Suppressions et créations de GP

Pour tous les francophones, voici le lieu qui vous permettra de discuter avec tous les fans de Formule 1, GP2, Formule 2, IndyCar, IRL, WRC, GT etc..

Modérateurs: sheon, Nicklaus, von Rauffenstein

Re: Suppressions et créations de GP

Messagede Marlaga le 16 Jan 2018, 12:39

sheon a écrit:Et certains ont même piloté ça :
Image


Je suis pas persuadé que c'était plus difficile à piloter que les monstres des années 70-80. Plus risqué oui, mais difficile non.
Image
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 19838
Inscription: 12 Mar 2007, 08:45

Re: Suppressions et créations de GP

Messagede Aym le 31 Jan 2018, 09:09

L'informatique n'est pas une science exacte, on n'est jamais à l'abri d'un succès
Avatar de l'utilisateur
Aym
papaquintintien
 
Messages: 25138
Inscription: 18 Fév 2003, 18:05
Localisation: Toulouse

Re: Suppressions et créations de GP

Messagede Maschum le 31 Jan 2018, 10:16

Ayant été "traumatisé" par le fait que, jeune, chez mes parents on mangeait souvent le dimanche à 14h. Que ma mère ou mon père arrivait avec le/les plats au moment du tour de chauffe :twisted: #spock
16h c'est bien ! 8-) :o
Avatar de l'utilisateur
Maschum
*sous avertissement*
 
Messages: 20702
Inscription: 24 Fév 2003, 13:41
Localisation: Tape dans les mains si tu lis ça

Re: Suppressions et créations de GP

Messagede DCP le 31 Jan 2018, 10:32

L'heure de la sieste, parfait...! :D
Michel Audiard : "J’parle pas aux cons, ça les instruit"
DCP
Romand historique
 
Messages: 22454
Inscription: 26 Fév 2003, 10:18

Re: Suppressions et créations de GP

Messagede sheon le 31 Jan 2018, 10:44

DCP a écrit:L'heure de la sieste, parfait...! :D

Ils ont enfin compris leur public :lol:
On est tous des cons.
Mais certains plus que d'autres.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 17363
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Suppressions et créations de GP

Messagede AllegroTurbo le 12 Fév 2018, 00:12

L'un des grands changements est le nouveau virage du camp, beaucoup plus spectaculaire. "On veut provoquer des dépassements, explique Stéphane Clair, le directeur général du circuit Paul Ricard. On a élargi l'entrée du virage pour que deux voitures puissent se dépasser sans s’accrocher. Mais au freinage de la chicane, l'autre pourra redoubler".
(...)
Pour dessiner ce nouveau tracé, les responsables du circuit Paul Ricard ont consulté plusieurs anciens pilotes de Formule 1, comme Yannick Dalmas. "Il y aura du combat, promet-il. Ça devrait rouler à 340 km/h à trois endroits différents. Avec des voitures puissantes, on va prendre beaucoup de plaisir sur ce circuit".


À quatre mois du Grand Prix de France de Formule 1, le nouveau tracé du circuit Paul Ricard a été présenté ce jeudi matin. Deux virages ont été modifiés pour muscler la compétition.

https://www.francebleu.fr/infos/societe ... 1518106928


Image
"Il est aussi atroce qu'absurde, de voir les uns regorger de superflu, et les autres manquer du nécessaire." (D'Alembert)
Avatar de l'utilisateur
AllegroTurbo
Champcar For Ever
 
Messages: 1531
Inscription: 24 Avr 2006, 14:02

Re: Suppressions et créations de GP

Messagede Cortese le 14 Fév 2018, 15:33

Marlaga a écrit:
sheon a écrit:Et certains ont même piloté ça :
Image


Je suis pas persuadé que c'était plus difficile à piloter que les monstres des années 70-80. Plus risqué oui, mais difficile non.


Mercedes avait organisé des journées de recrutement de jeunes pilotes. Le plus vantard a terminé en tête à queue dans le fossé avant le premier virage, un autre s'est tué. Et encore les Mercedes étaient des voitures traditionnelles à moteur avant. Pour les Auto-Union-Porsche à moteur central arrière très lourd, de 550 ch (616 pour les Mercedes) même les meilleurs, même Nuvolari et Varzi n'ont pas réussi à vraiment dompter la bête. Le seul qui a réussi c'était Bernd Rosemeyer. C'était un jeune champion motocycliste et il n'avait jamais conduit de voiture de course auparavant. Les voitures avaient un rapport poids-puissance d'une F1 des années 70, mais avec des pneus quatre fois moins large, bien sur pas d'ailerons, des gommes très dures et très fragiles (le déchappage était fréquent et l'usure était si importante et si imprévisible que les techniciens de Continental avaient interposé une couche de gomme teinte en blanc pour avertir du risque d'éclatement. De plus les freins à tambours étaient gigantesques (comme les roues, et donc ça freinait mais les tambours avaient deux inconvénients totalement oubliés de nos jours : le "fading" ("évanouissement"), avec l'échauffement le liquide de frein se mettait à bouillir et la pédale allait au fond sans effet, et bien plus grave, le grippage : à cause de l'échauffement et de la structure complexe en tambour, il y avait "ovalisation" et les énormes garnitures (qui occupaient quasiment toute la surface intérieure du tambour) bloquaient subitement la roue, et là il n'y avait plus qu'à prier. En 1955, Mercedes avait installé un mystérieux dispositif à 4 boutons poussoirs au tableau de bord, qui n'était autre que la commande de mini pompes à... huile ! chargées de d'annuler la friction dans le tambour bloqué ! Et enfin les suspensions de l'époque étaient loin des suspensions modernes (définitivement mises au point par Chapman seulement à la fin des années 50). Un truc aussi simple que la barre anti-roulis n'est apparue qu'après la guerre, tout comme les "chandelles McPherson" combinant ressort hélicoïdal à grand débattement et amortisseur hydraulique puissant. D'ailleurs les amortisseurs hydrauliques n'ont commencé à apparaitre que dans les années 30, les pilotes ne les aimaient pas parce qu'ils n'étaient pas réglables, contrairement aux amortisseurs à friction (qui perdaient vite leur capacité d'amortissement, transformant le mouvement vertical des roues en "pompe à vélo" folle). Il y avait parfois une combinaison des deux. Les Alfa P3 ont été équipés parfois d'une curieuse et complexe suspension avant hydraulique dite "Dubonnet" (André Dubonnet Mr l'Apéritif était un grand amateur de course automobile) qui fonctionnait bien. Et je n'ai pas parlé des boites de vitesses et des embrayages ! Bref, piloter une Auto-Union ou une Mercedes dans le brouillard ou la pluie du Nürburgring ce n'était pas un mince exploit, ce n'est pas pour rien que les pilotes qui l'ont fait ont été à ce point admirés. Et ne pas oublier que les courses se couraient sur 500 km et non 300. Sauf le GP de Monaco : 100 tours.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29464
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Suppressions et créations de GP

Messagede Nuvo le 16 Fév 2018, 09:18

:eek:
C'est dingue.
J'aimerai bien un cours avec des schémas dynamiques afin de bien comprendre tout ce que tu nous dis là.
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 15997
Inscription: 20 Fév 2003, 18:07

Re: Suppressions et créations de GP

Messagede Maverick le 16 Fév 2018, 09:28

Cortese :good
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 36295
Inscription: 21 Fév 2003, 23:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Suppressions et créations de GP

Messagede Alfa le 16 Fév 2018, 09:36

Cortese ta oublié de dire que quand il pleuvait le pilote devait, en plus, actionner manuellement par rotation l’essuie glace ! :D
Image
Un V12 sinon rien !
Avatar de l'utilisateur
Alfa
imperator
 
Messages: 12026
Inscription: 26 Jan 2004, 10:38
Localisation: De Gaulle

Précédente

Retourner vers Forum Sports mécaniques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité