Page 1 sur 47

#BalanceTonPorc condamné par la justice

MessagePosté: 27 Sep 2017, 09:30
de Waddle
Quelle horreur...

Pour ceux qui ont de grands enfants, est-ce-que ce barbarisme est déjà très présent dans les manuels? Juste dans quelques cas isolés?
Êtes vous confrontés à ça?

Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est:

"Grâce aux agriculteur.rice.s, aux artisan.e.s et aux commerçant.e.s, la Gaule était un pays riche."

http://www.huffingtonpost.fr/2017/09/25/hatier-publie-le-premier-manuel-scolaire-en-ecriture-inclusive_a_23222113/

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 09:43
de Rainier
C'est sûrement avec ce genre de mesures qu'on va réduire le taux d'analphabètes et d'illettrés.

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 09:45
de Toma
Quand les SJW remportent la bataille. Les «social justice warriors».

Personne ne doit être choqué, personne ne doit se sentir exclu, alors on modifie tout pour plaire a une petite frange de la population.
On modifie la façon de vivre, de se comporter, de penser. On veut faire de notre monde le pays des bisounours.

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 10:01
de Feyd
Vous imaginez les romans, les monographies d'histoire, les catalogues raisonnés d'art, les publications scientifiques écrits de cette façon ? :eek:

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 10:06
de Marlaga
Ça doit être très compliqué de lire un truc comme ça pour un gamin :eek:

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 10:10
de Rainier
Waddle a écrit:
"Grâce aux agriculteur.rice.s, aux artisan.e.s et aux commerçant.e.s, la Gaule était un pays riche."


Comment un enfant, un ado va-t-il lire cette phrase ?

Je me souviens quand j’étais au lycée (oui ça remonte à longtemps, OK !), j'avais un vieux livre de classiques de la littérature française où les terminaisons en "ais" étaient remplacées par des terminaisons en "ois" ... du vieux françois, quoi !
La plupart de mes collègues étaient incapables de le lire et donc de le comprendre.
Ca me semble pourtant 10 fois plus facile à lire !

Va faire lire ça à un enfant (et même un adulte) :

A cette époque, le.a. maître.esse. d'école était souvent un.e. apiculteur.rice.

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 10:30
de Stéphane
Qu'on supprime le genre quand on parle pas de la personne directement, ce sera plus simple.

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 10:41
de Aym
Ouais, mais si on supprime le genre, ça passe direct au masculin, et c'est ce contre quoi ces gens se battent.
Après, y'a une autre tendance pour ce cas, c'est alterner masculin / féminin en fonction du dernier sujet ; exemple : "tous les hommes et les femmes sont instruites", parce que femme" est le dernier sujet dans l'ordre de la phrase, mais "toutes les femmes et les hommes sont instruits" si on place "homme" en dernier.
De quoi complexifier encore un peu la langue française.

Pour l'écriture inclusive, les professions de foi de certains partis politique l'adoptent déjà (le PCF de mémoire, et p'têt le PS).
Je trouve ça à la rigueur compréhensible pour les adultes, mais pour les enfants, c'est compliquer la lecture.

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 10:44
de Stéphane
Aym a écrit:Ouais, mais si on supprime le genre, ça passe direct au masculin, et c'est ce contre quoi ces gens se battent.


Si il y a plus de genre, il y a plus de masculin, c'est ça l'idée.

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 10:54
de Marlaga
On créé un genre neutre comme "Das" en allemand. Sauf que ces cons ont créé un genre neutre mais se servent quand même du masculin et du féminin pour tout et n'importe quoi.

Mais bon, je suis contre ce genre de réformes débiles de toutes façons.

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 12:12
de Aym
Stéphane a écrit:
Aym a écrit:Ouais, mais si on supprime le genre, ça passe direct au masculin, et c'est ce contre quoi ces gens se battent.


Si il y a plus de genre, il y a plus de masculin, c'est ça l'idée.

Donc on crée une troisième forme pour tous les noms et adjectifs ? Et pour les accords en conjugaison, on fait quoi ? On ne garde pas le "é" ni le "ée" qui sont "genrés", on met un "i" à la place ?

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 12:15
de Stéphane
Ce serait plus simple de supprimer une des deux, plutôt que créer une troisième.

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 12:18
de Aym
Oui mais ça ne plaira pas à ces mêmes personnes qui cherchent à changer les choses, parce que si tu gardes un de deux existants, ce n'est pas équitable, ça veut dire que l'un prime définitivement sur l'autre.

C'est super chiant, hein ?

Perso je suis évidemment pour l'égalité des sexes, mais on a une langue française qui est belle et riche, on peut de temps en temps, à la marge, changer quelques règles, mais il me paraît stupide de vouloir faire un changement de ce genre (c'est le cas de le dire).

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 12:27
de Stéphane
Je veux pas non plus, t'façons, c'est un truc qui aurait du être la au départ, je sais pas pourquoi on a voulu donner un genre à tout sans véritable raison. Mais l'écriture inclusive, là, c'est encore plus idiot.

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 12:32
de sheon
Quand est-ce qu'on est passés de "commerçant(e)s" à "commerçant.e.s" ? Autant le premier est grammaticalement correct, autant le second est du gros n'importe quoi. Quel était le besoin de faire ça ?
Stéphane a écrit:Ce serait plus simple de supprimer une des deux, plutôt que créer une troisième.

On n'a qu'à tous parler anglais, on sera plus emmerdés.

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 12:33
de Aym
Les parenthèses mettent trop à l'écart, ça a une symbolique très forte et perturbante pour les personnes concernées.
Ils avaient pensé à mettre un tiret, mais on aurait confondu avec le tiret de la langue française. Donc ils mettent un point.

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 12:35
de Aym
J'ai retrouvé l'article que j'avais lu.
Ils expliquent pourquoi la parenthèse est retirée :
Utilisez le point milieu (médian) pour inclure les deux sexes. C’est mieux que le slash et la parenthèse qui alourdissent une phrase, le tiret peut poser problème dans les mots composés.


Article :
https://start.lesechos.fr/actu-entreprises/societe/l-ecriture-inclusive-et-si-on-s-y-mettait-tou-te-s-9152.php

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 12:37
de Stéphane
sheon a écrit:Quand est-ce qu'on est passés de "commerçant(e)s" à "commerçant.e.s" ? Autant le premier est grammaticalement correct, autant le second est du gros n'importe quoi. Quel était le besoin de faire ça ?
Stéphane a écrit:Ce serait plus simple de supprimer une des deux, plutôt que créer une troisième.

On n'a qu'à tous parler anglais, on sera plus emmerdés.


J'avais réussi à pas le dire. 8-)

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 12:48
de sheon
:P

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 12:57
de Feyd


Pourquoi une femme ? Et l'homme il est où dans ce dessin puisqu'on parle d'égalité ?

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 13:03
de Stéphane
C'est un.e transsexuel.le, c'est bon

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 13:25
de Waddle
sheon a écrit:Quand est-ce qu'on est passés de "commerçant(e)s" à "commerçant.e.s" ? Autant le premier est grammaticalement correct, autant le second est du gros n'importe quoi. Quel était le besoin de faire ça ?
Stéphane a écrit:Ce serait plus simple de supprimer une des deux, plutôt que créer une troisième.

On n'a qu'à tous parler anglais, on sera plus emmerdés.

:good

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 13:27
de sheon
Aym a écrit:J'ai retrouvé l'article que j'avais lu.
Ils expliquent pourquoi la parenthèse est retirée :
Utilisez le point milieu (médian) pour inclure les deux sexes. C’est mieux que le slash et la parenthèse qui alourdissent une phrase, le tiret peut poser problème dans les mots composés.


Les parenthèses alourdissent peut-être la phrase, mais c'est beaucoup plus lisible que le point médian.

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 13:40
de Waddle
Je ne comprends vraiment pas la façon extrémiste avec laquelle on s'attaque aux soucis d'inégalités.
Quand vraiment on n'a plus rien à proposer pour améliorer le sort des populations, on s'attaque à la langue qui serait soi-disant responsable des stéréotypes qui se construisent dès l'enfant?

Et une fois qu'on aura fait ça, on supprimera "le" et "la" car trop orienté (en plus il manque le sexe neutre dedans hein...) et on mettre un "li" pour avoir un truc non marqué?

Bref, ma question (restée sans réponse) tient toujours: vos enfants (pour ceux qui en ont) ont-ils des manuels avec cette nouvelle langue?

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 14:06
de sheon
Attends, j'ouvre la cage et je leur demande.

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 14:37
de Marlaga
Feyd a écrit:


Pourquoi une femme ? Et l'homme il est où dans ce dessin puisqu'on parle d'égalité ?


L'homme n'est plus. Si un mec avec des couilles était impliqué dans cette histoire, il aurait envoyé chier ces mégères avec leur écriture inclusive à la con manu militari ou à grands coups de pied au cul.

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 14:48
de sheon
:roll:

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 16:30
de Cortese
Bon c'est quoi le problème ? Les femmes veulent être les égales de l'homme ? Eh bien on supprime le féminin et pis c'est tout. "Ce matin j'ai vu un femâle super beau descendre d'un voiture. Tu aurais vu son beauté ! Il avait un de ces pairs de mammaux ! Et son pair de Fès ! Tellement que j'ai pas osé lui dire bonjour Monsieur !"

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 16:34
de denim
:D

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 17:24
de Nicklaus
Vive l'école à la maison, tiens. Faudra se renseigner.

Monde de dingues.

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 19:36
de sccc
Je trouve qu'il faut pousser plus loin: les transgenres, ils ont pas droit à des droits?

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 27 Sep 2017, 21:25
de Fatcap
Je me demande si ça ne vient pas de l'Allemagne et des pays du Nord. En Allemagne ça fait des années que la gôche pratique ce style, mais au lieu des points ce sont des majuscules. StudentIn, ArbeiterInnen... Il y a trente ans ils avaient tenté de supprimer les majuscules... Ce sont des modes pour intellectuels blasés ou étudiants hargneux.

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 28 Sep 2017, 08:46
de Shoemaker
Supposons un chien (mâle), et une bande de femmes (humaines), disons au nombre de 1000. En parlant de ce groupe, on est obligés de dire "ils". C'est quand même vexant pour les nanas ! :D
Sur facebook, je vois déjà l'apparition de cette étrange écriture, chez les bobos ultra. On sent que c'est jouissif chez eux, d'écrire de cette manière.
A Paris, ma nièce qui fait Science Po ne jure que par la théorie du genre et autres fadaises sociétales.
Je pensais que l'on assistait qu'à la mort lente de la civilisation Arabo-musulmane. Je commence à me dire que celle de l'Occident, elle en prend aussi la direction, du cimetière des civilisations.
Les Chinois et les Russes se frottent les mains. Ils récolteront le fruit mûr sans beaucoup d'effort.
Ainsi va l'Histoire.

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 28 Sep 2017, 08:50
de Shoemaker
sccc a écrit:Je trouve qu'il faut pousser plus loin: les transgenres, ils ont pas droit à des droits?

Oui, tu as tout à fait raison. Faut créer le genre neutre.
Si on reprend le savoureux exemple de Cortese, ça nous donnerait un truc du genre :
"Ce matin j'ai vu unu femâlu super bueau descendre d'une voiture. Tu aurais vu sun beauté ! Ul avait unu de ces non pairus de mammuaux ! Et sun pairu de Fusses ! Tellement que j'ai pas osé lui dire bonjour Mondame !"

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 28 Sep 2017, 08:57
de Stéphane
Shoemaker a écrit:Supposons un chien (mâle), et une bande de femmes (humaines), disons au nombre de 1000. En parlant de ce groupe, on est obligés de dire "ils". C'est quand même vexant pour les nanas ! :D


T'as des drôles de fantasmes, quand-même.

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 28 Sep 2017, 09:10
de Shoemaker
Je parle grammaire, tu me réponds fantasmes...
Julie, Lucienne, Marie, Chantal et Médor, sont partis en voyage.
J'ai faux ?

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 28 Sep 2017, 09:15
de Shoemaker
Mais soit. Prenons un exemple tout autant parlant, mais ne prêtant pas le flanc à une quelconque interprétation fantasmatique :
Julie, la chercheuse en physique quantique, Marcelle, l'agrégée en littérature, Edith, la milliardaire de la Silicon Valley, Francine, la championne de boxe et le petit garçon abruti d'Edith, âgé de 5 ans, sont partis en vacances.

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 28 Sep 2017, 11:27
de Cortese
Commençons par réparer la plus grande injustice historique : pourquoi est-ce que le verbe avoir est-il injustement privé des droits à l'accord avec le participe passé dont dispose abusivement le verbe être ? Voilà le vrai scandale et non je ne sais quelles histoires de pronoms personnels. Tout cela n'est que mammaire euh, je veux dire grammaire.

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 28 Sep 2017, 18:51
de Garion
Cortese a écrit:Commençons par réparer la plus grande injustice historique : pourquoi est-ce que le verbe avoir est-il injustement privé des droits à l'accord avec le participe passé dont dispose abusivement le verbe être ? Voilà le vrai scandale et non je ne sais quelles histoires de pronoms personnels. Tout cela n'est que mammaire euh, je veux dire grammaire.

Le verbe avoir, c'est la possession, le luxe, l'avarice, le péché !
Le verbe être, c'est la pureté, le soi, l'existentiel !
:D

Re: L'écriture inclusive

MessagePosté: 28 Sep 2017, 18:56
de Shoemaker
Oui bon alors, je ne vois pas pourquoi on dit "grammaire" et pas "grappaire".
:jesors: