Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede Hugues le 28 Nov 2018, 20:31

Pour re-re-re-re-re-re-reprendre une excellente idée.

silverwitch a écrit:En cette fin, c'est l'heure des bilans et des palmarès, pourquoi ne pas faire celui de l'année cinématographique ? Je vous propose de classer vos cinq films favoris sortis en France en 2011 2018.

Un petit commentaire sera le bienvenue.

N'hésitez pas à modifier votre vote pendant le mois de décembre ou au début janvier jusqu'à fin janvier si un film change votre point de vue.


Mais comme déjà les trois années précédentes, pour n'exclure personne... un changement à l'initiative originale:

Sont éligibles dans votre classement tous les films que vous avez pu découvrir en 2018, en vidéo, à la télévision ou au cinéma, en sus des films sortis au cinéma en 2018, .

La longueur du top reste à votre liberté, suivant le nombre de films vus cette année,

Par exemple, si vous n'avez vu aucun film de 2018, seulement découverts des films des années précédentes, un top 5 ou 10 sera suffisant.
Et si vous avez vu pleins de films de 2018, et découverts pleins de films des années précédentes, au moins un top 10 voire soyons fou, 15 ou 20.

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede Hugues le 28 Nov 2018, 20:31

PS: Je vous dois, et je ne suis pas le seul (suivez mon regard il y a des procès de Salem qui se perdent :D ) le classement de 2017. J'espère que sur ma lancée après celui de 2018, je saurai le produire.
Mais pour celui-là, j'ai trouvé comment trouver du courage. Même si ça tue le suspense, je vais commencer par en rédiger et publier sans attendre les meilleurs films, ainsi si je m'arrête en chemin de la faute de film moins motivants à évoquer, il y aura une belle liste déjà. Alors que faire le contraire se révèle en fait assez démotivant.
Et inutile de dire que je n'attends pas du tout que l'année soit finie pour partager ce classement, les premières lignes arrivent ces jours prochains.
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede Hugues le 03 Déc 2018, 18:35



:haha:

C'est un peu les En Marche du cinéma, ces messieurs-dames, en fait..

Grande déconnexion, 3 films à sauver sans doute ("à sauver", j'ai bien dit, pas à mettre forcément dans un top..)

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede sheon le 03 Déc 2018, 19:41

Bertrand Mandico, je ne comprends pas la branlette autour de ce réalisateur.
Enfin, il ne parle que de bite dans Les Garçons Sauvages, donc c'est raccord.
Donnez une Ferrari à Leclerc et on n'en parle plus.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 18895
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede Silverwitch le 06 Déc 2018, 14:19

Hugues a écrit:

Grande déconnexion, 3 films à sauver sans doute ("à sauver", j'ai bien dit, pas à mettre forcément dans un top..)


Je dis ça, je dis rien, mais y a deux films des Cahiers qui seraient dans mon top 2018.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27669
Inscription: 28 Mar 2003, 18:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede Hugues le 07 Déc 2018, 11:38

Je dis ça, je dis rien mais j'ai bien fait attention à écrire "pas FORCEMENT". Ca ne veut donc pas dire qu'il n'y en aurait nécessairement aucun des 3.

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede Hugues le 10 Déc 2018, 01:52

Addition à mon classement cette année.
Une sorte d'échelle, plutôt que de note: il m'a toujours semblé qu'aucun système de notaion ne reflétait en image, pensée, de façon satisfaisante jamais la grandeur ou la médiocrité d'un film, ou l'écart qui pouvait exister entre un chef d'oeuvre et un grand film. Et un grand film et un bon film ...
Et puis, en septembre, ayant beaucoup de films à discriminer, tous justes vus sur la lagune, j'ai eu envie de traduire cet écart, selon une échelle qui de façon implicite serait fidèle à quelques uns des critères énoncés il y a déjà quelques années dans ce forum par Silverwitch.

Cette échelle est une échelle exponentielle ou logarithmique (selon votre point de vue).
Le critère principal, celui que je poursuis autant que possible dans mon jugement des films, et qui parfois devient étrangement inné (je décrirais en quelques mots dans justement le premier film de l'année), de cette échelle est la capacité du film, à être vu et revu, à être étudié, à obséder, mais surtout à atteindre la postérité par sa capacité à inspirer d'autres artistes à créer, ou des gens à se découvrir artistes, la véritable raison qui fait qu'une oeuvre reste pour ses seuls mérites (une oeuvre reste aussi parfois pour des mérites extrasèques..)

Quelques repères:
1000 - Eternité
100 - Bon (et parfois un peu plus haut très bon) mais déjà vu, inspiré par d'autres plutôt que source d'inspiration. Dispensable.
10 - Maladroit. Mal dirigé. Souligné. Certain de sa propre importance. Surjoué. Ou réalisé dignement mais inconscient de sa propre bêtise ou médiocrité.
1 - Euh... ?

Dans un tel classement quand on est à mi-chemin entre l'un et l'autre, on est à un multiple décimal de 3,1622.

-=-=-=-=-=-=-



1. De l'autre côté du vent (The Other Side of the Wind)
Orson Welles
Etats-Unis, France, Iran

Sortie: 2 novembre 2018
950


ImageImage
Image



Image La fonction de l'art n'est pas, comme le croient même certains artistes, d'imposer des idées ou de servir d'exemple. Elle est de préparer l'homme à sa mort, de labourer et d'irriguer son âme, et de la rendre capable de se retourner vers le bien. Image
―― Andreï Tarkovski, Le Temps scellé


ImageEt "Elle" se dresse là depuis des siècles. Peut-être la première œuvre de l'Homme en occident... sans signature !
Chartres !
Une célébration à la gloire de Dieu et à la dignité de l'Homme.
Et tout ce qui nous en reste aujourd'hui n'est que l'Homme : dénudé, misérable, écartelé, dérisoire... Il n'y plus de célébrations...
Nos hommes de science nous parlent de l'Univers comme s'il était à jeter.
Il se pourrait qu'un jour ce soit cette anonyme gloire parmi toutes choses, cette riche forêt de pierre, cet hymne épique, ce chant de gaieté, joie, ce vaste chœur criant de la foi, que nous choisissions quand nos cités seront poussière pour se dresser intacte là où nous avons vécu. Pour témoigner de ce que nous avons accompli.
Nos œuvres sculptées, peintes, ou écrites épargnées pour quelques décennies, un millénaire ou deux, mais tout disparaîtra dans les guerres et s'envolera avec les dernières cendres de l'Univers ; les triomphes et les impostures, les trésors et les faux.
C'est une évidence, un fait de l'existence : nous allons mourir...
"Soyez de bon cœur", pleurent les artistes morts depuis le vivant passé... "Nos chants seront tous étouffés !"
"Mais, et alors? Continuez à chanter."
Peut-être que le nom d'un homme n'importe pas... tant que ça..
Image
―― Orson Welles, Vérités et Mensonges



Le film en tant qu'art n'est pas mort avec Welles. Mais peut-être qu'il meurt en même temps que sa dernière oeuvre connaît le jour, peut-être qu'il est mort depuis quelque temps, et qu'il l'ignore, comme une poule continue de courir la tête coupée.
Que ce film sorte sur Netflix, parfois après une ou deux petites semaines au cinéma, perdu, égaré pour toujours dans un robinet d'image où plus rien n'est plus discriminé, comme si toutes se valaient, est comme un signe tragique
Peut-être que le film, le cinéma n'était pas fait pour durer, peut-être qu'on dira qu'il n'a échappé qu'un petit siècle aux impératifs commerciaux avant de disparaitre pour de bon.

Alors si c'est vrai, qu'il est beau l'un des derniers souffles du cinéma, l'enterrement rêvé par quelqu'un qui, visionnaire, savait que le temps était compté.





"Movies and friendship, those are mysteries". En cette phrase anodine tient tout le film. Toute sa vie Welles aura exploré les vastes territoires inexplorés de son art, et tout au long de son premier à son dernier film il aura exploré l'âme humaine, son inconnaissabilité. De la fête au funérailles. La mélancolie de mondes qui disparaissent. Et en un seul homme il y a tout un monde. Et parfois des centaines. Ce film là est tout cela, et il est aussi, je l'ai écritle miroir sa genèse lui-même. Un monde qui envahit le réel. Un art trop grand pour le medium, trop grand pour Welles lui-même, qui sort de son support, pour entrer dans la vie-même de son créateur.
Il révèle un autre Welles, dans un style tout différent bourgeonnement final de ce qui gemmait dans ce qui était jusque là son dernier film , mais aussi indirectement un autre homme, une mélancolie, une blessure et surtout un génie plus grand que l'on imaginait.
Tout comme tout être, on ne connaît jamais véritablement, même en pleine lumière, un Artiste, fut-il même Jake Hannaford ou Orson Welles. Qui plus que jamais vivant, nous laisse des Mondes.


Il n'y a pas qu'Hannaford et son film qui soit jumeau sans le vouloir de Welles et son film.. En quelque sorte Brooks Otterlake et John Dale ont envahit les vies de Peter Bogdanovich et Bob Random*.

*: There's another rosebud in the razor-wire genius of The Other Side of the Wind, the perfect surface in his film-within-a-film. Bob Random, the Canadian heart-throb eating Huston's director alive from the inside like a cancer, plays a rich cypher who lied about being poor to get cast in his work. And just as soon as he joined the circus, he ran off in the middle of making the movie. Random's own career isn't extremely dissimilar. He worked for a few decades and then vanished. I could see Welles projecting a thousand things onto him. The beauty that changed with the times. He looks like a zillion mumbling beauties who graced the screen around then. His look was almost a type in-and-of-itself, square jaw, pouty lips, sad eyes, long curly hair. Maybe it's my mind playing tricks on me but I don't think he says a word in the whole movie. He's Welles inner beauty, the beautiful star he only got to be for a little while. The man full of promise who can't possibly deliver (he did, but no one told Welles that).


Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede Ghinzani le 10 Déc 2018, 04:05

J’ai beaucoup apprécié Bohemian Rhapsody ´.
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25758
Inscription: 12 Sep 2005, 17:38

Re: Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede Hugues le 10 Déc 2018, 18:12

2. Une affaire de famille (万引き家族, Manbiki kazoku, littéralement « La famille des vols à l'étalage », Shoplifters)
Hirokazu Kore-eda
France, Japon

Sortie: 12 décembre 2018 (!!)
800
Image

Image

ImageImage
ImageImage
ImageImage
Image



"À ton avis, qu'est-ce qui nous lie?" (nous) demande de façon vertigineuse une voix de cette intelligente bande-annonce.
(Mais qui peut comprendre quel vertige avant de connaître le film)
Sous le vernis d'un film simple empruntant par une irréelle maestria toutes les couleurs des sentiments, et mettant à l'épreuve les liens de chaque personnage avec son prochain, une réflexion philosophique profonde sur ce qui fait famille, et sur ce qui fait justice, sur la nature de la morale. Le film ne conclut pas mais a donné au spectateur en un film toutes les armes pour faire la sienne.
Et nul ne peut soupçonner l'instant où ce film d'un classique Koreeda (ce qui est déjà beaucoup dire, étant donné la grandeur de l'oeuvre du cinéaste) déraille vers l'insoupçonné, vers l'immense.
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede Hugues le 10 Déc 2018, 18:17

Propriété elle même de cette échelle exponentielle, l'incertitude aux plus grandes hauteurs est d'autant plus grande.
Un heure je suis tenté d'écrire 850, pour ne pas que le lecteur mésinterprète l'immensité du film.
Une autre heure 800, 750 ou 700, parce que des exceptions, dignes de génies, encore plus immense, qu'un film aussi immense, exceptionnel, vertigineux que celui de Kore-eda.
Mais quoiqu'il en soit, même au plus bas, même à 700 nous voguons à des hauteurs extrêmement rares..

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede Hugues le 10 Déc 2018, 18:25

Autre chose parce qu'il est dans mon classement.. je dirai même, je le surprend à y être... Mais c'est simplement parce que ce réalisateur, réalise (comme quelques autres, cette automne, étonnamment) sans doute son meilleur film, en dépit de la défiance, pour ne pas dire le mépris parfois, que j'ai pour le reste de son oeuvre..
Et comme je ne suis pas sûr d'avoir atteint ce niveau du classement avant que le film ne sorte..:


Si la Palme d'Or sort donc mercredi.
Le Lion d'Or Roma (140 sur l'échelle [une légère révision est toujours possible], ce qui reste une belle appréciation, mais dit aussi que le film aussi formidable soit-il relève du déjà vu) sort vendredi.
(Après avoir connu trois semaines en salle en quelques contrées ou en quelques autres deux ou trois jours)

Roma - Teaser


Roma - Bande-annonce


C'est quoiqu'il en soit une très belle semaine de cinéma.

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede Silverwitch le 11 Déc 2018, 15:23

J'ai déjà un film en commun avec Hugues dans mes films préférés de 2018 (mais pas à la même place).
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27669
Inscription: 28 Mar 2003, 18:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede Hugues le 11 Déc 2018, 15:40

J'ai déjà un film en commun avec Hugues dans mes films préférés de 2018 (mais pas à la même place).


Image
:roll:



Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede Silverwitch le 11 Déc 2018, 15:46

Hugues a écrit:
J'ai déjà un film en commun avec Hugues dans mes films préférés de 2018 (mais pas à la même place).


Image
:roll:

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher

"Well, nobody's perfect..." :roll:

Hugues


:D

Bon, par souci de transparence, je dois avouer que je n'ai pas (encore) vu l'un des deux films du classement de Hugues (celui qui ne serait pas dans mon classement, pour ceux qui ne suivent pas). Ça ne va pas m'empêcher de critiquer, quand même !
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27669
Inscription: 28 Mar 2003, 18:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede Hugues le 12 Déc 2018, 15:57



Formidable nouvelle.

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede Hugues le 12 Déc 2018, 16:16

Sur Une affaire de famille, par hasard, ailleurs, j'ai été contraint de préciser ces dernières heures ce que j'en pensais, et ça m'est apparu un intéressant complément à partager ici, d'autant que cela aboutit aussi une idée à laquelle je n'avais pas pensé jusque là:

[Sur l'enlèvement de l'enfant:]
Je crois qu'au contraire outre interroger sur ce qui lie les êtres, le film interroge sur la nature de la morale. Et que c'est donc
aussi le coeur du film. En tout cas je l'avais vu comme ça.
Morale variable et individuelle par essence... Même si la culture en crée une commune.
Mais justement si on vit en marge de la société, puisque c'est une question culturelle, celle de la société est-elle plus légitime que la sienne propre?
Il y a tout une somme de questions comme cela dans le film à mon sens, et je ne suis pas sûr que le film élude quoi que ce soit, il ne donne juste pas une réponse évidente à ces questions, car il n'y en a pas sans doute d'aisée, d'évidente.


Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede Hugues le 12 Déc 2018, 17:32

Une bonne nouvelle ne venant jamais seule:




Mais en même temps comme je l'écris ailleurs, pourquoi tant de gens à n'aller voir ses films QUE parce qu'il est palmé.
Et pire, pourquoi tant de gens à le défendre maintenant, juste parce qu'il est palmé.

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede Hugues le 12 Déc 2018, 17:39

Et comme il le mérite...

L'ouverture de De l'autre côté du vent:



Presqu'en tout point fidèle avec ce qu'avait voulu Welles (à l'exception de changements tristement nécessaires, mais d'une grande justesse, qui ne ferait pas honte au génie de Welles) :
Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede Hugues le 13 Déc 2018, 21:29

Hugues a écrit:Une bonne nouvelle ne venant jamais seule:




Mais en même temps comme je l'écris ailleurs, pourquoi tant de gens à n'aller voir ses films QUE parce qu'il est palmé.
Et pire, pourquoi tant de gens à le défendre maintenant, juste parce qu'il est palmé.

Hugues


21189 entrées pour le 1er Jour à l'échelle nationale dans 175 salles. C'est 2 fois et demi moins que Rémi, sans famille et Spiderman New Generation, mais les deux films ont entre 540 et 600 salles chacun...

Une affaire de famille a donc et de loin le meilleur ratio: 121 entrées / salle, ce qui devrait lui permettre une expansion dans bien d'autres salles dès la semaine prochaine.

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede Hugues le 14 Déc 2018, 14:31

Dans Harper's Magazine, un texte de James Hoberman, peut-être le meilleur texte, sur The Other Side of the Wind après celui de Mubi partagé déjà sur le sujet cinéma.. Mais en tout cas de tous le plus réfléchi lu jusqu'ici, sans doute puisque c'est un très très long essai.

D'ordinaire, les textes ont leur morceau de bravoure dans la conclusion... Mais ici, l'extrait à partager est sans doute le second paragraphe, celui qui suit la longue introduction:

Posthumously assembled—or perhaps salvaged—from Welles’s forty-five minute rough cut, as well as his notes, and drawing on thousands of feet of unedited footage, The Other Side of the Wind is scarcely less remarkable than Citizen Kane, if hardly as great. Welles’s last testament can seem messy and maddening. And though complex in its conception and convoluted in its making, it is a summarizing work that, in its themes and methods, illuminates the entirety of Welles’s oeuvre, and in so doing will burnish his reputation as one of the great American artists of the twentieth century.


Ou en français:
Assemblé à titre posthume - ou peut-être sauvé - à partir du montage approximatif de 45 minutes de Welles, ainsi que de ses notes et tirant parti de milliers de mètres de séquences non montées, De l'autre côté du vent n'est guère moins remarquable que Citizen Kane, voire aussi grand. Le dernier testament de Welles peut sembler chaotique et exaspérant. Et en même temps, bien que complexe dans sa conception et alambiqué dans sa naissance, il s’agit d’une œuvre de synthèse qui, par ses thèmes et ses méthodes, illumine l’ensemble de l’œuvre de Welles et, de ce fait, fera rayonner sa réputation en tant qu’un des grands artistes américains du XXe siècle.


https://harpers.org/archive/2018/12/orson-welles-the-other-side-of-the-wind-theyll-love-me-when-im-dead/

Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: Les meilleurs films sortis ou découverts en 2018

Messagede Hugues le 14 Déc 2018, 16:42

Pour reprendre ce que j'ai posté l'autre côté:

Sinon, voilà le genre de surestimation, de hype que provoquent une campagne publicitaire et une réputation imméritée...




:pasrond:

Perte d'objectivité ou peut-être ignorance de l'histoire du cinéma, ignorance de ce que le réalisateur mexicain singe...

(Même si il y a une ou deux séquences, originales cette fois, qui resteront liées au film dans la mémoire collective.. vous comprendrez lesquelles en les voyant.. Mais un film n'est pas que ses tours de force...)


Bref, une bien meilleure évaluation du film, qui reste les pieds sur terre, et le considère pour ce qu'il est, quelque chose de réussi mais pas aussi grand qu'on veut le dire, c'est celle-ci:



Ce genre de réflexion est du bon côté de l'histoire qui jugera sévèrement les autres (pour terminer sur une phrase volontairement exagérément lyrique :D )..

Hugues (Et oui je vais le poster l'autre côté ici, y a pas de raison que c'te bidule soit ignoré des gens qui vont que l'autre côté ^^)


Hugues
"Movies and friendship... those are mysteries."
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 689
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14


Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Ahrefs [Bot] et 12 invités