La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 29 Nov 2019, 12:44

Croisé Konstantínos Gavrás ...

Information passionnante de sa part... certes (je ne sais plus si je l'avais émis ici d'ailleurs)... on pouvait supposer que Adults in the room disait la vérité puisqu'il risquait autrement la diffmation ...

Mais mieux que ça d'après lui:

- tous les mots du film ont été prononcés. Varoufakis a enregistré tous ses entretiens très tôt quand il a vu que les paroles publiques ne correspondait pas aux coulisses... Et il n'y a pas un mot dans le film qui n'ait été prononcé par les intéressés. Gavrás a voulu entendre tous les propos qu'il a mis dans le film, et a ainsi entendu effectivement Wolfgang Schäuble dire à Varoufakis que, si il était patriote grec, il ne signerait pas le MoU, même si c'était à l'opposé de ce qu'il lui imposait en réunion ou dans les médias.
- mieux, le film a été adouci pour ne pas qu'il ressemble à un tract (alors que les faits sont un tract en faveur de la Grèce) et laisse le spectateur se faire son avis sans noircir trop tôt tous ses personnages... Jeroen Dijsselbloem est par exemple l'auteur de centaines de propos sur les Grecs assez honteux, qui n'ont pas été inclus dans le film, lui qui en dehors parlait de mains tendues au compromis quand il était le premier à refuser toute négociation (les seuls qui ont fait des concessions tout au long du processus ce sont les Grecs)..

Donc bref, si en sortant d' Adults in the room, vous comprenez que c'était donc vrai l'oligarchie, c'était donc vrai qu'on n'est pas en démocratie,
C'était donc vrai de rapprocher l'Union Européenne et la citation de George Orwell:
"La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader."
C'était donc vrai que selon les Allemands "la liberté et la démocratie ont des limites, celles des règles du jeu..."
Ou que "l'économie ne doit pas être à la merci des changements capricieux d'avis des peuples..."

Eh bien vous êtes en dessous de la vérité, puisque.... le film est en dessous de la vérité.



"- Comment peut-on faire décider par de simples gens d'une question si complexe?"
"- Le peuple connaît-il vraiment ses intérêts?"



Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Stéphane le 29 Nov 2019, 13:06

On le sent bien dans certaines conversations. Il manque un "truc" parfois.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 46127
Inscription: 16 Déc 2004, 22:19

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 29 Nov 2019, 14:42



Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 29 Nov 2019, 15:39

La meilleure variation, sur le même thème (meilleure que le thème lui même) étant:


Elle sert d'ailleurs de support au derniers instants et derniers mots du film et au début du générique ...

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 29 Nov 2019, 16:12

Du grand n'importe quoi...

https://www.bfi.org.uk/best-films-2019

Même si disons il y a 4/5 films qui méritent d'être là ... (et la plupart du temps (bien) plus haut qu'ils ne sont ici)..

Et par ailleurs il en manque d'indispensables... (et pourtant il y a un Bonello listé :pasrond: )
Bref du n'importe quoi...

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Rainier le 29 Nov 2019, 17:16

Hugues a écrit:Du grand n'importe quoi...

https://www.bfi.org.uk/best-films-2019

Même si disons il y a 4/5 films qui méritent d'être là ... (et la plupart du temps (bien) plus haut qu'ils ne sont ici)..

Et par ailleurs il en manque d'indispensables... (et pourtant il y a un Bonello listé :pasrond: )
Bref du n'importe quoi...

Hugues


"A Hidden Life" 24eme seulement !
Il fait moins bien que Prost et Senna 20° et 21° du top100 de la F1 !

Le film de Sciamma avec Adèle Haenel, 5° !
C'est un peu le Lance Stroll du classement, non ?

Il n'y a même pas "le Mans 66" ni l'affaire Dreyfus :roll:
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15246
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 29 Nov 2019, 18:05

"C'est nul, ce top, c'est pas le même que le mien"
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 20686
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 29 Nov 2019, 19:00

Silverwitch nous a enseigné que les listes et classements sont intéressants, à condition d'être comparés.
Ouais_supère
 
Messages: 22260
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Rainier le 29 Nov 2019, 19:14

Puisqu'on est en pleine période de classements (faut bien s'occuper pendant les longues soirées d'hiver), voici le classement des 31 films de Scorsese par Télérama :

https://www.telerama.fr/cinema/the-iris ... 541492.php
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15246
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Feyd le 29 Nov 2019, 19:26

Très intéressant. C'est un réalisateur qui m'intéresse de plus en plus en ce moment et je crois n'avoir vu aucun de ses films. Il est temps de m'y mettre.
Image
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 11690
Inscription: 01 Sep 2005, 17:35
Localisation: Giedi Prime

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 29 Nov 2019, 19:38

"C'est nul, ce top, c'est pas le même que le mien"


C'est pas une question que ce soit le même ou non. L'ordre importe pas tellement.

C'est une question qu'il y ait des mauvais films, et pas qu'un peu, beaucoup trop.

Sans vouloir lui lancer des fleurs, oui, x années plus tard, les top de telle année y ressemble plus à un top de Silverwitch que tout autre top publié cette même année là y...
Il y a des regards qui anticipent sur ce tri du temps...
Il s'agit d'anticiper du regard ce qui inspirera... et ce qui entrera dans l'oubli. Et parfois il y a des cas évidents de feu de paille anticipables.

Pratiquement plus personne ne mettrait The Artist dans les meilleurs films de 2011, encore moins dans ceux de la décennie. Pourtant il était dans tant et tant de top en 2011 (exemple chez Sight and Sound 5e ...)
Ou pour le film si célébré l'année dernière .. (y compris par le classement Sight and Sound), le Roma de Cuaron, commence à perdre de sa superbe et à ne plus être l'évidence qu'il était.. Ca promet pour dans 10 ans...


Et dans le classement évoqué ici, il y a tellement de feux de pailles que c'est aberrant, c'est un des pires classement qu'ils aient publié en la matière.
Parasite, c'est le The Artist de cette année, par exemple.
The Lighthouse sympathique duo et sympathique délire (en particulier autour du verbe, de la langue) mais qui en face du tri du temps vaut à peine mieux qu'un It Comes at Night
Du sous Le Locataire x Cul de Sac, 40 ou 50 ans trop tard...
Joker n'en parlons pas...
The Favourite (pourquoi encore en parler en 2019? il a déjà si mal vieilli 14 mois après sa première mondiale.. et beaucoup de ces gens l'ont vu en 2018)
Je ne parle pas de dizaines de cochoneries comme If Beale Street could talk (encore une fois un film de 2018 d'ailleurs)..

A côté de ça, il y a des films majeurs qui n'y sont pas... (on verra ça avec le classements de fin d'année)..

(Et pour Une vie cachée, quand une moitié des interrogés sans doute ne cite pas le film et que l'autre moitié sans doute le cite dans le top 1/2/3 [ conjecture, mais je suis prêt à le vérifier, j'ai une bonne idée de l'identité d'une grande partie des votants ], 24e c'est pas mal...
Retour sur les mêmes problèmes que les agrégations de note ou d'appréciation: toutes les voix, toutes les appréciations ne se valent pas... Même chez les critiques...)

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 29 Nov 2019, 19:40

Rainier a écrit:Puisqu'on est en pleine période de classements (faut bien s'occuper pendant les longues soirées d'hiver), voici le classement des 31 films de Scorsese par Télérama :

https://www.telerama.fr/cinema/the-iris ... 541492.php


Pas la peine de s'embêter.. il faut garder deux films* (qu'on est pas obligé de classer l'un par rapport à l'autre) et ça suffit.

Hugues
*: En étant sympa, disons trois ou quatre, juste parce que ces un ou deux supplémentaires sont sympathiques ...
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Feyd le 29 Nov 2019, 22:34

Vazy balance les films à voir en priorité pour Scorsese.

Qui a vu Blade Runner 2049 ? Ca vaut le coup (inutile de comparer avec le premier opus par contre) ?
Image
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 11690
Inscription: 01 Sep 2005, 17:35
Localisation: Giedi Prime

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 29 Nov 2019, 23:37

Feyd a écrit:Vazy balance les films à voir en priorité pour Scorsese.


Il n'y a que Taxi Driver et Raging Bull qui méritent d'y accorder du temps.

Le reste est assez voire très dispensable (pour ne pas dire souvent raté)

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 30 Nov 2019, 00:12

Un second extrait d'Une vie cachée (pour le moment incomplet - en particulier sur le début où il n'y a que le son sur fond noir... mais je corrigerai quand une meilleure version sera disponible).
C'est dans les premières minutes.

"How simple life was then.."


Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Rainier le 30 Nov 2019, 00:13

Hugues a écrit:
Feyd a écrit:Vazy balance les films à voir en priorité pour Scorsese.


Il n'y a que Taxi Driver et Raging Bull qui méritent d'y accorder du temps.

Le reste est assez voire très dispensable (pour ne pas dire souvent raté)

Hugues


100% d'accord pour Taxi Driver et Raging Bull, Feyd il faut absolument les voir.

"La valse des pantins" et "Casino" sont bien aussi (pour autant que je m'en souvienne).
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15246
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Feyd le 30 Nov 2019, 00:14

Hugues a écrit:
Feyd a écrit:Vazy balance les films à voir en priorité pour Scorsese.


Il n'y a que Taxi Driver et Raging Bull qui méritent d'y accorder du temps.

Le reste est assez voire très dispensable (pour ne pas dire souvent raté)

Hugues


Ah ouai ok, les films les plus anciens quoi. Perso il y a 6/7 films que je veux voir de lui.
Image
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 11690
Inscription: 01 Sep 2005, 17:35
Localisation: Giedi Prime

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 30 Nov 2019, 11:40

Rainier a écrit:Puisqu'on est en pleine période de classements (faut bien s'occuper pendant les longues soirées d'hiver), voici le classement des 31 films de Scorsese par Télérama :

https://www.telerama.fr/cinema/the-iris ... 541492.php

Il y a beaucoup d'erreurs dans les dates de sortie indiquées (j'ai l'impression qu'elles ont un décalage d'un film).
Je n'en ai pas vu un certain nombre (aucun de ses docus, notamment), il faut dire que Scorsese a une longue carrière et tourne beaucoup. Classement intéressant. En ce qui me concerne, je trouve que Casino est un décalque des Affranchis en moins réussi.
Hugues a écrit:Pratiquement plus personne ne mettrait The Artist dans les meilleurs films de 2011, encore moins dans ceux de la décennie.

Dans les meilleurs films de 2011 ? Bien sûr que si.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 20686
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 30 Nov 2019, 11:47

Feyd a écrit:Vazy balance les films à voir en priorité pour Scorsese.

Qui a vu Blade Runner 2049 ? Ca vaut le coup (inutile de comparer avec le premier opus par contre) ?

Parmi ceux que j'ai vus (sachant que je n'ai pas vu Raging Bull ni Mean Streets, par exemple) : Taxi Driver, After Hours, Les Affranchis, Casino (même si je le trouve sur-côté), Les Infiltrés, Gangs of New-York, Le Loup de Wall Street, et éventuellement Shutter Island. Ça te fait déjà une petite quantité.

Blade Runner 2049 est une bonne réussite, parfois un peu trop contemplatif mais il réussit à aborder une thématique différente du premier film (pardon, obligé). Je te le conseille.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 20686
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 30 Nov 2019, 12:15

sheon a écrit:
Hugues a écrit:Pratiquement plus personne ne mettrait The Artist dans les meilleurs films de 2011, encore moins dans ceux de la décennie.

Dans les meilleurs films de 2011 ? Bien sûr que si.


Bah non.

Il suffit de regarder tous les tops de la décennie publiés en masse en ce moment le film n'y est placé par personne, chose fort étrange pour un film placé souvent assez haut en 2011... Même dans des top 100 ou 250 (ce qui laisse en moyenne 10 ou 25 places par années, dans lesquelles il n'arrive pas à s"insérer).

Par ailleurs, personne n'écrit sur ce film. Personne ne fait de thèses universitaire sur ce film (ou sur un groupe de film le contenant). Personne ne s'inspire de ce film.
Etc...

Le film sombre vers l'oubli, il n'a que ses Oscars de campagne publicitaire (merci Harvey) pour faire souvenir de lui, et le retenir un peu..
Un peu comme pour Autant en emporte le vent et ses Oscars et son nombre d'entrées.


Et le film était assez mauvais dès le départ, il fallait être bigleux pour ne pas s'en rendre compte.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 30 Nov 2019, 12:26

Feyd a écrit:
Hugues a écrit:
Feyd a écrit:Vazy balance les films à voir en priorité pour Scorsese.


Il n'y a que Taxi Driver et Raging Bull qui méritent d'y accorder du temps.

Le reste est assez voire très dispensable (pour ne pas dire souvent raté)

Hugues


Ah ouai ok, les films les plus anciens quoi. Perso il y a 6/7 films que je veux voir de lui.


PAs forcément les films les plus anciens.

Par exemple Mean Streets, sorti avant Taxi Driver est de la perte de temps, malgré une fausse réputation
(bah oui certains cherchent des traces du génie de Taxi Driver dans Mean Streets... quête assez vaine)


En gros, pour résumer, Scorsese vole un peu sa réputation... certains bons (mais pas plus que ça) cinéastes ont la chance de faire par hasard un ou deux très grands films ... bah c'est le cas, il en a fait deux .. le reste n'est pas extraordinaire et assez oubliable (à part deux trois films sympathiques dont on pourra quand même discuter)... Et sous une autre signature cela aurait été probablement beaucoup plus déconsidéré.

Un peu comme Spielberg à force de hasard (loi des grands nombres) a réussi à faire un ou deux très grands films, sans être rien de mieux qu'un bon/moyen cinéaste..

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 30 Nov 2019, 12:45

De toute façon il est grillé, il a osé dire que les films Marvels c'était de la merde, depuis il en est réduit s'en justifier auprès des geeks grincheux (c'est-à-dire 86,4% des vingt-trentenaires).
On l'accuse de mépris de classe et tout.
Ouais_supère
 
Messages: 22260
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Toma le 30 Nov 2019, 13:21

Vu Joker: j'ai bien aimé même si un peu lourdeau genre "regardez comme mon personnage est torturé, mon acteur mérite un Oscar".
"Vous n'avez pas entendu son rire? il va vous le faire entre 12 fois avant la fin du film."
"Regardez comme il a maigri pour le rôle, si, je fais un plan de 25 secondes sur son dos tout maigre"
"Oh et puis on va glisser des plans de danse au ralenti dans 25% des scènes du film, ça accentuera son côté fou. (Psst, mon film et mon acteur méritent un oscar)."

J'ai bien aimé l'histoire, comment le joker devient joker, j'ai beaucoup aimé le jeu de Joachim Phoenix, mais tout était "trop".
"The thing about quotes on the internet is that you cannot confirm their validity."

Abraham Lincoln
Avatar de l'utilisateur
Toma
is so
 
Messages: 16421
Inscription: 22 Fév 2003, 18:54
Localisation: Aix en Provence

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 30 Nov 2019, 13:23

Oh mais où est The Artist ?
https://www.worldofreel.com/blog/2019/4/critics-poll-top-75-movies-of-the-decade

Oh mais où est The Artist ?
https://www.rogerebert.com/balder-and-dash/the-best-films-of-the-2010s

Oh mais où est The Artist ?
https://film.avclub.com/the-100-best-movies-of-the-2010s-1839846306

Oh mais où est The Artist ?
https://www.insider.com/best-films-of-the-decade-2010-2019-11#16-black-swan-director-darren-aronofsky-2010-85


Bref...

Hugues

PS: je ne mets le dernier que par souci de variété.. là c'est une rédaction (généraliste en plus) qui donne son top, c'est pas très significatif... car encore une fois comme en tout domaine, toutes les opinions ne se valent pas
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 30 Nov 2019, 13:23

Toma a écrit:Vu Joker: j'ai bien aimé même si un peu lourdeau genre "regardez comme mon personnage est torturé, mon acteur mérite un Oscar".
"Vous n'avez pas entendu son rire? il va vous le faire entre 12 fois avant la fin du film."
"Regardez comme il a maigri pour le rôle, si, je fais un plan de 25 secondes sur son dos tout maigre"
"Oh et puis on va glisser des plans de danse au ralenti dans 25% des scènes du film, ça accentuera son côté fou. (Psst, mon film et mon acteur méritent un oscar)."


J'ai bien aimé l'histoire, comment le joker devient joker, j'ai beaucoup aimé le jeu de Joachim Phoenix, mais tout était "trop".


:D :o :good

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Feyd le 30 Nov 2019, 13:37

sheon a écrit:
Feyd a écrit:Vazy balance les films à voir en priorité pour Scorsese.

Qui a vu Blade Runner 2049 ? Ca vaut le coup (inutile de comparer avec le premier opus par contre) ?

Parmi ceux que j'ai vus (sachant que je n'ai pas vu Raging Bull ni Mean Streets, par exemple) : Taxi Driver, After Hours, Les Affranchis, Casino (même si je le trouve sur-côté), Les Infiltrés, Gangs of New-York, Le Loup de Wall Street, et éventuellement Shutter Island. Ça te fait déjà une petite quantité.

Blade Runner 2049 est une bonne réussite, parfois un peu trop contemplatif mais il réussit à aborder une thématique différente du premier film (pardon, obligé). Je te le conseille.


Ta liste est exactement celle que j'avais en tête.

Pour BR2049 je lis du bon et du moins bon. C'est pas un chef d'oeuvre (d'où le fait qu'il ne faut surtout pas le comparer au premier) mais c'est pas une daube non plus.

Je songe un jour à passer au Blue Ray, mais uniquement pour des films avec une esthétique particulière (en gros surtout des grands classiques). Je compte acheter un jour ces deux films en Blue Ray notamment.
Image
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 11690
Inscription: 01 Sep 2005, 17:35
Localisation: Giedi Prime

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 30 Nov 2019, 14:20

Feyd a écrit:
sheon a écrit:
Feyd a écrit:Vazy balance les films à voir en priorité pour Scorsese.

Qui a vu Blade Runner 2049 ? Ca vaut le coup (inutile de comparer avec le premier opus par contre) ?

Parmi ceux que j'ai vus (sachant que je n'ai pas vu Raging Bull ni Mean Streets, par exemple) : Taxi Driver, After Hours, Les Affranchis, Casino (même si je le trouve sur-côté), Les Infiltrés, Gangs of New-York, Le Loup de Wall Street, et éventuellement Shutter Island. Ça te fait déjà une petite quantité.

Blade Runner 2049 est une bonne réussite, parfois un peu trop contemplatif mais il réussit à aborder une thématique différente du premier film (pardon, obligé). Je te le conseille.


Ta liste est exactement celle que j'avais en tête.


Disons qu'il faut savoir élaguer et être exigeant et perdre son temps qu'avec les très grands flims.. Regarder peu mais regarder bien... Garder du level quoi :P
Après bon si pour "briller en société" tu veux connaire Scorsese vois les évidemment... Mais quelque chose comme Shutter Island ou Le Loup de Wall Street, excepté qu'ils eurent de belles campagnes de pub, sont sans grand intérêt..
(Excepté si tu veux voir pour l'un d'entre eux un énième remake de Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher
lui même énième de remake de .... tant et tant d'autres.. )
After hours ou The King of Comedy (inspiration évidente de Joker avec Taxi Driver ) sont très sympathiques mais anecdotiques.
Sympathique aussi Goodfellas/Les Affranchis... Mais mieux vaut avoir vu les Le Parrain avant pour s'apercevoir que c'est un très largement un ton en dessous.. (bref si on regarde Les Affranchis c'est qu'on est dans un cycle mafia et à ce moment là on regarde aussi Scarface malgré Brian de Palma.. [peut-être le seul film du cinéaste qui mérite d'être vu?] )

(Je crois que le principal désaccord qu'on a avec Sheon est pas énorme en fait: c'est juste qu'il est trop gentil avec les films.)

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Feyd le 30 Nov 2019, 15:43

Je me contenterai juste des plus connus et reconnus. C'est largement suffisant. :vieux:
Image
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 11690
Inscription: 01 Sep 2005, 17:35
Localisation: Giedi Prime

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 30 Nov 2019, 18:09

Un film Gaumont en une d'un magazine UGC ... :gratte:
Image


Du coup on pourrait se dire que Gaumont rendra la pareille le mois prochain...

Sauf que...
Gaumont n'a plus de cinéma, les cinémas Pathé et Gaumont, c'est Pathé qui est propriétaire exclusif maintenant.. du coup Gaumont ne peut rien rendre du tout...

Et justement c'est peut-être pour ça que UGC se permet de mettre en valeur un film du grand rival (ce n'est d'ailleurs pas qu'un rival, je me comprends).. parce que c'est un ancien grand rival et plus un grand rival...


Tant qu'on en est à parler de politique d'entreprise...

Image

Je me demande bien pourquoi certains film sont des coups de coeurs UGC :gratte: :gratte: :D

Image

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 30 Nov 2019, 20:42

Hugues a écrit:(Je crois que le principal désaccord qu'on a avec Sheon est pas énorme en fait: c'est juste qu'il est trop gentil avec les films.)

Pas forcément. Cf ce que j'ai pensé de Song to Song et de Voyage of Time.
Et puis, je peux aussi recommander un film en me disant que mon interlocuteur va passer un bon moment en le visionnant, indépendamment de la qualité intrinsèque du métrage en question.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 20686
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 03 Déc 2019, 16:43

J'accuse était dimanche soir à 1.094.863 entrées.

Et est sur les bases de 1.156.000 mardi soir (donc après 3 semaines) soit 269.000 spectateurs cette semaine (-30%).

En principe sur les semaines de vie qu'il lui reste en salle, il devrait atteindre les alentours de 1,5 millions (même si il marquait beaucoup le pas).

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 03 Déc 2019, 17:08

L'équivalent des Golden Globes américains, les prix de la presse internationale en France:

http://academiedeslumieres.com/wp-content/uploads/2019/12/CPNominations2020.pdf

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 04 Déc 2019, 18:27

Image

https://www.famillechretienne.fr/foi-chretienne/saints-et-temoins-de-la-foi/une-vie-cachee-la-revelation-d-une-ame-265862

https://www.famillechretienne.fr/foi-chretienne/saints-et-temoins-de-la-foi/franz-jaegerstaetter-l-etoffe-d-un-heros-265857


https://www.famillechretienne.fr/foi-chretienne/saints-et-temoins-de-la-foi/la-derniere-lettre-de-franz-jaegerstaetter-mourir-pour-lui-265859

Ne pas se méprendre, le personnage réel si pieux révélé dans cette lettre, n'est pas le personnage du film. La piété des années 40 n'est plus celles de nos jour (existe-t-elle encore?), le héros du film est contemporain, il ne parle pas vraiment comme son modèle (même si la plupart des voix off du film sont adaptées de lettres, dont ont été élaguées avec intelligence les récitations les plus pieuses, intégristes inscrites culturellement en lui, pour ne garder pratiquement que le plus universel, sa relation à sa femme, ses enfants et son village, et sa relation au mystère de l'existence...)

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 04 Déc 2019, 18:40

Et dans le bien moins (pas du tout? ) chrétien ou catholique Le Point en kiosque demain

Rien de moins que 4 pages sur le film... Ca faisait depuis au moins 8 ans que ça n'était plus survenu.

(Cliquer pour la haute résolution)
Image
Image


Un film chrétien? On pourrait dire, aussi bien, un film païen, Hugolien, Camusien. Car il s'agit moins ici de servir le Christ que l'idée qu'on se fait d'un être humain, et de la liberté. Gagner le paradis? Avant tout, être un mari et un père dont la femme et les enfants n'auront pas à rougir quand il ne sera plus. « Je cherche un homme », disait il y a très longtemps un philosophe désespéré de n'en pas trouver dans la ville où il vivait. Il s'appelait Diogène. Il aurait juste fallu qu'il attende un peu, car le 11 décembre, dans un cinéma, il en aurait trouvé un, d'homme. Merci à Terrence Malick de nous l'avoir, le temps d'un film, ressuscité.


Si vous aviez quelque doute quant à ce que j'écrivais à la fin du dernier post.. vous êtes sans doute rassurés.

Hugues
PS: Des trois images, seule la première est du film. Le reste sont des photographies de plateau (même si le linge de la seconde est aperçu dans le film)
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14


Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 04 Déc 2019, 21:50

Et assez exceptionnellement, on apprend ce soir par La Repubblica que le cinéaste, sur le chemin du retour chez lui (ça c'est moi qui le dit), s'est arrêté cet après-midi au Vatican pour une projection à la Filmothèque du Saint-Siège.. (le film ne sort en Italie pourtant qu'en avril après avoir été prévu pour février)

Et mieux... qu'il a parlé... (ce qui n'arrive jamais)

"Mon Franz est un martyr de la liberté."
"Franz est un martyr, car il a choisi d'être fidèle à sa conscience, comme son beau-père le dit dans le film, mieux vaut être une victime de l'injustice qu'en commettre une. C'est un film que je voulais raconter depuis longtemps, j'ai connu ces faits via un ami* à moi qui avait écrit son histoire, même en Autriche personne ne la connaissait, elle ne fut connue que dans les années 70, tant d'années après sa mort, et ce que les Nazi disent dans le film était sur le point d'arriver: vous mourrez, votre famille souffrira, et personne ne s'en apercevra."

"[Fani] est un martyr comme il l'était: ce fut merveilleux de lire les lettres écrites alors qu'il était en prison, nous avons inclus certaines d'entre elles dans le film, mais certainement pas toute, je vous invite à les lire. Elle l'a soutenue jusqu'au dernier souffle, en dépit de la douleur."


Hugues

*: sans doute Gordon Zahn
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 05 Déc 2019, 01:14

Le film est, c'est sans doute le plus significatif (quoique ils y sont si souvent) à la Une de Positif, la (meilleure) "revue mensuelle de cinéma", mondialement connue et respectée.

Image

Image

"Une vie cachée fait partie de ces œuvres majeures qui ont le pouvoir de hanter longtemps le spectateur."



Je vous avais déjà parlé de Illimité, la revue (promotionnelle, pas vraiment critique) des cinémas UGC à l'occasion de sa une sur J'accuse, du rival Gaumont...
Bien entendu, c'est d'autant plus louche quand la revue des cinémas UGC évoque un film de la société soeur, UGC Distribution.

Pourtant le texte intitulé "Son nouveau monde" a été confié à un critique indépendant et en résulte un grand texte, et tout au moins une merveilleuse lettre d'amour au film.

Le chapô qui le précède est en revanche peut être fait par les publicitaires:
Huit ans après sa Palme d'Or, Terrence Malick revient à un récit plus classique et encore plus sidérant de beauté avec Une vie cachée.

Extraits
[...]C’est la toute première partie du film, et peut-être ce que Malick a filmé de plus beau de toute sa vie : une pure symphonie pastorale et amoureuse au milieu des alpages autrichiens, juste avant que l’Anschluss ne vienne souiller cet éden. Un morceau de cinéma faramineux, à la fois génialement panthéiste et totalement fleur bleue. [...]

Une vie cachée est une œuvre de mise en crise et de remise au clair. C’est un film d’époque tourné au beau milieu de l’Europe, sans la moindre star au générique, c’est-à-dire l’antithèse absolue des trois précédents. Même cette fameuse voix off qui d’ordinaire faisait dériver le cinéma de Malick vers l’abstraction pure, structure et réchauffe désormais le récit. Ce dialogue épistolaire entamé entre Jägerstätter et sa femme, on y revient, c’est leur manière de rester
en contact, leur dernière zone de proximité, la raison d’être d’Une vie cachée. Se niche dans ses lettres, paraît-il authentiques, les indices nécessaires pour saisir un peu des convictions et de l’illumination de Jägerstatter, un personnage dont l’héroïsme absolu l’éloignait un peu plus, chaque jour, du commun des mortels. Sa seule ancre : les mots de Franziska.

Il aura donc fallu que Malick expérimente, pousse sa logique jusqu’à un point de rupture, et recommence depuis le début, pour en arriver là, c’est-à-dire à son sommet. L’ironie, c’est qu’on ne sait toujours pas vraiment si les trois films d’avant l’y ont conduit ou s’ils relevaient de l’impasse totale. Évidemment il ne faudra pas compter sur lui pour y répondre – puisqu’il ne répond à rien, jamais. Ne nous restera donc que ce film à explorer, le plus régulièrement possible.
Un objet à ce point splendide qu’on a cru pendant un bref instant que, après lui, il n’y aurait plus rien.


Le film se voit consacrer trois pages, en plus de la couverture.

https://fr.calameo.com/read/0052462056ca3b79ba774

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Shoemaker le 05 Déc 2019, 08:16

... après lui, il n’y aurait plus rien

On peut pas dire ça, tant qu'on n'a pas encore vu "Mad Max 5" :D
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20052
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 05 Déc 2019, 12:36

Shoemaker a écrit:
... après lui, il n’y aurait plus rien

On peut pas dire ça, tant qu'on n'a pas encore vu "Mad Max 5" :D


:D
Certes.

Mais dans le contexte du ... texte ... en fait c'est plutôt qu' "on" pensait qu'après lui, il n'y aurait plus aucun film du cinéaste.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Shoemaker le 05 Déc 2019, 13:26

:D
(re) certes
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20052
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 06 Déc 2019, 12:25

Pour rappel, c'est en ligne sur Netflix aujourd'hui, et sans être aussi extraordinaire qu'on vous le dira (parce que oui d'ici février, on va vous le dire et dire et dire vous allez voir).... ça vaut quand même le regard...

Marriage Story de Noah Baumbach
Avec Scarlett Johansson et Adam Driver. Et bon nombres de seconds rôles sympathiques.


Hugues a écrit:
Hugues a écrit:Marriage Story. C'est le meilleur rôle des carrières de Scarlett Johansson et Adam Driver (ce qui ne veut pas forcément dire meilleur film, Match Point ou Frances Ha sont sans aucun doute meilleurs), le meilleur texte, les meilleurs situations qu'ils aient eu à jouer de leur carrière. Et ils sont assez formidables tous deux.
J'ai pu lire que le film était un film cousu main pour Johannson, un festival Johansson.
Mais Driver est sans doute encore plus incroyable que Johannson (et pourtant on la voit sans doute comme elle n'a jamais été vue, elle dévoile des talents trop peu utilisés) (et sa poitrine en top less... ou presque - private joke que vous comprendrez en temps voulu )
Le film se perd un peu au milieu dans un ventre mou (alors que le film s'attarde trop sur Driver)... Il se reprend peu à peu par la suite.. Mais pour du sous-sous-sous-Woody-Allen, c'est pas mal du tout.

Ou quand Noah Baumbach, au lieu de faire du sous-sous-sous-Woody Allen, fait un hybride entre cela et du Kore-eda matiné de Boyhood.
À voir quand c'est sur Netflix.



Bon en fait, spontanément ce jeudi, au moment de décrire le film il m'est venu une comparaison bien meilleure que l'avant dernière phrase...:
Noah Baumbach nous fait du Todd Solondz


Et au fait pourquoi parle-t-on aujourd'hui de

Marriage Story de Noah Baumbach ?

(Sortie le 6 décembre sur Netflix.)

Eh bien... parce qu'après les teasers Charlie et Nicole, voilà la bande-annonce du film..


Les deux teaser sont sous-titrées (même si on pourrait croire que non).

Ce que j'aime chez Charlie   Compatible plein écran


Ce que j'aime chez Nicole   Compatible plein écran


En revanche la bande-annonce n'est pas encore sous-titrée:

Marriage Story - Bande annonce française VO sous-titrée en français   Compatible plein écran


Quelques autres captures dans l'esprit du film:
Image
:D

Image
Image

Hugues


Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3743
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

PrécédenteSuivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], rozz et 1 invité