Génocide dans la région du DARFOUR (au Soudan)

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Génocide dans la région du DARFOUR (au Soudan)

Messagede Mufasa le 10 Mai 2004, 16:54

U.N. Official Blames Sudan for Violence

By Colum Lynch
Washington Post Staff Writer
Saturday, May 8, 2004; Page A11


UNITED NATIONS, May 7 -- The United Nations' top human rights official charged Friday that Sudan established, armed and supported Arab militias that allegedly expelled more than a million villagers in Sudan's Darfur province and killed thousands.



Sudanese forces and the Janjaweed militias engaged in "a reign of terror" that "may constitute war crimes and or crimes against humanity," Bertrand G. Ramcharan, the acting U.N. high commissioner for human rights, wrote in a 16-page report on Darfur.

Sudan's U.N. ambassador, Elfatih Erwa, denied that his government armed the militias, insisting that any government killings of civilians were the accidental byproduct of a civil war that flared up in Darfur last year.

"We have not been targeting civilians, but as I have said, there is a war," he said. "A bomb does not differentiate between a civilian or the military. In some modern states, they call it collateral damage."

The U.N. report, which was based on a two-week trip by a U.N. delegation to Sudan last month, cited "disturbing patterns of massive human rights violation in Darfur perpetrated by the government of Sudan and its proxy militia."

It also noted that some senior Sudanese officials privately admitted for the first time that Sudan had "recruited, uniformed, armed, supported and sponsored the militias" that have carried out the worst excesses in Darfur.

The U.N. report echoed some of the key findings of a report issued Wednesday by the New York-based group Human Rights Watch. That report charged the Sudanese government with committing "ethnic cleansing," but Ramcharan did not use the term in his report, citing the lack of an internationally recognized definition.

Ramcharan, who briefed the U.N. Security Council on the U.N. mission's findings, called for the deployment of human rights monitors in Darfur and the establishment of an international commission of inquiry to probe violations, a possible prelude to war crimes prosecution. James Morris, the American executive director of the U.N. World Food Program, also called on Sudan to meet its commitment to provide access to humanitarian relief officials in Darfur.

The U.N. Security Council remained silent on the crisis, resisting pressure from human rights groups to criticize Sudan.

Council diplomats said the council's African governments -- Angola, Algeria and Benin -- opposed action, arguing that it would constitute interference in a member state's internal affairs. Other governments voiced concern that a confrontational approach to the crisis could disrupt peace talks between Khartoum and Christian insurgents in southern Sudan.

Instead, the United States and other council members settled on issuing their own statements behind closed doors. After the meeting, the U.S. representative, Stuart W. Holliday, declined to endorse the United Nations' conclusion that Sudan participated in the attacks on civilians. But he said Khartoum has responsibility for bringing them under control.


© 2004 The Washington Post Company



--------------


Entends-t-on parler en France des massacres envers les noirs Soudanais du Darfur (près du Chad) par les milices arabes soutenues par Kartoum ? Je suis étonné, premièrement, que personne semble en parler ici ou chez Lotus, alors que dans le passé j'ai été agréablement surpris de voir qu'on parlait et débattait tant sur l'actu. Mais surtout, il s'agit quand meme du 10e anniversaire de Rwanda. Et à chaque massacre, les Occidentaux proclament haut et fort, "plus jamais ça" ! Mais là, personne ne parle du Soudan. Aux USA en tout cas, faut vraiment aller dans les petites pages de la petite-moyenne section "world news" pour trouver des infos là-dessus (80% des World News, c'est sur le scandales des prisons en Iraq). Pourquoi se rapeller tant des évènements du Rwanda si nous nous en fichons des Soudanais ?

J'ajouterais que il y a quelques jours, ces milices arabes sont meme allés foutre le bordel en Chad... ils ont osé passer la frontière.
Dernière édition par Mufasa le 26 Nov 2004, 20:43, édité 2 fois.
Avatar de l'utilisateur
Mufasa
 
Messages: 8647
Inscription: 19 Fév 2003, 22:39
Localisation: Louisville, Ky., E.-U.

Messagede Maverick le 10 Mai 2004, 16:59

Je n'etais pas au courant :oops:
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 37732
Inscription: 21 Fév 2003, 23:02
Localisation: Dans ton cul !!

Messagede Cortese le 10 Mai 2004, 18:37

L'auteur de l'article a un joli nom. C'est un gag involontaire ?
Cortese
dieu
 
Messages: 31014
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Messagede Garion le 10 Mai 2004, 18:47

Et Waddle qui veut croire que la morale est une partie innée de l'homme :roll:

L'homme est le pire prédateur que la terre ai jamais portée. C'est le seul animal qu'on puisse considérer comme nuisible.
Image
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 15683
Inscription: 19 Fév 2003, 09:15
Localisation: Le village

Re: Topic UKRAINE

Messagede Mufasa le 24 Nov 2004, 19:44

Nuvolari a écrit:C'est bizarre personne n'en parle. Pourtant l'Ukraine est je crois le plus grand pays d'Europe avec la France. Un pays qui visiblement est sur le fil du rasoir. Poutine s'est retracté hier sur le nom du vainqueur...


Pour parler de sujets d'actualités importants, ça fait des mois que le monde ne parle plus que du Darfour et du génocide des noirs perpetré par les milices Arabes Janjaweed, mais personne ne le mentionne sur ce forum. C'est quand meme autrement plus urgent que le probleme Israelo-Palestinien qui fait pourtant 14 pages en deux semaines...
Avatar de l'utilisateur
Mufasa
 
Messages: 8647
Inscription: 19 Fév 2003, 22:39
Localisation: Louisville, Ky., E.-U.

Re: Topic UKRAINE

Messagede Cortese le 25 Nov 2004, 20:00

Mufasa a écrit:
Nuvolari a écrit:C'est bizarre personne n'en parle. Pourtant l'Ukraine est je crois le plus grand pays d'Europe avec la France. Un pays qui visiblement est sur le fil du rasoir. Poutine s'est retracté hier sur le nom du vainqueur...


Pour parler de sujets d'actualités importants, ça fait des mois que le monde ne parle plus que du Darfour et du génocide des noirs perpetré par les milices Arabes Janjaweed, mais personne ne le mentionne sur ce forum. C'est quand meme autrement plus urgent que le probleme Israelo-Palestinien qui fait pourtant 14 pages en deux semaines...


C'est le bourrage de crâne du Washington Post actuellement ? Vous devriez le rebaptiser "La Pravda" (encore que la Pravda n'était pas raciste et prenait parti pour les pauvres en général).
Cortese
dieu
 
Messages: 31014
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Topic UKRAINE

Messagede Mufasa le 26 Nov 2004, 16:41

Cortese a écrit:
Mufasa a écrit:
Nuvolari a écrit:C'est bizarre personne n'en parle. Pourtant l'Ukraine est je crois le plus grand pays d'Europe avec la France. Un pays qui visiblement est sur le fil du rasoir. Poutine s'est retracté hier sur le nom du vainqueur...


Pour parler de sujets d'actualités importants, ça fait des mois que le monde ne parle plus que du Darfour et du génocide des noirs perpetré par les milices Arabes Janjaweed, mais personne ne le mentionne sur ce forum. C'est quand meme autrement plus urgent que le probleme Israelo-Palestinien qui fait pourtant 14 pages en deux semaines...


C'est le bourrage de crâne du Washington Post actuellement ? Vous devriez le rebaptiser "La Pravda" (encore que la Pravda n'était pas raciste et prenait parti pour les pauvres en général).


Ah oui c'est des Arabes, donc il ne peuvent pas etre méchants.. :roll:

Désolé, le gouvernment Soudanais soutient ces milices génocidaires pour étendre les terrain des Arabes vers le Sud, ou les noirs habitent. Ce sont des connards, voilà tout. Aujourd'hui dans le Post, il y avait un reportage sur une famille Darfourienne dont le village avait eté détruit par les Arabes et qui ont du se réfugier CINQ FOIS dans les derniers mois. Le nombre de villages detruit par les Arabes du Janjaweed et de plus de 600 villages, et je ne parle que des villages entierement detruits.
Avatar de l'utilisateur
Mufasa
 
Messages: 8647
Inscription: 19 Fév 2003, 22:39
Localisation: Louisville, Ky., E.-U.

Messagede Mufasa le 26 Nov 2004, 16:46

Je remonte ce topic, vu que j'ai mentionné ce sujet dans le topic Ukraine. Ce topic date de début mai (2004), mais cette situation date du Printemps 2003... Bon, l'élément déclencheur dans la reconnaissance internationale de ce probleme, c'est la visite de Colin Powell au camps de réfugiés il y a 6 mois. Comme quoi les Américains peuvent etre plus humanitaires que l'Europe...

Je m'en vais rechercher les échanges du topic Ukraine.
Avatar de l'utilisateur
Mufasa
 
Messages: 8647
Inscription: 19 Fév 2003, 22:39
Localisation: Louisville, Ky., E.-U.

Messagede Mufasa le 26 Nov 2004, 16:48

Les échanges du topic Ukraine:

Mufasa sur le topic de l'Ukraine a écrit:
Cortese a écrit:
Mufasa a écrit:Pour parler de sujets d'actualités importants, ça fait des mois que le monde ne parle plus que du Darfour et du génocide des noirs perpetré par les milices Arabes Janjaweed, mais personne ne le mentionne sur ce forum. C'est quand meme autrement plus urgent que le probleme Israelo-Palestinien qui fait pourtant 14 pages en deux semaines...


C'est le bourrage de crâne du Washington Post actuellement ? Vous devriez le rebaptiser "La Pravda" (encore que la Pravda n'était pas raciste et prenait parti pour les pauvres en général).


Ah oui c'est des Arabes, donc il ne peuvent pas etre méchants.. :roll:

Désolé, le gouvernment Soudanais soutient ces milices génocidaires pour étendre les terrain des Arabes vers le Sud, ou les noirs habitent. Ce sont des connards, voilà tout. Aujourd'hui dans le Post, il y avait un reportage sur une famille Darfourienne dont le village avait eté détruit par les Arabes et qui ont du se réfugier CINQ FOIS dans les derniers mois. Le nombre de villages detruit par les Arabes du Janjaweed et de plus de 600 villages, et je ne parle que des villages entierement detruits.
Avatar de l'utilisateur
Mufasa
 
Messages: 8647
Inscription: 19 Fév 2003, 22:39
Localisation: Louisville, Ky., E.-U.

Messagede von Rauffenstein le 26 Nov 2004, 16:59

Garion a écrit:Et Waddle qui veut croire que la morale est une partie innée de l'homme :roll:

L'homme est le pire prédateur que la terre ai jamais portée. C'est le seul animal qu'on puisse considérer comme nuisible.
l'homme a le choix Garion. Il n'est pas comme le tigre ou le grand squale qui n'a pas d'autre choix que d'être un prédateur.
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 17:01
Localisation: Auteuil

Messagede Mufasa le 26 Nov 2004, 17:07

Voilà un excellent compte-rendu général de la situation, parue dans le Washington Post.

Moi je note une chose d'emblée.

1. Cet article date du 9 Septembre et parle de 405 villages détruit depuis Février 2003 (quand cette crise a commencée... ça fait donc quand meme vachement longtemps). Aujourd'hui, le Post parlait de plus de 600 villages détruits. La crise ne s'est donc jamais calmee et s'est donc meme intensifiée, ce qui est sidérent car les 3 mois qui viennent de s'écouler ont quand meme vu le Soudan sous forte pression internationale... :eek:

Le Washington Post a écrit:Crisis in Sudan

By Ed O'Keefe and Jeffrey Marcus
washingtonpost.com Staff Writers
Thursday, September 9, 2004; 1:48 PM

What Is the Situation in Sudan?

An increasingly dire situation in Darfur in western Sudan has devolved into the worst humanitarian crisis in the world, according to international observers and the U.S. State Department. A State Department report issued Sept. 9 says that 1.2 million people have been displaced from their homes in Sudan while at least 200,000 have fled to neighboring Chad. As many as 405 villages have been destroyed and and more than 100 others significantly damaged. The United Nations High Commissioner for Refugees reports at least 50,000 people have died as a result of the conflict between government-backed Arab militias and Africans in western Sudan.

Living conditions in the region threaten hundreds of thousands of people. The U.N. World Food Program delivered food to nearly one million people in Darfur in August, falling short of its goal of 1.2 million people. If the situation persists, the U.S. Agency for International Development estimates that at least 350,000 people will die of disease and malnutrition by the end of the year.

How Did This Happen?

Tensions between Arabs and Africans competing for scarce natural resources in Darfur first surfaced during the 1970s. In February 2003, rebel groups of African Muslims, fed up with chronic inequalities between Africans and the ruling Arab elite (who are also Muslim), struck out against the Khartoum government. The government responded by arming local militias to crack down on mainly three ethnic groups: the Fur, Masalit and Zaghawa.

The government-backed groups, known as "Janjaweed," terrorize Africans, destroying villages, killing and maiming men, ransacking food supplies and blocking international assistance. The Washington Post’s Emily Wax reports that the Janjaweed also carry out systematic campaigns of rape against African women in an attempt to humiliate the women and their families and weaken tribal ethnic lines. Human rights groups say the government, by funding the Janjaweed militants, is carrying out an ethnic cleansing campaign.

A U.N. report accuses local government leaders of instituting a policy of "forced starvation" that simultaneously has government officials denying problems with food distribution while militias prevent food delivery. Aid workers and journalists have been kept from visiting some affected areas since government-backed militias have blocked access to 31 of the approximately 130 camps in Darfur.

What Is the International Community Doing?

Secretary of State Colin Powell said on Sept. 9 that the situation in Darfur constitutes “genocide” by the Sudanese government and Arab militias. Powell, who visited Sudan in early July, said the State Department came to its conclusion after interviews with refugees revealed "consistent and widespread pattern of atrocities committed against non-Arab villagers." His comments, made before the Senate Foreign Relations Committee, came a day after the United States circulated a draft U.N. resolution calling for a stronger international security force in Darfur. The House and Senate passed resolutions in July calling the situation in Darfur "genocide" and urged President Bush to seek a U.N. protection force.

The 1948 U.N. Convention on the Prevention and Punishment of the Crime of Genocide requires signatories, including the United States, to prevent and punish genocide. Some in the U.S. government argued that the explicit use of the word genocide might alienate the Sudanese government and limit the United States’s ability to pressure leaders to stop the Janjaweed. Human rights officials counter that the U.S. declaration will draw attention to the crisis and prompt action by the U.N. Security Council.

The Security Council passed a resolution on July 30, after much negotiation, threatening to consider sanctions against Sudan if it failed within 30 days to apprehend and prosecute the Janjaweed. Sanctions against the North African country’s oil industry are also under consideration. It remains to be seen when the Security Council will take up the new U.S.-proposed resolution. U.N. Secretary General Kofi Annan visited Darfur in early July and appealed to U.N. member nations to provide more financial support to U.N. humanitarian efforts in the region.

How Does This Relate to Sudan’s Civil War?

Sudan has been wracked by a 21-year civil war between the Arab Muslims in the north, who dominate the government, and black Africans in the south, represented by the Sudanese People’s Liberation Army, who are mostly animist or Christian. More than 2 million people have been killed, mostly due to starvation. A U.S.-backed peace deal, signed in May in Naivasha, Kenya, paved the way for a power-sharing agreement designed to end the continent’s longest-running civil war.

Based on reports from Washington Post correspondents as well as the Associated Press and Reuters.
Avatar de l'utilisateur
Mufasa
 
Messages: 8647
Inscription: 19 Fév 2003, 22:39
Localisation: Louisville, Ky., E.-U.

Messagede Mufasa le 26 Nov 2004, 17:10

http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/wo ... ica/sudan/

Voici l'addresse de la section "Soudan" du Washington Post. Ce journal a méritoirement continuellement informé ses lecteurs sur la progression de ce probleme, et a constitué au fil des jours un dossier vraiment conséquent sur l'affaire.

Est-ce que Le Monde peut en dire autant ? (Je ne sais pas, je ne lis pas Le Monde.)
Avatar de l'utilisateur
Mufasa
 
Messages: 8647
Inscription: 19 Fév 2003, 22:39
Localisation: Louisville, Ky., E.-U.

Messagede von Rauffenstein le 26 Nov 2004, 17:12

Mufasa a écrit:http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/world/africa/northafrica/sudan/

Voici l'addresse de la section "Soudan" du Washington Post. Ce journal a méritoirement continuellement informé ses lecteurs sur la progression de ce probleme, et a constitué au fil des jours un dossier vraiment conséquent sur l'affaire.

Est-ce que Le Monde peut en dire autant ? (Je ne sais pas, je ne lis pas Le Monde.)
Non, mais Chirac y avait envoyé l'armée.
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 17:01
Localisation: Auteuil

Messagede Mufasa le 26 Nov 2004, 17:13

Quelle armée ?

Je pensais que l'opération des peacekeepers était exclusivement africaine.
Avatar de l'utilisateur
Mufasa
 
Messages: 8647
Inscription: 19 Fév 2003, 22:39
Localisation: Louisville, Ky., E.-U.

Messagede von Rauffenstein le 26 Nov 2004, 17:31

Mufasa a écrit:Quelle armée ?

Je pensais que l'opération des peacekeepers était exclusivement africaine.
Il y a eu des éléments de la Légion Etrangère basés au Tchad qui y ont été envoyés pour assurer la sécurité autour des camps de réfugiés.
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 17:01
Localisation: Auteuil

Messagede Garion le 26 Nov 2004, 18:28

von Rauffenstein a écrit:
Garion a écrit:Et Waddle qui veut croire que la morale est une partie innée de l'homme :roll:

L'homme est le pire prédateur que la terre ai jamais portée. C'est le seul animal qu'on puisse considérer comme nuisible.
l'homme a le choix Garion. Il n'est pas comme le tigre ou le grand squale qui n'a pas d'autre choix que d'être un prédateur.


Arf, faut que je me remette dans le contexte, mon post date du mois de mai :D

Comment expliques-tu alors que les dauphins puissent vouloir protéger un homme d'un requin comme dans le topic que j'ai créé il y a quelques jours ?

Et même le lion va prendre soin des éléments de son groupe.

L'homme n'a pas plus de morale en soi qu'un animal, il a juste un peu plus de jugeotte.
Image
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 15683
Inscription: 19 Fév 2003, 09:15
Localisation: Le village

Messagede Silverwitch le 26 Nov 2004, 18:33

Garion a écrit:L'homme n'a pas plus de morale en soi qu'un animal, il a juste un peu plus de jugeotte.


C'est parce que la morale n'est pas "en soi" justement. L'homme ou plutôt l'humanité est à la fois un fait biologique et un fait culturel. La fourche entre nature et culture, c'est l'homme.

Silverwitch
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27733
Inscription: 28 Mar 2003, 18:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Topic UKRAINE

Messagede Cortese le 26 Nov 2004, 18:33

Mufasa a écrit:
Cortese a écrit:
Mufasa a écrit:
Nuvolari a écrit:C'est bizarre personne n'en parle. Pourtant l'Ukraine est je crois le plus grand pays d'Europe avec la France. Un pays qui visiblement est sur le fil du rasoir. Poutine s'est retracté hier sur le nom du vainqueur...


Pour parler de sujets d'actualités importants, ça fait des mois que le monde ne parle plus que du Darfour et du génocide des noirs perpetré par les milices Arabes Janjaweed, mais personne ne le mentionne sur ce forum. C'est quand meme autrement plus urgent que le probleme Israelo-Palestinien qui fait pourtant 14 pages en deux semaines...


C'est le bourrage de crâne du Washington Post actuellement ? Vous devriez le rebaptiser "La Pravda" (encore que la Pravda n'était pas raciste et prenait parti pour les pauvres en général).


Ah oui c'est des Arabes, donc il ne peuvent pas etre méchants.. :roll:

Désolé, le gouvernment Soudanais soutient ces milices génocidaires pour étendre les terrain des Arabes vers le Sud, ou les noirs habitent. Ce sont des connards, voilà tout. Aujourd'hui dans le Post, il y avait un reportage sur une famille Darfourienne dont le village avait eté détruit par les Arabes et qui ont du se réfugier CINQ FOIS dans les derniers mois. Le nombre de villages detruit par les Arabes du Janjaweed et de plus de 600 villages, et je ne parle que des villages entierement detruits.


D'abord c'est idiot de parler d'Arabes au Soudan. C'est des Nubiens, des blacks, qui sont musulmans et arabophones. C'est comme en Algérie où les kabyles (10 ou 15% des Algériens) qui sont plus ou moins restés berbérophones se plaignent des "Arabes", alors que la population algérienne doit être à 90% d'origine berbère, comme les kabyles.
De plus, il y a une rébellion armée séparatiste au Darfour. C'est donc un conflit ethnico-nationaliste comme il en existe tant en Afrique, hélas. Mais le gouvernement soudanais n'a jamais nié au "darfouriens" leur droit à résider dans leur pays, ni ne les a privés de la citoyenneté soudanaise.
De plus je te rappelle par ailleurs qu'il y a 3 millions de Palestiniens dans les camps de réfugiés, auxquels Israël interdit de revenir dans leur pays. Je te rappelle aussi que depuis 1936, date de la première révolte palestinienne, le conflit causé par le sionisme, a provoqué directement ou indirectement au moins 5 guerres majeures (1948, 1956, 1967, 1973, 1982), qui ont impliqué les grandes puissances et causé la mort d'un nombre indeterminé mais très élevé d'Arabes (Moubarak parle de deux millions d'Egyptiens morts pour la Palestine).
Je te rappelle aussi que la raison majeure évoquée par tous les pays occidentaux, sauf les USA, du terrorisme islamique, est le conflit israélo-palestinien.
Cortese
dieu
 
Messages: 31014
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Messagede Garion le 26 Nov 2004, 18:38

silverwitch a écrit:
Garion a écrit:L'homme n'a pas plus de morale en soi qu'un animal, il a juste un peu plus de jugeotte.


C'est parce que la morale n'est pas "en soi" justement. L'homme ou plutôt l'humanité est à la fois un fait biologique et un fait culturel. La fourche entre nature et culture, c'est l'homme.

Silverwitch


Ok, ça va dans le sens de ce que je voulais dire à Waddle à l'époque, la morale fait partie de la culture et biologiquement nous n'en avons pas plus que des animaux, pour autant que nous et eux en ayont.

Mais les animaux aussi ont une culture et une morale. Ils ont aussi une vie sociale, ils se protègent entre-eux, ils se punissent entre eux, ils se souviennent, et ils agissent en conséquence.
Image
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 15683
Inscription: 19 Fév 2003, 09:15
Localisation: Le village

Messagede Silverwitch le 26 Nov 2004, 18:42

Garion a écrit:Ok, ça va dans le sens de ce que je voulais dire à Waddle à l'époque, la morale fait partie de la culture et biologiquement nous n'en avons pas plus que des animaux, pour autant que nous et eux en ayont.

Mais les animaux aussi ont une culture et une morale. Ils ont aussi une vie sociale, ils se protègent entre-eux, ils se punissent entre eux, ils se souviennent, et ils agissent en conséquence.


Ce qui varie entre l'homme et l'animal, c'est que dans le cas de l'homme la part culturelle est beaucoup plus importante que chez tous les autres animaux. Ce n'est pas une mince différence.

Silverwitch
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27733
Inscription: 28 Mar 2003, 18:39
Localisation: Filmskigrad

Messagede von Rauffenstein le 26 Nov 2004, 18:51

Garion a écrit:
von Rauffenstein a écrit:
Garion a écrit:Et Waddle qui veut croire que la morale est une partie innée de l'homme :roll:

L'homme est le pire prédateur que la terre ai jamais portée. C'est le seul animal qu'on puisse considérer comme nuisible.
l'homme a le choix Garion. Il n'est pas comme le tigre ou le grand squale qui n'a pas d'autre choix que d'être un prédateur.


Arf, faut que je me remette dans le contexte, mon post date du mois de mai :D

Comment expliques-tu alors que les dauphins puissent vouloir protéger un homme d'un requin comme dans le topic que j'ai créé il y a quelques jours ?

Et même le lion va prendre soin des éléments de son groupe.

L'homme n'a pas plus de morale en soi qu'un animal, il a juste un peu plus de jugeotte.
Es tu un homme Garion ? Emets tu un jugement moral donc ?
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 17:01
Localisation: Auteuil

Messagede Garion le 26 Nov 2004, 18:53

silverwitch a écrit:
Garion a écrit:Ok, ça va dans le sens de ce que je voulais dire à Waddle à l'époque, la morale fait partie de la culture et biologiquement nous n'en avons pas plus que des animaux, pour autant que nous et eux en ayont.

Mais les animaux aussi ont une culture et une morale. Ils ont aussi une vie sociale, ils se protègent entre-eux, ils se punissent entre eux, ils se souviennent, et ils agissent en conséquence.


Ce qui varie entre l'homme et l'animal, c'est que dans le cas de l'homme la part culturelle est beaucoup plus importante que chez tous les autres animaux. Ce n'est pas une mince différence.

Silverwitch


Mais je suis d'accord avec toi là encore.

Je pense que c'est grace à l'acquisition d'un langage évolué qui nous a permis de transmettre précisemment notre expérience.

Mais le débat au départ c'était que Waddle plaçait l'homme comme un être à part différent des animaux.

Moi, je ne place l'homme que comme étant l'animal le plus intelligent, le plus cultivé, le plus "plein de choses", mais c'est juste du plus, il ne possède rien que ne possèdent les animaux.
Image
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 15683
Inscription: 19 Fév 2003, 09:15
Localisation: Le village

Messagede Silverwitch le 26 Nov 2004, 18:59

Garion a écrit:Mais le débat au départ c'était que Waddle plaçait l'homme comme un être à part différent des animaux.


Waddle défend en effet un autre point de vue, sans doute parce qu'il s'appuie sur sa foi et ses croyances. On peut être en désaccord ou comprendre sans pour autant partager absolument cette opinion. Je crois qu'il y a des spécificités humaines (peu m'importe qu'elles soient biologiques, d'origine divine ou culturelles). L'homme n'est pas un animal comme les autres. Ou alors c'est nier tout ce qui sépare l'humanité de l'animalité.

Silverwitch
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27733
Inscription: 28 Mar 2003, 18:39
Localisation: Filmskigrad

Messagede blurfy le 26 Nov 2004, 19:25

sans vouloir etre terre a terre quand je regarde de haut la difference entre les deux c'est le pognon !

a part ça a part penser qu'a bouffer et qu'a baiser et se battre ...
Avatar de l'utilisateur
blurfy
 
Messages: 4611
Inscription: 09 Avr 2004, 20:34
Localisation: dans le coin toulousain

Messagede maniacof1 le 26 Nov 2004, 19:29

Voilà pourquoi, encore à cause du pétrole :roll:

C'est pour ça que les gentils Américain ne s'en mêlent pas encore :roll:

http://web.amnesty.org/library/index/fraAFR540012000?open&of=fra-SDN
maniacof1
 

Re: Topic UKRAINE

Messagede Mufasa le 26 Nov 2004, 20:32

Cortese a écrit:D'abord c'est idiot de parler d'Arabes au Soudan. C'est des Nubiens, des blacks, qui sont musulmans et arabophones. C'est comme en Algérie où les kabyles (10 ou 15% des Algériens) qui sont plus ou moins restés berbérophones se plaignent des "Arabes", alors que la population algérienne doit être à 90% d'origine berbère, comme les kabyles.
De plus, il y a une rébellion armée séparatiste au Darfour. C'est donc un conflit ethnico-nationaliste comme il en existe tant en Afrique, hélas. Mais le gouvernement soudanais n'a jamais nié au "darfouriens" leur droit à résider dans leur pays, ni ne les a privés de la citoyenneté soudanaise.
De plus je te rappelle par ailleurs qu'il y a 3 millions de Palestiniens dans les camps de réfugiés, auxquels Israël interdit de revenir dans leur pays. Je te rappelle aussi que depuis 1936, date de la première révolte palestinienne, le conflit causé par le sionisme, a provoqué directement ou indirectement au moins 5 guerres majeures (1948, 1956, 1967, 1973, 1982), qui ont impliqué les grandes puissances et causé la mort d'un nombre indeterminé mais très élevé d'Arabes (Moubarak parle de deux millions d'Egyptiens morts pour la Palestine).
Je te rappelle aussi que la raison majeure évoquée par tous les pays occidentaux, sauf les USA, du terrorisme islamique, est le conflit israélo-palestinien.


Je te réponds sur le topic Darfour (ici c'est l'Ukraine).
Avatar de l'utilisateur
Mufasa
 
Messages: 8647
Inscription: 19 Fév 2003, 22:39
Localisation: Louisville, Ky., E.-U.

Messagede Mufasa le 26 Nov 2004, 20:39

Cortese a écrit:D'abord c'est idiot de parler d'Arabes au Soudan. C'est des Nubiens, des blacks, qui sont musulmans et arabophones. C'est comme en Algérie où les kabyles (10 ou 15% des Algériens) qui sont plus ou moins restés berbérophones se plaignent des "Arabes", alors que la population algérienne doit être à 90% d'origine berbère, comme les kabyles.
De plus, il y a une rébellion armée séparatiste au Darfour. C'est donc un conflit ethnico-nationaliste comme il en existe tant en Afrique, hélas. Mais le gouvernement soudanais n'a jamais nié au "darfouriens" leur droit à résider dans leur pays, ni ne les a privés de la citoyenneté soudanaise.
De plus je te rappelle par ailleurs qu'il y a 3 millions de Palestiniens dans les camps de réfugiés, auxquels Israël interdit de revenir dans leur pays. Je te rappelle aussi que depuis 1936, date de la première révolte palestinienne, le conflit causé par le sionisme, a provoqué directement ou indirectement au moins 5 guerres majeures (1948, 1956, 1967, 1973, 1982), qui ont impliqué les grandes puissances et causé la mort d'un nombre indeterminé mais très élevé d'Arabes (Moubarak parle de deux millions d'Egyptiens morts pour la Palestine).
Je te rappelle aussi que la raison majeure évoquée par tous les pays occidentaux, sauf les USA, du terrorisme islamique, est le conflit israélo-palestinien.


Je te rejoins sur le probleme Israélo-Palestinien mais là n'est pas vraiment le sujet, vu qu'on parle du génocide Darfourien. Le probleme Palestinien est discuté dans le topic Yasser Arafat et je ne vois pas vraiment de lien direct avec le Darfour.

Il y a effectivement une rebellion au Darfour. Et le gouvernement n'a pas pris de mesures contre les Darfouriens officiellement. Mais elle a armée et soutenu les MILICES Janjaweed "Arabes" (ou Nubiennes si tu préfères, musulmannes en tout cas). Et ces milices sont coupables, et Khartoum le sait très bien, d'avoir tué des dizaines de milliers de Darfouriens et d'avoir rasé plus de 600 villages et rendu une énorme population de Darfouriens comme réfugié. Le gouvernement Soudanais est complice du génocide, qui est une extension du conflit nord-sud ou musulman-noir du pays. C'est un probleme humanitaire extremement grave, sans doute le plus grave et urgent de l'année 2004. Et qu'on le veuille ou non, les Américains ont été parmis les premiers à dénoncer les actes odieux des milices Janjaweed.
Avatar de l'utilisateur
Mufasa
 
Messages: 8647
Inscription: 19 Fév 2003, 22:39
Localisation: Louisville, Ky., E.-U.

Messagede Mufasa le 26 Nov 2004, 20:46

maniacof1 a écrit:Voilà pourquoi, encore à cause du pétrole :roll:

C'est pour ça que les gentils Américain ne s'en mêlent pas encore :roll:

http://web.amnesty.org/library/index/fraAFR540012000?open&of=fra-SDN


Ouais, bon les compagnies citées ne sont pas qu'américaines, elles viennent du Qatar, de Chine, des pays d'Europe...

Mais il fait bon de regarder les autres articles du site d'Amnesty, plus cadrés sur le Darfour en particulier.
Avatar de l'utilisateur
Mufasa
 
Messages: 8647
Inscription: 19 Fév 2003, 22:39
Localisation: Louisville, Ky., E.-U.

Mufasa

Messagede BACHIR le 28 Nov 2004, 05:46

Mon cher Mufasa la raison pour laquelle on ne parle pas au ou peu du Soudan c'est que les victimes sont chrétiennes et les agresseurs, comme c'est souvent le cas, islamistes.

Or dans l'occident lobotomisé un mahométan est forcément un disciple d'une religion d'amour et de tolérance quand bien même ferait-il péter des bombes dans le métro ( Madrid) ou tirerait-t-il sur des enfants de 5 ans ( Beslan), tandis qu'un chrétien est un salopard réactionnaire anti-gay pride.

Dès lors il est inutile de mentionner tout conflit où des musulmans tuent des chrétiens car ces derniers l'ont forcément cherché.
C'est la raison pour laquelle les média ne cessent de parler du conflit israëlo-palestinien confortant ainsi les masses des pays musulmans par une identification délirante dans un rôle de victime.
Que le génocide au Soudan fasse 10 fois plus de morts que le conflit israëlo-palestinien laisse indifférent les journalistes français qui ne s'intéressent pas aux victimes quand elles ne sont pas musulmanes.

D'ailleurs l'actualité ne cesse de me donner raison. Aujourd'hui les média font leur gros titre sur la tentative d'assassinat d'un Imam en Corse alors qu'il y a trois semaines ils n'avaient pas daigné faire une ligne sur l'assassinat d'un prêtre à Paris.

Tentative d'assassinat d'un Imam = ouverture du 20 heure ( l'Imam n'a pas une égratinure)
Assassinat d'un prêtre= que dalle

Bref ça se passe comme ça en république islamique de France. :?
BACHIR
 
Messages: 99
Inscription: 11 Nov 2004, 03:35

Messagede Cortese le 28 Nov 2004, 09:45

Mufasa a écrit:Je te rejoins sur le probleme Israélo-Palestinien mais là n'est pas vraiment le sujet, vu qu'on parle du génocide Darfourien. Le probleme Palestinien est discuté dans le topic Yasser Arafat et je ne vois pas vraiment de lien direct avec le Darfour.



C'est quand même incroyable, c'est toi qui a écrit ça :

C'est quand meme autrement plus urgent que le probleme Israelo-Palestinien qui fait pourtant 14 pages en deux semaines...


Comme je ne doute pas de ta bonne foi, je t'ai suggéré que ce rapprochement que tu fais entre deux conflits qui n'ont rien à voir l'un avec l'autre t'a été instillé dans la tête par des medias dont le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils sont pro israéliens. Il évident qu'Israël, tel qu'il est, est un scandale, qui devrait révolter n'importe quel humain, et les Israéliens le savent très bien. Le maintien d'Israël comme Etat colonial (comme disait Maxime Rodinson) n'est possible qu'à la condition de bénéficier en permanence de la bienveillance des seuls peuples dont l'opinion a du poids, les Occidentaux. Et pour cela il leur faut, aux sionistes, maintenir un racisme anti arabe et anti musulman permanent, qu'il soit explicite ou implicite, le venin est distillé à longueur de colonnes, en permanence. Les horreurs du Darfour sont du pain (azyme) béni pour ces gens là.
Cortese
dieu
 
Messages: 31014
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Messagede Cortese le 28 Nov 2004, 10:09

Quelques mots sur le fondateur de la nation algérienne, l'Emir Abdelkader :


Abd el-Qadir Nasr-Ed-Din naît le 6 septembre 1808, dans la région de Mascara, à la Guetna de l'oued al-Hammam. Il est le quatrième fils de Zohra bint Sidi Omar Doukha et d'Abd el-Kader Mehi-Ed-Din. Ce dernier, qui est le moqaddem de la confrérie soufie des Qadiriyya, un chef religieux donc, destine l’enfant à lui succéder. Aussi Abd el-Kader reçoit une éducation religieuse, à Arzew en 1822, puis à Oran dans l'école de Si Ahmad ben Khodia, un grand intellectuel. A l'âge de quinze ans, il se marie à sa cousine, Leila Kheira bint Abu Taleb. Avec son père, le jeune musulman effectue en 1828 un pèlerinage à La Mecque, en Arabie, marqué également par un séjour à Damas, Bagdad et Jérusalem.

A leur retour, ils doivent faire face aux troupes françaises. En 1830, Abd el-Kader succède à son père à la tête des tribus de la région d'Oran et de Mascara et s’engage dans la lutte armée face à l’occupant. Le chef de guerre refuse de s’allier avec le bey d’Oran, qui est aussi le symbole de l'autorité turque, et reconnaît l’autorité du sultan du Maroc. Déçu par celui-ci, Mehi-Ed-Din proclame la Djihad, la guerre sainte, contre les Français, avant qu’une assemblée des tribus, le 22 novembre 1832, ne proclame son fils sultan. Abd el-Kader, qui préfère le titre d'émir, ambitionne dès lors de créer un État algérien. Alors que son prestige grandi, le général Desmichels accepte de traiter et de conclure avec lui un accord de paix, le 26 février 1834. Celui-ci devait permettre aux Français d’établir un protectorat sur le beylik d'Oran, après qu’Abd el-Kader eut fédéré les tribus rebelles sous son commandement. Aussi reçoit-il le titre de Commandeurs des Croyants.

Les hostilités reprennent rapidement cependant, le général Desmichels étant remplacé par le général Trézel. Abd el-Kader et ses troupes remportent une victoire face aux Français à la Macta, le 28 juin 1835. Ceux-ci mènent une contre-offensive et s’emparent en décembre de Mascara et de Tlemcen. L’année suivante, le général Bugeaud est nommé en Algérie. Le 6 juillet 1836, il remporte au bord de la Sikkak une importante victoire sur les hommes de l'émir. Le gouverneur général, le général Clauzel décide alors d’une expédition vers l’Est, sur Constantine. L'échec de l'entreprise décide de son remplacement par le général Damrémont. Rappelé en Algérie, Bugeaud négocie avec Abd el-Kader et signe le traité de la Tafna, le 20 mai 1837. Dans les mois qui suivent, si les Français s’emparent de Constantine, le 13 octobre 1837, l’émir en profite pour se donner une armée régulière de 10.000 hommes et pour organiser en huit califaliks son territoire.

Au mois d’octobre 1839, le nouveau gouverneur, Valée, décide d’une nouvelle expédition, sur Hamza cette fois-ci. Considérant l’offensive comme une violation du traité, Abd el-Kader et ses soldats gagnent la plaine de la Mitidja et y ruinent les établissements français. Nommé gouverneur général de l'Algérie, le 29 décembre 1840, le général Bugeaud décide d’une nouvelle stratégie face à l’émir, la guerre totale. Les Français s’en prennent en effet aux alliés d’Abd el-Kader, aux populations qui le soutiennent en confisquant les troupeaux, en détruisant les récoltes et les silos à grains. Sur le plan militaire, les effectifs des troupes présentes en Algérie sont renforcés et réorganisés. Afin de leur donner une plus grande mobilité, sont créées des colonnes de 6 à 7.000 hommes, à l’équipement allégé. Abd el-Kader est prêt lui-aussi à soutenir un effort de guerre. Son administration lève l’impôt, frappe une monnaie - le boudiou -, tandis que sont installées des fabriques d’armes.

Après l’incendie de Tagdempt, la cité dont il a fait sa capitale, les villes sous l’autorité Abd el-Kader tombent aux mains des Français. Celui-ci est contraint à la mobilité, ses troupes renouant ainsi avec leur ancienne tradition de nomadisme. Son camp, la smala, dont la défense est assurée par des cercles concentriques de combattants, comptera 20 à 30.000 occupants. Le 16 mai 1843, les troupes du duc d'Aumale, le cinquième fils du roi Louis-Philippe, s’en emparent près du puits de Taguine, au Sud-Ouest de Bouge. L’année suivante, le 14 août, Bugeaud, devenu maréchal, remporte la bataille de l'Isly face aux Marocains. Abd el-Kader ne peut dès lors plus compter sur l’aide d’Abd er-Rahman, qui signe le traité de Tanger, le 10 septembre 1844, avec les autorités françaises. Réduit à opérer par coups de mains, le sultan algéien se rend le 23 décembre 1847 au duc d'Aumale, devenu gouverneur de l'Algérie, et au général Lamoricière, après trois années d’une lutte de guérillas.



Malgré la promesse qui lui est faite d’une captivité en terre d’Islam, Abd el-Kader arrive à Toulon, le 10 janvier 1848, en compagnie de sa famille. Il demeurera près de cinq années prisonnier en France, de janvier 1848 à septembre 1852. Après trois mois passés au fort Lamalgue, à Toulon, l’émir est transféré au château d'Henri IV à Pau, avant d’être installé au mois de novembre 1848 à Amboise. Là, il reçoit le 16 octobre 1852 la visite de Napoléon III, qui l’invite à Paris. L’hôte de l’Empereur des Français, après un séjour dans la capitale, gagne Marseille au cours d’un voyage triomphal, d’où il s’embarque pour la Turquie, le 21 décembre 1852. 

A Istanbul, le 7 janvier 1853, Abd el-Kader se rend ensuite à Bursa, au sud de la mer de Marmara. Il y résidera deux années, grâce notamment, à une pension de 150.000 F. versée par le gouvernement français. Après la destruction de la ville par un tremblement de Terre et une visite à Paris lors de l'exposition universelle de 1855, Abd el-Kader s’établit à Damas en novembre 1855, se rapprochant ainsi des Lieux Saints de l'Islam. Toujours aussi influent aux seins des populations musulmanes, il tente de protéger les Chrétiens maronites persécutés par les Druzes de Syrie, en juillet 1860. Ceux-ci ne sont-ils pas des dhimmi, que tout croyant doit respecter. En remerciement, Napoléon III lui décerne peu après la Légion d'Honneur.

Grand connaisseur de la civilisation européenne, Abd el-Kader entretient une correspondance avec les journaux français et anglais. Ceci lui vaut une grande popularité. En 1864, il est initié à la franc-maçonnerie par le Grand Orient de France, avant d’entamer son second pèlerinage à La Mecque. Abd el-Kader figure parmi les invités officiels de la France lors de l’inauguration du canal de Suez, le 17 novembre 1869. Après la chute du Second Empire et la défaite de la France en 1870 face aux armées prussiennes, suivies de la révolte en 1872 en Kabylie et dans les Aurès, sévèrement réprimée, Abd el-Kader se retire de la vie publique et politique. Il se consacre désormais à la méditation et à la publication d’œuvres pieuses.



Cortese
dieu
 
Messages: 31014
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Mufasa

Messagede Maverick le 28 Nov 2004, 12:17

BACHIR a écrit:Mon cher Mufasa la raison pour laquelle on ne parle pas au ou peu du Soudan c'est que les victimes sont chrétiennes et les agresseurs, comme c'est souvent le cas, islamistes.

Or dans l'occident lobotomisé un mahométan est forcément un disciple d'une religion d'amour et de tolérance quand bien même ferait-il péter des bombes dans le métro ( Madrid) ou tirerait-t-il sur des enfants de 5 ans ( Beslan), tandis qu'un chrétien est un salopard réactionnaire anti-gay pride.

Dès lors il est inutile de mentionner tout conflit où des musulmans tuent des chrétiens car ces derniers l'ont forcément cherché.
C'est la raison pour laquelle les média ne cessent de parler du conflit israëlo-palestinien confortant ainsi les masses des pays musulmans par une identification délirante dans un rôle de victime.
Que le génocide au Soudan fasse 10 fois plus de morts que le conflit israëlo-palestinien laisse indifférent les journalistes français qui ne s'intéressent pas aux victimes quand elles ne sont pas musulmanes.

D'ailleurs l'actualité ne cesse de me donner raison. Aujourd'hui les média font leur gros titre sur la tentative d'assassinat d'un Imam en Corse alors qu'il y a trois semaines ils n'avaient pas daigné faire une ligne sur l'assassinat d'un prêtre à Paris.

Tentative d'assassinat d'un Imam = ouverture du 20 heure ( l'Imam n'a pas une égratinure)
Assassinat d'un prêtre= que dalle

Bref ça se passe comme ça en république islamique de France. :?


A bon entendeur, salut !
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 37732
Inscription: 21 Fév 2003, 23:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Mufasa

Messagede Cortese le 28 Nov 2004, 12:20

Mickeya a écrit:A bon entendeur, salut !


:?
Je crois que celui ci n'est pas un comique, hélas.
Cortese
dieu
 
Messages: 31014
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Messagede Bak broa le 28 Nov 2004, 13:38

tandis qu'un chrétien est un salopard réactionnaire anti-gay pride.


hé ho chui chretien moi et pas pro gay pride ni anti homo :D tro pa
Avatar de l'utilisateur
Bak broa
 
Messages: 9274
Inscription: 06 Juil 2003, 11:22
Localisation: St Leu La Réunion

Re: Mufasa

Messagede Bak broa le 28 Nov 2004, 13:43

BACHIR a écrit:Mon cher Mufasa la raison pour laquelle on ne parle pas au ou peu du Soudan c'est que les victimes sont chrétiennes et les agresseurs, comme c'est souvent le cas, islamistes.

Or dans l'occident lobotomisé un mahométan est forcément un disciple d'une religion d'amour et de tolérance quand bien même ferait-il péter des bombes dans le métro ( Madrid) ou tirerait-t-il sur des enfants de 5 ans ( Beslan), tandis qu'un chrétien est un salopard réactionnaire anti-gay pride.

Dès lors il est inutile de mentionner tout conflit où des musulmans tuent des chrétiens car ces derniers l'ont forcément cherché.
C'est la raison pour laquelle les média ne cessent de parler du conflit israëlo-palestinien confortant ainsi les masses des pays musulmans par une identification délirante dans un rôle de victime.
Que le génocide au Soudan fasse 10 fois plus de morts que le conflit israëlo-palestinien laisse indifférent les journalistes français qui ne s'intéressent pas aux victimes quand elles ne sont pas musulmanes.

D'ailleurs l'actualité ne cesse de me donner raison. Aujourd'hui les média font leur gros titre sur la tentative d'assassinat d'un Imam en Corse alors qu'il y a trois semaines ils n'avaient pas daigné faire une ligne sur l'assassinat d'un prêtre à Paris.

Tentative d'assassinat d'un Imam = ouverture du 20 heure ( l'Imam n'a pas une égratinure)
Assassinat d'un prêtre= que dalle

Bref ça se passe comme ça en république islamique de France. :?



pourquoi personne ne repond point par point a bachir ?
Cela fait deux trois fois qu'il ecrit cela et personne ne contre argumente ????
On laisse des :roll: :roll: :roll: mais rien queuedalle

sincerement j'ai du mal a contrer ce qu'il avance en me referant aux faits et à l'actualité

je ne veux pas mettre la merde mais ma foi ca pas l'air d'etre faux
donc si certain peuvent faire evoluer le debat , sans chercher a s'ecrire pour se lire :D comme certain ici qui veule nous laisser penser qu'ils ont une babouche a l'académie
Avatar de l'utilisateur
Bak broa
 
Messages: 9274
Inscription: 06 Juil 2003, 11:22
Localisation: St Leu La Réunion

Messagede 4X4 addict le 28 Nov 2004, 14:47

Cortese a écrit:
Mufasa a écrit:Je te rejoins sur le probleme Israélo-Palestinien mais là n'est pas vraiment le sujet, vu qu'on parle du génocide Darfourien. Le probleme Palestinien est discuté dans le topic Yasser Arafat et je ne vois pas vraiment de lien direct avec le Darfour.



C'est quand même incroyable, c'est toi qui a écrit ça :

C'est quand meme autrement plus urgent que le probleme Israelo-Palestinien qui fait pourtant 14 pages en deux semaines...


Comme je ne doute pas de ta bonne foi, je t'ai suggéré que ce rapprochement que tu fais entre deux conflits qui n'ont rien à voir l'un avec l'autre t'a été instillé dans la tête par des medias dont le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils sont pro israéliens. Il évident qu'Israël, tel qu'il est, est un scandale, qui devrait révolter n'importe quel humain, et les Israéliens le savent très bien. Le maintien d'Israël comme Etat colonial (comme disait Maxime Rodinson) n'est possible qu'à la condition de bénéficier en permanence de la bienveillance des seuls peuples dont l'opinion a du poids, les Occidentaux. Et pour cela il leur faut, aux sionistes, maintenir un racisme anti arabe et anti musulman permanent, qu'il soit explicite ou implicite, le venin est distillé à longueur de colonnes, en permanence. Les horreurs du Darfour sont du pain (azyme) béni pour ces gens là.


encore le grand complot ??? admettons,


et comment expliquer dés lors que personne ne parle des pretres tués en IRAN ou de sa communauté bautai qui doit se convertir ou mourir(pas sur de l'orthographe ) ????

personne pour s'offusquer de l'arrivée d'Al-Manar, la chaîne du Hezbollah, qui vient d’obtenir l’agrément du CSA. ?? pourtant les spots sont sympas !!!
Cela donne : « Mort à Israël, la fin de cet abcès purulent, mort à Israël » et puis « Jérusalem est à nous, les Arabes, ceux qui l'occupent sont exterminés, exterminés, exterminés. Jérusalem est à nous ! Sion, l'oppresseur maudit sera exterminé ! ».Le Mrap et la LDH n’ont pas réagi. la presse "controlée par le complot tout puissant" non plus...

quel assourdissant silence autour de la jeune TUNISIENNE LAPIDéE de MARSEILLE....

quel assourdissant silence autour du président prostituant la FRANCE en LYBIE pour quelques $ et de la naphte...

ou que personne ne dise que si ARAFAT a été empoisonné, une enquete judiciaire aurait obligatoirement été ouverte en FRANCE comme le stipule le droit ??? (toute mort suspecte, décelée par un médecin doit donner lieu à l'ouverture d'une procédure judiciaire) par contre, ses analyses de sang ont fait oublier celui qu'il a sur les mains puisqu'il fut reçu avec tous les honneurs de la république...qu'on le soigne, oui, mlais la MARSEILLAISE et la garde républicaine....

j'ai peur de comprendre.........pas si puissant que ça le "complot" qui controle tout....y'avais mieux dans X-FILES... :D



voyons aussi le PB à l'envers...

l'IRA
les basques
les corses
les tchetchenes sont des terroristes
les attentats contre MADRID sont des actes terroristes
les attentats contre les USA sont du terrorisme
les attentats contre PARIS sont du terrorisme
les attentats contre BAGDAD sont du terrorisme
les attentats contre l'ARABIE sont du terrorisme
les attentats contre l'EGYPTE sont du terrorisme
...

mais pas les attentats de TEL AVIV ou de JERUSALEM...là, personne n'ose parler de terrorisme...



la définition du terrosime : terrorisme n. m. Usage systématique de la violence (attentats, destructions, prises d’otages, etc.) auquel recourent certaines organisations politiques pour favoriser leurs desseins. ­


selon la religion des victimes, ce n'est plus du terrorisme ??? juste de l'antisemitisme alors...



et ne confondez pas avec des actes de résistance; la résistance est de s'en prendre à l'armée dans les territoires occupés en vue de les liberer;
pas de frapper des civils attablés au café du pays voisin...


P.S L'Emir Abdelkader était un Homme saint. merci Cortese pour le texte
Dernière édition par 4X4 addict le 28 Nov 2004, 16:01, édité 1 fois.
Est ce mieux ailleurs? Je ne sais pas, mais si au moins j'ai la liberté de m'y rendre...
Avatar de l'utilisateur
4X4 addict
 
Messages: 3580
Inscription: 12 Nov 2004, 20:33
Localisation: là, mais je réve d'un ailleurs...

Messagede Cortese le 28 Nov 2004, 15:57

Il n'y a que les idiots irrémédiables qui croient qu'il n'y a pas de complots en politique. Mais les gens qui disent partout qu'il n'y a pas de complots, ne sont pas des idiots, juste des menteurs.
Cortese
dieu
 
Messages: 31014
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Messagede 4X4 addict le 28 Nov 2004, 16:14

Cortese a écrit:Il n'y a que les idiots irrémédiables qui croient qu'il n'y a pas de complots en politique. Mais les gens qui disent partout qu'il n'y a pas de complots, ne sont pas des idiots, juste des menteurs.


et ceux qui ne voient que dualité sont des obscurantistes.... le monde n'étant pas noir ou blanc...

:D


c'est tellement simple de répondre par des phrases toutes faites...au lieu d'argumenter point par point...

:wink:
Est ce mieux ailleurs? Je ne sais pas, mais si au moins j'ai la liberté de m'y rendre...
Avatar de l'utilisateur
4X4 addict
 
Messages: 3580
Inscription: 12 Nov 2004, 20:33
Localisation: là, mais je réve d'un ailleurs...

Messagede Cortese le 28 Nov 2004, 17:09

4X4 addict a écrit:
Cortese a écrit:Il n'y a que les idiots irrémédiables qui croient qu'il n'y a pas de complots en politique. Mais les gens qui disent partout qu'il n'y a pas de complots, ne sont pas des idiots, juste des menteurs.


et ceux qui ne voient que dualité sont des obscurantistes.... le monde n'étant pas noir ou blanc...

:D


c'est tellement simple de répondre par des phrases toutes faites...au lieu d'argumenter point par point...

:wink:


Désolé, je suis nul en pilpoul, mais il y a un expert particulièrement velu sur un autre forum.
Cortese
dieu
 
Messages: 31014
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Topic UKRAINE

Messagede 4X4 addict le 28 Nov 2004, 17:15

Cortese a écrit:Je te rappelle aussi que depuis 1936, date de la première révolte palestinienne, le conflit causé par le sionisme, a provoqué directement ou indirectement au moins 5 guerres majeures (1948, 1956, 1967, 1973, 1982), qui ont impliqué les grandes puissances et causé la mort d'un nombre indeterminé mais très élevé d'Arabes (Moubarak parle de deux millions d'Egyptiens morts pour la Palestine).
Je te rappelle aussi que la raison majeure évoquée par tous les pays occidentaux, sauf les USA, du terrorisme islamique, est le conflit israélo-palestinien.


Interview du journaliste et ex-Ministre de la Communication du Kuwayt , Dr. Sa'ad bin Tefla , sur la chaîne de TV Jordanienne (1), à propos de la culture de violence dans les pays arabes:

" Le sionisme et l'impérialisme n'ont rien à voir avec notre culture de violence. "

Le Dr. Sa'ad bin Tefla a rejeté l'idée que Israël ou les USA pouvaient être tenus pour responsables et accusés d'être la cause de cette situation de violence . Il a accusé en revanche les racines culturelles {arabes} , le sentiment de frustration, les extrémismes religieux et les violences interarabes.

Voici quelques extraits de cet interview :

La diffusion des extrémismes religieux intensifie la frustration des jeunes … / le viol, les insultes et agressions destructrices, l'anarchie, les bains de sang , ne sont en aucune manière assimilables au " Jihad ", ces actes sont le signe de la frustration engendrée par une culture de suicide collectif qui rappelle celle des baleines. Cette culture résulte de raisons objectives et personnelles.

Cependant , j'affirme qu'il y a une autre raison : il s'agit de la diffusion croissante des extrémismes religieux qui intensifient la frustration de la jeunesse car ils leur disent : " vous n'avez que deux choix - le martyr ou la victoire- " cette vision magnifie la culture de la violence et la dépeint comme une " résistance " et l' assimile au " Jihad " . Mais le concept de " Jihad " en Islam {est innocent} de ce type d'actes.

J' affirme que nous devons analyser à nouveau cette culture {de violence}. J'affirme que malheureusement beaucoup, à la télévision, la radio, dans les journaux, agissent conformément aux récits de ceux qui tuent et qui ensuite assistent aux funérailles des victimes. Ce sont eux qui poussent ces jeunes dans la frustration et qui les incitent à mourir pour rien tout en en tuant d'autres avec eux, et qui divisent le monde en " noir et blanc ".

J' affirme que nous sommes tous responsables de cette culture {de violence} et que le sionisme et l'impérialisme n'ont rien à voir avec elle …

Il est faux de dire que la violence est le résultat de l'occupation

Il est faux de dire que la violence est le résultat de l'occupation : l'occupation française a quitté l' Algérie après un million de morts (chiffre laissé à l'appréciation de l'auteur, NDLR Primo). Ensuite, en moins d'une décade, 10 000 algériens furent massacrés par d'autres algériens au nom de l'Islam- ce chiffre est supérieur à celui des morts qu'Israël a pu tuer pendant les périodes de l'Intifada. …

Les mots " assassinat et violence politique " sont des mots arabes, passés ensuite dans toutes les langues du monde. Je dis ceci en tant que linguiste : les racines du mots assassinat proviennent du mot " hashashiyoun " le nom du groupe de Hassan Al-Sabah qui vécu près d'Ispahan au 13ème siècle

Cette violence a des racines culturelles et est indépendante de l'occupation.

Et il y a ceux qui la justifient {dans ce cadre}. Je ne veux pas que ceci soit compris comme si je défendais ou justifiais l'occupation. Mais je dis que cette logique, que je rejette, est utilisée en tant que justification de la violence qui sévit en Iraq et dans d' autres lieux. L' Irak a été occupé par les USA depuis une année.Cependant, avant cela, la violence en Irak a tué plus d' un million d' Irakiens, Iraniens, Kurdes, Koweitiens, et d' autres. Ceci n'a pas été fait ni par les Sionistes ni par les Américains.

Ceci a été perpètré par des Arabes et des Musulmans de Bagdad. Le nombre de morts tués en Algérie et tués par d' autres régimes arabes surpasse celui des Palestiniens tués par Israël. Ceux qui ont été assassinés en Arabie Saoudite il y a quelques jours étaient des Musulmans paisibles qui marchaient dans la rue…

Il n'y a pas d'occupation américaine en Arabie Saoudite, pas de bases ni de présence de l'armée américaine.

J' affirme qu'il y a , malheureusement, une culture de violence qui existait avant que les Américains ne viennent en Irak ou dans le Golfe, même avant qu' Israël occupe la Palestine et avant l'occupation américaine en Afghanistan et en Irak.

A mon avis, c'est précisément cette logique globale {de violence et de vistoire} qui perturbe la jeunesse et qui leur fait penser qu'il y avait autrefois un " bon " empire islamique qui s'étendait de la Chine à l' Est à l'Andalousie à l' Ouest, incluant la Cheychénie.

(1) Jordanian TV, June 8, 2004.,

Traduction Française Charles Dressou
Est ce mieux ailleurs? Je ne sais pas, mais si au moins j'ai la liberté de m'y rendre...
Avatar de l'utilisateur
4X4 addict
 
Messages: 3580
Inscription: 12 Nov 2004, 20:33
Localisation: là, mais je réve d'un ailleurs...

Suivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités