La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede DCP le 04 Avr 2018, 10:48

Shoemaker a écrit:Il est question d'un film qui sort incessamment sous peu, tiré de la BD Gaston Lagaffe.
Une aberration.
Aux info, la fille du maître, Franquin, a déclaré que ce film est un ratage complet.
N'avait-elle pas le droit de l'empêcher ?
Si quelqu'un a une info...


J'ai vu une bande-annonce, lu une critique qui dit que ce n'est pas si raté que cela, car les gags seraient tirés des livres, même si évidemment ce n'est pas la même "ambiance"......
J'hésite à aller le voir, car j'aime bien Lagaffe, mais, bon, je risque d'être déçu si je ne ressens pas le même plaisir qu'en lisant les BD....
Après, il faut voir qui possède les droits sur l'oeuvre, si c'est l'éditeur, il peut faire ce qu'il veut avec....
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 23108
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Shoemaker le 04 Avr 2018, 10:53

Ok...
Il se peut en effet que Franquin n'ait pas très bien assuré ses droits comme par exemple l'a fait Hergé, dont l'épouse (c'est bien ça ?) contrôle la totalité du champs d'application du droit.
Après, bien entendu, il se peut que le film plaise. Quand je dis "aberrant", cela n'engage que mon humble personne.
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18544
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Marlaga le 04 Avr 2018, 10:55

Shoemaker a écrit:Il est question d'un film qui sort incessamment sous peu, tiré de la BD Gaston Lagaffe.
Une aberration.
Aux info, la fille du maître, Franquin, a déclaré que ce film est un ratage complet.
N'avait-elle pas le droit de l'empêcher ?
Si quelqu'un a une info...


Je ne vois pas au nom de quoi on donne la parole à la fille de...ou au fils de...en ce qui concerne l'oeuvre des parents. Ils n'ont ni le talent, ni l'autorité pour juger de la qualité.
Si elle se permet ça, c'est sans doute qu'elle n'a pas touché assez d'argent pour en dire du bien.
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 20537
Inscription: 12 Mar 2007, 09:45

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Aym le 04 Avr 2018, 10:58

Shoemaker a écrit:Il est question d'un film qui sort incessamment sous peu, tiré de la BD Gaston Lagaffe.
Une aberration.
Aux info, la fille du maître, Franquin, a déclaré que ce film est un ratage complet.
N'avait-elle pas le droit de l'empêcher ?
Si quelqu'un a une info...


J'ai vu les bandes annonces. Ça reste globalement dans l'esprit de la BD, ça reprend les mêmes personnages, mais en délocalisant l'entreprise (ce n'est plus le journal Pilote).
Je ne pense pas le regarder un jour. J'ai beaucoup de mal avec les adaptations de BD à l'écran.
Ils ont pris un jeune acteur de 20 ans pour jouer Gaston, qui pour moi dans la BD a au moins la trentaine.
Je pense que les fervents adorateurs de Gaston n'y trouveront pas leur compte. Ceux qui ont lu les BD mais ne s'en souviennent pas plus que ça, par contre, ça peut passer.
L'informatique n'est pas une science exacte, on n'est jamais à l'abri d'un succès
Avatar de l'utilisateur
Aym
papaquintintien
 
Messages: 25524
Inscription: 18 Fév 2003, 19:05
Localisation: Toulouse

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 04 Avr 2018, 13:48

Aym a écrit:
Shoemaker a écrit:Il est question d'un film qui sort incessamment sous peu, tiré de la BD Gaston Lagaffe.
Une aberration.
Aux info, la fille du maître, Franquin, a déclaré que ce film est un ratage complet.
N'avait-elle pas le droit de l'empêcher ?
Si quelqu'un a une info...


J'ai vu les bandes annonces. Ça reste globalement dans l'esprit de la BD, ça reprend les mêmes personnages, mais en délocalisant l'entreprise (ce n'est plus le journal Pilote).
Je ne pense pas le regarder un jour. J'ai beaucoup de mal avec les adaptations de BD à l'écran.
Ils ont pris un jeune acteur de 20 ans pour jouer Gaston, qui pour moi dans la BD a au moins la trentaine.
Je pense que les fervents adorateurs de Gaston n'y trouveront pas leur compte. Ceux qui ont lu les BD mais ne s'en souviennent pas plus que ça, par contre, ça peut passer.


:eek: Spirou !!!
En 1957, Gaston avait dans les 18 ans, c'était son entrée dans la vie... active ! Puisqu'il est défini par son statut de héros sans emploi. Ceci dit, une fois engagé par la Rédaction de Spirou, il a perdu son identité, sans la perdre puisque bien que salarié (il parle souvent d'heures supplémentaires) il n'a malgré tout jamais travaillé de sa vie et il a dû lentement vieillir avec le journal. Le dernier gag datant de 1995 je crois, ça lui aurait fait 56 ans.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29951
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Aym le 04 Avr 2018, 14:33

Oui, merde, Pilote c'est pour Achille Talon :oops:
L'informatique n'est pas une science exacte, on n'est jamais à l'abri d'un succès
Avatar de l'utilisateur
Aym
papaquintintien
 
Messages: 25524
Inscription: 18 Fév 2003, 19:05
Localisation: Toulouse

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Aiello le 04 Avr 2018, 14:40

Aym a écrit:J'ai vu les bandes annonces. Ça reste globalement dans l'esprit de la BD, ça reprend les mêmes personnages, mais en délocalisant l'entreprise (ce n'est plus le journal Pilote).
Je ne pense pas le regarder un jour. J'ai beaucoup de mal avec les adaptations de BD à l'écran.
Ils ont pris un jeune acteur de 20 ans pour jouer Gaston, qui pour moi dans la BD a au moins la trentaine.
Je pense que les fervents adorateurs de Gaston n'y trouveront pas leur compte. Ceux qui ont lu les BD mais ne s'en souviennent pas plus que ça, par contre, ça peut passer.

J'ai vu la bande annonce tout à l'heure, en faisant mon plein (maintenant, on a aussi de la pub en faisant son plein... Si au moins le carburant était moins cher... Bref...).
La transposition dans une époque moderne m'a un peu gêné. Je m'attendais aussi à un Gaston à la voix traînante, ce n'est pas le cas. Certains gags semblent calqués sur la BD, mais j'ai moins apprécié le côté outrancier du jeu des acteurs et la débauche d'action qui semble aujourd'hui indispensable à tout film grand public qui se respecte. Bon, ça restait la bande annonce, mais je ne pense pas que le film soit mieux.
Image
Avatar de l'utilisateur
Aiello
Supertouriste
 
Messages: 20938
Inscription: 04 Mar 2003, 22:58
Localisation: Quelque part dans le Devon

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Shoemaker le 04 Avr 2018, 14:44

ok...

Marlaga, je ne parlais que du point de vue du Droit. Je pensais qu'en tant que fille de Franquin, et donc héritière (pas qu'elle, peut-être), je ne comprenais pas pourquoi elle critiquait le film, du fait qu'elle aurait pu empêcher son tournage. Mais bon, ça a l'air d'être compliqué que ça...

(Je ne regarderai pas ce film, cat il ne pourra que déprécier un personnage ayant carrément acquis un statut d'icône de la BD. Avis très perso encore une fois)
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18544
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 04 Avr 2018, 14:45

L'info sur la fille Franquin nait en fait de cette longue entrevue où tout est expliqué (les droits qui lui restent etc..)

http://www.lavenir.net/cnt/dmf20180402_01149934/j-assiste-impuissante-au-desastre

Il est possible que l'article soit affiché comme payant.
Mais.. astuce.. si vous venez avec Adblock, ils vont vous proposer de désactiver Adblock en échange de la gratuité de cette article.


Après sur le fond...
Au sujet d'une adaptation, les détenteurs des droits moraux (que ce soit l'auteur encore vivant, ou ses héritiers ..) sont souvent de mauvais juges, ayant les mauvais critères. Ils ne s'intéressent qu'à l'extrême fidélité de l'oeuvre originale, en oubliant qu'un film est une oeuvre à part entière, et qu'il doit être jugé à part entière comme quelque chose d'individuel, et non sur son caractère de fidélité.
Et en oubliant aussi que adapter c'est trahir et que les meilleurs adaptations sont celles qui trahissent le mieux. (Ou même celles qui ne sont pas officiellement des adaptations..)

Ainsi, Stephen King n'a jamais été un bon juge de (The) Shining de Kubrick. Lui préférant un téléfilm médiocre dans lequel il était plus impliqué lui même.
Et les exemples sont légion..

Après, je ne dis pas que ce film n'est pas médiocre. Il y a des chances extraordinaires qu'il le soit, médiocre. Mais ce que je veux dire c'est que ça n'est pas parce que la fille de Franquin le dit que ça l'est.

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Shoemaker le 04 Avr 2018, 14:58

Merci
(je vais essayer de regarder le lien sans attraper un mal de tête.... :D )

La transposition "BD vers Film" est quelque chose de très particulier. Ce n'est pas le même process (!) que d'un livre vers un film
La BD, c'est en quelque sorte, DEJA un film, dont on ne voit que des plans figés, et qu'on relie entre eux dans notre tête. En créant l'ambiance, l'esprit, et tout ça. Donc, il est difficile d'échapper à la tentation d'une comparaison aigüe. Et de fait, en ce qui me concerne, je n'ai jamais apprécié ce genre de transposition.
Cela dit, tu as entièrement raison sur le fond. Au final, un film est une œuvre tout de même singulière et qui n'a pas à s'astreindre à essayer de calquer une œuvre qui en serait l'origine. On est d'accord... Et du coup, j'aurais peut-être apprécié un film qui tournerait autour d'un personnage s'inspirant de Gaston, plutôt qu'un film qui calque Gaston himself, avec, sans aller plus loin, ce dont Aiello parle, d'entrée de jeu, cette volonté toute commerciale de le coller à la réalité actuelle. Il ne manque plus à ce film (je viens de regarder la bande annonce) que, pour le premier rôle, l'autre zigoto, là... Adams quelque chose... très populaire chez les boutonneux parait-il... :D Pendant qu'on y est, hein...
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18544
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Shoemaker le 04 Avr 2018, 15:05

Eh bien, je suis entièrement d'accord avec ce que dit la fille Franquin.
Mais qu'est ce qu'il lui a pris, à Franquin de vendre ses droits ! Il ne crevait pas de faim, tout de même...
Dommage...
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18544
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 04 Avr 2018, 15:06

Shoemaker a écrit:Merci
(je vais essayer de regarder le lien sans attraper un mal de tête.... :D )


Apparemment, même si on a pas Adblock ils proposent la gratuité en proposant de répondre à des questions.

Donc apparemment dans tous les cas on peut accéder à l'article.

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede DCP le 04 Avr 2018, 15:15

On peut quand même comprendre que les héritiers ne veulent pas que l'on fasse "autre chose" avec les personnages, l'univers créé par un artiste, ils ont le sentiment de "trahir" l'artiste originel si l'on "transforme" son oeuvre. Et il y a en plus une dimension affective du fait que l'auteur était de la famille proche.

Donc oui, il faudrait arriver à juger un film tiré d'un roman, d'une BD d'après ses caractéristiques artistique propres, mais on ne peut pas s'empêcher de le comparer à l'oeuvre originelle....et d'ailleurs, dans beaucoup de cas, et dans celui-ci en particulier, les producteurs du film comptent beaucoup sur l'oeuvre originelle pour attirer des spectateurs.....tout en défendant leur droit de faire une oeuvre originale, adaptée donc pas forcément fidèle.....

Enfin, à la base, cela ressemble quand même à une opération "marketing" destiné à me faire venir au cinéma avec mes amis car on aimait bien Gaston Lagaffe que l'on lisait enfant / ado en emmenant nos enfants / neveux / enfants de nos amis car eux-aussi ne pourront pas s'empêcher d'aimer ce personnage....
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 23108
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede DCP le 04 Avr 2018, 15:17

Aiello a écrit:
Aym a écrit:J'ai vu les bandes annonces. Ça reste globalement dans l'esprit de la BD, ça reprend les mêmes personnages, mais en délocalisant l'entreprise (ce n'est plus le journal Pilote).
Je ne pense pas le regarder un jour. J'ai beaucoup de mal avec les adaptations de BD à l'écran.
Ils ont pris un jeune acteur de 20 ans pour jouer Gaston, qui pour moi dans la BD a au moins la trentaine.
Je pense que les fervents adorateurs de Gaston n'y trouveront pas leur compte. Ceux qui ont lu les BD mais ne s'en souviennent pas plus que ça, par contre, ça peut passer.

J'ai vu la bande annonce tout à l'heure, en faisant mon plein (maintenant, on a aussi de la pub en faisant son plein... Si au moins le carburant était moins cher... Bref...).
La transposition dans une époque moderne m'a un peu gêné. Je m'attendais aussi à un Gaston à la voix traînante, ce n'est pas le cas. Certains gags semblent calqués sur la BD, mais j'ai moins apprécié le côté outrancier du jeu des acteurs et la débauche d'action qui semble aujourd'hui indispensable à tout film grand public qui se respecte. Bon, ça restait la bande annonce, mais je ne pense pas que le film soit mieux.


Bin, tu as du temps de cerveau disponible quand tu le fais le plein, autant l'utiliser pour le bien de la société de consommation, non ? :D Et faire ton devoir de patriote en achetant français, mais surtout en achetant, participant à la relance de l'économie...etc.... :P
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 23108
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 04 Avr 2018, 15:30

Moi je trouve que c'est très bien et qu'Isabelle Franquin a tort.
Voyons les choses du bon côté : papa et maman veulent faire plaisir à leurs enfants de 7 et 5 ans. Ils les emmènent voir le film Gaston Lagaffe parce que les médias en ont parlé, que ça a l'air gentil et drôle. Les parents n'ont eux même jamais lu Gaston, ils sont beaucoup trop jeunes.
En sortant du cinéma, papa et maman ont bien ri, les enfants sont éblouis de voir que des adultes peuvent leur ressembler. Du coup, ils se font offrir un album de la BD et là c'est le miracle, l'éblouissement : ce qu'ils ont aimé au ciné existe en mille, un million de fois mieux en BD !
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29951
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Aym le 04 Avr 2018, 15:33

J'ai deux enfants de 5 et 8 ans, j'ai lu les Gaston Lagaffe étant petit.
C'est quoi ce racisme anti-plus-vraiment-jeunes-mais-pas-encore-vieux ? :evil:
L'informatique n'est pas une science exacte, on n'est jamais à l'abri d'un succès
Avatar de l'utilisateur
Aym
papaquintintien
 
Messages: 25524
Inscription: 18 Fév 2003, 19:05
Localisation: Toulouse

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 04 Avr 2018, 15:39

Aym a écrit:J'ai deux enfants de 5 et 8 ans, j'ai lu les Gaston Lagaffe étant petit.
C'est quoi ce racisme anti-plus-vraiment-jeunes-mais-pas-encore-vieux ? :evil:


Ah le drame de la quarantaine !
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29951
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Shoemaker le 04 Avr 2018, 15:40

Cortese a écrit:Moi je trouve que c'est très bien et qu'Isabelle Franquin a tort.
Voyons les choses du bon côté : papa et maman veulent faire plaisir à leurs enfants de 7 et 5 ans. Ils les emmènent voir le film Gaston Lagaffe parce que les médias en ont parlé, que ça a l'air gentil et drôle. Les parents n'ont eux même jamais lu Gaston, ils sont beaucoup trop jeunes.
En sortant du cinéma, papa et maman ont bien ri, les enfants sont éblouis de voir que des adultes peuvent leur ressembler. Du coup, ils se font offrir un album de la BD et là c'est le miracle, l'éblouissement : ce qu'ils ont aimé au ciné existe en mille, un million de fois mieux en BD !

oui mais toi, on dit blanc, tu dis noir, et vice versa. C'est juste un sport, pour toi ! :lol:
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18544
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Shoemaker le 04 Avr 2018, 15:42

Je te connais ! Si tout le monde avait été ébloui par le film, tu aurais sorti ton armure modèle "combat final contre l'Armégédon des temps derniers", et comment la vérité si je mens, tu nous aurais sévèrement fustigé (ée ? és ? Aym au s'cours) la race de nos mères ! :lol:
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18544
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 04 Avr 2018, 15:43

Shoemaker a écrit:
Cortese a écrit:Moi je trouve que c'est très bien et qu'Isabelle Franquin a tort.
Voyons les choses du bon côté : papa et maman veulent faire plaisir à leurs enfants de 7 et 5 ans. Ils les emmènent voir le film Gaston Lagaffe parce que les médias en ont parlé, que ça a l'air gentil et drôle. Les parents n'ont eux même jamais lu Gaston, ils sont beaucoup trop jeunes.
En sortant du cinéma, papa et maman ont bien ri, les enfants sont éblouis de voir que des adultes peuvent leur ressembler. Du coup, ils se font offrir un album de la BD et là c'est le miracle, l'éblouissement : ce qu'ils ont aimé au ciné existe en mille, un million de fois mieux en BD !

oui mais toi, on dit blanc, tu dis noir, et vice versa. C'est juste un sport, pour toi ! :lol:


Pas du tout, ça c'est Marlaga ! Moi quand on me dit blanc, je dis successivement rouge, jaune, vert bleu, indigo, on pourrait m'accrocher à la devanture d'un bistrot du Marais. Tu as autant de Cortese que de couleurs dans l'arc en ciel pour le même prisme.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29951
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 04 Avr 2018, 15:45

Shoemaker a écrit:Je te connais ! Si tout le monde avait été ébloui par le film, tu aurais sorti ton armure modèle "combat final contre l'Armégédon des temps derniers", et comment la vérité si je mens, tu nous aurais sévèrement fustigé (ée ? és ? Aym au s'cours) la race de nos mères ! :lol:


Certes, mais c'est juste pour mieux refléter la réalité, qui est en vérité je vous le dis, infiniment plus contrariante que moi !
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29951
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Aym le 04 Avr 2018, 15:47

Shoemaker a écrit:Je te connais ! Si tout le monde avait été ébloui par le film, tu aurais sorti ton armure modèle "combat final contre l'Armégédon des temps derniers", et comment la vérité si je mens, tu nous aurais sévèrement fustigé (ée ? és ? Aym au s'cours) la race de nos mères ! :lol:

fustigés
L'informatique n'est pas une science exacte, on n'est jamais à l'abri d'un succès
Avatar de l'utilisateur
Aym
papaquintintien
 
Messages: 25524
Inscription: 18 Fév 2003, 19:05
Localisation: Toulouse

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede DCP le 04 Avr 2018, 15:49

Aym a écrit:J'ai deux enfants de 5 et 8 ans, j'ai lu les Gaston Lagaffe étant petit.
C'est quoi ce racisme anti-plus-vraiment-jeunes-mais-pas-encore-vieux ? :evil:


Est-ce que tu vas aller voir le film avec des enfants (vu que tu es la "cible" toute désignée".....? J'espère que oui, ton retour (et celui de tes enfants) m'intéresse..... :wink:
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 23108
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 04 Avr 2018, 16:02

Aym a écrit: j'ai lu les Gaston Lagaffe étant petit.
C'est quoi ce racisme anti-plus-vraiment-jeunes-mais-pas-encore-vieux ? :evil:


Pareil, c'est une des premieres BD avec lesquelles j'étais autonome, et j'ai appris à lire avec Mafalda.

Ce sont nos parents que ces vieux grognons insultent, en fait !

J'EZGUIGE DES ZESKUZES !!!!!
Ouais_supère
 
Messages: 20247
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Aym le 04 Avr 2018, 16:05

DCP a écrit:
Aym a écrit:J'ai deux enfants de 5 et 8 ans, j'ai lu les Gaston Lagaffe étant petit.
C'est quoi ce racisme anti-plus-vraiment-jeunes-mais-pas-encore-vieux ? :evil:


Est-ce que tu vas aller voir le film avec des enfants (vu que tu es la "cible" toute désignée".....? J'espère que oui, ton retour (et celui de tes enfants) m'intéresse..... :wink:


Non.
La bande annonce ne me donne pas envie d'aller voir le film.
L'informatique n'est pas une science exacte, on n'est jamais à l'abri d'un succès
Avatar de l'utilisateur
Aym
papaquintintien
 
Messages: 25524
Inscription: 18 Fév 2003, 19:05
Localisation: Toulouse

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Shoemaker le 04 Avr 2018, 16:05

Mais attention, les mecs, y a maldonne. Gaston c'est une BD pour adultes.
Les mioches, il y a les Schtroumpf et Boule et Bill, pour eux ! Non mais !....
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18544
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Silverwitch le 04 Avr 2018, 16:12

Shoemaker a écrit:Mais attention, les mecs, y a maldonne. Gaston c'est une BD pour adultes.
Les mioches, il y a les Schtroumpf et Boule et Bill, pour eux ! Non mais !....


Je n'aime pas trop la BD (oui, je sais), mais je suis une grande fan de Gaston Lagaffe. Impossible de voir ce film, je risque de péter les plombs.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27613
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Shoemaker le 04 Avr 2018, 16:16

Silverwitch a écrit:
Shoemaker a écrit:Mais attention, les mecs, y a maldonne. Gaston c'est une BD pour adultes.
Les mioches, il y a les Schtroumpf et Boule et Bill, pour eux ! Non mais !....


Je n'aime pas trop la BD (oui, je sais), mais je suis une grande fan de Gaston Lagaffe. Impossible de voir ce film, je risque de péter les plombs.

Je n'en attendais pas moins de ta part. :o
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18544
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 04 Avr 2018, 16:17

Shoemaker a écrit:Mais attention, les mecs, y a maldonne. Gaston c'est une BD pour adultes.
Les mioches, il y a les Schtroumpf et Boule et Bill, pour eux ! Non mais !....


Eh à mon avis c'est toi qui te trompes, en sous-estimant la capacité d'un jeune intellect à percevoir que quelque chose se trame au delà de sa réalité apprehendable.

Ma mère me lisait des Mafalda auxquels je ne comprenais pas grand chose si ce n'est quelques vignettes.
Mais elle devait le faire avec quelques sourires en coin, quelque application que j'ai dû au moins ressentir.

Et d'une façon générale, si on ne m'y avait pas plongé avant que je les comprenne dans certaines choses, rien ne dit que j'aurais essayé de les comprendre plus tard.
Ouais_supère
 
Messages: 20247
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Marlaga le 04 Avr 2018, 16:59

Cortese a écrit:
Shoemaker a écrit:
Cortese a écrit:Moi je trouve que c'est très bien et qu'Isabelle Franquin a tort.
Voyons les choses du bon côté : papa et maman veulent faire plaisir à leurs enfants de 7 et 5 ans. Ils les emmènent voir le film Gaston Lagaffe parce que les médias en ont parlé, que ça a l'air gentil et drôle. Les parents n'ont eux même jamais lu Gaston, ils sont beaucoup trop jeunes.
En sortant du cinéma, papa et maman ont bien ri, les enfants sont éblouis de voir que des adultes peuvent leur ressembler. Du coup, ils se font offrir un album de la BD et là c'est le miracle, l'éblouissement : ce qu'ils ont aimé au ciné existe en mille, un million de fois mieux en BD !

oui mais toi, on dit blanc, tu dis noir, et vice versa. C'est juste un sport, pour toi ! :lol:


Pas du tout, ça c'est Marlaga ! Moi quand on me dit blanc, je dis successivement rouge, jaune, vert bleu, indigo, on pourrait m'accrocher à la devanture d'un bistrot du Marais. Tu as autant de Cortese que de couleurs dans l'arc en ciel pour le même prisme.


Ah non, quand on me dit blanc, je dis pas noir. :!:
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 20537
Inscription: 12 Mar 2007, 09:45

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Marlaga le 04 Avr 2018, 17:01

Shoemaker a écrit:Mais attention, les mecs, y a maldonne. Gaston c'est une BD pour adultes.
Les mioches, il y a les Schtroumpf et Boule et Bill, pour eux ! Non mais !....


Euh non, Gaston, c'est pour les gamins. je trouvais ça très drôle quand j'avais 10-15 ans. Après ça...bof.
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 20537
Inscription: 12 Mar 2007, 09:45

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Shoemaker le 04 Avr 2018, 17:10

Marlaga a écrit:
Ah non, quand on me dit blanc, je dis pas noir. :!:

Ah bon... Comme c'est curieux...
Sur ton avatar, pour 1 blanc, tu as mis au moins 6 noirs ! :D
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18544
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 04 Avr 2018, 17:11

Noir 6 noir ! il n'y a plis d'ispoir !
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29951
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Shoemaker le 04 Avr 2018, 17:12

Marlaga a écrit:
Shoemaker a écrit:Mais attention, les mecs, y a maldonne. Gaston c'est une BD pour adultes.
Les mioches, il y a les Schtroumpf et Boule et Bill, pour eux ! Non mais !....


Euh non, Gaston, c'est pour les gamins. je trouvais ça très drôle quand j'avais 10-15 ans. Après ça...bof.

Oui, mais quand un jour, ce que je te souhaite, tu ouvriras ton cœur à la poésie du monde, tu verras alors toute la beauté en filigrane, dans les planches de Gaston. Et pour ça, il faut avoir de la "bedaine", comme on dit.
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18544
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Shoemaker le 04 Avr 2018, 17:13

Cortese a écrit:Noir 6 noir ! il n'y a plis d'ispoir !

:lol:
Bon, revenons au cinéma ! sinon Hugues va pas apprécier ces HS intempestifs ! :D
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18544
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede DCP le 04 Avr 2018, 17:17

Shoemaker a écrit:
Marlaga a écrit:
Shoemaker a écrit:Mais attention, les mecs, y a maldonne. Gaston c'est une BD pour adultes.
Les mioches, il y a les Schtroumpf et Boule et Bill, pour eux ! Non mais !....


Euh non, Gaston, c'est pour les gamins. je trouvais ça très drôle quand j'avais 10-15 ans. Après ça...bof.

Oui, mais quand un jour, ce que je te souhaite, tu ouvriras ton cœur à la poésie du monde, tu verras alors toute la beauté en filigrane, dans les planches de Gaston. Et pour ça, il faut avoir de la "bedaine", comme on dit.


Oui, Monsieur De Shoemaeker ! :vieux:
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 23108
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Shoemaker le 04 Avr 2018, 17:52

:D :o
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18544
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Marlaga le 04 Avr 2018, 18:10

Shoemaker a écrit:
Marlaga a écrit:
Shoemaker a écrit:Mais attention, les mecs, y a maldonne. Gaston c'est une BD pour adultes.
Les mioches, il y a les Schtroumpf et Boule et Bill, pour eux ! Non mais !....


Euh non, Gaston, c'est pour les gamins. je trouvais ça très drôle quand j'avais 10-15 ans. Après ça...bof.

Oui, mais quand un jour, ce que je te souhaite, tu ouvriras ton cœur à la poésie du monde, tu verras alors toute la beauté en filigrane, dans les planches de Gaston. Et pour ça, il faut avoir de la "bedaine", comme on dit.


Non mais je trouve toujours ça poétique, sympathique et tout. Mais c'est juste que je ne trouve plus cela drôle. C'est teinté d'une nostalgie positive, ça m'évoque des souvenirs et des sourires mais je vais pas me bidonner comme devant un Goetlib ou des Bidochons.
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 20537
Inscription: 12 Mar 2007, 09:45

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 04 Avr 2018, 18:26

Everybody knows ( Todos lo saben ) de Asghar Farhadi, avec Javier Bardem et Penelope Cruz, ouvrira le festival de Cannes le 8 mai et sera dans les salles françaises le lendemain 9 mai.

Je présume qu'on devrait voir arriver une bande-annonce dans les très prochaines heures, étant donné la grande proximité de la sortie du film.

C'est une coproduction franco-hispano-italienne. Les fonds sont cependant très majoritairement français (du fait du distributeur français qui est aussi producteur du grand cinéaste iranien depuis bien des films déjà, d'un fonds de placement/financement français et de France 3 Cinema).
Il n'est pas clair si c'est le cas ou non, mais je ne vois pas pourquoi le film ne serait pas en compétition.

Synopsis: Laura se rend avec sa famille de Buenos Aires dans son village natal en Espagne. Ce qui devait être une simple réunion de famille se verra bouleverser par des événements imprévus qui vont changer le cours de leur existence.

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Shoemaker le 04 Avr 2018, 18:34

Marlaga a écrit:
Non mais je trouve toujours ça poétique, sympathique et tout. Mais c'est juste que je ne trouve plus cela drôle. C'est teinté d'une nostalgie positive, ça m'évoque des souvenirs et des sourires mais je vais pas me bidonner comme devant un Goetlib ou des Bidochons.

:o
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18544
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 04 Avr 2018, 20:06

Sinon récemment, j'ai vu Polina, danser sa vie, qui est presque aussi mauvais que son titre.

Et Attraction, un film de SF russe à éviter.

Ah, et The Hole, de Joe Dante, que j'ai trouvé aussi fauché que sympathique.
Ouais_supère
 
Messages: 20247
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

PrécédenteSuivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités