Physique fondamentale, cosmologie, sciences en général

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: von Rauffenstein, sheon, Nicklaus

Re: Physique fondamentale, cosmologie, sciences en général

Messagede Hugues le 11 Fév 2016, 18:58

C'est officiel depuis une heure et demi et c'est sans doute la plus grande découverte en physique fondamentale depuis la relativité générale il y a 101 ans (dont les équations qui prédisaient justement ces ondes même) et le Boson de Higgs prédit en 1964 et confirmé en 2012.

C'est aussi assez vertigineux d'imaginer aussi que ce qu'un homme il y a 101 ans annonçait, à partir de quelques expériences somme toute simples comme l'expérience de Michelson–Morley et un travail d'imagination, puisse prédire avec une telle certitude des phénomènes physiques découverts plus d'un siècle plus tard.

Aux ondes gravitionnelles, il faut aussi lier le nom de Karl Schwarzschild, qui en 1916, il y a donc cent ans, à partir des équations d'Einstein publiées l'année précédente, découvrit la première solution à ces équations (jusque là Einstein avait seulement décrit des solutions approchées en simplifiant des termes), nommée "métrique de Schwarzschild", métrique qui impliquait et annonçait un état ondulatoire de la gravitation.


C'est bien Nature qui officialise la nouvelle. En revanche, la publication scientifique ne sera pas publié dans Nature, mais dans Physical Review Letters dans l'Astrophysical Journal.

Nature a écrit:Nature | News
Einstein's gravitational waves found at last

LIGO 'hears' space-time ripples produced by black-hole collision.

Davide Castelvecchi
& Alexandra Witze

11 February 2016

One hundred years after Albert Einstein predicted the existence of gravitational waves, scientists have finally spotted these elusive ripples in space-time.

In a highly anticipated announcement, physicists with the Advanced Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory (LIGO) revealed on 11 February that their twin detectors have heard the gravitational 'ringing' produced by the collision of two black holes about 400 megaparsecs (1.3 billion light-years) from Earth.

“Ladies and gentlemen, we have detected gravitational waves,” David Reitze, the executive director of the LIGO Laboratory, said at a Washington DC press conference. “We did it!”

One black hole was about 36 times the mass of the Sun, and the other was about 29 solar masses. As they spiralled inexorably into one another, they merged into a single, more-massive gravitational sink in space-time that weighed 62 solar masses, the LIGO team estimates.

“These amazing observations are the confirmation of a lot of theoretical work, including Einstein's general theory of relativity, which predicts gravitational waves,” says physicist Stephen Hawking of the University of Cambridge, UK. Hawking noted that Einstein himself never believed in black holes.

This is the first black-hole merger that scientists have observed. The violent event temporarily radiated more energy — in the form of gravitational waves — than all the stars in the observable Universe emitted as light in the same amount of time.

When played as an audible sound, the waves make an unmistakeable ‘chirp’ — a rapidly rising tone — followed by a ‘ringdown’, the radiation pattern from the merged black hole. The 'loudness' of the recorded signal also provides a rough measure of when the merger occurred: between 600 million and 1.8 billion years ago.

Image

The work will be published in a series of papers in Physical Review Letters and the Astrophysical Journal.

The historic discovery — which physicists say will probably lead shortly to a Nobel prize — opens up the new field of gravitational-wave astronomy, in which scientists will listen to the waves to learn more about the objects that can produce them, including black holes, neutron stars and supernovae.

“This is just the first step in a much larger and more exciting development,” says Ilya Mandel, a theoretical physicist at the University of Birmingham, UK. Gravitational waves will join γ-rays, X-rays and radio waves as "part of the toolkit that we have for understanding the universe", he says.

It is also a long-sought victory for the LIGO experiment, which had spent a decade searching for the signal in the 2000s before a US$200-million upgrade improved the sensitivity of its twin detectors, one in Livingston, Louisiana, and the other in Hanford, Washington.


The discovery itself was made before the upgraded version, Advanced LIGO, had officially begun to take scientific data. At 10:50 a.m. Central European Time on 14 September, during the experiment's first observing run, LIGO physicist Marco Drago at the Max Planck Institute for Gravitational Physics in Hannover, Germany, saw a strange signal on his computer.

Software that analyses data in real time was indcating that both interferometers had seen a wave resembling the chirp of a bird with a rapidly increasing pitch. Within an hour, the news had reached Drago's boss, physicist Bruce Allen. The recording looked too good to be true. “When I first saw it I said, 'Oh, it's an injection, obviously,'” Allen says.

It was an oscillation that began at 35 cycles per second (hertz) and rapidly increased to 250 hertz. It then became chaotic and rapidly died down; the whole thing was over within one-fourth of a second. Crucially, both detectors saw it at roughly the same time — Livingston first and Hanford 7 milliseconds later. That delay is an indication of how the waves swept through the Earth.

Other gravitational-wave detectors — the Virgo interferometer near Pisa, Italy, and the GEO600 interferometer near Hannover — were not operating at the time and so could not confirm the signal. Had Advanced Virgo been on, it would have probably detected the event as well, says its spokesperson, Fulvio Ricci, a physicist at the University of Rome La Sapienza. LIGO scientists have run a series of careful checks to ensure that the signal is real and means what they think it does.

In the past, a few senior members of the LIGO team have tested the group's ability to validate a potential discovery by secretly inserting ‘blind injections’ of fake gravitational waves into the data stream to test whether the research team can differentiate between real and fake signals. But the September detection happened before blind injections were being made, so it is thought to be a signal from a real astrophysical phenomenon in the Universe.

To pinpoint the source of gravitational waves, researchers have to triangulate a signal spotted by different machines spread around Earth. When both LIGO detectors are operating along with Virgo or GEO600, scientists expect to be better able to locate future gravitational-wave sources. Another interferometer in Japan is under development, and a third LIGO site in India has been proposed. A greater geographic spread of detectors would strengthen confidence in any signals.
Direct detection

Einstein’s general theory of relativity predicts that any cosmic event that disturbs the fabric of space-time with sufficient force should produce gravitational ripples that propagate through the Universe. Earth should be awash with such waves — but by the time they reach us, the disturbances that they produce are minute.

In 1974, physicists Joseph Taylor and Russell Hulse at the University of Massachusetts Amherst indirectly confirmed the existence of gravitational waves by watching radio flashes emitted by a pair of neutron stars whirling around one another; the shifts in the flashes’ timing matched Einstein’s predictions of how gravitational waves would carry energy away from the event. That discovery won them the 1993 Nobel Prize in Physics (see: ‘The hundred-year quest for gravitational waves — in pictures’).

Image

But direct detection of the waves had to await the sensitivity achieved by Advanced LIGO, which can detect stretches and compressions of space-time that are as small as one part in 1022 — comparable to a hair’s-width change in the distance from the Sun to Alpha Centauri, the nearest star to the Solar System.

LIGO’s twin interferometers bounce laser beams between mirrors at the opposite ends of 4-kilometre-long vacuum pipes that are set perpendicularly to each other. A gravitational wave passing through will alter the length of one of the arms, causing the laser beams to shift slightly out of sync.

Paid for by the US National Science Foundation, the machines were designed and built by teams at the California Institute of Technology (Caltech) in Pasadena and the Massachusetts Institute of Technology (MIT) in Cambridge. Caltech’s Kip Thorne and Ronald Drever, along with MIT’s Rainer Weiss, were the original founders.

More than 1,000 scientists now belong to the LIGO collaboration. By studying gravitational waves, this next generation of researchers expects to probe entirely new realms of physics, including strong-field gravity, the very early Universe and how matter behaves at extremely high densities.

Hawking says that he would like to use gravitational waves to his area theorem: that “the area of the final black hole is greater than the sum of the areas of the internal black holes.” He adds: “This is satisfied by the observations.”

“It’s the very real dawn of a new era,” says Mansi Kasliwal, an astronomer at the Carnegie Observatories in Pasadena.


Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 21018
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10.

Messagede Hugues le 11 Fév 2016, 19:13

Il est dommage que le signal d'un quart de seconde n'ait été détecté que par les deux interféromètres de LIGO en activité et non le troisième de VIRGO alors arrêté, car évidemment, à partir de deux sources la triangulation (c'est pas pour rien que ça s'appelle triangulation) laisse des inconnues sur la provenance exacte du signal.

Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 21018
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10.

Messagede von Rauffenstein le 11 Fév 2016, 19:15

Merde. Obligé d em'abonner aux Physical Review Letters pour y biter quelque chose... :?
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 18:01
Localisation: Auteuil

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Aiello le 12 Fév 2016, 10:16

Y a moyen d'avoir une traduction niveau enfant de 5 ans ?
Image
Avatar de l'utilisateur
Aiello
Supertouriste
 
Messages: 20303
Inscription: 04 Mar 2003, 22:58
Localisation: Quelque part dans le Devon

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Waddle le 12 Fév 2016, 14:10

J'allais demander la même chose...

Les ondes gravitationnelles pour les nuls s'il vous plait...
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 20983
Inscription: 10 Mai 2003, 18:05

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Aym le 12 Fév 2016, 14:11

L'informatique n'est pas une science exacte, on n'est jamais à l'abri d'un succès
Avatar de l'utilisateur
Aym
papaquintintien
 
Messages: 24157
Inscription: 18 Fév 2003, 19:05
Localisation: Toulouse

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Waddle le 12 Fév 2016, 14:11

"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 20983
Inscription: 10 Mai 2003, 18:05

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Hugues le 12 Fév 2016, 22:54

Un super, que dis-je génial, article de vulgarisation (on ne sait pas ce qu'il fichait dans Télérama :D ):

Télérama.fr a écrit:Découverte scientifique
Ondes gravitationnelles : Einstein avait raison, on vit bien dans du mou de veau

Nicolas Delesalle

Publié le 11/02/2016. Mis à jour le 11/02/2016 à 19h02.

Albert Einstein l'avait théorisé, des équipes internationales de chercheurs viennent de le confirmer à Washington, cent ans après : les ondes gravitationnelles, ces vibrations de l'espace-temps, ont été détectées.

Oublions ces histoires de tissu élastique ou de surface de lac représentant l'espace-temps. Ce sont des menteries à deux dimensions. En réalité, nous naissons, vivons et mourrons tous dans du mou de veau. Nous, les coccinelles, les pièces de deux euros et les étoiles. Tous englués dans la même gelée élastique que nous faisons tressauter, plus ou moins fort, selon nos masses respectives. Soyons clairs, nous ne pesons pas lourd dans le mou de veau. Même notre Soleil est un poids plume. Et quand meurt une coccinelle, un homme, une pièce de deux euros ou un soleil comme le nôtre, il ne se passe pas grand-chose. Mais lorsqu'une étoile résiduelle de plus de 3,3 masses solaires s'effondre sur elle-même faute de carburant, elle finit en trou noir, ce qui, convenons-en, remue bien davantage le mou de veau que le décès d'un être cher. Et si deux trous noirs commencent à danser la gigue dans la gelée, alors les ondes vibratoires qu'ils envoient autour d'eux, partout dans l'univers, déforment considérablement l'espace-temps. Le mou gigote.

« On devrait pouvoir capter ces ondes gravitationnelles, mais ça sera coton », a dit, en langage soutenu, Albert Einstein, voilà un siècle, une année après avoir pondu la Théorie de la relativité générale qui changea pour toujours l'idée que l'on se faisait de l'espace. Avant Einstein, l'espace, c'est-à-dire le vide qui reste quand on enlève toute la matière, était considéré comme une structure rigide. Avec Einstein, l'espace devient cette gelée dont la structure élastique peut être déformée par la matière.

Eh bien cher Albert, c'est fait ! Une fois de plus ta théorie géniale est confirmée. L'interféromètre LIGO (Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory) installé aux Etats-Unis sur deux sites situés à 3000 kilomètres de distance, l'un en Louisiane, l'autre dans l'Etat de Washington, a observé le 14 septembre dernier à 11h51 la danse de deux trous noirs, de respectivement 29 et 36 masses solaires, situés à 1,3 milliard d'années-lumière, et qui ont fini par fusionner. Les deux colosses se sont rentrés dans le lard à deux tiers de la vitesse de la lumière. C'était la première fois qu'on observait un tel cataclysme stellaire. Le monstre résultant de la fusion ne « pèse » que 62 fois la masse du Soleil. Les trois masses manquantes ont été transformées en énergie (selon la loi d'Einstein, toujours lui, E = mc2). L'énergie des ondes gravitationnelles, selon les équipes européenne et américaine de Virgo et LIGO qui ont analysé les données.

Une déformation de quelques fractions de millionième de milliardième de millimètres

Le détecteur LIGO est constitué de deux tunnels de quatre kilomètres de long dans lesquels circulent des faisceaux lasers synchronisés. Si rien ne vient perturber leur cheminement, ils restent en phase. Si une onde gravitationnelle vient déformer la Terre, un bras peut s'allonger, l'autre rétrécir et les deux lasers ne sont plus synchronisés. C'est cette déformation minuscule qu'ont captée les chercheurs. Car les ondes gravitationnelles envoyées par la danse des deux trous noirs ont une amplitude extrêmement faible. Sur un bras de quatre kilomètres, la déformation mesure quelques fractions de millionième de milliardième de millimètres.

Cette découverte majeure vaut celle du boson de Higgs en physique des particules. Elle vaudra peut-être aussi à ses auteurs le prix Nobel de physique à l'automne. Elle établit (une fois de plus) qu'Einstein a été le plus grand génie scientifique de tous les temps. Elle ouvre aussi la voie à un nouveau type d'astronomie dédiée à ces machins étranges inobservables en lumière visible, comme l'effondrement gravitationnel d'une étoile massive ou la danse des trous noirs. Accessoirement, elle confirme que l'homme, la coccinelle, la pièce de deux euros et le soleil naissent, vivent et meurent dans du mou de veau.


Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 21018
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Hugues le 15 Fév 2016, 14:11

Ca veut aussi dire qu'il est confirmé maintenant que si l'on fait par magie s'évaporer (enfin disparaître quoi) le soleil, éh bien la Terre continuera de tourner autour du soleil disparu pendant 8 minutes 19 secondes avant de partir en ligne droite..


C'est qu'autant on avait réussi à déterminer la vitesse de la lumière, autant déterminer la "vitesse de la gravité", étant donné son faible effet à notre échelle (pour des objets de taille humaine, je veux dire) dès que la distance dépasse des distances microscopiques... on avait bien du mal à faire une expérience de mesure (où la distance doit être grande afin de mesurer cette vitesse de la gravité, égale à la vitesse de la lumière)

Bon en fait les choses sont un peu plus compliquées que ça, car en même temps, hé bien si l'attracteur est en mouvement uniforme (tout est attracteur, donc l'attracteur principal), même si la gravité se déplace à la vitesse de la lumière, cela n'attirera pas vers le point d'il y a n minutes... mais vers le point de position actuelle..
Contradictoire ?

Pas vraiment... Je reposterai là dessus pour éclaircir les choses, mais en fait, il faut distinguer la force ressentie (qui pointe donc vers le point actuel, et qui semble être en contradiction avec la vitesse de la gravité égale à la vitesse de la lumière), et en fait le champ de gravité, c'est à dire la déformation de l'espace-temps (déformation qui se diffuse à la vitesse de la gravité/lumière) : quand on calcule les forces créée par cette déformation dont l'attracteur se déplace, hé bien des termes s'annulent (presque parfaitement) et la direction de force "anticipe" (à quelques millionnièmes de degrés près) où va être l'attracteur quelques minutes plus tard..
C'est pour ça que par erreur, (dont le grand Laplace), on a souvent cru que la vitesse de la gravité étaient instantanée..

Hugues ( c'est pas clair non ?) :oops: :D )
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 21018
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Hugues le 15 Fév 2016, 14:18

D'ailleurs, heureusement que par magie des annulations de terme, la force apparente vise (si le mouvement de l'attracteur est uniforme) sa position actuelle, car si la force visait la direction apparente (celle qu'on voit, puisque c'est la vitesse de la lumière justement) plutôt que la position réelle, hé bien les planètes du système solaire s'éloigneraient en spirale du Soleil (ce qui est un peu le cas, mais c'est minime) et cela ferait longtemps que toute vie sur Terre aurait cessé (ou ne serait jamais apparu)

Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 21018
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Aiello le 15 Fév 2016, 14:37

Pfiooouuu, c'est compliqué mais c'est intéressant.
Image
Avatar de l'utilisateur
Aiello
Supertouriste
 
Messages: 20303
Inscription: 04 Mar 2003, 22:58
Localisation: Quelque part dans le Devon

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Maverick le 15 Fév 2016, 15:51

Hugues a écrit:Ca veut aussi dire qu'il est confirmé maintenant que si l'on fait par magie s'évaporer (enfin disparaître quoi) le soleil, éh bien la Terre continuera de tourner autour du soleil disparu pendant 8 minutes 19 secondes avant de partir en ligne droite..
C'est sûr ça ? Et ça change quelque chose sur l'hypothétique graviton ?
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 35881
Inscription: 22 Fév 2003, 00:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Alfa le 15 Fév 2016, 16:00

Il y a eu plusieurs manière d'imaginer la gravitation, mais ça me parait logique que ça ne soit pas instantané, même si la gravitation n’était pas du a une déformation de l'espace-temps.
Image
Un V12 sinon rien !
Avatar de l'utilisateur
Alfa
imperator
 
Messages: 11919
Inscription: 26 Jan 2004, 11:38
Localisation: De Gaulle

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Maverick le 15 Fév 2016, 16:05

Pourquoi pas après tout. En mécanique quantique, des particules intriquées se transmettent l'information instantanément. Enfin je ne suis pas spécialiste cela dit. :-P
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 35881
Inscription: 22 Fév 2003, 00:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Garion le 15 Fév 2016, 18:03

Maverick a écrit:Pourquoi pas après tout. En mécanique quantique, des particules intriquées se transmettent l'information instantanément. Enfin je ne suis pas spécialiste cela dit. :-P

C'est un peu plus compliqué que ça. On ne peut pas appeler ça de l'information car c'est un état aléatoire et qu'on ne peut donc pas donc pas l'utiliser pour transmettre de l'information.
La gravité, en revanche, c'est bel et bien de l'information, on peut imaginer transmettre un signal sous forme d'onde gravitationnelle en déplaçant une masse.
Image
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 15200
Inscription: 19 Fév 2003, 10:15
Localisation: Le village

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede bravonadir le 15 Fév 2016, 18:04

Hugues a écrit:Ca veut aussi dire qu'il est confirmé maintenant que si l'on fait par magie s'évaporer (enfin disparaître quoi) le soleil, éh bien la Terre continuera de tourner autour du soleil disparu pendant 8 minutes 19 secondes avant de partir en ligne droite..
Et pour aller où ?
Image
Avatar de l'utilisateur
bravonadir
 
Messages: 601
Inscription: 09 Mar 2015, 00:31

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Garion le 15 Fév 2016, 18:04

Alfa a écrit:Il y a eu plusieurs manière d'imaginer la gravitation, mais ça me parait logique que ça ne soit pas instantané, même si la gravitation n’était pas du a une déformation de l'espace-temps.

Tout à fait d'accord.
D'ailleurs la vitesse "c", dans la relativité, c'est fondamentalement la vitesse de causalité, donc de transmission de l'information et pas seulement la vitesse de la lumière.
Image
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 15200
Inscription: 19 Fév 2003, 10:15
Localisation: Le village

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Garion le 15 Fév 2016, 18:06

bravonadir a écrit:
Hugues a écrit:Ca veut aussi dire qu'il est confirmé maintenant que si l'on fait par magie s'évaporer (enfin disparaître quoi) le soleil, éh bien la Terre continuera de tourner autour du soleil disparu pendant 8 minutes 19 secondes avant de partir en ligne droite..
Et pour aller où ?

En fait, ça ne serait pas une ligne droite, on continuerai de tourner autour de la galaxie car la vitesse de la terre ne dépasse pas la vitesse de libération de la galaxie à cette orbite.
Image
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 15200
Inscription: 19 Fév 2003, 10:15
Localisation: Le village

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Garion le 15 Fév 2016, 18:07

Maverick a écrit:
Hugues a écrit:Ca veut aussi dire qu'il est confirmé maintenant que si l'on fait par magie s'évaporer (enfin disparaître quoi) le soleil, éh bien la Terre continuera de tourner autour du soleil disparu pendant 8 minutes 19 secondes avant de partir en ligne droite..
C'est sûr ça ? Et ça change quelque chose sur l'hypothétique graviton ?

Le graviton ne peut exister que si les ondes gravitationnelles existent, mais le contraire n'est pas vrai.
Image
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 15200
Inscription: 19 Fév 2003, 10:15
Localisation: Le village

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Aiello le 16 Fév 2016, 10:04

bravonadir a écrit:
Hugues a écrit:Ca veut aussi dire qu'il est confirmé maintenant que si l'on fait par magie s'évaporer (enfin disparaître quoi) le soleil, éh bien la Terre continuera de tourner autour du soleil disparu pendant 8 minutes 19 secondes avant de partir en ligne droite..
Et pour aller où ?

J'ai bien une réponse qui me vient, mais ça risque d'être un peu douloureux.
(Mais bon, on parle bien de trous noirs, non ?)
Image
Avatar de l'utilisateur
Aiello
Supertouriste
 
Messages: 20303
Inscription: 04 Mar 2003, 22:58
Localisation: Quelque part dans le Devon

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Cortese le 16 Fév 2016, 10:23

Bon alors c'est pour bientôt enfin, le G.A.G. ? On attend depuis 1958 hein.

Image
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 28779
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede von Rauffenstein le 16 Fév 2016, 11:58

bravonadir a écrit:
Hugues a écrit:Ca veut aussi dire qu'il est confirmé maintenant que si l'on fait par magie s'évaporer (enfin disparaître quoi) le soleil, éh bien la Terre continuera de tourner autour du soleil disparu pendant 8 minutes 19 secondes avant de partir en ligne droite..
Et pour aller où ?

Chez Jawad
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 18:01
Localisation: Auteuil

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Maverick le 17 Fév 2016, 11:02

Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 35881
Inscription: 22 Fév 2003, 00:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Alfa le 07 Mar 2016, 16:31

131 000 000 000 000 000 000 000. (soit environ 13,1 milliards d'années lumiere)

C'est ce qu'a franchit en kilomètre (nouveau record) la lumière du plus lointain objet observé, la galaxie GN-z11, qui se trouve aujourd’hui bien plus loin encore (peut être deux fois) car sa lumière tire tres fortement vers le rouge signe d'un éloignement rapide.

Bientôt peut être il deviendra invisible sa lumière ne pouvant plus nous rattraper.

http://news.yale.edu/2016/03/03/shatter ... once-again
Image
Un V12 sinon rien !
Avatar de l'utilisateur
Alfa
imperator
 
Messages: 11919
Inscription: 26 Jan 2004, 11:38
Localisation: De Gaulle

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede von Rauffenstein le 19 Mar 2016, 00:54

Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 18:01
Localisation: Auteuil

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Hugues le 16 Juin 2016, 16:46

On est tous ensemble dans du mou de veau et on le sait même pas, Episode II, le retour !

Les ondes gravitationnelles frappent une deuxième fois

Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 21018
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede von Rauffenstein le 16 Juin 2016, 19:10

Image

"Moi, la canne, ça m’aide. Je visualise le caillou dans l’eau, j’ai l’impression de faire partie d’un tout, moi, le caillou, le fil, le lac, le ciel, c’est entier, vous comprenez ? C’est bien fini. C’est pour ça, moi je me dis, c’est dans ces moments-là qu’on peut bien comprendre des trucs. Vous me prenez pour un con, non ?
...
Ah ça y’est, j’viens de comprendre à quoi ça sert la canne. En fait ça sert à rien… Du coup ça nous renvoie à notre propre utilité : l’Homme face à l’Absurde."
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 18:01
Localisation: Auteuil

Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede Hugues le 24 Aoû 2016, 19:39

http://www.francetvinfo.fr/sciences/esp ... 93689.html

FranceInfo (ex-FranceTVInfo) avec AFO a écrit:Des scientifiques annoncent la découverte de l'exoplanète potentiellement habitable la plus proche de la Terre
Cette planète, en orbite autour de l'étoile la plus proche de notre système solaire, a été baptisée Proxima b.
franceinfo avec AFP


Mis à jour le 24/08/2016 | 19:20
publié le 24/08/2016 | 19:20


Une planète potentiellement habitable, presque à deux pas de chez nous. Des scientifiques annoncent avoir découvert une exoplanète en orbite autour de l'étoile la plus proche de notre système solaire, Proxima du Centaure. Ils publient mercredi 24 août leurs travaux dans la revue Nature.

Baptisée Proxima b, cette planète vraisemblablement rocheuse, dotée d'une masse proche de celle de la Terre, est située dans une zone dite "habitable" ou "tempérée", permettant en théorie la présence d'eau liquide à la surface, une condition nécessaire à la vie, selon les chercheurs.

En raison de sa proximité, "Proxima b pourrait être la première exoplanète à recevoir la visite d'une sonde si l'homme parvient un jour à développer les technologies nécessaires", déclare l'un des auteurs de l'étude, Julien Morin, du Laboratoire Univers et Particules CNRS - Université de Montpellier.


Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 21018
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14


Re: Les ondes gravitationnelles découvertes! cf page 10-11

Messagede von Rauffenstein le 29 Aoû 2016, 17:46

sheon a écrit:

Bon et bien fin du feuilleton sur la "particule X" : c'était une erreur statistique. :(

Image
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 18:01
Localisation: Auteuil

Re: Physique fondamentale, cosmologie, sciences en général

Messagede sheon le 29 Aoû 2016, 18:01

:D
C'est vrai que ça a l'air abscons comme ça (d'ailleurs je ne suis pas franchement un spécialiste, même si j'ai gardé quelques souvenirs de mes cours de chimie), mais cette particule bouleversait en grande partie le modèle de référence de la physique des particules. Du coup, si l'existence de cette particule X avait été confirmée, ça aurait été un bouleversement similaire à celui de la supraconductivité (découverte par hasard d'un matériaux de résistance électrique nulle) ou encore l'expérience de Michelson & Morley sur l'additivité des vitesses (ils avaient démontré, sans le savoir, que la vitesse de la lumière était constante, ce qui mènera un certain Albert E. à quelques théories bien senties).

Comme dit l'autre, la phrase la plus importante en sciences n'est pas "Eureka !" mais "tiens, c'est bizarre".
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 15658
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Physique fondamentale, cosmologie, sciences en général

Messagede Garion le 29 Aoû 2016, 20:12

C'est quand même terrible , des milliards dépenses pour construire le LHC qui finalement ne nous révèle rien qu'on ne savait déjà... :(
Image
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 15200
Inscription: 19 Fév 2003, 10:15
Localisation: Le village

Re: Physique fondamentale, cosmologie, sciences en général

Messagede Alfa le 29 Aoû 2016, 22:27

Garion a écrit:C'est quand même terrible , des milliards dépenses pour construire le LHC qui finalement ne nous révèle rien qu'on ne savait déjà... :(

Disons qu'il est bon un moment d'avoir des expériences qui valident totalement, meme si on s'y attendait.

Parce qu'a force de faire hypothèses sur theories sur théories... meme si ca tiens debout et qu'il n'y aurait a priori aucune chance qu'il en soit autrement, je pense qu'on finirait tôt ou tard par partir en vrille, ou du moins on s'égarerait dans de mauvaises directions si on ne validait jamais rien.

Le problème c'est que ca coute de plus en plus chère, la science avançant.
Image
Un V12 sinon rien !
Avatar de l'utilisateur
Alfa
imperator
 
Messages: 11919
Inscription: 26 Jan 2004, 11:38
Localisation: De Gaulle

Re: Physique fondamentale, cosmologie, sciences en général

Messagede sheon le 29 Aoû 2016, 22:41

C'est clair que la particule X était beaucoup plus excitante que le boson de Higgs ou les ondes gravitationnelles, même s'il était important de valider ces théories.

Par ailleurs, leur validation les fait en quelque sorte sortir du circuit de la physique fondamentale théorique pour passer dans celui des mesures et observations : pour les ondes gravitationnelles, on va pouvoir s'en servir pour observer le ciel, ce qui s'annonce passionnant. Pour le boson de Higgs, bah euh, j'imagine qu'on en fera quelque chose aussi :D
Je suis sûr que le LHC va encore nous apprendre beaucoup de choses.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 15658
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Physique fondamentale, cosmologie, sciences en général

Messagede Garion le 30 Aoû 2016, 07:16

Bien sûr, c'est important de valider les théories existantes, le LHC permet aussi d'améliorer la précision des paramètres des modèles.
Je ne critique pas le fait qu'on l'ai construit et qu'il permette ça.
C'est juste qu'il nous a fait rêver en pensant qu'il allait peut-être nous dévoiler une nouvelle physique et que finalement, il ne fait que confirmer que le modèle standard qui date des années 60 fonctionne parfaitement.
Image
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 15200
Inscription: 19 Fév 2003, 10:15
Localisation: Le village

Re: Physique fondamentale, cosmologie, sciences en général

Messagede Stéphane le 30 Aoû 2016, 07:49

Les scientifique aussi font du marketing. Surtout la Nasa d'ailleurs.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Avatar de l'utilisateur
Stéphane
Le.
 
Messages: 42962
Inscription: 16 Déc 2004, 23:19

Re: Physique fondamentale, cosmologie, sciences en général

Messagede Alfa le 30 Aoû 2016, 09:17

C'est sur que sur le plan purement "découverte" c'est assez décevant, les scientifiques d’antan on trop bien travaillé. :D
Image
Un V12 sinon rien !
Avatar de l'utilisateur
Alfa
imperator
 
Messages: 11919
Inscription: 26 Jan 2004, 11:38
Localisation: De Gaulle

Re: Physique fondamentale, cosmologie, sciences en général

Messagede sheon le 30 Aoû 2016, 10:48

Garion a écrit:Bien sûr, c'est important de valider les théories existantes, le LHC permet aussi d'améliorer la précision des paramètres des modèles.
Je ne critique pas le fait qu'on l'ai construit et qu'il permette ça.
C'est juste qu'il nous a fait rêver en pensant qu'il allait peut-être nous dévoiler une nouvelle physique et que finalement, il ne fait que confirmer que le modèle standard qui date des années 60 fonctionne parfaitement.

Je pense qu'on est loin d'avoir exploré toutes ses possibilités.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 15658
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Physique fondamentale, cosmologie, sciences en général

Messagede Alfa le 30 Aoû 2016, 14:17

Au fait ils devaient pas refaire des expériences cette année avec 2 fois plus d’énergie par particules ?
Image
Un V12 sinon rien !
Avatar de l'utilisateur
Alfa
imperator
 
Messages: 11919
Inscription: 26 Jan 2004, 11:38
Localisation: De Gaulle

Re: Physique fondamentale, cosmologie, sciences en général

Messagede Alfa le 01 Sep 2016, 16:51

Une dernière version des dimensions de l'univers.

J'ai peut être tord mais je vois les choses différemment depuis que je prend vraiment conscience du gigantisme de l'univers et du fait qu'on ne compte quasiment ("quasiment" pour se rassurer) pas.

La fin (bien que purement hypothétique) pourrait laissé a penser qu'il y a plusieurs dieux :D
Image
Un V12 sinon rien !
Avatar de l'utilisateur
Alfa
imperator
 
Messages: 11919
Inscription: 26 Jan 2004, 11:38
Localisation: De Gaulle

Re: Physique fondamentale, cosmologie, sciences en général

Messagede Shoemaker le 01 Sep 2016, 23:47

Ouais mais euh ... le burkini... les USA... Poutine... Israel... les Arabes... Le Pen... les Chinois...bla bla bla et moi et moi et moi....
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 17023
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

PrécédenteSuivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Cortese, Majestic-12 [Bot], sheon et 10 invités