Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Ouais_supère le 04 Jan 2020, 02:18

Sheon, Dervi, et qui que ce soit d'autre d'ailleurs, j'aurais besoin de vos lumières.

Quels sont selon vous les meilleurs westerns, ceux que vous recommanderiez à quelqu'un désireux de découvrir le genre ?

A titre personnel, je n'y connais pas grand chose, si ce n'est que ça me plaît et qu'il faut m'arracher la télécommande quand je tombe dessus, ce qui est arrivé quotidiennement sur France 3 ces vacances (j'ai vu que la dernière demi-heure de chaque film).

J'ai une préférence pour les westerns américains, j'ai l'impression, j'aime moins les spaghettis.

Merci par avance !
Ouais_supère
 
Messages: 22500
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Garion le 04 Jan 2020, 03:25

Bon alors pour moi qui ai vécu les rediffusion de l'époque quand j'étais jeune
Ceux qui m'ont marqué en étant petit :

- Alamo
- Le train sifflera trois fois
- La Charge héroïque
- L'Homme aux colts d'or
Et un dont je ne me souviens plus le nom où il s'agissait d'une enquête où on finissait par trouver le coupable avec les plantes qui poussait sur la tombe.

Plus tard (on vire au spaghetti)

- Mon nom est personne
- Le bon, la brute et le truand
- Il était une fois la révolution

Et encore plus tard (ère moderne)
- 3h10 pour Yuma
- L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

C'est totalement subjectif, juste avec du ressenti.
Image
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 15865
Inscription: 19 Fév 2003, 10:15
Localisation: Le village

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Dervi le 04 Jan 2020, 11:18

Chez John Ford, j'aime tout ce que j'ai vu sauf Rio Grande et j'ai aussi trouvé Le fils du désert bizarre. En autres réalisateurs qui me viennent : Howard Hawks, Sam Peckinpah et Anthony Mann.

Incontournables pour moi :
- The man who shot Liberty Valance (Ford)
- My darling Clementine (Ford)
- The Searchers (Ford)
- Fort Apache (Ford)
- She wore a yellow ribbon (Ford)
- Red river (Hawks)
- The big sky (Hawks)
- La horde sauvage (Peckinpah)
- Heaven's gate (Cimino)
- Bend of the river (Mann)
- The Far Country (Mann)

Et tous les autres :
- Tous les Ford probablement (notamment Stagecoach, Cheyenne autumn)
- Rio Bravo (Hawks) et éventuellement ses suites/remakes que j'aime moins
- The ballad of Cable Hoggue (Peckinpah, film un poil raté je pense quand même)
- Duel in the sun (Vidor)
- Man without a star (Vidor)
- Shane (Stevens)

Bizarrerie :
- Lonely Are the Brave (Miller)

Je ne cite pas Le vent de la plaine, car je ne l'ai pas vu, mais c'est probablement à voir comme d'autres que j'ai sûrement oubliés ou pas vus.

Tous ne sont pas du même style selon que le ressort du film est dans la conquête, la propriété, l'argent, la loi, la vengeance, la modernisation, les indiens, mais ces films racontent toujours l'homme.

Faudrait-il mettre d'autres John Ford dans les incontournables ?
Dervi
 
Messages: 865
Inscription: 21 Déc 2009, 13:04

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Ghinzani le 04 Jan 2020, 15:03

Mon nom est personne.
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 26900
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Rainier le 04 Jan 2020, 15:57

Le western n'est pas mon type de films favori à quelques exceptions près :

Cheyenne Autumn (John Ford)
Alamo (John Wayne)
Major Dundee, La Horde Sauvage, Pat Garrett et Billy le Kid (Sam Peckinpah)
The Shooting (Monte Hellman)
Hombre (Martin Ritt)
Pendez-les haut et court (Ted Post)
L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford (Andrew Dominik)

Je sais que ce dernier n'est pas apprécié ici ("c'est un film poseur" ai-je lu ...mais je ne sais pas ce que ça signifie :P )
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15410
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Hugues le 04 Jan 2020, 16:03

Puisqu'....

il y a un film de trop dans cette ville...

Dans la plus pure tradition des duels...

Laissons l'évidence l'emporter d'elle-même...



vs.



Ca a été vite expédié, n'est-ce pas ?

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4640
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Silverwitch le 04 Jan 2020, 17:48

Dervi a écrit:Chez John Ford, j'aime tout ce que j'ai vu sauf Rio Grande


:cry:

Dervi a écrit:Je ne cite pas Le vent de la plaine, car je ne l'ai pas vu, mais c'est probablement à voir comme d'autres que j'ai sûrement oubliés ou pas vus.


Moui, c'est un film très sympathique.

Dervi a écrit:Faudrait-il mettre d'autres John Ford dans les incontournables ?


Oui et non. Sont au moins aussi incontournables pour des amateurs éclairés: "Two Rode Together", "Sergeant Rutledge" (deux films un peu ratés mais formidables) et surtout le western qui n'en est pas un: "Seven Women".
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27776
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Shoemaker le 04 Jan 2020, 18:10

(on en a déjà parlé, je radote un peu donc) : Les 7 mercenaires.
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20367
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Dervi le 04 Jan 2020, 19:08

Silverwitch a écrit:
Dervi a écrit:Chez John Ford, j'aime tout ce que j'ai vu sauf Rio Grande


:cry:


Quand j'étais petit, c'était le seul que je n'aimais pas regarder. Je l'ai jamais revu depuis. Il faut dire qu'il ne passe jamais à la télé. J'aimerais bien le revoir néanmoins pour comprendre.
Dervi
 
Messages: 865
Inscription: 21 Déc 2009, 13:04

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Silverwitch le 04 Jan 2020, 19:08

Ouais_supère a écrit:Sheon, Dervi, et qui que ce soit d'autre d'ailleurs, j'aurais besoin de vos lumières.

Quels sont selon vous les meilleurs westerns, ceux que vous recommanderiez à quelqu'un désireux de découvrir le genre ?

A titre personnel, je n'y connais pas grand chose, si ce n'est que ça me plaît et qu'il faut m'arracher la télécommande quand je tombe dessus, ce qui est arrivé quotidiennement sur France 3 ces vacances (j'ai vu que la dernière demi-heure de chaque film).

J'ai une préférence pour les westerns américains, j'ai l'impression, j'aime moins les spaghettis.

Merci par avance !


Selon la manière dont je lis ton message, deux réponses différentes sont possibles, les plus importants historiquement et les meilleurs. Si je devais répondre rapidement en jonglant entre les deux possibilités:

Stagecoach, John Ford (1939)
The Ox-Bow Incident, William Wellman (1943)
My Darling Clementine, John Ford (1946)
Red River, Howard Hawks (1948)
Fort Apache, John Ford (1948)
La Ville abandonnée, William Wellman (1948)
La Flèche brisée, Delmer Daves (1950)
Les Affameurs, Anthony Mann (1952)
The Big Sky, Howard Hawks (1952)
Rancho Notorious, Fritz Lang (1952)
The Naked Spur, Anthony Mann (1953)
Bronco Apache, Robert Aldrich (1954)
The Indian Fighter, André de Toth (1955)
The Searchers, John Ford (1956)
The Last Wagon, Delmer Daves (1956)
The Last Hunt, Richard Brooks (1956)
3 h 10 pour Yuma, Delmer Daves (1957)
Rio Bravo, Howard Hawks (1959)
The Man Who Shot Liberty Valance, John Ford (1962)
Ride the High Country, Sam Peckinpah (1962)
Les Professionnels, Richard Brooks (1966)
Hombre, Martin Ritt (1967)
The Shooting, Monte Hellman (1967)
Il était une fois dans l'Ouest, Sergio Leone (1968)
The Wild Bunch, Sam Peckinpah (1969)
Willie Boy, Abraham Polonsky (1969)
Little Big Man, Arthur Penn (1970)
McCabe & Mrs. Miller, Robert Altman (1971)
The Life and Times of Judge Roy Bean, John Huston (1972)
Heaven's Gate, Michael Cimino (1980)

En une trentaine de films, c'est un panorama à peu près complet de l'histoire du western. Il y a même dedans un ou deux films que je n'apprécie pas trop, mais qui sont assez incontournables.
Dernière édition par Silverwitch le 04 Jan 2020, 19:12, édité 1 fois.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27776
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Silverwitch le 04 Jan 2020, 19:11

Dervi a écrit:
Silverwitch a écrit:
Dervi a écrit:Chez John Ford, j'aime tout ce que j'ai vu sauf Rio Grande


:cry:


Quand j'étais petit, c'était le seul que je n'aimais pas regarder. Je l'ai jamais revu depuis. Il faut dire qu'il ne passe jamais à la télé. J'aimerais bien le revoir néanmoins pour comprendre.


Parce que c'est une étude du couple, peut-être, un film de remariage où l'aventure passe presque inaperçue. Comment survivre à l'expérience du temps, à un enfant qui grandit, comment raviver le désir entre deux êtres. Sans gâcher la fin, ça finit bien !
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27776
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Dervi le 04 Jan 2020, 19:23

Exprimé ainsi, je comprends que ça ne pouvait pas m'intéresser. A voir avec un regard d'adulte.

Merci pour ta liste, je n'en ai pas vu un nombre certain :lol: (14).
Dervi
 
Messages: 865
Inscription: 21 Déc 2009, 13:04

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede sccc le 04 Jan 2020, 20:10

Silverwitch a écrit:
Ouais_supère a écrit:Sheon, Dervi, et qui que ce soit d'autre d'ailleurs, j'aurais besoin de vos lumières.

Quels sont selon vous les meilleurs westerns, ceux que vous recommanderiez à quelqu'un désireux de découvrir le genre ?

A titre personnel, je n'y connais pas grand chose, si ce n'est que ça me plaît et qu'il faut m'arracher la télécommande quand je tombe dessus, ce qui est arrivé quotidiennement sur France 3 ces vacances (j'ai vu que la dernière demi-heure de chaque film).

J'ai une préférence pour les westerns américains, j'ai l'impression, j'aime moins les spaghettis.

Merci par avance !


Selon la manière dont je lis ton message, deux réponses différentes sont possibles, les plus importants historiquement et les meilleurs. Si je devais répondre rapidement en jonglant entre les deux possibilités:

Stagecoach, John Ford (1939)
The Ox-Bow Incident, William Wellman (1943)
My Darling Clementine, John Ford (1946)
Red River, Howard Hawks (1948)
Fort Apache, John Ford (1948)
La Ville abandonnée, William Wellman (1948)
La Flèche brisée, Delmer Daves (1950)
Les Affameurs, Anthony Mann (1952)
The Big Sky, Howard Hawks (1952)
Rancho Notorious, Fritz Lang (1952)
The Naked Spur, Anthony Mann (1953)
Bronco Apache, Robert Aldrich (1954)
The Indian Fighter, André de Toth (1955)
The Searchers, John Ford (1956)
The Last Wagon, Delmer Daves (1956)
The Last Hunt, Richard Brooks (1956)
3 h 10 pour Yuma, Delmer Daves (1957)
Rio Bravo, Howard Hawks (1959)
The Man Who Shot Liberty Valance, John Ford (1962)
Ride the High Country, Sam Peckinpah (1962)
Les Professionnels, Richard Brooks (1966)
Hombre, Martin Ritt (1967)
The Shooting, Monte Hellman (1967)
Il était une fois dans l'Ouest, Sergio Leone (1968)
The Wild Bunch, Sam Peckinpah (1969)
Willie Boy, Abraham Polonsky (1969)
Little Big Man, Arthur Penn (1970)
McCabe & Mrs. Miller, Robert Altman (1971)
The Life and Times of Judge Roy Bean, John Huston (1972)
Heaven's Gate, Michael Cimino (1980)

En une trentaine de films, c'est un panorama à peu près complet de l'histoire du western. Il y a même dedans un ou deux films que je n'apprécie pas trop, mais qui sont assez incontournables.

Ce sont tous des films assez vieux.
Rien dans les westerns plus modernes?
Par exemple Unforgiven et The outlaw Josey Wales?
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 19691
Inscription: 22 Fév 2003, 19:32
Localisation: Belgique

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Rainier le 04 Jan 2020, 20:52

Est ce que "The New World" peut être considéré comme un western ?

Sinon, en regardant la liste de Silverwitch, j'ai oublié Willie Boy et Little Big Man.
Dans les plus récents, il y a aussi "True Grit" ... je ne sais pas ce que vaut la première version, je n'ai vu que celle des frères Coen que j'ai moyennement aimée.
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15410
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede sccc le 04 Jan 2020, 21:09

Excellent Little Big Man :good
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 19691
Inscription: 22 Fév 2003, 19:32
Localisation: Belgique

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Shoemaker le 04 Jan 2020, 21:19

sccc a écrit:Excellent Little Big Man :good

:good :good :good
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20367
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Ouais_supère le 04 Jan 2020, 21:40

The Homesman, en récent ?

Merci pour tous vos conseils en tout cas ! :good
Ouais_supère
 
Messages: 22500
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede sheon le 05 Jan 2020, 03:13

Ouais_supère a écrit:Sheon, Dervi, et qui que ce soit d'autre d'ailleurs, j'aurais besoin de vos lumières.

Quels sont selon vous les meilleurs westerns, ceux que vous recommanderiez à quelqu'un désireux de découvrir le genre ?

A titre personnel, je n'y connais pas grand chose, si ce n'est que ça me plaît et qu'il faut m'arracher la télécommande quand je tombe dessus, ce qui est arrivé quotidiennement sur France 3 ces vacances (j'ai vu que la dernière demi-heure de chaque film).

J'ai une préférence pour les westerns américains, j'ai l'impression, j'aime moins les spaghettis.

Merci par avance !

Tu me demandes mon avis, et tu conclus comme ça ? :evil:

Image

Bon, alors, il y a western et western. Ce n'est pas un genre uniforme, il y a eu pas mal de courants différents.
Pour ce qui est du western dit classique (pré-années 60), il me semble assez indispensable de commencer par du John Ford ou du Howard Hawks. Quelques titres : Stagecoach, My Darling Clementine, Red River, Rio Bravo, High Noon... C'est bien simple, il n'y a personne pour filmer les grands espaces comme John Ford, qui atteint sans doute le firmament dans La Prisonnière du Désert (dommage que j'y trouve son mea culpa envers les natifs un peu maladroit).

Ensuite, le western se mettant à bégayer, un nouveau genre de westerns apparaît, plus violent, plus ambigu, et parfois très éloigné de la mythologie américaine. C'est amorcé par Vera Cruz, et surtout sublimé par Sergio Leone, qui va donner un coup d'élan énorme au western européen, et italo-espagnol en particulier, où la mythologie et les problématiques européennes se verront parfois transposées dans l'Ouest. Bon, tu as dit que tu aimais moins les spaghetti, mais il y a d'autres types de pâtes, hein... Dans le genre, les plus recommandables sont Le Bon, la Brute et le Truand, Il était une fois dans l'Ouest, Le Grand Silence, Le Dernier Face à Face et Mon Nom est Personne (qui appartient à la deuxième vague de westerns italiens, qui sombrent dans la comédie). Je pourrais en citer encore plein d'autres, mais je vais me restreindre car ça ne répond pas trop à ta question.

Et puis, à peu près vers la fin du western italien, survient outre-Atlantique le western crépusculaire. Dans une période socio-politique désabusée, le western se met à adopter un point de vue critique et pessimiste sur notre société, en mettant en scène la fin du western et en mettant à bas la légende. On pourrait dire que ce style a débuté avec L'homme qui tua Liberty Valance, mais j'aurais tendance à dater le début du crépusculaire à Pendez-les haut et court. Pour autant, ce n'est pas le film le plus remarquable du genre, ni forcément celui par lequel débuter. J'irais plutôt directement vers les chef d’œuvre du genre : La Horde Sauvage, Soldat Bleu, Little Big Man et tous les westerns réalisés par Clint Eastwood.

Y a eu d'autres westerns vraiment sympas depuis (et d'autres plus dispensables). Kevin Costner a un vrai amour pour le genre, ce qui l'a poussé à en tourner trois (le dernier dans la douleur), mais ne les ayant pas vus depuis longtemps, je ne saurais dire si ma vision des choses à leur sujet est déformée ou non. Ce qui est certain, c'est que le western récent est devenu très contemplatif, ce qui cadre sans doute avec le besoin d'espace que l'on ressent dans nos villes surpeuplées... L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford est probablement le meilleur de ces vingt dernières années, mais d'autres méritent aussi le détour : Das Finstere Tal (titré The Dark Valley en France), Slow West, Appaloosa... J'en oublie sans doute un certain nombre.

Edit : j'avais oublié Heaven's Gate, merci Dervi saoul:
Bon, ce n'est clairement pas le meilleur film pour "entrer dans le genre western". Mais c'est l'un des meilleurs westerns de toute l'Histoire du cinéma, sans doute.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 21184
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede sheon le 05 Jan 2020, 03:20

sccc a écrit:Ce sont tous des films assez vieux.
Rien dans les westerns plus modernes?
Par exemple Unforgiven et The outlaw Josey Wales?

Josey Wales est sorti avant Heaven's Gate :P
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 21184
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Silverwitch le 05 Jan 2020, 10:27

sccc a écrit:Ce sont tous des films assez vieux.
Rien dans les westerns plus modernes?
Par exemple Unforgiven et The outlaw Josey Wales?


Le western représente sans doute le plus parfaitement une culture spécifiquement américaine au sein du cinéma (avec la comédie musicale et la comédie hollywoodienne des débuts du cinéma parlant), son histoire glorieuse me paraît assez courte, généralement je dis que le western a existé pendant trente ans: de "Stagecoach" de John Ford en 1939 (LE film qui définit l'esthétique du cinéma américain moderne, s'éloignant sans rupture du cinéma muet/expressionniste) à "The Wild Bunch" (La Horde sauvage) de Sam Peckinpah en 1969. Ça paraît court, mais c'est pareil pour tous les grandes périodes du cinéma classique, sinon plus court encore, la comédie musicale, le film noir, la comédie de l'âge d'or.

Pourquoi pas "Unforgiven" ? J'ai essayé de limiter, un peu trop, la liste des films cités et je tenais absolument à mentionner quelques grands films un peu méconnus ou oubliés. Si Ouais_supère est d'accord, on peut citer plus de films jusqu'à une cinquantaine, pour un panorama vraiment exhaustif.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27776
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Ouais_supère le 05 Jan 2020, 12:03

Bah oui faites donc, c'est un sujet qui a vocation à vivre un peu !
Ouais_supère
 
Messages: 22500
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Silverwitch le 05 Jan 2020, 12:46

Ouais_supère a écrit:Bah oui faites donc, c'est un sujet qui a vocation à vivre un peu !


L'essentiel en 10 films:

Stagecoach, John Ford (1939)
My Darling Clementine, John Ford (1946)
The Big Sky, Howard Hawks (1952)
The Naked Spur, Anthony Mann (1953)
The Searchers, John Ford (1956)
3 h 10 pour Yuma, Delmer Daves (1957)
Rio Bravo, Howard Hawks (1959)
The Man Who Shot Liberty Valance, John Ford (1962)
The Wild Bunch, Sam Peckinpah (1969)
Little Big Man, Arthur Penn (1970)
Heaven's Gate, Michael Cimino (1980)

Uniquement des films exceptionnels, des classiques à connaître absolument. On discutera le choix de tel ou tel: pourquoi "3 h 10 pour Yuma" plutôt que "Le Train sifflera trois fois" ? parce que c'est un meilleur film; "La Horde sauvage" et non "Il était une fois dans l'Ouest", pour la même raison, "Heaven's Gate" est un western mais pas vraiment, mais la qualité des films cités les rend indispensables, ils dessinent fidèlement à la fois l'histoire du cinéma (et du western) et l'histoire de l'Amérique.
Dernière édition par Silverwitch le 05 Jan 2020, 16:32, édité 1 fois.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27776
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Stéphane le 05 Jan 2020, 13:18

Cow Boys contre alien, ou je sais plus ke titre exact, avec Daniel Craig
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 46524
Inscription: 16 Déc 2004, 23:19

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Shoemaker le 05 Jan 2020, 13:27

Un petit mot à propos des westerns de série B (ou Z ?...) mais US et non Italiens, et qui, s'ils étaient loin d'être des chef d'œuvres du 7eme art, ont été de puissants moyens pour propager (pour le meilleur et pour le pire) la culture made in Hollywood de par le monde. Je pense à ces innombrables films dans lesquels jouaient des acteurs tels que Randolph Scott, et surtout le fameux Audy Murphy, véritable héros Américain dans la "vie réelle" (grand médaillé pour son authentique héroïsme pendant le 2eme GM, injectant donc plus de puissance et de crédibilité à la "mythologie"). On ne peut imaginer aujourd'hui, le rôle extraordinaire du Western proprement US, dans la culture populaire des années 60.
Perso, j'en ai vu des ... millions, de ces films, et si on doit n'en voir qu'un, je propose le seul dont j'ai retenu le titre :D :
Les Cavaliers de l'enfer, qui avait absolument subjugué l'enfant que j'étais (Audy Murphy, dans l'Algérie des sixties - avant 68 - était un quasi héros national local !).
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20367
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Ouais_supère le 05 Jan 2020, 13:38

Rayon souvenir, je ne me souviens absolument pas dans quel cadre on avait été voir Johnny Guitar avec le collège (je crois que j'étais en 6ème ou 5ème), mais ça m'avait plu.

Ça compte comme un western ?
Ouais_supère
 
Messages: 22500
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Shoemaker le 05 Jan 2020, 14:10

Complètement !
J'en ai surtout gardé le souvenir de Crawford dont les yeux m'avaient effrayés ! :lol:
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20367
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Hugues le 05 Jan 2020, 14:41

Silverwitch a écrit:"Heaven's Gate" est un western mais pas vraiment


C'est ce que j'allais dire: arrêtez de mettre Heaven's Gate en western :evil:

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4640
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Silverwitch le 05 Jan 2020, 15:31

Ouais_supère a écrit:Rayon souvenir, je ne me souviens absolument pas dans quel cadre on avait été voir Johnny Guitar avec le collège (je crois que j'étais en 6ème ou 5ème), mais ça m'avait plu.

Ça compte comme un western ?


:o

J'allais le proposer pour une liste plus complète !
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27776
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Silverwitch le 05 Jan 2020, 15:33

Hugues a écrit:
Silverwitch a écrit:"Heaven's Gate" est un western mais pas vraiment


C'est ce que j'allais dire: arrêtez de mettre Heaven's Gate en western :evil:

Hugues


:D

Si ce n'est pas vraiment un western, c'est quand même un western.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27776
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Dervi le 05 Jan 2020, 15:55

Silverwitch a écrit:
Ouais_supère a écrit:Bah oui faites donc, c'est un sujet qui a vocation à vivre un peu !


L'essentiel en 10 films:

Stagecoach, John Ford (1939)
My Darling Clementine, John Ford (1946)
The Big Sky, Howard Hawks (1952)
The Naked Spur, Anthony Mann (1953)
The Searchers, John Ford (1956)
3 h 10 pour Yuma, Delmer Daves (1957)
Rio Bravo, Howard Hawks (1959)The Man Who Shot Liberty Valance, John Ford (1962)
The Wild Bunch, Sam Peckinpah (1969)
Little Big Man, Arthur Penn (1970)
Heaven's Gate, Michael Cimino (1980)

Uniquement des films exceptionnels, des classiques à connaître absolument. On discutera le choix de tel ou tel: pourquoi "3 h 10 pour Yuma" plutôt que "Le Train sifflera trois fois" ? parce que c'est un meilleur film; "La Horde sauvage" et non "Il était une fois dans l'Ouest", pour la même raison, "Heaven's Gate" est un western mais pas vraiment, mais la qualité des films cités les rend indispensables, ils dessinent fidèlement à la fois l'histoire du cinéma (et du western) et l'histoire de l'Amérique.


Si je comprends bien, il va falloir que je m'intéresse de près à 3h10 pour Yuma :oops:
Ce serait scandaleux d'enlever Rio Bravo et de le remplacer par Fort Apache ou Red River ?
J'adore Rio Bravo et les magnifiques jambes d'Angie Dickinson, mais je suis quand même particulièrement attaché aux deux autres. Et dans le conflit colons versus Indiens, Fort Apache me semble indispensable si ce n'est le plus important (de ce que j'ai vu jusqu'à aujourd'hui).
Pour en rester à Rio Bravo, quelqu'un saurait m'expliquer ce qu'Howard Hawks a voulu faire avec El Dorado (remake de Rio Bravo du même réalisateur pour ceux qui ne connaissent pas) ?

Hugues, j'ai hésité à mettre Heaven's gate, mais ça me semble être un western malgré tout. Et comme je disais dans mon premier message, western, ça veut tout et rien dire. Le lien entre tous, c'est qu'ils sont ancrés dans une période qui permet de parler de beaucoup d'aspect des comportements humains. Donc Heaven's gate y a sa place :D !
Dervi
 
Messages: 865
Inscription: 21 Déc 2009, 13:04

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Shoemaker le 05 Jan 2020, 16:25

Règlement de compte à OK Coral
parce que c'est un excellent Western bien classique, et parce qu'il faut au moins voir UN western avec Kirk Douglas. C'est incontournable. Quand en plus on a Burt Lancaster en prime, c'est Byzance ! A propos de Lancaster, hop, direction Vera Cruz, en compagnie d'une autre icône, Gary Cooper.
Accessit pour Valdez...
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20367
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Silverwitch le 05 Jan 2020, 16:36

Dervi a écrit:Si je comprends bien, il va falloir que je m'intéresse de près à 3h10 pour Yuma :oops:


:o

L'un des grands films du cinéma américain, l'air de rien.

Dervi a écrit:Ce serait scandaleux d'enlever Rio Bravo et de le remplacer par Fort Apache [...] ?


Le film de Ford est un bien meilleur film, mais pour qui veut connaître une autre dimension du western, un film "d'intérieur", il faut voir "Rio Bravo", film mineur mais essentiel, parce qu'il fixe une certaine idée du cinéma. On en reparlera éventuellement parce qu'il y a quelques autres films, parfois très connus et un peu surévalués dont on peut difficilement se passer (ça vaut aussi pour plein d'autres "genres", même si je n'aime pas le mot, impossible à l'occasion de ne pas citer tel ou tel film du réalisateur Alfred Hitchcock, même quand ils sont un peu éventés).
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27776
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede sccc le 05 Jan 2020, 16:47

Ne pas oublier « Hombre », avec Paul Newman.
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 19691
Inscription: 22 Fév 2003, 19:32
Localisation: Belgique

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Silverwitch le 05 Jan 2020, 16:48

sccc a écrit:Ne pas oublier « Hombre », avec Paul Newman.
Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


:o

Excellent film, cité deux fois par Rainier (si je ne me trompe) et moi.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27776
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Silverwitch le 05 Jan 2020, 17:09

Shoemaker a écrit:Règlement de compte à OK Coral
parce que c'est un excellent Western bien classique, et parce qu'il faut au moins voir UN western avec Kirk Douglas. C'est incontournable. Quand en plus on a Burt Lancaster en prime, c'est Byzance ! A propos de Lancaster, hop, direction Vera Cruz, en compagnie d'une autre icône, Gary Cooper.
Accessit pour Valdez...


:good

Tu as cité plein de films intéressants et problématiques (pas dans l'absolu, mais pour un classement raisonné), cher Shoemaker ! Tous appartiennent un peu à la légende du genre, même si ce ne sont pas forcément des films extraordinaires. Ils ont donc une importance excessive par rapport à leurs qualités réelles et d'un autre côté ils font désormais partie de l'histoire du cinéma. Pas évident tout ça.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27776
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Silverwitch le 05 Jan 2020, 17:51

L'essentiel en 50 films:

Stagecoach, John Ford (1939)
Dodge City, Michael Curtiz (1939)
They Died with Their Boots On, Raoul Walsh (1941)
The Ox-Bow Incident, William Wellman (1943)
My Darling Clementine, John Ford (1946)
Canyon Passage, Jacques Tourneur (1946)
Red River, Howard Hawks (1948)
Fort Apache, John Ford (1948)
La Ville abandonnée, William Wellman (1948)
She Wore a Yellow Ribbon, John Ford (1949)

La Flèche brisée, Delmer Daves (1950)
Wagon Master, John Ford (1950)
Convoi de femmes, William Wellman (1951)
Les Affameurs, Anthony Mann (1952)
The Big Sky, Howard Hawks (1952)
Rancho Notorious, Fritz Lang (1952)
The Naked Spur, Anthony Mann (1953)
Shane, George Stevens (1953)
Fort Bravo, John Sturges (1953)
Bronco Apache, Robert Aldrich (1954)
Johnny Guitar, Nicholas Ray (1954)
The Far Country, Anthony Mann (1954)
The Indian Fighter, André de Toth (1955)
The Searchers, John Ford (1956)
The Last Wagon, Delmer Daves (1956)
The Last Hunt, Richard Brooks (1956)
3 h 10 pour Yuma, Delmer Daves (1957)
Forty Guns, Samuel Fuller (1957)
L'Homme de l'Ouest, Anthony Mann (1958)
Rio Bravo, Howard Hawks (1959)
Sergeant Rutledge, John Ford (1960)

The Man Who Shot Liberty Valance, John Ford (1962)
Ride the High Country, Sam Peckinpah (1962)
Les Cheyennes, John Ford (1964)
Les Professionnels, Richard Brooks (1966)
Hombre, Martin Ritt (1967)
The Shooting, Monte Hellman (1967)
The Stalking Moon, Robert Mulligan (1968)
Il était une fois dans l'Ouest, Sergio Leone (1968)
The Wild Bunch, Sam Peckinpah (1969)
Willie Boy, Abraham Polonsky (1969)

Little Big Man, Arthur Penn (1970)
McCabe & Mrs. Miller, Robert Altman (1971)
The Life and Times of Judge Roy Bean, John Huston (1972)
Jeremiah Johnson, Sidney Pollack (1972)
Pat Garrett et Billy le Kid, Sam Peckinpah (1973)
Heaven's Gate, Michael Cimino (1980)
Le Dernier des Mohicans, Michael Mann (1992)
Unforgiven, Clint Eastwood (1992)
The Homesman, Tommy Lee Jones (2014)

J'ai arbitrairement exclu quelques films importants dans l'histoire du western, par exemple: "High Noon", "Vera Cruz", "Le Bon, la Brute et le Truand" ou encore "Les Sept Mercenaires", chers au coeur de notre ami Shoemaker et certainement de bien d'autres. L'exercice n'est pas évident, il impose de respecter la diversité du cinéma, des styles, des époques, des récits. Et plutôt que de proposer systématiquement les autoroutes les plus balisées, le trajet idéal du spectateur empruntera parfois un chemin de traverse, redécouvrant un film méconnu de Delmer Daves ou de Jacques Tourneur.

Les films sont classés chronologiquement et isolés dans les grandes périodes. L'âge d'or du western occupe une courte période, disons 16 ans, entre 1946 ("My Darling Clementine") et 1962 ("L'Homme qui tua Liberty Valance"). Sans faire de raccourci, on pourrait écrire l'histoire du western uniquement avec les films de John Ford bien représenté avec 9 films, Anthony Mann (4), Howard Hawks (3), Delmer Daves (3), William Wellman (3) et Sam Peckinpah (3). Les grands acteurs du western sont tous présents: John Wayne, James Stewart, Gary Cooper, Henry Fonda, Burt Lancaster, Kirk Douglas, Gregory Peck... Tout y est, ou presque !
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27776
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Shoemaker le 05 Jan 2020, 18:10

Amen :good :o
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20367
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede sccc le 05 Jan 2020, 18:11

Tu classes Jeremiah Johnson dans les western?
Quid de Man in the Wilderness (Le convoi sauvage)?
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 19691
Inscription: 22 Fév 2003, 19:32
Localisation: Belgique

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede Hugues le 05 Jan 2020, 18:12

Objection votre honneur.

On retire The Homesman et on met

The Three Burials of Melquiades Estrada

Parce que (et c'est pas moi qui le dit) le deuxième est meilleur que le premier...

Quoi c'est pas un western parce que ça se passe au 21e siècle plutôt qu'au 19e ?
Peu importe, puisque Heaven's Gate se passe bien au 19e siècle et n'est pas un western hein!

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 4640
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Sujet Westerns de l'Ouest du soleil couchant

Messagede sccc le 05 Jan 2020, 18:14

Le 19eme siècle c’est le siècle des westerns non?
Mais le film en question est vraiment excellent :good
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 19691
Inscription: 22 Fév 2003, 19:32
Localisation: Belgique

Suivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Ahrefs [Bot] et 53 invités