Affaires judiciaires et diffamations extra-jud. Allen-Farrow

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 02 Fév 2018, 15:58

Où on apprend que Moses accuse déjà sa mère en 1993 de manipulation des esprits. Et d'être battu. Faits confirmés par la nounou Monica Thompson (ça ne sera pas la seule à témoigner)
Période où il dit aussi à Allen qu'il ne veut plus le voir parce qu'il fait du mal à sa mère. Preuve que malgré tout, il n'est pas en conflit avec sa mère.

http://articles.latimes.com/1993-02-02/ ... oody-allen

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 02 Fév 2018, 16:04

Neoflo a écrit:La seule question qui vaille, c'est, pour vous, faut-il faire quelque chose dans la justice et la société pour changer le rapport aux crimes sexuels ?

Hughes, lui, répond non tout va bien, ce qui est important c'est de défendre les victimes de harcèlement médiatique accusé de crimes sexuels.
Mais les autres, vous en pensez quoi ?


Ca n'est pas le sujet. Le sujet c'était Wonder Wheel, un grand film, que personne je présume ici n'ira voir, à tort.
Et quelqu'un est venu diffâmer. Et je démontre en réplique que cette diffamation, n'est que de la diffamation. Point. Mais je n'ai pas envie de parler de ça ici, moi, j'ai envie de parler de films.

Quant à ta question: l'équilibre de la justice est trop fragile, il ne faut rien changer. Je n'ai pas dit que tout va bien. Mais on ne peut risquer de condamner plus d'innocent. C'est ça qui importe.
Il y a déjà des victimes de viol. Pourquoi en rajouter d'autres de procès injuste?
Plus d'innocents condamnés ne changera rien pour les victimes. Ca changera quelque chose pour les innocents.

Encore une fois relis ce qui fut cité exprès pour toi: il s'agit de protéger les innocents, rien dautre. C'est la première mission de la justice, avant même que d'établir la vérité. Et on peut en discuter ailleurs qu'ici.

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 02 Fév 2018, 16:05

Neoflo a écrit:La seule question qui vaille, c'est, pour vous, faut-il faire quelque chose dans la justice et la société pour changer le rapport aux crimes sexuels ?

Hughes, lui, répond non tout va bien, ce qui est important c'est de défendre les victimes de harcèlement médiatique accusé de crimes sexuels.
Mais les autres, vous en pensez quoi ?


C'est curieux je n'ai pas lu ça.

Bref.

Le "rapport aux crimes sexuels", sur quel plan ?

De leur traitement judiciaire ?
Ouais_supère
 
Messages: 20688
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 02 Fév 2018, 16:10

C'est ça, qu'on veut ?

Image
Ouais_supère
 
Messages: 20688
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Marlaga le 02 Fév 2018, 16:23

Ouais_supère a écrit:
Neoflo a écrit:La seule question qui vaille, c'est, pour vous, faut-il faire quelque chose dans la justice et la société pour changer le rapport aux crimes sexuels ?

Hughes, lui, répond non tout va bien, ce qui est important c'est de défendre les victimes de harcèlement médiatique accusé de crimes sexuels.
Mais les autres, vous en pensez quoi ?


C'est curieux je n'ai pas lu ça.



T'es bien le seul. Tout le monde a lu et compris ça.
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 20963
Inscription: 12 Mar 2007, 09:45

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede DCP le 02 Fév 2018, 16:27

Hugues a écrit:
Ca n'est pas le sujet. Le sujet c'était Wonder Wheel, un grand film, que personne je présume ici n'ira voir, à tort.
Et quelqu'un est venu diffâmer. Et je démontre en réplique que cette diffamation, n'est que de la diffamation. Point. Mais je n'ai pas envie de parler de ça ici, moi, j'ai envie de parler de films.

Hugues


Ne présume pas trop, déjà que les récentes discussions sur Woody Allen "mettent en prise" très peu de membres...donc difficile de savoir ce que pensent les membres qui ne s'expriment pas.....et on peut aussi très bien ne pas aimer le cinéma de Woody Allen et trouvé ses films inintéressants, sans que cela n'ait rien à voir avec sa vie privée....il faut globalement faire attention, ce qu'on lit sur twitter et les médias, le comportement d'un microcosme comme celui du cinéma..... ne reflètent pas forcément ce que pensent la population dans son ensemble et encore les membres de f1-express...
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 23427
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 02 Fév 2018, 16:44

Kristie Groteke: Je n'ai perdu de vue Dylan Farrow que peut-être 10 ou 15 minutes au pire. Mais tout ce temps, Mr. Allen était dans la salle de bain, je lui ai apporté des serviettes. C'est pour cela que je n'étais plus avec les enfants. (Premier témoignage)
C'était peut-être même 5 minutes.. (Deuxième témoignage)

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 02 Fév 2018, 16:46

Moses Farrow affirme, comme Monica Thompson, que les enfants ont été toujours ensemble toute l'après-midi, ..., soit devant la télé, soit dans le jardin. En compagnie des nounous, qu'il y avait toujours un adulte.
Moses Farrow avait 14 ans.

“Of course Woody did not molest my sister. My mother drummed it into me to hate my father for tearing apart the family and sexually molesting my sister. And I hated him for her for years. I see now that this was a vengeful way to pay him back for falling in love with Soon-Yi.”
Il l'avait déjà entrevu en 1993.

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 02 Fév 2018, 17:23

Rétro-chronologie:

1er aout 1992 (3 jours avant les faits supposés):
Susan Coates, psychiâtre, reçoit un appel affolé (comme elle l'était souvent depuis qu'elle avait appris la relation avec Soon-Yi) de Mia Farrow. Elle dépose le témoignage suivant sous serment.

Ms. Farrow described Mr. Allen as "satanic and evil," Dr. Coates said, adding that Ms. Farrow pleaded with her to "find a way to stop him."


... (uhm)


Plus tard dans la même conversation..

"Do you think I should marry him?' " said Dr. Coates, reading from the notes she took at the time and quoting Ms. Farrow. "I said, 'Are you serious?' " Dr. Coates said. "She heard my reaction to it, and realized there was something absurd about it."


De façon très intéressante, Mia Farrow qui a donc du mal vous le voyez à gérer ses émotions depuis qu'elle s'est sentie trahie par Soon-Yi et Allen, qui perd pied lorsque les choses lui semble en dehors de son contrôle, comment réagit-elle quand Dylan, supposément, lui aurait appris avoir été agressé sexuellement par Allen...

Four days after that conversation, the psychologist testified, Ms. Farrow phoned again, saying that Dylan had begun complaining that Mr. Allen had abused her. Dr. Coates characterized Ms. Farrow as having been extremely calm during the call, in contrast to her agitated state in other calls.

"I was puzzled, because in that conversation she was very calm," Dr. Coates said. "I did not understand her calm."


Hugues (Ce n'est que le début)
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 02 Fév 2018, 17:27

Hugues a écrit:"Until 1990, although he had had little contact with any of the Previn children, Mr. Allen had the least to do with Soon-Yi."

Déclaration de Mia Farrow, reprise dans le dossier puis dans le jugement accordant la garde des enfants à Mia Farrow en 1993.

Il y en a une autre encore plus claire que je cherche encore, il faut que je retrouve le document.

Hugues


L'autre déclaration plus étoffée est dans les mémoires de Mia Farrow de 1997, What Falls Away dont je ne retrouve plus la capture que j'avais obtenue. Mais, si il faut l'acheter pour l'établir ici, éh bien j'en achèterai un exemplaire. (Quel masochisme hein )

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Rainier le 02 Fév 2018, 17:56

Ca donne pas envie de découvrir des nouveaux films ce topic cinéma où on ne parle que des écarts de conduite (ou pas) de MM Allen et Polanski :roll:
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 14244
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 02 Fév 2018, 18:01

C'est de ma faute, Rainier?

Qui est venu mélanger ce sujet avec tout ça...
Et qui a annoncé que ces posts finiraient par être déplacés (encore faudrait-il ne pas polluer un autre sujet, donc.. je cherche la meilleure solution)

Hugues, aujourd'hui a écrit:Ca n'est pas le sujet. Le sujet c'était Wonder Wheel, un grand film, que personne je présume ici n'ira voir, à tort.
Et quelqu'un est venu diffâmer. Et je démontre en réplique que cette diffamation, n'est que de la diffamation. Point. Mais je n'ai pas envie de parler de ça ici, moi, j'ai envie de parler de films.


Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Rainier le 02 Fév 2018, 18:08

Comme pour le montage d'un film, il faut couper les scènes ratées ou inutiles.
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 14244
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 02 Fév 2018, 19:05

Marlaga a écrit:
Ouais_supère a écrit:
Neoflo a écrit:La seule question qui vaille, c'est, pour vous, faut-il faire quelque chose dans la justice et la société pour changer le rapport aux crimes sexuels ?

Hughes, lui, répond non tout va bien, ce qui est important c'est de défendre les victimes de harcèlement médiatique accusé de crimes sexuels.
Mais les autres, vous en pensez quoi ?


C'est curieux je n'ai pas lu ça.



T'es bien le seul. Tout le monde a lu et compris ça.

Je sais qu'on n'est plus beaucoup sur ce forum, mais quand même, tu n'es pas encore "tout le monde". :P
Donnez une Ferrari à Leclerc et on n'en parle plus.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 18520
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 02 Fév 2018, 21:01

Ouais_supère a écrit:
Hugues a écrit: Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Démonstration magistrale.

Merci.


comme si ça donnait plus de valeur à ses élucubrations débiles...


Elucubrations:
Image

https://law.justia.com/codes/connecticut/2012/title-52/chapter-926/section-52-577d/

Pour rappel aussi, quelques questions ont été posées ici.

Hugues
Hugues
 

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sccc le 04 Fév 2018, 12:46

Neoflo a écrit:La seule question qui vaille, c'est, pour vous, faut-il faire quelque chose dans la justice et la société pour changer le rapport aux crimes sexuels ?

Hughes, lui, répond non tout va bien, ce qui est important c'est de défendre les victimes de harcèlement médiatique accusé de crimes sexuels.
Mais les autres, vous en pensez quoi ?

Il faut toujours améliorer ce qui est imparfait.
Mais « tuez les tous Dieu reconnaîtra les siens » n’est pas une amélioration.
C’est une image hein. Faut être prudent de nos jours.
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 19230
Inscription: 22 Fév 2003, 19:32
Localisation: Belgique

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Waddle le 12 Fév 2018, 16:53

sccc a écrit:
Neoflo a écrit:La seule question qui vaille, c'est, pour vous, faut-il faire quelque chose dans la justice et la société pour changer le rapport aux crimes sexuels ?

Hughes, lui, répond non tout va bien, ce qui est important c'est de défendre les victimes de harcèlement médiatique accusé de crimes sexuels.
Mais les autres, vous en pensez quoi ?

Il faut toujours améliorer ce qui est imparfait.
Mais « tuez les tous Dieu reconnaîtra les siens » n’est pas une amélioration.
C’est une image hein. Faut être prudent de nos jours.

:good
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 21982
Inscription: 10 Mai 2003, 18:05

Précédente

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Ahrefs [Bot] et 6 invités

cron