La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Stéphane le 23 Jan 2020, 15:55

Faut dire que ton message avec le teaser était pas hyper explicite.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 46481
Inscription: 16 Déc 2004, 23:19

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 23 Jan 2020, 16:43

Il l'est si on regarde la vidéo.
Et le message de Ouais_supère qui y répond éclaircit les choses.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 21162
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Stéphane le 23 Jan 2020, 16:48

Si on se rend compte qu'il y répond, oui.

Beaucoup de "si", c'est pas trivial donc.


C'est comme de reprocher à je sais plus qui de poster un mort dans la nécro parce qu'on en a déjà parlé ailleurs.


T'es un peu :rouleau: , ça va passer
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 46481
Inscription: 16 Déc 2004, 23:19

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 23 Jan 2020, 18:45

Concernant la nécro, j'ai rien reproché du tout, je signale qu'on en parle aussi ailleurs et je me fais engueuler. saoul:
https://youtu.be/l_J4NYm5-Po?t=26
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 21162
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 23 Jan 2020, 18:47

Non mais j'crois qu'il faut que vous arrêtiez d'essayer de lire des trucs.
Ouais_supère
 
Messages: 22481
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede DCP le 23 Jan 2020, 20:47

J'ai lu en vitesse, sans faire attention à tout, voilà pourquoi. Je m'en voudrais éternellement de cette impardonnable erreur. :oops: :(
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 24317
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede DCP le 24 Jan 2020, 00:09

Vu un jour de pluie à New-York, bon, je suis un peu grippé, mais, à part le personnage de Selena Gomez et son personnage qui apporte un peu de vie au truc, j'ai trouvé cela superficiel, ennuyeux (je ne suis jamais arrivé à entrer dans l'histoire) et irréaliste.
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 24317
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 24 Jan 2020, 00:52

DCP a écrit:J'ai lu en vitesse, sans faire attention à tout, voilà pourquoi. Je m'en voudrais éternellement de cette impardonnable erreur. :oops: :(

:evil: :evil:
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 21162
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 30 Jan 2020, 00:51

https://www.ozap.com/actu/premieres-seances-cuban-network-plus-fort-que-jojo-rabbit-dany-boon-au-plus-bas-depuis-1996/588742

Comme quoi avec une bonne bande-annonce on peut faire aller voir le pire des ratages.

Car bon Cuban Network ( titre original: Wasp Network renommé on ne sait pourquoi puisque c'est une coproduction française ) est assez médiocre...

Le pire: c'est que... il y a un twist dans le film qui n'était pas destiné à être révélé ... mais bon comme apparemment Assayas est reparti en montage après la catastrophe de la version que j'ai vue (a-t-il vraiment remonté ou est-ce la même qui est montrée, je ne sais pas), ils ont décidé de ne plus tout baser sur le twist.. donc de l'éventer dans la bande-annonce déjà...

Alors si vous voulez savoir en quoi le twist rendait encore plus mauvais un film déjà mauvais, voilà pourquoi:

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Bref ça sent à fond le
*RECORD SCRATCH* *FREEZE FRAME* Yup, that's me. You're probably wondering how i ended up in this situation








Bref c'est assez ridicule.. il y avait deux manières ... soit pas faire de twist du tout... donc raconter leur histoire en entier
Soit comme ça alourdit inutilement de faire ce récit, faire le twist mais sans l'expliquer, ni le pourquoi ni le comment... le spectateur est assez intelligent pour deviner et comprendre.

Mais de toute façon ça n'en aurait pas fait un bon film..

Bon ça se trouve c'est comme ça le nouveau montage.. je suis pas assez fou pour aller découvrir la deuxième version...

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4596
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Toma le 31 Jan 2020, 16:51

Je viens de regarder "Le Mans66" (Ford vs Ferrari en bon québécois)

Les films de voiture ont toujours les même défauts:
-le gars est sensé être a fond, mais il lui reste tj 70% de la course de la pédale et 1 rapport pour doubler le gars au bout de 2km de ligne droite
-le gars décide donc d'utiliser toute son accélération dès qu'il commence a rattraper son adversaire (super logique), il roule plus vite que lui, se rapproche, le dépasse ..... Ben non, il se stabilise a sa hauteur pour bien le regarder dans les yeux. Ce qui n'est pas dangereux a 320 km/h
"The thing about quotes on the internet is that you cannot confirm their validity."

Abraham Lincoln
Avatar de l'utilisateur
Toma
is so
 
Messages: 16451
Inscription: 22 Fév 2003, 19:54
Localisation: Aix en Provence

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 31 Jan 2020, 23:08

Toma a écrit:Je viens de regarder "Le Mans66" (Ford vs Ferrari en bon québécois)

Les films de voiture ont toujours les même défauts:
-le gars est sensé être a fond, mais il lui reste tj 70% de la course de la pédale et 1 rapport pour doubler le gars au bout de 2km de ligne droite
-le gars décide donc d'utiliser toute son accélération dès qu'il commence a rattraper son adversaire (super logique), il roule plus vite que lui, se rapproche, le dépasse ..... Ben non, il se stabilise a sa hauteur pour bien le regarder dans les yeux. Ce qui n'est pas dangereux a 320 km/h


Il y a un problème pour les créateurs que ne comprennent généralement pas les amateurs de vraisemblance : la lisibilité. Comment montrer la chose ? Problème.
D'autre part, il arrive qu'effectivement les dépassements (disons les passages plus rapides que l'adversaire) se font effectivement en collant l'accélérateur au plancher. Le premier exemple qui me vient à l'esprit est celui de Luigi Musso à Reims en 1958. Il était à la poursuite de Hawthorn et il s'est rappelé que Fangio lui avait dit que la grande courbe qui suivait les stands pouvait être prise à fond, ce que personne n'osait faire. Mais c'etait en 1957 et en 1958 avec un plus de puissance sous la capot, ça ne passait plus. Musso s'est tué. Comment un realisateur aurait filmé ça sinon en montrant le pied de Musso appuyant brutalement sur l'accélérateur ?
Pour ce qui est des regards échangés par les pilotes, il faut se rappeler que les voitures étaient à l'epoque deux fois moins puissantes, qu'elles n'avaient pas d'ailerons, qu'elles avaient des pneus "en bois" et surtout que les circuits avaient des lignes droites beaucoup plus longues qu'aujourd'hui. Les Hunaudières c'etait 5 kilomètres ! Idem à Reims ou a Spa. De plus c'est Fangio lui même qui raconte que lors de son fameux duel avec Hawthorn en 1953 au GP de l'ACF à Reims (un triangle de 8 km), l'Anglais et lui n'avaient pas cessé d'echanger leurs positions, SE FAISANT DES GRIMACES ET SE TIRANT MUTUELLEMENT LA LANGUE, côte à côte dans les lignes droites.
Cortese
dieu
 
Messages: 31254
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Rainier le 01 Fév 2020, 14:14

La célèbre photo du GP de F2 à Reims en 1969 :

Image
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15394
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 01 Fév 2020, 17:49

Rainier a écrit:La célèbre photo du GP de F2 à Reims en 1969 :

Image


:10: :good
Cortese
dieu
 
Messages: 31254
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 01 Fév 2020, 18:52

Avec la posture qu'ils ont, ça fait un peu "t'y vas, ou j'y vais ?".

Superbe illustration du débat en tout cas !
Ouais_supère
 
Messages: 22481
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 01 Fév 2020, 22:02

Ouais_supère a écrit:Avec la posture qu'ils ont, ça fait un peu "t'y vas, ou j'y vais ?".

Superbe illustration du débat en tout cas !


C'est tout a fait ça, celui qui sortait en tête du peloton à Thillois était certain d'être battu.
Cortese
dieu
 
Messages: 31254
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Rainier le 02 Fév 2020, 13:26

Cortese a écrit:
Ouais_supère a écrit:Avec la posture qu'ils ont, ça fait un peu "t'y vas, ou j'y vais ?".

Superbe illustration du débat en tout cas !


C'est tout a fait ça, celui qui sortait en tête du peloton à Thillois était certain d'être battu.



Exactement comme le final Ickx vs Hermann au 24 heures du Mans 1969.
Les deux pilotes savaient que celui qui était en tête au début des Hunaudières allait perdre la course.
Ils ont entamé la ligne droite au ralenti (un peu comme les surplaces des cyclistes aux épreuves de vitesse sur vélodrome) mais c'est l'Allemand qui a craqué le premier.
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15394
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 04 Fév 2020, 23:00

Demain sort en Belgique (et plus largement dans tout le Benelux) près de deux mois après la France

Une vie cachée de Terrence Malick, là bas une sortie Fox Searchlight (dans une des dernières apparition du mot Fox au cinéma)

https://plus.lesoir.be/277556/article/2020-02-04/une-vie-cachee-lhomme-sans-compromis



Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4596
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 05 Fév 2020, 13:08

https://www.lalibre.be/culture/cinema/une-vie-cachee-voyage-jusqu-au-noyau-dur-de-la-conscience-5e39682c9978e234870a30bf

Et contrairement à l'article du Soir, on peut ici tout lire sans y être abonné.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4596
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 05 Fév 2020, 13:14

J'espère ne pas faire doublon :

L'arrivée en gare de la Ciotat "rééchelonnée" en 4k

Ouais_supère
 
Messages: 22481
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 05 Fév 2020, 16:06

Alors deux choses...

C'est une mauvaise idée... voire une double mauvaise idée (mais pas tantque ça donc disons une et demi)...


Une restauration 4K d'une des copies - l'original a été détruit par le temps - (et même devrais-je dire, d'un des films.. car oui en fait il y a eu plusieurs tournage dans cette gare, qu'on a longtemps confondu) existe depuis 2016, financé notamment par le CNC et l'Institut Lumière.

Prendre une mauvaise source DVD (sans doute) pour l'upscaler en 4K, entretient la confusion et va rendre la connaissance de l'existence de cette restauration (qui fourmille de détails, à la différence de cet upscale) plus difficile à se faire...
L'upscale ne recrée pas les détails perdus par un mauvais fichier de départ (même si maintenant il y a quelques techniques d'intelligence artificielle - pas utilisées ici - qui essaient d'inventer des détails, mais bon c'est de l'invention).. c'est certes plus "fin" en apparence mais c'est mois détaillé que la restauration 4K.. il y a un effet cire.

Ensuite c'est une mauvaise idée de changer la fréquence de trame. Ca fait partie du film. C'est son état d'origine. (Je ne vais pas dire que c'est la volonté de l'artiste, les Lumière n'en étaient pas )
Si on accepte ce "progrès" d'inventer des images intermédiaires qui n'y étaient pas, on accepte la colorisation de Citizen Kane, après tout ce n'est qu'inventer des couleurs qui n'y étaient pas (quand c'est oublier que Welles et Tolland quand ils utilisent ensemble le noir et blanc (que ce soit un choix ou une contrainte financière), font des choix artistiques, d'éclairage, de lumière, de costumes etc.. qui créent un style, le noir et blanc de Citizen Kane, ce n'est pas un défaut, c'est une création, en couleur Welles et Tolland auraient fait des choix différents.. le noir et blanc c'est une part à part enitère du film..)
Et on accepte aussi que sans les artistes, on révise un film pour le remettre au "goût du jour" (sic) (qu'un artiste veuille réviser un de ses films, que ce soit en montage, ou que ce soit plus profondément, coucou Spielberg, coucou Lucas, c'est son droit... qu'on le fasse à sa place c'est un problème...)

Bref, ces ajouts d'images, c'est pas une bonne idée.

Mais si ça peut rappeler que les gens qu'on voit dans les films étaient aussi humains que nous le sommes, ce n'est pas si mal (d'où le 1 et demi au lieu du double).

Mais une restauration faite dans les règle de l'art le montre déjà que ce sont nos semblables, sans ajouter des images, par la finesse des détails - surtout quand on projette les films à la fréquence à laquelle ils ont été tourné, faisant que les gens retrouvent des mouvements humains et non accélérés, ou ralentis - même si la fluidité de ces ajouts artificiels d'images tout aussi artificielles n'y est pas...

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4596
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 05 Fév 2020, 19:20

:o

Je ne m'attendais pas à moins que ce message de ta part.
:good
Ouais_supère
 
Messages: 22481
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 05 Fév 2020, 22:12

Et la 4K c'est quoi, sans vouloir être indiscret ?
Cortese
dieu
 
Messages: 31254
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 08 Fév 2020, 19:23

Un format d'image haute résolution, équivalant à 4096 pixels de large.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 21162
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 08 Fév 2020, 22:13

sheon a écrit:Un format d'image haute résolution, équivalant à 4096 pixels de large.


Merci ! Mais je voulais surtout en savoir plus. Le logiciel extrapole les details je suppose.
Tu penses bien qu'il y a belle lurette que j'avais compris que ne pourrais pas transformer le fichier de 25Ko d'une photo de 1950 en fichier plus net de 250Ko rien qu'en augmentant la taille de l'image.
Je veux dire : est ce que ça peut être utile pour interpréter un fichier image ancien de qualité médiocre?
Cortese
dieu
 
Messages: 31254
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Stéphane le 08 Fév 2020, 22:28

Faut repartir de la pelicule originale, sinon effectivement, ça sert pas à grand chose.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 46481
Inscription: 16 Déc 2004, 23:19

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 09 Fév 2020, 14:39

Stéphane a écrit:Faut repartir de la pelicule originale, sinon effectivement, ça sert pas à grand chose.

D'une copie pellicule disons. Mais si l'image n'est pas nette en pellicule pourquoi elle serait nette en numérique? Il s'agit bien d'ajouter des details, donc d'extrapoler. Est ce que ça ne serait pas avec le même genre de procédé numerique que pour la colorisation des films NB ?
Cortese
dieu
 
Messages: 31254
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 09 Fév 2020, 19:43

Le travail de l'IA posté par Ouais_supère est effectivement de l'extrapolation.
En revanche, tirer une copie 4k d'une pellicule n'est pas de l'extrapolation (la définition maximum d'une copie 35mm est justement la 4k, si je ne dis pas de bêtises) : il s'agit de prendre en photo chaque image de la pellicule, de la numériser et de la traiter (colorimétrie, grain, etc. sans ajouter de détails pour autant).
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 21162
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 10 Fév 2020, 09:30

sheon a écrit:Le travail de l'IA posté par Ouais_supère est effectivement de l'extrapolation.
En revanche, tirer une copie 4k d'une pellicule n'est pas de l'extrapolation (la définition maximum d'une copie 35mm est justement la 4k, si je ne dis pas de bêtises) : il s'agit de prendre en photo chaque image de la pellicule, de la numériser et de la traiter (colorimétrie, grain, etc. sans ajouter de détails pour autant).


Merci Sheon. Mais pourquoi s'arreter en si bon chemin et ne pas faire un traitement 4k d'une copie pellicule optimisée, quand c'est par exemple un film de reportage. Un exemple tres simple : il y a des maquettistes passionnées par la course Panamericaine mexicaine des annees 50. Il en existe tres peu de documents images et le plus souvent de mauvaise qualité. Or ces voitures (des prototypes européens ultra performants mais aussi et surtout de grosses berlines americaines tres pittoresques) etaient couvertes de decorations diverses, inscriptions regionalistes ou religieuses, voir feministes ou politiques (en soutien à Juan Perón) tres difficiles à decrypter. Sans parler des couleurs (par exemple on ne sait toujours pas avec certitude quelle etait la couleur de la caise de la Ferrari 212 Inter qui a gagné en 1951). Donc je me dis que ces procédés 4k pourraient servir a soulager la peine de ces artisans de l'ombre des recoins de l'Histoire.
Cortese
dieu
 
Messages: 31254
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 10 Fév 2020, 15:46

Si les négatifs sont de bonne qualités (ce qui est moins probable pour la télévision que pour le cinéma, mais possible quand même), alors oui, on pourrait. Ça coûte un peu d'argent, mais on pourrait :o
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 21162
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 11 Fév 2020, 22:42

Si maintenant on fait des remakes des films poubelles...


Bon, donc La fille au bracelet, qui sort demain, est, j'ai pu le vérifier, un remake de Acusada que j'avais eu l'honneur de voir il y a un an et demi (il était finalement sorti en France en juillet dernier)

On se demande l'intérêt d'adapter quelque chose d'aussi médiocre... Qu'est-ce qui a pu taper dans l'oeil des financeurs, il n'y rien de bon...





Quitte à éventer. Eventons, eventons, si je me souviens bien (mais peut-être que non, hein c'est tellment sans intérêt que ça imprime pas), elle s'est faite accuser - dans la version argentine - pour cacher un acte accidentel de son petit frère.


Hugues a écrit:Ah sinon (en attendant d'évoquer d'autres reprises)..

Je voulais en dire mot depuis une dizaine de jours...


On le sait, un film aussi extraordinaire que Peterloo ne sortira jamais en France sans doute (mais qui sait, les miracles sont toujours possibles)

Pourtant à côté de cela, bah des films dévoilés au même moment et dans le même lieu, mais à l'intérêt assez limité, pour ne pas dire que ce sont parfois des cochonneries eux, on va les montrer en salles...

Ca a commencé hier, avec Acusada...

Un film-procès argentin sans aucun intérêt, sinon de faire du sensationnel ( ce qui n'est pas un intérêt hein..).
Dénonciation à deux peso des media et autre point de vue maladroits sur la justice..

On se demande ce que Gael Garcia Bernal est venu faire là-dedans

Mais hein, c'est mauvais, c'est nul (ça se laisse regarder quand même), mais bon plus c'est de mauvais gout plus ça a de chance de marcher j'imagine, sur un malentendu.. Alors oui il y a une société en France qui a choisi de mettre ce film en salle avec la complicité d'exploitant au gout douteux..
A moins que, la compagnie en question ait acquis le film avant qu'il ne soit filmé et se soit retrouvé avec le bébé dans les bras...



[...]

PS : Sur ma fameuse échelle de 1 à 1000 (voir le topic top), créée en septembre, ce film avait, justement en septembre, atteint 70 (j'avais été peut-être gentil) et Acusada 50. C'est toujours mieux que d'autres.. Sachant pour rappel que 100 c'est un film honorable mais déjà vu, oubliable (mais c'est un bien mauvais score). Maintenant je mettrais plutôt surement 30 pour Acusada et 50 pour celui-ci.


Bref, c'était juste pour relever cette ineptie.
Un joli film alimentaire.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4596
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 12 Fév 2020, 23:12

Juste pour info, comme ça a été tourné autour d'Angoulême...

The French Dispatch de Wes Anderson


Ou en quelque sorte..
Quelque part en France autour de mai 1968...
(enfin selon la France vue par Wes Anderson, évidemment.. rappelons que le cinéaste texan est Parisien, quand il ne tourne pas... c'est quoi le rapport entre les cinéaste texan et Paris, je ne sais pas!)

C'est aussi la première bande-annonce avec ( mais sans la fanfare encore et toute la longueur) le logo animé de Searchlight Pictures sans le mot Fox.

Film fini depuis le mois d'août ou septembre dernier (Searchlight en a acquis les droits mondiaux à ce moment, donc c'est une production indépendante) et (même si ce n'est pas officiel) film qui sera dévoilé à Cannes en mai.
Sortie au cinéma cet été.

La dernière fois qu'un film a connu ce genre de longue attente jusqu'à Cannes (après avoir été acquis lui aussi en septembre par la même compagnie) c'était un certain arbre de vie, texan lui aussi..

Image

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4596
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 12 Fév 2020, 23:35

Et j'oubliais, pas de Greta Gerwig, présente à Angoulême, mais sans doute coupée au montage (ou bien c'est pour faire un rebondissement, où un personnage pas au générique apparait soudainement par surprise, mais bon on y croit pas)

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4596
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 15 Fév 2020, 20:45

Si c'est passé inaperçu pour rappel, Une vie cachée, sortie le 5 février, est toujours à l'affiche en Belgique..

Par exemple dans les cinémas UGC Toison d'Or de Bruxelles et UGC Cinema’s Antwerpen d'Anvers, comme son nom l'indique...
https://www.ugc.be/film.html?id=7399

Et ce même si en Belgique ce n'est pas un film UGC...

Bref, si ça intéresse les visiteurs hivernaux du cinéma (je me comprends)...

Je ne sais pas par contre si au guichet le film est nommé Une vie cachée comme en France ou A Hidden Life par contre (aux Pays Bas c'est le second et vu l'affiche ci-dessous c'est peut-être aussi le second en Belgique)...

L'affiche francophone belge:
Image

Hugues a écrit:Demain sort en Belgique (et plus largement dans tout le Benelux) près de deux mois après la France

Une vie cachée de Terrence Malick, là bas une sortie Fox Searchlight (dans une des dernières apparition du mot Fox au cinéma)

https://plus.lesoir.be/277556/article/2020-02-04/une-vie-cachee-lhomme-sans-compromis



Hugues


Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4596
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Rainier le 28 Fév 2020, 20:49

Ce soir le cérémonie des César ...
Quels sont vos pronostics ?

Pour moi, l'académie "new look" comme la nomme à peu près Télérama va donner 5 César à "Les Misérables" et 6 au film de Sciamma-Haenel :lol:
Et pour ne pas paraître sectaire, un prix secondaire (meilleurs costumes ?) à J'accuse
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15394
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 28 Fév 2020, 22:26

J'arrête de regarder, c'est un scandale.
Ouais_supère
 
Messages: 22481
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 28 Fév 2020, 23:53

Darroussin très décevant, quand il découvre que le césar est remis à Roman Polanski et Robert Harris, en faisant exprès de ne pas articuler..
Il respecte les totalitaires en faisant ça.. Mais quel respect a-t-il pour le choix des votants.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4596
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 29 Fév 2020, 01:38

J'étais occupé quand c'est survenu, visiblement les totalitaires sont partis quand Roman a été récompensé pour ce qu'il est le meilleur réalisateur français (et sans doute l'un des deux meilleurs réalisateurs européens).

Je ris. Ah Adèle, comment peut-on être si talentueuse et si laide à l'intérieur en la matière..

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4596
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede madaxhe le 29 Fév 2020, 02:57

Hugues a écrit:
Je ris. Ah Adèle, comment peut-on être si talentueuse et si laide à l'intérieur en la matière..

Hugues

Bravo! Ton niveau de bassesse et de haine atteint à peu près celui de ceux que tu condamnes.
Je suis écœuré de lire ça de quelqu’un qui se dit défendre des valeurs, et qui prouve en si peu de mots son manque d’empathie.

C’est degueulasse.
Il faut une certaine dose de tendresse pour se mettre à marcher avec tout ce qui s’y oppose
pour se réveiller avec tant de nuits dessus…
Avatar de l'utilisateur
madaxhe
marmotte
 
Messages: 1651
Inscription: 05 Mar 2003, 14:44

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 29 Fév 2020, 03:28

C’est degueulasse.


En quoi ?

Quelle empathie faudrait-il avoir envers ceux qui se lèvent en se transformant en juge d'affaires dont ils ne sont pas les jurés ?

Adèle Haenel a un problème avec Christophe Ruggia. Pas avec Roman Polanski. Pourquoi condamne-t-elle Polanski juste sur des on-dit ?
Sans doute par le même mouvement pour lequel certaines accusatrices MeToo (et menteuses - ce n'est ni de la bassesse ni de la haine, c'est juste que je sais...) de Weinstein ont ensuite craché sur Woody Allen pour faire comme la meute sur la seule foi d'une rumeur que deux enquêtes de deux états ont annihilé il y a respectivement 26 et 27 ans.
De quel droit la rumeur est parole sacrée? De quel droit? Quel empathie pour ceux qui sont broyés par cette injustice ?

Ton niveau de bassesse et de haine atteint à peu près celui de ceux que tu condamnes.
Je suis écœuré de lire ça de quelqu’un qui se dit défendre des valeurs, et qui prouve en si peu de mots son manque d’empathie.


Quelle bassesse et quelle haine?
Quelle empathie a-t-elle envers Roman Polanski qui voit depuis octobre, avant même la sortie de son film son nom sali sans cesse,sur des on-dit colporté sans cesse comme la vérité, et parfois en dépit des jugements, et des faits ?
Accusé même d'être à l'origine de la démission de l'Académie (affaire qui n'a rien à voir) par les petits juges journalistes de France Info et cie, en dépit des dénégations de intéressés (démissionnaires, comme ceux appelant à la démission). Est-ce agréable d'être traité comme un virus à éradiquer, responsable de tous les maux, de la société, comme ceux du fonctionnement de la direction des César, comme un être inanimé auquel on peut prêter tous les maux de façon irrationnel, comme si il ne les entendait pas.
S'est-elle demandée ce que c'était d'être accusé publiquement sans pouvoir se défendre, sali sans cesse, si on est innocent ? Se demande-t-elle la manière dont les enfants, jeunes adultes, du cinéaste vivent la situation ?
N'a-t-il pas assez payé - pour rien - en étant obligé de renoncer à être présent pour recevoir deux prix qui le récompense ? (Trois en comptant celui de la Mostra.) Non, en totalitaire, enfant gâtée, ça ne lui suffit pas, il aurait fallu en sus, qu'on lui vole le prix que son travail a mérité (comme on lui a certainement volé le prix du meilleur film, par la pression mise sur les jurés).


J'aurais compris qu'elle se lève si Christophe Ruggia était vainqueur d'un César. Là j'aurais eu de l'empathie, quoique n'ayant aucun avis sur la culpabilité ou l'innocence du monsieur. Mais j'aurais compris: elle est concernée, elle a bien le droit d'en souffrir, et là je la comprends, je souffre avec (cumpatere - compassion).
Mais qu'elle se fasse juge d'une vie dont elle ne sait rien, mais qui est-elle pour ça ? Que sait-elle de la vie de Roman Polanski ? A part le fantasme monstrueux qu'elle s'en fait, et qu'elle auto-alimente en cercle vicieux plutôt que de le déconstruire ?

Donc, pardon mais je ne suis ni dégueulasse, ni sans empathie.
Je ris (et j'en ai bien le droit) que ces gens ne supportent pas un monde comme ils veulent le modeler sans compromis. Elle n'a pas forcément la vérité, qu'elle souffre de ne pas l'avoir en tout domaine.
Elle ne sait rien de la vérité de Polanski, seul Polanski la connaît, ainsi que sa seule victime et ses accusatrices.

Adèle Haenel avant même ses révélations sur Ruggia a déjà fait en sorte que le film de Polanski ait une vie difficile en octobre à La Roche sur Yon, forçant le festival à le faire précéder d'un débat, sans aucun rapport avec le film, par une militante se faisant passer pour une médiocre universitaire (Iris Brey). Polanski, la production et Gaumont avait été bien gentil, à l'époque. J'aurais été la production, j'aurais retiré le film. Le festival avait besoin du film, le film n'avait pas besoin de ce tout petit festival, ouvert aux quatre vents, il avait déjà le Grand Prix de la Mostra.
Pourquoi faire d'un homme un symbole juste sur des rumeurs.
Sont-ils beaux ces gens à haïr sans raison sinon sur la seule fois de la rumeur. C'est si laid le lynchage. C'est peut-être pour ça qu'ils ne veulent pas voir J'accuse, ça leur renverrait leur propre image.

Je ris bien entendu que ces gens dénient de l'humanité à d'autres gens, leur dénie le droit d'être jugé au même titre que tout un chacun. Encore une fois, Socrate, Platon, Lewis Carroll, Hugo, Caravage j'en passe et j'en passe, ils sont dans les musée, toute notre culture est basé sur leur philosophie, ou leur imaginaire et ... ils n'étaient pas parfait. Il ne me viendrait aucune idée de les lyncher, furent-ils vivant.


Adèle Haenel est-elle parfaite elle même. Qui est-elle donc pour se faire juge à la place de la justice sur quelle vie est acceptable ou non ... mérite l'exclusion sociale ou non ?
Personne n'est parfait, ni Haenel, ni Polanski, ni toi, ni moi.

Quelle haine aurais-je à nouveau ?
Je l'ai croisée, saluée plusieurs fois, je ne la hais en aucun cas, j'ai dit du bien de son travail , on peut le lire par ailleurs, à la demoiselle. (J'ai même dit du bien du travail de Sciamma, ce qui me surprend moi-même) J'ai le droit de faire la part des choses et de moquer par ailleurs son attitude immature. Ne supportant pas la contradiction.
Et niant aux autres l'humanité. Au nom d'un jugement supérieur.

C'est bien parce que j'ai de l'empathie et de la compassion que l'humanité je ne la nie à personne, pas même aux accusés.
Et que je ne dis en tout jugement moral à personne qu'il est dégueulasse. Au contraire de mes interlocuteurs.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4596
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 29 Fév 2020, 03:49

De l'empathie:




:pasrond:

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4596
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 29 Fév 2020, 04:02

J'ai la joie d'annoncer par ailleurs que Roman Polanski est le réalisateur français qui a remporté le plus de fois le César de la meilleure réalisation, la remportant à chacun de ses nominations (Tess, Le Pianiste, The Ghost Writer, La Vénus à la Fourrure, J'accuse ). Il est parmi les vivants, indépassable, et la postérité lui rendra justice.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4596
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

PrécédenteSuivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Stéphane et 45 invités