Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Pour tous les francophones, voici le lieu qui vous permettra de discuter avec tous les fans de Formule 1, GP2, Formule 2, IndyCar, IRL, WRC, GT etc..

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Stéphane le 13 Nov 2018, 10:29

Ghinzani a écrit:
Stéphane a écrit:Non, explique.

regarde le classement... :? Toi qui roule en kart, tu devrais comprendre sans explications dignes d'un mode d'emploi de micro ondes à l'américaine où l'on rappelle que l'on ne sèche pas son chien dans ce type d'engin,non?
:roll:



Ben justement, je reviens des 24h d'Agadir. Quand un plus rapide arrivait derrière, je laissais passer, et inversement. Il y avait même pas de drapeaux bleus, il y a eu très peu d’accrochages.

Des fois, je dépassais le leader, des fois, c'était un type 4 tours derrière qui me dépassait. Chacun a sa course.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 44384
Inscription: 16 Déc 2004, 22:19

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Ouais_supère le 13 Nov 2018, 10:38

Stéphane a écrit:Ben justement, je reviens des 24h d'Agadir.


Raconte !

(dans un autre topic)
Ouais_supère
 
Messages: 20923
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Ouais_supère le 13 Nov 2018, 10:39

Stéphane a écrit:
Des fois, je dépassais le leader, des fois, c'était un type 4 tours derrière qui me dépassait. Chacun a sa course.


C'est un peu ce qui se passe dans les courses sur ovale, j'ai l'impression.
Ouais_supère
 
Messages: 20923
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Maschum le 13 Nov 2018, 10:39

sheon a écrit:
Maschum a écrit:C'est pas comme si depuis des années / décennies / toujours, il est compliqué de dépasser celui devant toi. Que bien étant plus rapide, ne serait-ce que par l'aspiration, il faut réfléchir aux risques, à celui qu'on va doubler, etc..


Non ?

Ce sont deux choses différentes. Pour la difficulté à dépasser, au lieu de réduire les ailerons, ils ont ajouté le DRS.
Quant aux risques, ils ne dépendent finalement que de la manière dont on double et dont réagit celui qu'on double. Si Verstappen ne ferme pas la porte, il n'y a pas d'accrochage et tout le monde est content.



Oui, je suis moi-même revenu sur mon premier constat qui était de pourrir bêtement le geste d'Ocon.

Biensur que si Verstappen avait laissé de la place il aurait gagné le GP. Il a sa part de responsabilité.

Mais également il y a aussi débat sur le fait que ça vallait le coup ou non de tenter le risque de la part d'Ocon, de dépasser non pas le 15eme ou 13eme de la course, mais le leader qui est si rapide qu'il te prend un tour en une demie course.

Perso, je trouve que c'était une manoeuvre inutile, qu'avec ces pneus de merde, suivre "tranquillement" le rythme du leader vaut surement pas loin que de d'attaquer à outrance pendant 4 ou 5 tours en prenant le risque de se dédoubler (dans une chicane et pas simplement au premier virage après une ligne droite) pour de toute façon rouler 1 ou 2s moins vite 3 tours plus tard.
Et de fait je comprends l'agacement de Verstappen.
Avatar de l'utilisateur
Maschum
*sous avertissement*
 
Messages: 21542
Inscription: 24 Fév 2003, 13:41
Localisation: Tape dans les mains si tu lis ça

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Maschum le 13 Nov 2018, 10:41

Stéphane a écrit:
Ghinzani a écrit:
Stéphane a écrit:Non, explique.

regarde le classement... :? Toi qui roule en kart, tu devrais comprendre sans explications dignes d'un mode d'emploi de micro ondes à l'américaine où l'on rappelle que l'on ne sèche pas son chien dans ce type d'engin,non?
:roll:



Ben justement, je reviens des 24h d'Agadir. Quand un plus rapide arrivait derrière, je laissais passer, et inversement. Il y avait même pas de drapeaux bleus, il y a eu très peu d’accrochages.

Des fois, je dépassais le leader, des fois, c'était un type 4 tours derrière qui me dépassait. Chacun a sa course.



:o :good


Mais c'est pas tout à fait pareil :D
Avatar de l'utilisateur
Maschum
*sous avertissement*
 
Messages: 21542
Inscription: 24 Fév 2003, 13:41
Localisation: Tape dans les mains si tu lis ça

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Waddle le 13 Nov 2018, 10:43

Ouais_supère a écrit:Mais oh, tu te calmes, qu'est-ce que je fais sinon échanger ?

C'est toi qui met mon propos sur le compte de l'émotion.

Pardon mais je n'appelle pas ça être un interlocuteur de bonne foi.

Que peuvent bien te faire mes états d'âme supposés ?
Lis mes arguments.



Et c'est moi qui théâtralise.

"Faute morale", rien que ça
Qu'est ce que je peux répondre à cet argument?
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 22022
Inscription: 10 Mai 2003, 17:05

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Stéphane le 13 Nov 2018, 10:44

Evidemment.

Je comprends pas pourquoi Ghinz a voulu se servir de ça comme argument, si je suis pas d'accord avec lui c'est via ma vision des choses, qui vient en partie de mon expérience. Alors venir me dire "toi qui sait vu que tu roules", c'était voué à l'échec, forcément.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 44384
Inscription: 16 Déc 2004, 22:19

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Ouais_supère le 13 Nov 2018, 10:45

Maschum a écrit:Mais également il y a aussi débat sur le fait que ça vallait le coup ou non de tenter le risque de la part d'Ocon,



C'est cette notion de risque que je ne comprends pas bien.

Sur ce circuit, il y a avec les voitures modernes 2 endroits pour dépasser :
- là où Ocon l'a fait
- la ligne droite suivante

On sait que la deuxième est moins propice parce que plus courte et qu'il est moins évident de rester collé au derrière de la voiture de devant durant les S.

Reste l'amorce des S, justement, la première solution.

Tout le monde double à cet endroit, Verstappen le savait lui qui se prépare à l'attaque de Ocon en se décalant sur la gauche.
S'il demeure sur cette logique et qu'il laisse Ocon filer, je ne suis même pas certain qu'il perde un dixième de seconde.

C'est l'endroit oùl'on double, tout le monde y est préparé, tout le monde sait le faire, tout le monde sait s'y laisser doubler.

Où est le risque, en soi, HORMIS celui de se voir fermer la porte au nez.

Et là Ocon n'y est pour rien.
Ouais_supère
 
Messages: 20923
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Waddle le 13 Nov 2018, 10:45

Ouais_supère a écrit:
Waddle a écrit:
Ouais_supère a écrit:Ce que je me tue à dire depuis le début.

Max avait le droit de le faire ou pas?
Puisque ça te plait de parler de droit.


Fermer oui, sans doute, même si c'est antisportif.

Waddle a écrit:
Et de fait elle est pour qui la faute morale ?
Pour celui qui n'a pas su qu'on n'attaque pas le leader d'une course n'importe comment.


Où est le n'importe comment quand il y a tout du long la place pour 2 voitures si Verstappen ne ferme pas ?

Les gens de la FIA l'ont puni pour les raisons que j'évoque et c'est très clair dans leur texte. On ne "fight" pas avec un leader. Tu as le DROIT de te dédoubler mais en prenant des précautions maximum.
Tenter de faire l'extérieur au leader pendant qu'on est 14ème et ne pas lever le pied quand on se rend compte qu'il se défend, c'est indéfendable.
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 22022
Inscription: 10 Mai 2003, 17:05

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Waddle le 13 Nov 2018, 10:46

sheon a écrit:Si les deux pilotes étaient dans le même tour, c'est peut-être plutôt Verstappen qui se serait pris la pénalité pour avoir fermé la porte.

Peut-être.
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 22022
Inscription: 10 Mai 2003, 17:05

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Maschum le 13 Nov 2018, 10:47

Stéphane a écrit:Evidemment.

Je comprends pas pourquoi Ghinz a voulu se servir de ça comme argument, si je suis pas d'accord avec lui c'est via ma vision des choses, qui vient en partie de mon expérience. Alors venir me dire "toi qui sait vu que tu roules", c'était voué à l'échec, forcément.


Oui mais c'est Ghinzani...
Avatar de l'utilisateur
Maschum
*sous avertissement*
 
Messages: 21542
Inscription: 24 Fév 2003, 13:41
Localisation: Tape dans les mains si tu lis ça

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Maschum le 13 Nov 2018, 10:52

Ouais_supère a écrit:
Maschum a écrit:Mais également il y a aussi débat sur le fait que ça vallait le coup ou non de tenter le risque de la part d'Ocon,



C'est cette notion de risque que je ne comprends pas bien.

Sur ce circuit, il y a avec les voitures modernes 2 endroits pour dépasser :
- là où Ocon l'a fait
- la ligne droite suivante

On sait que la deuxième est moins propice parce que plus courte et qu'il est moins évident de rester collé au derrière de la voiture de devant durant les S.

Reste l'amorce des S, justement, la première solution.

Tout le monde double à cet endroit, Verstappen le savait lui qui se prépare à l'attaque de Ocon en se décalant sur la gauche.
S'il demeure sur cette logique et qu'il laisse Ocon filer, je ne suis même pas certain qu'il perde un dixième de seconde.

C'est l'endroit oùl'on double, tout le monde y est préparé, tout le monde sait le faire, tout le monde sait s'y laisser doubler.

Où est le risque, en soi, HORMIS celui de se voir fermer la porte au nez.

Et là Ocon n'y est pour rien.


Chaque dépassement est risqué.

Je parle surtout du "risque", non pas d'accrocher n'importe quel concurrent, mais de s'accrocher avec le leader quand toi tu es 11ème et sachant que si tu es plus rapide depuis un tour ou deux c'est grâce à tes pneus neufs et que 2 ou 3 tours plus tard tu seras de nouveau 1,5 ou 2s plus lent. Il n'y a quasiment aucun enjeu.

Je comprends ton point de vu. Qui est de dire que Verstappen, leader, ou Sainz 12ème, il n'y a pas de différence à faire. 'the race is the race", t'es plus rapide tu doubles, etc..

C'est sur ce point là que je ne suis pas d'accord.
D'autant plus sur une course d'1h30 où après 50min t'as un tour de retard. Et pas une course d'endurance de 24h, quoi.
Avatar de l'utilisateur
Maschum
*sous avertissement*
 
Messages: 21542
Inscription: 24 Fév 2003, 13:41
Localisation: Tape dans les mains si tu lis ça

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Ouais_supère le 13 Nov 2018, 10:55

Mais comme l'a dit Stef, Ocon aurait laissé repasser Verstappen sous drapeau bleu quelques tours plus tard si nécessaire.

En attendant, il aurait gagné du temps sur ceux qu'il poursuivait, et Max n'aurait rien perdu.
Ouais_supère
 
Messages: 20923
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Maschum le 13 Nov 2018, 10:56

Ce qui est parfois arrivé, par contre, c'est un pilote d'un top team qui a eu un accrochage en début de course ou un pépin technique, qui revient peu à peu sur le leader alors qu'il a un ou plusieurs tours de retard.

Là je comprends mieux qu'il veuille se dédoubler pour ne pas perdre de temps dans sa remonté. Et qu'en même temps le leader a tout intérêt (et s'y prépare peut-être depuis plusieurs tours) à se laisser dédoubler pour ne pas perdre son rythme.

Dimanche dernier ce n'"tait pas pareil.
Avatar de l'utilisateur
Maschum
*sous avertissement*
 
Messages: 21542
Inscription: 24 Fév 2003, 13:41
Localisation: Tape dans les mains si tu lis ça

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Ouais_supère le 13 Nov 2018, 10:57

Franchement, quand tu vois le temps perdu par les attardés pour laisser passer les leaders, en moyenne, c'est vraiment pas joli joli de les bloquer dans ce genre de situation, ils leur doivent bien ça.
Ouais_supère
 
Messages: 20923
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Maschum le 13 Nov 2018, 11:00

Ouais_supère a écrit:Mais comme l'a dit Stef, Ocon aurait laissé repasser Verstappen sous drapeau bleu quelques tours plus tard si nécessaire.

En attendant, il aurait gagné du temps sur ceux qu'il poursuivait, et Max n'aurait rien perdu.



Oui, mais Verstappen a surement été surpris. Il lui paraissait impossible qu'Ocon tente de se dédoubler. Ce qui est compréhensible, on voit pas ça tous les jours...

Et, je me répète, de la part d'Ocon ce n'était pas un dépassement à la corde "classique" dans un virage "classique" comme après la 2eme ligne droite.
Là c'est à l'extérieur, dans un virage en S...

C'est, à mon gôut, trop risqué, en comparaison avec le gain potentiel. (Sa FI qui suit une Red Bull, il n'était pas à l'arrêt non plus)
Avatar de l'utilisateur
Maschum
*sous avertissement*
 
Messages: 21542
Inscription: 24 Fév 2003, 13:41
Localisation: Tape dans les mains si tu lis ça

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Ouais_supère le 13 Nov 2018, 11:05

J'ai du mal à croire à sa surprise étant donné qu'il se décale vers la gauche.
Ouais_supère
 
Messages: 20923
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Maschum le 13 Nov 2018, 11:12

Et moi du mal à croire qu'il ait volontairement foncé dans Ocon pour perdre sa première place.

Il l'a vu à sa hauteur voire légèrement devant au freinage en bout de ligne droite mais il a ensuite pris sa trajectoire normale n'imaginant pas se faire attaquer par Ocon sur sa Force India.

Erreur.. On n'apprend pas ce WE que Verstappen se croit souvent seul au monde voire au dessus de la mêlée.
Avatar de l'utilisateur
Maschum
*sous avertissement*
 
Messages: 21542
Inscription: 24 Fév 2003, 13:41
Localisation: Tape dans les mains si tu lis ça

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Ouais_supère le 13 Nov 2018, 11:14

En fait son décalage sur la gauche signifiait peut-être son intention de ne pas laisser passer, sauf que ça ressemble vachement à une porte ouverte.
Ouais_supère
 
Messages: 20923
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Ghinzani le 13 Nov 2018, 11:27

Maschum a écrit:
Ghinzani a écrit:
Maschum a écrit:Je ne suis pas certain qu'en tout cas ce soit aussi binaire que ça..

:good


Ne soit pas trop d'accord avec moi, sinon je vais revenir sur mes propos saoul:

:lol: :lol: :lol:
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25758
Inscription: 12 Sep 2005, 17:38

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Stéphane le 13 Nov 2018, 11:31

Le contexte prend beaucoup trop de place dans l'analyse de cet accident, que ce soit de la part des commissaires ou ici.

Après, oui, ça aurait été peut-être plus sage de la part d'Ocon de suivre bêtement. Mais quand il est derrière la RB, il se dit, c'est bizarre, il est en tête et il va pas si vite, vaut peut-être mieux pas trainer ici au cas où je m'prends un nuage de fumée quand son turbo explose (ou autre idée qui lui passe dans la tête).
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 44384
Inscription: 16 Déc 2004, 22:19

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Ouais_supère le 13 Nov 2018, 11:35

D'ailleurs il a demandé à son équipe, qui lui a dit qu'il pouvait dépasser.
A la radio le ton est léger, y a pas de problème.
Ouais_supère
 
Messages: 20923
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede sheon le 13 Nov 2018, 11:49

Ouais_supère a écrit:D'ailleurs il a demandé à son équipe, qui lui a dit qu'il pouvait dépasser.
A la radio le ton est léger, y a pas de problème.

C'est surtout ça qui annihile les pseudo-théories du coup de pub ou du complot Mercedes. Il n'y va pas bille en tête, il est prudent et demande d'abord à son stand si on l'autorise à le faire. Et Verstappen, de son côté, indique clairement à son stand qu'il est au courant qu'Ocon est plus rapide que lui et pourrait donc tenter de le dépasser.

On aura beau retourner le problème dans tous les sens, tous les indicateurs sont au vert pour incriminer Verstappen dans cette histoire.
Mais là, non seulement il échappe comme d'habitude à la réprimande, mais en plus c'est son adversaire qui se la prend.
Donnez une Ferrari à Leclerc et on n'en parle plus.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 18895
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Maverick le 13 Nov 2018, 11:54

sheon a écrit:
Ouais_supère a écrit:D'ailleurs il a demandé à son équipe, qui lui a dit qu'il pouvait dépasser.
A la radio le ton est léger, y a pas de problème.

C'est surtout ça qui annihile les pseudo-théories du coup de pub ou du complot Mercedes. Il n'y va pas bille en tête, il est prudent et demande d'abord à son stand si on l'autorise à le faire. Et Verstappen, de son côté, indique clairement à son stand qu'il est au courant qu'Ocon est plus rapide que lui et pourrait donc tenter de le dépasser.

On aura beau retourner le problème dans tous les sens, tous les indicateurs sont au vert pour incriminer Verstappen dans cette histoire.
Mais là, non seulement il échappe comme d'habitude à la réprimande, mais en plus c'est son adversaire qui se la prend.
Oui sauf que Ocon aurait dû lâcher l'affaire quand il a vu que Verstappen ne le laisserait jamais passer (Ce qui est totalement con, on est d'accord).
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 36913
Inscription: 21 Fév 2003, 23:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Ghinzani le 13 Nov 2018, 11:59

En tous cas, il n'est plus en liste pour le volant Williams.
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25758
Inscription: 12 Sep 2005, 17:38

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Hugues le 13 Nov 2018, 12:04

Ni en lice, me dit-on aussi..

Hugues :oops:
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 693
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Ouais_supère le 13 Nov 2018, 12:04

Maverick a écrit:Oui sauf que Ocon aurait dû lâcher l'affaire quand il a vu que Verstappen ne le laisserait jamais passer (Ce qui est totalement con, on est d'accord).


Je ne suis pas pilote, mais ça me paraissait un peu tard.

Au moment où il se rend compte que Verstappen va fermer, quand bien même il se mettrait debout sur les freins, c'est "poum".
Ouais_supère
 
Messages: 20923
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Waddle le 13 Nov 2018, 12:18

Ouais_supère a écrit:
Maverick a écrit:Oui sauf que Ocon aurait dû lâcher l'affaire quand il a vu que Verstappen ne le laisserait jamais passer (Ce qui est totalement con, on est d'accord).


Je ne suis pas pilote, mais ça me paraissait un peu tard.

Au moment où il se rend compte que Verstappen va fermer, quand bien même il se mettrait debout sur les freins, c'est "poum".

Je viens de revisionner toutes les vidéos.
Alors sur le début, que Ocon se décale, c'est normal. Il avait un différentiel de vitesse énorme par rapport à Max et il pouvait en effet penser que ce dernier le laissait passer.
Mais il a quelques fractions de seconde pour voir que Max est toujours à l'intérieur et que ça risque d'être "sportif" pour passer. Mais il continue.

Après, effectivement, c'est juste quelques fractions de secondes. Ça va très vite.

Du côté de Max, j'avoue que je ne sais pas trop pourquoi lui n'a pas fait preuve de plus de prudence.
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 22022
Inscription: 10 Mai 2003, 17:05

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Cortese le 13 Nov 2018, 12:48

Verstappen savait très bien qu'il avait Ocon dans les pattes et que celui-ci était plus rapide pour quelques km avec ses pneus neufs. Il a eu plus d'un tour pour réfléchir : "Qu'est ce que je fais ? Je le laisse passer pour devoir le repasser un tour plus loin, ce qui me fera perdre deux fois quelques dixièmes sur l'ogre qui me menace toujours, deux secondes à peine derrière ?" Il prend donc sa décision après mûre réflexion et il se met A L'INTERIEUR au seul endroit où il peut être dépassé. Le message à Ocon est donc très clair "Je sais que tu peux me dépasser ici, mais ne me fais pas chier, reste derrière, j'ai Hamilton aux trousses, j'ai pas de temps à perdre avec ta course de merde". N'importe quel autre pilote aurait compris le message, même Magnussen ou Sainz, et Verstappen a repris la trajectoire normale, la plus rapide, pour compenser le 1/10 perdu en se mettant à l'intérieur au bout de la ligne droite. Verstappen a donc eu un comportement parfaitement logique. Il a juste été assez naïf pour penser qu'Ocon ne ferait pas son kéké (une fois de plus).
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30281
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Maschum le 13 Nov 2018, 12:56

Peut-être pas Magnussen, quand même..
Avatar de l'utilisateur
Maschum
*sous avertissement*
 
Messages: 21542
Inscription: 24 Fév 2003, 13:41
Localisation: Tape dans les mains si tu lis ça

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede iceman46 le 13 Nov 2018, 12:59

Cortese a écrit:Verstappen savait très bien qu'il avait Ocon dans les pattes et que celui-ci était plus rapide pour quelques km avec ses pneus neufs. Il a eu plus d'un tour pour réfléchir : "Qu'est ce que je fais ? Je le laisse passer pour devoir le repasser un tour plus loin, ce qui me fera perdre deux fois quelques dixièmes sur l'ogre qui me menace toujours, deux secondes à peine derrière ?" Il prend donc sa décision après mûre réflexion et il se met A L'INTERIEUR au seul endroit où il peut être dépassé. Le message à Ocon est donc très clair "Je sais que tu peux me dépasser ici, mais ne me fais pas chier, reste derrière, j'ai Hamilton aux trousses, j'ai pas de temps à perdre avec ta course de merde". N'importe quel autre pilote aurait compris le message, même Magnussen ou Sainz, et Verstappen a repris la trajectoire normale, la plus rapide, pour compenser le 1/10 perdu en se mettant à l'intérieur au bout de la ligne droite. Verstappen a donc eu un comportement parfaitement logique. Il a juste été assez naïf pour penser qu'Ocon ne ferait pas son kéké (une fois de plus).



ha oui en suivant ton raisonnement ocon fait sa course et lui devait penser que verstapen le laisserait passer car il jouait la victoire et ne pouvait pas prendre le risque d'un accrochage,s'il avait ete intelligent et surtout mature;
ocon a juste pensé que verstapen ne ferais pas son kéké et le laisserait passer.
preuve hamilton et raikkoen lui on dit qu'il avait plus a perdre qu'a gagner.
http://www.toilef1.com/IMG/jpg/140107spa.jpg

au revoir mon ami,continue a regarder les grands prix la haut au paradis des fans de sport auto.
Avatar de l'utilisateur
iceman46
Iceman
 
Messages: 10061
Inscription: 14 Avr 2010, 20:03

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Ghinzani le 13 Nov 2018, 13:54

Cortese a écrit:Verstappen savait très bien qu'il avait Ocon dans les pattes et que celui-ci était plus rapide pour quelques km avec ses pneus neufs. Il a eu plus d'un tour pour réfléchir : "Qu'est ce que je fais ? Je le laisse passer pour devoir le repasser un tour plus loin, ce qui me fera perdre deux fois quelques dixièmes sur l'ogre qui me menace toujours, deux secondes à peine derrière ?" Il prend donc sa décision après mûre réflexion et il se met A L'INTERIEUR au seul endroit où il peut être dépassé. Le message à Ocon est donc très clair "Je sais que tu peux me dépasser ici, mais ne me fais pas chier, reste derrière, j'ai Hamilton aux trousses, j'ai pas de temps à perdre avec ta course de merde". N'importe quel autre pilote aurait compris le message, même Magnussen ou Sainz, et Verstappen a repris la trajectoire normale, la plus rapide, pour compenser le 1/10 perdu en se mettant à l'intérieur au bout de la ligne droite. Verstappen a donc eu un comportement parfaitement logique. Il a juste été assez naïf pour penser qu'Ocon ne ferait pas son kéké (une fois de plus).

:good
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25758
Inscription: 12 Sep 2005, 17:38

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Ouais_supère le 13 Nov 2018, 14:11

Cortese a écrit:Verstappen savait très bien qu'il avait Ocon dans les pattes et que celui-ci était plus rapide pour quelques km avec ses pneus neufs. Il a eu plus d'un tour pour réfléchir : "Qu'est ce que je fais ? Je le laisse passer pour devoir le repasser un tour plus loin, ce qui me fera perdre deux fois quelques dixièmes sur l'ogre qui me menace toujours, deux secondes à peine derrière ?" Il prend donc sa décision après mûre réflexion et il se met A L'INTERIEUR au seul endroit où il peut être dépassé. Le message à Ocon est donc très clair "Je sais que tu peux me dépasser ici, mais ne me fais pas chier, reste derrière, j'ai Hamilton aux trousses, j'ai pas de temps à perdre avec ta course de merde". N'importe quel autre pilote aurait compris le message, même Magnussen ou Sainz, et Verstappen a repris la trajectoire normale, la plus rapide, pour compenser le 1/10 perdu en se mettant à l'intérieur au bout de la ligne droite. Verstappen a donc eu un comportement parfaitement logique. Il a juste été assez naïf pour penser qu'Ocon ne ferait pas son kéké (une fois de plus).



Dans la F1 moderne, c'est déplorable mais c'est ainsi, tu as 3-4 tours "magiques" avec tes gommes neuves.
C'est le moment où tu dois gagner du temps, ou bien tu perds tout.

Ocon aurait-il dû bousiller ses 3-4 tours magiques au prétexte d’allégeance au leader de la course, et ainsi handicaper la sienne ?
Je ne le crois pas.

Un attardé perd des SECONDES à chaque course pour laisser passer les leaders. C'est le jeu, c'est normal, priorité à eux.
En revanche, se faire claquer la porte au nez comme des sous-fifres inutiles, je crois que c'est pousser la logique sportive un peu loin là où elle n'est pas.

Le dépassement d'Ocon était net, le différentiel de vitesse conséquent, il était à l'INTERIEUR dans le virage précis où les deux s'accrochent.

Verstappen a tort.
Ouais_supère
 
Messages: 20923
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Ghinzani le 13 Nov 2018, 14:24

Ouais_supère a écrit:
Cortese a écrit:Verstappen savait très bien qu'il avait Ocon dans les pattes et que celui-ci était plus rapide pour quelques km avec ses pneus neufs. Il a eu plus d'un tour pour réfléchir : "Qu'est ce que je fais ? Je le laisse passer pour devoir le repasser un tour plus loin, ce qui me fera perdre deux fois quelques dixièmes sur l'ogre qui me menace toujours, deux secondes à peine derrière ?" Il prend donc sa décision après mûre réflexion et il se met A L'INTERIEUR au seul endroit où il peut être dépassé. Le message à Ocon est donc très clair "Je sais que tu peux me dépasser ici, mais ne me fais pas chier, reste derrière, j'ai Hamilton aux trousses, j'ai pas de temps à perdre avec ta course de merde". N'importe quel autre pilote aurait compris le message, même Magnussen ou Sainz, et Verstappen a repris la trajectoire normale, la plus rapide, pour compenser le 1/10 perdu en se mettant à l'intérieur au bout de la ligne droite. Verstappen a donc eu un comportement parfaitement logique. Il a juste été assez naïf pour penser qu'Ocon ne ferait pas son kéké (une fois de plus).



Dans la F1 moderne, c'est déplorable mais c'est ainsi, tu as 3-4 tours "magiques" avec tes gommes neuves.
C'est le moment où tu dois gagner du temps, ou bien tu perds tout.

Ocon aurait-il dû bousiller ses 3-4 tours magiques au prétexte d’allégeance au leader de la course, et ainsi handicaper la sienne ?
Je ne le crois pas.

Un attardé perd des SECONDES à chaque course pour laisser passer les leaders. C'est le jeu, c'est normal, priorité à eux.
En revanche, se faire claquer la porte au nez comme des sous-fifres inutiles, je crois que c'est pousser la logique sportive un peu loin là où elle n'est pas.

Le dépassement d'Ocon était net, le différentiel de vitesse conséquent, il était à l'INTERIEUR dans le virage précis où les deux s'accrochent.

Verstappen a tort.

Par qui Ocon était-il poursuivi? Je veux dire, qui était à 1 ou 2 secs de lui?
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25758
Inscription: 12 Sep 2005, 17:38

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Stéphane le 13 Nov 2018, 14:25

On s'en fout de ça.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 44384
Inscription: 16 Déc 2004, 22:19

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Ouais_supère le 13 Nov 2018, 14:26

Si le jeu c'est juste d'arriver au bout, y a quand même un sacré changement de paradigme, là.
Ouais_supère
 
Messages: 20923
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Ghinzani le 13 Nov 2018, 14:53

Stéphane a écrit:On s'en fout de ça.

Bien sûr que non..Si Ocon ne risque rien, il est inutile de sa part de prendre un risque de dépassement sur le leader qui le repassera dans peu de temps. Cela confirme le côté sterile de sa manoeuvre.
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25758
Inscription: 12 Sep 2005, 17:38

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Stéphane le 13 Nov 2018, 15:00

Mais il en sait rien, à ce moment là, c'est ça l'idée. C'est en fin de course qu'on le voit, si les qques secondes perdues ont pu jouer.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 44384
Inscription: 16 Déc 2004, 22:19

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Ghinzani le 13 Nov 2018, 15:11

Stéphane a écrit:Mais il en sait rien, à ce moment là, c'est ça l'idée. C'est en fin de course qu'on le voit, si les qques secondes perdues ont pu jouer.

il est 16 ème... son poursuivant est à combien de secondes, et celui qui le précède a combien de secondes d'avance? Il faut arrêter un moment quand même. Si les réactions de Verstappen ne sont pas des plus réfléchies, Ocon n'avait aucun enjeu justifiant un dépassement à l'arraché comme ça surtout que lui,Verstappen, poursuivi par Hamilton n'avait pas de temps à perdre à deux dépassements inutiles.
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25758
Inscription: 12 Sep 2005, 17:38

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede Ouais_supère le 13 Nov 2018, 15:20

On peut supposer très fort qu'il aurait terminé 11ème, Ocon, c'est un gain net par rapport à sa position finale.
Surtout que ça le mettrait juste derrière son équipier, malgré une course plus compliquée, symboliquement ça a du sens.
Ouais_supère
 
Messages: 20923
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: Verstappen - Ocon - Brésil 2018: À qui la faute ?

Messagede LS le 13 Nov 2018, 15:40

Ghinzani a écrit:
Stéphane a écrit:Mais il en sait rien, à ce moment là, c'est ça l'idée. C'est en fin de course qu'on le voit, si les qques secondes perdues ont pu jouer.

il est 16 ème... son poursuivant est à combien de secondes, et celui qui le précède a combien de secondes d'avance? Il faut arrêter un moment quand même. Si les réactions de Verstappen ne sont pas des plus réfléchies, Ocon n'avait aucun enjeu justifiant un dépassement à l'arraché comme ça surtout que lui,Verstappen, poursuivi par Hamilton n'avait pas de temps à perdre à deux dépassements inutiles.


La course n'est pas (plus) une bagarre directe.
Ce qui vaut entre Hamilton et Verstappen ou Vettel et Ricciardo vaut pour tous non pas en termes de risque mais en termes de stratégie et temps au tour en fonction des pneus et des positions.
Je ne répond pas ici sur l'incident mais bien sur ton propos ci dessus. (Poursuivant ou enjeu ) Esteban est 14è, à part les 2 premiers tours, il est bien remonté sauf quand il a été bloqué par Sainz et à ce moment de l'épreuve être 14 après son changement de pneus assez tardif, ce n'est pas si mal (dans son contexte d'être élancé dernier) il a 3 ou 4 tours pour vraiment exploiter ses pneus, il est à 17 secondes de Perez ...10è ! En fonction d'un abandon éventuel, il peut encore espérer ce top 10, je crois plus qu'il pouvait viser la 11è position.
S'il n'avait pas encaisser ce tour de retard c'était évidemment une autre histoire.
Avatar de l'utilisateur
LS
 
Messages: 2706
Inscription: 24 Fév 2003, 12:36

PrécédenteSuivante

Retourner vers Forum Sports mécaniques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Ahrefs [Bot], Majestic-12 [Bot] et 7 invités