Topic Espace/Astronomie

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: Topic Espace/Astronomie

Messagede DCP le 09 Fév 2018, 12:14

Une image vaut mille mots.... :prost:
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 23108
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: Topic Espace/Astronomie

Messagede Hugues le 09 Fév 2018, 17:27

Bon finalement nouvelle correction, elle ira même pas jusqu'à la ceinture d'astéroïde, Elon Musk s'est encore trompé

La position et le vecteur vitesse a été communiquée par SpaceX au Jet Propulsion Laboratory.

Et c'est dans leur base de donnée donc le JPL peut simuler sa trajectoire, on peut maintenant simuler sa trajectoire présente et future sur tous les sites de simulation qui usent de cette base comme source de données :

Par exemple
http://orbitsimulator.com/gravitySimulatorCloud/simulations/1436303468965_orbitViewer.html

Quand vous voyez Import object tapez au choix:
-143205 (sa numérotation officielle sans oublier le - devant)
roadster
spacex


Et vous aurez une vue en 3D du système solaire sur laquelle vous pouvez manipuler les angles de vues et le temps.

Bon par contre il y a un bogue ce site 3D, il a tendance à mal gérer les gravités trop fortes (quand les objets sont trop à proximité de la Terre par exemple).
Donc il vaut mieux n'importer le roadster qu'une fois avancé en mars (car à ce moment là, il va demander au JPL [qui fait toujours des calculs corrects eux] la position du roadster en mars et comme la gravité est bien plus faible en mars le reste de ses calculs futurs sera bon)
Alors que si on l'importe de JPL à notre date présente, éh bien il va faire des calculs maladroits avec la gravité trop forte actuelle ce qui va dévier de la réalité à venir.

Hugues
Hugues
 

Re: Topic Espace/Astronomie

Messagede Aiello le 12 Fév 2018, 15:09

Image
Image
Avatar de l'utilisateur
Aiello
Supertouriste
 
Messages: 20938
Inscription: 04 Mar 2003, 22:58
Localisation: Quelque part dans le Devon

Re: Topic Espace/Astronomie

Messagede heow le 12 Fév 2018, 15:25

C'est un roadster 2008 qui a été envoyé, pas la future version 2020. Le roadster n'est plus produit depuis 2012, la nouvelle version prévue pour 2020 n'a pas grand chose à voir.

Donc cette blague est incorrecte. :D
Image
Avatar de l'utilisateur
heow
 
Messages: 1690
Inscription: 03 Déc 2003, 01:53

Re: Topic Espace/Astronomie

Messagede Hugues le 12 Fév 2018, 15:27

Apparemment des pièces composites du Tesla 2008 étaient fabriqués en Ille-et-Vilaine et Mayenne.

Hugues
Hugues
 

Re: Topic Espace/Astronomie

Messagede heow le 12 Fév 2018, 15:36

Le chassis était produit par Lotus, l'idée initiale était "simplement" de prendre un chassis de Lotus Elise, prendre une licence d'un moteur électrique existant, caler 400kg de batteries et youplaboum.
Sauf que rien ne se passait comme prévu, tout le chassis était à revoir pour passer les crashtests, au final ça n'avait plus rien en commun ou presque avec une Lotus Elise.

P'tet que Lotus fait des trucs dans la Mayenne alors ? Sur le Roadster il me semble pas que Tesla produisait des pièces du chassis.

En tout cas c'est un miracle que Tesla existe encore quand on a suivi un peu l'histoire du roadster, une catastrophe cette voiture.
Image
Avatar de l'utilisateur
heow
 
Messages: 1690
Inscription: 03 Déc 2003, 01:53

Re: Topic Espace/Astronomie

Messagede heow le 12 Fév 2018, 16:44

http://blogs.esa.int/janwoerner/2018/02/11/europes-move/

Le boss de l'ESA Johann-Dietrich Wörner semble l'avoir mauvaise.

Suite au lancement de la Falcon heavy, sa "réponse" fout mal à l'aise.

- D'abord on commence sur le Brexit vite fait
- Puis, SpaceX c'est sympa mais c'est beaucoup de marketing hein, ils envoient une voiture dans l'espace, youhou!
- Puis "moi j'avais dit hein, faut que pour Ariane 6 on ait des boosters réutilisables, mais malheureusement c'est pas passé, JE L'AVAIS DIT POURTANT regardez, c'est là que je l'avais dit" (n'oublions pas que jusqu'alors, le message de l'ESA c'était uniquement "les boosters réutilisables c'est du flan, cette techno n'a pas fait ses preuves" :lol:

Bon, ce message semble surtout adressé à Macron/Merkel pour rappeler qu'il existe et qu'il a besoin de moyens cela dit.

L'avenir d'Arianespace n'est pas vraiment en jeu à court/moyen terme, le marché est suffisamment en croissance pour que SpaceX ne prenne pas tout avec ses Falcon 9, Ariane 5 a un taux de fiabilité excellent, difficile d'imaginer que l'Europe passe par des lanceurs étrangers pour ses satellites militaires et autres missions "sensibles", reste que l'image est très écornée dans l'histoire.

Mais une fois que SpaceX aura son rythme de croisière, commercialement ça sera compliqué pour Arianespace de facturer le même service 2 fois plus cher, il leur restera les miettes.
Dernière édition par heow le 12 Fév 2018, 17:10, édité 2 fois.
Image
Avatar de l'utilisateur
heow
 
Messages: 1690
Inscription: 03 Déc 2003, 01:53

Re: Topic Espace/Astronomie

Messagede Hugues le 12 Fév 2018, 16:47

heow a écrit:Le chassis était produit par Lotus, l'idée initiale était "simplement" de prendre un chassis de Lotus Elise, prendre une licence d'un moteur électrique existant, caler 400kg de batteries et youplaboum.
Sauf que rien ne se passait comme prévu, tout le chassis était à revoir pour passer les crashtests, au final ça n'avait plus rien en commun ou presque avec une Lotus Elise.

P'tet que Lotus fait des trucs dans la Mayenne alors ? Sur le Roadster il me semble pas que Tesla produisait des pièces du chassis.

En tout cas c'est un miracle que Tesla existe encore quand on a suivi un peu l'histoire du roadster, une catastrophe cette voiture.


Aucune idée...

Je ne fais que le perroquet de cette lecture..

La voiture de l’espace a des origines bretonnes

À bord de Falcon Heavy, la fusée lancée ce mardi par la société du milliardaire américain Elon Musk, se trouve un roadster décapotable rouge dont une partie de la carrosserie a été produite près de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine).



Hugues
Hugues
 

Re: Topic Espace/Astronomie

Messagede sheon le 12 Fév 2018, 17:02

D'un autre côté, chez Ouest France, ils trouveraient des origines bretonnes à Geronimo.
Donnez une Ferrari à Leclerc et on n'en parle plus.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 18004
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Topic Espace/Astronomie

Messagede sccc le 13 Fév 2018, 22:48

Hugues a écrit:Apparemment des pièces composites du Tesla 2008 étaient fabriqués en Ille-et-Vilaine et Mayenne.

Hugues

Et peut-être que le dessinateur du volant a mangé du sanglier français avant d’accoucher du dessin.
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 19172
Inscription: 22 Fév 2003, 19:32
Localisation: Belgique

Re: Topic Espace/Astronomie

Messagede Tarod le 18 Fév 2018, 01:16

Plusieurs personnes qui suivent beaucoup tout ce qui touche à la conquête de l'espace m'ont dit que SpaceX allait enterrer une grande partie des lanceurs actuels (dont Ariane). Si j'ai bien compris l'an dernier ils n'ont rien raté (ni mise sur orbite, ni atterrissage) et cette année la dernière évolution vise à permettre 1 lancer par jour :eek:
Mais jusque là Ariane était toujours n°1 comment c'est possible qu'en quelques années ils se fassent dépasser? SpaceX a réalisé un bond technologique si important?
Avatar de l'utilisateur
Tarod
 
Messages: 6216
Inscription: 06 Mar 2011, 14:11
Localisation: Los Angeles

Re: Topic Espace/Astronomie

Messagede heow le 18 Fév 2018, 11:07

Les tarifs de SpaceX sont grosso merdo 2x plus bas (bon, c'est très variable, selon la masse à mettre en orbite et sur quelle orbite). Chose qui peut sembler anecdotique mais qui a quand même donné un coup de pied dans la fourmilière, leurs tarifs sont publics.

http://www.spacex.com/about/capabilities

Jusqu'alors, ce secteur c'était surtout "bon, combien tu peux payer, je vais voir quel tarif je te fais".

La possibilité de faire 1 lancement par jour, le marché n'y est pas du tout, il y a de la marge avant qu'on en ait besoin.

Pour la technologie, Arianespace ne croyait pas du tout aux lanceurs réutilisables, et leur principal argument c'est la fiabilité. Ils utilisent des Ariane 5 et des Soyouz avec un taux de réussite nickel. Je pense qu'ils étaient persuadé que SpaceX allait se vautrer pas mal de fois avec des charges commerciales à bord, et que ça refroidirait beaucoup de clients de passer par eux, mettant en valeur Arianespace et ses lanceurs qui ont plus que fait leur preuve.
Sauf qu'au final les Falcon 9 (principal lanceur de SpaceX) ont peu d'échec, donc l'argument fiabilité d'Arianespace a du mal à se distinguer.
Il faut comprendre aussi que SpaceX est une boite privée dont les développements sont actés rapidement. On peut comprendre qu'Arianespace, dirigée par l'ESA (agence spatiale européenne), soit beaucoup moins "agile", chaque évolution doit passer par 150 comités, sur des plans à 20-30 ans, avec des budgets négociés auprès des états membres, bref tout un process bureaucratique mis à mal quand une jeune boîte arrive à faire le même boulot en quelques années.
Image
Avatar de l'utilisateur
heow
 
Messages: 1690
Inscription: 03 Déc 2003, 01:53

Re: Topic Espace/Astronomie

Messagede Tarod le 19 Fév 2018, 05:09

OK en gros SpaceX a réussi de construire un lanceur plus puissant (avec une configuration encore plus grosse avec le Heavy) aussi fiable et beaucoup moins cher :eek:

Depuis 3 ans je bosse dans une boite de recherche dans le secteur pharmaceutique, je comprends que dans un domaine comme celui là c'est possible de faire un bond en avant énorme sans que personne ne s'y attende (comme c'est possible sur le web ou ailleurs) mais lancer des satellites ça mobilise toute une batterie de technologies différentes. J'ai du mal à comprendre comment en quelque années une entreprise privée avec des moyens limités comparés à ce dont a bénéficié Ariane ou même la Navette spatiale puisse sortir un lanceur de référence sans que personne n'ait le temps de voir venir quoi que ce soit.
Avatar de l'utilisateur
Tarod
 
Messages: 6216
Inscription: 06 Mar 2011, 14:11
Localisation: Los Angeles

Re: Topic Espace/Astronomie

Messagede sheon le 19 Fév 2018, 11:41

Donnez une Ferrari à Leclerc et on n'en parle plus.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 18004
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Topic Espace/Astronomie

Messagede heow le 19 Fév 2018, 12:16

Tarod a écrit:OK en gros SpaceX a réussi de construire un lanceur plus puissant (avec une configuration encore plus grosse avec le Heavy) aussi fiable et beaucoup moins cher :eek:

Depuis 3 ans je bosse dans une boite de recherche dans le secteur pharmaceutique, je comprends que dans un domaine comme celui là c'est possible de faire un bond en avant énorme sans que personne ne s'y attende (comme c'est possible sur le web ou ailleurs) mais lancer des satellites ça mobilise toute une batterie de technologies différentes. J'ai du mal à comprendre comment en quelque années une entreprise privée avec des moyens limités comparés à ce dont a bénéficié Ariane ou même la Navette spatiale puisse sortir un lanceur de référence sans que personne n'ait le temps de voir venir quoi que ce soit.



Falcon 9 n'est pas plus puissante qu'Ariane 5, c'est dans la même catégorie.
Falcon Heavy emporte beaucoup plus par contre.

Pour donner une idée:
Image

Les charges utiles sont variables pour SpaceX, selon s'ils récupèrent les premiers étages ou non. Récupérer les boosters a un "coût" en carburant que tu te fais chier à faire décoller, résultat, récupérer 2 (ou 3) premiers étages = emmener moins de charge utile. Quand tu ne te fais pas chier à récupérer les premiers étages, tu peux envoyer plus de charge utile, mais ça te coûte plus cher.

Pour l'avancée technologique, bien que ça soit impressionnant de voir les boosters se reposer, c'est pas là la grosse innovation à mes yeux. Si tu regardes le tableau, tu vois que même en mode "expendable" (donc une Falcon 9 dont on ne récupère pas le premier étage), ça reste 2 fois moins cher qu'Ariane 5.

SpaceX a depuis le début développé son moteur (Merlin) pour que ça soit le même moteur utilisé sur le premier et le second étage. Ce n'est le cas d'aucun autre lanceur, qui utilisent des moteurs différents sur les deux étages. Ca peut sembler anecdotique, mais les économies d'échelle que tu peux faire en produisant toujours le même moteur sont assez énormes. Sur une Falcon 9 ils utilisent 10 moteurs Merlin (9 sur le premier étage, puis un seul sur le second étage). Quand tu produis 10 fois la même chose pour une seule fusée, ça devient assez simple (même si la conception initiale est un enfer quand le but est de pouvoir récupérer les dits-moteurs). D'autre part, ce moteur (comme la plupart des composants chez SpaceX) est fait en interne, tu n'as pas 3.000 fournisseurs à gérer qui se prennent chacun des marges astronomiques. Le marché public américain est assez parlant, on parle souvent de "cost-plus", c'est à dire que si jamais un sous-traitant se retrouve avec des coûts supplémentaires pour X ou Y raison, sa facture est automatiquement validée. Autrement dit, un sous-traitant n'a strictement AUCUNE raison de baisser ses coûts (à moins d'être en compétition, mais sur le marché spatial pendant longtemps, la compétition était faible).

Pour l'effet de surprise, c'est surtout qu'Arianespace et les autres lanceurs du marché se targuait d'une expérience hors pair, avec une fiabilité à quasi 100% (suffit de voir la liste des lancements depuis 20 ans: https://fr.wikipedia.org/wiki/Ariane_5# ... lancements ). Ils se reposent là dessus et ça fonctionne pour beaucoup de clients. Quand tu envoies un satellite militaire à 1 milliard, en vrai tu t'en fous que le lancement te coûte 100 ou 200 millions, tu veux être SUR que ton satellite sera en orbite sans emmerdes. Sauf que forcément, plus SpaceX envoie de de Falcon 9 avec succès, plus l'argument de fiabilité historique pour Arianespace perd de sa superbe.

La prochaine grosse évolution pour SpaceX c'est le BFR (Big Falcon Rocket ou Big Fucking Rocket, selon), là c'est un lanceur de la taille d'une Saturn V, récupérable/ré-utilisable, qui remplacera les Falcon 9 et Falcon Heavy complètement (l'idée étant de récupérer toute la fusée en intégralité, d'un bloc) avec pour objectif la colonisation de Mars. Le moteur Raptor qui va équiper la BFR est en phase de test il en aura 42 par fusée, SpaceX veut construire la première BFR de test cette année, la faire décoller en sub-orbital en 2019 (donc juste décoller sur 100km max, puis la faire se reposer), avant des premiers vols pour Mars en 2022, et vols habités pour Mars en 2024.

Bon, entre les annonces initiales de calendrier d'Elon Musk et la réalité, il y a toujours un gap, c'est un peu le running gag, mais la vérité est que ce qu'il annonce est toujours plus ou moins réalisé au final, avec du retard, mais ça se fait quand même.
Image
Avatar de l'utilisateur
heow
 
Messages: 1690
Inscription: 03 Déc 2003, 01:53

Re: Topic Espace/Astronomie

Messagede Hugues le 17 Mar 2018, 13:39



Hugues
Hugues
 

Re: Topic Espace/Astronomie

Messagede Hugues le 16 Avr 2018, 18:37



Hugues
Hugues
 

Précédente

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Ahrefs [Bot] et 9 invités