Le Mans '66 (Ford v. Ferrari) et les autres films "Ferrari"

Pour tous les francophones, voici le lieu qui vous permettra de discuter avec tous les fans de Formule 1, GP2, Formule 2, IndyCar, IRL, WRC, GT etc..

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: Le Mans '66 (Ford v. Ferrari) et les autres films "Ferrari"

Messagede Rainier le 10 Déc 2019, 20:09

la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15556
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Le Mans '66 (Ford v. Ferrari) et les autres films "Ferrari"

Messagede Chris76 le 11 Déc 2019, 13:03



Je ne connaissais pas du tt ce pilote...quelle vie il a eu !

RHE champion 2018 ! Go Dragons !

Image
Image
Avatar de l'utilisateur
Chris76
"Ça passait, c'était beau!"
 
Messages: 2753
Inscription: 14 Avr 2005, 21:03
Localisation: Rouen! Rouen! ici c'est Rouen!

Re: Le Mans '66 (Ford v. Ferrari) et les autres films "Ferrari"

Messagede Cortese le 11 Déc 2019, 16:53

J'ai retrouvé une ancienne photo dont je me souvenais. On voit la Jaguar de Hawthorn arrêtée plusieurs longueurs de voiture plus loin que son stand. L'Austin Healey est arrêtée contre les fascines côté public après avoir heurté le muret des stands. Macklin s'est deja mis à l'abri sur les fascines. La Mercedes arrêtée à son stand plus loin est celle de Kling-Simon, arrêt ravitaillement normal. Fangio est déjà passé, se glissant par miracle derriere la Mercedes de Levegh (qui lui a sauvé la vie, comme le raconte l'Argentin dans ses memoires, en levant le bras en signal d'alerte), puis en frôlant la Jaguar (on retrouvera une trace de peinture verte sur l'aile avant droite de la voiture de Fangio).

Image
Cortese
dieu
 
Messages: 31462
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Le Mans '66 (Ford v. Ferrari) et les autres films "Ferrari"

Messagede Cortese le 11 Déc 2019, 17:09

On peut comparer avec la position normale de la Jaguar devant son stand. Après l'accident Hawthorn s'est arrêté apres le stand Shell.

Image
Cortese
dieu
 
Messages: 31462
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Le Mans '66 (Ford v. Ferrari) et les autres films "Ferrari"

Messagede Nuvo le 29 Jan 2020, 14:01

Levegh a levé la main bien avant le moment du crash. On a aujourd'hui les images du crash vu de face. C'est à se demander comment on a pu retrouver des traces de freinage de Levegh, tant Macklin lui tape dedans subitement.
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16520
Inscription: 20 Fév 2003, 19:07

Re: Le Mans '66 (Ford v. Ferrari) et les autres films "Ferrari"

Messagede Cortese le 29 Jan 2020, 18:10

Nuvo a écrit:Levegh a levé la main bien avant le moment du crash. On a aujourd'hui les images du crash vu de face. C'est à se demander comment on a pu retrouver des traces de freinage de Levegh, tant Macklin lui tape dedans subitement.


?
Quelles traces de freinage ? Tu as lu ça où ? C'est Levegh qui percute Macklin qui s'est jeté devant lui pour eviter Hawthorn, tout s'est passé en quelques fractions de secondes, tout le monde a été surpris. Le seul qui a freiné comme un sourd c'était Hawthorn alors que personne ne s'y attendait. A la sortie de Maison Blanche (qui se prenait à très haute vitesse, c'etait l'endroit le plus dangereux du circuit) tout le monde etait quasiment à fond.
Shelby racontait qu'en 1965, première année de présence des Ford GT40 au Mans, Richie Ginther passait le S de Maison Blanche pied au plancher, sans ailerons et à peine dix ans après la tragédie.
Cortese
dieu
 
Messages: 31462
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Le Mans '66 (Ford v. Ferrari) et les autres films "Ferrari"

Messagede Nuvo le 30 Jan 2020, 17:00

J'ai lu quelque part qu'on avait retrouvé une trace de freinage de Levegh.

Sinon je ne suis pas d'accord : ce n'est pas Levegh qui percute Macklin. C'est Macklin qui freine comme un sourd quand il comprend que Hawthorn, qui s'est mis devant lui, freine pour rentrer au stand.
Sur les images de face, on voit la souffle de son freinage sur la pelouse. Mais dans son freinage désespéré, Macklin perd le controle de son Austin, il chasse à gauche, corrige pour revenir à droite. C'est à ce moment là que Levegh passe à gauche. Macklin le tamponne de plein fouet (l'arrière de Macklin tape l'aile avant de Levegh). La Mercedes est projetée et décolle instantanément sous l'effet du choc.

Cherche les images sur youtube : Le Mans 1955 the deadliest crash BBC Four

il y a aussi un montage des 4 points de vue du crash.
Sur l'un d'eux, on voit le moteur rouler dans le public, c'est terrifiant. Presque plus que l'aéro frein. car là les images ne nous montrent heureusement pas le résultat...
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16520
Inscription: 20 Fév 2003, 19:07

Re: Le Mans '66 (Ford v. Ferrari) et les autres films "Ferrari"

Messagede Cortese le 30 Jan 2020, 21:40

Nuvo a écrit:J'ai lu quelque part qu'on avait retrouvé une trace de freinage de Levegh.

Sinon je ne suis pas d'accord : ce n'est pas Levegh qui percute Macklin. C'est Macklin qui freine comme un sourd quand il comprend que Hawthorn, qui s'est mis devant lui, freine pour rentrer au stand.
Sur les images de face, on voit la souffle de son freinage sur la pelouse. Mais dans son freinage désespéré, Macklin perd le controle de son Austin, il chasse à gauche, corrige pour revenir à droite. C'est à ce moment là que Levegh passe à gauche. Macklin le tamponne de plein fouet (l'arrière de Macklin tape l'aile avant de Levegh). La Mercedes est projetée et décolle instantanément sous l'effet du choc.

Cherche les images sur youtube : Le Mans 1955 the deadliest crash BBC Four

il y a aussi un montage des 4 points de vue du crash.
Sur l'un d'eux, on voit le moteur rouler dans le public, c'est terrifiant. Presque plus que l'aéro frein. car là les images ne nous montrent heureusement pas le résultat...


J'ai à peu près tout lu sur Le Mans 55. Macklin n'est strictement pour rien dans l'affaire, il a eu du pot de s'en sortir vivant. J'ai dit plus haut que Hawthorn après une longue bataille voulait finir son relais en tête, il devait rentrer ravitailler le tour d'avant et il a du se rendre compte trop tard qu'il fallait absolument qu'il s'arrête, il a doublé Macklin, bien plus lent sur son Austin Healey, il a serré à droite et il a freiné à mort (ce qui ne l'a pas empêché de depasser son stand comme le prouve la photo que j'ai posté). Macklin, surpris, n'a eu que le reflexe de se jetter à gauche pour éviter de percuter la Jaguar ( ca aurait ete peut etre mieux), car si la Healey avait de petits disques à l'avant, la D-Type avait quatre gros disques compétition (rappelons ques disques n'etaient apparus que deux ans plus tôt, sur la Jaguar C-Type). A deux cents à l'heure, avec sa GT, Macklin etait bien sur en perdition, et comme la route etaient en fait en courbe vers la droite, Levegh, à près de 250, ne pouvait pas passer à la gauche de Macklin (même s'il y avait la place) et il a immédiatement percuté l'arrière gauche de la Healey, lui detruisant la roue arrière et decollant sur cet espece de tremplin. La Healey a parcouru quelques centaines de metres en tête a queue (vu la roue arriere detruite), a percuté le mur des stands et s'est arrêtée du côté tribunes. Levegh n'a même pas pu freiner a ma connaissance (il n'a pas ouvert l'aérofrein), il a juste eu le temps de lever le bras pour avertir les voitures qui le suivaient (les deux Mercedes en fait) et Fangio racontait qu'il n'a pu se faufiler de justesse que grace au geste de Levegh. Comme je l'ai dit aussi, Fangio a frôlé la Jaguar (il y avait de la peinture verte sur son aile avant droite).
Cortese
dieu
 
Messages: 31462
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Le Mans '66 (Ford v. Ferrari) et les autres films "Ferrari"

Messagede Hugues le 30 Jan 2020, 23:54

L'émission dont parle Nuvo:



Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 5166
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Le Mans '66 (Ford v. Ferrari) et les autres films "Ferrari"

Messagede Cortese le 31 Jan 2020, 23:28

Merci Hugues. Je crois que ce film etait passé sur Arte il y a une quinzaine d'années (dix ?). C'est bien de le revoir, on voit que Fitch apporte au sujet de Hawthorn un témoignage de première main capital qui ne laisse aucun doute sur l'engrenage des faits. Sinon le film n'apporte rien de bien nouveau. C'est exactement ce que je dis plus haut. Les photos du film amateur 8mm dont parle Nuvo avaient été retrouvées dans les années 90 je crois, et sont archi connues. Elles montrent bien la fumée dégagée par les roues bloquées de Macklin (ce dont je ne me souvenais plus). Par contre le tout dernier extrait de pellicule d'époque, tourné depuis les tribunes, donne une vue panoramique sur les stands, juste après l'accident, et l'on y voit pas mal de choses : le stand des 3 Jaguar officielles vide, puis le gendarme et le photographe blessés par l'Austin Healey (qui est encore arrêtée en face, contre les fascines des tribunes), à terre, secourus par des personnes accroupies, devant le stand Mercedes, puis une 300SLR arrêtée juste quelques mètres plus loin (celle de Kling-Simon, dont c'était l'arrêt programmé), puis plus loin enfin la Jaguar n 6 de Hawthorn, bien loin de son stand, ce qui confirme qu'il roulait bien beaucoup trop vite pour pouvoir s'y arrêter.
J'ai fait des captures d'écran, mais depuis que Tiny Pics a fermé je ne sais plus comment faire héberger des images sans aspirine.
Cortese
dieu
 
Messages: 31462
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Le Mans '66 (Ford v. Ferrari) et les autres films "Ferrari"

Messagede Nuvo le 03 Fév 2020, 18:04

Cortese a écrit:
Nuvo a écrit:J'ai lu quelque part qu'on avait retrouvé une trace de freinage de Levegh.

Sinon je ne suis pas d'accord : ce n'est pas Levegh qui percute Macklin. C'est Macklin qui freine comme un sourd quand il comprend que Hawthorn, qui s'est mis devant lui, freine pour rentrer au stand.
Sur les images de face, on voit la souffle de son freinage sur la pelouse. Mais dans son freinage désespéré, Macklin perd le controle de son Austin, il chasse à gauche, corrige pour revenir à droite. C'est à ce moment là que Levegh passe à gauche. Macklin le tamponne de plein fouet (l'arrière de Macklin tape l'aile avant de Levegh). La Mercedes est projetée et décolle instantanément sous l'effet du choc.

Cherche les images sur youtube : Le Mans 1955 the deadliest crash BBC Four

il y a aussi un montage des 4 points de vue du crash.
Sur l'un d'eux, on voit le moteur rouler dans le public, c'est terrifiant. Presque plus que l'aéro frein. car là les images ne nous montrent heureusement pas le résultat...


J'ai à peu près tout lu sur Le Mans 55. Macklin n'est strictement pour rien dans l'affaire, il a eu du pot de s'en sortir vivant. J'ai dit plus haut que Hawthorn après une longue bataille voulait finir son relais en tête, il devait rentrer ravitailler le tour d'avant et il a du se rendre compte trop tard qu'il fallait absolument qu'il s'arrête, il a doublé Macklin, bien plus lent sur son Austin Healey, il a serré à droite et il a freiné à mort (ce qui ne l'a pas empêché de depasser son stand comme le prouve la photo que j'ai posté). Macklin, surpris, n'a eu que le reflexe de se jetter à gauche pour éviter de percuter la Jaguar ( ca aurait ete peut etre mieux), car si la Healey avait de petits disques à l'avant, la D-Type avait quatre gros disques compétition (rappelons ques disques n'etaient apparus que deux ans plus tôt, sur la Jaguar C-Type). A deux cents à l'heure, avec sa GT, Macklin etait bien sur en perdition, et comme la route etaient en fait en courbe vers la droite, Levegh, à près de 250, ne pouvait pas passer à la gauche de Macklin (même s'il y avait la place) et il a immédiatement percuté l'arrière gauche de la Healey, lui detruisant la roue arrière et decollant sur cet espece de tremplin. La Healey a parcouru quelques centaines de metres en tête a queue (vu la roue arriere detruite), a percuté le mur des stands et s'est arrêtée du côté tribunes. Levegh n'a même pas pu freiner a ma connaissance (il n'a pas ouvert l'aérofrein), il a juste eu le temps de lever le bras pour avertir les voitures qui le suivaient (les deux Mercedes en fait) et Fangio racontait qu'il n'a pu se faufiler de justesse que grace au geste de Levegh. Comme je l'ai dit aussi, Fangio a frôlé la Jaguar (il y avait de la peinture verte sur son aile avant droite).


Je ne dis pas que Macklin est responsable !
C'est bien Hawthorn, tout à son duel avec Fangio et dans la précipitation de son arrêt, qui a fait un très mauvais calcul.
Mais les images montrent que c'est l'Austin en perdition dans son freinage d'urgence qui tamponne Levegh.

Après le documentaire dit la vérité : c'est un ensemble de faits qui a mené à cette catastrophe : piste étroite, pas d'amélioration depuis des lustres alors que les voitures étaient devenues des monstres de puissance. Alors certes Hawthorn a fait une connerie. Mais comme le dit Hilton : elle a malheureusement eu des conséquences désastreuses.
Ce que je trouve par contre vraiment dégueulasse de la part de Jaguar, c'est d'accabler Levegh, qui était mort. Le Norman qui vient encore dire ça... (il est mort récemment, tout comme Fitch il y a quelques années).

Pour l'affaire du bras levé, il y a débat. Mais les images montrent qu'il n'a pas pu lever le bras dans les secondes avant le crash. A maison blanche ? peut-être.

Pour finir sur Macklin, tu avais dit Cortese qu'il avait malheureusement tué deux gendarmes qui étaient dans les stands. Le documentaire dit qu'il a fini complétement déprimé alors que c'était un gentleman driver jovial.
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16520
Inscription: 20 Fév 2003, 19:07

Re: Le Mans '66 (Ford v. Ferrari) et les autres films "Ferrari"

Messagede Cortese le 03 Fév 2020, 20:39

Nuvo a écrit:
Cortese a écrit:
Nuvo a écrit:J'ai lu quelque part qu'on avait retrouvé une trace de freinage de Levegh.

Sinon je ne suis pas d'accord : ce n'est pas Levegh qui percute Macklin. C'est Macklin qui freine comme un sourd quand il comprend que Hawthorn, qui s'est mis devant lui, freine pour rentrer au stand.
Sur les images de face, on voit la souffle de son freinage sur la pelouse. Mais dans son freinage désespéré, Macklin perd le controle de son Austin, il chasse à gauche, corrige pour revenir à droite. C'est à ce moment là que Levegh passe à gauche. Macklin le tamponne de plein fouet (l'arrière de Macklin tape l'aile avant de Levegh). La Mercedes est projetée et décolle instantanément sous l'effet du choc.

Cherche les images sur youtube : Le Mans 1955 the deadliest crash BBC Four

il y a aussi un montage des 4 points de vue du crash.
Sur l'un d'eux, on voit le moteur rouler dans le public, c'est terrifiant. Presque plus que l'aéro frein. car là les images ne nous montrent heureusement pas le résultat...


J'ai à peu près tout lu sur Le Mans 55. Macklin n'est strictement pour rien dans l'affaire, il a eu du pot de s'en sortir vivant. J'ai dit plus haut que Hawthorn après une longue bataille voulait finir son relais en tête, il devait rentrer ravitailler le tour d'avant et il a du se rendre compte trop tard qu'il fallait absolument qu'il s'arrête, il a doublé Macklin, bien plus lent sur son Austin Healey, il a serré à droite et il a freiné à mort (ce qui ne l'a pas empêché de depasser son stand comme le prouve la photo que j'ai posté). Macklin, surpris, n'a eu que le reflexe de se jetter à gauche pour éviter de percuter la Jaguar ( ca aurait ete peut etre mieux), car si la Healey avait de petits disques à l'avant, la D-Type avait quatre gros disques compétition (rappelons ques disques n'etaient apparus que deux ans plus tôt, sur la Jaguar C-Type). A deux cents à l'heure, avec sa GT, Macklin etait bien sur en perdition, et comme la route etaient en fait en courbe vers la droite, Levegh, à près de 250, ne pouvait pas passer à la gauche de Macklin (même s'il y avait la place) et il a immédiatement percuté l'arrière gauche de la Healey, lui detruisant la roue arrière et decollant sur cet espece de tremplin. La Healey a parcouru quelques centaines de metres en tête a queue (vu la roue arriere detruite), a percuté le mur des stands et s'est arrêtée du côté tribunes. Levegh n'a même pas pu freiner a ma connaissance (il n'a pas ouvert l'aérofrein), il a juste eu le temps de lever le bras pour avertir les voitures qui le suivaient (les deux Mercedes en fait) et Fangio racontait qu'il n'a pu se faufiler de justesse que grace au geste de Levegh. Comme je l'ai dit aussi, Fangio a frôlé la Jaguar (il y avait de la peinture verte sur son aile avant droite).


Je ne dis pas que Macklin est responsable !
C'est bien Hawthorn, tout à son duel avec Fangio et dans la précipitation de son arrêt, qui a fait un très mauvais calcul.
Mais les images montrent que c'est l'Austin en perdition dans son freinage d'urgence qui tamponne Levegh.

Après le documentaire dit la vérité : c'est un ensemble de faits qui a mené à cette catastrophe : piste étroite, pas d'amélioration depuis des lustres alors que les voitures étaient devenues des monstres de puissance. Alors certes Hawthorn a fait une connerie. Mais comme le dit Hilton : elle a malheureusement eu des conséquences désastreuses.
Ce que je trouve par contre vraiment dégueulasse de la part de Jaguar, c'est d'accabler Levegh, qui était mort. Le Norman qui vient encore dire ça... (il est mort récemment, tout comme Fitch il y a quelques années).

Pour l'affaire du bras levé, il y a débat. Mais les images montrent qu'il n'a pas pu lever le bras dans les secondes avant le crash. A maison blanche ? peut-être.

Pour finir sur Macklin, tu avais dit Cortese qu'il avait malheureusement tué deux gendarmes qui étaient dans les stands. Le documentaire dit qu'il a fini complétement déprimé alors que c'était un gentleman driver jovial.

Nuvo je suis très étonné de te voir répéter que Macklin "tamponne" Levegh, c'est bien la première fois que je lis ça depuis 1964 (ma mère m'avait acheté le bouquin de Cavanna et Massonnet au Monoprix de Bab el Oued pour mes 12 ans) ! Macklin a bloqué ses roues a braqué en catastrophe pour eviter de percuter la Jaguar. Je te laisse imaginer les resultats d'un brutal coup de volant à deux cents à l'heure. Il s'est donc retrouvé pile juste devant Levegh. D'ailleurs si Levegh décolle (la cause technique de la catastrophe), c'est bien parce qu'il heurte l'arrière gauche de la Healey, qui a une forme de tremplin, derrière lequel se trouve le "noyau dur" de la roue avec son pneu, qui ne pouvaient pas s'ecraser comme peuvent l'être des panneaux de carrosserie d'aluminium. Une roue c'est très rigide. Evidemment dès que l'avant de la Mercedes s'est élevé au dessus de la roue à 240 à l'heure, le vent s'est engouffré sous la voiture et a achevé de la décoller, avec la malchance supplémentaire que l'atterrissage s'est fait juste au niveau du muret en béton du passage souterrain, ce qui fait que l'énergie cinétique du choc, au lieu de se dissiper, s'est concentrée sur toutes les pièces de la voiture qui pouvaient s'en détacher : moteur, train avant, etc... qui ont littéralement haché la foule comme des schrapnels.
Pour le bras levé, c'est Fangio qui le raconte dans ses mémoires, je ne vois pas pourquoi il aurait inventé ça et il était bien en bagarre avec Hawthorn, sur le point de prendre un tour à Levegh, qui le savait et ne voulait surtout pas gêner son prestigieux coéquipier.
Je n'ai pas bien compris les marmonnements de Norman Dewis, mais bon il est gentil mais pour faire plus Jaguar que lui, il aurait fallu le peindre en vert. Et les mecs de Jaguar et la presse anglaise (au chauvinisme légendaire ) ont tout fait pour couvrir Hawthorn envers et contre tout.
Quant à Macklin il n'a visiblement ressenti aucun sentiment de culpabilité, il etait parmi le groupe qui a immediatement essayé de calmer Hawthorn au moment de sa crise d'hystérie. Par contre il s'est retiré de la compétition apres Le Mans.
Je n'ai pas dit que le gendarme et le photographe etaient morts, j'ai dit qu'ils avaient été blessés quand la Healey en perdition a heurté les stands (devant le stand Mercedes d'ailleurs semble t-il).
Cortese
dieu
 
Messages: 31462
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Le Mans '66 (Ford v. Ferrari) et les autres films "Ferrari"

Messagede Rainier le 03 Fév 2020, 23:12

Cortese a écrit:Quant à Macklin il n'a visiblement ressenti aucun sentiment de culpabilité, il etait parmi le groupe qui a immediatement essayé de calmer Hawthorn au moment de sa crise d'hystérie. Par contre il s'est retiré de la compétition apres Le Mans.


D'après Wikipedia, il aurait encore fait quelques courses après Le Mans ...mais il portait vraiment malheur ce pilote :

Plus tard, dans un accident au Tourist Trophy à Dundrod (le 18/09/1955), dans laquelle MacKlin quitte la route volontairement avec sa Austin-Healey 100S pour éviter l'accident où Jim Mayers et William T Smith se tuent, très traumatisé moralement, il décide de se retirer définitivement des sports automobiles. Il poursuivra une carrière dans l'automobile, mais bien plus tranquillement en entrant au service exportation de la dernière marque française de prestige Facel Véga.
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15556
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Le Mans '66 (Ford v. Ferrari) et les autres films "Ferrari"

Messagede Nuvo le 03 Fév 2020, 23:55

Les images de face sont claires Cortese ! C'est Macklin qui part en zig-zag, quitte la partie droite de la piste et vient taper Levegh qui arrive sur la partie gauche de la piste :

Les images à 1'05 sont très dures. On voit le moteur rouler à haute vitesse (malgré le ralenti) dans la foule. Et le corps de Levegh qui vole en l'air et retombe devant la bâche Veedol.

Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16520
Inscription: 20 Fév 2003, 19:07

Re: Le Mans '66 (Ford v. Ferrari) et les autres films "Ferrari"

Messagede Cortese le 04 Fév 2020, 01:44

Nuvo a écrit:Les images de face sont claires Cortese ! C'est Macklin qui part en zig-zag, quitte la partie droite de la piste et vient taper Levegh qui arrive sur la partie gauche de la piste :

Les images à 1'05 sont très dures. On voit le moteur rouler à haute vitesse (malgré le ralenti) dans la foule. Et le corps de Levegh qui vole en l'air et retombe devant la bâche Veedol.



Nuvo, on est d'accord que Macklin a quitté sa trajectoire, mais enfin, c'est Levegh qui le percute bon sang ! D'ailleurs sur les photos prises de la Healey par la suite on ne voit de trace sur la voiture que qu'un choc important à l'arriere gauche.
Les films que tu montrent sont archi connus depuis des lustres, ce sont toujours les mêmes. Et il est bien etabli que le corps retrouvé sur la piste devant la banderole Veedol (on voit un peu plus tard, sur une autre video des gendarmes arracher justement la banderole pour recouvrir le corps) était celui d'une femme projetée sur la piste et non celui de Levegh, qu'on n'a retrouvé que beaucoup plus tard, parmi les morts, bien après qu'on eu retrouvé son casque avec sa cervelle dedans, le corps n'etait pas identifiable.c'est la premiere fois que je vois ce corps projeté en l'air alors que j'ai vu cette video des dizaines de fois, au point que je me demande si ce n'est pas un fake ajouté numeriquement au film.
Cortese
dieu
 
Messages: 31462
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Le Mans '66 (Ford v. Ferrari) et les autres films "Ferrari"

Messagede Nuvo le 04 Fév 2020, 10:02

Euh Cortese, tu vieillis là je crois !

Je parle du corps qui vole en l'air et retombe devant la banderole Veedol. C'est bien Levegh. Comment un spectateur pourrait être projeté en l'air comme ça voyons ? Tu as vu de quelle hauteur ce corps retombe ?

Le corps de la femme, c'est le corps qui est allongé sur la piste et qui brule au pied de la Mercedes en feu. Là, c'est devant une banderole Marshal.

Il faut arrêter de se fier qu'aux témoignages d'époque.
Pareil pour la main levée de Fangio : vu comment Levegh a été totalement surpris et vu la vitesse de l'action, je ne vois pas où il a pu lever la main sur la vidéo que nous avons.
C'est très probablement, comme l'a dit Michel Bonté, à Maison Blanche, que Levegh a dû lever la main pour dire à Fangio que la piste n'était pas libre.

Pour le choc, si tu es ok pour dire que c'est bien Macklin qui traverse la piste, c'est donc bien sa voiture qui change de trajectoire et est remplie d'énergie. Que Levegh le touche à l'arrière bien sûr, mais Levegh reste sur sa trajectoire en ligne (légèrement courbe à cet endroit). Voilà pourquoi je dis que c'est Macklin qui le tamponne. Car c'est Macklin qui est en perdition et qui donne l'impulsion de décollage à Levegh. Regarde les images, ça l'envoi directement dans les airs.
Si Levegh touchait simplement une voiture qui se déportait, ça n'aurait pas donné un tel résultat. Là, ils se touchent alors que la voiture de Macklin est en plein contrebraquage.
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16520
Inscription: 20 Fév 2003, 19:07

Re: Le Mans '66 (Ford v. Ferrari) et les autres films "Ferrari"

Messagede Cortese le 04 Fév 2020, 12:00

Nuvo a écrit:Euh Cortese, tu vieillis là je crois !

Je parle du corps qui vole en l'air et retombe devant la banderole Veedol. C'est bien Levegh. Comment un spectateur pourrait être projeté en l'air comme ça voyons ? Tu as vu de quelle hauteur ce corps retombe ?

Le corps de la femme, c'est le corps qui est allongé sur la piste et qui brule au pied de la Mercedes en feu. Là, c'est devant une banderole Marshal.

Il faut arrêter de se fier qu'aux témoignages d'époque.
Pareil pour la main levée de Fangio : vu comment Levegh a été totalement surpris et vu la vitesse de l'action, je ne vois pas où il a pu levé la main sur la vidéo que nous avons.
C'est très probablement, comme l'a dit Michel Bonté, à Maison Blanche, que Levegh a dû lever la main pour dire à Fangio que la piste n'était pas libre.

Pour le choc, si tu es ok pour dire que c'est bien Macklin qui traverse la piste, c'est donc bien sa voiture qui change de trajectoire et est remplie d'énergie. Que Levegh le touche à l'arrière bien sûr, mais Levegh reste sur sa trajectoire en ligne (légèrement courbe à cet endroit). Voilà pourquoi je dis que c'est Macklin qui le tamponne. Car c'est Macklin qui est en perdition et qui donne l'impulsion de décollage à Levegh. Regarde les images, ça l'envoi directement dans les airs.
Si Levegh touchait simplement une voiture qui se déportait, ça n'aurait pas donné un tel résultat. Là, ils se touchent alors que la voiture de Macklin est en plein contrebraquage.


Nuvo je ne suis pas gâteux du tout, comme tu le suggères aimablement. Cette nuit j'ai re feuilleté le bouquin de Hilton qui est très fouillé et très prudent, il date de 2005. Si c'est Levegh qui est sur la piste, comment expliques-tu que son corps a été un des derniers a être identifié, seulement le lundi ? Je te rappelle qu'il y avait un espace ouvert au public avant le passage souterrain, des gens que la Mercedes a frappé de plein fouet après avoir rebondi une première fois. Mais c'est vrai que tu as raison pour l'autre corps, celui qui se trouve devant la carcasse de la voiture. En tout cas les témoins de l'époque disent qu'ils ont longtemps cru que c'était le corps de Levegh. Tu as peut être raison sur ce point mais c'est très étonnant, personne n'en avait parlé jusque là, et aussi que personne de chez Mercedes n'ait remarqué que c'était peut être le corps de leur pilote qui avait atterri devant leur nez.
Pour ce qui est du choc lui-même, TOUS les témoignages et tous les rapports officiels disent que la Mercedes a percuté la Healey qui s'était déportée devant ses roues, et c'est tout à fait logique, la Healey, une GT, avec son moteur dérivé d'un moteur dont Austin avait acquis les droits à Chevrolet avant guerre pour équiper une camionette, roulait à 190/200 et la Mercedes avec son moteur de F1 roulait à 240/250.

La photo de l'Austin Healey n26 de Lance Macklin, ramenée devant les stands juste après l'accident. Elle est vachement abîmée pour une auto tamponneuse ! :lol:

Image

La même vue de l'arrière, là où elle a été percutée par la Mercedes de Levegh :

Image
Dernière édition par Cortese le 04 Fév 2020, 12:12, édité 1 fois.
Cortese
dieu
 
Messages: 31462
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Le Mans '66 (Ford v. Ferrari) et les autres films "Ferrari"

Messagede Feyd le 04 Fév 2020, 12:10

Ha ces jeunes irrespectueux des aînés ! :evil: :lol: :vieux:
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 12184
Inscription: 01 Sep 2005, 18:35
Localisation: Giedi Prime

Re: Le Mans '66 (Ford v. Ferrari) et les autres films "Ferrari"

Messagede Cortese le 04 Fév 2020, 12:18

Feyd a écrit:Ha ces jeunes irrespectueux des aînés ! :evil: :lol: :vieux:


Ça a 50 ans et ça se croit tout permis ! Galopin, va ! :evil:
Cortese
dieu
 
Messages: 31462
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Le Mans 1955

Messagede Nuvo le 04 Fév 2020, 15:42

La Healey a tapé des deux côtés de la piste après le contact avec Levegh, donc les dégâts ce n'est pas juste l'impact avec la Mercedes.
Tout est affaire d'interprétation. Moi je considère que c'est celui qui traverse la ligne qui vient taper l'autre. Levegh ne demande rien, lui !
Quand je re-regarde les images, bien sûr l'Austin va moins vite, mais elle traverse la piste juste quand Levegh est là. C'est une incroyable malchance ! Il arrive juste à la hauteur, pile quand l'austin contrebraque.
Donc, selon le point de vue que l'on veut adopter, on peut dire que c'est soit l'un, soit l'autre, ou les deux...

Sinon, il faudrait être sûr que c'est bien un corps qui vole et atterrit à la banderole Veedol. Ca y ressemble mais je n'y mettrais pas ma main à couper. C'est peut être un élément souple.
De toute manière, si c'est un corps, c'est Levegh. Un spectateur percuté n'aurait pas volé comme ça mais aurait été coupé en morceau.
Si tu dis que les témoignages disent tous que Levegh a été retrouvé plus tard, alors ça ne peut pas être lui. Car là, le "corps" était visible de tous. Et quelqu'un se serait précipité pour l'aider, comme des gendarmes ont éteint le cadavre à côté de la mercedes avec une banderole détachée.
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16520
Inscription: 20 Fév 2003, 19:07

Précédente

Retourner vers Forum Sports mécaniques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Ahrefs [Bot] et 2 invités