Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede sccc le 27 Juil 2017, 16:51

Cette logique ne peut amener qu'à une guerre qui sera la fin du genre humain.
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 19290
Inscription: 22 Fév 2003, 18:32
Localisation: Belgique

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Marlaga le 28 Juil 2017, 09:05

sccc a écrit:Cette logique ne peut amener qu'à une guerre qui sera la fin du genre humain.


Fini la pauvreté et les inégalités ! Youpi !
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 20969
Inscription: 12 Mar 2007, 08:45

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Sylex le 12 Nov 2017, 12:08

The amount of energy necessary to refute bullshit is an order of magnitude bigger than to produce it.
Avatar de l'utilisateur
Sylex
 
Messages: 2527
Inscription: 20 Avr 2012, 13:29

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Hugues le 27 Nov 2018, 00:35



Comme quoi le nucléaire c'est pas si mal...

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 1229
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Rainier le 27 Nov 2018, 14:13

Hugues a écrit:
Comme quoi le nucléaire c'est pas si mal...

Hugues


Impressionnant le modèle sur la pollution due au charbon :eek: :eek:

Une tribune de Jean-Pierre Chevènement, parue dans L'Opinion le 22 octobre 2018.



La France avait acquis à la fin du siècle dernier une remarquable maîtrise du cycle complet de l’énergie nucléaire. L’outil industriel constitué au fil des générations était un atout majeur de notre pays dans la compétition internationale.

Sous l’effet d’orientations prises au début du quinquennat précédent, cet atout est en train d’être complètement gâché. EDF, sous la tutelle de M. de Rugy, prépare un plan dit PPE1 prévoyant la fermeture d’au moins une demi-douzaine de centrales nucléaires. A-t-on vu quelque part dans le monde un pays qui manifeste une telle défiance à l’égard de ses propres capacités et au point de porter un tel coup à la crédibilité de son industrie ?

Les raisons avancées – la sûreté et la lutte contre le réchauffement du climat – ne sont que des trompe-l’œil. La vraie raison est idéologique : la lutte contre le nucléaire est le noyau d’une idéologie millénariste post-Seconde Guerre mondiale qui a substitué la catastrophe au progrès à l’horizon de l’Humanité. Cette idéologie va bien au-delà des Verts. Elle imprègne « l’air du temps ». Ce n’est pas par hasard qu’elle est née en Allemagne après 1945 avec Hans Jonas, l’inventeur du « principe de précaution ». C’est dans ce contexte hautement idéologique qu’il faut replacer le naufrage quasiment programmé de notre industrie nucléaire. L’Allemagne de Mme Merkel a décidé unilatéralement, en 2011, de « sortir du nucléaire », ruinant ainsi la perspective d’une politique énergétique européenne cohérente.

En Allemagne, les subventions aux « renouvelables » ont explosé, la facture d’électricité aux ménages aussi, et plus encore les émissions de gaz à effet de serre engendrées par le recours au charbon rendu nécessaire par le caractère intermittent du solaire et de l’éolien.

En France, par l’effet d’une procrastination très politique, il s’est écoulé trois décennies entre le lancement, en 1981, des derniers réacteurs de deuxième génération (Civaux notamment) et celui de troisième génération, l’EPR de Flamanville qui accumule des retards. Quoi d’étonnant à ce que les savoir-faire industriels français se soient perdus ? Rien de tel en Chine où l’EPR de Taishan est entré en service dans les délais prévus ! Et voilà maintenant qu’au prétexte de la solidarité européenne, la France est en train de programmer la réduction de 80% à 50% de notre production d’électricité nucléaire.

En réalité, nous nous conformons aux objectifs du programme que le Parti socialiste avait adopté à la fin de 2011, lui-même consécutif à la décision de Mme Merkel de « sortir du nucléaire ». François Hollande a coulé dans le bronze de la loi en 2015 le rabougrissement à 50% de la part de l’électricité d’origine nucléaire dans la consommation de la France, au mépris de l’intérêt national. Les erreurs de la politique énergétique allemande sont aujourd’hui patentes – elles ont amené la Commission de Bruxelles à revoir à la baisse ses objectifs de réduction de gaz à effet de serre (de 40% à 35% en 2030), mais nous nous obstinons par idéologie à vouloir reproduire ces erreurs et à nous y adapter par suivisme. Il suffit de prendre connaissance des investissements évoqués pour la conversion de Fessenheim – ils sont liés au démantèlement de la filière nucléaire ou à la programmation d’une centrale photovoltaïque non rentable – pour se convaincre que la fermeture d’une centrale amortie et produisant de l’électricité bon marché est une ânerie.

Pour montrer le caractère déraisonnable de la programmation énergétique telle qu’on nous l’annonce, je ne prendrai que l’exemple de l’énergie éolienne. On a pris l’habitude d’opposer les « énergies renouvelables » au nucléaire. C’est une fausse opposition. D’abord parce que le nucléaire, grâce à la faculté d’utiliser bientôt le thorium, et aux surgénérateurs qu’élaborent actuellement divers pays, restera très compétitif à l’horizon des prochains siècles, sans émettre de gaz à effet de serre. On peut réduire considérablement le coût des réacteurs de génération III sans préjudice pour la sûreté et en réduire la taille (jusqu’à 200MW) selon la préconisation du MIT pour mieux s’adapter à la demande. Le terme « énergies renouvelables » rassemble des produits d’une extrême hétérogénéité.

L’hydroélectricité est assurément une forme d’énergie sans carbone, et pilotable (c’est-à-dire qu’on peut l’appeler à tout instant). Mais en France, la quasi-totalité des sites propices sont équipés. Plus prometteur est le solaire thermique, utilisé notamment pour les chauffe-eau ; il n’est productif qu’une partie du temps (12% seulement dans notre pays, en moyenne), mais la chaleur emmagasinée se conserve durant plusieurs jours. Aussi ce solaire thermique doit-il aujourd’hui être préféré au photovoltaïque, car à l’heure actuelle le stockage de l’électricité reste extrêmement coûteux.

Le concept d’énergies renouvelables est le manteau sous lequel se dissimule l’éolien, promue sans cesse par un groupe de pression surpuissant malgré les inconvénients qui en résultent. Non seulement parce que l’éolien est en train de détruire l’identité paysagère de notre pays, qui était faite d’harmonie et de mesure. Le préfet des Ardennes a ainsi autorisé 63 engins de 200 mètres de haut.

Plus graves encore les conséquences induites par le développement de l’éolien pour les finances publiques et pour l’environnement. Ces conséquences vont à rebours du but recherché. Cette production d’électricité d’origine éolienne permettrait de réduire celle des sources fossiles – charbon, fioul et gaz. Mais la part des fossiles, en France, est déjà tombée très bas : moins de 6% de notre électricité, en année normale. Elle ne peut baisser davantage, en raison de l’irrégularité des énergies intermittentes. Les éoliennes, dans notre pays, ne sont utilisées qu’à raison de 24% de l’année, en moyenne). Pour que les consommateurs soient convenablement desservis, il faut donc faire appel aux sources pilotables mais polluantes (charbon, lignite, gaz).

Dès lors, le supplément d’électricité produit par les nouvelles éoliennes ne pourrait avoir que deux destinations :
- une exportation à perte (en année normale, la France exporte déjà le dixième de sa production, avec une perte de l’ordre de la moitié du prix de revient d’EDF, financée par le consommateur français) ;
- le remplacement d’une fraction de la production nucléaire ; celle-ci étant exempte de carbone, un tel remplacement n’aurait aucune utilité pour le climat, bien au contraire.

Ce remplacement nous placerait d’ailleurs devant un second dilemme :
- ou bien le complément d’électricité rendu nécessaire par l’intermittence de l’éolien et photovoltaïque serait fourni par les centrales nucléaires ; cela signifierait que celles-ci devraient réduire leur production actuelle, alors que leurs installations sont amorties, et ne nécessitent, pour continuer à servir, que des investissements de sécurité supplémentaires (« grand carénage »). Le simple maintien de la production totale actuelle avec des éoliennes serait obtenu à grand frais (le développement des réseaux d’interconnexion coûte extrêmement cher) alors que nous pouvons y parvenir pour un prix relativement modique, en nous dispensant d’éoliennes supplémentaires ;
- ou bien, deuxième hypothèse, le complément d’électricité nécessaire serait fourni par des sources fossiles ; d’un point de vue technique, c’est la solution la plus aisée ; les Allemands l’ont mise en œuvre (charbon, lignite) ; mais du point de vue de l’environnement, c’est la pire formule.

Instruisons-nous de leurs erreurs. Il y dans le modèle allemand des formules dont nous devrions nous inspirer (la cogestion par exemple), mais tout n’est pas à transposer mécaniquement. Ai-je besoin d’ajouter que la programmation énergétique française n’a pas à adapter notre modèle aux erreurs commises outre-Rhin et que nos amis allemands commencent eux-mêmes à mesurer ?

Du fait de son mariage forcé avec des énergies fossiles, l’éolien est une fausse énergie renouvelable, une fausse énergie propre.

Retenons notre souffle à l’annonce de la publication, dans les prochaines semaines, de la nouvelle « programmation pluriannuelle de l’énergie » (PPE). J’ai pensé et je continue à espérer que l’élection d’un nouveau Président de la République permettra de retrouver le chemin de la raison. Il n’est jamais trop tard pour revenir sur une erreur, même quand elle est portée par le vent. La mode est ce qui se démode : un vent l’apporte, un autre la remporte.
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 14546
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Dervi le 27 Nov 2018, 20:14

Dans le sujet, si vous êtes prêt à prendre le risque de vouloir vous tirer une balle, voici une conférence de Jean-Marc Jancovici (diplômé X, professeur aux Mines Paris, ancien ADEME), pro nucléaire (voire dans des groupes lobbyistes pour le nucléaire) et pro décroissance car il considère que la lutte contre les émissions de CO2 et autres gaz à effet de serre doit prévaloir dans tous les cas. Il n'apporte pas de solution dans cette vidéo, c'est juste un état des lieux.

Dervi
 
Messages: 689
Inscription: 21 Déc 2009, 12:04

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Cortese le 28 Jan 2019, 16:47

Est ce que quelqu'un s'y connait en matière de chauffage ? Parce que dans le cadre de la transition écologique, on voudrait abandonner le chauffage électrique (qui est un peu au chauffage ce qu'une Rolls Royce plaqué or est à l'automobile) à un chauffage par combustion d'hydrocarbures gilets-jaunes friendly. On est locataires, donc un petit truc à roulettes hein, sans aller jusqu'au barbecue.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30383
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Shoemaker le 28 Jan 2019, 17:09

Dans ton cas, point de salut (presque) hors du Gaz. Si vous avez le gaz de ville, un grand chauffage fixe (travaux minimum, juste un peu de plomberie de base), et si votre maison n'est pas trop grande, ça le fait. Avec même un bon vieux poêle mobile avec une bouteille, en appoint. Gérer avec rigueur !

L'autre solution, un peu extrême, c'est le bois. J'ai oublié le nom, mais une sorte de machin va dans tous les coins à partir du poêle où brûlent en toute poésie des bûches. Mais faut des travaux, pour installer le système.

Et si vous voulez réglez l'affaire comme des Princes, une petite chaudière et quelques radiateurs. Une dépense folle, mais sur le long terme (allez, vous êtes encore un peu jeunes... ) c'est parfait.

Je ne vois pas d'autre solution.
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 19056
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Cortese le 28 Jan 2019, 18:22

On a entendu parler de petit poêles à mazout. Sinon, on est locataires, on peut rien toucher. On est en train de faire nos calculs pour la retraite. On ne pourra pas rester en région parisienne à la vitesse où galopent les loyers. Ça se rapproche du Smig pour un deux pièces. Je me doutais que l'Insee racontait des bobards au sujet du niveau de vie, mais j'ai été scié en apprenant qu'elle ne tenait pas compte des loyers dans ses calculs.
Il y a aussi le bon vieux Butagaz, ça me rappelerait mon enfance à Bab El Oued. Mais paraît qu'il y a un trafic sur les bouteilles vides, qui sont sévèrement surveillées à cause des terroristes.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30383
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Ouais_supère le 28 Jan 2019, 19:40

Ici on chauffe pas, mais on a un petit chauffage à bain d'huile qui dépanne pas mal quand ça meule trop.

Ça chauffe l'huile à l'électricité, mais après y a de l'inertie et c'est pas si mal.

Tu veux chauffer quelle surface ?
Ouais_supère
 
Messages: 21132
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Hugues le 28 Jan 2019, 20:17

Moi je crois (enfin c'est de l'ordre de la raison, pas de la coryance) que l'inertie, c'est de la légende les économies.

Il n'y a aucune raison physique véritable pour que ça dépense moins.

Ah vous me répondez la chaleur va rester plus longtemps après l'extinction ?

Bah l'inertie va causer aussi que ça met plus longtemps à chauffer. Et la surconsommation va être exactement égale (voire un peu supérieure, car le rendement 100% n'existe pas), à l'économie. Bref, ça sert surtout aux constructeurs à vendre des radiateurs électriques plus chers, j'ai l'impression.

Après entre un simple convecteur et un radiant (un inertie est un radiant particulier), il y a sans doute par contre une légère différence du fait que la chaleur est émise sur une certaine surface (et non sur une certaine longueur sur laquelle circule de l'air comme les convecteurs) ce qui va sans doute faire que la chaleur se répartisse un peu plus uniformément dans la pièce, donc peut-être faire un peu moins chauffer pour avoir la bonne sensation à tel ou tel endroit. Mais bon rien de fondamental non plus, ça doit se jouer de l'ordre du % (ou du double.. mais bon dans ces ordres disons).

Bref, même un radiateur électrique premier prix n'est pas le puits sans fond d'électricité que la légende décrit (je veux dire par là qu'ils le sont autant que les autres modèles)

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 1229
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Cortese le 28 Jan 2019, 20:52

Merci pour vos témoignages de sympathie, mais on a reçu une facture de rattrapage de 1200€. J'étais à deux doigt d'aller scier un ou deux tilleuls centenaires du parc pour faire un feu de bois.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30383
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Shoemaker le 28 Jan 2019, 21:18

Mettez vous à la bouteille de gaz. Ca chauffe super bien, et tu compareras avec ce que vous payez avec la Fée. (mais évite d'aller l'acheter toi, vu ton nom... :lol: )
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 19056
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Dervi le 28 Jan 2019, 23:18

Hugues a écrit:Moi je crois (enfin c'est de l'ordre de la raison, pas de la coryance) que l'inertie, c'est de la légende les économies.

Il n'y a aucune raison physique véritable pour que ça dépense moins.

Ah vous me répondez la chaleur va rester plus longtemps après l'extinction ?

Bah l'inertie va causer aussi que ça met plus longtemps à chauffer. Et la surconsommation va être exactement égale (voire un peu supérieure, car le rendement 100% n'existe pas), à l'économie. Bref, ça sert surtout aux constructeurs à vendre des radiateurs électriques plus chers, j'ai l'impression.

Hugues


L'inertie, ça aide au moins pour la régulation.
Qui dit inertie laisse aussi penser rayonnement et les chauffages basés sur le rayonnement offrent un meilleur confort qui permet généralement de réduire la température de consigne (dans le même ordre d'idée, l'un des avantages d'un maison bien isolée, c'est par exemple que la température des murs intérieurs sont grosso modo à la température de la pièce, tandis que pour une maison mal isolée, les murs intérieurs seront en exagérant à la température extérieure. Pour une même température d'air dans la pièce, le ressenti ne sera pas le même et largement en faveur de la maison bien isolée). D'où aussi l'intérêt des Kachelofe versus une simple cheminée. J'ai une amie qui a travaillé dans la conception de système de chauffage, je vais lui poser quelques questions pour savoir s'il y a réellement des économies pour une même consigne ou si les économies sont le résultat d'un confort supérieur qui amène à se sentir bien à une température d'air plus basse.

Pour répondre à cortese, un système vraiment en accord avec une transition écologique (inexistante aujourd'hui) est un chauffage qui émet peu de CO2. Donc électricité (si nucléaire et en France c'est à peu près le cas) ou à la rigueur bois en partant du principe que le CO2 émis est réabsorbé par les arbres voués à être transformés en stère de bois. Tout autre solution, c'est rejeter du CO2 aujourd'hui stocké sous forme de gaz, pétrole, charbon, etc. Et comme ce CO2 ne peut pas être retransformé en énergie fossile...
Dervi
 
Messages: 689
Inscription: 21 Déc 2009, 12:04

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Hugues le 28 Jan 2019, 23:40

Dervi a écrit:
Hugues a écrit:Moi je crois (enfin c'est de l'ordre de la raison, pas de la coryance) que l'inertie, c'est de la légende les économies.

Il n'y a aucune raison physique véritable pour que ça dépense moins.

Ah vous me répondez la chaleur va rester plus longtemps après l'extinction ?

Bah l'inertie va causer aussi que ça met plus longtemps à chauffer. Et la surconsommation va être exactement égale (voire un peu supérieure, car le rendement 100% n'existe pas), à l'économie. Bref, ça sert surtout aux constructeurs à vendre des radiateurs électriques plus chers, j'ai l'impression.

Hugues


L'inertie, ça aide au moins pour la régulation.
Qui dit inertie laisse aussi penser rayonnement et les chauffages basés sur le rayonnement offrent un meilleur confort qui permet généralement de réduire la température de consigne (dans le même ordre d'idée, l'un des avantages d'un maison bien isolée, c'est par exemple que la température des murs intérieurs sont grosso modo à la température de la pièce, tandis que pour une maison mal isolée, les murs intérieurs seront en exagérant à la température extérieure. Pour une même température d'air dans la pièce, le ressenti ne sera pas le même et largement en faveur de la maison bien isolée). D'où aussi l'intérêt des Kachelofe versus une simple cheminée. J'ai une amie qui a travaillé dans la conception de système de chauffage, je vais lui poser quelques questions pour savoir s'il y a réellement des économies pour une même consigne ou si les économies sont le résultat d'un confort supérieur qui amène à se sentir bien à une température d'air plus basse.



Sur un plan physique / énergétique il n'y aucune raison que introduire de l'inertie ou ne pas en mettre change quoi que ce soit. Le bilan va rester le même.

Comme je l'ai dit au dessus, le seul avantage (mais partagé avec les radiant normaux) c'est juste que c'est un radiant et que se diffusant à travers une surface plutôt qu'un segment réchauffant de l'air circulant, la répartition de la température sera plus uniforme.. (c'est ça qu'on appelle "confort" en fait)
Bref dans certain cas, ça évite de chauffer trop longtemps pour chauffer un certain endroit éloigné de la pièce. Mais c'est vraiment minime je crois quand on fait les simulations. Surtout que souvent les thermostats sont à proximité du radiateur (enfin suaf si vous avez une super installation ) donc ça ne jouera pas vraiment.

Bref je ne pense vraiment pas qu'il y ait une différence de facture réelle ... l'important c'est surtout l'isolation,

En fait on est d'accord, on le dit juste pas tout à fait pareil :D

A part que je tiens à dire que quelqu'un croit qu'il va rentabiliser son surcout de l'investissement dans les modèle à inertie.. A mon avis c'est pas près d'arriver... (si ça arrive un jour)..
Bref sur un strict plan économique, de simples convecteurs font l'affaire.

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 1229
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Dervi le 29 Jan 2019, 00:00

Peut être le gain est-il simplement dans le fait que l'air chaud ira vers le haut sur un chauffage purement convectif alors qu'un chauffage qui rayonne aide à ressentir de la chaleur en bas de la pièce ?

Après, pour une même consigne, avec un thermostat éloigné, pas évident qu'une solution est meilleure qu'une autre, mais il faudrait poser le calcul en tenant compte de toutes les pertes (et sans tenir compte du confort apporté par le rayonnement ce qui joue à mon avis sur le choix de la consigne).
Dervi
 
Messages: 689
Inscription: 21 Déc 2009, 12:04

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Ouais_supère le 29 Jan 2019, 10:18

Cortese,

Je viens de faire un bilan énergétique rapide de ton appartement, sa localisation, etc., et la conclusion est sans appel :

Viens vivre à Marseille.

Tu chaufferas au pire 2 mois sur 12, tu paieras moins cher le loyer.

Voilà, avec plaisir.
Ouais_supère
 
Messages: 21132
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Shoemaker le 29 Jan 2019, 10:23

Ouais_supère a écrit:
Viens vivre à Marseille.

Tu chaufferas au pire 2 mois sur 12, tu paieras moins cher le loyer.

Voilà, avec plaisir.

:good
Je n'osais le dire ! Et en plus, un je ne sais quoi d'Alger dans l'air ! :lol:
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 19056
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Ouais_supère le 29 Jan 2019, 10:23

"Et puis tu seras avec plein de gens comme toi !"

Image
Ouais_supère
 
Messages: 21132
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Maverick le 29 Jan 2019, 10:31

J'ai changé mes grilles pains par des radiateurs à inertie fluide. Ce que je peux constater pour l'instant, c'est que la chaleur est mieux repartie à t° égale, maintenant à voir les économies au bout (1300€ pour 8 radiateurs).

Et aujourd'hui, je fais installer un poêle à bois en remplacement de la cheminée.
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 37002
Inscription: 21 Fév 2003, 23:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Maverick le 29 Jan 2019, 10:33

Hugues a écrit:A part que je tiens à dire que quelqu'un croit qu'il va rentabiliser son surcout de l'investissement dans les modèle à inertie.. A mon avis c'est pas près d'arriver... (si ça arrive un jour)..
Bref sur un strict plan économique, de simples convecteurs font l'affaire.

Hugues

La rentabilité financière si elle existe est vraiment sur du long terme. Une dizaine d'années minimum à la louche.
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 37002
Inscription: 21 Fév 2003, 23:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Cortese le 29 Jan 2019, 11:47

Merci encore pour vos suggestions. La pire étant bien sûr de rentrer à Alger, puisqu'il faudrait rajouter au minimum le prix des billets d'avion pour les aller - retour. Autant payer le kérosène directement dans un réchaud.
Mais je voulais aussi parler de cette fameuse transition énergétique. Il n'est pas difficile d'observer que ses partisans se recrutent exclusivement parmi les gens relativement aisés qui pourront en payer la facture. Les autres. ils ont compris (en mettant leur gilet jaune) : l'écologie c'est la misère qui pointe pour eux, avec les leçons de morale en plus.
Avec le retour de l'aristocratie new look au pouvoir, son Église New age est là, prête à servir : l'adoration du dieu Nature. Avec des sacrifices humains ?
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30383
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Stéphane le 29 Jan 2019, 11:59

Image
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 44555
Inscription: 16 Déc 2004, 22:19

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Ouais_supère le 29 Jan 2019, 12:00

:D
Ouais_supère
 
Messages: 21132
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Shoemaker le 29 Jan 2019, 13:08

:lol:
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 19056
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Cortese le 29 Jan 2019, 14:31

:evil: Gna gna gna ! Vous croyez que je suis habillé comment là ?!
Si vous croyez que c'est drôle de taper des commentaires avec des moufles...
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30383
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede sheon le 29 Jan 2019, 14:42

Maverick a écrit:J'ai changé mes grilles pains par des radiateurs à inertie fluide. Ce que je peux constater pour l'instant, c'est que la chaleur est mieux repartie à t° égale, maintenant à voir les économies au bout (1300€ pour 8 radiateurs).

Ok mais est-ce que tes tartines sont aussi bien grillées ?

Cortese a écrit:Merci encore pour vos suggestions. La pire étant bien sûr de rentrer à Alger, puisqu'il faudrait rajouter au minimum le prix des billets d'avion pour les aller - retour. Autant payer le kérosène directement dans un réchaud.
Mais je voulais aussi parler de cette fameuse transition énergétique. Il n'est pas difficile d'observer que ses partisans se recrutent exclusivement parmi les gens relativement aisés qui pourront en payer la facture. Les autres. ils ont compris (en mettant leur gilet jaune) : l'écologie c'est la misère qui pointe pour eux, avec les leçons de morale en plus.
Avec le retour de l'aristocratie new look au pouvoir, son Église New age est là, prête à servir : l'adoration du dieu Nature. Avec des sacrifices humains ?

J'ai du mal à comprendre d'où tu sors ça alors que les gouvernements qui se succèdent sont hyper timides sur les mesures écologiques, et que les vrais pollueurs ne sont toujours pas taxés.
Les gilets jaunes protestent contre une taxe injuste, pas contre l'écologie. La taxe sur le diesel a pour but de compenser les pertes de la suppression de l'ISF, pas de financer la transition écologique.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 19211
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Cortese le 29 Jan 2019, 17:09

sheon a écrit:
Maverick a écrit:J'ai changé mes grilles pains par des radiateurs à inertie fluide. Ce que je peux constater pour l'instant, c'est que la chaleur est mieux repartie à t° égale, maintenant à voir les économies au bout (1300€ pour 8 radiateurs).

Ok mais est-ce que tes tartines sont aussi bien grillées ?

Cortese a écrit:Merci encore pour vos suggestions. La pire étant bien sûr de rentrer à Alger, puisqu'il faudrait rajouter au minimum le prix des billets d'avion pour les aller - retour. Autant payer le kérosène directement dans un réchaud.
Mais je voulais aussi parler de cette fameuse transition énergétique. Il n'est pas difficile d'observer que ses partisans se recrutent exclusivement parmi les gens relativement aisés qui pourront en payer la facture. Les autres. ils ont compris (en mettant leur gilet jaune) : l'écologie c'est la misère qui pointe pour eux, avec les leçons de morale en plus.
Avec le retour de l'aristocratie new look au pouvoir, son Église New age est là, prête à servir : l'adoration du dieu Nature. Avec des sacrifices humains ?

J'ai du mal à comprendre d'où tu sors ça alors que les gouvernements qui se succèdent sont hyper timides sur les mesures écologiques, et que les vrais pollueurs ne sont toujours pas taxés.
Les gilets jaunes protestent contre une taxe injuste, pas contre l'écologie. La taxe sur le diesel a pour but de compenser les pertes de la suppression de l'ISF, pas de financer la transition écologique.

Je sors ça de la logique. Il est évident que alimenter, déplacer, chauffer, pourvoir en eau potable, en électricité, habiller etc... 8 milliards et plus de terriens tout en maintenant la planète dans l'état où on l'a trouvée est une équation impossible. Je suppose donc que la planification d'une réduction à grande échelle du niveau de vie, puis sans doute la diminution par stérilisation ou pire, par la sur-humanité en voie de formation, est le programme pour les 50 prochaines années.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30383
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Hugues le 29 Jan 2019, 17:27

Ce qui est à peu près le message en sous-texte du bien mauvais Avatar, pour rappel ... (révélation silverwitchienne qui n'avait pas plu à l'époque..)

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 1229
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Shoemaker le 29 Jan 2019, 17:39

AAAaaaahhhhhhh génial !!!! Quel beau débat ! C'était magnifique ! J'm'en va relire tout ça !
Du coup, j'ai oublié ce que j'en pensais, d'Avatar, loi-même ! :lol:
Allez, ça sera ma petite séance "Nostalgie" de ce soir ! Merci Hugues, pour ce magnifique déterrage ! :good :o
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 19056
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Ouais_supère le 29 Jan 2019, 18:29

C'est un débat "de chevet" pour moi, qui rappelle les heures les plus CLAIRES de l'histoire de F1Express.

Avec une sorcière magistrale.
Ouais_supère
 
Messages: 21132
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Shoemaker le 29 Jan 2019, 18:44

Ouais_supère a écrit:C'est un débat "de chevet" pour moi, qui rappelle les heures les plus CLAIRES de l'histoire de F1Express.

Avec une sorcière magistrale.

:o
C'était la totale classe.
Allez, ne nous lamentons pas, nous avons eu la chance de vivre ça...
(Passe moi une bière...)
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 19056
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Dervi le 29 Jan 2019, 21:25

Cortese a écrit:
sheon a écrit:
Maverick a écrit:J'ai changé mes grilles pains par des radiateurs à inertie fluide. Ce que je peux constater pour l'instant, c'est que la chaleur est mieux repartie à t° égale, maintenant à voir les économies au bout (1300€ pour 8 radiateurs).

Ok mais est-ce que tes tartines sont aussi bien grillées ?

Cortese a écrit:Merci encore pour vos suggestions. La pire étant bien sûr de rentrer à Alger, puisqu'il faudrait rajouter au minimum le prix des billets d'avion pour les aller - retour. Autant payer le kérosène directement dans un réchaud.
Mais je voulais aussi parler de cette fameuse transition énergétique. Il n'est pas difficile d'observer que ses partisans se recrutent exclusivement parmi les gens relativement aisés qui pourront en payer la facture. Les autres. ils ont compris (en mettant leur gilet jaune) : l'écologie c'est la misère qui pointe pour eux, avec les leçons de morale en plus.
Avec le retour de l'aristocratie new look au pouvoir, son Église New age est là, prête à servir : l'adoration du dieu Nature. Avec des sacrifices humains ?

J'ai du mal à comprendre d'où tu sors ça alors que les gouvernements qui se succèdent sont hyper timides sur les mesures écologiques, et que les vrais pollueurs ne sont toujours pas taxés.
Les gilets jaunes protestent contre une taxe injuste, pas contre l'écologie. La taxe sur le diesel a pour but de compenser les pertes de la suppression de l'ISF, pas de financer la transition écologique.

Je sors ça de la logique. Il est évident que alimenter, déplacer, chauffer, pourvoir en eau potable, en électricité, habiller etc... 8 milliards et plus de terriens tout en maintenant la planète dans l'état où on l'a trouvée est une équation impossible. Je suppose donc que la planification d'une réduction à grande échelle du niveau de vie, puis sans doute la diminution par stérilisation ou pire, par la sur-humanité en voie de formation, est le programme pour les 50 prochaines années.


Impossible, cela signifierait la ruine de nos contemporains les plus riches et il vaut mieux pour eux que ce soit leur descendance qui morfle.
Aujourd'hui, le seul objectif des dominants est de transférer les richesses de la Terre dans leur poche sous forme de dollar grâce à l'énergie presque gratuite (pétrole, gaz, charbon).
Depuis les années 70 et le rapport du MIT The limit to growth, nous savons que nous sommes dans une impasse et pourtant la situation a largement empiré.
C'est expliqué succinctement dans l'article ci-dessous et plus largement dans la vidéo de Jancovici partagé plus haut (27/11/18) :
https://www.facebook.com/note.php?note_id=10156234907898191

Pour vous amuser, un lien qui permet d'évaluer son empreinte carbone :
http://avenirclimatique.org/micmac/index.php

Bon, après, soyons honnête, la planète s'en remettra, c'est juste que l'Humanité (et quelques autres espèces) va être fortement impacté quand l'énergie gratuite ne sera devenu qu'une relique du passé...
Dervi
 
Messages: 689
Inscription: 21 Déc 2009, 12:04

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Dervi le 04 Fév 2019, 23:39

Hugues a écrit:
Dervi a écrit:
Hugues a écrit:Moi je crois (enfin c'est de l'ordre de la raison, pas de la coryance) que l'inertie, c'est de la légende les économies.

Il n'y a aucune raison physique véritable pour que ça dépense moins.

Ah vous me répondez la chaleur va rester plus longtemps après l'extinction ?

Bah l'inertie va causer aussi que ça met plus longtemps à chauffer. Et la surconsommation va être exactement égale (voire un peu supérieure, car le rendement 100% n'existe pas), à l'économie. Bref, ça sert surtout aux constructeurs à vendre des radiateurs électriques plus chers, j'ai l'impression.

Hugues


L'inertie, ça aide au moins pour la régulation.
Qui dit inertie laisse aussi penser rayonnement et les chauffages basés sur le rayonnement offrent un meilleur confort qui permet généralement de réduire la température de consigne (dans le même ordre d'idée, l'un des avantages d'un maison bien isolée, c'est par exemple que la température des murs intérieurs sont grosso modo à la température de la pièce, tandis que pour une maison mal isolée, les murs intérieurs seront en exagérant à la température extérieure. Pour une même température d'air dans la pièce, le ressenti ne sera pas le même et largement en faveur de la maison bien isolée). D'où aussi l'intérêt des Kachelofe versus une simple cheminée. J'ai une amie qui a travaillé dans la conception de système de chauffage, je vais lui poser quelques questions pour savoir s'il y a réellement des économies pour une même consigne ou si les économies sont le résultat d'un confort supérieur qui amène à se sentir bien à une température d'air plus basse.



Sur un plan physique / énergétique il n'y aucune raison que introduire de l'inertie ou ne pas en mettre change quoi que ce soit. Le bilan va rester le même.

Comme je l'ai dit au dessus, le seul avantage (mais partagé avec les radiant normaux) c'est juste que c'est un radiant et que se diffusant à travers une surface plutôt qu'un segment réchauffant de l'air circulant, la répartition de la température sera plus uniforme.. (c'est ça qu'on appelle "confort" en fait)
Bref dans certain cas, ça évite de chauffer trop longtemps pour chauffer un certain endroit éloigné de la pièce. Mais c'est vraiment minime je crois quand on fait les simulations. Surtout que souvent les thermostats sont à proximité du radiateur (enfin suaf si vous avez une super installation ) donc ça ne jouera pas vraiment.

Bref je ne pense vraiment pas qu'il y ait une différence de facture réelle ... l'important c'est surtout l'isolation,

En fait on est d'accord, on le dit juste pas tout à fait pareil :D

A part que je tiens à dire que quelqu'un croit qu'il va rentabiliser son surcout de l'investissement dans les modèle à inertie.. A mon avis c'est pas près d'arriver... (si ça arrive un jour)..
Bref sur un strict plan économique, de simples convecteurs font l'affaire.

Hugues


J'ai eu la réponse de ma connaissance. Selon elle, les systèmes de chauffage à inertie permettent de jouer avec les heures creuses et le plus gros du gain provient de cette stratégie de contrôle en fonction de l'heure.
Dervi
 
Messages: 689
Inscription: 21 Déc 2009, 12:04

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Cortese le 05 Fév 2019, 11:32

:good

Et il faut calculer tout ça soit même ou bien il y a un Big Blue dans la chaufferette qui le fait à votre place ?
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30383
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Hugues le 05 Fév 2019, 11:53

Dervi a écrit:
Hugues a écrit:
Dervi a écrit:
Hugues a écrit:Moi je crois (enfin c'est de l'ordre de la raison, pas de la coryance) que l'inertie, c'est de la légende les économies.

Il n'y a aucune raison physique véritable pour que ça dépense moins.

Ah vous me répondez la chaleur va rester plus longtemps après l'extinction ?

Bah l'inertie va causer aussi que ça met plus longtemps à chauffer. Et la surconsommation va être exactement égale (voire un peu supérieure, car le rendement 100% n'existe pas), à l'économie. Bref, ça sert surtout aux constructeurs à vendre des radiateurs électriques plus chers, j'ai l'impression.

Hugues


L'inertie, ça aide au moins pour la régulation.
Qui dit inertie laisse aussi penser rayonnement et les chauffages basés sur le rayonnement offrent un meilleur confort qui permet généralement de réduire la température de consigne (dans le même ordre d'idée, l'un des avantages d'un maison bien isolée, c'est par exemple que la température des murs intérieurs sont grosso modo à la température de la pièce, tandis que pour une maison mal isolée, les murs intérieurs seront en exagérant à la température extérieure. Pour une même température d'air dans la pièce, le ressenti ne sera pas le même et largement en faveur de la maison bien isolée). D'où aussi l'intérêt des Kachelofe versus une simple cheminée. J'ai une amie qui a travaillé dans la conception de système de chauffage, je vais lui poser quelques questions pour savoir s'il y a réellement des économies pour une même consigne ou si les économies sont le résultat d'un confort supérieur qui amène à se sentir bien à une température d'air plus basse.



Sur un plan physique / énergétique il n'y aucune raison que introduire de l'inertie ou ne pas en mettre change quoi que ce soit. Le bilan va rester le même.

Comme je l'ai dit au dessus, le seul avantage (mais partagé avec les radiant normaux) c'est juste que c'est un radiant et que se diffusant à travers une surface plutôt qu'un segment réchauffant de l'air circulant, la répartition de la température sera plus uniforme.. (c'est ça qu'on appelle "confort" en fait)
Bref dans certain cas, ça évite de chauffer trop longtemps pour chauffer un certain endroit éloigné de la pièce. Mais c'est vraiment minime je crois quand on fait les simulations. Surtout que souvent les thermostats sont à proximité du radiateur (enfin suaf si vous avez une super installation ) donc ça ne jouera pas vraiment.

Bref je ne pense vraiment pas qu'il y ait une différence de facture réelle ... l'important c'est surtout l'isolation,

En fait on est d'accord, on le dit juste pas tout à fait pareil :D

A part que je tiens à dire que quelqu'un croit qu'il va rentabiliser son surcout de l'investissement dans les modèle à inertie.. A mon avis c'est pas près d'arriver... (si ça arrive un jour)..
Bref sur un strict plan économique, de simples convecteurs font l'affaire.

Hugues


J'ai eu la réponse de ma connaissance. Selon elle, les systèmes de chauffage à inertie permettent de jouer avec les heures creuses et le plus gros du gain provient de cette stratégie de contrôle en fonction de l'heure.


Ok je vois.. Donc différer (dans le sens avancer) l'heure ou on paie la chaleur pour que ça soit sur les bons créneaux.

Mais donc, c'est plus une question de facturation qu'autre chose..

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 1229
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Topic Écologie (380$ le baril en 2015...)

Messagede Hugues le 05 Fév 2019, 12:07

Cortese a écrit:Je sors ça de la logique. Il est évident que alimenter, déplacer, chauffer, pourvoir en eau potable, en électricité, habiller etc... 8 milliards et plus de terriens tout en maintenant la planète dans l'état où on l'a trouvée est une équation impossible. Je suppose donc que la planification d'une réduction à grande échelle du niveau de vie, puis sans doute la diminution par stérilisation ou pire, par la sur-humanité en voie de formation, est le programme pour les 50 prochaines années.


Hugues a écrit:Ce qui est à peu près le message en sous-texte du bien mauvais Avatar, pour rappel ... (révélation silverwitchienne qui n'avait pas plu à l'époque..)



http://www.lefigaro.fr/sciences/2019/02/04/01008-20190204ARTFIG00168-l-extermination-des-amerindiens-aurait-provoque-un-refroidissement-de-la-planete.php

https://www.courrierinternational.com/article/environnement-la-colonisation-du-continent-americain-apres-1492-aurait-perturbe-le-climat

Moins d'humains = plus de forêt = moins de chaleur

Voilà qui va achever de convaincre les élites mondialisées...

Hugues :D :oops:
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 1229
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Précédente

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Ahrefs [Bot] et 13 invités