La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 04 Avr 2018, 20:06

Sinon récemment, j'ai vu Polina, danser sa vie, qui est presque aussi mauvais que son titre.

Et Attraction, un film de SF russe à éviter.

Ah, et The Hole, de Joe Dante, que j'ai trouvé aussi fauché que sympathique.
Ouais_supère
 
Messages: 20510
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Silverwitch le 04 Avr 2018, 20:11

En prévision de l'anniversaire de Sheon, j'ai vu un film de zombies, enfin dans le genre, adaptation par Stephen King d'un de ses romans: Cell. C'est pas très très bon.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27614
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 04 Avr 2018, 20:42

Ouais_supère a écrit:Sinon récemment, j'ai vu Polina, danser sa vie, qui est presque aussi mauvais que son titre.


C'est tiré de la BD de Bastien Vivès ? J'ai acheté la BD à sa sortie, parce que c'était sur le conseil d'un animateur de F-Cul qui est un copain, mais j'ai pas été emballé, en plus c'est tout fait à la palette, bof.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30105
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 04 Avr 2018, 20:44

Oui apparemment.
Je l'ignorais.
Ouais_supère
 
Messages: 20510
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 05 Avr 2018, 07:59

Ce film on en a déjà parlé bon nombre de fois: 15 ans plus tard le producteur franco-portugais sauveur, la fin des amours avec le producteur sauveur, Amazon même pas annoncé qu'il s'en va déjà, le tournage illégal, les crayonnages de Gilliam, et même (peut-être je ne sais plus) les dommages fait à un monument historique au Portugal...

Et apparemment, malgré le conflit juridique sur les droits de production (sur lesquels on ne va pas s'étendre parce que ... it's complicated) qui risque de bloquer la sortie du film - parce que, qui peut se risquer à mettre en salle un film dont il ne sait pas à qui il appartient ... -

éh bien Terry Gilliam a, je crois, décidé d'y aller en tête brûlée et de quand même montrer son film à Cannes (y arrivera-t-il, parce que bon, hein je vois bien un référé pour l'empêcher...)

Je dis ça parce que...

Ce matin, comme une belle provocation au lendemain d'une nouvelle audience en appel à Paris, est révélée en France, uniquement, une campagne de publicité pour le film.
Et .. mieux...

Une bande-annonce teaser (aguicheuse quoi):

L'Homme qui tua Don Quichotte   Compatible plein écran


Et, oui: y a même Hayden-Christensen-qui-joue-bien et Dame-Marina-à-la-Licorne-du-seul-désir-enfin-Olga dedans..

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 05 Avr 2018, 08:21

Image

Image

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 05 Avr 2018, 09:13

Ça donne envie.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30105
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Aiello le 05 Avr 2018, 09:16

Les visiteurs en Espagne ?
Image
Avatar de l'utilisateur
Aiello
Supertouriste
 
Messages: 20938
Inscription: 04 Mar 2003, 22:58
Localisation: Quelque part dans le Devon

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 05 Avr 2018, 10:30

Hugues a écrit:Everybody knows ( Todos lo saben ) de Asghar Farhadi, avec Javier Bardem et Penelope Cruz, ouvrira le festival de Cannes le 8 mai et sera dans les salles françaises le lendemain 9 mai.

Je présume qu'on devrait voir arriver une bande-annonce dans les très prochaines heures, étant donné la grande proximité de la sortie du film.

C'est une coproduction franco-hispano-italienne. Les fonds sont cependant très majoritairement français (du fait du distributeur français qui est aussi producteur du grand cinéaste iranien depuis bien des films déjà, d'un fonds de placement/financement français et de France 3 Cinema).
Il n'est pas clair si c'est le cas ou non, mais je ne vois pas pourquoi le film ne serait pas en compétition.

Synopsis: Laura se rend avec sa famille de Buenos Aires dans son village natal en Espagne. Ce qui devait être une simple réunion de famille se verra bouleverser par des événements imprévus qui vont changer le cours de leur existence.

Hugues



Et comme prévu, la voilà la bande-annonce !
(Décidément une grosse journée côté bande-annonce..)


Everybody Knows de Asghar Farhadi   Compatible plein écran


Image

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Silverwitch le 05 Avr 2018, 14:11

Hugues a écrit:
Hugues a écrit:Everybody knows ( Todos lo saben ) de Asghar Farhadi, avec Javier Bardem et Penelope Cruz, ouvrira le festival de Cannes le 8 mai et sera dans les salles françaises le lendemain 9 mai.



Et comme prévu, la voilà la bande-annonce !
(Décidément une grosse journée côté bande-annonce..)


Everybody Knows de Asghar Farhadi   Compatible plein écran
Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


:good

Comme à chaque fois, j'ai hâte ! Mais c'est aussi l'une des rares fois où je rêve de voir les mêmes images en noir et blanc. Depuis quelques années, non seulement l'image est trop lumineuse mais surtout trop uniforme. Sauf si, comme Woody Allen, tu as Vittorio Storaro sous le coude.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27614
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 07 Avr 2018, 20:46

Silverwitch a écrit:En prévision de l'anniversaire de Sheon, j'ai vu un film de zombies, enfin dans le genre, adaptation par Stephen King d'un de ses romans: Cell. C'est pas très très bon.

:D
Pas vu, première fois que j'en entends parler.
T'aurais dû aller voir un western, plutôt :P
Donnez une Ferrari à Leclerc et on n'en parle plus.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 18320
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 07 Avr 2018, 21:32

Tiens, en parlant de western, je me suis procuré ça, récemment :
Image

Quand j'ai vu la gueule du CD, j'ai cru qu'on m'avait envoyé un CD-R :lol: (la photo n'est pas de moi)
Image


(Pour répondre à Hugues qui, sur un autre sujet, prétendais que j'étais en train d'écouter du Morricone, non mais !)
Donnez une Ferrari à Leclerc et on n'en parle plus.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 18320
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 11 Avr 2018, 20:59

La première fois que j'avais évoqué ce film j'avais écrit notamment:

Hugues a écrit:Pour la première fois (mais en fait pas vraiment la première à réfléchir sur ses précédents films), le cinéaste s'aventure hors de son thème de prédilection.. Le film est un thriller, dont l'intrigue se développe au fur et à mesure des auditions d'un procès..
Mais finalement, au long du film, en voulant s'en éloigner, Kore-eda ne revient-il pas finalement encore et toujours à la même question...?


[...]

Le titre japonais est un jeu de mot sur l'expression l'honnêteté de la troisième fois, qui en Japonais est l'équivalent de la troisième fois sera la bonne (ou de jamais deux sans trois). Et évidemment, la troisième fois va sans doute être la clé de la vérité. Le nom lui-même de Misumi n'est pas anodin. Dans sa graphie japonaise, il signifie, le troisième coin, le troisième angle... et donc aussi le troisième point de vue.


De là à penser que Kore-eda, tout en revenant malgré lui (ou à dessein) dans les questions qui sont les siennes, nous livre en même temps un Rashomon moderne...
Ou se fasse en quelque sorte le Farhadi japonais..


The Third Murder:

Eh bien comment le dire...
Le cinéaste japonais livre ici un film immense .. Immense parce qu'il n'évoque pas seulement la justice...
Mais plus universel encore, parce que c'est un film sur la solitude en tant que condition humaine.

Si c'est un autre Kore-eda qu'il nous contraint d'accueillir et d'apprivoiser, la solitude despérée qu'il parvient à toucher en chacun des quatre personnages principaux est comme une pierre supplémentaire, complémentaire, au motif constant du reste de son oeuvre, la réunion, souvent évoqué à travers la famille. Son oeuvre douce-amer, trouve par ce film alors un regard plus tragique qu'on ne l'avait jamais envisagé, parce qu'il semble nous dire qu'il sait que la réunion, et son pouvoir magique, qu'il a mis en scène en tant de ses films, est seulement, comme la vérité, comme la justice, quelque chose qu'on peut approcher, sans jamais l'atteindre.

Dans The Third Murder, plus encore que dans son modèle à côté duquel il a peu à rougir (on rougit toujours à côté d'un film de Kurosawa), c'est la solitude des âmes qui rend la vérité hors d'atteinte. Des solitudes pourtant chacune habitées de nobles motifs, les meilleurs sans doute qui puissent être. Et ce sont ces solitudes de ces âmes magnifiques, ces motifs les meilleurs qui éloignent pour chacun la vérité même que chacun espère.

C'est d'autant plus une grande surprise que je n'en attendais pas tant, même si bien sur j'attendais quelque chose du plus grand cinéaste japonais vivant pour aller voir le film à la première heure.

C'est que, j'avais lu il y a quelques semaines cela, venant de quelqu'un souvent avisé:


Eh bien au contraire de ce qui est ici écrit, si c'est un autre Koreeda qu'il nous a montré, c'est sans doute un de ses meilleurs films.

Pour conclure, j'avais sous entendu que comme toujours la bande-annonce japonaise, par la caricature coup de poing qui est propre aux bandes annonces du pays, était sans doute loin de la nuance du film, je n'aurais jamais imaginé que la bande-annonce française en soit elle aussi si loin, d'un film à tant de nuances. Si loin du grand guignol qu'on pourrait craindre.

C'est un très grand film, qui restera hélas peut-être sous-estimé. Et sachant l'oeuvre de son auteur, ça n'est pas peu dire.

The Third Murder



L'Île aux Chiens:

Ca se laisse regarder. C'est sympathique
Mais ça vaut surtout pour quelque chose d'indispensable: entendre Greta Gerwig parler français avec un accent américain/anglais à couper au couteau. :good
Parce que, même si vous regrettez d'atteindre par accident une séance en français plutôt qu'en anglais, éh bien oui, incroyable, c'est toujours Gerwig qui fait la voix de son personnage, même en français. Merci Wes Anderson et miss Gerwig pour cette initiative.







Et puis ça a le mérite de rappeler la supériorité canine sur les chats :twisted: (je vais me faire des ennemis)

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Tarod le 11 Avr 2018, 22:17

Hugues a écrit:Et puis ça a le mérite de rappeler la supériorité canine sur les chats :twisted: (je vais me faire des ennemis)

Je crois que les chats sont pas tout à fait conscients de cette situation:

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


:lol:
Avatar de l'utilisateur
Tarod
 
Messages: 6218
Inscription: 06 Mar 2011, 14:11
Localisation: Los Angeles

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 11 Avr 2018, 22:52

:good
Les chats ! Je suis plein d'humilité devant leur éblouissante santé mentale, dont je suis un fervent admirateur. Ils sont des Maîtres pour moi, que je sais ne jamais égaler, mais je pense souvent à eux, mes modèles dans la vie !

Vous vous rappelez que les Egyptiens ont fait du chat un dieu, et même mieux, une déesse, Bastet !

Image

Fille du dieu soleil Rê, Bastet est cependant parfois considérée comme la fille d’Amon. Elle est une déesse à double visage : sous sa forme de chatte ou de déesse à tête de chat, elle est la déesse bienveillante protectrice de l’humanité, également déesse musicienne de la joie et déesse de l’accouchement. On la représente ainsi parfois souriante. Elle est également réputée pour ses terribles colères. En revanche, sous les traits d’une déesse à tête de lionne, elle s’identifie alors à la redoutable déesse de la guerre, Sekhmet.

La séduisante déesse à tête de chat, sacrée, protectrice des femmes et des enfants, détient le pouvoir magique qui stimule l’amour et l’« énergie charnelle ». Un atout qui lui valait un culte tout particulier de la part des Égyptiens.

Bastet est une déesse aux caractères antagonistes, douce et cruelle, elle est aussi attirante que dangereuse. Bastet est aussi le symbole de la féminité, la protectrice du foyer et la déesse de la maternité. Mais toujours en elle, sommeille le félin, et c’est ainsi que Bastet lutte contre le serpent Apophis chargé de contrecarrer la course de l’astre solaire. Elle porte souvent un sistre dans sa main.
(Wiki)

Alors Médor ça va le moral ? Pas trop jaloux ? :D
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30105
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 11 Avr 2018, 23:01

Encore un message de propagande du clan Kobayashi .. :evil:

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 12 Avr 2018, 14:09

Probablement pas aussi grand qu' Une vie (quoique, étant donné ce qu'il considérait avoir appris en ce film, peut-être cela influence-t-il désormais son cinéma .. ) mais enfin:

En guerre de Stéphane Brizé


En compétition au festival de Cannes.
Le film a changé de titre.

(Et non le titre avant ce n'était pas La Loi du Marché: Origines :D )

Hugues

Edit 20 avril:

Image
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede B.Verkiler le 12 Avr 2018, 14:27

Cortese a écrit:Alors Médor ça va le moral ? Pas trop jaloux ? :D


Seth et Anubis, c'est pas mal.

Ta Bastet, là, elle est quand même moins connue que Hathor, la déesse en forme de vache. Les égyptiens ont du être fascinés par le mystère voluptueux dans le regard du bovin, pas surprenant qu'ils aient été aussi ébahis par le chat.
B.Verkiler
 
Messages: 32148
Inscription: 26 Fév 2003, 14:19

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 12 Avr 2018, 15:17

Hugues a écrit:Et le 8 juin au Japon...

Image

万引き家族 ( Manbiki Kazoku - littéralement Famille de voleurs à l'étalage) pour le moment titré en anglais Shoplifters

Autant dire qu'on sait déjà vu la date qu'il sera dans une sélection ( officielle ou non ) de Cannes..



Shoplifters (万引き家族 - Manbiki Kazoku - Famille de voleurs à l'étalage)



En compétition au festival de Cannes.

Et comme le précédent film, le si immense The Third Murder, sorti hier, le mérite tant, la bande-annonce anglaise, qui est une version adaptée en anglais de la bande annonce japonaise de juillet ... (avec quelques petits changement, la voix off ou certaines incrustation disparaissent):

The Third Murder


Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 12 Avr 2018, 15:24

B.Verkiler a écrit:
Cortese a écrit:Alors Médor ça va le moral ? Pas trop jaloux ? :D


Seth et Anubis, c'est pas mal.

Ta Bastet, là, elle est quand même moins connue que Hathor, la déesse en forme de vache. Les égyptiens ont du être fascinés par le mystère voluptueux dans le regard du bovin, pas surprenant qu'ils aient été aussi ébahis par le chat.


Image
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30105
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede B.Verkiler le 12 Avr 2018, 15:51

Bon, l'image est filtrée chez moi...

Tant pis, ce n'est que partie remise, je vais pas te laisser continuellement et impunément déblatérer sur Médor, non mais !
B.Verkiler
 
Messages: 32148
Inscription: 26 Fév 2003, 14:19

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cortese le 12 Avr 2018, 15:59

B.Verkiler a écrit:Bon, l'image est filtrée chez moi...

Tant pis, ce n'est que partie remise, je vais pas te laisser continuellement et impunément déblatérer sur Médor, non mais !


:lol:
Ah oui j'oubliais que tu travailles toi ! L'image est sur Tiny pics, ça devrait s'afficher normalement.
Dernière édition par Cortese le 12 Avr 2018, 19:15, édité 1 fois.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30105
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 12 Avr 2018, 16:08

Cortese a écrit:
B.Verkiler a écrit:Bon, l'image est filtrée chez moi...

Tant pis, ce n'est que partie remise, je vais pas te laisser continuellement et impunément déblatérer sur Médor, non mais !


:lol:
Ah oui j'oubliais que tu travailles toi ! L'image est sur Tony pics, ça devrait s'afficher normalement.


Il voyait Hathor passer à travers.
Ouais_supère
 
Messages: 20510
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 14 Avr 2018, 20:22

Hugues a écrit:La première fois que j'avais évoqué ce film j'avais écrit notamment:

Hugues a écrit:Pour la première fois (mais en fait pas vraiment la première à réfléchir sur ses précédents films), le cinéaste s'aventure hors de son thème de prédilection.. Le film est un thriller, dont l'intrigue se développe au fur et à mesure des auditions d'un procès..
Mais finalement, au long du film, en voulant s'en éloigner, Kore-eda ne revient-il pas finalement encore et toujours à la même question...?


[...]

Le titre japonais est un jeu de mot sur l'expression l'honnêteté de la troisième fois, qui en Japonais est l'équivalent de la troisième fois sera la bonne (ou de jamais deux sans trois). Et évidemment, la troisième fois va sans doute être la clé de la vérité. Le nom lui-même de Misumi n'est pas anodin. Dans sa graphie japonaise, il signifie, le troisième coin, le troisième angle... et donc aussi le troisième point de vue.


De là à penser que Kore-eda, tout en revenant malgré lui (ou à dessein) dans les questions qui sont les siennes, nous livre en même temps un Rashomon moderne...
Ou se fasse en quelque sorte le Farhadi japonais..


The Third Murder:

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Hugues


Vu The Third Murder, c'est effectivement très bien. :good
Globalement, pour les raisons que tu as évoquées.
Donnez une Ferrari à Leclerc et on n'en parle plus.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 18320
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 19 Avr 2018, 11:40

Hugues a écrit:Ce film on en a déjà parlé bon nombre de fois: 15 ans plus tard le producteur franco-portugais sauveur, la fin des amours avec le producteur sauveur, Amazon même pas annoncé qu'il s'en va déjà, le tournage illégal, les crayonnages de Gilliam, et même (peut-être je ne sais plus) les dommages fait à un monument historique au Portugal...

Et apparemment, malgré le conflit juridique sur les droits de production (sur lesquels on ne va pas s'étendre parce que ... it's complicated) qui risque de bloquer la sortie du film - parce que, qui peut se risquer à mettre en salle un film dont il ne sait pas à qui il appartient ... -

éh bien Terry Gilliam a, je crois, décidé d'y aller en tête brûlée et de quand même montrer son film à Cannes (y arrivera-t-il, parce que bon, hein je vois bien un référé pour l'empêcher...)


L'homme qui tua Don Quichotte est annoncé en film de clôture du festival de Cannes. Et il sortira en salles le soir même de la clôture, donc simultanément. Le 19 mai.

Enfin ça c'est la théorie, à mon avis un joli référé va empêcher tout ça tant que le jugement en appel n'est pas publié (mi juin), et c'est normal.

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 19 Avr 2018, 11:50

Et sinon une affiche française pour Shoplifters - 万引き家族 ( Manbiki Kazoku - littéralement Famille de voleurs à l'étalage)...

Qui s'appellera finalement en France: Une affaire de famille


Image

De là à penser que le film sorte plus tôt que tardivement...

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 19 Avr 2018, 13:08



Edit/PS:


Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 20 Avr 2018, 15:45

2001 : A Space Odyssey   Compatible plein écran


Pas sûr qu'il y ait des projections en France, en dehors d'un des deux meilleurs écrans de France, celui du festival de Cannes où il servira d'autopromotion à un tâcheron qui veut récolter un peu de la lumière d'un géant.
Peut-être au Max Linder.

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ghinzani le 20 Avr 2018, 15:59

Un avis sur le film "Carnivores"?
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25403
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 23 Avr 2018, 15:52

Tandis que Cannes n'a rien prévu de la sorte.. un autre vieux festival est à la hauteur...

http://www.kviff.com/en/news/2305-the-karlovy-vary-iff-to-honour-the-memory-of-milos-forman-at-its-opening-ceremony

:good

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Rainier le 23 Avr 2018, 16:00

Ghinzani a écrit:Un avis sur le film "Carnivores"?


Un de mes potes vegan est allé le voir.
Cela ne lui a pas plu.
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 14175
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 26 Avr 2018, 17:11

Hugues a écrit:
Hugues a écrit:Ce film on en a déjà parlé bon nombre de fois: 15 ans plus tard le producteur franco-portugais sauveur, la fin des amours avec le producteur sauveur, Amazon même pas annoncé qu'il s'en va déjà, le tournage illégal, les crayonnages de Gilliam, et même (peut-être je ne sais plus) les dommages fait à un monument historique au Portugal...

Et apparemment, malgré le conflit juridique sur les droits de production (sur lesquels on ne va pas s'étendre parce que ... it's complicated) qui risque de bloquer la sortie du film - parce que, qui peut se risquer à mettre en salle un film dont il ne sait pas à qui il appartient ... -

éh bien Terry Gilliam a, je crois, décidé d'y aller en tête brûlée et de quand même montrer son film à Cannes (y arrivera-t-il, parce que bon, hein je vois bien un référé pour l'empêcher...)


L'homme qui tua Don Quichotte est annoncé en film de clôture du festival de Cannes. Et il sortira en salles le soir même de la clôture, donc simultanément. Le 19 mai.

Enfin ça c'est la théorie, à mon avis un joli référé va empêcher tout ça tant que le jugement en appel n'est pas publié (mi juin), et c'est normal.

Hugues



Comme prévu (certains sont surpris... je ne comprends pas pourquoi), Paulo Branco et sa société assignent le festival de Cannes en référé pour obtenir une interdiction de projection.
Et en même temps sans doute une interdiction de sortie le même jour, 19 mai.
Audience le 7 mai, la veille de l'ouverture du festival.

https://www.20minutes.fr/arts-stars/cinema/2261655-20180425-festival-cannes-2018-homme-tua-don-quichotte-terry-gilliam-interdit-cannes

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede horatio le 28 Avr 2018, 10:15

Silverwitch a écrit:En prévision de l'anniversaire de Sheon, j'ai vu un film de zombies, enfin dans le genre, adaptation par Stephen King d'un de ses romans: Cell. C'est pas très très bon.


C'est même super naze, à milles lieux du roman. Du direct to DVD en somme.
horatio
 
Messages: 1984
Inscription: 20 Sep 2010, 08:39

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Rainier le 28 Avr 2018, 12:46

Hugues a écrit:2001 : A Space Odyssey   Compatible plein écran


Pas sûr qu'il y ait des projections en France, en dehors d'un des deux meilleurs écrans de France, celui du festival de Cannes où il servira d'autopromotion à un tâcheron qui veut récolter un peu de la lumière d'un géant.
Peut-être au Max Linder.

Hugues


Je viens de lire une entrevue de Polanski (récente ou pas, je n'en ai aucune idée) à propos de 2001.
Il disait qu'ils ne comprenaient pas les français qui n'ont pas aimé ce film et qui trouvaient le début de ce film ridicule (je ne sais pas trop sur quoi Polanski se basait pour de telles affirmations :??: ).
Pour lui, le début du film veut prouver que l'homme a sans cesse progressé grâce à la lutte, au combat et à la guerre.

C'est sans aucun doute vrai.
Mais je ne sais pas si Polanski se rend compte qu'il met Kubryck au même niveau que Mussolini déclarant "l'humanité est devenue grande grâce à la guerre éternelle. Elle périrait avec la paix éternelle" :)
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 14175
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Cyril le 28 Avr 2018, 16:18

Pour revenir à du vrai cinéma ( :D ), j'ai été voir le dernier Avengers hier soir. C'est un peu différent, mais à force de lire ici et là qu'il allait surprendre, je n'ai pas été si surpris.
Image
Une communauté ne peut longtemps se suffire à elle-même ; elle ne peut se développer qu’avec des personnes provenant d’horizons différents et des frères encore inconnus. - Howard Thurman.
Avatar de l'utilisateur
Cyril
Meuble informatique
 
Messages: 43578
Inscription: 19 Fév 2003, 12:11

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 28 Avr 2018, 18:54

Un film Marvel qui surprendrait, c'est ça qui serait surprenant.
Donnez une Ferrari à Leclerc et on n'en parle plus.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 18320
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 01 Mai 2018, 00:35

Dans la série "faisons comme si le film allait vraiment sortir..."...

La nouvelle bande-annonce, longue, de

L'Homme qui tua Don Quichotte de Terry Gilliam



Sortie, qui sait, peut-être, le 19 mai.

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Silverwitch le 01 Mai 2018, 19:26

horatio a écrit:
Silverwitch a écrit:En prévision de l'anniversaire de Sheon, j'ai vu un film de zombies, enfin dans le genre, adaptation par Stephen King d'un de ses romans: Cell. C'est pas très très bon.


C'est même super naze, à milles lieux du roman. Du direct to DVD en somme.


Je n'ai pas lu le roman, mais le film est vraiment raté. Dommage, il y a un côté un peu déprimé plutôt sympathique et de bonnes idées sur le papier.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27614
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 02 Mai 2018, 18:35

Hugues a écrit:Tandis que Cannes n'a rien prévu de la sorte.. un autre vieux festival est à la hauteur...

http://www.kviff.com/en/news/2305-the-karlovy-vary-iff-to-honour-the-memory-of-milos-forman-at-its-opening-ceremony

:good

Hugues


J'ai été mauvaise langue, il y aura un hommage mardi 8 au cinéma de la Plage (donc ouvert à tous), mais un hommage dont on ne sait rien à l'heure actuelle (quel(s) film(s)? des extraits seulement? )

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 02 Mai 2018, 18:43

Et projection toujours à la Plage de Good morning Babilonia des frères Taviani en hommage à Vittorio.

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 04 Mai 2018, 19:33

Alors que la projection 70mm de 2001: A Space Odyssey est en train d'être étalonnée dans la salle-théâtre Debussy de Cannes qui la projettera en première mondiale dans quelques jours, une bonne nouvelle:
certaines salles (une poignée certes mais c'est toujours bon à prendre) vont effectivement montrer en France le film en 70mm, ça ne sera pas réservé qu'aux Etats-Unis.

Hugues
Hugues
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Proximic [Bot] et 1 invité

cron