Sir Stirling Moss (1929-2020)

Pour tous les francophones, voici le lieu qui vous permettra de discuter avec tous les fans de Formule 1, GP2, Formule 2, IndyCar, IRL, WRC, GT etc..

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Stéphane le 12 Avr 2020, 12:08

Stirling Moss.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 47289
Inscription: 16 Déc 2004, 23:19

Re: Nécrologie sports mécaniques : Anthoine Hubert

Messagede Cortese le 12 Avr 2020, 12:24

:( :prost:
Cortese
dieu
 
Messages: 31688
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Nécrologie sports mécaniques : Anthoine Hubert

Messagede Nuvo le 12 Avr 2020, 12:46

:( Le dernier pilote légendaire de l'époque Fangio.
J'ai eu l'honneur d'obtenir son autographe au Mans. Il était au volant de sa MG en prégrille lors du passage du tour auto.

http://www.geomatique-liege.be/MGJP/Pag ... Moss04.htm
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16641
Inscription: 20 Fév 2003, 19:07

Re: Nécrologie sports mécaniques : Anthoine Hubert

Messagede Nuvo le 12 Avr 2020, 12:58

Peux tu nous rappeler Cortese à quelle occasion il a laissé sa voiture à Fangio alors qu'il aurait pu être champion ?
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16641
Inscription: 20 Fév 2003, 19:07

Re: Nécrologie sports mécaniques : Anthoine Hubert

Messagede Ouais_supère le 12 Avr 2020, 13:15

Là pour le coup, grosse page qui se tourne.
Ouais_supère
 
Messages: 23098
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: Nécrologie sports mécaniques : Anthoine Hubert

Messagede Feyd le 12 Avr 2020, 13:45

Ca devait bien finir par arriver. Une grande légende de la F1 qui disparait.
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 12356
Inscription: 01 Sep 2005, 18:35
Localisation: Giedi Prime

Re: Nécrologie sports mécaniques : Stirling Moss

Messagede Garion le 12 Avr 2020, 13:52

Un vrai gentleman bourré de talent.
Image
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 16191
Inscription: 19 Fév 2003, 10:15
Localisation: Le village

Re: Nécrologie sports mécaniques : Stirling Moss

Messagede Maverick le 12 Avr 2020, 14:49

:cry:
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 38349
Inscription: 22 Fév 2003, 00:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Shoemaker le 12 Avr 2020, 16:21

:o
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20973
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Rainier le 12 Avr 2020, 17:38

Ca n'a aucune importance mais pour la petite histoire Stirling Moss était le doyen des pilotes vainqueurs d'un GP F1.
Le nouveau doyen, sauf erreur, doit être Tony Brooks né en 1932.
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15751
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Nécrologie sports mécaniques : Anthoine Hubert

Messagede Cortese le 12 Avr 2020, 17:53

Nuvo a écrit:Peux tu nous rappeler Cortese à quelle occasion il a laissé sa voiture à Fangio alors qu'il aurait pu être champion ?


Il n'a pas laissé sa voiture à Fangio vu qu'il avait une Maserati et Fangio une Ferrari. C'est Collins qui lui a laissé sa Ferrari - Lancia D50 alors qu'il avait une chance d'être champion du monde. Moss avait gagné la course (GP d'Italie à Monza). Behra avait aussi une chance d'être CdM (Maserati). A Monaco, Fangio avait déjà bénéficié de la voiture léguée par Musso. Moss et Fangio n'ont cohabité que chez Mercedes, ou la discipline imposée par Neubauer mettait clairement Fangio en n°1. Moss était dans sa première année dans un top team. L'année précédente il avait été à deux doigts de battre Fangio sur Mercedes avec la Maserati 250F que lui avait acheté son père. Il avait course gagnée quand sa mécanique à lâché, laissant la victoire à l'argentin. Il a poussé sa voiture jusqu'à la ligne pour être classé :

Image
Cortese
dieu
 
Messages: 31688
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Nuvo le 12 Avr 2020, 18:20

Merci :o
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16641
Inscription: 20 Fév 2003, 19:07

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Nuvo le 12 Avr 2020, 18:22

Parlons maintenant de sa garçonnière à Londres :D

Image
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16641
Inscription: 20 Fév 2003, 19:07

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Nuvo le 12 Avr 2020, 18:23

Image
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16641
Inscription: 20 Fév 2003, 19:07

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede iceman46 le 12 Avr 2020, 18:54

c'est sa fille kate :( qui doit etre triste
http://www.toilef1.com/IMG/jpg/140107spa.jpg

au revoir mon ami,continue a regarder les grands prix la haut au paradis des fans de sport auto.
Avatar de l'utilisateur
iceman46
Iceman
 
Messages: 11223
Inscription: 14 Avr 2010, 21:03

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Xp le 12 Avr 2020, 19:03

Un survivant, vu le nombre de décès à son époque. Avec mon frère, on l'avait vu lors de Silverstone Classic en 2009. Toujours intimidant de croiser une légende et superbe bretelle !

Image

:(
Avatar de l'utilisateur
Xp
 
Messages: 4834
Inscription: 19 Fév 2003, 13:55
Localisation: Saint-Herblain (44)

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Cortese le 12 Avr 2020, 19:12

Il était extrêmement organisé. Il s'était fait construire sa propre maison à Londres, "ultra moderne" dont il avait dessiné les plans. Il y avait son bureau avec sa célèbre secrétaire, Valérie Pirie. Sur les rayons de sa bibliothèque privée, son biographe racontait qu'il y avait une série de carnets noirs dans lesquels il notait scrupuleusement les noms adresse téléphone et caractéristiques physiques (et autres) de ses innombrables conquêtes féminines :P
Cortese
dieu
 
Messages: 31688
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Rainier le 12 Avr 2020, 19:44

Je ne savais pas qu'il était resté un mois dans le coma après son terrible accident de Goodwood en 1962 puis partiellement paralysé pendant 6 mois :eek:
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15751
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Alfa le 12 Avr 2020, 22:04

Image
Image
Avatar de l'utilisateur
Alfa
imperator
 
Messages: 12614
Inscription: 26 Jan 2004, 11:38
Localisation: De Gaulle

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede sheon le 12 Avr 2020, 22:52

Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 21920
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Cortese le 13 Avr 2020, 01:01

Alfa a écrit:Image


La Maserati "Eldorado" (des crèmes glacées) construite à partir d'une Maserati 450S sport, qui n'a pas tellement bien marché (il me semble que Moss a perdu une roue, Maserati c'était un peu les Lotus des années 50) à la "Course des Deux Mondes" ou 500 Miles de Monza, ou Monzanapolis 57 ou 58. Les européens s'étaient fait proprement rétamer par les Américains, à l'exception je crois des Ferrari de Hawthorn ou Musso. Il faut dire qu'on tournait dans le sens contraire habituel de Monza (comme à Indy), que Monza était un anneau de vitesse moderne (reconstruit en 1955 je crois) donc avec un profil parabolique permettabt des vitesses nettement plus élevées, et non plat comme Indy, qui date de 1911 et qui était un peu rustique. De plus étant construit en béton il avait forcément tendance à gondole entre les piliers (comme Montlhery) ce qui le rendait extrême t rude pour les hommes comme pour les mécaniques, surtout sur 800 km. Enfin, les voitures américaines rudimentaires mais justement, surdimensionnées, etaient très robustes et puis pas questions de jolies roues à rayons ! De plus le moteur Meyer-Drake Offenhauser (dérivé du Peugeot 1914) était également très solide et avait la particularité de ne tourner rond qu'à son régime de croisière (ce qui a plombé les tentatives de Cunningham et de Reventlow de courir en Europe avec) et il était accouplé à une transmission à deux vitesses (une pour démarrer, une pour rouler) qui n'aurait pas déparé un rouleau compresseur.
Cortese
dieu
 
Messages: 31688
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Cortese le 13 Avr 2020, 01:16

Rainier a écrit:Je ne savais pas qu'il était resté un mois dans le coma après son terrible accident de Goodwood en 1962 puis partiellement paralysé pendant 6 mois :eek:


Il avait ensuite bien récupéré et il avait fait des tests en essais privés en 63, pour voir. Il a constaté que ses dommages neurologiques, s'ils ne gênaient pas pour mener une vie normale, lui avaient retiré son talent de pilote exceptionnel. Il disait qu'il devait "penser" tous ses gestes, au lieu de les dérouler à toute vitesse instinctivement, et il avait donc décidé de se retirer, à seulement 34 ans, une carrière extraordinaire de 17 ans au cours de laquelle il avait tout gagné à l'exception d' Indy (il n'y a jamais ete contrairement a son père), du Mans (il etait tellement rapide qu'on lui confiait systematiquement le rôle de "lievre" avec une voiture plus rapide mais destinée à casser), et d'un championnat du monde F1 dont il se foutait un peu, je crois, tout le monde savait qu'il était de loin le meilleur, surtout Brabham, Phil Hill, Graham Hill, Gurney ou peut être même Jim Clark. Il avait couru contre eux ou avec eux et il en faisait du petit bois (comme ce pauvre Brabham litteralement atomisé sur le Nürburgring lorsqu'ils ont fait équipe sur une Aston Martin DBR1). Le Ring était un de ses terrain de prédilection et il y avait même fait de l'ombre à Fangio dans un 1000km en Sport.
Cortese
dieu
 
Messages: 31688
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Rainier le 13 Avr 2020, 09:01

Il avait fait aussi deux fois 2eme aux 24 heures du Mans.
Un talent à la Coppi ou à la Merckx ...mais un palmarès à la Poulidor !
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15751
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Cortese le 13 Avr 2020, 11:49

Au Mans en 1955, la victoire avec Fangio était acquise (vu qu'ils avaient trois tours d'avance sur Hawthorn et que la 300SLR était incassable) sans le retrait de l'équipe dans la nuit. En 1958, il aurait été champion du monde avec le décompte de points moderne et s'il n'avait pas empêché la disqualification de Hawthorn (au Portugal je crois) pour marché arrière sur le circuit. En 1959, l'Aston Martin DBR1 qu'on lui avait confié avait un moteur 6 cylindres à 4 paliers de vilebrequin, dont on était certain qu'il ne tiendrait pas dans la durée mais qui était un peu plus puissant que le 7 paliers des Aston qui ont fait le doublé. Certes les Ferrari ont souffert d'un défaut de fabrication (etonnant) : culasses poreuses, mais il leur avait aussi imposé un train d'enfer. On se rappelle aussi qu'en 1961, avec une simple 250GT de Rob Walker il était troisième, quasiment dans les temps des protos Ferrari. On a souvent laissé entendre qu'il cassait beaucoup, ce qui était faux, il avait un pilotage très propre et doux. La 250GT à cassé pour une cause invraisemblable : une pâle de ventilateur s'était détachée et avait crevé le radiateur. Bon ne me demandez pas pourquoi un ventilateur sur une voiture de course, je ne sais pas, peut être que Ferrari jugeait le système de ventilateur debrayable (emprunté à Peugeot !) suffisamment fiable.
Cortese
dieu
 
Messages: 31688
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede sheon le 13 Avr 2020, 16:10

sheon a écrit: Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher

Bon, j'avais mis cette vidéo avant de la regarder, elle n'est pas terrible, celle-ci est déjà mieux :
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 21920
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Rainier le 13 Avr 2020, 17:43

En différé de 6 heures le Goodwood Easter Monday en hommage à Sirling Moss...
On y voit de belles voitures :eek:

la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15751
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Ghinzani le 13 Avr 2020, 18:42

Goodwood, c'est vraiment à faire une fois dans sa vie.
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 27203
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Cortese le 13 Avr 2020, 19:43

C'est justement au meeting du lundi de Pâques à Goodwood que Moss a eu son accident.

https://www.theguardian.com/sport/2015/ ... 62-archive
Cortese
dieu
 
Messages: 31688
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede sheon le 14 Avr 2020, 09:16

Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 21920
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Rainier le 14 Avr 2020, 10:50

Rainier a écrit:En différé de 6 heures le Goodwood Easter Monday en hommage à Sirling Moss...
On y voit de belles voitures :eek:



Vers 3H50, Jackie Stewart (81 ans cette année) au volant de la superbe BRM P261
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15751
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Alfa le 14 Avr 2020, 14:13

Cortese a écrit:
Alfa a écrit:Image


La Maserati "Eldorado" (des crèmes glacées) construite à partir d'une Maserati 450S sport, qui n'a pas tellement bien marché (il me semble que Moss a perdu une roue, Maserati c'était un peu les Lotus des années 50) à la "Course des Deux Mondes" ou 500 Miles de Monza, ou Monzanapolis 57 ou 58. Les européens s'étaient fait proprement rétamer par les Américains, à l'exception je crois des Ferrari de Hawthorn ou Musso. Il faut dire qu'on tournait dans le sens contraire habituel de Monza (comme à Indy), que Monza était un anneau de vitesse moderne (reconstruit en 1955 je crois) donc avec un profil parabolique permettabt des vitesses nettement plus élevées, et non plat comme Indy, qui date de 1911 et qui était un peu rustique. De plus étant construit en béton il avait forcément tendance à gondole entre les piliers (comme Montlhery) ce qui le rendait extrême t rude pour les hommes comme pour les mécaniques, surtout sur 800 km. Enfin, les voitures américaines rudimentaires mais justement, surdimensionnées, etaient très robustes et puis pas questions de jolies roues à rayons ! De plus le moteur Meyer-Drake Offenhauser (dérivé du Peugeot 1914) était également très solide et avait la particularité de ne tourner rond qu'à son régime de croisière (ce qui a plombé les tentatives de Cunningham et de Reventlow de courir en Europe avec) et il était accouplé à une transmission à deux vitesses (une pour démarrer, une pour rouler) qui n'aurait pas déparé un rouleau compresseur.

:good
La première fois je crois qu'une voiture européenne s'était revêtu d'une livré avec autant de la pub autre que les fournisseurs (huiles pneus etc).
Il aura piloté au moins 84 voitures de course différente. Impressionnant.
Image
Avatar de l'utilisateur
Alfa
imperator
 
Messages: 12614
Inscription: 26 Jan 2004, 11:38
Localisation: De Gaulle

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Cortese le 14 Avr 2020, 15:59

Alfa a écrit:La première fois je crois qu'une voiture européenne s'était revêtu d'une livré avec autant de la pub autre que les fournisseurs (huiles pneus )


1953
Image
Cortese
dieu
 
Messages: 31688
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Sir Stirling Moss (1929-2020)

Messagede Cortese le 15 Avr 2020, 20:15

Pour ceux qui ne l'auraient jamais lu, le légendaire article de Denis Jenkinson, le célèbre journaliste (ex singe side cariste) qui était copilote de Moss lors de leur légendaire victoire des Mille Miglia 1955, sans doute la victoire la plus emblématique parmi d'autres exploits incroyables. C'est dans le numéro de juin 1955 de Motorsport. Un article exceptionnel bien sûr.

https://www.motorsportmagazine.com/arch ... /june-1955
Cortese
dieu
 
Messages: 31688
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32


Retourner vers Forum Sports mécaniques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

cron