Dijon 1979

Pour tous les francophones, voici le lieu qui vous permettra de discuter avec tous les fans de Formule 1, GP2, Formule 2, IndyCar, IRL, WRC, GT etc..

Modérateurs: sheon, Nicklaus, von Rauffenstein

Dijon 1979

Messagede Hawk le 10 Mar 2006, 13:00

Villeneuve Arnoux, une vision inédite de la bagarre de 1979, les 3 derniers tours

http://video.google.com/videoplay?docid ... villeneuve
Ayrton, Henry, Duke, GB On ne vous oublie pas, Dayrton, maintenant, je te comprends
S'il faut être malhonnête pour avoir des amis, je préfère avoir des ennemis (J Surtees)
Image
Avatar de l'utilisateur
Hawk
Forza Big John
 
Messages: 9834
Inscription: 19 Fév 2003, 13:31
Localisation: Dans le pays du plus beau circuit du monde.

Messagede Cyril le 10 Mar 2006, 13:20

Pas mal...
Mais je m'attendais à de nouvelles images, selon ton post !
C'est toujours un bonheur de revoir cette bataille...
Image
Une communauté ne peut longtemps se suffire à elle-même ; elle ne peut se développer qu’avec des personnes provenant d’horizons différents et des frères encore inconnus. - Howard Thurman.
Avatar de l'utilisateur
Cyril
Meuble informatique
 
Messages: 43278
Inscription: 19 Fév 2003, 12:11

Messagede RGS le 10 Mar 2006, 13:41

Dans ce film, Jabouille n'a droit qu'à deux secondes...

Cela dit, voici un texte emprunté à un site ami.

Dijon 1979

Leader au début du Grand Prix, Gilles Villeneuve avait dû, petit à petit et bien malgré lui, baisser sa cadence effrénée. En proie à des problèmes d’usure de pneus, le Québécois n’avait pu contenir le retour de Jabouille et avait dû lui céder la première place. Alors que la Renault du Français quittait irrésistiblement son champ de vision, le pilote Ferrari voyait grossir dans ses rétros une autre voiture jaune et blanche, celle de René Arnoux. Auteur d’un très mauvais départ (il n’avait pointé qu’en 9e position au premier tour alors qu’il s’était élancé en première ligne), le Grenoblois avait réalisé une somptueuse remontée en revenant à la 3e place après avoir dépassé Jones, Laffite, Lauda, Jarier, Piquet et Scheckter en l’espace de quinze tours. Poursuivant son effort, Arnoux combla progressivement son retard sur Villeneuve pour finalement revenir dans son sillage à trois tours de l’arrivée

" Cette course restera à jamais gravée dans ma mémoire. Lorsque je me suis retrouvé derrière Gilles Villeneuve, nous étions dans une configuration de course où chacun de nous avait des problèmes. Gilles était quelqu’un de très dur avec sa mécanique et il avait détruit ses pneus en essayant de suivre le rythme de Jabouille. De mon côté, j’avais un gros soucis de déjaugeage. A l’époque, la Renault possédait plusieurs pompes dans les réservoirs et, à ce moment de la course, l’une des pompes était cassée si bien que je déjaugeais dans les virages à droite. C’était un sacré handicap lorsque l’on sait qu’à Dijon les trois quarts des virages sont à droite ! "

" Avec nos problèmes, on tournait Gilles et moi dans le même dixième ! et on ne voulait laisser cette 2e place à personne ! Jabouille était loin devant. On a alors commencé ce fameux duel… Je profitais des problèmes de freins de Gilles pour le dépasser au bout de la ligne droite des stands, on faisait ensuite toute la partie de derrière côte à côte, roue contre roue, parfois même encastrées, et enfin, dans la montée de Pouas, il reprenait l’ascendant lorsque mon moteur déjaugeait ! Villeneuve creusait alors suffisamment d’écart pour que, avec mon turbo, je revienne sur lui dans la ligne droite et que je le dépasse de nouveau au freinage ! et on repartait pour un tour de folie ! on s’est tapé, retapé, on s’est encastré les roues, un coup à droite, un coup à gauche. A l’arrivée, sur mon ponton droit, on ne voyait même plus les inscriptions " Renault ELF " mais seulement les traces des pneus Michelin de sa Ferrari ! A un moment, il m’a tellement poussé que je suis passé de l’autre côté d’un vibreur. Ca nous a obligé à passer le châssis au marbre car à la suite de cet incident un point d’ancrage du moteur s’était cassé. On nous a traité de fou

" Au Grand Prix suivant, à Silverstone, on est passé tous les deux en semi-conseil de discipline. Un comité d’anciens pilotes, confortablement assis sur leur chaise, nous demandant de nous justifier. J’ai trouvé cela déplacé. Quand on nous a convoqué, on était tous les deux interloqués mais sereins et tranquilles. Nous sommes d’ailleurs ressortis sereins et tranquilles ! Je me souviens que Gilles leur avait dit : " Si demain ça se reproduisait, je ferais la même chose ". On nous a traité d’inconscients, en nous reprochant que, si les roues s’étaient touchées dans le sens axial, l’un de nous se serait envolé dans le public et aurait fait des victimes ".

" Quand ils m’ont donné la parole, je leur ai juste répondu que si ça avait été quelqu’un d’autre que Gilles, au lieu de finir troisième j’aurais terminé second. J’ai trouvé ces remontrances un peu ridicules. J’avais l’impression qu’on était deux enfants et qu’on allait mettre les doigts bien serrés pour prendre des coups de règle. Quand nous sommes sortis, on en a ri, bien sûr, mais on en a tiré des conclusions aussi. Ce duel, il ne s’est produit qu’une seule fois. Et sans aucune prétention, à l’époque, il n’aurait pu se dérouler qu’entre Gilles et moi. Parce qu’il y avait une complicité entre nous. On se respectait , on s’aimait énormément. Ce jour-là, avec notre duel, on a volé la vedette à Jabouille. Il avait pourtant remporté sa première victoire en Grand Prix et Renault venait de faire triompher le moteur turbo compressé ".

" Après la course, on est allé revoir les images TV en salle de presse. La salle était noire de monde. J’ai été frappé par la vidéo. J’étais revenu très fort sur Gilles et, durant notre duel, il y a plein d’endroits où on était limite. Si à un moment l’un de nous deux avait levé le pied en se disant " j’arrête, ça devient trop dangereux ", là, oui, ça serait vraiment devenu dangereux. On s’était encastré plusieurs fois les pneus, mais on roulait côte à côte et avec une telle régularité… comme la Patrouille de France dans un meeting aérien ! Ce qui m’avait marqué aussi, c’était la réflexion de Forghieri. Après avoir revu la vidéo, il s’était tapé sur le front et s’était exclamé à voix haute : " Et quand tu penses que c’était pour la deuxième place ! . "

Image
RGS
 
Messages: 7690
Inscription: 05 Nov 2005, 02:06

Messagede sccc le 10 Mar 2006, 13:53

Et trois ans plus tard, il se tuait en décollant sur le pneu arrière de Jochen Maas... :?
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 18790
Inscription: 22 Fév 2003, 19:32
Localisation: Belgique

Messagede schumi84f1 le 10 Mar 2006, 13:56

faut citer les sources mon ami Hergé :P
Image
designed by BWT ©
Avatar de l'utilisateur
schumi84f1
vettel84f1
 
Messages: 37024
Inscription: 12 Oct 2004, 20:39
Localisation: APT (84)

Messagede Hawk le 10 Mar 2006, 14:32

Cyril a écrit:Pas mal...
Mais je m'attendais à de nouvelles images, selon ton post !
C'est toujours un bonheur de revoir cette bataille...


Oui mais je crois que ce ne sont pas les images de TF1 de l'é^poque qui étaient prises avec des autres caméras ou tout au moins de plus loin...
Ayrton, Henry, Duke, GB On ne vous oublie pas, Dayrton, maintenant, je te comprends
S'il faut être malhonnête pour avoir des amis, je préfère avoir des ennemis (J Surtees)
Image
Avatar de l'utilisateur
Hawk
Forza Big John
 
Messages: 9834
Inscription: 19 Fév 2003, 13:31
Localisation: Dans le pays du plus beau circuit du monde.

Messagede Xp le 10 Mar 2006, 14:39

On ne s'en lasse pas :good
Un peuple qui sacrifie sa liberté pour sa sécurité, ne mérite ni l'une ni l'autre Benjamin Franklin

Image
www.monalbumphoto.co
Avatar de l'utilisateur
Xp
 
Messages: 4663
Inscription: 19 Fév 2003, 13:55
Localisation: Saint-Herblain (44)

Messagede Ze le 10 Mar 2006, 15:09

La vidéo na' rien de neuf, ce sont les prises de vue TV.
Par contre les commentaires entrecoupant l'action sont vraiment n'importe quoi. Rien n'indique que Jabouille a remporté le Grand Prix, et il semble juste que la Ferrari de villeneuve possede un V6 tout pourri comparé au Turbo de la Renault et que c'est grace a sa force divine qu'il arriev a doubler le fameux Surpuissant Renault en bout de ligne droite #spock

Enfin a part ça, ce qui est important c'est l'action : et Arnoux et Villeneuve nous en servent :good
Ze
Patron tyrannique
 
Messages: 15852
Inscription: 19 Fév 2003, 21:39
Localisation: Paris

Messagede FLB le 10 Mar 2006, 17:23

Ze a écrit:La vidéo na' rien de neuf, ce sont les prises de vue TV.
Par contre les commentaires entrecoupant l'action sont vraiment n'importe quoi. Rien n'indique que Jabouille a remporté le Grand Prix, et il semble juste que la Ferrari de villeneuve possede un V6 tout pourri comparé au Turbo de la Renault et que c'est grace a sa force divine qu'il arriev a doubler le fameux Surpuissant Renault en bout de ligne droite #spock

Enfin a part ça, ce qui est important c'est l'action : et Arnoux et Villeneuve nous en servent :good

Ferrari utilisait encore le bon vieux 12 cylindres à plat (boxer) en 1979 et 1980. Le 126 (V6 1.5l, 120 degrés) n'a fait ses débuts en course qu'à Long Beach 1981.

Un autre élément important et rarement mentionné de Dijon 1979, c'est qu'il s'agit du premier podium 100% Michelin :good
Avatar de l'utilisateur
FLB
Tifoso canadese
 
Messages: 721
Inscription: 13 Déc 2005, 01:29
Localisation: Mon habitat naturel

Messagede François le 10 Mar 2006, 17:58

Des photos grand format en bas de page : http://www.inet.hr/~mfabijan/gvilleneuv ... -1979.html
François
Tracyste
 
Messages: 13024
Inscription: 20 Fév 2003, 12:55
Localisation: Tournefeuille

Messagede RGS le 10 Mar 2006, 18:25

Hergé a écrit:(...) voici un texte emprunté à un site ami.
schumi84f1 a écrit:faut citer les sources mon ami Hergé :P

Je serais ravi d'indiquer de quel site il s'agit ; l'ennui, c'est que le forumiste qui a mis le texte en ligne n'y a pas indiqué d'où il le tenait.
RGS
 
Messages: 7690
Inscription: 05 Nov 2005, 02:06

Messagede eric le 10 Mar 2006, 19:58

Bonne journée
eric
Avatar de l'utilisateur
eric
 
Messages: 4948
Inscription: 20 Juil 2003, 17:51

Messagede RGS le 10 Mar 2006, 20:12

Je n'ai pas le moyen de savoir de quel site provient initialement le texte que j'ai reproduit plus haut aujourd'hui même.
RGS
 
Messages: 7690
Inscription: 05 Nov 2005, 02:06

Messagede eric le 10 Mar 2006, 20:39

il suffit de faire une recherche sur un phrase quelconque prise dans ce texte...

par exemple "Et quand tu penses que c’était pour la deuxième place" avec les guillements dans google

et tu vois le résultat, c'est comme ça que j'ai fait... :wink: résultat : un site et plusieurs forums ou ça a été repris
Bonne journée
eric
Avatar de l'utilisateur
eric
 
Messages: 4948
Inscription: 20 Juil 2003, 17:51

Messagede RGS le 10 Mar 2006, 21:18

Récemment, j'écrivais que je n'ai pas encore le "réflexe google".
Ce n'était pas faux.

Merci eric ! :good
RGS
 
Messages: 7690
Inscription: 05 Nov 2005, 02:06

Messagede Rainier le 10 Mar 2006, 23:56

Ze a écrit:La vidéo na' rien de neuf, ce sont les prises de vue TV.
Par contre les commentaires entrecoupant l'action sont vraiment n'importe quoi. Rien n'indique que Jabouille a remporté le Grand Prix, et il semble juste que la Ferrari de villeneuve possede un V6 tout pourri comparé au Turbo de la Renault et que c'est grace a sa force divine qu'il arriev a doubler le fameux Surpuissant Renault en bout de ligne droite #spock

Enfin a part ça, ce qui est important c'est l'action : et Arnoux et Villeneuve nous en servent :good



Tout à fait. Les commentaires uniquement à la gloire de GV sont débiles :
"Ce devait être le jour de Renault, ce fût le jour de Gilles Villeneuve" :roll:

Comment dissocier Arnoux et Villeneuve de cette course ?
En tout cas, c'est toujours aussi extraordinaire à regarder !
:good
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 13284
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Messagede schumi84f1 le 09 Nov 2006, 17:52

en début de semaine, j'ai regarder "phénoméno Ferrari" sur AB Moteurs, c'était une spéciale Gilles Villeneuve
Gérard Ducarouge a alors expliqué que Gilles l'avait contacté pour créer sa propre écurie, une fois qu'il aurait été champion du monde avec Ferrari
apparemment, l'ambiance Ferrari pesait lourd sur Gilles et il voulait les quitter une fois son but perso et objectif d'Enzo atteint

quelqu'un a des compléments là dessus car cela m'intéresse beaucoup :wink:
Image
designed by BWT ©
Avatar de l'utilisateur
schumi84f1
vettel84f1
 
Messages: 37024
Inscription: 12 Oct 2004, 20:39
Localisation: APT (84)

Messagede Cyril le 09 Nov 2006, 18:38

J'avais lu quelque part que Gilles voulait quitter la Scuderia pour partir courir aux States... Mais c'est tout.
Image
Une communauté ne peut longtemps se suffire à elle-même ; elle ne peut se développer qu’avec des personnes provenant d’horizons différents et des frères encore inconnus. - Howard Thurman.
Avatar de l'utilisateur
Cyril
Meuble informatique
 
Messages: 43278
Inscription: 19 Fév 2003, 12:11

Messagede Gill le 09 Nov 2006, 22:34

Moi, j'ai plutôt lu quelque part qu'il avait une offre de McLaren qui le chicotait
Gill
Avatar de l'utilisateur
Gill
 
Messages: 1414
Inscription: 21 Fév 2003, 15:50
Localisation: Magog, Québec

Messagede Cyril le 09 Nov 2006, 23:38

McLaren, qui a du pleurer pendant quelques temps de l'avoir perdu...
Image
Une communauté ne peut longtemps se suffire à elle-même ; elle ne peut se développer qu’avec des personnes provenant d’horizons différents et des frères encore inconnus. - Howard Thurman.
Avatar de l'utilisateur
Cyril
Meuble informatique
 
Messages: 43278
Inscription: 19 Fév 2003, 12:11

Re: Dijon 1979

Messagede Nuvo le 17 Mai 2017, 11:11

Quand tu découvres à 37 ans bientôt 38 que le samedi où tu es né (à 22H03) était en fait la veille du fameux GP de France à Dijon, où Arnoux et Villeneuve se sont battus comme des chiens pour la deuxième place, derrière Jabouille qui l'a emporté. C'était le dimanche 1er juillet 1979.

Hop, je viens de faire l’acquisition de ce superbe t-shirt :

https://www.retrogp.com/products/dijon- ... 5844818119
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 15778
Inscription: 20 Fév 2003, 19:07

Re: Dijon 1979

Messagede AllegroTurbo le 17 Mai 2017, 21:34

:good

Question hors sol : est-ce que Dijon Prenois serait encore capable d’accueillir des F1 en 2017 (en terme de largeur de piste, pas des à côté) et est-ce que cela pourrait être aussi propice à la baston aujourd'hui?
"Il est aussi atroce qu'absurde, de voir les uns regorger de superflu, et les autres manquer du nécessaire." (D'Alembert)
Avatar de l'utilisateur
AllegroTurbo
Champcar For Ever
 
Messages: 1496
Inscription: 24 Avr 2006, 15:02

Re: Dijon 1979

Messagede Cyril le 17 Mai 2017, 21:43

Le circuit est très court, il serait avalé en moins d'une minute... Niveau largeur, je pense que ça peut passer, les championnats de camion s'y disputent bien.
Image
Une communauté ne peut longtemps se suffire à elle-même ; elle ne peut se développer qu’avec des personnes provenant d’horizons différents et des frères encore inconnus. - Howard Thurman.
Avatar de l'utilisateur
Cyril
Meuble informatique
 
Messages: 43278
Inscription: 19 Fév 2003, 12:11

Re: Dijon 1979

Messagede Cortese le 17 Mai 2017, 22:51

Sans parler de Monaco. Après tout les F1 ont tout juste la taille d'une Cadillac Coupe de Ville des années 60 (sauf en hauteur). Pour ne transporter que le chauffeur, mais c'est ça le vrai luxe.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29065
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Dijon 1979

Messagede Nuvo le 18 Mai 2017, 13:50

AllegroTurbo a écrit::good

Question hors sol : est-ce que Dijon Prenois serait encore capable d’accueillir des F1 en 2017 (en terme de largeur de piste, pas des à côté) et est-ce que cela pourrait être aussi propice à la baston aujourd'hui?


On en avait parlé ailleurs mais il y a eu un projet d'extension de la piste. On voit encore les arbres plus courts dans la petite forêt à côté.
Projet abandonné.

https://www.google.fr/maps/place/Circui ... d4.8991667
Dernière édition par Nuvo le 19 Mai 2017, 11:40, édité 1 fois.
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 15778
Inscription: 20 Fév 2003, 19:07

Re: Dijon 1979

Messagede sheon le 18 Mai 2017, 13:57

Dommage, le circuit est moins paumé que Magny-Cours ou Paul-Ricard.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 16584
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Dijon 1979

Messagede iceman46 le 18 Mai 2017, 23:15

dijon c'est en france?
http://www.toilef1.com/IMG/jpg/140107spa.jpg

au revoir mon ami,continue a regarder les grands prix la haut au paradis des fans de sport auto.
je suis français de souche et j'emmerde mr leroux deputé ps.
Avatar de l'utilisateur
iceman46
Iceman
 
Messages: 9371
Inscription: 14 Avr 2010, 21:03

Re: Dijon 1979

Messagede Mufasa le 19 Mai 2017, 00:04

AllegroTurbo a écrit::good

Question hors sol : est-ce que Dijon Prenois serait encore capable d’accueillir des F1 en 2017 (en terme de largeur de piste, pas des à côté) et est-ce que cela pourrait être aussi propice à la baston aujourd'hui?


A mon avis ce ne sera pas propice à la baston, por les mêmes raisons dont on parlait récemment sur le topic déclaration polémique avec rossa. Pareil si on courait à nouveau à Zandvoort ou Brands Hatch. Trop de courbes rapides, de turbulence aérodynamique. On aurait juste éventuellement un dépassement DRS à la fin de la ligne droite, mais on ne reverrait pas 1979.
Avatar de l'utilisateur
Mufasa
 
Messages: 8382
Inscription: 19 Fév 2003, 23:39
Localisation: Washington, D.C.

Re:

Messagede Ghinzani le 19 Mai 2017, 06:24

sccc a écrit:Et trois ans plus tard, il se tuait en décollant sur le pneu arrière de Jochen Maas... :?

Notre optimiste de service a parlé... 8-)
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 24159
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: Dijon 1979

Messagede Ghinzani le 19 Mai 2017, 06:25

Une époque où la F1 était encore un sport de pilotes et non un championnat d'ingénieurs ...sous investigation.
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 24159
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: Dijon 1979

Messagede Maverick le 19 Mai 2017, 09:40

Mufasa a écrit:
AllegroTurbo a écrit::good

Question hors sol : est-ce que Dijon Prenois serait encore capable d’accueillir des F1 en 2017 (en terme de largeur de piste, pas des à côté) et est-ce que cela pourrait être aussi propice à la baston aujourd'hui?


A mon avis ce ne sera pas propice à la baston, por les mêmes raisons dont on parlait récemment sur le topic déclaration polémique avec rossa. Pareil si on courait à nouveau à Zandvoort ou Brands Hatch. Trop de courbes rapides, de turbulence aérodynamique. On aurait juste éventuellement un dépassement DRS à la fin de la ligne droite, mais on ne reverrait pas 1979.
Je pense qu'il faut arrêter avec la légende qui dit qu'il faut un virage lent avant une ligne droite pour augmenter les dépassements. Dans les faits, on a vu pas mal de fois que c'est complétement faux. Pourquoi ? Parce que dans un virage lent, il y a souvent qu'une seule trajectoire et que la remise en vitesse (l'accordéon) provoque un écart en distance souvent difficile à combler (Ex : Abu Dabi 2010 avec Alonso vs Petrov). Et comme la sortie d'un virage lent se fait à une vitesse faible, l'aspiration est peu efficace en début de ligne droite.On a bien vu aussi que mettre un virage lent à Barcelone n'a pas augmenté les dépassements.


A contrario, on voit bien qu'à Silverstone où la ligne droite du hangar est précédée par un virage rapide, il est assez facile de doubler ou à Spa au virage des combes pourtant précédé du raidillon qui se prend à 300km/h.
Je pense que l'idéal est que le virage précédent la ligne droite permette de multiples trajectoires et qu'il soit pris à une vitesse moyenne ou rapide (>200km/h) afin que l'aspiration soit tout de suite efficace et que la traction joue peu afin d'éviter le phénomène d'accordéon.
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 36093
Inscription: 22 Fév 2003, 00:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Dijon 1979

Messagede Stéphane le 19 Mai 2017, 09:50

Maverick a écrit:Je pense que l'idéal est que le virage précédent la ligne droite permette de multiples trajectoires et qu'il soit pris à une vitesse moyenne ou rapide (>200km/h) afin que l'aspiration soit tout de suite efficace et que la traction joue peu afin d'éviter le phénomène d'accordéon.


#smooch
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 43426
Inscription: 16 Déc 2004, 23:19

Re: Dijon 1979

Messagede Maverick le 19 Mai 2017, 10:31

On sait jamais bien ce que tu penses toi :D
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 36093
Inscription: 22 Fév 2003, 00:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Dijon 1979

Messagede Cortese le 19 Mai 2017, 10:36

Moi je pense qu'on pourrait au moins interdire l'aileron avant des F1, après tout le problème des dépassements vient de l'adhérence aléatoire des roues avant.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29065
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Dijon 1979

Messagede Stéphane le 19 Mai 2017, 10:40

Maverick a écrit:On sait jamais bien ce que tu penses toi :D


J'te fais un gros bisou parce que j'aime bien ce que tu dis. Ca me paraissait clair. :lol:
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 43426
Inscription: 16 Déc 2004, 23:19

Re: Dijon 1979

Messagede Maverick le 19 Mai 2017, 10:46

Ah :o
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 36093
Inscription: 22 Fév 2003, 00:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Dijon 1979

Messagede Maverick le 19 Mai 2017, 10:49

Cortese a écrit:Moi je pense qu'on pourrait au moins interdire l'aileron avant des F1, après tout le problème des dépassements vient de l'adhérence aléatoire des roues avant.
Les ailerons génèrent une aspiration plus importante nan ? Je ne suis pas pro-aileron mais je me dis que la solution se trouve peut-être dans des ailerons qui génèrent peu d'appui mais beaucoup de trainée. Du coup dans un virage rapide, la perte d'adhérence est faible mais l'aspiration sera grande.
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 36093
Inscription: 22 Fév 2003, 00:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Dijon 1979

Messagede Mufasa le 19 Mai 2017, 16:13

Maverick a écrit:Je pense qu'il faut arrêter avec la légende qui dit qu'il faut un virage lent avant une ligne droite pour augmenter les dépassements. Dans les faits, on a vu pas mal de fois que c'est complétement faux. Pourquoi ? Parce que dans un virage lent, il y a souvent qu'une seule trajectoire et que la remise en vitesse (l'accordéon) provoque un écart en distance souvent difficile à combler (Ex : Abu Dabi 2010 avec Alonso vs Petrov). Et comme la sortie d'un virage lent se fait à une vitesse faible, l'aspiration est peu efficace en début de ligne droite.On a bien vu aussi que mettre un virage lent à Barcelone n'a pas augmenté les dépassements.
A contrario, on voit bien qu'à Silverstone où la ligne droite du hangar est précédée par un virage rapide, il est assez facile de doubler ou à Spa au virage des combes pourtant précédé du raidillon qui se prend à 300km/h.
Je pense que l'idéal est que le virage précédent la ligne droite permette de multiples trajectoires et qu'il soit pris à une vitesse moyenne ou rapide (>200km/h) afin que l'aspiration soit tout de suite efficace et que la traction joue peu afin d'éviter le phénomène d'accordéon.


Intéressant, mais quels sont des examples de "courbes rapides qui permet de multiples trajectoires"? Parce que celui que tu cites, les S de Becketts, justement il y a une seule trajectoire et la voiture dans la boite de sa proie est instable. Et j'ai pas le souvenir de voir beaucoup de dépassements dans cette ligne droite ou à Stowe avant l'instauration du DRS.
Avatar de l'utilisateur
Mufasa
 
Messages: 8382
Inscription: 19 Fév 2003, 23:39
Localisation: Washington, D.C.

Re: Dijon 1979

Messagede Stéphane le 19 Mai 2017, 16:28

Curieusement, on le voyait pas mal à Barcelone, quand Hamilton était derrière Vettel, il prenait une trajectoire différente dans le T3 et T4, sans arriver à dépasser eu T5, mais l'intention y était et ça lui permettait de pas trop tuer ses gommes, ce qui est l'autre principale conséquence de la perte d'appuis.

Mais tu as raison, Maggots-Stowe est pas le meilleur exemple.



Sinon, en courbe rapide qui permet de se placer pour dépasser (mais sans pouvoir trop varier la trajectoire celà-dit), il y a la petite montée à Spa.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 43426
Inscription: 16 Déc 2004, 23:19

Re: Dijon 1979

Messagede Maverick le 19 Mai 2017, 16:50

Non, dans les S de Becketts, le chasseur peut relativement facilement se décaler un peu (1m ou 2) pour être moins déventé que si il suivait exactement la même trajectoire.

Sinon des courbes moyennement rapides ou rapides qui permettent plusieurs trajectoires, y'a le t13 en Chine, le T3 et T4 à Barcelone comme mentionné par Stéphane (mais y'a pas de ligne droite après :D ), le T7 et T7 en Autriche, la parabolique à Monza et le T14 à Sepang.

Ce sont tous des virages qui se prennent à au moins 120km/h et qui autorisent plusieurs trajectoires donc pas de déventage pour le chasseur.
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 36093
Inscription: 22 Fév 2003, 00:02
Localisation: Dans ton cul !!

Suivante

Retourner vers Forum Sports mécaniques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Ahrefs [Bot], Google [Bot], Stéphane et 8 invités