La "constitution" européenne (analyse page 8)

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Ouais_supère le 01 Sep 2018, 17:50

Stéphane a écrit:y a que Bévé pour croire que le coucher de soleil sera moins beau à 21h30 qu'à 22h30


C'est un grand romantique, on le sent tout de suite.
Ouais_supère
 
Messages: 20923
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede denim le 01 Sep 2018, 18:04

Feyd a écrit:Vous allez voir que pour des raisons débiles tel le tourisme ils vont nous garder l'horaire estival ces cons.

Je bouilli déjà en entendant ceux dire "ouai fo garder l'heure d'été car c cool, les soirées sont plus longue pour fair la teuf entre amis autour du barbeuc". :|

PS : Ha je vois que Denim pense comme moi lol


et oui qu'est ce que tu veux.
ce pays ils veulent le transformer en parc de loisirs.
ils oublient une chose c'est que les loisirs ça a un coût.
et c'est pas avec le niveau économique de la France que les gens vont se le permettre.
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 12:51

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede B.Verkiler le 03 Sep 2018, 11:38

Stéphane a écrit:y a que Bévé pour croire que le coucher de soleil sera moins beau à 21h30 qu'à 22h30


Je n'ai jamais parlé de couchers de soleil.
B.Verkiler
 
Messages: 32171
Inscription: 26 Fév 2003, 13:19

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Rainier le 20 Sep 2018, 12:39

Vive l'Europe !

L'Europe vient de conclure une enquête entamée en décembre 2015.
Sur McDonald's.
En cause, l'accord passé avec le Luxembourg qui lui a permis d'éviter de payer un milliard d'euros d'impôts en Europe entre 2009 et 2013.
Conclusion de l'enquête: cette évasion fiscale était légale. McDonald's ne doit rien.
Les grands groupes américains ont encore de beaux jours devant eux en Europe...
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 14390
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Marlaga le 20 Sep 2018, 13:22

Rainier a écrit:Vive l'Europe !

L'Europe vient de conclure une enquête entamée en décembre 2015.
Sur McDonald's.
En cause, l'accord passé avec le Luxembourg qui lui a permis d'éviter de payer un milliard d'euros d'impôts en Europe entre 2009 et 2013.
Conclusion de l'enquête: cette évasion fiscale était légale. McDonald's ne doit rien.
Les grands groupes américains ont encore de beaux jours devant eux en Europe...


Trois ans d'enquête qui ont coûté combien aux contribuables européens ? :roll:
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 20963
Inscription: 12 Mar 2007, 08:45

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Rainier le 20 Sep 2018, 13:33

Marlaga a écrit:
Rainier a écrit:Vive l'Europe !

L'Europe vient de conclure une enquête entamée en décembre 2015.
Sur McDonald's.
En cause, l'accord passé avec le Luxembourg qui lui a permis d'éviter de payer un milliard d'euros d'impôts en Europe entre 2009 et 2013.
Conclusion de l'enquête: cette évasion fiscale était légale. McDonald's ne doit rien.
Les grands groupes américains ont encore de beaux jours devant eux en Europe...


Trois ans d'enquête qui ont coûté combien aux contribuables européens ? :roll:


Oui mais ça a permis de payer grassement tout un tas de personnes ! Même si ça n'a servi à rien :D
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 14390
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Nicklaus le 20 Sep 2018, 14:37

Faudrait leur faire un procès pour emplois fictifs.
Image
Il va sûrement revenir...sûrement.
http://fr.twitch.tv/nicklaus1980
Avatar de l'utilisateur
Nicklaus
Je vous emmerde et je rentre à ma maison
 
Messages: 56351
Inscription: 21 Fév 2003, 08:19
Localisation: North Park

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Hugues le 24 Oct 2018, 22:55





Et Pierrot n'est pas content:




Voili voilà..

Gouvernement (quoi qu'on puisse penser de ses orientations) nommé en accord avec le vote souverain du peuple contre instance non élue...

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Ouais_supère le 24 Oct 2018, 23:13

C'est lamentable.
Ouais_supère
 
Messages: 20923
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Porcaro56 le 25 Oct 2018, 08:34

Ouais_supère a écrit:C'est lamentable.

C est excellent. Moscovici esrt une vraie daube
Avatar de l'utilisateur
Porcaro56
 
Messages: 1471
Inscription: 15 Oct 2017, 15:38
Localisation: france

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Maverick le 25 Oct 2018, 09:35

Je n'ai entendu nulle part pourquoi le budget Italien a été rejeté. Une idée ?
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 36911
Inscription: 21 Fév 2003, 23:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Porcaro56 le 25 Oct 2018, 09:47

Maverick a écrit:Je n'ai entendu nulle part pourquoi le budget Italien a été rejeté. Une idée ?

Google est ton ami
Avatar de l'utilisateur
Porcaro56
 
Messages: 1471
Inscription: 15 Oct 2017, 15:38
Localisation: france

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Hugues le 25 Oct 2018, 11:42

Mésaventure pour l'excellent compte de l'assocation Critique de la Raison Européenne de l' Institut d'études politiques de Paris (ce qui me fait penser, que j'ai quelques chose d'il y a quelque temps à partager) (compte(s) et association(s) qui me fait(font) dire aussi qu'il y semble heureusement y avoir une relève intéressante à venir) :








Et finalement:


C'était inévitable:




Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Hugues le 26 Oct 2018, 12:21

:D :D :good :10:


Du troll de haut niveau et une question très sérieuse à la fois :good

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Hugues le 26 Oct 2018, 14:22

Comme c'est en lien avec le budget italien, je met ça ici:



Je recommande d'écouter les inepties d'Aphatie, pour juger de la propagande quotidienne en France, d'un petit monde qui veut garder le pouvoir.

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Stéphane le 29 Oct 2018, 19:55

Bon, les états ont décidé qu'en fait, non, on va pas arrêter de changer l'heure. Enfin, pas de suite....
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 44383
Inscription: 16 Déc 2004, 22:19

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Cortese le 29 Oct 2018, 20:26

Stéphane a écrit:Bon, les états ont décidé qu'en fait, non, on va pas arrêter de changer l'heure. Enfin, pas de suite....

Il est urgent de ne rien décider , c'est trop prise de tête. :lol:
Ouf, c'est pas le rêve mais au moins on échappe à cette saloperie d'heure d'été en hiver. J'aurais jamais pensé que donner l'heure nous ferait chier à ce point.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30281
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Stéphane le 31 Oct 2018, 14:28

Je mets ça ici.

Je vais à Agadir le week-end prochain, jusque là c'est cool. Le hic, on doit s'organiser pour les navettes aéroport hotel, tout ça.

Et ben devinez quoi, vendredi passé, le 26, ils ont décidé qu'en fait, ils changaient plus l'heure (il changeaient en même temps que nous, en principe, le 28). Mais comme tout se fait maintenant automatiquement(sauf les bonnes vieilles montres analogique), les serveurs mondiaux des interwebs sont dans le caca et c'est très compliqué pour plein de gens.

Je peux comprendre que certains pays de l'UE veuillent prendre du temps pour faire ça bien, mais entre un délais de 48h et un délais de 18 mois, je crois qu'il y a moyen de trouver un peu plus au milieu.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 44383
Inscription: 16 Déc 2004, 22:19

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Ouais_supère le 31 Oct 2018, 21:05

Je suis en Turquie, ils ont eu le même problème il y a 3 ans.
Ouais_supère
 
Messages: 20923
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Aym le 01 Nov 2018, 13:26

Et le Brésil vient de décider de repousser le changement d'heure du week-end du 4 au week-end du 18, ce qui a d'ailleurs obligé les organisateurs du GP à décaler tous les horaires d'une heure.

Tous ces gens qui décident ça ne pensent pas aux pauvres développeurs qui doivent attendre la mise à jour java qui va bien pour gérer tout ça :D
L'informatique n'est pas une science exacte, on n'est jamais à l'abri d'un succès
Avatar de l'utilisateur
Aym
papaquintintien
 
Messages: 25751
Inscription: 18 Fév 2003, 18:05
Localisation: Toulouse

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Stéphane le 01 Nov 2018, 13:35

Il est vraiment temps de se débarrasser de ce truc.

Je m'en bats les couilles de pas avoir la même heure que les pays voisins (faut bien avoir une limite quelque part), je veux bien garder l'heure d'été si il faut, mais ces changements d'heure "volants", c'est vraiment pire que tout.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 44383
Inscription: 16 Déc 2004, 22:19

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Cortese le 01 Nov 2018, 17:54

Le plus simple c'est d'arrêter de jouer comme des enfants avec l'heure, qui est une notion astronomique et de se démerder chacun avec ses horaires (qui sont des notions commerciales ou administratives).
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30281
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Hugues le 07 Nov 2018, 10:41



Voilà voilà...

Le harro médiatique corporatiste...

Et quelques années plus tard, qu'en reste-t-il ?
La vérité.

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Rainier le 07 Nov 2018, 15:37

Une tribune de JP Chevenement toujours aussi intéressant à lire :


Tribune de Jean-Pierre Chevènement, Marianne, 2 novembre 2018.
Au sein d'une UE apathique face aux visées américaines, la France se doit de retrouver une réelle politique d'indépendance.

La vassalisation actuelle de l'Europe, telle qu'on peut l'observer face aux initiatives de Donald Trump, a des racines très anciennes. L' « Euramérique » n'est pas tombée du ciel. Ainsi, c'est sous Obama qu'a été imposée l'extraterritorialité du droit américain.

Ce qui est nouveau, avec Donald Trump, ce n'est pas la volonté de prolonger la suprématie des Etats-Unis au XXIe siècle pour enrayer la montée en puissance de la Chine. Ce sont les méthodes : ainsi la remise en cause du dogme libre-échangiste par un protectionnisme destiné à restaurer le « site de production » américain, ou la dénonciation unilatérale de l'accord de dénucléarisation de l'Iran de juillet 2015 pour imposer un blocus destiné à saper la prépondérance de ce pays au Moyen-Orient, résultat non voulu de la guerre du Golfe.

Timide riposte

Face à la taxation de l'acier et de l'aluminium par les Etats-Unis, l'Union européenne n'a exercé qu'une timide riposte en taxant le beurre de cacahuètes. Inversement, elle hésite à taxer les GAFA. L'Allemagne sait qu'elle n'est pas en position de force. Son commerce extérieur est excédentaire de 49 milliards d'euros sur les Etats-Unis. Elle est prise en otage à travers son industrie automobile, très fortement implantée sur le marché américain. Elle craint la taxation de ses grosses cylindrées. C'est la raison pour laquelle l'Europe tout entière fait profil bas, dans une guerre commerciale d'ailleurs principalement dirigée contre la Chine, dont l'excédent commercial sur les Etats-Unis approche les 244 milliards d'euros !


Les Européens ont des intérêts légitimes à défendre aussi bien vis-à-vis de la Chine que des Etats-Unis. Mais il ne leur est pas encore venu à l'esprit que la bonne posture pour les défendre était l'indépendance. Le marché unique européen est un immense marché. La place de l'Union européenne dans le commerce international est bien supérieure à celle des Etats-Unis. Mais ceux-ci sont un Etat, tandis que l'Union européenne à 27 est majoritairement composée d'Etats dont la protection américaine est l'horizon et le libre-échangisme la philosophie. Le marché européen n'est un atout que sur le papier. Atout entièrement virtuel, impotence conjuguée bien réelle !

L'Union européenne paraît ainsi bien incapable de desserrer les pinces du G2, c'est-à-dire du condominium sino-américain sur le monde, dont l'horizon, en quelques années, s'est considérablement rapproché.

L'Europe assiste comme médusée au changement de paradigme qui caractérise la politique américaine, la substitution au libre-échangisme et au multilatéralisme des quatre dernières décennies d'une juxtaposition de « deals » pragmatiques (ainsi l'accord avec le Mexique) ou brutaux : ainsi la dénonciation du traité - dit " 5+1" - avec l'Iran et le rétablissement d'un blocus destiné à provoquer un «changement de régime».

Les cinq autres pays signataires (France, Grande-Bretagne, Russie, Chine plus l'Allemagne) peuvent bien déclarer maintenir leur signature au bas du traité de dénucléarisation de l'Iran. Les entreprises européennes, quant à elles, ne maintiennent pas leurs projets d'investissements. C'est ainsi que Total, Renault, Peugeot et Airbus ont plié bagage avant toute concertation entre Européens. Si « juteux » que soit le marché iranien, les intérêts de nos entreprises aux Etats-Unis sont plus considérables encore. Leur peur des sanctions extraterritoriales l'emporte sur toute autre considération. La France, et les autres pays européens, se trouvent ainsi piégés par la « globalisation ». L'extraterritorialité du droit américain s'impose, parce que dans l'esprit des dirigeants européens, il n'y a pas de substitut historiquement concevable à la suprématie américaine. Envolées les illusions du multilatéralisme, les gouvernements européens n'attendent un répit provisoire d'ailleurs que d'un changement de majorité au Congrès en novembre prochain.

C'est dire que notre diplomatie est littéralement tétanisée par un rapport de forces doublement défavorable : d'abord entre les Etats-Unis et l'Europe au détriment de celle-ci, et ensuite en Europe même, par le déséquilibre croissant entre l'Allemagne et la France, lui-même conséquence des choix erronés faits dans la période 1980-1990 : ralliement au néolibéralisme, au prétexte de « l'Europe ».

L'administration américaine, à travers le système Swift qui régit les transactions financières internationales, connaît parfaitement celles qui dérogent aux règles qu'elle a fixées à l'encontre des pays considérés par elle comme « déviants ». Pour échapper aux sanctions extraterritoriales américaines, le nouveau ministre des Affaires étrangères allemand, Heiko Maas, a proposé dans une déclaration à la presse de construire un système financier indépendant des Etats-Unis et du dollar, une sorte de « Fonds monétaire européen », et un système de paiement Swift associé qui permettrait de s'affranchir des contrôles de l'administration américaine. Que n'avait-il pas dit ! Il s'est fait immédiatement tancer par la chancelière, nullement désireuse de s'engager dans une confrontation avec Donald Trump.

En France, notre ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a, lui aussi, souhaité « la création d'instruments de financement indépendants qui n'existent pas aujourd'hui [...] pour que l'Europe soit un continent souverain et non un vassal ». A défaut d'outil européen, on pourrait envisager la création d'une institution du type BFCE (Banque française du commerce extérieur), travaillant uniquement en euros et n'utilisant que des équipements dans lesquels n'entrerait aucun composant américain. Cela, la France, à une autre époque, était capable de le faire pour se doter d'une force de dissuasion. Elle n'en paraît plus capable aujourd'hui, car il lui faudrait pour cela agir de manière autonome.

Or l'euro, malgré les rodomontades qui ont précédé l'adoption du traité de Maastricht, n'a pas été créé pour concurrencer le dollar : il n'est que son petit frère qui doit lui tenir la main. Certes l'euro représente plus d'un quart des réserves des banques centrales et un cinquième des transactions mondiales. Mais la part de l'Europe dans le commerce mondial est bien supérieure à celle des Etats-Unis. Ce qui fait défaut chez les Européens, c'est la volonté politique. Pour que l'euro pèse, il faudrait sans doute des émissions d'obligations en euros dont l'Allemagne ne veut pas. Comment sortir de ce cercle vicieux de l' « Euramérique » ? La souveraineté implique une volonté, c'est-à-dire un effort. La vassalité est un confort. Les Européens jusqu'ici s'en sont accommodés.

Savoir "jouer mondial"

Ne serait-il pas temps pour la France de réapprendre à « jouer mondial », d'anticiper sur la réforme du système monétaire international et sur l'avènement d'une « Europe européenne » ? Notre politique n'est pas vouée au suivisme. Elle devrait épouser davantage les contours d'un monde de plus en plus polycentrique. L'indépendance est un bien en soi, quel que soit le cadre dans lequel elle s'exerce, parce qu'elle permet de « faire levier ».

Rien ne doit empêcher la France de se doter des moyens d'une politique indépendante pour défendre ses intérêts légitimes. Charles de Gaulle, alors président de la République, lançait cette boutade : « Mon verre est petit. Mais je bois dans mon verre. Et je trinque tout alentour ! » Avec l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie, bien sûr, mais aussi la Russie sans laquelle il n'y a pas d'Europe européenne, sans oublier en route la Grande-Bretagne et pour finir les Etats-Unis et la Chine qui ne sont pas les ennemis de la France. A la bonne vôtre !
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 14390
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Hugues le 13 Nov 2018, 11:59

Un texte vertigineux de clarté, qui mériterait bien aussi d'être dans le sujet Macron tant ce personnage est celui qui diffuse cette propagande qui transforme des démocrates en des méchants pas beaux, associe cette recherche de démocratie, de souveraineté populaire à des monstres.. (lire le texte ci-dessous pour le comprendre). Mais bon double poster c'est pas bien parait-il alors hein...



Image

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Ouais_supère le 13 Nov 2018, 14:13

:good
Ouais_supère
 
Messages: 20923
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Hugues le 24 Nov 2018, 18:59



Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Hugues le 02 Déc 2018, 20:42

Ici ou dans "gilets jaunes"...

C'est à peu près pareil..






Voilà voilà...

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Hugues le 02 Déc 2018, 21:39



Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Ouais_supère le 02 Déc 2018, 22:21

Tu leurs confies la France que t'as mis des siècles à construire, et un an et demi après ils t'annoncent qu'ils cèdent la boîte à un gros repreneur.
Ouais_supère
 
Messages: 20923
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Hugues le 02 Déc 2018, 22:45



Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Rainier le 02 Déc 2018, 23:34

Hugues a écrit:






Aurélien Tâche, on peut dire qu'il porte bien son nom.
Et l'autre, Amélie de Montchalin, sans oublier Aurore Bergé (qui un an avant soutenait JF Poisson avant de lui préférer Fillon puis de se faire élire sur la liste LREM des Yvelines)...

Comment, on a pu voter pour des gens pareils :eek: :eek: (pas moi, hein, j'ai voté pour le représentant de NDA)
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 14390
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Hugues le 03 Déc 2018, 12:21



En fait la trahison à la nation devrait couvrir ce genre de programme politique..

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Ouais_supère le 03 Déc 2018, 12:49

Ça, pour le coup, ça "rappelle les heures les plus sombres de l'histoire".
Ouais_supère
 
Messages: 20923
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Hugues le 03 Déc 2018, 14:19



Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Maverick le 03 Déc 2018, 16:57

J'appelle ça une trahison.
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 36911
Inscription: 21 Fév 2003, 23:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Sylex le 03 Déc 2018, 20:09

The amount of energy necessary to refute bullshit is an order of magnitude bigger than to produce it.
Avatar de l'utilisateur
Sylex
 
Messages: 2507
Inscription: 20 Avr 2012, 13:29

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Hugues le 03 Déc 2018, 22:52



Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Hugues le 04 Déc 2018, 12:31

Nathalie Loiseau s'enorgueillit de ses consultatoins sur "l'Europe" ... (évidemment on dit pas Union Européenne, il "vaut mieux" confondre les deux..)



Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Stéphane le 12 Déc 2018, 13:28

Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 44383
Inscription: 16 Déc 2004, 22:19

Re: La "constitution" européenne (analyse page 8)

Messagede Waddle le 12 Déc 2018, 16:20

Bravo. On va signer des accords de libre échange avec le monde entier.
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 22022
Inscription: 10 Mai 2003, 17:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Gill et 9 invités