Humour...

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: Humour...

Messagede Nono le 13 Mar 2019, 21:13

Ouais_supère a écrit:Est-ce que la "technique" de Portman est à blâmer plutôt que le fait qu'elle soit mauvaise actrice (je ne le pense pas nécessairement, c'est pour la discussion), dans le sens "Ça ne marche pas lorsqu'elle est à l'écran" ?

En d'autres termes, est-ce qu'être un comédien moyen empêche d'enseigner les techniques de comédie ?
(le timing, le rapport au corps, etc.)


Bonne question tiens. Ça me fait penser à tous ces gens qui se rendent compte à 40 ans qu'ils ont raté leur vie et rien foutu et qui deviennent Coach de vie. :D
Nono
 
Messages: 404
Inscription: 18 Juin 2016, 14:12

Re: Humour...

Messagede Silverwitch le 14 Mar 2019, 10:51

Hugues a écrit:Spéciale dédicace Silverwitch...

Ca vient d'être lancé:
Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher



:D
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27723
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Humour...

Messagede Silverwitch le 14 Mar 2019, 10:59

Ouais_supère a écrit:Est-ce que la "technique" de Portman est à blâmer plutôt que le fait qu'elle soit mauvaise actrice (je ne le pense pas nécessairement, c'est pour la discussion), dans le sens "Ça ne marche pas lorsqu'elle est à l'écran" ?

En d'autres termes, est-ce qu'être un comédien moyen empêche d'enseigner les techniques de comédie ?
(le timing, le rapport au corps, etc.)


Je n'ai rien contre Natalie Portman, enfin rien de spécial. C'est une actrice charmante et un peu pâle, comme il y en a régulièrement. Faute de rencontrer de grands cinéastes dans des grands films. Contre le discours qui valorise excessivement le travail, l'effort (et donc le mérite), je crois plutôt en ce domaine à un don, une capacité à convoquer épisodiquement. Bref, la technique du comédien s'apprend.... pour jouer au théâtre.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27723
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Humour...

Messagede Stéphane le 14 Mar 2019, 11:19

C'est un peu l'impression que j'ai. Au théatre, on "joue" un personnage, alors qu'au cinéma, on demande plus souvent que les personnages soient "incarnés", réalistes,...
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 45129
Inscription: 16 Déc 2004, 23:19

Re: Humour...

Messagede Silverwitch le 14 Mar 2019, 11:26

Stéphane a écrit:C'est un peu l'impression que j'ai. Au théatre, on "joue" un personnage, alors qu'au cinéma, on demande plus souvent que les personnages soient "incarnés", réalistes,...


:o

Exactement. Au théâtre, il faut se battre pour exister (pour poser et projeter sa voix, pour maîtriser son texte, la diction, le rythme, apprivoiser la scène), quand au cinéma, il convient presque exclusivement d'être. Au cinéma, les acteurs sont des apparitions, au théâtre des sportifs.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27723
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Humour...

Messagede Ouais_supère le 14 Mar 2019, 11:27

Moi aussi.

Encore que même au théâtre si le don est absent, il ne reste qu'un instant pénible.
Ouais_supère
 
Messages: 21526
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: Humour...

Messagede sheon le 14 Mar 2019, 11:37

Ouais, voir Francis Huster sur les planches, c'est toujours un moment pénible.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 19909
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Humour...

Messagede Stéphane le 14 Mar 2019, 12:04

Ouais_supère a écrit:Moi aussi.

Encore que même au théâtre si le don est absent, il ne reste qu'un instant pénible.



Surtout au théâtre.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 45129
Inscription: 16 Déc 2004, 23:19

Re: Humour...

Messagede Ouais_supère le 14 Mar 2019, 12:20

Dans le théâtre classique, on peut apprécier une virtuosité même si on ne sent rien, c'est dans d'autres propositions que l'absence de présence "naturelle" est difficile à supporter.
Ouais_supère
 
Messages: 21526
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: Humour...

Messagede Cortese le 14 Mar 2019, 12:45

J'ai un copain qui a eu une petite carrière de comédien. Bon ça n'a pas trop marché mais il a beaucoup bossé le jeu d'acteur (Stanislavsky, ce genre de truc que je n'ai pas retenu). Quand il me parle des petits rôles qu'il a tenu dans des films, il me disait toujours "Font chier ces metteurs en scène, quand je leur demande comment interpréter le rôle ils me disent toujours "tu fais comme si tu étais dans la vie de tous les jours" ! ". C'est vrai que c'est spécial. Tu m'étonnes que le spectateur (enfin... ce qu'il en reste) se fasse chier aussi devant ces trucs.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30559
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Humour...

Messagede Silverwitch le 14 Mar 2019, 15:52

Cortese a écrit:J'ai un copain qui a eu une petite carrière de comédien. Bon ça n'a pas trop marché mais il a beaucoup bossé le jeu d'acteur (Stanislavsky, ce genre de truc que je n'ai pas retenu). Quand il me parle des petits rôles qu'il a tenu dans des films, il me disait toujours "Font chier ces metteurs en scène, quand je leur demande comment interpréter le rôle ils me disent toujours "tu fais comme si tu étais dans la vie de tous les jours" ! ". C'est vrai que c'est spécial. Tu m'étonnes que le spectateur (enfin... ce qu'il en reste) se fasse chier aussi devant ces trucs.


La preuve:


Extrait de "My Darling Clementine", de John Ford

Le cinéma opère un déplacement du point de vue, par la présence de la caméra, qui matérialise la présence d'un regard extérieur. Au théâtre classique, c'est le texte qui domine, dans l'art ancien du conte, c'est le récitant qui tient ce rôle (et joue tous les rôles).

Le rôle de l'acteur se réduit à l'apparition. Ce qu'il paraît plutôt que ce qu'il fait (dit). La mise en scène de Ford représente parfaitement cette transformation, il n'y a qu'un premier rôle, et sans faire offense au génial Henry Fonda, au grand Walter Brennan, ou à Alan Mowbray, aucun d'entre eux n'occupe cette place déterminante.

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher

La première partie de la séquence, pour remettre dans le contexte, génial.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27723
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Humour...

Messagede Cortese le 14 Mar 2019, 18:32

Le rôle de l'acteur se réduit à l'apparition.


Alors que reproche t-on au juste à cette pauvre Natalie Portman ? Elle joue mal ? Si c'est un spectre elle n'a pas besoin de jouer, ni bien ni mal. C'est ce que déplorait mon copain : on lui demandait de ne pas jouer, de ne pas exister en tant que professionnel quoi. Si c'était pour "jouer" le rôle d'un garçon de café qu'on l'avait payé on aurait pu recruter avantageusement le premier garçon de café du coin venu.
Enfin, j'en parle en tant qu'ilote, mais personnellement ce que je vois dans l'extrait de My Darling Clementine, c'est que tous les personnages y sont stéréotypés (même pour 1946), ce sont des caricatures (ce qui fait mes délices, tout comme il faisait les délices de mon père et on n'était surement pas les seuls). Ils n'échappent donc pas au schématisme du théâtre classique, et je crois que ce schématisme est indispensable au jeu à trois entre les acteurs le réalisateur et le spectateur. Le cinéma est une équation à trois inconnues au lieu de deux au théatre, mais sur le fond ça ne change pas grand chose. Ce qui me frappe toujours dans le cinéma contemporain (ce mot qui semble porter une sorte de malédiction avec lui), c'est la rage destructrice de stéréotypes qui semble le motiver plus que tout (on se demande bien pourquoi, c'est gentil les stéréotypes, c'est un peu comme les pièces du jeu d'échec, c'est toujours la même chose mais jamais vraiment pareil). Pourquoi faire des films de fiction si on a la rage du réalisme jusqu'au boutiste ? Autant tourner des documentaires animaliers. C'est passionnant l'éthologie. L'autre j'écoutais Tobie Nathan faire le lien entre le Freud de la deuxième partie (que je ne m'étais jamais expliqué) de "L'Homme Moïse" et les dernières recherches en éthologie. C'est donne quand même moins envie de bailler qu'une Palme d'Or standard (j'ai failli écrire stéréotypée).
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30559
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Humour...

Messagede Silverwitch le 14 Mar 2019, 19:13

Cortese a écrit:Alors que reproche t-on au juste à cette pauvre Natalie Portman ? Elle joue mal ? Si c'est un spectre elle n'a pas besoin de jouer, ni bien ni mal. C'est ce que déplorait mon copain : on lui demandait de ne pas jouer, de ne pas exister en tant que professionnel quoi. Si c'était pour "jouer" le rôle d'un garçon de café qu'on l'avait payé on aurait pu recruter avantageusement le premier garçon de café du coin venu.


Oui, enfin pas particulièrement bien ou mal, d'ailleurs. Je ne lui reproche rien, à quoi bon blâmer un caillou d'être perdu au milieu des autres ? En revanche, si je peux me permettre, ce que supportait mal ton copain acteur, c'est de s'apercevoir qu'il pouvait effectivement parfois être remplacé par le premier venu, par un acteur sans métier, par un amateur qui a la gueule de l'emploi ou par un plus charismatique.

Pour être un bon acteur, le métier est souvent sans intérêt, le travail un pis aller, la technique une sale manie.

Cortese a écrit:Enfin, j'en parle en tant qu'ilote, mais personnellement ce que je vois dans l'extrait de My Darling Clementine, c'est que tous les personnages y sont stéréotypés (même pour 1946), ce sont des caricatures (ce qui fait mes délices, tout comme il faisait les délices de mon père et on n'était surement pas les seuls). Ils n'échappent donc pas au schématisme du théâtre classique, et je crois que ce schématisme est indispensable au jeu à trois entre les acteurs le réalisateur et le spectateur.


Oui, absolument, le cinéma est un art de représentation, caricatures, schémas, tout ce que tu veux, sont des accélérateurs de fiction et d'identification pour le spectateur.

Cortese a écrit: Le cinéma est une équation à trois inconnues au lieu de deux au théatre, mais sur le fond ça ne change pas grand chose.


En fait ça change beaucoup de choses pour la place de l'acteur (plus que pour celle du spectateur), mais ça serait un peu long.

Cortese a écrit:Pourquoi faire des films de fiction si on a la rage du réalisme jusqu'au boutiste ? Autant tourner des documentaires animaliers. C'est passionnant l'éthologie. L'autre j'écoutais Tobie Nathan faire le lien entre le Freud de la deuxième partie (que je ne m'étais jamais expliqué) de "L'Homme Moïse" et les dernières recherches en éthologie. C'est donne quand même moins envie de bailler qu'une Palme d'Or standard (j'ai failli écrire stéréotypée).


Le réalisme en tant qu'esthétique ou procédé peut être un "déguisement mensonger" du réel. Car enfin, reprenons: si le réalisme est un piège, ce n'est pas qu'il s'approcherait trop du réel (ce vers quoi l'on va) mais plutôt en ce qu'il nous en éloigne (la réalité qui s'impose à nous). La représentation part du cliché, si tu veux, pour approcher le réel, le vrai et l'universel. Comment d'un corps singulier (celui de Henry Fonda ou de Maureen O'Hara) accéder à l'universalité de l'être humain, sa royauté comme on dit dans un français un peu éteint.

Les mauvais acteurs font écran (ils sont assez rares, malgré tout), les grands acteurs ouvrent infiniment pour accueillir chacun des spectateurs. Et le travail n'y fera rien. Dès l'enfance, dès l'adolescence, un gamin sera formidable sans rien y faire, et toute sa vie, son jeu ressemblera à celui de ses premiers films, car enfin au cinéma, jouer ou ne pas jouer n'a guère d'importance (y compris pour les seconds rôles, c'est une affaire d'écriture), il faut être, il faut paraître, il faut apparaître. Que pouvons-nous y faire ? Rien du tout. Sinon blâmer les scénaristes, les réalisateurs, à qui l'on demande le travail, l'imagination. L'acteur est une bulle de savon. S'il veut croire à ses préparations mentales, au charabia, aux gris gris, si ça l'aide à mieux être identique à lui-même, tant mieux pour les spectateurs. Tant pis pour Natalie Portman, et les gentils aspirants acteurs qui croient sincèrement qu'elle peut leur transmettre un pouvoir, une leçon ou un talent qu'elle serait bien incapable de nommer, non pas tant parce qu'il lui fait défaut, mais parce qu'il ne se partage ni ne se transmet au cinéma.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27723
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Humour...

Messagede Ouais_supère le 14 Mar 2019, 19:28

Silverwitch a écrit:
En fait ça change beaucoup de choses pour la place de l'acteur (plus que pour celle du spectateur), mais ça serait un peu long.



Tu pourrais conseiller une bibliographie ?
Ouais_supère
 
Messages: 21526
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: Humour...

Messagede Silverwitch le 14 Mar 2019, 19:42

Ouais_supère a écrit:
Silverwitch a écrit:
En fait ça change beaucoup de choses pour la place de l'acteur (plus que pour celle du spectateur), mais ça serait un peu long.



Tu pourrais conseiller une bibliographie ?


J'aimerais bien ! Mais je n'ai rien de très convaincant à proposer sur la question du point de vue (ou de la focalisation comme disent les théoriciens français un peu barbares à ce sujet), et encore moins sur la place de l'acteur de cinéma. Il faut regarder la circulation, le fil invisible qui relie des éléments disparates:


"The Hunchback of Notre-Dame", 1939

(Pardon pour la digression)
Dernière édition par Silverwitch le 14 Mar 2019, 19:48, édité 1 fois.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27723
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Humour...

Messagede Ouais_supère le 14 Mar 2019, 19:47

Ok, tant pis.
Ouais_supère
 
Messages: 21526
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: Humour...

Messagede Silverwitch le 14 Mar 2019, 19:52

Ouais_supère a écrit:Ok, tant pis.


Ce n'est pas forcément un mal. L'art est un moyen: connaissance du réel et intuition de la justesse.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27723
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Humour...

Messagede Rainier le 20 Mar 2019, 11:47

la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 14738
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Humour...

Messagede sheon le 20 Mar 2019, 12:18

Dany Noé.
Bon courage :?
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 19909
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Humour...

Messagede rozz le 20 Mar 2019, 12:22

Rainier a écrit:Pas mal le prénom Lanesra, aussi :good
ouais, ca sonne mieux Gsp en tout cas ! :D
rozz
 
Messages: 4082
Inscription: 01 Déc 2010, 11:38
Localisation: là où il fait froid l´matin

Re: Humour...

Messagede Rainier le 20 Mar 2019, 12:36

rozz a écrit:
Rainier a écrit:Pas mal le prénom Lanesra, aussi :good
ouais, ca sonne mieux Gsp en tout cas ! :D


Moi j'aime bien Niamreg Tnias Sirap, ça donne un petit parfum d'exotisme, d'Extrême Orient.
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 14738
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Humour...

Messagede zolthar le 20 Mar 2019, 18:39



Un message rassurant pour Theresa (la pauvre)

:D
Image
Avatar de l'utilisateur
zolthar
est nul en maths
 
Messages: 5839
Inscription: 19 Fév 2003, 18:23
Localisation: Derrière le gros n'oeil

Re: Humour...

Messagede Ouais_supère le 27 Mar 2019, 22:08

Ouais_supère
 
Messages: 21526
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: Humour...

Messagede sheon le 29 Mar 2019, 16:07

:good
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 19909
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Humour...

Messagede Hugues le 12 Avr 2019, 20:00



Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 1953
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Humour...

Messagede sheon le 13 Avr 2019, 15:50

:10:
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 19909
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Humour...

Messagede Hugues le 19 Avr 2019, 10:33

C'est la guerre!

Alexandre Astier en conflit avec Édouard Baer : "Je regrette d'en arriver là"


"Je signe uniquement par lacheté physique"

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 1953
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Humour...

Messagede sheon le 19 Avr 2019, 12:58

:lol:
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 19909
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Humour...

Messagede sheon le 09 Mai 2019, 19:04

Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 19909
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Humour...

Messagede Hugues le 09 Mai 2019, 19:09



Les cris commencent à 3:30 environ..

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 1953
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Humour...

Messagede Ouais_supère le 09 Mai 2019, 19:51

Le mec est TRÈS bon, sur le plan de la comédie.
Timing, regard...
Ouais_supère
 
Messages: 21526
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Précédente

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron