Les pilotes casseurs de mécanique

Pour tous les francophones, voici le lieu qui vous permettra de discuter avec tous les fans de Formule 1, GP2, Formule 2, IndyCar, IRL, WRC, GT etc..

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede Typ_Ex le 28 Mar 2018, 21:41

J’ai toujours accepté l’idée qu’il existait des pilotes plus dure que d’autres avec leur mécanique..
J’ai en tête les casses moteurs à répétitions de Mika Hakkinen, de Raikonnen.. alors que leurs équipiers y échappaient..
D’autres au contraire limaient le bitume sans encombre et avait cette réputation (Schumacher, Button, Ricciardo.. )
J’achetai même l’idée qu’il existait des pilotes poissards (coucou Jean Alesi) ..
Mais est ce que cette théorie résiste à une vraie analyse statistique ?
Il suffit de demander à un fou de la F1 et accessoirement un dieu des stats..
https://f1metrics.wordpress.com/2017/09/27/do-drivers-influence-mechanical-reliability/

L’article vaut sa lecture..
Pour les anglophobes… les points forts
- amélioration constante de la fiabilité des voitures au fil du temps
- aucun pilote n’a connu un nombre de défaillances statiquement probant pour être caractérisé comme casseur de mécanique… l’auteur s’intéresse aux pilotes ayant cette réputation, et si souvent ils ont effectivement plus de casses que leurs différents coéquipiers, cela reste dans la marge aléatoire..
- un pilote ressort toutefois comme étant anormalement fiable… Alain Prost
Typ_Ex
 
Messages: 11
Inscription: 20 Avr 2003, 11:32
Localisation: Cranfield UK

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede sheon le 28 Mar 2018, 22:48

Intéressant.
Mais concernant Räikkönen, je me pencherais bien sur ses années McLaren uniquement, vu qu'il y a aussi la théorie du moteur plus performant mais moins fiable que ses coéquipiers...
Donnez une Ferrari à Leclerc et on n'en parle plus.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 18904
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede Marlaga le 28 Mar 2018, 23:29

A partir du moment où les boites sont automatisées, et les moteurs sont bridés (2007), et les ingénieurs contrôlent en permanence l'utilisation du moteur et sa cartographie, il n'y a plus de lien entre le pilotage et les casses mécaniques. Tout ce qu'un pilote peut casser, c'est la suspension en tapant trop fort sur certains vibreurs trop haut. C'est tout.

Avant ça, oui, on pouvait facilement constater que Prost avait un rapport très doux avec sa mécanique au contraire de Mansell par exemple.
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 20963
Inscription: 12 Mar 2007, 08:45

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede Ghinzani le 29 Mar 2018, 07:02

De Césaris..... :D
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25761
Inscription: 12 Sep 2005, 17:38

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede Ghinzani le 29 Mar 2018, 07:02

De Césaris..... :D
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25761
Inscription: 12 Sep 2005, 17:38

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede cétérouge le 01 Avr 2018, 12:32

Hakkinen ne cassait pas plus que Coulthard en fait. Le Grand prix d'Espagne de 2001 qui precepite la retraite du Finlandais fausse la perception, mais je me souviens d'une course à Monza ou Hakkinen est aveuglé par la fumée du bloc de Coulthard et se fit surprendre par Schumacher, ou d'une course au Nurburgring ou les deux blocs Mercedes cassent en même temps. Magny Cours 99 Coulthard casse alors qu'il est en tête par exemple.
cétérouge
 
Messages: 2223
Inscription: 24 Mar 2003, 03:58

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede Maverick le 01 Avr 2018, 19:33

Dans mes souvenirs, DC cassait plus que MH.
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 36917
Inscription: 21 Fév 2003, 23:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede Typ_Ex le 02 Avr 2018, 22:30

Je me souviens surtout des casses à répétition de MH en 1997.. 3 casses moteurs alors qu'il est en tête et chasse sa première victoire..
Pour me faire une idée des casses MH vs DC, je suis passé sur Wikipedia.. Sur les saisons 1998 - 2001 => 23 abandons chacun.. (ça comprend casse mécanique et erreur de pilotage..). donc même si j'ai en tête l'accrochage de DC sur MH qui les envoie tous les deux au tapis, au final ce sont des stats proches..

Les boîtes automatisées (le passage par erreur sur un rapport inférieur a eu raison de quelques moteurs) et la télémétrie voiture->stand, ont effectivement permis au pilote de moins traumatiser leurs montures..
Typ_Ex
 
Messages: 11
Inscription: 20 Avr 2003, 11:32
Localisation: Cranfield UK

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede sheon le 03 Avr 2018, 20:07

sheon a écrit:Intéressant.
Mais concernant Räikkönen, je me pencherais bien sur ses années McLaren uniquement, vu qu'il y a aussi la théorie du moteur plus performant mais moins fiable que ses coéquipiers...

Donc, sur la période 2002-2006, voilà les statistiques de Kimi Räikkönen par rapport à ses coéquipiers (David Coulthard, Juan Pablo Montoya, Alex Wurz, Pedro de la Rosa) :

19 casses moteur, contre 7 à ses coéquipiers.
9 autres casses mécaniques, contre 10 à ses coéquipiers.

C'est plus complet que l'article, qui ne parle que des abandons en course : ici, j'ai aussi dénombré les casses mécaniques en essais libres/qualifications à partir de l'année 2003 (puisqu'avant ça le nombre de moteurs par week-end n'était pas réglementé). Je pense que le résultat est sans appel, non ? Il concentre à lui tout seul presque 75% des casses moteurs chez McLaren. Je vois trois explications possibles :
  • C'est vraiment pas d'pot !
  • C'était un casseur de moteurs.
  • Il bénéficiait d'un moteur plus performant mais du coup moins fiable.

Pour pouvoir trancher, on va voir chez les concurrents : Sauber, Ferrari, Lotus. Là encore, c'est sans appel :

6 casses moteur, contre 7 à ses coéquipiers.
14 autres casses mécaniques, contre 14 à ses coéquipiers.
Donnez une Ferrari à Leclerc et on n'en parle plus.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 18904
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede Rainier le 04 Avr 2018, 10:02

J'aimerais bien connaitre les stats de Jean Alesi.
Il y a quelques années, j'avais essayé de recenser ses casses mécaniques et aussi ses erreurs de conduite (sortie de route) et j'étais arrivé à des chiffres extrêmement proches, quasi identiques à ceux d'Alain Prost.
D'où la mauvaise réputation complètement erronée, à l'époque de sa marionnette aux guignols de Canal + avec ses "graviers" à répétition.
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 14396
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede Aym le 04 Avr 2018, 10:07

Les guignols se sont acharnés sur Alesi en 1996, année où il a été le pilote ayant fini le plus de courses, de mémoire.
L'informatique n'est pas une science exacte, on n'est jamais à l'abri d'un succès
Avatar de l'utilisateur
Aym
papaquintintien
 
Messages: 25753
Inscription: 18 Fév 2003, 18:05
Localisation: Toulouse

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede Nicklaus le 04 Avr 2018, 14:30

Plus que Hill ? Ça me semble étonnant.
Image
Il va sûrement revenir...sûrement.
http://fr.twitch.tv/nicklaus1980
Avatar de l'utilisateur
Nicklaus
Je vous emmerde et je rentre à ma maison
 
Messages: 56351
Inscription: 21 Fév 2003, 08:19
Localisation: North Park

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede Maverick le 04 Avr 2018, 14:36

C'était en 1997.
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 36917
Inscription: 21 Fév 2003, 23:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede Aym le 04 Avr 2018, 14:44

Bah non, a priori. Je dois avoir un souvenir foireux.
Alesi a un abandon de plus que Hill. Hill a légèrement plus de tours parcourus qu'Alesi.
C'est p'têt au nombre de kilomètres parcourus.

Par contre quand on se refait les classements de courses 1996, le nombre de podiums qu'a fait Jean, ça fait rêver.
L'informatique n'est pas une science exacte, on n'est jamais à l'abri d'un succès
Avatar de l'utilisateur
Aym
papaquintintien
 
Messages: 25753
Inscription: 18 Fév 2003, 18:05
Localisation: Toulouse

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede Maverick le 04 Avr 2018, 15:21

Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 36917
Inscription: 21 Fév 2003, 23:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede Rainier le 04 Avr 2018, 15:33

Oui en 1997, Alesi était le pilote le plus fiable :

http://www.statsf1.com/fr/1997/stats.aspx?t=M
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 14396
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede Aym le 04 Avr 2018, 15:41

Ah oui, je m'a gouré d'une année.
L'informatique n'est pas une science exacte, on n'est jamais à l'abri d'un succès
Avatar de l'utilisateur
Aym
papaquintintien
 
Messages: 25753
Inscription: 18 Fév 2003, 18:05
Localisation: Toulouse

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede iceman46 le 08 Avr 2018, 11:44

sheon a écrit:
sheon a écrit:Intéressant.
Mais concernant Räikkönen, je me pencherais bien sur ses années McLaren uniquement, vu qu'il y a aussi la théorie du moteur plus performant mais moins fiable que ses coéquipiers...

Donc, sur la période 2002-2006, voilà les statistiques de Kimi Räikkönen par rapport à ses coéquipiers (David Coulthard, Juan Pablo Montoya, Alex Wurz, Pedro de la Rosa) :

19 casses moteur, contre 7 à ses coéquipiers.
9 autres casses mécaniques, contre 10 à ses coéquipiers.

C'est plus complet que l'article, qui ne parle que des abandons en course : ici, j'ai aussi dénombré les casses mécaniques en essais libres/qualifications à partir de l'année 2003 (puisqu'avant ça le nombre de moteurs par week-end n'était pas réglementé). Je pense que le résultat est sans appel, non ? Il concentre à lui tout seul presque 75% des casses moteurs chez McLaren. Je vois trois explications possibles :
  • C'est vraiment pas d'pot !
  • C'était un casseur de moteurs.
  • Il bénéficiait d'un moteur plus performant mais du coup moins fiable.

Pour pouvoir trancher, on va voir chez les concurrents : Sauber, Ferrari, Lotus. Là encore, c'est sans appel :

6 casses moteur, contre 7 à ses coéquipiers.
14 autres casses mécaniques, contre 14 à ses coéquipiers.


c'etait surtout un bourrin et il n'a pas ete aidé par les moteurs byrillium chez mc laren.
http://www.toilef1.com/IMG/jpg/140107spa.jpg

au revoir mon ami,continue a regarder les grands prix la haut au paradis des fans de sport auto.
Avatar de l'utilisateur
iceman46
Iceman
 
Messages: 10070
Inscription: 14 Avr 2010, 20:03

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede Nicklaus le 08 Avr 2018, 12:48

Ça a été interdit en 2001 le béryllium.
Image
Il va sûrement revenir...sûrement.
http://fr.twitch.tv/nicklaus1980
Avatar de l'utilisateur
Nicklaus
Je vous emmerde et je rentre à ma maison
 
Messages: 56351
Inscription: 21 Fév 2003, 08:19
Localisation: North Park

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede Owp le 08 Avr 2018, 21:32

Nicklaus a écrit:Ça a été interdit en 2001 le béryllium.


Et c'était navrant d'ailleurs...
C'est le résultat d'un essai transformé avec l'acquisition de titres en 98 et 99 par McLaren Mercedes (2 championnats pilotes, 1 championnat constructeur).
L'utilisation du béryllium (métal possédant le plus haut point de fusion parmi les matériaux légers) permettait d'avoir au bloc Mercedes d'avoir un équipage mobile (pistons) particulièrement léger et résistant.
Image
Avatar de l'utilisateur
Owp
Sweet Little Kisser
 
Messages: 1209
Inscription: 18 Juin 2013, 19:55

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede sheon le 08 Avr 2018, 23:00

iceman46 a écrit:
sheon a écrit:
sheon a écrit:Intéressant.
Mais concernant Räikkönen, je me pencherais bien sur ses années McLaren uniquement, vu qu'il y a aussi la théorie du moteur plus performant mais moins fiable que ses coéquipiers...

Donc, sur la période 2002-2006, voilà les statistiques de Kimi Räikkönen par rapport à ses coéquipiers (David Coulthard, Juan Pablo Montoya, Alex Wurz, Pedro de la Rosa) :

19 casses moteur, contre 7 à ses coéquipiers.
9 autres casses mécaniques, contre 10 à ses coéquipiers.

C'est plus complet que l'article, qui ne parle que des abandons en course : ici, j'ai aussi dénombré les casses mécaniques en essais libres/qualifications à partir de l'année 2003 (puisqu'avant ça le nombre de moteurs par week-end n'était pas réglementé). Je pense que le résultat est sans appel, non ? Il concentre à lui tout seul presque 75% des casses moteurs chez McLaren. Je vois trois explications possibles :
  • C'est vraiment pas d'pot !
  • C'était un casseur de moteurs.
  • Il bénéficiait d'un moteur plus performant mais du coup moins fiable.

Pour pouvoir trancher, on va voir chez les concurrents : Sauber, Ferrari, Lotus. Là encore, c'est sans appel :

6 casses moteur, contre 7 à ses coéquipiers.
14 autres casses mécaniques, contre 14 à ses coéquipiers.


c'etait surtout un bourrin et il n'a pas ete aidé par les moteurs byrillium chez mc laren.

Je trouve que cette explication ne tient pas : si c'est un bourrin, il devrait avoir plus de casses mécaniques (de manière générale) par rapport à ses coéquipiers. Or, il n'y a que les casses moteurs chez McLaren qui marquent un tel écart.
Donnez une Ferrari à Leclerc et on n'en parle plus.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 18904
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede iceman46 le 09 Avr 2018, 19:28

sheon a écrit:
iceman46 a écrit:
sheon a écrit:
sheon a écrit:Intéressant.
Mais concernant Räikkönen, je me pencherais bien sur ses années McLaren uniquement, vu qu'il y a aussi la théorie du moteur plus performant mais moins fiable que ses coéquipiers...

Donc, sur la période 2002-2006, voilà les statistiques de Kimi Räikkönen par rapport à ses coéquipiers (David Coulthard, Juan Pablo Montoya, Alex Wurz, Pedro de la Rosa) :

19 casses moteur, contre 7 à ses coéquipiers.
9 autres casses mécaniques, contre 10 à ses coéquipiers.

C'est plus complet que l'article, qui ne parle que des abandons en course : ici, j'ai aussi dénombré les casses mécaniques en essais libres/qualifications à partir de l'année 2003 (puisqu'avant ça le nombre de moteurs par week-end n'était pas réglementé). Je pense que le résultat est sans appel, non ? Il concentre à lui tout seul presque 75% des casses moteurs chez McLaren. Je vois trois explications possibles :
  • C'est vraiment pas d'pot !
  • C'était un casseur de moteurs.
  • Il bénéficiait d'un moteur plus performant mais du coup moins fiable.

Pour pouvoir trancher, on va voir chez les concurrents : Sauber, Ferrari, Lotus. Là encore, c'est sans appel :

6 casses moteur, contre 7 à ses coéquipiers.
14 autres casses mécaniques, contre 14 à ses coéquipiers.


c'etait surtout un bourrin et il n'a pas ete aidé par les moteurs byrillium chez mc laren.

Je trouve que cette explication ne tient pas : si c'est un bourrin, il devrait avoir plus de casses mécaniques (de manière générale) par rapport à ses coéquipiers. Or, il n'y a que les casses moteurs chez McLaren qui marquent un tel écart.


LA jeunesse puis le fait aussi qu'il sentait qu'il avait la voiture pour gagner le poussait a tirer beaucoup plus sur le moteur chez mc laren.
http://www.toilef1.com/IMG/jpg/140107spa.jpg

au revoir mon ami,continue a regarder les grands prix la haut au paradis des fans de sport auto.
Avatar de l'utilisateur
iceman46
Iceman
 
Messages: 10070
Inscription: 14 Avr 2010, 20:03

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede Mufasa le 10 Avr 2018, 00:11

Aym a écrit:Les guignols se sont acharnés sur Alesi en 1996, année où il a été le pilote ayant fini le plus de courses, de mémoire.


Son début de saison était vraiment très turbulent avec beaucoup de bêtises: T-bone sur Irvine à Melbourne, petite excursion hors-piste à Interlagos (mais superbe course par ailleurs), calage aux stands à Buenos Aires (il finit 3e), et incidents et touchettes à répetitions au Nurburg et surtout à St Marin suite auquel il a eu le droit à une demipage dans Le Monde intitulée "Jean Alesi en plein désarroi."

Mais au moins il était rapide, alors que Berger était complètement hors du coup jusqu'à la mi-saison. Et à partir de Monaco il était fiable, mais il en avait fait assez pour être la tête de turc des Guignols.
Avatar de l'utilisateur
Mufasa
 
Messages: 8582
Inscription: 19 Fév 2003, 22:39
Localisation: Louisville, Ky., E.-U.

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede Mufasa le 10 Avr 2018, 00:14

Marlaga a écrit:A partir du moment où les boites sont automatisées, et les moteurs sont bridés (2007), et les ingénieurs contrôlent en permanence l'utilisation du moteur et sa cartographie, il n'y a plus de lien entre le pilotage et les casses mécaniques. Tout ce qu'un pilote peut casser, c'est la suspension en tapant trop fort sur certains vibreurs trop haut. C'est tout.

Avant ça, oui, on pouvait facilement constater que Prost avait un rapport très doux avec sa mécanique au contraire de Mansell par exemple.


Mansell n'était pas moins doux que la moyenne (j'ai une citation de Frank Dernie comme quoi Mansell bien qu'un attaquant était très sage avec sa mécanique), c'est juste Prost qui se distingue de tous les autres.
Avatar de l'utilisateur
Mufasa
 
Messages: 8582
Inscription: 19 Fév 2003, 22:39
Localisation: Louisville, Ky., E.-U.

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede Cyril le 10 Avr 2018, 08:05

J'ai lu justement ce matin une interview de Denis Chevrier (ancien responsable du département moteur de Renault F1), parue dans l'Auto-Hebdo de cette semaine. Voici ce qu'il dit à propos de la prestation de Mansell au GP de Grande Bretagne 1992 : "(...) Il prenait 500 tr/min de moins que le régime maxi et mettait 3 secondes à tout le monde. Il a contredit ce que tout le monde disait, à savoir qu'il était brutal avec la mécanique. C'était totalement infondé. Et pour montrer qu'il n'avait pas été à bloc, il avait signé le record du tour dans l'ultime boucle.".

Marlaga préfère les préjugés à la vérité, tu devrait le savoir depuis le temps, Muf !
Image
Une communauté ne peut longtemps se suffire à elle-même ; elle ne peut se développer qu’avec des personnes provenant d’horizons différents et des frères encore inconnus. - Howard Thurman.
Avatar de l'utilisateur
Cyril
Meuble informatique
 
Messages: 43694
Inscription: 19 Fév 2003, 11:11

Re: Les pilotes casseurs de mécanique

Messagede Alfa le 10 Avr 2018, 14:10

C’était une totale démonstration ce grand prix, déjà que Mansell était capable sur ce tracé de faire des tours de folie, mais la en plus avec la Williams dominatrice de 1992 (et ici comme jamais sur la saison). Je m'en rappelle bien, mais je savais pas qu'il en avait encore pas mal sous le pied, je m’étais imaginé qu'il avait du rouler quand même très fort pour écraser autant la concurrence.

La suspension active était vraiment au point sur la Williams faut dire.

Je viens de voir la cause de l'abandon de Jean Alesi a ce grand prix. :cry:
Extincteur. Vraiment....
Image
Un Charles Leclerc avec un V12 sinon rien !
Avatar de l'utilisateur
Alfa
imperator
 
Messages: 12208
Inscription: 26 Jan 2004, 10:38
Localisation: De Gaulle


Retourner vers Forum Sports mécaniques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Ahrefs [Bot], Majestic-12 [Bot] et 6 invités