Senna, le film

Pour tous les francophones, voici le lieu qui vous permettra de discuter avec tous les fans de Formule 1, GP2, Formule 2, IndyCar, IRL, WRC, GT etc..

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: Senna, le film

Messagede sheon le 09 Sep 2012, 23:01

Waddle a écrit:La scène aussi, ou au briefing d'avant course du Japon 89 je crois, Nelson Piquet demande que les pilotes aient le droit d'utiliser échappatoire, et tout le monde est d'accord. Senna se lève, en disant "Je suis désolé, c'est à cause de ça que j'ai été disqualifié l'année dernière, je n'ai pas encore digéré, je ne peux plus assister à cette réunion". Il faisait vraiment de la peine.

Bah c'est 90, du coup, puisque c'est en 89 qu'il s'est fait disqualifier.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 20532
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55

Re: Senna, le film

Messagede Waddle le 09 Sep 2012, 23:03

sheon a écrit:
Waddle a écrit:La scène aussi, ou au briefing d'avant course du Japon 89 je crois, Nelson Piquet demande que les pilotes aient le droit d'utiliser échappatoire, et tout le monde est d'accord. Senna se lève, en disant "Je suis désolé, c'est à cause de ça que j'ai été disqualifié l'année dernière, je n'ai pas encore digéré, je ne peux plus assister à cette réunion". Il faisait vraiment de la peine.

Bah c'est 90, du coup, puisque c'est en 89 qu'il s'est fait disqualifier.

Tout à fait.
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 22219
Inscription: 10 Mai 2003, 17:05

Re: Senna, le film

Messagede porcaro77 le 10 Sep 2012, 07:22

Je n'ai vu que le début , mais le Senna en train d'expliquer que c'est grace à Dieu qu'il est assis dans cette monoplace , j'avoue que cela m'a déjà bien énervé !Dieu ne l'a pas aidé à faire passer la roue 20 cm plus loin semble t il
Le côté mystique de ce pilote m'a toujours déplu
le rock , la seule musique qui ne mourra jamais
Avatar de l'utilisateur
porcaro77
 
Messages: 5185
Inscription: 18 Mar 2008, 18:46
Localisation: France

Re: Senna, le film

Messagede Ouais_supère le 10 Sep 2012, 08:14

Oui, Senna a déçu !!!

Qu'il rentre cehz lui !!
Ouais_supère
 
Messages: 22179
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: Senna, le film

Messagede Aiello le 10 Sep 2012, 08:16

Ouais_supère a écrit:Oui, Senna a déçu !!!

Qu'il rentre cehz lui !!


:D
Image
Avatar de l'utilisateur
Aiello
Supertouriste
 
Messages: 21108
Inscription: 04 Mar 2003, 21:58
Localisation: Quelque part dans le Devon

Re: Senna, le film

Messagede sccc le 10 Sep 2012, 18:45

Waddle a écrit:
sccc a écrit:
Waddle a écrit: :(

Le mot dramaturgie est vraiment le mot pour décrire comment le documentaire rend la course d'Imola.

Il y a vraiment des scènes poignantes dans ce documentaires. Une partie qui m'a vraiment touché, c'est quand Ratzenberger, à Imola, dit un truc du genre, avec le sourire: "Faut que je me calme, j'arrive vraiment à faire des trucs de dingue avec cette voiture!", pour aller mourir peu de temps après...

La scène aussi, ou au briefing d'avant course du Japon 89 je crois, Nelson Piquet demande que les pilotes aient le droit d'utiliser échappatoire, et tout le monde est d'accord. Senna se lève, en disant "Je suis désolé, c'est à cause de ça que j'ai été disqualifié l'année dernière, je n'ai pas encore digéré, je ne peux plus assister à cette réunion". Il faisait vraiment de la peine.

Bon, ne parlons pas de sa première victoire au GP du Brésil...

Enfin, quand le médecin (neurochirurgien?) déclare qu'aucun os de Senna n'a été brisé, que son corps était 100% intact, et que si le bout de suspension était passé 15 cm à côté, Senna serait tranquillement sorti de sa voiture pour rejoindre les stands, on a du mal à ne pas pleurer.

D'ailleurs, en l'entendant parler, ces paroles des Psaumes de la bible ont résonné en moi:

34.19 Le malheur atteint souvent le juste, Mais l'Éternel l'en délivre toujours.
34.20 Il garde tous ses os, Aucun d'eux n'est brisé.


En ce qui concerne le neurochorurgien, je pense qu'il a été un peu optimiste:

http://en.wikipedia.org/wiki/Death_of_Ayrton_Senna

The autopsy showed that the crash caused multiple fractures at the base of the cranium, crushing the forehead and rupturing the temporal artery with haemorrhage in the respiratory passages.


Accidents such as this are almost always fatal, with survivors suffering irreversible brain damage. This is a result of the effects on the brain of sudden deceleration, which causes structural damage to the brain tissues. Estimates of the forces involved in Ayrton's accident suggest a rate of deceleration equivalent to a 30 metre vertical drop, landing head-first. Evidence offered at the autopsy revealed that the impact of this 208 km/h crash caused multiple injuries at the base of the cranium, resulting in respiratory insufficiency. There was crushing of the brain (which was forced against the wall of the cranium causing oedema and haemorrhage, increasing intra-cranial pressure and causing brain death), together with the rupture of the temporal artery, haemorrhage in the respiratory passages and the consequent heart failure.

Bizarre, du coup ce serait "simplement" le choc qui l'a tué et pas un bout de suspension?


Difficile de répondre en excluant l'une ou l'autre cause. Le cerveau écrasé au fond du crâne, ce n'est visiblement pas le résultat de l'effet perforant de l'élément de suspension. Mais il est très possible que l'élément de suspension à lui seul ait pu suffire à le tuer.

Tout ça pour dire qu'en cumulant les deux causes il n'avait aucune chance d'en réchapper.
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 19554
Inscription: 22 Fév 2003, 18:32
Localisation: Belgique

Re: Senna, le film

Messagede sheon le 10 Sep 2012, 19:10

Ouais_supère a écrit:Oui, Senna a déçu !!!

Qu'il rentre cehz lui !!

T'as oublié l'accent grave sur le a.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 20532
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55

Re: Senna, le film

Messagede runaway le 10 Sep 2012, 20:39

Ca y est, je viens de le voir.

Ce film m'a beaucoup touche. La rage du Bresil et bien sur le WE d'Imola. Quelle saloperie de WE...
Et je trouve hallucinant, bien sur cela doit être mis en scène pour, le changement d'attitude, de langage physique et presque de physionomie de Senna chez Williams et encore plus ce WE-la ou il semblait être plus passager qu'acteur de ce qui se passait. Et le moment qui m'a foutu le plus les boules, c'est cette image de la voiture apres l'accident ou les commissaires sont a 2 metres d'elle. Plusieurs secondes ou on ne voit que la voiture seule.

Je trouve dommage par contre que le cote mystique soit si peu présent ainsi que le cote perfectionniste presque maladif. Et decu qu'il manque le fameux ''We miss you Alan''...

Que de souvenirs qui sont revenus. C'etait grand. Et putain, le bleu, ça lui allait pas...

En conclusion, je trouve ce doc très bon, je l'ai loue, je vais l'acheter.
runaway
 

Re: Senna, le film

Messagede Bob Williams le 10 Sep 2012, 21:21

Vu également. Troublant, touchant. J'ai aimé. Dommage effectivement que certains passages manquent.
Breizh da viken!
Image
Avatar de l'utilisateur
Bob Williams
GTiste
 
Messages: 19726
Inscription: 26 Juil 2003, 10:04

Re: Senna, le film

Messagede Cyril le 10 Sep 2012, 21:21

Vous êtes bon public les gars. Surtout pour des fans de F1 :)
Image
Une communauté ne peut longtemps se suffire à elle-même ; elle ne peut se développer qu’avec des personnes provenant d’horizons différents et des frères encore inconnus. - Howard Thurman.
Avatar de l'utilisateur
Cyril
Meuble informatique
 
Messages: 43705
Inscription: 19 Fév 2003, 11:11

Re: Senna, le film

Messagede runaway le 10 Sep 2012, 21:44

Franchement, j'ai mis le temps avant de faire le saut tellement je m'attendais soit a un bidet soit a une propagande ravageuse. Et franchement, je suis agréablement surpris et comme je disais, j'ai bien aime.

Apres, le concept de fan de F1, je ne vois pas...Tu t'attendais a quoi? Plus de cam embarque, plus de secret sur tel ou tel GP? Moi j'ai bien aime justement ces loupes sur certains GP ou evennement d'une saison, sur l'évolution du bonhomme par rapport a la F1 et la perception de sa famille.
runaway
 

Re: Senna

Messagede Cyril le 10 Sep 2012, 21:48

Voilà ce que j'avais écrit après avoir vu ce documentaire :

Cyril a écrit:Je viens de regarder le fameux documentaire sur Senna... Déçu. Je l'ai trouvé assez superficiel, on ne découvre pas assez l'homme derrière le pilote. Et certains passages de sa carrière m'ont semblé survolés voir omis.

Sans parler de ce doublage ridicule de certaines images de course, pas du tout raccord avec ce que l'on voit.
Image
Une communauté ne peut longtemps se suffire à elle-même ; elle ne peut se développer qu’avec des personnes provenant d’horizons différents et des frères encore inconnus. - Howard Thurman.
Avatar de l'utilisateur
Cyril
Meuble informatique
 
Messages: 43705
Inscription: 19 Fév 2003, 11:11

Re: Senna, le film

Messagede runaway le 10 Sep 2012, 21:50

Bon, moi j'ai aps de doublage, donc ca va.

Pour le reste, il fallait bien selectionner des bouts de carriere je suppose. Mais moi, au contraire, j'ai decouvert un homme different de la fameuse image mystique avec Dieu qui conduit a sa place...
runaway
 

Re: Senna, le film

Messagede Cyril le 10 Sep 2012, 21:52

Quand je parle de doublage, c'est le son des moteurs avec les images de course. Sur certaines cameras embarquées, par exemple, le son n'avait rien à voir avec ce qui s'affichait.
Image
Une communauté ne peut longtemps se suffire à elle-même ; elle ne peut se développer qu’avec des personnes provenant d’horizons différents et des frères encore inconnus. - Howard Thurman.
Avatar de l'utilisateur
Cyril
Meuble informatique
 
Messages: 43705
Inscription: 19 Fév 2003, 11:11

Re: Senna, le film

Messagede runaway le 10 Sep 2012, 21:56

Pas fait gaffe.
runaway
 

Re: Senna, le film

Messagede Shunt le 10 Sep 2012, 22:20

runaway a écrit:Franchement, j'ai mis le temps avant de faire le saut tellement je m'attendais soit a un bidet soit a une propagande ravageuse. Et franchement, je suis agréablement surpris et comme je disais, j'ai bien aime.

Apres, le concept de fan de F1, je ne vois pas...Tu t'attendais a quoi? Plus de cam embarque, plus de secret sur tel ou tel GP? Moi j'ai bien aime justement ces loupes sur certains GP ou evennement d'une saison, sur l'évolution du bonhomme par rapport a la F1 et la perception de sa famille.



J'ai trouvé la séquence autour du crash effrayant de Donnelly à Jerez en 1990, très intéressante, sur sa sensibilité, son rapport au risque, à la mort, sa passion de la vitesse et de la course.
Shunt
 
Messages: 15265
Inscription: 21 Fév 2003, 10:58
Localisation: Lilleshire

Re: Senna, le film

Messagede runaway le 10 Sep 2012, 22:32

Oui, une sorte de decouverte des risques.

J'ai vu le doc avec mon fils...Lui aussi a decouvert qu'il y avait des accidents graves en f1 et meme des morts. Il m'a pose des questions rafraichissantes sur cette F1. Il a 10 et n'a jamais connu ca. C'etait beau aussi...Peut-etre pour ca que j'ai tant apprecie ce doc.

Donnelly, j'avais oublie. Quel choc de revoir ces images...
runaway
 

Re: Senna, le film

Messagede 1er tigre le 10 Sep 2012, 22:58

Shunt a écrit:
runaway a écrit:Franchement, j'ai mis le temps avant de faire le saut tellement je m'attendais soit a un bidet soit a une propagande ravageuse. Et franchement, je suis agréablement surpris et comme je disais, j'ai bien aime.

Apres, le concept de fan de F1, je ne vois pas...Tu t'attendais a quoi? Plus de cam embarque, plus de secret sur tel ou tel GP? Moi j'ai bien aime justement ces loupes sur certains GP ou evennement d'une saison, sur l'évolution du bonhomme par rapport a la F1 et la perception de sa famille.



J'ai trouvé la séquence autour du crash effrayant de Donnelly à Jerez en 1990, très intéressante, sur sa sensibilité, son rapport au risque, à la mort, sa passion de la vitesse et de la course.

J'ai trouvé ce passage troublant : tout ce que Senna raconte sur cet accident...pour foncer dans Prost sans même freiner à 250km/h trois semaines plus tard. :?
1er tigre Hobbes membre à vie du D.E.F.I.
Image
Avatar de l'utilisateur
1er tigre
homicidal psycho jungle cat
 
Messages: 14133
Inscription: 05 Fév 2006, 14:32
Localisation: Lyon

Re: Senna, le film

Messagede Shunt le 11 Sep 2012, 11:33

1er tigre a écrit:J'ai trouvé la séquence autour du crash effrayant de Donnelly à Jerez en 1990, très intéressante, sur sa sensibilité, son rapport au risque, à la mort, sa passion de la vitesse et de la course.
J'ai trouvé ce passage troublant : tout ce que Senna raconte sur cet accident...pour foncer dans Prost sans même freiner à 250km/h trois semaines plus tard. :?


Oui, c'est tout le paradoxe du personnage, à la fois sincèrement émotif mais aussi un brin cynique... ce qu'on perçoit également à travers sa relation à McLaren et à Ron Dennis. On sent une complicité, une proximité, et en même temps, quand il s'aperçoit qu'il n'y a que chez Williams qu'il pourra continuer à gagner, il les méprise totalement.
Shunt
 
Messages: 15265
Inscription: 21 Fév 2003, 10:58
Localisation: Lilleshire

Re: Senna, le film

Messagede lovecraft le 11 Sep 2012, 18:09

J'ai eu aussi l'occasion de voir le documentaire sur Canal.

Déjà techniquement, comme Cyril, le doublage des sons moteurs que ce soit en caméras intérieures ou extérieures qui ne correspond pas aux images m'a assez dérangé. De même sur certaines images vidéos, en particuliers des années 90, on devine un filtre pour donner l'impression d'images plus anciennes.

Sur le contenu, il y a quelques moments sympathiques sur la personnalité de Senna, on voit bien que Prost n'est pas présenté sous son meilleur jour pendant la majeure partie du documentaire, pour le voir à la fin porter le cercueil sans autre explication. Les parties sur les briefings étaient plutôt intéressantes également.

Le week-end d'Imola et le retour de la dépouille au Brésil étaient émouvants, même s'il n'y a aucune nouvelle image. Je suis sorti de ce reportage en me disant qu'on est arrivé à une génération de gens qui suivent la F1 qui n'ont jamais vu Senna courir, et qui pensent plutôt à Bruno qu'à Ayrton, et qu'ils avaient manqué quelque chose.
Avatar de l'utilisateur
lovecraft
Apérobic
 
Messages: 8689
Inscription: 19 Fév 2003, 16:26
Localisation: Château-Thierry

Re: Senna, le film

Messagede Nuvo le 04 Mar 2013, 15:00

Je suis en vacances alors je charge les GP sur pvat34.
GP d'Allemagne 1990. Le commentateur annonce : "la pole est désormais à gauche, sur la trajectoire. C'est Roland Bruynseraede qui a fait changer cela..."
Donc avant Estoril, il y avait déjà eu Hockenheim.
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16401
Inscription: 20 Fév 2003, 18:07

Re: Senna, le film

Messagede Nuvo le 22 Mai 2013, 22:00

Tout le monde sait que Senna avait demandé à éloigner le volant de lui car il n'aimait pas la position de conduite de la FW16 (dérivée de la FW14 de 1991, position du volant près du corps voulue par Mansell).
Ce qui a demandé aux mécanos de Williams de faire une mauvaise soudure sur la colonne.

Mais je me demandais pourquoi à Imola le cockpit de la Williams avait une petit saute vent blanc supplémentaire.

La réponse est ici à 1:53 ! ils ont carrément découpé la carrosserie !

http://www.youtube.com/watch?feature=en ... 4CQok&NR=1
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16401
Inscription: 20 Fév 2003, 18:07

Re: Senna, le film

Messagede Sylex le 22 Mai 2013, 22:14

Ah, 1991, des pilotes qui passent leurs vitesses avec un levier et une pédale d'embrayage....

The amount of energy necessary to refute bullshit is an order of magnitude bigger than to produce it.
Avatar de l'utilisateur
Sylex
 
Messages: 2544
Inscription: 20 Avr 2012, 13:29

Re: Senna

Messagede FrosT le 25 Mai 2013, 20:13

Cyril a écrit:Voilà ce que j'avais écrit après avoir vu ce documentaire :

Cyril a écrit:Je viens de regarder le fameux documentaire sur Senna... Déçu. Je l'ai trouvé assez superficiel, on ne découvre pas assez l'homme derrière le pilote. Et certains passages de sa carrière m'ont semblé survolés voir omis.

Sans parler de ce doublage ridicule de certaines images de course, pas du tout raccord avec ce que l'on voit.


Tout à fait d'accord. Je suis un grand fan du brésilien (le 1er GP que j'ai vu en live était Imola 94 :)) et j'ai trouvé qu'il y avait des reportages bien meilleurs que celui ci pour décrire l'homme.
Par exemple le DVD datant de 2004 réalisé par la fondation Senna est bien meilleur. Sans compter le reportage de Catherine Pic de début 93 :)

Montrer Prost comme le grand ennemi revient au même type de manipulation que lorsque Moncet et Rives nous présentaient Senna comme le grand méchant dans les années 90...
C'est manichéen et facile.
Avatar de l'utilisateur
FrosT
 
Messages: 1217
Inscription: 15 Mar 2013, 18:41
Localisation: Paris/Lyon

Re: Senna, le film

Messagede Nuvo le 25 Juin 2014, 11:13

Nouvelles photos de Senna et Comas !

Image

http://www.youtube.com/watch?v=6lpkfuzVxKI
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16401
Inscription: 20 Fév 2003, 18:07

Re: Senna, le film

Messagede Nuvo le 16 Aoû 2019, 20:38

A propos du montage du film Senna qui cherche à faire passer Prost comme l'initiateur de la disqualif de Suzuka, voici un commentaire anglais. Une vraie manipulation des images ! Combinaison de 1988, images d'Hockenheim...

the 'Senna' documentary was/is very biased, example: the movie shows Prost and Senna colliding at Suzuka (true), then Alain Prost in the race control tower talking to someone (untrue), then Alain Prost as world champion (true). in the take that is shown in-between, Alain is wearing an Overall with stickers of the 1988 season, and the race control tower clearly is the control tower at Hockenheim. This cut is designed to indicate that Senna was disqualified on Prost's pursuit. This movie is a masterpiece about how brilliant the 'reality' can lie if scenes are being cut together in a non-chronologic order.

La question c'est : à quel moment Prost l'a vu ?



Et quand il l'a vu à côté, il a eu un centième de seconde pour prendre la décision : je le tasse ou je m'écarte comme un retardataire... ? Ils jouaient le titre. Il ne pouvait pas s'effacer et être encore le cocu de l'affaire. Ce qu'a fait Prost est défendable. Même s'il est allé encore plus à l'intérieur que sa trajectoire normale.

Ca faisait deux fois que Senna était très près. Il semblait mieux dans cette 2e partie de course. Pourtant, Prost continue de dire dans les documentaires qu'il se sentait bien. La voiture et le moteur étaient au top; il dit qu'il allait gagner cette course facilement. Bon.
Après il avait quand même 16 points d'avance. Senna était loin. Ca ne se jouait pas à 4 points. Mais Prost avait des points à décompter !

Mais Prost a quand même la mémoire qui flanche. Sur l'affaire du Ricard 1982, quand on regarde les points au championnat, il était loin d'être dans la course au titre...
Pareil quand il parle de la crasse de Mansell à Estoril alors que le titre 90 était jouable.
En réalité, il n'a été qu'une fois en tête du championnat, après ses 3 victoires de suite en début d'été. Mais tout de suite Senna a repris la main et du champs. Là encore, le titre était difficilement jouable.
Dernière édition par Nuvo le 16 Aoû 2019, 23:33, édité 1 fois.
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16401
Inscription: 20 Fév 2003, 18:07

Re: Senna, le film

Messagede Feyd le 16 Aoû 2019, 20:59

Quand on regarde la vidéo extérieure, on a vraiment l'impression que Prost cherche volontairement l'accrochage.

Par contre, quand on est en caméra embarquée sur la voiture de Prost, on le voit prendre la trajectoire normale comme si de rien était et on surpris de voir Senna arriver de nulle part.

Prost de toute façon avait dit qu'il ne ferait aucun cadeau et qu'il fermerait la porte. Et c'est ce qu'il a fait. Il a oublié volontairement les rétros. On voit d'ailleurs qu'il ne jette aucun regard sur la droite pour voir si Senna tente un dépassement. Ce jour là, Prost avait décidé de mettre les œillères.

Et c'est un Prostiste qui le dit.

Sinon le "film" de Senna est un pur déchet. Un film pour groupies ravagés du brésilien. Senna lui-même aurait été choqué de la façon partiale dont l'histoire a été manipulé et à charge contre Prost. J'en suis sûr.
Image
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 11620
Inscription: 01 Sep 2005, 17:35
Localisation: Giedi Prime

Re: Senna, le film

Messagede Nuvo le 16 Aoû 2019, 23:35

Oui c'est vraiment triste... qu'ils aient été assez cons pour zapper les derniers mois. Pour penser que Prost n'était là que par magouille !
Ils n'ont rien compris. Et comme dit Prost : maintenant, c'est trop tard. Ce genre de film, on n'en fait qu'un...
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16401
Inscription: 20 Fév 2003, 18:07

Re: Senna, le film

Messagede Nuvo le 05 Sep 2019, 08:19

Après avoir regardé la scène du film, je ne trouve pas le moment où ce serait des images d'Hockenheim 1988.

Ce qui est sûr c'est que Prost est allé dans le stand McLaren en premier puisque Pierre van Vliet l'a interviewé en direct. J'ai vérifié le direct de TF1. Il est peut être allé ensuite à la direction de course mais j'aimerais en avoir la preuve.
Les images du film Senna le montre bien à la direction de course de Suzuka mais avec Ron Dennis ! Pas seul.
Comment Prost a lui tout seul aurait pu demander et obtenu la disqualif. Il faut relire les compte-rendus de l'époque !

Par contre, Ballestre intervenait directement parfois avant d'être recadré par les instances de la FIA !

J'aimerais aussi en savoir plus sur les relations exactes de Prost et Ballestre. Ils n'étaient pas amis selon certains.

Autre point : Prost dit avoir vu des flight-cases Honda avec marqué "Senna spec" en 1989. Il l'a redit dans une récente interview à la BBC en disant qu'il ne sait pas si le moteur était différent. Mais que psychologiquement, ca l'a déstabilisé. Des journalistes de l'époque ont dit que c'était trop gros pour être vrai...
c'est parole contre parole.

Je reviens aussi sur le clash d'Imola. J'en avais oublié qu'avec l'accident de Berger, il y a eu 2 départs. Et Senna a dit que l'accord était pour le premier et vrai départ. Ensuite, c'était pour lui un restart mais la course était déjà lancée...
Le problème c'est plutôt l'entrevue de Pembrey, les larmes de Senna, Prost qui en parle à Johnny Rives (qui aimait bien Senna aussi). Et rives qui balance tout dans l'Equipe ! Là encore, parole contre parole... Prost dit avoir demandé à Rives de rester en off sur ce point... Rives dit qu'il n'en a pas le souvenir... :?
Résultat, Senna n'a plus voulu parler à Prost après ça.
En fait, ils étaient aussi bon dans la manip l'un que l'autre ! Dans la tentative de déstabilisation psychologique de l'autre...
Y'a pas de boureau ou de victime, pas d'enfant de coeur.
Prost était en train de se faire voler sa famille... Il pensait bien le mater le gamin brésilien...
Prost disait que Senna lui piquait ses réglages parfois, installant une légende de prof et de disciple qui l'aurait trahi. Or les témoignages montrent que Senna était tout aussi fin que lui en matière de mise au point, dès l'époque Lotus. Y'a même des mecs de chez Renault qui ont dit que Senna s’intéressait bien plus au moteur que Prost ...
Prost dit aussi que c'est lui qui a dit à McLaren de prendre Senna et pas Piquet. J'aimerais l'avis de Ron Dennis là dessus.

L'histoire de ce duel est passionnante et bien plus profonde que tout ce qu'on en sait.
Cela mériterait vraiment un documentaire de qualité !
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16401
Inscription: 20 Fév 2003, 18:07

Re: Senna, le film

Messagede Nuvo le 05 Sep 2019, 08:33

Feyd a écrit:Quand on regarde la vidéo extérieure, on a vraiment l'impression que Prost cherche volontairement l'accrochage.

Par contre, quand on est en caméra embarquée sur la voiture de Prost, on le voit prendre la trajectoire normale comme si de rien était et on surpris de voir Senna arriver de nulle part.

Prost de toute façon avait dit qu'il ne ferait aucun cadeau et qu'il fermerait la porte. Et c'est ce qu'il a fait. Il a oublié volontairement les rétros. On voit d'ailleurs qu'il ne jette aucun regard sur la droite pour voir si Senna tente un dépassement. Ce jour là, Prost avait décidé de mettre les œillères.

Et c'est un Prostiste qui le dit.


On peut donc comprendre que Senna l'ait eu mauvaise de se faire à moitié traité de criminel pour cette tentative de dépassement...
la FIA lui a reproché d'être passé sur les pointillés d'entrée des stands... c'est complétement débile ! Un dépassement à la chicane passait forcément sur ces pointillés...
Court-circuité la chicane ? Il ne pouvait pas faire autrement... et c'était arrivé plein de fois avant !
Seul le re-démarrage du moteur peut être un sujet de débat. Il était en position dangereuse... là je crois qu'en effet, comme il a été aidé pour repartir, ça allait contre le le règlement.
Dans tous les cas, ça ne valait pas le déluge qu'il s'est pris de la part des autorités.
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16401
Inscription: 20 Fév 2003, 18:07

Re: Senna, le film

Messagede Cortese le 05 Sep 2019, 11:40

Nuvo a écrit:
Feyd a écrit:Quand on regarde la vidéo extérieure, on a vraiment l'impression que Prost cherche volontairement l'accrochage.

Par contre, quand on est en caméra embarquée sur la voiture de Prost, on le voit prendre la trajectoire normale comme si de rien était et on surpris de voir Senna arriver de nulle part.

Prost de toute façon avait dit qu'il ne ferait aucun cadeau et qu'il fermerait la porte. Et c'est ce qu'il a fait. Il a oublié volontairement les rétros. On voit d'ailleurs qu'il ne jette aucun regard sur la droite pour voir si Senna tente un dépassement. Ce jour là, Prost avait décidé de mettre les œillères.

Et c'est un Prostiste qui le dit.


On peut donc comprendre que Senna l'ait eu mauvaise de se faire à moitié traité de criminel pour cette tentative de dépassement...
la FIA lui a reproché d'être passé sur les pointillés d'entrée des stands... c'est complétement débile ! Un dépassement à la chicane passait forcément sur ces pointillés...
Court-circuité la chicane ? Il ne pouvait pas faire autrement... et c'était arrivé plein de fois avant !
Seul le re-démarrage du moteur peut être un sujet de débat. Il était en position dangereuse... là je crois qu'en effet, comme il a été aidé pour repartir, ça allait contre le le règlement.
Dans tous les cas, ça ne valait pas le déluge qu'il s'est pris de la part des autorités.

J'avais pu lire "L'Auto-Journal" je crois (je ne suis pas sur) qui relatait l'incident dans les semaines qui suivaient, et il faut reconnaitre que les journalistes avaient été d'une grande honnêteté puisqu'ils attribuaient l'accrochage à Prost (il faut rappeler que l'A-J appartenait au groupe Hersant, fondateur du journal avec... JM Balestre). Je n'ai jamais pu retrouver le schéma qu'ils avaient publié (basé sur une vidéo d'hélicoptère). Le schéma montrait en pointillé la trajectoire normale pour la chicane et celle qu'avait prise Prost, nettement plus à l'intérieur pour bloquer Senna, mais trop tard pour éviter l'accrochage.
Cortese
dieu
 
Messages: 30942
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Senna, le film

Messagede Rainier le 05 Sep 2019, 22:12

Nuvo a écrit:Mais Prost a quand même la mémoire qui flanche. Sur l'affaire du Ricard 1982, quand on regarde les points au championnat, il était loin d'être dans la course au titre...


Avant le GP de France 1982, Prost est 5eme du championnat avec seulement 2 points de retard sur Rosberg, le futur champion du Monde.
Donc c'était encore tout à fait jouable avant le GP de France ...et encore plus après.
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15179
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Senna, le film

Messagede Nuvo le 06 Sep 2019, 09:57

Rainier a écrit:
Nuvo a écrit:Mais Prost a quand même la mémoire qui flanche. Sur l'affaire du Ricard 1982, quand on regarde les points au championnat, il était loin d'être dans la course au titre...


Avant le GP de France 1982, Prost est 5eme du championnat avec seulement 2 points de retard sur Rosberg, le futur champion du Monde.
Donc c'était encore tout à fait jouable avant le GP de France ...et encore plus après.


Voilà le championnat 82 !

https://www.statsf1.com/fr/1982.aspx

Prost avait marqué 1 point sur les 8 derniers GP ! Certes il avait gagné les 2 premiers. Mais enfin...

Voilà la situation à la veille du GP de France :

https://www.statsf1.com/fr/1982/grande- ... onnat.aspx

Et Pironi était toujours là !
Drôle de championnat. Renault ne marque rien pendant 7 GP de suite ! Le 11e au championnat a gagné un GP. Le champion n'a gagné qu'un GP...
11 vainqueurs différents en 16 courses.

A ce tarif là, Arnoux pouvait être champion...
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16401
Inscription: 20 Fév 2003, 18:07

Re: Senna, le film

Messagede Rainier le 06 Sep 2019, 10:20

Nuvo a écrit:
Rainier a écrit:
Nuvo a écrit:Mais Prost a quand même la mémoire qui flanche. Sur l'affaire du Ricard 1982, quand on regarde les points au championnat, il était loin d'être dans la course au titre...


Avant le GP de France 1982, Prost est 5eme du championnat avec seulement 2 points de retard sur Rosberg, le futur champion du Monde.
Donc c'était encore tout à fait jouable avant le GP de France ...et encore plus après.


Voilà le championnat 82 !

https://www.statsf1.com/fr/1982.aspx

Prost avait marqué 1 point sur les 8 derniers GP ! Certes il avait gagné les 2 premiers. Mais enfin...

Voilà la situation à la veille du GP de France :

https://www.statsf1.com/fr/1982/grande- ... onnat.aspx

Et Pironi était toujours là !
Drôle de championnat. Renault ne marque rien pendant 7 GP de suite ! Le 11e au championnat a gagné un GP. Le champion n'a gagné qu'un GP...
11 vainqueurs différents en 16 courses.

A ce tarif là, Arnoux pouvait être champion...


Oui, donc il est faux d'écrire "Sur l'affaire du Ricard 1982, quand on regarde les points au championnat, il était loin d'être dans la course au titre..."

D'autant qu'après le Ricard, Prost a 2 points d'avance sur le futur champion du Monde (et qu'il aurait dû en avoir 5 si les consignes d'équipe avaient été respectées).

Je ne me souviens plus du mal qui avait touché les Renault dominatrices des 2 premiers GP (2 victoires de Prost et une 3e place d'Arnoux) puis plus rien pendant 8 GP (à part une 6eme place de Prost, et aussi une domination à Monaco avant d'abandonner à 3 tours de l'arrivée) puis le doublé du Ricard !

1982 a été la ou l'une des années les plus bizarres et tragiques de la F1 : accidents de Villeneuve, Pironi, Paletti. Ertl qui meurt dans un accident d'avion. 16 GP et 11 vainqueurs différents. Reutemann qui abandonne la F1 après un seul GP...
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15179
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Senna, le film

Messagede Nuvo le 06 Sep 2019, 13:36

Ma phrase était peut être excessive. Mais enfin, quand tu écoutes Prost en parler, on a l'impression qu'il jouait le titre. Genre je suis à moins de 10 points derrière... or au moment du Ricard, il n'avait marqué que 1 points en 8 courses. Chaud quand même.
Pareil pour 1990. Et pour 1989 pour Senna. Certes avec le coup d'Adélaïde 1986, ils se disaient peut-être que tout était jouable. Mais Senna était loin en 89 comme Prost était loin en 90. Il leur aurait fallu un concours de circonstance particulièrement favorable.
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16401
Inscription: 20 Fév 2003, 18:07

Re: Senna, le film

Messagede Rainier le 06 Sep 2019, 15:58

Nuvo a écrit:Pareil pour 1990. Prost était loin en 1990.


En 1990, Prost termine à 5 points de Senna (7 après avoir retiré le moins bon résultat).

Au Portugal, sans le tassage in(?)volontaire de Mansell, Ferrari pouvait largement espérer le doublé. Ce jour là Prost termine 3° derrière Mansell et Senna et perd donc 2 points sur le brésilien alors qu'il aurait dû en gagner 5 (ou au minimum 2)
Au Japon, on sait ce qui s'est passé. Prost gagnant devant Senna cela lui aurait fait marquer 3 points de plus.
Mais Prost aurait du retirer son autre moins bon résultat (4eme place au Canada ou en Allemagne) ...mais aussi Senna qui aurait du retirer 4 points

5 points au Portugal, 3 au Japon, 1 pour le moins bon résultat :
Soit avec un maximum de réussite, Prost 82 (87) et Senna 78(82).
(même s'il s'était incliné face à Mansell au Portugal, Prost aurait été titré 79 pts contre 78)

D'accord avec des "si", Paul Belmondo aurait pu être champion du monde mais Prost a raison de dire (si j'en crois tes sources) que le titre 1990 s'est joué au Portugal et au Japon.
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15179
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Senna, le film

Messagede 1er tigre le 06 Sep 2019, 20:14

Sans compter que dans le cas où le titre de joue en Australie, on aurait sûrement imposé à Mansell d'offrir sa 2e place à Prost, ce qui aurait rapporté encore 2 points de plus.
1er tigre Hobbes membre à vie du D.E.F.I.
Image
Avatar de l'utilisateur
1er tigre
homicidal psycho jungle cat
 
Messages: 14133
Inscription: 05 Fév 2006, 14:32
Localisation: Lyon

Re: Senna, le film

Messagede Feyd le 06 Sep 2019, 20:49

Surtout que Senna se plante comme un bleu à Adelaïde. :D
Image
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 11620
Inscription: 01 Sep 2005, 17:35
Localisation: Giedi Prime

Re: Senna, le film

Messagede Nuvo le 09 Sep 2019, 13:07

Rainier a écrit:
Nuvo a écrit:Pareil pour 1990. Prost était loin en 1990.


En 1990, Prost termine à 5 points de Senna (7 après avoir retiré le moins bon résultat).

Au Portugal, sans le tassage in(?)volontaire de Mansell, Ferrari pouvait largement espérer le doublé. Ce jour là Prost termine 3° derrière Mansell et Senna et perd donc 2 points sur le brésilien alors qu'il aurait dû en gagner 5 (ou au minimum 2)
Au Japon, on sait ce qui s'est passé. Prost gagnant devant Senna cela lui aurait fait marquer 3 points de plus.
Mais Prost aurait du retirer son autre moins bon résultat (4eme place au Canada ou en Allemagne) ...mais aussi Senna qui aurait du retirer 4 points

5 points au Portugal, 3 au Japon, 1 pour le moins bon résultat :
Soit avec un maximum de réussite, Prost 82 (87) et Senna 78(82).
(même s'il s'était incliné face à Mansell au Portugal, Prost aurait été titré 79 pts contre 78)

D'accord avec des "si", Paul Belmondo aurait pu être champion du monde mais Prost a raison de dire (si j'en crois tes sources) que le titre 1990 s'est joué au Portugal et au Japon.


Avec des si... comme tu dis.
Au Portugal, les mécanos de Prost lui plante sa remontée par un arrêt de 15 secondes au stand...
A Suzuka, comment savoir.
Et si Adélaïde avait compté, Senna ne se serait peut-être pas planté là bas.

Et en 1989, Mansell envoie Senna dans le décors alors qu'il a un drapeau noir ! (Je n'ai pas les détails des déclarations de Senna. N'avait-il pas vu lui même le drapeau noir de Mansell, pourquoi ne l'a-t-il pas laissé passer...)
En fait c'est Mansell à Estoril qui fait la décision à chaque fois :D pas les accrochages de Suzuka. Nouvelle théorie ^^
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16401
Inscription: 20 Fév 2003, 18:07

Re: Senna, le film

Messagede Alfa le 09 Sep 2019, 13:38

Ah oui Mansell en 89 et 90 il en a fait de bonnes. Je me rappelle a Suzuka 90 alors en tête comment il repart des stands...
Image
Avatar de l'utilisateur
Alfa
imperator
 
Messages: 12389
Inscription: 26 Jan 2004, 10:38
Localisation: De Gaulle

Re: Senna, le film

Messagede Rainier le 09 Sep 2019, 16:17

Une autre "vengeance" de Senna ? (qui a le culot de dire que ce n'est pas de sa faute :lol: )

Australie 1992

la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15179
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

PrécédenteSuivante

Retourner vers Forum Sports mécaniques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité