La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus, von Rauffenstein

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Nuvo le 30 Jan 2018, 09:13

J'ai regardé hier soir Le Choix des armes d'Alain Corneau sur Arte.
Polar un peu lent autour du choc des générations, aussi bien chez les malfrats que chez les policiers. Servi par une distribution de très grande qualité : Montand, Deneuve, Depardieu, Lanvin, Galabru, Anconina, Roland Blanche.
J'ai loupé les 20 premières minutes... Du coup j'ai mal compris l'histoire de Depardieu avec sa petite fille.
Depardieu livre une interprétation encore une fois excellente.
Je l'ai vu aussi il y a peu dans le Danton de Vajda, à peu près à la même époque. Bordel, quel acteur !

J'ai vu aussi vendredi dernier Jeune & Jolie de François Ozon. Belle interprétation de la jeune fille mais je ne crois pas du tout à ce genre d'histoire (une gamine de 17 ans qui se prostitue sans en avoir besoin et sans même trop savoir pourquoi, sauf l'envie de vivre quelque chose de différent).

Et Mississippi Burning d'Alan Parker sur l'assassinat de trois membres du comité des droits civiques dans le sud des USA en 1964. Dafoe, Hackman et Frances McDormand. Ce film est très prenant, tout en ayant lui aussi un rythme plus lent qu'aujourd'hui. J'ai vraiment ressenti la montée progressive de la tension, scène après scène.
Parker a aussi réalisé un film avec Mickey Rourke que j'aimerais bien revoir : Angel Heart. Je n'ai vu que des morceaux quand j'avais 10 ans...
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 15997
Inscription: 20 Fév 2003, 18:07

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 30 Jan 2018, 12:10

J'ai regardé "Le choix des armes" aussi. C'etait pas mal, attendrissant. Qu'est ce que ça a vieilli, qu'est ce que c'est gauche, ça donne envie de rire de temps en temps. La musique est étrange ( un solo de basse à 6 cordes ? ) mais interessante. J'ai sursauté quand on arrive sur la scene du bistrot des jeunes en plein solo de "Since I've been lovin' you" de Led Zep. Ça fait drôle parce que la musique fait beaucoup moins vieux que le film. Une scene franchement rigolote, quand les flics en civil traquent Depardieu blessé. Ils arrivent avec leurs bagnoles toutes pourries (R12, 204...) ils sont 4 ou 5 clampins avec deux ou trois petoires... Aujourd'hui pour arreter un simpke dealer ils arrivent en escouade, armés jusqu'aux dents. La ballade dans les quartiers c'etait marrant aussi. Ethniquement homogène mais guere plus avenants. On aurait dit la Roumanie de Ceaucescu. C'est vrai que Depardieu etait au dessus du lot. Mais bon, c'etait sa vie quotidienne aussi, il etait moins bon en Cyrano.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29464
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 30 Jan 2018, 13:52

Rainier a écrit:Quelqu'un a vu

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


?

OK, faut pas tenir compte des superlatifs débiles de l'affiche française : "un chef d'oeuvre révolutionnaire" (le cinéma se vend aujourd'hui comme la lessive dans les années 80).


C'est le seul film récent qui me tente en ce moment (et le premier depuis 5 ou 10 ans ou 20 peut être, d'ailleurs)


J'avais énormément apprécié "Bon Baisers de Bruges" (que j'ai vu deux fois, chose extraordinaire pour moi en dehors des Kubrick et des premiers Malick)
ainsi que Frances Mc Dormand vue dans "Fargo" des frères Coen

Je l'ai vu hier, c'est vraiment très bien. Tous les acteurs jouent juste, même les petits rôles, et le propos est intéressant et pas manichéen pour un sou.
Franchement, n'hésite pas.
On est tous des cons.
Mais certains plus que d'autres.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 17363
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 30 Jan 2018, 19:58

Pff .. éh l'autre il me cite même pas.. :D

Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 22619
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 30 Jan 2018, 23:51

Tu as écrit que tu développerais. On attend encore ! :twisted:
On est tous des cons.
Mais certains plus que d'autres.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 17363
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Silverwitch le 31 Jan 2018, 09:50

Cortese a écrit:J'ai regardé "Le choix des armes" aussi. C'etait pas mal, attendrissant. Qu'est ce que ça a vieilli, qu'est ce que c'est gauche, ça donne envie de rire de temps en temps. La musique est étrange ( un solo de basse à 6 cordes ? ) mais interessante. J'ai sursauté quand on arrive sur la scene du bistrot des jeunes en plein solo de "Since I've been lovin' you" de Led Zep. Ça fait drôle parce que la musique fait beaucoup moins vieux que le film. Une scene franchement rigolote, quand les flics en civil traquent Depardieu blessé. Ils arrivent avec leurs bagnoles toutes pourries (R12, 204...) ils sont 4 ou 5 clampins avec deux ou trois petoires... Aujourd'hui pour arreter un simpke dealer ils arrivent en escouade, armés jusqu'aux dents. La ballade dans les quartiers c'etait marrant aussi. Ethniquement homogène mais guere plus avenants. On aurait dit la Roumanie de Ceaucescu. C'est vrai que Depardieu etait au dessus du lot. Mais bon, c'etait sa vie quotidienne aussi, il etait moins bon en Cyrano.


:D
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27341
Inscription: 28 Mar 2003, 18:39
Localisation: Filmskigrad

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Nuvo le 31 Jan 2018, 11:27

Cortese a écrit:J'ai regardé "Le choix des armes" aussi. C'etait pas mal, attendrissant. Qu'est ce que ça a vieilli, qu'est ce que c'est gauche, ça donne envie de rire de temps en temps. La musique est étrange ( un solo de basse à 6 cordes ? ) mais interessante. J'ai sursauté quand on arrive sur la scene du bistrot des jeunes en plein solo de "Since I've been lovin' you" de Led Zep. Ça fait drôle parce que la musique fait beaucoup moins vieux que le film. Une scene franchement rigolote, quand les flics en civil traquent Depardieu blessé. Ils arrivent avec leurs bagnoles toutes pourries (R12, 204...) ils sont 4 ou 5 clampins avec deux ou trois petoires... Aujourd'hui pour arreter un simpke dealer ils arrivent en escouade, armés jusqu'aux dents. La ballade dans les quartiers c'etait marrant aussi. Ethniquement homogène mais guere plus avenants. On aurait dit la Roumanie de Ceaucescu. C'est vrai que Depardieu etait au dessus du lot. Mais bon, c'etait sa vie quotidienne aussi, il etait moins bon en Cyrano.


La musique est de Philippe Sarde, on reconnait son style au premier accord. J'ai adoré celle de "Mort d'un pourri" où il y a plus de cuivres.

Oui ce genre de film a un peu vieilli mais je n'ai pas osé le dire :D

Mon père a eu une R30 entre 1988 et 1991. Un paquebot ! Mais pour partir en vacances à l'arrière c'était très confortable.

La banlieue, pareil. Ca a été tourné à la Courneuve en 1980. L'entretien des parties communes, bonjour...
Et pas un arbre !
C'est d'un sinistre.

Tu trouves Depardieu mauvais en Cyrano ?
Bah merde, moi qui adore son interprétation #larme
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 15997
Inscription: 20 Fév 2003, 18:07

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 31 Jan 2018, 12:01

sheon a écrit:Tu as écrit que tu développerais. On attend encore ! :twisted:


J'peux pas, j'ai Woody.
J'peux pas, j'ai Wond' Wheel.


Hugues

PS: Merci d'avoir tendu la perche pasque, je comptais bien le dire ce truc là aujourd'hui et hop, tu m'y aides :D
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 22619
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 31 Jan 2018, 12:05



Image

Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 22619
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 31 Jan 2018, 15:56

Après le ratage Café Society,
Wonder Wheel est un grand film et un grand oui.

Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 22619
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 31 Jan 2018, 16:26

Nuvo a écrit:
Cortese a écrit:J'ai regardé "Le choix des armes" aussi. C'etait pas mal, attendrissant. Qu'est ce que ça a vieilli, qu'est ce que c'est gauche, ça donne envie de rire de temps en temps. La musique est étrange ( un solo de basse à 6 cordes ? ) mais interessante. J'ai sursauté quand on arrive sur la scene du bistrot des jeunes en plein solo de "Since I've been lovin' you" de Led Zep. Ça fait drôle parce que la musique fait beaucoup moins vieux que le film. Une scene franchement rigolote, quand les flics en civil traquent Depardieu blessé. Ils arrivent avec leurs bagnoles toutes pourries (R12, 204...) ils sont 4 ou 5 clampins avec deux ou trois petoires... Aujourd'hui pour arreter un simpke dealer ils arrivent en escouade, armés jusqu'aux dents. La ballade dans les quartiers c'etait marrant aussi. Ethniquement homogène mais guere plus avenants. On aurait dit la Roumanie de Ceaucescu. C'est vrai que Depardieu etait au dessus du lot. Mais bon, c'etait sa vie quotidienne aussi, il etait moins bon en Cyrano.


La musique est de Philippe Sarde, on reconnait son style au premier accord. J'ai adoré celle de "Mort d'un pourri" où il y a plus de cuivres.

Oui ce genre de film a un peu vieilli mais je n'ai pas osé le dire :D

Mon père a eu une R30 entre 1988 et 1991. Un paquebot ! Mais pour partir en vacances à l'arrière c'était très confortable.

La banlieue, pareil. Ca a été tourné à la Courneuve en 1980. L'entretien des parties communes, bonjour...
Et pas un arbre !
C'est d'un sinistre.

Tu trouves Depardieu mauvais en Cyrano ?
Bah merde, moi qui adore son interprétation #larme

Je sais pas, je l'ai vu en 1990. J'etais tout seul à Rennes, pour tuer le temps je suis allé voir Cyrano. J'aime bien le personnage de Cyrano et la belle lague du theatre classique et j'avais trouvé que Depardieu butait souvent sur les mots, qu'il ne rendait pas bien la fluidité de la langue.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29464
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 31 Jan 2018, 17:01

En fait, il est tellement naturellement Cyrano que le fait qu'il le "joue" le fait passer peut-être à côté.

Je l'y aime beaucoup, pourtant.
Ouais_supère
 
Messages: 19485
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 31 Jan 2018, 21:58

Wonder Wheel devrait faire autour de 250.000 entrées (peut-être plus, peut-être moins) cette semaine.

A comparer avec les 330.000 moyens usuels (avec parfois des exceptions à 370000 sur certains films)

Pas mal du tout étant donné qu'on est en plein dans la campagne de diffamation . Bravo la France ! :good

On notera par exemple que The greatest showman ou 3 affiches tout près d'Ebbing, Missouri, avec que des publicités positives, eux, atteignaient en première semaine 230.000 entrées. Ca n'a rien d'un mauvais score donc bien au contraire... Au contraire c'est sans doute vu comme très bon par qui de droit...

To Rome with Love, Le rêve de Cassandre ou Coups de feu sur Broadway et bien d'autre ont fait moins ou bien moins par exemple.

Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 22619
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede heow le 02 Fév 2018, 18:19

Bah moi j'ai vu un film.

Downsizing

Dans un futur proche, on découvre le moyen de réduire les humains à 12cm. Les inventeurs de la méthode y voient là une parfaite solution pour réduire l'emprunte écologique de chaque personne. Les volontaires se faisant réduire ayant le bénéfice de convertir leur capital actuel (argent, maison...) en le multipliant d'autant qu'ils sont réduits. Donc dans le film, le héro ayant 150.000$ se retrouve avec 12 millions pour vivre "petit", dans une grande communauté plus ou moins de rêve où il n'aura plus jamais à travailler. Bon c'est pas le sujet principal du tout, ça explique le comment du pourquoi.

Sans grande conviction, vu le casting, je m'attendais à une comédie façon "Chérie j'ai rétréci les gosses" avec des adultes.
Et bien pas du tout, c'est au final assez intéressant, même si l'histoire se perd dans quelques méandres et qu'on a un peu du mal à voir un fil conducteur dans tout ça, j'ai beaucoup apprécié.

Le héro (Matt Damon) est complètement creux, difficile de s'y attacher, mais j'étais un peu émerveillé par l'univers créé (cohabitation grands/petits, quelques trucs techniques...). L'histoire en elle même et sa conclusion laissent un peu perplexe, mais rien que pour l'univers créé c'est sympa.
Image
Avatar de l'utilisateur
heow
 
Messages: 1543
Inscription: 03 Déc 2003, 00:53

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Rainier le 02 Fév 2018, 21:59

heow a écrit:Bah moi j'ai vu un film.

Downsizing

Dans un futur proche, on découvre le moyen de réduire les humains à 12cm. Les inventeurs de la méthode y voient là une parfaite solution pour réduire l'emprunte écologique de chaque personne.


12 cm :eek:
C'est sûr que l'empreinte écologique serait rapidement réduite : les humains se feraient bouffer par les chats, par les chiens même les chihuahua, les corbeaux, les rats.
Une piqûre de moustique serait mortelle, je te parle pas des guêpes ou même des fourmis qui nous dévoreraient au petit déjeuner.
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 13571
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 02 Fév 2018, 22:17

Image
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29464
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 03 Fév 2018, 00:44

Le dernier film de l'existence d'Abbas Kiarostami.
Le film final de l'oeuvre du cinéaste iranien. Le film final de l'oeuvre d'un géant.

Dans une seule salle prestigieuse de New York depuis ce vendredi aux Etats-Unis (avant je pense une sortie plus étendue dans les prochaines semaines).
Et en séance spéciale au festival de Cannes en mai. (Qui précédera sans doute là aussi une sortie en salle).

Je me demande toujours dans quelle mesure les artistes cherchent à représenter la réalité d'une scène. Les peintres et les photographes ne capturent qu'une seule image et rien de ce qui survient avant ou après.
Pour "24 Frames", j'ai décidé d'utiliser les photos que j’ai prises ces dernières années, j'y ai ajouté ce que j'ai imaginé avoir eu lieu avant ou après chacun des moments capturés".
— Abbas Kiarostami


24 Frames - Bande-annonce   Compatible plein écran


On pourrait prendre des dizaines d'extraits élogieux: j'en citerai un seul.
“an exceptionally beautiful place for his career to finish”
“conceptually audacious and adventurous yet a simple, peaceful space to appreciate his artistry.”


Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 22619
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Rainier le 04 Fév 2018, 19:55

sheon a écrit:Je l'ai vu hier, c'est vraiment très bien. Tous les acteurs jouent juste, même les petits rôles, et le propos est intéressant et pas manichéen pour un sou.
Franchement, n'hésite pas.


Je l'ai vu cet après midi.
Ca a commencé par un gag : la salle d'à côté jouait "les Tuche 3" à la même heure. Un couple très jeune (18-20 ans) s'était trompé de salle et a mis 5 minutes avant de s'en rendre compte.
Finalement, les ouvreuses d'antan étaient bien utiles.

Oui, le film est très bien, on ne s'ennuie pas une seule seconde surtout grâce l'abattage de l'actrice principale.
Et oui, tous les acteurs sont excellents, de même que les dialogues (en VO).
Des fois j'ai trouvé que c'était un peu exagéré, Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher
Dernière édition par Rainier le 04 Fév 2018, 21:59, édité 1 fois.
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 13571
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 04 Fév 2018, 20:01

C'est justement cette fin qui achève d'en faire le bon voire grand film qu'il est.

Sinon je serais toi je mettrais des spoilers quand même.

Hugues (qui finira par développer parce que, il faut argumenter :P )
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 22619
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Maschum le 04 Fév 2018, 21:03

Et t'en as pensé quoi des Tuches 3, Hugo ? Ça vaut le coup, c'est mieux que le 2 ?
Avatar de l'utilisateur
Maschum
*sous avertissement*
 
Messages: 20702
Inscription: 24 Fév 2003, 13:41
Localisation: Tape dans les mains si tu lis ça

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Rainier le 04 Fév 2018, 22:01

Maschum a écrit:Et t'en as pensé quoi des Tuches 3, Hugo ? Ça vaut le coup, c'est mieux que le 2 ?


Il y a les Tuche (n°1 je suppose) sur TF1 en ce moment.
C'est encore pire que "Bienvenue chez les chtis" en moins marrant :(
J'ai quand même tenu 15 minutes par curiosité.
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 13571
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Marlaga le 04 Fév 2018, 23:32

Rainier a écrit:
Maschum a écrit:Et t'en as pensé quoi des Tuches 3, Hugo ? Ça vaut le coup, c'est mieux que le 2 ?


Il y a les Tuche (n°1 je suppose) sur TF1 en ce moment.
C'est encore pire que "Bienvenue chez les chtis" en moins marrant :(
J'ai quand même tenu 15 minutes par curiosité.


Tous les critiques qui descendaient les 2 premiers trouvent que le 3 est excellent et jubilatoire. Ça m'a surpris.
Image
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 19838
Inscription: 12 Mar 2007, 08:45

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Aym le 05 Fév 2018, 08:08

Franchement, pour avoir vu 10 minutes du premier (pas le début), je me suis demandé comment ils avaient osé faire un 2.
Et la bande annonce que j'ai vue du 3 laisse extrêmement perplexe.

Qui sait ? P'têt que dans 5 ans ça sera culte à la façon de "la cité de la peur", mais pour le moment, j'ai absolument pas envie de regarder ce qui ressemble quand même beaucoup à une merde.
L'informatique n'est pas une science exacte, on n'est jamais à l'abri d'un succès
Avatar de l'utilisateur
Aym
papaquintintien
 
Messages: 25136
Inscription: 18 Fév 2003, 18:05
Localisation: Toulouse

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cyril le 05 Fév 2018, 08:22

J'ai vu le 2 il y a quelques temps, mais je ne sais plus ni où ni avec qui. Ça m'a laissé un mauvais souvenir, aussi caricatural qu'un discours du FN.

Mais c'est dans l'air du temps, j'ai l'impression. Il faut faire du grossier, du bidon, et taper dans les gros clichés pour que ça marche et fasse rire. C'est triste.
Image
Une communauté ne peut longtemps se suffire à elle-même ; elle ne peut se développer qu’avec des personnes provenant d’horizons différents et des frères encore inconnus. - Howard Thurman.
Avatar de l'utilisateur
Cyril
Meuble informatique
 
Messages: 43370
Inscription: 19 Fév 2003, 11:11

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 05 Fév 2018, 15:35

Maschum a écrit:Et t'en as pensé quoi des Tuches 3, Hugo ? Ça vaut le coup, c'est mieux que le 2 ?

D'après le podcast MDR (spécialisés dans les comédies françaises, je conseille d'y jeter une oreille), les 15 premières minutes sont très surprenantes et marrantes, mais la suite tourne à vide :
https://soundcloud.com/mdrpodcast/les-tuches-3-ad-nauseam
On est tous des cons.
Mais certains plus que d'autres.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 17363
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 06 Fév 2018, 12:28

Hugues a écrit:
Hugues a écrit: Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher





Le grand avocat Shigemori prend la défense d'un suspect d'un cambriolage et meurtre nommé Misumi. Ce dernier a fait de la prison, 30 ans plus tôt, pour un autre meurtre : celui du directeur de l'usine qui l'avait licencié dont il avait mis feu au cadavre. Les chances de Shigemori d'emporter l'affaire semble faibles - son client admet volontiers sa culpabilité, malgré la peine de mort qui le menace si il est déclaré coupable. À mesure qu'il creuse l'affaire, à mesure qu'il entend les témoignages de la famille de la victime et de Misumi lui même, inculpé sans cesse changeant dans ses motivations, Shigemori jusque là convaincu, commencer à douter du fait que son client soit en fin de compte, le meurtrier. "La défense n'a pas besoin de la vérité" ; un avocat qui croyait en cette maxime, pour la première fois souhaite connaître la vérité du fond de son coeur.

C'est un hybride des synopsis japonais et anglais (par mes soins), dans lequel je tais à dessein quelques mots de la version japonaise..


Le titre japonais est un jeu de mot sur l'expression l'honnêteté de la troisième fois, qui en Japonais est l'équivalent de la troisième fois sera la bonne (ou de jamais deux sans trois). Et évidemment, la troisième fois va sans doute être la clé de la vérité. Le nom lui-même de Misumi n'est pas anodin. Dans sa graphie japonaise, il signifie, le troisième coin, le troisième angle... et donc aussi le troisième point de vue.


De là à penser que Kore-eda, tout en revenant malgré lui (ou à dessein) dans les questions qui sont les siennes, nous livre en même temps un Rashomon moderne...
Ou se fasse en quelque sorte le Farhadi japonais..

Hugues

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher



Hugues a écrit:D'ailleurs la bande-annonce est arrivée il y a quelques jours déjà..

Bande-annonce


Hugues


Longtemps après la première bande-annonce japonaise et un bout de temps aussi après sa sortie japonaise et sa présentation à Venise..

Image

Le film sort le 11 avril.

Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 22619
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 06 Fév 2018, 12:49

En attendant la bande-annonce française, la bande-annonce japonaise en version internationalisée (que j'aurais pu partager voilà bien 6 mois):

Bande-annonce japonaise sous-titrée en anglais   Compatible plein écran


Comme toujours au Japon, la bande-annonce est très stéréotypée et simpliste dans les enjeux, plus encore qu'ailleurs dans le monde.
Et c'est évidemment comme à chaque fois chez son auteur, à l'entier opposé du film ...

Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 22619
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 09 Fév 2018, 16:41

DCP a écrit:
Hugues, perdu dans une conversation a écrit:[On parlait de] Wonder Wheel, un grand film, que personne je présume ici n'ira voir, à tort.


Ne présume pas trop


Je te fais confiance, donc après 9 jours, tentons...

Quelqu'un d'autre a vu Wonder Wheel ?

Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 22619
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 09 Fév 2018, 17:34

Ça me tenterait bien d'aller le voir, mais avec ce qu'on me paye pour mes BD je peux même pas m'acheter des chaussettes. J'ai mis du temps à apprécier les films de Woody Allen. En fait c'est tout simplement parce que je n'avais pas accès à quelque chose qui ressemble de près ou de loin à son mode de vie à lui. Un peu comme aller au zoo et essayer de suivre la conversation entre deux perroquets sans les sous titres.
En général j'abandonnais en cours de route. Je l'ai vraiment découvert avec Match Point. Je me souviens que j'étais étonné parce que c'est une vraie énigme policière, pas le blabla psycho-sentimental repoussoir que je redoutais. Et puis l'année dernière ma compagne s'est faite prêter un vieux Woody pas très connu ni très côté semble t-il, que j'ai vraiment adoré, "Une autre femme" avec Gena Rowlands. Bien sûr, le titre, la couverture et le résumé au dos du DVD ne donnent absolument pas envie de se jeter dans le visionnage d'un aussi épouvantable pensum à priori.
Alors d'abord, j'adore la narration de Allen. C'est très fluide, concis, sans pathos, sans effets appuyés énervants, bref on se laisse emballer sans y prendre garde. C'est l'histoire d'une dame d'un certain âge, divorcée, intello, qui a un mec, qui prépare un bouquin de philo, bref qui est heureuse, épanouie, sûre d'elle et dominatrice. Mais à la suite d'un stratagème de scénario très 19eS (donc très agréable, elle entend des bribes de conversation de l'étage du dessous par la cheminée), elle commence à découvrir, en déroulant peu à peu la pelote decousue du fil de ses relations, qu'elle est perçue par son entourage très différemment de ce qu'elle croyait du haut de son arrogance innocente. Tous la prennent pour une conne prétentieuse et égoïste ! Questionnés les gens se lâchent et lui sortent ses quatre vérités. Tout s'effondre ! Elle y survit pourtant, blessée, affaiblie, modeste.... de toute façon les autres ne valent pas mieux.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29464
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 09 Fév 2018, 22:05

Je ne le connaissais que de nom et aussi du fait d'un jeu de mot. Et aujourd'hui, quelque recherche sur le jeu de mot, m'a fait songer à me pencher sur le film lui-même

Je ne l'ai encore vu, mais ça semble un film pour notre époque (en toute sorte de sujets abordés sur le forum d'ailleurs)

Image

Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 22619
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ghinzani le 10 Fév 2018, 00:07

Darkest hour. :wink:
Extraordinaire.
Dernière édition par Ghinzani le 10 Fév 2018, 15:25, édité 1 fois.
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 24347
Inscription: 12 Sep 2005, 17:38

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 10 Fév 2018, 00:29

Non.
Et non*.

Hugues (il y a au moins un non qui est incontestable... le premier...: ce n'est pas le nom du film)

*: Dans la même poubelle de l'histoire du cinéma que The King's Speech: film sans intérêt qui fit beaucoup parler sur le moment mais complètement oublié désormais. Qui cache ses faiblesses derrière les arguments publicitaires "une histoire vraie" et "oh regardez comment l'acteur il singe bien le vrai".
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 22619
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 10 Fév 2018, 12:02

Je suis assez dubitatif sur les biopics habituellement, mais je dois avouer que je n'ai pas trop vu le temps passer.
Bon, ça reste un film assez oubliable, mais j'ai vu pire dans le genre.
On est tous des cons.
Mais certains plus que d'autres.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 17363
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 10 Fév 2018, 13:21

Moi quand je me dis qu'il n'y a plus que 18 dodos ! ...

Image

Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 22619
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Rainier le 10 Fév 2018, 15:03

Non sérieux :eek: Mon message d'hier où je disais que j'irai certainement voir Wonder Wheel, tout en ajoutant un petit commentaire pas très gentil mais poli tout de même à l'encontre de Hugues, a été censuré :eek: :eek:
ainsi que sa réponse.
Je n'imagine même pas que c'est Hugues qui a fait ça (preuve que je lui garde quand même un certain respect) mais plutôt un de ses godillots :roll:

Alors, est ce qu'on pourrait, nous la plèbe, nous le lumpenprolétariat de ce forum, avoir le même traitement, s'il vous plait ?
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 13571
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 10 Fév 2018, 16:22

Tu disposes désormais d'un sous-forum accessible depuis la page d'accueil, où tu as tout le loisir de venir discuter des décisions de modération (la mienne en l'occurrence).
Ouais_supère
 
Messages: 19485
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Rainier le 10 Fév 2018, 16:42

Ouais_supère a écrit:(la mienne en l'occurrence).


J'en étais sûr.
T'es vraiment un bon petit soldat !
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 13571
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Marlaga le 11 Fév 2018, 10:21

Je t'avais prévenu Rainier :lol:
Image
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 19838
Inscription: 12 Mar 2007, 08:45

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 15 Fév 2018, 22:46

Comme le film a été dévoilé à Berlin ce soir.. (enfin cet après-midi pour certains) je découvre par accident, puisqu'on ne peut pas dire que le film m'intéressait outre mesure, qu'il y a - au moins - une ou deux voix intéressantes.. (Non je parle pas de Edward Norton ou Yoko Ono)

L'île aux chiens


Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 22619
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 16 Fév 2018, 09:57

Si vous détestez la prétentieuse Mélanie Laurent, je ne vous recommande pas Le Retour du Héros, où elle joue aussi mal (voire encore plus) que d'habitude 8-)
Enfin, pardon, je suis un peu dur : elle joue à la perfection son personnage hautain, snobinard et prétentieux, mais c'est un rôle de composition. Par contre, dès qu'il s'agit de jouer un peu la comédie, c'est la catastrophe, on se croirait à un spectacle de CM2. Le pire, c'est que c'est la seule qui ne cadre pas avec l'époque : tous les autres acteurs font un effort dans leur manière de s'exprimer et de se comporter, mais elle non, elle doit imaginer que c'est le film qui doit s'adapter à Mélanie Laurent et non l'inverse. Du coup, elle joue exactement comme au XXIe siècle. Su-per.
Heureusement, elle n'est pas seule devant la caméra, les autres acteurs sauvent un peu le film, à l'image de Jean Dujardin, dont le rôle ressemble hélas un peu trop à un OSS 117 au temps de Napoléon (mais ne boudons pas notre plaisir).

Si seulement j'avais pu réussir à ignorer Mélanie Laurent pendant tout le film, j'aurais passé un bien meilleur moment saoul:
On est tous des cons.
Mais certains plus que d'autres.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 17363
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 16 Fév 2018, 10:24

Je sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression que tu n'aimes pas Mélanie Laurent.
Ouais_supère
 
Messages: 19485
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

PrécédenteSuivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron