La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 16 Fév 2018, 11:24

Je sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression que tu n'aimes pas Mélanie Laurent.
Ouais_supère
 
Messages: 20114
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 16 Fév 2018, 11:35

Moi ? Nooooooooon !

On est tous des cons.
Mais certains plus que d'autres.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 17925
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 16 Fév 2018, 11:51

:D
Ouais_supère
 
Messages: 20114
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 16 Fév 2018, 12:05

Mais sinon, juste pour t'embêter :

sheon a écrit:Enfin, pardon, je suis un peu dur : elle joue à la perfection son personnage hautain, snobinard et prétentieux, mais c'est un rôle de composition.


Du coup, non, en fait, puisqu'elle est vraiment comme ça elle ne compose rien du tout, si ?

Par contre, dès qu'il s'agit de jouer un peu la comédie, c'est la catastrophe, on se croirait à un spectacle de CM2. Le pire, c'est que c'est la seule qui ne cadre pas avec l'époque : tous les autres acteurs font un effort dans leur manière de s'exprimer et de se comporter, mais elle non, elle doit imaginer que c'est le film qui doit s'adapter à Mélanie Laurent et non l'inverse.


Mais si on sent l'effort chez l'acteur, c'est que c'est raté, donc dans un sens c'est elle qui a raison. :D

Ceci dit je n'aime pas du tout ce que j'ai vu de cette actrice jusqu'à présent.
C'est-à-dire le film chiant avec Kad où son frère est mort mais elle le sait pas (ouuuuuups, spoil !!!!), et Inglorious Basterds où pour le coup elle compose grave et c'est affreux.
Ouais_supère
 
Messages: 20114
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 16 Fév 2018, 12:11

:evil: :evil:
Il n'y a qu'un seul film où je ne l'ai pas trouvée mauvaise, c'était Dikkenek. Mais elle n'avait pas encore la grosse tête, à l'époque.
On est tous des cons.
Mais certains plus que d'autres.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 17925
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 16 Fév 2018, 12:12

Et sinon, encore, hier, on a commencé à regarder Valerian & la cité gnagnagna.

Commencé, parce que décidément, je suis pas en forme, j'ai commencé à piquer du nez après 1h01 de film, mais ce dernier m'a pas trop aidé non plus...
Ouais_supère
 
Messages: 20114
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 16 Fév 2018, 12:13

sheon a écrit::evil: :evil:
Il n'y a qu'un seul film où je ne l'ai pas trouvée mauvaise, c'était Dikkenek. Mais elle n'avait pas encore la grosse tête, à l'époque.


Oh merde, c'est vrai, elle joue dans Dikkenek !

Elle devait être bonne dedans, parce que je me la rappelais plus. :D
Ouais_supère
 
Messages: 20114
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 16 Fév 2018, 12:36

Ouais_supère a écrit:Et sinon, encore, hier, on a commencé à regarder Valerian & la cité gnagnagna.

Commencé, parce que décidément, je suis pas en forme, j'ai commencé à piquer du nez après 1h01 de film, mais ce dernier m'a pas trop aidé non plus...

Image

J'espère que t'as bien aimé la scène d'introduction, avec les améwicains qui dansent en apesanteur avec les Chinois, et qui ensuite accueillent dans leur station spatiale internationale les représentants des autres peuples terrestres, habillés avec des tenues traditionnelles folkloriques, avant d'accueillir les extra-terrestres de la même manière. Une grande leçon d'ouverture d'esprit :lol:
On est tous des cons.
Mais certains plus que d'autres.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 17925
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 16 Fév 2018, 12:40

Image
Ouais_supère
 
Messages: 20114
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 16 Fév 2018, 12:41

:lol:
On est tous des cons.
Mais certains plus que d'autres.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 17925
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Rainier le 16 Fév 2018, 13:14

Ouais_supère a écrit:M
C'est-à-dire le film chiant avec Kad où son frère est mort mais elle le sait pas


"Je vais bien, ne t'en fais pas" , je n'ai pas du tout trouvé "chiant" ce film. Bien au contraire.

"Inglorious Basterds", là oui, chiant et ridicule.
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 13971
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 16 Fév 2018, 17:51

Je vais vous mettre d'accord, en mariant vos propositions..

L'un et l'autre sont mauvais (et même chiants si vous voulez que j'emploie ce terme)

Ne me remerciez pas, c'est gratuit. :D

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Silverwitch le 26 Fév 2018, 11:22

Vu Three Billboards. Pas très convaincue. Film sympathique, plein de bonnes intentions, acteurs formidables (même Sam Rockwell), mais quel foutoir ! Tout est complaisamment souligné, un peu poseur, sans trop d'idées sinon d'empiler comme des perles des facilités dramaturgiques que seul John Ford pourrait faire passer, quand le film ne tombe pas dans le grand guignol. Reste un discours, ou plutôt un propos, intéressant sur la vengeance, la justice, la souffrance du survivant, porté par une actrice extra qui trouve un rôle à sa mesure.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27569
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 26 Fév 2018, 14:18

Plutôt d'accord sur l'ensemble...

Sauf que, je corrige une erreur qui ne cadre pas avec le reste du message

Silverwitch a écrit:Vu Three Billboards. Pas très convaincue. Film sympathique, plein de bonnes intentions, acteurs formidables (même Sam Rockwell), mais quel foutoir ! Tout est complaisamment souligné, un peu poseur, sans trop d'idées sinon d'empiler comme des perles des facilités dramaturgiques que seul John Ford pourrait faire passer, quand le film ne tombe pas dans le grand guignol. Reste un discours, ou plutôt un propos, intéressant sur la vengeance, la justice, la souffrance du survivant, porté par une actrice extra qui trouve un rôle à sa mesure.


"Pas très convaincue, mais convaincue quand même un petit peu."

Voilà, comme ça l'intro fait moins sévère, et est fidèle au reste...

:oops:

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 26 Fév 2018, 14:32

Hugues a écrit:- 3 Billboards : Les Panneaux de la vengeance (Three Billboards Outside Ebbing, Missouri) de Martin McDonagh: c'est oui ! (je vais développer)


Voilà donc ce que j'avais écrit le mois dernier mais j'avais gardé de côté...

Souvent confondu avec l'actualité absurde des derniers mois,
le film est un film u contraire sur l'aveuglement que crée la douleur (presque tous les personnages à mon sens souffrent dans le film), et en contrepoint, sur la rédemption qu'on peut trouver en découvrant l'autre, y compris l'ennemi, comme un semblable.
(En renonçant donc au poison de la revanche.)

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Silverwitch le 26 Fév 2018, 19:26

Hugues a écrit:Plutôt d'accord sur l'ensemble...

Sauf que, je corrige une erreur qui ne cadre pas avec le reste du message

Silverwitch a écrit:Vu Three Billboards. Pas très convaincue. Film sympathique, plein de bonnes intentions, acteurs formidables (même Sam Rockwell), mais quel foutoir ! Tout est complaisamment souligné, un peu poseur, sans trop d'idées sinon d'empiler comme des perles des facilités dramaturgiques que seul John Ford pourrait faire passer, quand le film ne tombe pas dans le grand guignol. Reste un discours, ou plutôt un propos, intéressant sur la vengeance, la justice, la souffrance du survivant, porté par une actrice extra qui trouve un rôle à sa mesure.


"Pas très convaincue, mais convaincue quand même un petit peu."

Voilà, comme ça l'intro fait moins sévère, et est fidèle au reste...

:oops:

Hugues


Quand j'écrivais pas très convaincue, c'était par politesse pour ne froisser personne ! Le film sabote avec application tout ce qui pourrait le sauver. Dès la première séquence, c'était mal embarqué. Et jusqu'à la fin... Quand un film ralentit, ralentit pour bien te faire voir ce qu'il veut te dire, c'est mauvais signe. Or c'est un peu la marque de fabrique du film: même si vous regardez ailleurs, vous ne louperez rien.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27569
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede DCP le 26 Fév 2018, 19:29

Silverwitch a écrit:
Hugues a écrit:Plutôt d'accord sur l'ensemble...

Sauf que, je corrige une erreur qui ne cadre pas avec le reste du message

Silverwitch a écrit:Vu Three Billboards. Pas très convaincue. Film sympathique, plein de bonnes intentions, acteurs formidables (même Sam Rockwell), mais quel foutoir ! Tout est complaisamment souligné, un peu poseur, sans trop d'idées sinon d'empiler comme des perles des facilités dramaturgiques que seul John Ford pourrait faire passer, quand le film ne tombe pas dans le grand guignol. Reste un discours, ou plutôt un propos, intéressant sur la vengeance, la justice, la souffrance du survivant, porté par une actrice extra qui trouve un rôle à sa mesure.


"Pas très convaincue, mais convaincue quand même un petit peu."

Voilà, comme ça l'intro fait moins sévère, et est fidèle au reste...

:oops:

Hugues


Quand j'écrivais pas très convaincue, c'était par politesse pour ne froisser personne ! Le film sabote avec application tout ce qui pourrait le sauver. Dès la première séquence, c'était mal embarqué. Et jusqu'à la fin... Quand un film ralentit, ralentit pour bien te faire voir ce qu'il veut te dire, c'est mauvais signe. Or c'est un peu la marque de fabrique du film: même si vous regardez ailleurs, vous ne louperez rien.


C'est à la mode de ralentir, tant sur les routes qu'au cinéma, apparemment.... :jesors:
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 22915
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Silverwitch le 26 Fév 2018, 19:59

DCP a écrit:C'est à la mode de ralentir, tant sur les routes qu'au cinéma, apparemment.... :jesors:


:D

Pas de place pour la surprise, pour la rapidité. Quand c'est un moment important, on ralentit, on ralentit et interdiction de regarder ailleurs.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27569
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 26 Fév 2018, 20:14

C'est le principe du voyeurisme dans la vraie vie, y'a pas de raison que ça marche pas aussi au cinéma. Il n'y a qu'Yves Montand qui écrase l'accélérateur quand il voit un accident.
Mais bon il faut savoir ce qu'on veut comme public aussi.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29851
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede DCP le 26 Fév 2018, 20:22

Silverwitch a écrit:
DCP a écrit:C'est à la mode de ralentir, tant sur les routes qu'au cinéma, apparemment.... :jesors:


:D

Pas de place pour la surprise, pour la rapidité. Quand c'est un moment important, on ralentit, on ralentit et interdiction de regarder ailleurs.


Personnellement, j'ai plutôt tendance à regarder ailleurs comme cela devient trop lent...(honte à moi, je suis un mauvais spectateur..).et, à moins que la scène soit spécialement bien faite, j'ai l'impression que l'on retiendra plus une scène avec un élément de surprise, cela nous frappera plus....tandis que si l'on arrive à anticiper le déroulement vu que la scène est lente, elle restera moins dans nos mémoires....
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 22915
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Silverwitch le 27 Fév 2018, 10:58

Cortese a écrit:C'est le principe du voyeurisme dans la vraie vie, y'a pas de raison que ça marche pas aussi au cinéma. Il n'y a qu'Yves Montand qui écrase l'accélérateur quand il voit un accident.
Mais bon il faut savoir ce qu'on veut comme public aussi.


:o

C'est un enjeu esthétique, narratif, dramaturgique autant qu'une morale de la représentation. Le film dont je parle ici, Three Billboards tombe du côté du mélo. De ce qu'on pourrait qualifier selon ta proposition de voyeurisme des sentiments (ou de voyeurisme sentimental, ce qui revient à peu près au même). Pour le reste, il fait preuve d'une certaine retenue ou d'une certaine tenue (sinon deux scènes violentes très discutables, dont je ne dirai rien si vous n'avez pas vu le film).
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27569
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Silverwitch le 27 Fév 2018, 11:09

DCP a écrit:Personnellement, j'ai plutôt tendance à regarder ailleurs comme cela devient trop lent...(honte à moi, je suis un mauvais spectateur..).et, à moins que la scène soit spécialement bien faite, j'ai l'impression que l'on retiendra plus une scène avec un élément de surprise, cela nous frappera plus....tandis que si l'on arrive à anticiper le déroulement vu que la scène est lente, elle restera moins dans nos mémoires....


La lenteur est ici un procédé interne au récit qui n'apparaît pas directement dans le dispositif externe de mise en scène. Au cinéma comme en littérature, tu peux ralentir insensiblement, sans utiliser un ralenti, proposer un point de vue très réduit sans utiliser le zoom. Ce ralenti sentimental (mélodramatique) est souvent valorisé par le spectateur, car en réalité, la mise en scène au cinéma joue sur ce que tu nommes à raison l'anticipation du spectateur. Une fonction essentielle de la mise en scène est de nous montrer de manière non verbale (non narrative) ce qui va arriver ensuite (c'est même la forme supérieure de la mise en scène dans le cinéma classique). Bon, c'est un peu obscur certainement ce que j'écris.

Disons en tout cas que la majorité des spectateurs n'aura pas le sentiment d'un film qui ralentit, parce que la mise en scène prépare à ce ralentissement et le rend désirable. Le spectateur est piégé par son propre appétit mélodramatique (ou par son goût pour la violence, le sexe ou que sais-je encore selon les films). Ici c'est d'autant plus intéressant à étudier que la forme est sérieuse, le film construit et digne. Ce n'est pas un film de Tarantino.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27569
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede DCP le 27 Fév 2018, 11:38

Okay, merci des explications. C'est malin, j'ai presque envie d'aller voir ce film pour mieux comprendre de quoi tu parles... :P
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 22915
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Silverwitch le 27 Fév 2018, 12:07

DCP a écrit:Okay, merci des explications. C'est malin, j'ai presque envie d'aller voir ce film pour mieux comprendre de quoi tu parles... :P


:wink:

Tu peux le voir à l'occasion, au moins en vidéo, c'est un film digne d'intérêt.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27569
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 27 Fév 2018, 20:03

Silverwitch a écrit:Quand un film ralentit, ralentit pour bien te faire voir ce qu'il veut te dire, c'est mauvais signe.


Y a aussi Blade Runner 2049, dans un autre genre, qui ralentit pour bien te faire voir... que... c'est... lent... woooooosh !!
poueeeeeeeet (synthé 80's).
Ouais_supère
 
Messages: 20114
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 28 Fév 2018, 19:31

Depuis ce jour au cinéma:

Lady Bird de Greta Gerwig - Bande-annonce VO sous-titrée en français   Compatible plein écran


En deux versions: VOST et VF.


Image Image
Image Image

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 01 Mar 2018, 16:44

Voilà, maintenant elle est à la mode... :evil: :mad:

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Hugues :roll:
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 01 Mar 2018, 17:27

Bientôt un premier rôle dans un biopic oscarisé, éventuellement un disque, la présidence de telle ou telle remise de prix, puis chemin faisant, Marvel Vs DC 4 : the knights of the dark justice strikes back from beyond.
Ouais_supère
 
Messages: 20114
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede heow le 01 Mar 2018, 17:46

C'est Greta Gerwig (réalisatrice) en couverture, pas Saoirse Ronan (l'actrice). :wink:
Image
Avatar de l'utilisateur
heow
 
Messages: 1690
Inscription: 03 Déc 2003, 01:53

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 01 Mar 2018, 17:51

Euh, oui je sais...

Je crois que je n'ai pas compris ton message !
Ouais_supère
 
Messages: 20114
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede heow le 01 Mar 2018, 20:37

Je pensais que ton message était en réponse à celui d'Hugues. Qui donc aurait un premier rôle dans un biopic oscarisé :? Greta Gerwig ?
Image
Avatar de l'utilisateur
heow
 
Messages: 1690
Inscription: 03 Déc 2003, 01:53

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 01 Mar 2018, 21:09

heow a écrit:Je pensais que ton message était en réponse à celui d'Hugues. Qui donc aurait un premier rôle dans un biopic oscarisé :? Greta Gerwig ?


Alors c'est moi qui n'ai pas été clair !

C'était une plaisanterie en réponse à Hugues qui se désespérait de voir cette "pépite" d'actrice qu'il nous vante depuis qu'elle joue lui échapper et devenir "mainstream".

Du coup j'imaginais un petit scénario catastrophe pour lui !
Ouais_supère
 
Messages: 20114
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 04 Mar 2018, 22:31

Avant que le prix n'aille cette nuit à La forme de l'eau, il faut que quelqu'un l'écrive.

De tous les nommés cette année, le meilleur d'entre eux est Lady Bird.

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ghinzani le 05 Mar 2018, 10:21

Deux très beaux films pour moi: Hannah avec une C.Rampling grandiose et l’Apparition très intrigant.
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25111
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 06 Mar 2018, 12:45

Hugues a écrit:Avant que le prix n'aille cette nuit à La forme de l'eau, il faut que quelqu'un l'écrive.

De tous les nommés cette année, le meilleur d'entre eux est Lady Bird.

Hugues

Lady Bird qui a été totalement boudé finalement...
Mais le record reste Le Sens de la fête : 10 nominations aux Césars, 0 récompense. Heureusement que Dupontel en a raflé pas mal, et qu'il les a totalement snobés en ne venant pas à la cérémonie 8-)
Mais le mieux, ça reste quand même le tout nouveau César Dany Boon, qui pourrait récompenser les Tuches 3 l'an prochain. :lol:
On est tous des cons.
Mais certains plus que d'autres.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 17925
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Silverwitch le 06 Mar 2018, 12:51

sheon a écrit:Heureusement que Dupontel en a raflé pas mal, et qu'il les a totalement snobés en ne venant pas à la cérémonie 8-)
Mais le mieux, ça reste quand même le tout nouveau César Dany Boon, qui pourrait récompenser les Tuches 3 l'an prochain. :lol:


:?

Le film de Dupontel est une catastrophe... Ce n'est pas seulement un mauvais film, il y en a tant d'autres (comme "Le Sens de la fête"), c'est surtout un film consternant de médiocrité intellectuelle et artistique. Un naufrage. Il y a des films analphabètes et il y a des films analphabètes qui ignorent qu'ils le sont. Car en plus d'être nul, le film ne se mouche pas du pied, il prend des airs.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27569
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 06 Mar 2018, 13:19

Tiens on a regardé "Le sens de la fête" en VOD hier (ben oui, il faut bien continuer vivre mes bons amis). Bien sûr, c'est complètement nul, mais bon, c'est sans prétention, c'est une sorte de remake de "The Party". D'habitude je ne regarde pas les comédies "a la francese" (et encore moins les films français tristes) mais j'ai un faible pour les comédies sépharades, ça me rappelle tellement les bonnes soirées de rigolade, assis en rond à 15 sur les cageots de bière au bistrot à Alger de dans le temps...
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29851
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Silverwitch le 06 Mar 2018, 14:33

Cortese a écrit:Tiens on a regardé "Le sens de la fête" en VOD hier (ben oui, il faut bien continuer vivre mes bons amis). Bien sûr, c'est complètement nul, mais bon, c'est sans prétention, c'est une sorte de remake de "The Party". D'habitude je ne regarde pas les comédies "a la francese" (et encore moins les films français tristes) mais j'ai un faible pour les comédies sépharades, ça me rappelle tellement les bonnes soirées de rigolade, assis en rond à 15 sur les cageots de bière au bistrot à Alger de dans le temps...


Je n'ai pas vraiment d'avis sur le film, aussitôt vu, aussitôt oublié. Impossible d'ailleurs de me souvenir d'une idée rigolote dans le film.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27569
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 06 Mar 2018, 15:02

Silverwitch a écrit:
sheon a écrit:Heureusement que Dupontel en a raflé pas mal, et qu'il les a totalement snobés en ne venant pas à la cérémonie 8-)
Mais le mieux, ça reste quand même le tout nouveau César Dany Boon, qui pourrait récompenser les Tuches 3 l'an prochain. :lol:


:?

Le film de Dupontel est une catastrophe... Ce n'est pas seulement un mauvais film, il y en a tant d'autres (comme "Le Sens de la fête"), c'est surtout un film consternant de médiocrité intellectuelle et artistique. Un naufrage. Il y a des films analphabètes et il y a des films analphabètes qui ignorent qu'ils le sont. Car en plus d'être nul, le film ne se mouche pas du pied, il prend des airs.

Il est dans mon top 2017 8-)
On est tous des cons.
Mais certains plus que d'autres.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 17925
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Silverwitch le 06 Mar 2018, 15:06

sheon a écrit:
Silverwitch a écrit:
Le film de Dupontel est une catastrophe... Ce n'est pas seulement un mauvais film, il y en a tant d'autres (comme "Le Sens de la fête"), c'est surtout un film consternant de médiocrité intellectuelle et artistique. Un naufrage. Il y a des films analphabètes et il y a des films analphabètes qui ignorent qu'ils le sont. Car en plus d'être nul, le film ne se mouche pas du pied, il prend des airs.

Il est dans mon top 2017 8-)


:eek:

:gratte:

:oops:

C'est diablerie.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27569
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 06 Mar 2018, 16:08

J'ai plein d'amis qui adorent Dupontel, moi j'avoue qu'il ne m'a jamais fait rire. Oui bon il a une tête de SDF et il joue bien l'évadé d'hôpital psychiatrique mais la misère ne me fait pas rire.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29851
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

PrécédenteSuivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités