).. Mais bon, pour servir ses causes, pour donner une sorte de crédibilité, on peux dire tout et n'importe quoi sous le couvert d'une info bidon lue ici ou là.


J'ai cité ça parce que je l'ai entendu et que je crains un mouvement de fond important de débilité qui pourrait nous submerger. En fait, on a un camp d'islamistes extrémistes qui veulent qu'on vive tous sous la charia et d'un autre, des féministes-égalitaristes-antigenres-antiracistes qui sont prêts à réécrire l'histoire, à détruire les langues et tous les éléments culturels qui ont toujours un relent raciste, homophobe ou machiste selon eux. Je ne vois aucun espoir de lumière, d'intelligence ou de progrès chez les uns ni les autres.
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 20963
Inscription: 12 Mar 2007, 09:45

Re: L'écriture inclusive

Messagede Hugues le 09 Jan 2018, 15:42

http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/01/09/nous-defendons-une-liberte-d-importuner-indispensable-a-la-liberte-sexuelle_5239134_3232.html



Dans une tribune au « Monde », un collectif de 100 femmes, parmi lesquelles Catherine Millet, Joëlle Losfeld, Ingrid Caven et Catherine Deneuve, affirme son rejet du « puritanisme » apparu avec l’affaire Weinstein et d’un certain féminisme qui exprime une « haine des hommes ».

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher



Décidément, Catherine Deneuve sera grande jusqu'au bout.
La grandeur de la cohérence.

Le tribunal Twitter, le puritanisme, plusieurs mots pour qualifier la même chose.

Hugues (cohérent)
Hugues
 

Re: L'écriture inclusive

Messagede Porcaro56 le 09 Jan 2018, 15:52

Je vois mal le rapport avec l ecriture inclusive?
Avatar de l'utilisateur
Porcaro56
 
Messages: 1335
Inscription: 15 Oct 2017, 16:38
Localisation: france

PrécédenteSuivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Ahrefs [Bot] et 4 invités