Topic Québec: où tout commence par un Q et finit par un bec

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Topic Québec: où tout commence par un Q et finit par un bec

Messagede runaway le 18 Jan 2007, 17:50

Ca fait longtemps que je veux le lancer celui-la...Peut-etre que les quelques Quebecois se sentant moins implique par le forum viendront refaire un petit tour parmi nous. Ne serait-ce que pour parler du pays.
Alors je pensais mettre ici tout ce qui concerne le Quebec et plus largement l'Amerique du Nord en ce qui a trait aux news quotidiennes, moins quotidiennes, sportives, culturelles, politiques et autres...Serieuses, moins serieuses...Avec reactions attendues bien sur.

Alors je voulais commencer par un sujet pas trop serieux. Effectivement, on aurait pu lancer ce sujet sur des l'ammenagement raisonnable, le retour du FLQ ou encore les Americains qui ne veulent que bouffer les ressources du Canada...Mais voila on va commencer moins serieux...

canoe.com a écrit:TÊTES À CLAQUES
Juste pour rire les achète pour les revendre
Dany Bouchard
Le Journal de Montréal
18-01-2007 | 05h58

Les Têtes à claques prennent d'assaut le marché étranger de la télévision; le créateur des colorés personnages, popularisés sur le Web, vient de confier à Juste pour rire le mandat de vendre ses clips à des télédiffuseurs du monde entier.

«Nous en sommes très fiers», confie Nathalie Bourdon, en charge du développement et des acquisitions de Juste pour rire.
«Maintenant, il faut trouver le bon angle pour exploiter tout ça comme il faut.»

L'intérêt des Têtes à claques pour le marché international de la télévision a été révélé hier durant le NATPE (National Associates of Television Program Executives), le marché américain de la télévision qui prend fin aujourd'hui à Las Vegas.

«Nous en avons parlé à quelques clients, mais on y va doucement», admet Mme Bourdon.

«Nous n'en avons pas parlé jusqu'à maintenant parce qu'on veut faire les choses en grand et présenter les Têtes à claques de façon plus officielle au prochain MIPTV de Cannes, en avril», indique-t-elle.

Uniquement pour la télé

L'entente entre Juste pour rire et le créateur des Têtes à claques, Michel Beaudet, a été signée un peu avant les fêtes.

Les termes du contrat sont très clairs; Juste pour rire a acquis le droit de vendre les clips à n'importe quel télédiffuseur dans le monde, à l'exception des Canadiens et des Français.

«On s'occupe uniquement des clips pour la télé. Il (Michel Beaudet) garde ses droits pour Internet et le mobile», précise Mme Bourdon.

De ce fait, l'entente ne nuira pas au projet d'une émission de télévision en sol québécois, projet pour lequel plusieurs producteurs et diffuseurs se sont déjà montrés intéressés.

Version en anglais

Avant de se montrer plus agressif sur le plan des ventes internationales, Juste pour rire attend qu'une version anglophone des clips soit produite.

«Il y a aussi une question de volume, indique Nathalie Bourdon. Actuellement, il existe à peu près 32 clips des Têtes à claques et nous en avons besoin d'au moins 52», dit-elle, en précisant que le titre en anglais n'est toujours pas choisi.

Selon elle, les télédiffuseurs du monde entier seront conquis par les personnages de Michel Beaudet, tout comme l'ont été les Québécois.

«C'est sûr qu'il faudra peut-être adapter certaines choses, [...] mais je l'ai déjà montré à des Américains et ils ont éclaté de rire. J'ai aussi vu des producteurs et des diffuseurs français qui connaissaient déjà le site Web des Têtes à claques», indique-t-elle.

250 000 internautes par jour

Lancé en août, le site Web des Têtes à Claques est rapidement devenu l'un des dix plus populaires au Québec.

Chaque jour, quelque 250 000 internautes visitent le site pour y regarder l'un ou l'autre des clips de deux ou trois minutes chacun, mettant en vedette des personnages comme Raoul ou Johnny-Boy.

De 10 à 15 % des internautes qui sont fidèles aux Têtes à claques sont des Européens.

Michel Beaudet, 40 ans, conçoit lui-même les clips dans son sous-sol de Boucherville en prêtant ses yeux, sa bouche et sa voix aux différents personnages.

Chacun des clips exige environ deux jours de travail.

«C'est lui et sa petite équipe qui font vraiment tout, et il faut le respecter dans son rythme de production», confie Mme Bourdon.

«Nous avons une grande relation de confiance avec lui.»

Dernière édition par runaway le 19 Jan 2007, 00:54, édité 1 fois.
runaway
 

Messagede puriste-express le 18 Jan 2007, 19:07

le moins que je puisse dire c'est que le titre de ce topic Québec ET Amérique du Nord combien tres bien aux capsules des tetes-a-claques..

je ne me reconnais pas là-dedans, si ce n'est que ca me rappelle ma jeunesse en Outaouais avec toutes ces références culturelles Américaines - ca en dit long sur notre assimilation à la culture américaine - et cette déficience lourde en syntaxe...

un humour qui nivèle par le bas en se référant à des petites niaiseries du quotidien....

je viens justement d'aller faire un tour sur le site des tetes-a-claques, voir leurs derniers clips...
a part celui du Willy Waller, je n'ai jamais ri voire souri..
Signature débile effacée.
Avatar de l'utilisateur
puriste-express
forumiste has-been
 
Messages: 2393
Inscription: 24 Mar 2003, 19:52
Localisation: Rosemont // Montréal // Québec

Messagede Nelson le 18 Jan 2007, 19:21

Il y a quelques jours, je suis tombé sur un sitcom québécois sur TV5. J'ai rigolé à plusieurs répliques.
Nelson
 
Messages: 19006
Inscription: 20 Fév 2003, 13:01

Messagede Bibo le 18 Jan 2007, 19:23

Bof, je sais pas trop ce qui fait rire dans les têtes à claques, j'ai pas encore trouvé. Je ne comprend vraiment pas cet engoument.

Dire que je ne sais plus combien de Willy Waller ont été offerts en cadeau de Noel! J'espère que l'attente des gens qui les ont reçus n'ont pas trop été déçus.

Et justement, sur un site ou je vais parfois, ils en ont parlé, et j'ai bien vu que je n'étais pas la seule.

Mais enfin, à chacun son humour :wink:
Avatar de l'utilisateur
Bibo
 
Messages: 186
Inscription: 24 Nov 2006, 17:48
Localisation: Ici

Messagede martinb le 18 Jan 2007, 19:29

puriste-express a écrit:le moins que je puisse dire c'est que le titre de ce topic Québec ET Amérique du Nord combien tres bien aux capsules des tetes-a-claques..

je ne me reconnais pas là-dedans, si ce n'est que ca me rappelle ma jeunesse en Outaouais avec toutes ces références culturelles Américaines - ca en dit long sur notre assimilation à la culture américaine - et cette déficience lourde en syntaxe...

un humour qui nivèle par le bas en se référant à des petites niaiseries du quotidien....

je viens justement d'aller faire un tour sur le site des tetes-a-claques, voir leurs derniers clips...
a part celui du Willy Waller, je n'ai jamais ri voire souri..


Luc, Luc, Luc!!!

Décoinces un peu (c'est pas bon pour les muscles du bassin!!!)! Tout ne peut pas être qu'humour engagé! :wink:

Les Têtes-à-claques, moi j'adorre. Bien sûr, toutes les capsules ne sont pas drôles, mais dans l'ensemble, c'est bien fait. Je ne regarde pas ça pour réfléchir, mais pour me divertir. Celui de l'Halloween par exemple, j'ai dû le voir au moins 15-20 fois.

Mais je ne vois pas en quoi les têtes-à-claque ont plus de références américaines qu'européennes par exemples? C'est tout simplement un produit d'ici et ça se moque de choses d'ici.

Sinon Runaway, peux-tu svp changer le titre du topic. Comme si on avait besoin de mettre un topic sur l'Amérique du nord (ce qui veut dire les États-Unis) avec un sur le Québec. Si y a de quoi aux États, on en parlera dans un autre topic non? On peut pas venir parler de politique provinciale et fédérale et ensuite parler de Bush. D'autant plus que sur ce forum comme Amérique du Nord rime avec États-Unis, on risque de déstabiliser tout le monde en parlant du Canada et du Québec dans un sujet américain.




PS: Luc! Ramène ton ancien avatar. Le nouveau fait névrosé!
Dernière édition par martinb le 18 Jan 2007, 19:31, édité 1 fois.
Image
Avatar de l'utilisateur
martinb
râleurator
 
Messages: 5079
Inscription: 27 Fév 2003, 14:20
Localisation: ailleurs

Messagede martinb le 18 Jan 2007, 19:31

Nelson a écrit:Il y a quelques jours, je suis tombé sur un sitcom québécois sur TV5. J'ai rigolé à plusieurs répliques.


C'était le quel? Était-ce "Le coeur a ses raisons" ?
Image
Avatar de l'utilisateur
martinb
râleurator
 
Messages: 5079
Inscription: 27 Fév 2003, 14:20
Localisation: ailleurs

Messagede puriste-express le 18 Jan 2007, 19:36

martinb a écrit:
puriste-express a écrit:le moins que je puisse dire c'est que le titre de ce topic Québec ET Amérique du Nord combien tres bien aux capsules des tetes-a-claques..

je ne me reconnais pas là-dedans, si ce n'est que ca me rappelle ma jeunesse en Outaouais avec toutes ces références culturelles Américaines - ca en dit long sur notre assimilation à la culture américaine - et cette déficience lourde en syntaxe...

un humour qui nivèle par le bas en se référant à des petites niaiseries du quotidien....

je viens justement d'aller faire un tour sur le site des tetes-a-claques, voir leurs derniers clips...
a part celui du Willy Waller, je n'ai jamais ri voire souri..


Luc, Luc, Luc!!!

Décoinces un peu (c'est pas bon pour les muscles du bassin!!!)! Tout ne peut pas être qu'humour engagé! :wink:

Les Têtes-à-claques, moi j'adorre. Bien sûr, toutes les capsules ne sont pas drôles, mais dans l'ensemble, c'est bien fait. Je ne regarde pas ça pour réfléchir, mais pour me divertir. Celui de l'Halloween par exemple, j'ai dû le voir au moins 15-20 fois.


wouaip, je suis capable de me divertir: "la job", "Borat", "Rumeurs", "Jackass", même "Elvis Gratton" et quelques sketches de Laflaque etc.. mes amis et collègues me trouvent très pipi-caca...


Mais je ne vois pas en quoi les têtes-à-claque ont plus de références américaines qu'européennes par exemples? C'est tout simplement un produit d'ici et ça se moque de choses d'ici.

les activités, loisirs, fêtes, le vocabulaire, les références culturelles (la musique, le cinéma) etc.. des têtes-à-claque (et de l'auteur des têtes-à-claque) sont le reflet d'une vie très américanisée. je ne m'y trouve pas. au contraire, je l'ai fui en quittant Gatineau! je suis convaincu que ce type-là s'abreuve à 100% de culture américaine.

Sinon Runaway, peux-tu svp changer le titre du topic. Comme si on avait besoin de mettre un topic sur l'Amérique du nord (ce qui veut dire les États-Unis) avec un sur le Québec. Si y a de quoi aux États, on en parlera dans un autre topic non? On peut pas venir parler de politique provinciale et fédérale et ensuite parler de Bush. D'autant plus que sur ce forum comme Amérique du Nord rime avec États-Unis, on risque de déstabiliser tout le monde en parlant du Canada et du Québec dans un sujet américain.

au contraire, avec les tetes-a-claques, Runaway vise juste; il s'agit de l'aspect Nord-Américain du Québec... on ira ailleurs pour la facette franco-européo-latine (un peu comme avec les Mini-Wheats..).

Signature débile effacée.
Avatar de l'utilisateur
puriste-express
forumiste has-been
 
Messages: 2393
Inscription: 24 Mar 2003, 19:52
Localisation: Rosemont // Montréal // Québec

Messagede puriste-express le 18 Jan 2007, 19:38

sinon dans un genre similaire, j'aime bien ce sketch...
http://www.tontuyau.com/v.asp?id=2337

(c'est léger mais j'ai au moins l'impression que l'auteur du gag a déjà lu un livre!)
Signature débile effacée.
Avatar de l'utilisateur
puriste-express
forumiste has-been
 
Messages: 2393
Inscription: 24 Mar 2003, 19:52
Localisation: Rosemont // Montréal // Québec

Messagede Nelson le 18 Jan 2007, 20:06

martinb a écrit:
Nelson a écrit:Il y a quelques jours, je suis tombé sur un sitcom québécois sur TV5. J'ai rigolé à plusieurs répliques.


C'était le quel? Était-ce "Le coeur a ses raisons" ?


"Catherine".

(Diffusé avec sous-titres)
Nelson
 
Messages: 19006
Inscription: 20 Fév 2003, 13:01

Messagede Madcad le 18 Jan 2007, 20:34

Nelson a écrit:"Catherine".

(Diffusé avec sous-titres)

C'est vrai que ça doit pas être évident de suivre Sylvie Moreau pour un français. :lol:
Image
Avatar de l'utilisateur
Madcad
 
Messages: 9058
Inscription: 28 Fév 2003, 04:25

Messagede runaway le 19 Jan 2007, 01:12

Ben moi je trouve que les tetes-a-claques sont marrants.

Et le fait d'y voir de l'americanisme aigu, mais ils se moquent allegrement de nos voisins du Sud. Entre le Willy Aller, la PopTart ou l'avion, les Talibans...C'est de la moquerie des Americains, pas des Quebecois...

Enfin bref, je suis pas sur qu'il faille faire non plus une grande etude sur ces 2 gars qui ont fait une petit site (non pejoratif) alimente par des scenettes de sous-sol...C'est juste la mode qui a pogne qui serait a etudier, pourquoi? Je pense que les Quebecois sont friands d'humour, et surtout d'humour different. Comme un Houde a pogne parce que differents, les tetes-a-claques ont pogne parce que differents.
runaway
 

Messagede Nelson le 19 Jan 2007, 01:33

Madcad a écrit:
Nelson a écrit:"Catherine".

(Diffusé avec sous-titres)

C'est vrai que ça doit pas être évident de suivre Sylvie Moreau pour un français. :lol:


Tiens, à propos de Québécois et de sous-titres, j'ai acheté le DVD de C.R.A.Z.Y. qui me tentait. Je vais essayer de trouver le temps de le regarder ce week-end.
Nelson
 
Messages: 19006
Inscription: 20 Fév 2003, 13:01

Messagede martinb le 19 Jan 2007, 03:22

Nelson a écrit:
Madcad a écrit:
Nelson a écrit:"Catherine".

(Diffusé avec sous-titres)

C'est vrai que ça doit pas être évident de suivre Sylvie Moreau pour un français. :lol:


Tiens, à propos de Québécois et de sous-titres, j'ai acheté le DVD de C.R.A.Z.Y. qui me tentait. Je vais essayer de trouver le temps de le regarder ce week-end.


J'ai hâte de voir ton analyse, car ici C.R.A.Z.Y. a été probablement un des deux ou trois films qui ont le plus marqué le cinéma québécois des 20 dernières années. Tous les 35 ans et plus retrouvent des références à leur passé dans ce film. C'est ce qui a fait en partie son succès. Pour vus français, ces références culturelles ne seront pas aussi marquées. Il ne restera alors que l'intérêt de l'histoire et la qualité du film.
Image
Avatar de l'utilisateur
martinb
râleurator
 
Messages: 5079
Inscription: 27 Fév 2003, 14:20
Localisation: ailleurs

Messagede runaway le 19 Jan 2007, 03:35

J'espere qu'il est mieux que ''Bon cop, bad cop''...Quel navet... :?
runaway
 

Messagede maniacof1 le 19 Jan 2007, 04:37

Nelson a écrit:
Madcad a écrit:
Nelson a écrit:"Catherine".

(Diffusé avec sous-titres)

C'est vrai que ça doit pas être évident de suivre Sylvie Moreau pour un français. :lol:


Tiens, à propos de Québécois et de sous-titres, j'ai acheté le DVD de C.R.A.Z.Y. qui me tentait. Je vais essayer de trouver le temps de le regarder ce week-end.



Tu comprendras ce que je veux dire après le visionnement. Bon film et excellent choix :good


Vers les docks où le poids et l'ennui
Me courbent le dos
Ils arrivent le ventre alourdi
De fruits les bateaux

Ils viennent du bout du monde
Apportant avec eux
Des idées vagabondes
Aux reflets de ciels bleus
De mirages

Traînant un parfum poivré
De pays inconnus
Et d'éternels étés
Où l'on vit presque nus
Sur les plages

Moi qui n'ai connu toute ma vie
Que le ciel du nord
J'aimerais débarbouiller ce gris
En virant de bord

Emmenez-moi au bout de la terre
Emmenez-moi au pays des merveilles
Il me semble que la misère
Serait moins pénible au soleil

Dans les bars à la tombée du jour
Avec les marins
Quand on parle de filles et d'amour
Un verre à la main

Je perds la notion des choses
Et soudain ma pensée
M'enlève et me dépose
Un merveilleux été
Sur la grève

Où je vois tendant les bras
L'amour qui comme un fou
Court au devant de moi
Et je me pends au cou
De mon rêve

Quand les bars ferment, que les marins
Rejoignent leur bord
Moi je rêve encore jusqu'au matin
Debout sur le port

Emmenez-moi au bout de la terre
Emmenez-moi au pays des merveilles
Il me semble que la misère
Serait moins pénible au soleil

Un beau jour sur un rafiot craquant
De la coque au pont
Pour partir je travaillerais dans
La soute à charbon

Prenant la route qui mène
A mes rêves d'enfant
Sur des îles lointaines
Où rien n'est important
Que de vivre

Où les filles alanguies
Vous ravissent le cœur
En tressant m'a t'on dit
De ces colliers de fleurs
Qui enivrent

Je fuirais laissant là mon passé
Sans aucun remords
Sans bagage et le cœur libéré
En chantant très fort

Emmenez-moi au bout de la terre
Emmenez-moi au pays des merveilles
Il me semble que la misère
Serait moins pénible au soleil...
maniacof1
 

Messagede Madcad le 19 Jan 2007, 05:49

runaway a écrit:J'espere qu'il est mieux que ''Bon cop, bad cop''...Quel navet... :?

Ça ne se compare pas, "Bon cop..." c'est une recette populaire américaine à la sauce québécoise tandis que C.R.A.Z.Y. est un film d'auteur. Bien sûr comme disait Martin, ça touchera chacun différemment chacun selon l'âge et les références culturelles, mais ça reste un joli petit film avec un Michel Coté éblouissant. Tiens voilà ce que j'en disais à sa sortie:
Madcad a écrit:J'ai enfin vu C.R.A.Z.Y.
Énorme coup de coeur.
Mon père et ma mère sur grand écran, toute ma jeunesse sur grand écran. Jean-Marc Vallée a tout simplement volé une partie de ma vie et en a fait un film. :D

Et la musique, Patsy Cline, Charles Aznavour, The Stories, Perez Prez Prado - King of Mambo, Pink Floyd, David Bowie, The Rolling Stones, Roy Buchanan, Jefferson Airplane, Thimmy Thomas, Robert Charlebois, Elvis Presley. Fiou!

Un "Ground control to Major Tom" bouleversant, les tripes sorties.
La scène de la messe de Minuit avec "Sympathy for the devil".
Directement au Panthéon du cinéma québécois.

De l'émotion sans jamais tomber dans le mélo.
Vraiment un énorme coup de coeur.

Image
Image
Avatar de l'utilisateur
Madcad
 
Messages: 9058
Inscription: 28 Fév 2003, 04:25

Messagede Bob Cramer le 19 Jan 2007, 09:23

Je l'ai vu C.R.A.Z.Y., sans les sous-titres, j'avoue que j'ai eu du mal à plusieurs reprises :D

Mais c'est un excellent film :good
Si vous trouvez que l'éducation coûte cher, vous pouvez essayer l'ignorance Abraham Lincoln
Avatar de l'utilisateur
Bob Cramer
infââââme
 
Messages: 10735
Inscription: 24 Fév 2003, 09:26

Messagede Toma le 19 Jan 2007, 09:39

martinb a écrit:
Nelson a écrit:Il y a quelques jours, je suis tombé sur un sitcom québécois sur TV5. J'ai rigolé à plusieurs répliques.


C'était le quel? Était-ce "Le coeur a ses raisons" ?


j'attend avec impatience de pouvoir télécharger la saison 3 :good



edit: pour les têtes a claques
-je suis full sûr
-tu vas être en cover du journal à Montréal

j'dis ca, j'dis rien :D
Avatar de l'utilisateur
Toma
is so
 
Messages: 16421
Inscription: 22 Fév 2003, 18:54
Localisation: Aix en Provence

Messagede runaway le 19 Jan 2007, 18:05

cyberpresse a écrit:SELON MARC SIMONEAU

Québec perdra le championnat mondial de hockey

Presse Canadienne

Québec


Le conseiller municipal Marc Simoneau affirme que la ville de Québec est sur le point de perdre la présentation du championnat mondial de hockey en 2008.



M. Simoneau, qui fut commentateur sportif pendant de nombreuses années, a déclaré vendredi matin sur les ondes de RDI que des informateurs lui laissaient croire que Hockey Canada devrait retirer d'ici quelques jours à Québec l'organisation de cette compétition internationale diffusée dans 56 pays.

Entre-temps, des gens d'affaires dénoncent la mairesse de Québec, Andrée Boucher, qui remet en question la tenue du championnat mondial de hockey. Le président de la Chambre de commerce de Québec, Louis Duquet, l'accuse de faire du zèle en demandant au gouvernement du Québec d'endosser la ville pour la tenue du championnat.

En plus d'être conseiller à la Ville de Québec, Marc Simoneau est vice-président de la Commission de Développement économique et touristique. Il dénonce que Québec passe pour un village, selon son expression, en raison de sa piètre gestion de ce dossier depuis au moins un an.


Voila qui est d'une prime intelligence. Le tourisme en baisse, on perd (ou on veut perdre sciemment) une finale de championnat du monde Hockey qui est un equivalent inestimable de couverture de vitrine sur la ville et la province.

Ce genre d'evennement, la fin des grands projets, la fuite d'entreprise comme le Cirque du Soleil sont des signes fort que le Quebec ne va pas dans la bonne direction...
runaway
 

Messagede martinb le 19 Jan 2007, 18:33

La mairesse Boucher semble allergique avec tout ce qui rime avec événement sportifs, en particulier le hockey. Elle est pas mal plus axée sur les événements culturels. Ici, ses goûts transpirent beaucoup trop sur les goûts de ses citoyens.

Ceci dit, je trouve toujours exageré de toujours glorifier la tenue de tels événements portifs en prétextant que ça va être une vitrine formidable pour le tourisme.

Ben voyons donc! Ce sont des parties de hockey qui vont être présentées, pas des émissions touristique sur la ville de Québec. Le tour de France, peut-être que ça donnerait de la visibilité à la ville, mais des parties de hocket? Une patinoire, peu importe où elle est, je ne suis pas certain que ça fait vendre une ville.

Y a-t-il plus de monde qui veulent aller en Suède parce qu'on y a déjà présenté des championnats de hockey? Avez-vous plus envie d'aller passer une fin de semaine en Ohio à Columbus parce que les Blue Jackets y jouent? Et San Francisco, est-ce plus parce que vous avez vu la ville dans des films ou parce que les Giants ou les 49ers y jouent que ça vous tenten d'y faire un tour?

Donc pour moi c'est claire: le sport ne vend pas une ville. faites-y des films à la place.
Image
Avatar de l'utilisateur
martinb
râleurator
 
Messages: 5079
Inscription: 27 Fév 2003, 14:20
Localisation: ailleurs

Messagede Madcad le 19 Jan 2007, 18:33

runaway a écrit:
cyberpresse a écrit:SELON MARC SIMONEAU

Québec perdra le championnat mondial de hockey

Presse Canadienne

Québec


Le conseiller municipal Marc Simoneau affirme que la ville de Québec est sur le point de perdre la présentation du championnat mondial de hockey en 2008.



M. Simoneau, qui fut commentateur sportif pendant de nombreuses années, a déclaré vendredi matin sur les ondes de RDI que des informateurs lui laissaient croire que Hockey Canada devrait retirer d'ici quelques jours à Québec l'organisation de cette compétition internationale diffusée dans 56 pays.

Entre-temps, des gens d'affaires dénoncent la mairesse de Québec, Andrée Boucher, qui remet en question la tenue du championnat mondial de hockey. Le président de la Chambre de commerce de Québec, Louis Duquet, l'accuse de faire du zèle en demandant au gouvernement du Québec d'endosser la ville pour la tenue du championnat.

En plus d'être conseiller à la Ville de Québec, Marc Simoneau est vice-président de la Commission de Développement économique et touristique. Il dénonce que Québec passe pour un village, selon son expression, en raison de sa piètre gestion de ce dossier depuis au moins un an.


Voila qui est d'une prime intelligence. Le tourisme en baisse, on perd (ou on veut perdre sciemment) une finale de championnat du monde Hockey qui est un equivalent inestimable de couverture de vitrine sur la ville et la province.

Ce genre d'evennement, la fin des grands projets, la fuite d'entreprise comme le Cirque du Soleil sont des signes fort que le Quebec ne va pas dans la bonne direction...

Pour le Championnat du Monde de hockey, j'ai entendu pas mal d'infos contradictoires mais en bout de ligne si la ville de Québec par contrat est obligée d'éponger le déficit, elle a le droit de se demander si cet évènement sera rentable. Si la réponse est non, elle devrait avoir le droit de se retirer.
Tu oublies runaway que les québécois ont eu leur leçon avec les J.O. de 1976 et que ça a laissé des traces. Les grands projets, oui mais pas à n'importe quelle condition.

Le Cirque du Soleil a quitté le Québec ? :? :? :?
Image
Avatar de l'utilisateur
Madcad
 
Messages: 9058
Inscription: 28 Fév 2003, 04:25

Messagede martinb le 19 Jan 2007, 19:00

Madcad a écrit:
runaway a écrit:
cyberpresse a écrit:SELON MARC SIMONEAU

Québec perdra le championnat mondial de hockey

Presse Canadienne

Québec


Le conseiller municipal Marc Simoneau affirme que la ville de Québec est sur le point de perdre la présentation du championnat mondial de hockey en 2008.



M. Simoneau, qui fut commentateur sportif pendant de nombreuses années, a déclaré vendredi matin sur les ondes de RDI que des informateurs lui laissaient croire que Hockey Canada devrait retirer d'ici quelques jours à Québec l'organisation de cette compétition internationale diffusée dans 56 pays.

Entre-temps, des gens d'affaires dénoncent la mairesse de Québec, Andrée Boucher, qui remet en question la tenue du championnat mondial de hockey. Le président de la Chambre de commerce de Québec, Louis Duquet, l'accuse de faire du zèle en demandant au gouvernement du Québec d'endosser la ville pour la tenue du championnat.

En plus d'être conseiller à la Ville de Québec, Marc Simoneau est vice-président de la Commission de Développement économique et touristique. Il dénonce que Québec passe pour un village, selon son expression, en raison de sa piètre gestion de ce dossier depuis au moins un an.


Voila qui est d'une prime intelligence. Le tourisme en baisse, on perd (ou on veut perdre sciemment) une finale de championnat du monde Hockey qui est un equivalent inestimable de couverture de vitrine sur la ville et la province.

Ce genre d'evennement, la fin des grands projets, la fuite d'entreprise comme le Cirque du Soleil sont des signes fort que le Quebec ne va pas dans la bonne direction...

Pour le Championnat du Monde de hockey, j'ai entendu pas mal d'infos contradictoires mais en bout de ligne si la ville de Québec par contrat est obligée d'éponger le déficit, elle a le droit de se demander si cet évènement sera rentable. Si la réponse est non, elle devrait avoir le droit de se retirer.
Tu oublies runaway que les québécois ont eu leur leçon avec les J.O. de 1976 et que ça a laissé des traces. Les grands projets, oui mais pas à n'importe quelle condition.

Le Cirque du Soleil a quitté le Québec ? :? :? :?


la direction non, l'école de cirque non, le bordel, oups, la maison de Laliberté à St-Bruno non, mais les gros projet de cirques, ce n'est plus à Montréal qu'on les fait, mais à Las Vegas et ailleurs en Europe et aux États-Unis.

Ici, on aime plus s'opposer à tout projet juste parce qu'on craint que quelques BS de Pointe St-Charles deviennent accros du casino.....comme s'ils ne peuvent pas déjà l'être avec le Casino actuel, les video-pocker et loto-Québec.

ici, on n'avance pas de crainte qu'il y ait toujours quelque chose qui ne fontionne pas comme prévu.

On est sûrement trop bien dans notre petit confort actuel. le 2 tiens vaut mieux que 2 tu l'auras nous sied bien à nous québécois. On se satisfait du peu qu'on a plutôt que d'essayer d'avoir mieux.
Image
Avatar de l'utilisateur
martinb
râleurator
 
Messages: 5079
Inscription: 27 Fév 2003, 14:20
Localisation: ailleurs

Messagede Madcad le 19 Jan 2007, 22:24

martinb a écrit:
Madcad a écrit:
runaway a écrit:
cyberpresse a écrit:SELON MARC SIMONEAU

Québec perdra le championnat mondial de hockey

Presse Canadienne

Québec


Le conseiller municipal Marc Simoneau affirme que la ville de Québec est sur le point de perdre la présentation du championnat mondial de hockey en 2008.



M. Simoneau, qui fut commentateur sportif pendant de nombreuses années, a déclaré vendredi matin sur les ondes de RDI que des informateurs lui laissaient croire que Hockey Canada devrait retirer d'ici quelques jours à Québec l'organisation de cette compétition internationale diffusée dans 56 pays.

Entre-temps, des gens d'affaires dénoncent la mairesse de Québec, Andrée Boucher, qui remet en question la tenue du championnat mondial de hockey. Le président de la Chambre de commerce de Québec, Louis Duquet, l'accuse de faire du zèle en demandant au gouvernement du Québec d'endosser la ville pour la tenue du championnat.

En plus d'être conseiller à la Ville de Québec, Marc Simoneau est vice-président de la Commission de Développement économique et touristique. Il dénonce que Québec passe pour un village, selon son expression, en raison de sa piètre gestion de ce dossier depuis au moins un an.


Voila qui est d'une prime intelligence. Le tourisme en baisse, on perd (ou on veut perdre sciemment) une finale de championnat du monde Hockey qui est un equivalent inestimable de couverture de vitrine sur la ville et la province.

Ce genre d'evennement, la fin des grands projets, la fuite d'entreprise comme le Cirque du Soleil sont des signes fort que le Quebec ne va pas dans la bonne direction...

Pour le Championnat du Monde de hockey, j'ai entendu pas mal d'infos contradictoires mais en bout de ligne si la ville de Québec par contrat est obligée d'éponger le déficit, elle a le droit de se demander si cet évènement sera rentable. Si la réponse est non, elle devrait avoir le droit de se retirer.
Tu oublies runaway que les québécois ont eu leur leçon avec les J.O. de 1976 et que ça a laissé des traces. Les grands projets, oui mais pas à n'importe quelle condition.

Le Cirque du Soleil a quitté le Québec ? :? :? :?


la direction non, l'école de cirque non, le bordel, oups, la maison de Laliberté à St-Bruno non, mais les gros projet de cirques, ce n'est plus à Montréal qu'on les fait, mais à Las Vegas et ailleurs en Europe et aux États-Unis.

Ici, on aime plus s'opposer à tout projet juste parce qu'on craint que quelques BS de Pointe St-Charles deviennent accros du casino.....comme s'ils ne peuvent pas déjà l'être avec le Casino actuel, les video-pocker et loto-Québec.

ici, on n'avance pas de crainte qu'il y ait toujours quelque chose qui ne fontionne pas comme prévu.

On est sûrement trop bien dans notre petit confort actuel. le 2 tiens vaut mieux que 2 tu l'auras nous sied bien à nous québécois. On se satisfait du peu qu'on a plutôt que d'essayer d'avoir mieux.

Donc il n'y a rien de changé, sinon que le projet Cirque du Soleil-Loto-Québec est tombé à l'eau.
Ne fait pas porter toute la responsabilité de l'échec du projet aux organismes qui s'inquiétaient des conséquences sociales du casino sur une partie de la population. Lorsque la rentabilité d'un projet est clairement démontré, ce n'est pas quelques organismes de gauche ou quelques citoyens qui peuvent empêché la grosse machine de Loto-Québec ou le gouvernement d'aller de l'avant. On a qu'à regarder du coté du Mont Orford pour s'en convaincre.

Je préfère dire que nous sommes prudents plutôt que frileux.
Image
Avatar de l'utilisateur
Madcad
 
Messages: 9058
Inscription: 28 Fév 2003, 04:25

Messagede runaway le 19 Jan 2007, 23:05

martinb a écrit:La mairesse Boucher semble allergique avec tout ce qui rime avec événement sportifs, en particulier le hockey. Elle est pas mal plus axée sur les événements culturels. Ici, ses goûts transpirent beaucoup trop sur les goûts de ses citoyens.

Ceci dit, je trouve toujours exageré de toujours glorifier la tenue de tels événements portifs en prétextant que ça va être une vitrine formidable pour le tourisme.

Ben voyons donc! Ce sont des parties de hockey qui vont être présentées, pas des émissions touristique sur la ville de Québec. Le tour de France, peut-être que ça donnerait de la visibilité à la ville, mais des parties de hocket? Une patinoire, peu importe où elle est, je ne suis pas certain que ça fait vendre une ville.

Y a-t-il plus de monde qui veulent aller en Suède parce qu'on y a déjà présenté des championnats de hockey? Avez-vous plus envie d'aller passer une fin de semaine en Ohio à Columbus parce que les Blue Jackets y jouent? Et San Francisco, est-ce plus parce que vous avez vu la ville dans des films ou parce que les Giants ou les 49ers y jouent que ça vous tenten d'y faire un tour?

Donc pour moi c'est claire: le sport ne vend pas une ville. faites-y des films à la place.


Tu n'as peut-etre pas tort,. Ce n'est pas le sport qui a fait New-York, Paris ou Londres. N'empeche. Un evennement comme celui-la (Canada is Hockey, no?) va etre largement diffuse et que ce soit a Quebec fait que le nom de la ville et la province sont dans les tetes. On en parle. Et en plus si c'est bien gere (comme un tournoi de Tennis ou un GP de F1)...

Je vais te donner l'exemple d'un gars qui etait assis devant sa TV a Saint-Gilles-Les-Bains a La Reunion et qui regardait un reportage sur TF1, couvrant le GP du canada 2001, qui avait lieu sur la place Jacques Cartier de Montreal sous un beau soleil de debut d'ete. Ce gars a ete frappe, charme en 1 mn 30 et en ayant les yeux fixe sur sa petite luvarne il a dit: C'est la-bas que je veux aller.
5 mois plus tard je debarquais a Dorval. C'est peut etre rien, c'est peut etre 1000 personnes que ca va toucher, c'est peut-etre 500 indecis dans le monde qui se demandent ou aller l'ete prochain et qu'en voyant ca ils se disent, ouais, pourquoi pas? Mais comme tout evennement de cette importance, il faut aussi travailler pour rendre belle sa ville et visible. Et ce n'est certainement pas en restant anonyme avec des evennements aussi limite que le Carnaval de Quebec ou le festival d'ete que la ville va grandir...

Par contre effectivement, je ne connais pas les retombes exacte que cela peut avoir, mais ca fait des chambres d'hotels, des restos et des ventes en plus. Ca fait une belle visibilite, non pas directe, mais indirecte. Et que Quebec ne soit pas capable d'assumer cet evennement sera un grave constat d'echec. Et on me diras pas que Quebec ferait moins bien que Winnipeg!!!

Mais il est vrai que je ne suis pas objectif, je suis aller a Manchester uniquement pour voir Cantona jouer ou a Chicago pour voir Sa Majeste Jordan..






Madcad a écrit:Le Cirque du Soleil a quitté le Québec ?


Guy Laliberte a dit, au lendemain de l'annonce de son retrait du projet de Casino a Montreal, qu'il ne ferait plus de projet au Quebec et que, pour l'instant (il a bien dit pour l'instant), le Siege social resterait a Montreal. MAis que tout projet de salle ou de spectacle ne se feront plus au Quebec, les projets partiront de Las vegas. A part un spectacle sous chapiteau qui vient tous les 2 etes sur le Vieux Port...Bref, quand on voit ce que ca rapporte, ca fait mal. Le Cirque du Soleil devrait etre une locomotive pour le Quebec. Pour un peu, je serais curieux de voir si les etrangers savent que c'est Quebecois...

Guy Laliberte n'a pas attendu que le moratoire de 18 mois soit mis en branle, il a preferer partir voir ailleur (et lancer le projet en Floride d'ailleurs), la prudence a ete fatale au projet.

MAdcad a écrit:Tu oublies runaway que les québécois ont eu leur leçon avec les J.O. de 1976 et que ça a laissé des traces. Les grands projets, oui mais pas à n'importe quelle condition.


Non, justement. Je ne pense pas. Le metro de Laval, gouffre que moi, maniaco (pas toi je pense, chanceux) allons eponger. Le CHUM, gouffre avant que ca ait commence, et qui va payer??? Par contre, pour satisfaire quelques lobbyistes, on enterre un projet grandiose qui aurait eu une belle vitrine et rapporte un paquet de fric tout en rehabilitant tout un quartier...Non, les lecons ne sont pas retenus. Ce sont les conneries du genre Championnat du monde de natation ou Outgames, pour une saloperie de toit (qui ne date pas des JO) que les projets sportifs sont vus d'un mauvais oeuil maintenant. On dit qu'il faut choisir ses combats pour les gagner. Le Quebec et Montreal se battent pour des Championnats du monde de natation dont tous le monde se fout mais laisseraient partir une finale de championnat du monde de Hockey...Le monde a l'envers!

Pour les JO, je peux comprendre. Mais les JO, ca a mis Montreal sur la map du monde, et pas qu'un peu.
Et puis, ca gene personne de mettre des milliards dans un CHUM qui semble pour l'instant plus un arguement de promesse electorale qu'un veritable projet base sur du concret.

Je reste persuade que les evenements sportifs et ou culturels de grandes envergures (pas des outgames, hein...) sont essentiels a une ville et une region, pour son devellopement et sa survie. Pourquoi? Simplement parce qu'on en parle. Parce que les millions d'amateur de F1 connaissent Montreal, que les millions de ferus de Tennis connaissent Montreal, que les gens mettront Quebec dasn leurs tetes pour les celebrations des 400 ans...Et qu'une finale de championnat du monde de Hockey dans le pays du Hockey qui serait deficitaire serait un comble. Ou le signe d'une grosse defaillance dans les gestions de ce genre d'evennements.
S'il ne se passe rien, si rien n'avance, c'est le debut de la fin. J'ai malheureusemnt l'impression que le Quebec en est la. Ou ca repart ou ca s'endort. Et gare a l'endormissement. Endormissement que connaissent bien les regions en ce moment!
runaway
 

Messagede Madcad le 20 Jan 2007, 00:02

runaway a écrit:Guy Laliberte a dit, au lendemain de l'annonce de son retrait du projet de Casino a Montreal, qu'il ne ferait plus de projet au Quebec et que, pour l'instant (il a bien dit pour l'instant), le Siege social resterait a Montreal. MAis que tout projet de salle ou de spectacle ne se feront plus au Quebec, les projets partiront de Las vegas. A part un spectacle sous chapiteau qui vient tous les 2 etes sur le Vieux Port...Bref, quand on voit ce que ca rapporte, ca fait mal. Le Cirque du Soleil devrait etre une locomotive pour le Quebec. Pour un peu, je serais curieux de voir si les etrangers savent que c'est Quebecois...

Guy Laliberte n'a pas attendu que le moratoire de 18 mois soit mis en branle, il a preferer partir voir ailleur (et lancer le projet en Floride d'ailleurs), la prudence a ete fatale au projet.

J'aime bien Guy Laliberté, j'aime bien le Cirque du Soleil et moi aussi j'aimerais que le Cirque ait sa salle au Québec. Mais si le projet n'est pas rentable, Cirque du Soleil ou pas, on ne va pas couler du béton pour le plaisir de couler du béton. Maintenant que Laliberté, qui est habitué d'avoir les américains à ses pieds, soit offusqué qu'on lui mette des bâtons dans les roues, je peux comprendre. Tout ce que le rapport Coulombe demandait, c'était que les promoteurs refassent leurs devoirs car le projet était bâclé. Il a décidé de bouder, ben c'est malheureux.

runaway a écrit:... Le metro de Laval, gouffre que moi, maniaco (pas toi je pense, chanceux) allons eponger. Le CHUM, gouffre avant que ca ait commence, et qui va payer??? Par contre, pour satisfaire quelques lobbyistes, on enterre un projet grandiose qui aurait eu une belle vitrine et rapporte un paquet de fric tout en rehabilitant tout un quartier...Non, les lecons ne sont pas retenus. Ce sont les conneries du genre Championnat du monde de natation ou Outgames, pour une saloperie de toit (qui ne date pas des JO) que les projets sportifs sont vus d'un mauvais oeuil maintenant. On dit qu'il faut choisir ses combats pour les gagner. Le Quebec et Montreal se battent pour des Championnats du monde de natation dont tous le monde se fout mais laisseraient partir une finale de championnat du monde de Hockey...Le monde a l'envers!

Pour les JO, je peux comprendre. Mais les JO, ca a mis Montreal sur la map du monde, et pas qu'un peu.
Et puis, ca gene personne de mettre des milliards dans un CHUM qui semble pour l'instant plus un arguement de promesse electorale qu'un veritable projet base sur du concret.

Je reste persuade que les evenements sportifs et ou culturels de grandes envergures (pas des outgames, hein...) sont essentiels a une ville et une region, pour son devellopement et sa survie. Pourquoi? Simplement parce qu'on en parle. Parce que les millions d'amateur de F1 connaissent Montreal, que les millions de ferus de Tennis connaissent Montreal, que les gens mettront Quebec dasn leurs tetes pour les celebrations des 400 ans...Et qu'une finale de championnat du monde de Hockey dans le pays du Hockey qui serait deficitaire serait un comble. Ou le signe d'une grosse defaillance dans les gestions de ce genre d'evennements.
S'il ne se passe rien, si rien n'avance, c'est le debut de la fin. J'ai malheureusemnt l'impression que le Quebec en est la. Ou ca repart ou ca s'endort. Et gare a l'endormissement. Endormissement que connaissent bien les regions en ce moment!

Je suis plutôt d'accord avec ça, un bémol toutefois sur la valeur que tu accordes au Championnat du monde de hockey, même dans un pays de hockey comme le Québec, c'est bof, bof. Les poules A, les poules B, le Kazakstan, le québécois moyen, il s'en fout un peu.
La Coupe Canada, sorte de championat mondial sur invitation sans les B ou le Championnat de hockey junior, ça on aime.
Mais le Championnat du monde, c'est pas trop winner ici.
Image
Avatar de l'utilisateur
Madcad
 
Messages: 9058
Inscription: 28 Fév 2003, 04:25

Messagede martinb le 20 Jan 2007, 02:45

Madcad a écrit:La Coupe Canada, sorte de championat mondial sur invitation sans les B ou le Championnat de hockey junior, ça on aime.
Mais le Championnat du monde, c'est pas trop winner ici.


On devrait faire le championnat du monde des ligues de goons à St-Jean-sur-Richelieu ave les Chiefs (anciennement de Laval maintenant ici à St-Jean) cmme équipe receveuse! :D
Image
Avatar de l'utilisateur
martinb
râleurator
 
Messages: 5079
Inscription: 27 Fév 2003, 14:20
Localisation: ailleurs

Messagede Madcad le 20 Jan 2007, 03:12

martinb a écrit:
Madcad a écrit:La Coupe Canada, sorte de championat mondial sur invitation sans les B ou le Championnat de hockey junior, ça on aime.
Mais le Championnat du monde, c'est pas trop winner ici.


On devrait faire le championnat du monde des ligues de goons à St-Jean-sur-Richelieu ave les Chiefs (anciennement de Laval maintenant ici à St-Jean) cmme équipe receveuse! :D

Voilà. Ça c'est vendeur. :good
Tu soupoudres ça et là des pitounes dans les estrades et surtout tu t'assures d'avoir comme présidents d'honneur les icones du goonisme. :D

Image

Succès assuré.
Image
Avatar de l'utilisateur
Madcad
 
Messages: 9058
Inscription: 28 Fév 2003, 04:25

Messagede Madcad le 20 Jan 2007, 03:35

Radio-Canada a écrit:Sables bitumineux: l'appétit insatiable des États-Unis.

Le développement accéléré des sables bitumineux de l'Alberta aurait un lien direct avec les besoins pressants des Américains en pétrole.

En effet, au lendemain de l'élection du gouvernement Harper, en janvier dernier, les patrons de l'industrie pétrolière américaine se sont réunis à Houston, au Texas, avec les dirigeants des grands projets d'exploitation des sables bitumineux de l'Alberta pour faire le point sur la situation.

Le rapport de la rencontre, dont Zone Libre a obtenu copie, recommande de « multiplier par cinq la production des sables bitumineux sur une période relativement courte ».

Les États-Unis veulent en effet mettre fin à leur dépendance en pétrole provenant du Moyen-Orient. Dans son discours sur l'état de l'Union, il y a un an, le président George W. Bush avait déploré cette dépendance et avait proposé de réduire des trois quarts les importations de pétrole provenant de cette région.

Mais avec une production de un million de barils par jour, le Canada est déjà le principal exportateur de pétrole aux États-Unis. Augmenter la production à cinq millions de barils par jour équivaudrait au quart de la consommation américaine et à presque la moitié de ses importations totales.

Les projections contenues dans le document sont également le double de celles annoncées officiellement par l'industrie canadienne. Selon le document, elles nécessiteront de nouvelles raffineries et de nouveaux oléoducs, pour transporter le brut albertain jusqu'en Californie et dans le sud du Texas.

Ayant pris connaissance du document, le groupe environnemental Greenpeace se dit très surpris. « Moi je n'ai jamais entendu au Canada parler d'une augmentation jusqu'à cinq millions de barils par jour », dit Steven Guilbeault, directeur général de Greenpeace Québec. Rappelons qu'avec sa production actuelle de un million de barils par jour, le pétrole des sables bitumineux est aussi déjà la principale source d'augmentation des gaz à effet de serre au Canada.

Greenpeace s'inquiète d'autant plus que le document, qui est coproduit par le ministère canadien des Ressources naturelles, recommande aux gouvernements canadien et albertain de simplifier le processus d'approbation environnementale pour les projets énergétiques.

« Qu'un ministère du gouvernement canadien dans un document écrive qu'on doit faire ça, c'est quand même incroyable », juge M. Guilbeault.

Je suis en train de visionner Zone libre qui traite de la question.
En tout cas, on peut comprendre maintenant l'empressement du gouvernement conservateur à torpiller l'accord de Kyoto.
Image
Avatar de l'utilisateur
Madcad
 
Messages: 9058
Inscription: 28 Fév 2003, 04:25

Messagede maniacof1 le 20 Jan 2007, 05:42

Madcad a écrit:
martinb a écrit:
Madcad a écrit:La Coupe Canada, sorte de championat mondial sur invitation sans les B ou le Championnat de hockey junior, ça on aime.
Mais le Championnat du monde, c'est pas trop winner ici.


On devrait faire le championnat du monde des ligues de goons à St-Jean-sur-Richelieu ave les Chiefs (anciennement de Laval maintenant ici à St-Jean) cmme équipe receveuse! :D

Voilà. Ça c'est vendeur. :good
Tu soupoudres ça et là des pitounes dans les estrades et surtout tu t'assures d'avoir comme présidents d'honneur les icones du goonisme. :D

Image

Succès assuré.


tu y vas toi aussi :wink:
maniacof1
 

Messagede Madcad le 20 Jan 2007, 06:52

maniacof1 a écrit:
Madcad a écrit:Tu soupoudres ça et là des pitounes dans les estrades et surtout tu t'assures d'avoir comme présidents d'honneur les icones du goonisme. :D

tu y vas toi aussi :wink:

Merde maniaco, à chaque fois que je commence à t'apprécier, tu me fais une vacherie comme ça. :wink:
Image
Avatar de l'utilisateur
Madcad
 
Messages: 9058
Inscription: 28 Fév 2003, 04:25

Messagede runaway le 20 Jan 2007, 14:41

Madcad a écrit:
Radio-Canada a écrit:Sables bitumineux: l'appétit insatiable des États-Unis.

Le développement accéléré des sables bitumineux de l'Alberta aurait un lien direct avec les besoins pressants des Américains en pétrole.

En effet, au lendemain de l'élection du gouvernement Harper, en janvier dernier, les patrons de l'industrie pétrolière américaine se sont réunis à Houston, au Texas, avec les dirigeants des grands projets d'exploitation des sables bitumineux de l'Alberta pour faire le point sur la situation.

Le rapport de la rencontre, dont Zone Libre a obtenu copie, recommande de « multiplier par cinq la production des sables bitumineux sur une période relativement courte ».

Les États-Unis veulent en effet mettre fin à leur dépendance en pétrole provenant du Moyen-Orient. Dans son discours sur l'état de l'Union, il y a un an, le président George W. Bush avait déploré cette dépendance et avait proposé de réduire des trois quarts les importations de pétrole provenant de cette région.

Mais avec une production de un million de barils par jour, le Canada est déjà le principal exportateur de pétrole aux États-Unis. Augmenter la production à cinq millions de barils par jour équivaudrait au quart de la consommation américaine et à presque la moitié de ses importations totales.

Les projections contenues dans le document sont également le double de celles annoncées officiellement par l'industrie canadienne. Selon le document, elles nécessiteront de nouvelles raffineries et de nouveaux oléoducs, pour transporter le brut albertain jusqu'en Californie et dans le sud du Texas.

Ayant pris connaissance du document, le groupe environnemental Greenpeace se dit très surpris. « Moi je n'ai jamais entendu au Canada parler d'une augmentation jusqu'à cinq millions de barils par jour », dit Steven Guilbeault, directeur général de Greenpeace Québec. Rappelons qu'avec sa production actuelle de un million de barils par jour, le pétrole des sables bitumineux est aussi déjà la principale source d'augmentation des gaz à effet de serre au Canada.

Greenpeace s'inquiète d'autant plus que le document, qui est coproduit par le ministère canadien des Ressources naturelles, recommande aux gouvernements canadien et albertain de simplifier le processus d'approbation environnementale pour les projets énergétiques.

« Qu'un ministère du gouvernement canadien dans un document écrive qu'on doit faire ça, c'est quand même incroyable », juge M. Guilbeault.

Je suis en train de visionner Zone libre qui traite de la question.
En tout cas, on peut comprendre maintenant l'empressement du gouvernement conservateur à torpiller l'accord de Kyoto.


J'ai des doutes quand a l'effectivite de la chose et les seuls conservateurs impliques. Comment tout a pu appraitre seulement au lendemain de l'election. Je doute que les liberaux ne soit pas impliques aussi.

Mais Harper vient de debloquer 1 milliard et demi pour l'environnement. A suivre.
runaway
 

Messagede Madcad le 20 Jan 2007, 15:32

runaway a écrit:J'ai des doutes quand a l'effectivite de la chose et les seuls conservateurs impliques. Comment tout a pu appraitre seulement au lendemain de l'election. Je doute que les liberaux ne soit pas impliques aussi.

Mais Harper vient de debloquer 1 milliard et demi pour l'environnement. A suivre.

Peut-être, on verra. Dion a nié toute implication. En tout cas, on ne peut nier que la politique environnementale de Harper vient corroborer un tel plan.
Quant au milliard et 1/2 pour son nouveau plan vert, qui ne fixe à court terme aucun objectif de réduction des GES, après avoir coupé 5 milliards destinés à la lutte aux changements climatique, ça ne me jette pas à terre.
On verra bien...
Image
Avatar de l'utilisateur
Madcad
 
Messages: 9058
Inscription: 28 Fév 2003, 04:25

Messagede runaway le 20 Jan 2007, 15:38

A non, moi non plus. T'inquiete.

Mais bon, ca sent les pressions quand meme.
Perso, je me dit que ca peut etre bon pour le Canada, mais l'environnement sera surement bafoue, meme si les technologies existent pour eliminer l'effet de serre de cette surproduction. Mais tout ceci a un cout. Qui sera directement applique a la pompe. (enfin j'espere, sinon, bye-bye l'environnement)
runaway
 

Messagede maniacof1 le 21 Jan 2007, 00:01

Ce qui me fait chier avec la conscience environnemental, est que malgré nos efforts en tant que province, et même "pays" :roll: c'est difficile à dire ça.... bref, si les autres pays du même continent paticulièrement s'en contre câlice, de quossé tu veux faire.

E rien.


Quand il ne restera que huit secondes
Avant la fin de ce monde
On r'pensera au genre humain
Qui à cause de l'appât du gain
Aura amené la planète au bord du ravin
Quand il restera que huit secondes...
maniacof1
 

Messagede francis_f le 21 Jan 2007, 03:08

Tout ce que je peux vous dire mes ti papoutes... c'est que c'est bon des Poptarts ! Aussi, j'ai pas chié dans son pick up pis que si t'appelle dans les 30 prochaines minutes, on t'en shippe une poignée de plus par le vol DC132 !
Ford Focus ZX5 SES 2005
Avatar de l'utilisateur
francis_f
Le Guide de l'Auto
 
Messages: 1461
Inscription: 21 Fév 2003, 04:16
Localisation: Gatineau, Québec

Messagede Nelson le 21 Jan 2007, 04:16

martinb a écrit:
Nelson a écrit:Tiens, à propos de Québécois et de sous-titres, j'ai acheté le DVD de C.R.A.Z.Y. qui me tentait. Je vais essayer de trouver le temps de le regarder ce week-end.


J'ai hâte de voir ton analyse, car ici C.R.A.Z.Y. a été probablement un des deux ou trois films qui ont le plus marqué le cinéma québécois des 20 dernières années. Tous les 35 ans et plus retrouvent des références à leur passé dans ce film. C'est ce qui a fait en partie son succès. Pour vus français, ces références culturelles ne seront pas aussi marquées. Il ne restera alors que l'intérêt de l'histoire et la qualité du film.


Cela dit on peut être français, avoir 27 ans en 2007, et avoir également grandi en écoutant dans sa chambre à toute berzingue les Stones, le Floyd, le Jefferson Airplane, David Bowie et Roy Buchanan... ;-)

Bon, sinon, j'ai trouvé que c'était un bien joli film. L'histoire n'est pas franchement originale, mais c'est bien fichu et touchant, sans jamais tomber dans le pathos facile.
Nelson
 
Messages: 19006
Inscription: 20 Fév 2003, 13:01

Messagede Madcad le 21 Jan 2007, 06:20

Nelson a écrit:L'histoire n'est pas franchement originale, mais c'est bien fichu et touchant, sans jamais tomber dans le pathos facile.

:o
La scène où la mère apprend la mort de son fils (on ne la voit pas pleurer, mais on l'a voit s'effondrer) pendant que le père savoure Patsy Cline en est un bon exemple. Scène remarquable.
Image
Avatar de l'utilisateur
Madcad
 
Messages: 9058
Inscription: 28 Fév 2003, 04:25

Messagede Albator le 21 Jan 2007, 13:58

Perso, les têtes à claque, je trouve ça nul à chier. J'arrive pas à trouver ça drôle. Tant qu'à faire dans le genre cerveau vide, mieux vaut aller directement au but et atteindre le zéro absolu avec http://www.follerie.com et Tommy Lajoie et ses détournements de Columbo et Batman.

Dans un autre ordre d'idée:
Dernièrement, j'ai renoué avec l'humour français sur YoutUbe avec mozinor et ses détournements. Mes préférés sont Bite It, Kill Bill et James Bond. J'imagine que tout le monde ici connait déjà. :P

Bite It:
<object width="425" height="350"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/cL0HdHh5vMY"></param><param name="wmode" value="transparent"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/cL0HdHh5vMY" type="application/x-shockwave-flash" wmode="transparent" width="425" height="350"></embed></object>

James Bond et la boite à Lambert:
<object width="425" height="350"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/QMwfOV-5SDs"></param><param name="wmode" value="transparent"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/QMwfOV-5SDs" type="application/x-shockwave-flash" wmode="transparent" width="425" height="350"></embed></object>

Kill BIll:
<object width="425" height="350"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/OOVtAE_Oxiw"></param><param name="wmode" value="transparent"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/OOVtAE_Oxiw" type="application/x-shockwave-flash" wmode="transparent" width="425" height="350"></embed></object>
La chevalerie n’est pas née de la force,
mais de la résistance à la force

Image
Avatar de l'utilisateur
Albator
 
Messages: 2291
Inscription: 01 Mar 2003, 14:00
Localisation: Donnacona

Messagede runaway le 22 Jan 2007, 18:06

Un peu de politique?

cyberpresse a écrit:Le lundi 22 janvier 2007

Boisclair inquiète ses troupes

Denis Lessard

La Presse

Québec


«M. Charest, j'arrive!» Dans les minutes qui ont suivi son élection dans Pointe-aux-Trembles, André Boisclair, nouveau chef péquiste, mettait la barre bien haute pour son arrivée à l'Assemblée nationale. Son parti régnait alors sans partage sur 50 % de l'électorat et l'insatisfaction à l'endroit du gouvernement Charest était encore au zénith.

Six mois plus tard, rien ne va plus, péquistes et libéraux sont désormais à égalité dans les enquêtes d'opinion. Chez les élus péquistes, c'est la déprime. «C'est encore jouable», confie un vétéran optimiste, mais la victoire électorale à portée de main il n'y a pas si longtemps semble aujourd'hui bien incertaine.

Bien avant leur rassemblement du début février, à Québec, les péquistes partagent le même constat, sans complaisance. «Tout le monde a vu la même chose. Durant le temps des Fêtes, dans nos comtés on n'a pas entendu un seul commentaire favorable sur André Boisclair».
runaway
 

Messagede runaway le 22 Jan 2007, 18:12

Du cote d'Ottawa (un peu long, mais interressant):

le devoir a écrit: Bilan de l'an 1 - Avait-on raison d'avoir peur des bleus?
Hélène Buzzetti
Édition du samedi 20 et du dimanche 21 janvier 2007

Ottawa -- Tous s'en souviendront: il y a un an, la campagne électorale fédérale battait son plein et Paul Martin jouait son va-tout. Il invitait bloquistes et néo-démocrates à l'appuyer pour bloquer le passage à Stephen Harper, digne représentant canadien, selon lui, de «l'extrême droite des États-Unis». Le mot était par ailleurs sur à peu près toutes les lèvres des plus pessimistes: un gouvernement conservateur sera de droite et chambardera le pays. Ces prédictions se sont-elles avérées?

Un an jour pour jour après l'élection des troupes conservatrices, les constats sont partagés: si les partis d'opposition jouent leur jeu en dépeignant M. Harper comme un dangereux doctrinaire, les observateurs de la scène politique, eux, sont plus nuancés, s'étonnant de la rapidité avec laquelle le premier ministre conservateur se déplace sur l'échiquier politique et courtise ainsi un peu tout le monde.

«Les conservateurs ont su différemment, selon les thèmes, être tantôt à droite, tantôt un peu plus au centre, et à d'autres occasions plus provincialistes que ce qu'on aurait pu croire au départ», dit Jean-Herman Guay, politologue à l'Université de Sherbrooke. «Il y a eu un amalgame de réactions qui montre qu'ils ont occupé un spectre assez large.»

L'an dernier, Stephen Harper avait dû se résigner à triompher en deux temps. Aux derniers jours de la campagne, lorsqu'il avait qualifié la fonction publique fédérale de «libérale» et présenté les tribunaux comme des remparts contre les noirs desseins qu'on lui attribuait, sa popularité avait plafonné d'un coup.

À défaut de remporter une majorité, il se contenterait d'une minorité, au cours de laquelle il tenterait de rassurer la population au sujet de ses intentions véritables pour réclamer une majorité la fois suivante. Alors que cette prochaine occasion pourrait arriver bientôt, sa première année au pouvoir a-t-elle rassuré la population?

Le plus récent sondage n'est pas convaincant à cet égard. Le coup de sonde du Strategic Counsel publié cette semaine dans le Globe and Mail révèle que les conservateurs recueillent désormais 31 % des intentions de vote (contre les 36 % obtenus aux élections). Les libéraux ont repris le dessus avec 35 % (contre30 % l'an dernier). Cette fluctuation, bien que légère, est significative d'un oint de vue statistique puisque la marge d'erreur n'est que de 3 %, 19 fois sur 20.

Au Québec, les conservateurs ont perdu dix points pour stagner à 15 %. Ces points ont été récupérés par les libéraux (25 % contre 21 % l'an dernier) et par le Bloc québécois (46 % au lieu de 42 %). Dans les provinces de l'Ouest également, les conservateurs ont perdu quelques plumes (sept points) tandis qu'en Ontario, où les libéraux ont toujours été en avance, l'écart entre les deux formations s'est creusé, passant de cinq à treize points. Tout ceci fait dire au sondeur Allan Gregg que la situation est «presque identique à celle de 2004 [année où Paul Martin a obtenu sa minorité], ce qui n'augure rien de bon pour les conservateurs. Cela démontre qu'ils n'ont pas réussi à faire les percées dans les circonscriptions clés dont ils ont besoin pour obtenir une majorité».

Selon le professeur Guay, toutefois, il n'est pas trop tard pour Stephen Harper. «J'ai rarement vu un politicien capable de se déplacer aussi rapidement sur l'échiquier politique. Il y a un paradoxe: il semble aussi capable de pirouettes qu'un acrobate du Cirque du Soleil [...], mais en même temps, il projette cette image d'immobilisme, de manque de flexibilité.»

L'économiste ontarien Tom Courchesne croit pour sa part que Stephen Harper a réussi en grande partie à ressusciter l'alliance Québec-Ouest qui avait assuré le succès électoral de Brian Mulroney dans les années 80. Ceux qui déploraient que l'Alliance canadienne ait fait main basse sur le Parti progressiste-conservateur ont été confondus au moins sur un point: celui de l'accommodement avec le Québec. M. Courchesne en veut pour preuve la reconnaissance de la nation québécoise, l'octroi à la province d'un siège à l'UNESCO et la promesse de déposer une loi limitant le pouvoir fédéral de dépenser dans les sphères d'activité des provinces.

«C'est plus représentatif de l'approche Mulroney et de l'approche traditionnelle des progressistes-conservateurs, estime M. Courchesne. L'Alliance n'aurait jamais fait cela. C'est une fusion de deux partis et, sur cette question, les progressistes-conservateurs ont pris le dessus sur les alliancistes. Donc, ce n'est pas de l'extrême droite puisqu'elle ne l'aurait pas toléré.»

M. Courchesne estime que les citoyens apprécient la frugalité fédérale retrouvée sous la tutelle conservatrice, qui consiste à s'occuper d'abord des compétences fédérales comme la défense (avec des achats d'équipements militaires de plusieurs dizaines de milliards de dollars) ou encore les affaires étrangères.

Mais un gouvernement fédéral qui s'engage à ne pas empiéter dans les sphères d'activité des provinces ne sera-t-il pas de facto catalogué comme étant de droite? S'intéresser à la défense, à la justice criminelle et à la sécurité à la frontière tout en délaissant la santé et l'éducation ne vous vaut généralement pas des éloges de la part des gens plus progressistes... M. Courchesne n'est pas prêt à aller jusque-là, rappelant que les conservateurs utilisent le système de taxation en guise de politique sociale.

Ils ont par exemple annulé un programme national de garderies pour le remplacer par une prestation mensuelle de 100 $ pour les parents de jeunes enfants. Les conservateurs ont aussi offert un gros cadeau aux couples de retraités, selon M Courchesne, en leur permettant de fractionner leur revenu. «Ils ont toujours eu une vision pro-famille du système de taxation. Et voilà qu'un couple de retraités peut diviser son revenu pour réduire ses impôts. Il s'agit donc d'une politique sociale.»

Malgré cette main tendue au Québec, le taux de popularité du PC a diminué dans la province. De même, tout ne fait pas l'affaire de tous dans les provinces de l'Ouest. Par exemple, les velléités du gouvernement de démanteler la Commission canadienne du blé, qui détient un monopole de commercialisation du grain, crée des remous. Le gouvernement veut redonner le choix aux agriculteurs de passer ou non par cet organisme. Les agriculteurs du Manitoba ont été consultés par la poste à propos de cette initiative et 70 % se sont dits en désaccord. Qu'à cela ne tienne: le ministre de l'Agriculture, Chuck Strahl, s'est réjoui que près de 40 % l'appuient, «et cela, avec une question à mon avis traficotée et biaisée, après une vaste campagne de propagande».

Évidemment, le bilan que font les partis d'opposition de la première année au pouvoir de M. Harper est moins nuancé. Du côté bloquiste, on déplore le «simplisme» des conservateurs, qui s'entêtent à prendre des décisions en apparence populaires mais qui n'ont pas les effets escomptés dans la réalité. «Il y a les bons et les méchants, ceux qui sont avec nous ou contre nous, le noir et le blanc. Les nuances n'existent pas au paradis des conservateurs», déplore le chef Gilles Duceppe.

Pour M. Duceppe, si le bilan des conservateurs n'est pas aussi désastreux qu'on le craignait, il ne faut pas y voir un adoucissement de leurs positions mais plutôt une obligation circonstancielle. «Une chance qu'ils sont minoritaires parce qu'il y a beaucoup de choses qui auraient été faites», continue-t-il, rappelant le vote sur les mariages gais qui auraient été annulés puisque la très grande majorité des députés conservateurs ont voté pour rouvrir la question.

Au NPD, on trouve la politique étrangère du gouvernement trop calquée sur celle des États-Unis. Mais le chef Jack Layton reconnaît que le repositionnement canadien sur la question du Moyen-Orient (M. Harper a suscité la controverse en jugeant «mesuré» le pilonnage israélien au Liban l'été dernier) avait commencé sous les libéraux.

«Il a été fortement à droite en matière de politiques étrangères, dit M. Layton. Il a poursuivi la politique de Paul Martin là-dessus, une politique en accord avec l'approche de George W. Bush et la Maison-Blanche en ce qui concerne l'Afghanistan.»

Il est vrai que ce côté idéologique dénoncé par l'opposition s'illustre à merveille par les politiques environnementales du gouvernement. Allergique aux cibles de réduction des émissions atmosphériques prévues au protocole de Kyoto, Stephen Harper a vite annoncé qu'elles étaient impossibles à atteindre. Une quinzaine de programmes sont alors passés à la trappe, dont le populaire ÉnerGuide, alors que même les fonctionnaires du ministère des Ressources naturelles le disaient efficace.

Ce dernier programme, qu'Ottawa s'apprête à ressusciter sous un autre nom, a été aboli parce que, répétait le ministre Gary Lunn, plus de 50 % de l'enveloppe servait à payer des inspections. Le dédain avec lequel le ministre parlait de ces inspections laissait croire qu'il les apparentait à des frais d'administration. (En vérité, ces inspections guidaient le propriétaire dans les travaux de rénovation à accomplir par la suite, à ses frais.)

D'autres décisions, rappelle Gilles Duceppe, semblent aussi être guidées par l'idéologie. C'est le cas entre autres des compressions imposées à Condition féminine Canada ou de l'abolition du programme de contestation judiciaire par lequel des groupes minoritaires pouvaient contester des décisions gouvernementales devant les tribunaux sans se ruiner. Mentionnons aussi la fermeture des centres de tatouage dans les prisons, qui permettaient d'éviter la propagation de maladies très coûteuses en médicaments pour les prisons...

Sans compter que le gouvernement s'est mis à dos le milieu judiciaire non seulement avec son approche musclée en justice criminelle mais aussi avec les modifications apportées au système de sélection des juges fédéraux. Le ministre précédent, Vic Toews (maintenant remplacé par Rob Nicholson), avait décidé de placer des représentants policiers au sein des comités de sélection invités à faire des recommandations au ministre. Il avait aussi soumis le nouveau candidat à la Cour suprême à un interrogatoire public mené par les députés en comité parlementaire.

Le chroniqueur du Toronto Star Jim Travers écrivait cette semaine que «dans l'univers de l'éthique circonstancielle des conservateurs, chaque promesse non tenue vient avec une explication». Il soulignait que les conservateurs sont facilement revenus sur leur parole, par exemple en nommant un sénateur au cabinet, en recrutant le ministre libéral David Emerson, en accueillant l'autre transfuge Wajid Khan ou encore en décidant d'imposer les fiducies de revenu. Si M. Travers y voit là quelque chose de malsain, d'autres, comme Jean-Herman Guay, y lisent un pragmatisme dont sont capables les conservateurs lorsqu'ils jugent qu'une situation requiert un traitement différent de celui promis en campagne électorale.
runaway
 

Suivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités