#BalanceTonPorc condamné par la justice

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 09 Nov 2019, 00:11



Il s'avère que c'est la même personne que pour Ouest France qui est interviewée...


Marianne: Dans un prétoire, il y a le contradictoire, parfois douloureux, mais nécessaire à l’émergence des faits. Le tribunal médiatique, lui, permet à la victime d’écrire son récit de manière unilatérale…

Oui, c’est une tentation normale, humaine. La plaignante (je n’emploie pas le terme de victime, car la justice ne l’a pas encore reconnue comme telle) préfère ne pas affronter un procès traumatisant. C’est normal. Il faut voir ce que c’est qu’un procès pour viol ou agression sexuelle. On est obligé de vous demander de manière très précise les faits. C’est très humain de vouloir échapper à ça. De se dire « je n’aurais pas la force de le faire »…

Marianne: Adèle Haenel affirme qu’elle ne saisit pas la justice car, en la matière, elle n’est pas efficace. N’est-il pas vrai que les violences faites aux femmes ont été mal prises en charge par l’institution judiciaire ?

Oui, la justice manque de moyens et n’est pas aussi efficace qu’elle devrait. Ca fait 150 ans. Et oui, il y a des améliorations à faire sur l’accueil des femmes victimes d’agression. Mais ce n’est pas une raison pour passer outre, pour emprunter le circuit parallèle de la justice médiatique. La justice, c'est la délégation, à l’autorité publique, de la volonté de vengeance. Elle a des règles (quand on n’arrive pas à prouver, on ne condamne pas, car il vaut mieux un coupable en liberté qu’un innocent en prison…) mais elle est indispensable. Si on la contourne, on se "décivilise". Le propre d'Internet est de permettre à ses utilisateurs de s'affranchir des corps intermédiaires et même, on le voit, des institutions. En matière de justice, ce n'est pas sans risque.

[....]

Marianne: Le tribunal médiatique, qui sacralise la parole de la plaignante et ne laisse pas de place au contradictoire, malmène-t-il la présomption d’innocence ?

Evidemment. La Société des réalisateurs de films a immédiatement radié l’accusé, Christophe Ruggia. J’en suis sidérée. Cette association aurait pu dire : « on prend acte, on va entendre l’accusé et décider ensuite… » Mais non. Il est condamné à la mort sociale. En réalité, il n’est pas condamné pour les faits qu’Adèle Haenel lui reproche, mais de manière symbolique, comme le responsable de toutes les violences. C’est ce qui arrive quand on mélange justice individuelle et action militante. L’accusé devient un bouc émissaire.

Avez-vous regardé la vidéo de l’entretien d’Adèle Haenel sur Mediapart ? Elle a beaucoup ému…

C’est exactement pour cela que je ne l’ai pas regardée ! Je suis comme tout le monde, ça me touche, donc je m’interdis d’être dans une situation où mes émotions vont m’empêcher de raisonner. C’est pour cela que je ne l’ai pas regardée. Comme tout le monde, je me serais indignée contre l’accusé. Or, pour le moment, il est encore présumé innocent. Entendre Adèle Haenel ou une plaignante émue, sans avoir l’accusé en face, ça me dérange…Tout l’édifice judiciaire repose sur le contradictoire. J’ai une formation de juriste, et je sais que les dossiers sont toujours plus complexes qu’il n’y paraît : quand on écoute le témoignage poignant d’une plaignante, on pense connaître la vérité, mais une fois qu’on ouvre tout le dossier et que la défense s’exprime, on réalise que les choses sont toujours plus complexes… Ces dispositifs médiatiques évitent le contradictoire et font primer l’émotion. En résumé, les médias fonctionnent sur l’émotion, la justice, sur la raison. Or la raison est plus rassurante pour trancher et rendre la justice.

Quel est le risque de cette « justice parallèle » ?

D’abord, de voir se développer un système de régulation de la société par le scandale. Ensuite, comme cette « justice » est souvent orchestrée, en sous-main, par des militants, on risque de tomber dans la logique de « la fin justifie les moyens » : le combat contre les violences faites aux femmes justifie des accusations sans preuve et, parfois, sans fondement. Des dommages collatéraux…

C’est la même situation qu’après les attentats du 13 novembre. A l’époque il a fallu résister à la tentation du tout sécuritaire (sous prétexte de lutte contre le terrorisme) pour maintenir un Etat de droit et les libertés individuelles. Là, il s’agit de résister aux procès populaires expéditifs (sous prétexte de faire avancer le droit des femmes) et maintenir, là aussi, les principes de la Justice et l’Etat de droit. Si défendre cette position vous fait passer, aux yeux de la doxa, pour un ennemi du féminisme, eh bien tant pis.


Vous êtes sûrs que la dame est pas venue lire le topic ? :gratte:

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3734
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Ouais_supère le 09 Nov 2019, 10:07

Incroyable déferlement ce matin, sur les accusations à l'encontre de Polanski, tous les médias titrent à charge...
Ouais_supère
 
Messages: 22254
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Marlaga le 09 Nov 2019, 11:51

Ouais_supère a écrit:Incroyable déferlement ce matin, sur les accusations à l'encontre de Polanski, tous les médias titrent à charge...


La victime a un témoignage détaillé, appuyé par des témoins et tout concorde.
C'est prescrit de toutes façons mais ça ne fait que confirmer ce qu'on sait et ça libérera peut-être la parole d'autres victimes.
#JeSuisZemmour
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 21220
Inscription: 12 Mar 2007, 08:45

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Ouais_supère le 09 Nov 2019, 12:16

Il n'y a aucun témoin, juste des gens à qui elle s'est partiellement confiée à l'époque.
Ouais_supère
 
Messages: 22254
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 09 Nov 2019, 12:57

Pas seulement.

On fait parler les morts. Ou profitent qu'ils soient morts pour qu'ils ne puissent contester.


De toute façon: la justice existe pour une raison qui garantit la civilisation et la démocratie... mais on la contourne.

La prescription existe pour d'autres raisons qui garantissent tout autant la civilisation et la démocratie.... mais on la contourne.

Alors quand on mélange ces deux contournements, je vous laisse imaginer le monstre engendré.



Et bien sûr c'est un progrès. :mouarf:


Dans cette logique de progrès même à 110 ans on poursuivrait un homme de crimes non seulement improuvables mais dont il ne peut se défendre...

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3734
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Marlaga le 09 Nov 2019, 14:42

Ouais_supère a écrit:Il n'y a aucun témoin, juste des gens à qui elle s'est partiellement confiée à l'époque.


Juste après les faits, alors qu'elle affirme avoir été rouée de coups et violée, donc ils sont témoins de son état et de sa décision de ne pas porter plainte sur le coup pour tourner la page tout de suite. Des victimes de viols comme elles qui préfèrent se taire à vivre l'épreuve du dépôt de plainte et la suite que ça implique, il y en a énormément.
#JeSuisZemmour
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 21220
Inscription: 12 Mar 2007, 08:45

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede sheon le 09 Nov 2019, 16:41

Il y a justement un témoignage qui ne concorde pas, en disant qu'il n'était pas question de viol à l'époque.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 20679
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 09 Nov 2019, 17:48

Tout comme on ne sait pas non plus les relations amicales de ces témoins présentés comme "retrouvés" - et avec lesquels supposément elle n'aurait jamais été en contact - , ni les raisons personnelles qui pourraient inciter à les faire.
Quelle chance surtout que les gens soient morts...

Et indépendant de ce qu'ils ont fait ou non, innocents ou coupables, quelle société et idée absurde qu'un monde où les gens soient coupables à vie...
A-t-on oublié les raisons philosophiques profondes de la prescription ?

Est-on barbare à ce point.



Par ailleurs, une enquête à charge n'est pas la justice, comment répliquer en quelques minutes ou quelques heures à une thèse construite cyniquement des mois durant...
Relire Ouest-France. Relire Marianne.


Je dis cyniquement car quand on nous présente comme étant une lettre écrite au début juillet qui contient des mots de Bruckner publiés en anglais le 30 aout et qui se sont retrouvés traduits dans la presse française au début septembre, on voit bien que tout a été bien fait pour renforcer le dossier de la victime plaignante (et on peut même se demander si un nègre, un ... Ghost Writer... ne l'a pas écrit à sa place pour rendre le texte mieux écrit, quitte à être convaincant, quitte à tricher pourquoi ne pas mettre la bazooka), plaignante qui ne voulait pas porter plainte mais qui se plaint maintenant 44 ans après que la société ou Polanski ne pense plus à ces supposés évènements (mais même si ça avait été jugé, heureusement que 44 ans plus tard plus personne ni Polanski ne penserait à ces supposés évènements)

Vive la justice anglaise où un juge peut interdire de citer le nom d'un accusé.
Ou mieux ordonner que les reportages ne soient publiés qu'à la fin du procès (avec le nom anonymisé dans le cas où la personne fut jugé innocente).
Et mort à la justice médiatique, faites par des apprentis Juge Lambert, militants néoféministes ayant avant même leur enquête une idée sur la culpabilité de la personne sur laquelle ils doivent enquêter ( spécialiste de l'idée de la masculinité toxique et de la sanctification de la lesbianité, et détestant par avance tout homme que pourrait leur dénoncer une femme, vrai ou non, puisqu'elle déteste déjà par a priori les hommes innocents.. ), et/ou voyant un intérêt personnel ( c'est du journalisme militant, on poursuit une cause) dans le fait qu'un homme soit détruit... peu importe si en cherchant bien il y avait des indices à décharge qu'on a négligé.

Bref, à bas les Marine Turchi, les Ellen Salvi, Alice Coffin, et quelques autres...
(Les verra-t-on un jour faire une enquête démontrant qu'un homme accusé était innocent ? mais vous rêvez mon bon monsieur... sur cette question, pourtant tout aussi légitime, elle n'ont pas de temps à perdre)

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3734
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 09 Nov 2019, 17:55

Alice Coffin:
(je caricature, mais presque pas)
"La PMA c'est cool, et on voit pas pourquoi ça gêne, ça permet de faire un enfant sans avoir besoin d'un homme... Quel est le problème ?"



Bah oui pourquoi pas, un enfant c'est un caprice légitime..


Et donc si je suis un homme, pourquoi je pourrai pas avoir un enfant sans avoir besoin d'une femme hein.. pourquoi ?


Voilà les gens qu'on écoute dans Mediapart, Le Parisien ou Le Media, sur ces questions de pauvres plaignantes qui sont les victimes de méchants puissants...
Des gens qui tordent l'intérêt général au profit de leur intérêt propre, qui veulent changer la société, non pour son intérêt mais pour un intérêt égoïste.
A l'opposé, la justice, en tant que recherche de la vérité, ce n'est pas sacraliser l'intérêt de la victime plaignante ou même sa parole, c'est sacraliser l'intérêt général.

Des gens très neutres... Et c'est à eux donc qu'on fait entièrement confiance, laisse faire la présidence du tribunal virtuel qu'est le tribunal médiatique, niant toute parole à l'accusé et sacralisant l'accusation*..


Ca ne vous pose pas de problème.

Moi si.

Hugues

*: Y compris pour me répéter même quand la "plaignante" refuse d'aller en justice, ou a tout fait pour ne pas y aller, rendant toute sortie de ces statuts pour l'un et l'autre impossible, au confort de l'un et à l'enfer de l'autre..
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3734
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 09 Nov 2019, 18:32

Voyant qu'ils allaient perdre, quoi qu'ils avaient réussi à éliminer quelques prétentions mineures de la plainte

Amazon a demandé à Woody Allen de régler le différend à l'amiable et lui verse une belle partie (de ce dont j'ai vent) des 68 millions initialement demandé dans la plainte originale.

Et en début de matinée (Européenne) les deux équipes d'avocats ont demandé conjointement le classement du dossier, j'avais reçu le document, je ne l'avais pas consulté jusque là.

La rupture était bien abusive, et en aucun cas soutenue par une clause du contrat ou de nouveaux faits que ceux déjà jugés.

Bref.

Hugues (Et évidemment plein de films à venir grâce à cela, en sus de ceux déjà en production ou signés..)

PS: Dans le même genre de plainte qui selon moi prend une belle tournure, à voir les documents légaux (j'avais confié le même genre de prédiction/diagnostic, il y a quelques mois à quelques huissiers forumistiques concernant Allen-Amazon), celle de Roman Polanski contre l'Académie des Arts et Sciences du Cinéma qui n'a pas respecté leurs propres statuts. (A moins que le juge ne comprenne pas qu'il n'est pas là pour juger Polanski ou les allégations contre lui mais pour juger une faute de l'Académie..)
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3734
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Rainier le 09 Nov 2019, 19:06

Hugues a écrit:


C'est le fils caché de Jochen Rindt ?

Image
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15245
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Shoemaker le 09 Nov 2019, 19:46

et il a opté pour "rugby" plutôt que "F1" ?
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20046
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 09 Nov 2019, 23:33

On remarquera l'orientation d'une certaine pseudo presse.

Les articles américains titrent presque tous "Woody Allen settles"... ce qui sous-entend, dans l'inconscient de l'expression que c'était lui qui avait quelque chose à se reprocher et qui s'est arrangé pour régler l'affaire à l'amiable.

Or c'est bien Amazon qui avait une plainte à son encontre.
Bref la logique serait plutôt "Amazon settles" ... ce qui montrerait la défaite d'Amazon... Et la victoire d'Allen.

Ou tout au moins "Amazon & Allen settles" ou inversement..

Mais non, on préfère évoquer Allen.

Par ailleurs, certains articles sont tellement orientés de cette façon qu'on peut y lire des trucs qui disent substance "quelle passe pour Allen.. on lui refuse son bouquin [notez bien que c'est une rumeur d'un journaliste lié à la famille Farrow, non confirmée, Allen n'a jamais confirmé avoir écrit quoi que ce soit], son film a une modeste sortie excepté sur le marché étranger" (oui donc excepté dans 95,8% du monde, il a une modeste sortie aux Etats-Unis... ce qui ne veut toujours rien dire puisque aux Etats-Unis il n'y a PAS de sortie aux Etats-Unis) .. "et maintenant le voilà obligé à un accord avec Amazon..."

Donc voilà, Amazon préfère éviter le procès et payer, mais lui en acceptant d'accepter l'argent négocié plutôt que après deux ans de procès, c'est lui qui a perdu... ?

Et par ailleurs ces articles finissent par évoquer qu'il tourne et a d'autres projets mais bon.. c'est une mauvaise passe et une mauvaise année... Il faut vraiment être militant et être orienté.

Alors qu'au contraire c'est une belle année... Il sort vainqueur d'un conflit sur une rupture de contrat abusive et illégale. Son film sort dans une cinquantaine de pays. Il réalise des performances d'un très bon niveau un peu partout. Et un des Allen les plus vus de ces 10 dernières années en France. Il est assuré de financer plusieurs films (à la fois par ses producteurs espagnols et par l'argent qui lui était du qu'il vient d'obtenir).

Mais c'est une mauvaise année, toujours voir le verre à moitié vide, c'est la règle quand on est pseudo féministe et militant.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3734
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Ouais_supère le 10 Nov 2019, 16:48

Ce qui me fait de la peine, c'est que Polanski, Allen, sont de vieux messieurs, et que bientôt ne subsistera même plus leur propre voix pour dire "vous mentez"...

Qu'adviendra-t-il alors, si cette époque folle n'a pas été frappée par la raison.
Ouais_supère
 
Messages: 22254
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 10 Nov 2019, 17:44

Bon apparemment de ce que j'entends (et c'était la chose auquel Allen tenait semble-t-il le plus, plus que l'argent qu'on lui devait - parce que bon un tournage ça coute - et celui qu'on lui avait promis en sus)...
Allen a obtenu vraisemblablement de récupérer les droits américains de son film A Rainy Day in New York (que une bonne partie du monde a déjà pu voir) ou en tout cas qu'Amazon accepte de le vendre à une autre société ...

Bref, une des premières choses auquel il tenait c'était que le film puisse être vu de ceux qui le désirent aux Etats-Unis et au Canada, et ça va sans doute être possible dans les prochains mois.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3734
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 10 Nov 2019, 21:08

Vu de l'étranger

[...] In spite of the controversy that has surrounded Polanski for the past decades, he was able to get his new film, “An Officer and a Spy” (“J’accuse”), financed mainly out of France with a budget of $21 million, making it one of the country’s most ambitious films this year. But the new allegation by Monnier has cast cloud over the film’s imminent release in France on Wednesday on more than 500 screens. On Sunday, the movie’s leading actor, Oscar-winner Jean Dujardin, canceled an appearance on a primetime newscast to promote the film.

On the critical front, “An Officer and a Spy” has been applauded. It world premiered at the Venice Film Festival, where it won the Silver Lion Grand Jury Prize, and has just garnered four European Film Awards nominations. “An Officer and a Spy” has also been bought by distributors in several territories.


Quelques bien belles vérités dans ces quelques mots quand même... - y compris sur le fait que Miss Monnier a raconté n'importe quoi en racontant que le film avait été financé "par le Service Public" et en s'indignant. Non non il y a plein de monde qui a voulu co-financer le film.. une fois Alain Goldman a tout débloqué en rejoignant le projet, juste parce que le film était un formidable projet avec des formidables artisans et une formidable équipe d'acteurs.


Ah oui sinon j'ai oublié de partager ça plus tôt dans la journée (et ce que je viens de citer l'évoquait aussi dans les [...]):

https://www.lefigaro.fr/cinema/roman-polanski-accuse-de-viol-reflechit-a-une-riposte-judiciaire-20191110

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3734
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Marlaga le 11 Nov 2019, 13:42

Ouais_supère a écrit:Ce qui me fait de la peine, c'est que Polanski, Allen, sont de vieux messieurs, et que bientôt ne subsistera même plus leur propre voix pour dire "vous mentez"...

Qu'adviendra-t-il alors, si cette époque folle n'a pas été frappée par la raison.


Il subsistera la vérité sans dénégations honteuses et pitoyables.
#JeSuisZemmour
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 21220
Inscription: 12 Mar 2007, 08:45

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede sheon le 11 Nov 2019, 18:28

Oui, c'est ça : la VÉRITÉ ! La seule et unique vérité, puisqu'une seule des deux parties pourra défendre sa version des faits.
Et sinon, tu la connais, toi, la vérité ? Tu m'as l'air bien informé.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 20679
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 12 Nov 2019, 01:12

Par hasard, je découvre le journalisme de Catherine Balle, le voilà :
Image


Et ils pensent faire un objet implacable pour défendre leur travail, mais c'est en fait implacablement en faveur de Polanski, car implacable de médiocrité:

Ecoutez les 31 minutes et quelques...
http://www.leparisien.fr/podcasts/code- ... 190936.php

Jusqu'au bout vous allez vous dire, bon ça va il reste 15 minutes... 10 minutes, ils ont le temps, ils vont le dire quand même... bon deux minutes ils ont le temps... elle a cherché des faits à décharge .... n'est-ce pas ?
Bah non ...

Elle a vérifié les liens entre les personnes qui témoignent... Bah non...

Qui retrouve les témoins la journaliste ou Miss Valentine...?
Miss Valentine, qui chaque fois fait l'enquête, et sert sur un plateau le témoin en mettant en contact la personne qu'elle a déjà contacté, et la journaliste .. Etrange non? Non.

Quant au "producteur" John Bentley, il n'existe pas, ou en tout cas il n'a jamais été producteur de quoi que ce soit. Le seul John Bentley né avant 1957 qui ait jamais été crédité (dans la moindre métier, la moindre tâche) est l'acteur John Bentley décédé en 2009. Il aurait 103 ans. Pourquoi ces gens mentent sur leur histoire ?


La vérité commune, et la justice c'est le contradictoire... Ici il n'y en a pas. Il n'y a pas de vérité. Il y a des allégations.


Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3734
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 12 Nov 2019, 02:05

Et puisque visiblement il y aurait une vérité sur Woody Allen...

J'aimerais bien savoir laquelle.

Entre des frères qui contredisent l'accusation, racontent l'impossibilité technique (le grenier ne permet pas ce qui a été raconté, ni la présence d'un adulte, ni la présence d'un train électrique) et chronologique de l'évènement, se rappellent le coaching de la maman. Quand l'un d'entre eux dénonce auprès des services sociaux des sévices à son encontre depuis 1992 c'est à dire avant même les premiers jours de cette affaire, tout comme la soeur Soon Yi le fait quelques mois plus tard, toujorus en 1992... (pourquoi croire les uns et pas les autres, il me semble que #metoo c'était "Believe all victims")
Un des frères qui se suicide à proximité de la maison des Farrow (non non pas l'appartement de New York de Allen hein).
Une soeur qui meurt dans la pauvreté de problèmes de santé curables non soignés, sans oser réclamer quelque argent à sa famille.
Entre deux enquêtes de deux Etats qui arrivent à un non-lieu.
Entre une Dylan Farrow qui selon les années change de témoignage. Quelle Dylan Farrow croire, la première version de maman, la deuxième, la troisième, la quatrième ? Qui ne parle plus d'ailleurs que d'une main entre les jambes (mais avec plein de sanglots ouin ouin... le seul traumatisme qu'a cette jeune femme, c'est d'avoir été instrumentalisée par sa mère adoptive contre son père adoptif...)
Qui ne porte pas plainte au civil (par chance, pour Allen, et malchance pour le clan Farrow, la prescription a été rallongée, révélant qu'il ne s'agit pas de trouver une vérité via la justice mais de rester éternellement dans ce status d'accusatrice ) où elle pourrait faire reconnaître qu'il est coupable et qu'elle est victime. Et inverser l'ignoble non lieu qu'elle critique...
Quelqu'un (qui estime que le dossier penche pour Allen) propose pourtant même de verser l'argent nécessaires aux avocats de Dylan Farrow, si c'est cela qui bloque, il a créé un trust à cette destination.
Les experts choisi par Mia Farrow qui innocentent en 1993 Woody Allen.
Les experts choisi par le procureur de l'un des deux Etats qui innocentent en 1993 Woody Allen.
Les deux groupes estimant qu'il est visible que l'enfant récite un récit qu'on lui a inculqué. D'autant que l'enfant semble faire sien les affaires de sa mère en répètant des considérations dignes d'une femme en cours de séparation ...

Et puis il y a toujorus pleins de détails croustillants et cocasses (VERIFIABLES), Mia Farrow qui croit tellement à son histoire de pédophilie, qu'elle supplie Allen de la faire tourner encore dans Husbands and Wives et fait la publicité du film après son accusation.
Ou encore Mia Farrow qui continue à laisser les enfants visiter Allen chez Allen pendant plusieurs mois, malgré l'accusation...
Ou mieux encore à propos des enfants et des visites chez Allen, Mia Farrow qui garde à son service et fait confiance à la nounou qui aurait perdu de vue Allen et l'enfant (alors qu'elle était supposée surveiller Allen selon le témoignage de Mia Farrow), pour emmener les enfants chez Allen. Jusqu'à plus tard en faire sa femme de confiance.


Il faut vraiment être très orienté pour se dire qu'il y a une "vérité" sur Woody Allen.



A part si on a un quelconque agenda de mauvaise foi, comme tirer des conclusions sans preuve par principe, parce que ça soutient sa théorie "tout accusé est un coupable et un salaud" et "je m'oppose systématiquement à toute chose défendue par le double négatif que je me suis décrété dans mon imagination"...

Quelle autre vérité sur Allen ?


Ah mais peut-être a-t-il fait éliminer la petite fille de Café Society, parce qu'elle en savait trop. Et on nous fait passer ça pour une crise d'asthme.

https://people.bfmtv.com/actualite-people/mort-de-la-jeune-actrice-de-broadway-et-du-snl-laurel-griggs-1803856.html


Ca ajouté au fait qu'il est ce pédophile avec une jeune femme beaucoup trop jeune de ... oh wait 49 ans...
Oh mais c'est vrai quel pédophile !

Non je prie de m'excuser j'avais pas vu il y a bien une vérité sur Woody Allen... C'est implacable !

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3734
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Rainier le 12 Nov 2019, 12:38

Hugues a écrit:Par hasard, je découvre le journalisme de Catherine Balle, le voilà :


C'est qui Catherine Balle ?
A part son article sur L. Millot, quel est son lien avec Haenel, Polanski ou Allen ?
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 15245
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 12 Nov 2019, 17:43

Catherine Balle - enquêtrice à charge du Parisien :

Image

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3734
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Marlaga le 12 Nov 2019, 17:59

sheon a écrit:Oui, c'est ça : la VÉRITÉ ! La seule et unique vérité, puisqu'une seule des deux parties pourra défendre sa version des faits.
Et sinon, tu la connais, toi, la vérité ? Tu m'as l'air bien informé.


J'ai les mêmes éléments que vous, à savoir que Polanski est un violeur condamné pour abus sexuel sur mineur qui fuit la justice depuis des décennies. C'est la vérité judiciaire si indéniable que Hugues chérit tant. A côté, on a une victime qui donne un témoignage détaillé, avec 2 témoins qui confirment sa version des faits et qui n'a aucun intérêt dans l'affaire puisque c'est prescrit et que ça ne donnera lieu à aucune suite.
J'ai plus tendance à croire que Polanski est un récidiviste, plutôt qu'elle serait une affabulatrice en mal de notoriété.

En tous cas, les gesticulations de Hugues et OS pour plaindre le pauvre innocent Polanski sont évidemment à l'encontre de la vérité judiciaire. Et encore une fois la décence de Polanski est la même que celle de Bertrand Cantat : absolument inexistante.

Si tu veux te joindre au bal des défenseurs des enfoirés, vas y mais tu ne vas pas te grandir dans ce merdier.
#JeSuisZemmour
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 21220
Inscription: 12 Mar 2007, 08:45

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 12 Nov 2019, 18:33

Allons, prends donc la vérité judiciaire entièrement...

Pourquoi faire du cherrypicking...


La vérité judiciaire c'est de prendre l'ensemble des jugements. Pas juste celui qui te plait...

Trois cours supérieures, équivalente au niveau de la Cours de Cassation, que sont les trois cours d'extradition, considèrent que la procédure postérieure à la sortie de prison de Polanski est illégale. (Car oui, faut-il te faire découvrir, je te l'ai pourtant déjà dit à ta grande surprise, qu'une cour d'extradition est de la même nature qu'une cour supérieure puisqu'elle juge la procédure - la différence c'est qu'elle juge seulement la légalité d'une procédure dans un pays étranger, n'obligeant pas le pays étranger à en tenir compte)

Qu'il a été jugé, qu'il a fait sa peine et ne peut plus être poursuivi.
Pas une, pas deux, trois fois. Trois fois. Ca ne vaut rien ces jugements? Pourquoi ne donner crédit qu'à un procureur qui relance un cold case, et pas à l'ensemble de ce que dit la justice.

Quand la cour de Cassation en France déclare illégale une procédure, tu en tiens compte ou non, tu préfères juste te souvenir du jugement qui t'a plu aussi entâché soit-il ?



Donc oui c'est ça la vérité judiciaire. Il est coupable et a payé sa peine, il n'a jamais nié sa culpabilité.


Peu importe si bêtement le procureur américain de Los Angeles lui refuse le droit de faire examiner exactement la même chose aux Etats-Unis, c'est à dire la légalité de la procédure, tant qu'il n'est pas revenu à Los Angeles (qui serait assez bête pour le faire... pas moi en tout cas).

Ne t'en déplaise.


Et il est coupable selon la vérité judiciaire, la seule qui existe, d'une atteinte sexuelle sur mineure (c'est à dire une relation sans contrainte avec une mineure en dessous de l'âge de son consentement). L'expression que tu utilises "violeur condamné pour abus sexuel sur mineure" est très jolie mais ne veut rien dire judiciairement, elle n'a donc aucune vérité.
Tu peux dire violeur si ça te chante, ça n'est pas la vérité judiciaire.

Et la procédure actuelle qui fait qu'il est considéré comme un fugitif par le pays en question est selon les trois pays qui ont jugé la légalité de la procédure illégale. Aucune n'a jamais jugé la procédure légale à ce jour, pas même la Californie.

Ce qui a fait il l'a payé, et l'a même payé beaucoup plus que tout autre justiciable puisqu'il a fait plus de détention que tout autre justiciable pour la même inculpation, puisque l'affaire l'a poursuivi en Suisse, puis en Pologne.
Ca ne vaut donc rien pour vous les hystériques de l'allégations ces mois en Suisse en prison, ou en liberté surveillée? Ca ne vaut rien cette liberté qu'il a volontaire limitée pour se mettre en disponibilité des tribunaux polonais alors que rien ne l'y obligeait (Schengen, tout ça ..)?
Ca ne vaut rien l'appel du ministre de la justice contre le premier jugement polonais, parce que ce ministre ne défend pas l'indépendance de la justice mais au contraire a fait campagne électorale contre lui. Ca ne vaut donc rien le jugement d'une justice qui a tout intérêt à se mettre aux ordres et qui pourtant l'innocente parce qu'elle ne peut faire autrement sur le dossier même ? La théorie absurde que tu défends de l'homme puissant qui tort le bras de la justice est complètement fausse ici. Il n' a pas été mieux traité parce qu'il était Polanski, il a été moins bien traité. Personne n'oublie l'affaire parce qu'il a son nom. Presque 45 ans après ça le poursuit. Ca lui vaut des procédures en extradition qu'il gagne à chaque fois. Est-ce ça la justice d'être un condamné à vie ? Le quidam qui a fait les même actes et a été inculpé des mêmes faits en 1977 en Californie, comment vit-il aujourd'hui, on lui rappelle toujours ses fautes, 45 ans après. Bien sûr que non. Pourquoi ce double standard.
Sinon parce qu'il est Polanski.
Ca vous démange tant d'être humains* ?

Bref, ça serait intéressant qu'enfin tu évoques des vérités, les seules jugées. Plutôt que ce qui te chante de dire sur tel ou tel.
Car si il faut se contenter de dire ce qui nous chante, eh bien je veux bien commencer, mais il ne sert plus rien de discuter, il n'y a plus de vérité commune.

Hugues

*: Traiter les gens comme on voudrait être traité. Voudrait-on, innocent ou coupable, être condamné par avance à n'importe quelle allégation, qu'un geste fait ou non 45 ans auparavant soit encore une prison 45 ans après. Etre défini toute sa vie par un acte, une erreur.
Voudrait-on qu'on te définisse définitivement, Marlaga par un de tes dérapages.. Remarque peut-être ... Tu es tellement ailleurs maintenant....
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3734
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 12 Nov 2019, 19:06

Marlaga a écrit:tu ne vas pas te grandir dans ce merdier.


Tu en es encore là, à ces considérations infantiles.

Au moralisme bien relatif de la réputation du bien et du mal.
Chacun ses étalons. Moi je juge que les plus grands bien c'est d'être fidèles aux principes qui permettent la démocratie: ceux qui permettent des vérités communes, et ceux qui permettent de n'être condamné que si l'on a pu se défendre et être jugé

Toi c'est la boussole du bien "oh mais qu'est-ce qu'on va penser de moi"... La dictature du moralisme. Du gentil et méchant. Du monstre et de la sainte.


Comme si à l'heure de défendre les principes, ça avait la moindre importance si c'était populaire, si ça valait les crachats ou non..

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3734
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 12 Nov 2019, 19:44

Ouais_supère a écrit:Ce qui me fait de la peine, c'est que Polanski, Allen, sont de vieux messieurs, et que bientôt ne subsistera même plus leur propre voix pour dire "vous mentez"...

Qu'adviendra-t-il alors, si cette époque folle n'a pas été frappée par la raison.


Il restera que les films existent. Polanski et son sort finalement n'ont pas beaucoup d'importance, même si il ne faisait plus jamais aucun film et continuait à vivre longtemps ou même si il moruait demain, il reste ce qui existe.

Il restera la tragédie qui court toute son oeuvre (ce ne sont pas mes mots, je les vole) et qu'il succombe au final à cette tragédie qu'il percevait dès le début dans l'existence, peu importe après tout, c'est même presque heureux quand l'art rejoint la vie...

Tess est un personnage remarquable, qu'on aime à suivre jusqu'au bout, et pourtant c'est un personnage qui tue et qui va payer sa faute.

Tout est dit de l'humanité, il n'y a rien de simple.
Il n'y a rien d'immaculé.

Pas plus Polanski que ses contempteurs.
La différence c'est que ses contempteurs lavant plus blanc que blanc l'ignorent, et Polanski le sait. Et nous le dit depuis le début.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3734
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 12 Nov 2019, 21:42

tu ne vas pas te grandir dans ce merdier


Il va falloir bruler tous les films de Pierre Richard, et ne plus jamais sourire devant ses films: il est venu exprès à l'avant première de ce soir où est présent le cinéaste.

Quel gros dégueulasse ce Pierre Richard.

Hugues :D
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3734
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 12 Nov 2019, 22:43

Le vrai visage du néoféminisme: le totalitarisme:



(Et non pour cette fois je ne m'embête pas à aider à la lecture..)

Hugues

PS: Et ce n'était pas l'avant première en présence de Polanski mais une autre.. donc ce sont des quidam comme vous et moi qui sont interdits de voir une oeuvre. Bientôt ils vont brûler des livres, comme on brulait L'Aurore ?
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3734
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 12 Nov 2019, 22:52

A mettre dans le classement des "dégueulasses"... Michael Youn. Qui accepte même de répondre à des questions sur sa présence.
Il y en a qui sont courageux. :good

Courageux aussi bien qu'il soit le cul entre deux chaises, Christophe Carrière qui avait l'air très #metoo ces dernières semaines et mois (et même au début de son intervention de ce soir) mais qui stupéfait tout le monde sur le plateau ce soir (sortant du script établi sans doute) affirme que la justice se fait via les institutions et non dans des mises en accusations publiques.
Et qui dit que on ne doit pas s'empêcher de voir une oeuvre, qui est tout à fait extrinsèque à la moralité de la vie de l'artiste.


Savent-ils les totalitaires si ils étaient saints, Newton, Volta, Platon, Parménide, Pythagore* et les autres ?
Refuse-t-ils d'entendre leurs enseignements juste parce qu'elle ne sait pas si ils étaient vraiment saints.

Si oui, à l'heure même où c'est décidé, c'est l'effondrement de l'humanité..

Hugues

*: Par exemple, Pythagore était à la tête d'un mouvement sectaire dont on ne sait précisément les dérives... c'est peut être un saint, peut-être non... mais après tout quelle importance ?
Sauf pour le adeptes de la moraline.
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3734
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Ouais_supère le 12 Nov 2019, 23:26

Dujardin est médiatiquement en soins intensifs, Michael Youn est en état de mort imminente.
Ouais_supère
 
Messages: 22254
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Toma le 13 Nov 2019, 09:43

Ouais_supère a écrit:Dujardin est médiatiquement en soins intensifs, Michael Youn est en état de mort imminente.


Mickaël Youn, 12/11/2019, RIP
"Polanski fait des meilleurs films que Guy Georges"
"The thing about quotes on the internet is that you cannot confirm their validity."

Abraham Lincoln
Avatar de l'utilisateur
Toma
is so
 
Messages: 16421
Inscription: 22 Fév 2003, 18:54
Localisation: Aix en Provence

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede B.Verkiler le 13 Nov 2019, 11:00

Hugues a écrit:
Savent-ils les totalitaires si ils étaient saints, Newton, Volta, Platon, Parménide, Pythagore* et les autres ?
Refuse-t-ils d'entendre leurs enseignements juste parce qu'elle ne sait pas si ils étaient vraiment saints.

Si oui, à l'heure même où c'est décidé, c'est l'effondrement de l'humanité..


Image
B.Verkiler
 
Messages: 32203
Inscription: 26 Fév 2003, 13:19

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Ouais_supère le 13 Nov 2019, 12:35

J'en peux plus du parallèle entre le vrai "J'accuse" et les dénonciations #metoo...

On compare une accusation documentée, appuyée, aux implications politiques de Zola à des affaires de mœurs fondées sur de simples témoignages...
Ouais_supère
 
Messages: 22254
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Marlaga le 13 Nov 2019, 12:43

Hugues a écrit:Allons, prends donc la vérité judiciaire entièrement...


Tu veux vraiment aller sur ce terrain ?

Il a été accusé d'abus sexuel sur une mineure de 13 ans, qu'il a drogué, violé et sodomisé. Ces faits là ne sont pas niés. Il a été condamné pour atteinte sexuelle sur mineure car les autres charges ont été abandonnés suite à une négociation avec la famille de la victime, autrement dit, il a payé pour qu'on abandonne le maximum de poursuite. Condamné à 90 jours de prison (sic), il n'en fait que 42 pour bonne conduite (re-sic).

Si la requête actuelle de le rejuger est discutable, il est considéré comme un fugitif par Interpol.

Est-ce qu'il faut le résumer à ça ? Et bien, quelqu'un qui a été capable de faire ça, oui, je ne lui confierais pas ma fille pour un week-end.
#JeSuisZemmour
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 21220
Inscription: 12 Mar 2007, 08:45

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 13 Nov 2019, 19:44

Tu veux vraiment aller sur ce terrain ?


Avec plaisir au contraire.

Il a été accusé d'abus sexuel sur unemineure de 13 ans, qu'il a drogué, violé et sodomisé. Ces faits là ne sont pas niés.


C'est catastrophique ta connaissance de l'affaire.

Vérité judiciaire:
Il a été condamné pour atteinte sexuelle, c'est à dire une relation sexuelle sans contrainte avec une mineure sous l'âge de consentement.

Il ne l'a pas drogué, ils ont partagé le même sédatif, comme c'était l'habitude à l'époque avant une relation sexuelle. Elle l'a pris volontairement.

Il a été condamné pour atteinte sexuelle sur mineure car les autres charges ont été abandonnés suite à une négociation avec la famille de la victime


Eh bien non. Là tu tombes à pied joint.

C'est une affaire pénale. Ce n'est pas une affaire civile.


Autrement dit, c'est la société qui fait l'accusation et non la plaignante.

C'est donc le procureur qui propose au juge d'aller devant un tribunal ou n'ayant pas un dossier solide, trouve un accord avec l'accusé pour que la société y gagne (l'accusé reconnait qu'il a fait une faute, mais évidemment ne va reconnaître que ce qui est prouvé, ou si il se sait innocent ce qui ne le déshonore pas trop et il va être condamné à une peine, la société y gagne) et l'accusé y gagne (jugé plus vite par exemple, sans des années de procès et sans l'incertitude de la grandeur de sa peine)

Ca s'appelle un plea bargain. La victime n'a rien à faire dans cette négociation, ni sa famille. Elle est mise au courant et peut toujours dire informellement au procureur qu'il faut faire monter les enchères ou non (c'est à dire la durée de la peine). Mais il n'y a aucun droit de la victime en la matière, le seul décisionnaire est le procureur qui fait valider ensuite sa décision au juge. Sauf dans l'Etat de New York où la victime a certains droits.

Donc, en gros, tu peux bien dire "oui mais il y avait d'autres charges". D'autres charges qui étaient tellement solide que le procureur a préféré demander au juge un plea bargain.
Tu sais un peu quand Patrrrrriiiicck (Balkany) est accusé de corruption et puis en fait que le jugement le blanchit. Les charges (= soupçons) on s'en fout.


Tu confonds en fait avec une affaire civile. Dans une affaire civile, la société ne se préoccupe plus de l'affaire, c'est entre le plaignant et un accusé pour des afffaires d'argent.

Le plaignant peut par exemple avoir eu un contrat non respecté, exemple Woody Allen avec Amazon.
Ou le plaignant peut par exemple avoir eu une affaire pénale ou correctionnelle avec une personne (et demander réparation civile, c'est à dire de l'argent). Même si quelqu'un a été innoncenté au pénal, il peut être condamné au civil (le niveau de doute sous lequel il faut descendre [ou de certitude sur la culpabilité au dessus duquel il faut monter] est moins exigeant qu'au pénal, car là il n'y a pas la vie ou la liberté d'un homme en jeu mais juste de l'argent, c'est moins important).
Exemple, il y avait trop de doutes pour condamner O.J. Simpson au pénal. Mais suffisamment peu pour le condamner au civil.

Dans une affaire civile, comme l'initiative de la plainte vient du plaignant et que la société s'en fout (c'est une affaire privée), on peut évidemment payer la victime (comme Amazon l'a fait en payant Woody Allen et Gravier Productions) et ne pas aller au bout du procès.
Ca s'appelle un settlement (même si le settlement n'est pas défini dans la loi au contraire du plea bargain, le mot est employé par les juges.. La juge Denise Cote - celle de l'affaire Allen Amazon - incite souvent à trouver un règlement amiable. Je le dis car ce n'est pas le premier procès civil où j'ai des informations internes sur le procès et où elle est juge.


Bref tu confonds les deux, un settlement dans une affaire civile c'est "n'embêtons plus les tribunaux avec notre affaire maintenant qu'on est d'accord sur la réparation".
Et un plea bargain dans une affaire pénale (ou correctionnelle) c'est une négociation du procureur incertain d'aller au bout des accusations et qui préfère prendre ce qu'il peut faire reconnaître que de jouer et de tout perdre. De l'autre côté l'accusé peut accepter de s'impliquer (= se déclarer coupable) dans une affaire où il sait qu'il n'est pas coupable mais mettre tout ça derrière lui pour éviter à la fois l'incertitude lui aussi de ce qui va advenir mais aussi d'être dans la presse pendant des mois...
Mais peu importe qu'il le soit ou non coupable, moi je ne tiens compte que de la vérité judiciaire, il a plaidé coupable.

autrement dit, il a payé pour qu'on abandonne le maximum de poursuite.


Donc non. Pénal!

:D

Condamné à 90 jours de prison (sic), il n'en fait que 42 pour bonne conduite (re-sic).


Pose toi la question de la manière dont on condamnait ce genre d'affaire à LA à l'époque. Exactement comme ça. Avec presque tout le temps des plea bargain. (Et donc pas d'argent cher ami, ne t'en déplaise).
Je te rappelle que une atteinte sexuelle sur mineur c'est par exemple deux mineurs qui couchent ensemble, l'un un peu plus agé que l'autre - c'est et c'était répréhensible selon la loi californienne - , et que théoriquement il y en a des millions par an en Californie des atteintes sexuelles sur mineur. Je te rappelle aussi que c'était la libératoin sexuelle des années 70, et en plus à LA. Donc entre mineurs on évitait de les mettre en prison. Et entre majeurs et mineurs sous l'age de consentement, on les condamnait mais pas trop il y en aurait eu des dizaines de milliers par an.

Et faut-il te dire aussi, puisqu'elle le revendique elle-même c'était loin d'être le premier homme de Samantha Galey (son nom d'alors), ni même son premier homme de plus de 40 ans. Elle même dit qu'elle n'était pas partante, mais qu'il a été très prévenant et ça n'a pas été un mauvais moment. C'est pour ça que c'était difficile à démontrer le viol. Puisque ses parents étaient plus choqués qu'elle même. D
Donc tu peux dire "oh mais elle avait 13 ans". D'abord c'était presque 14 ans. Ensuite elle n'était clairement pas la petite innocente que tu voudrais.
Les hommes de plus 40 ans d'ailleurs que j'évoque, d'ailleurs, eux même étaient passibles de l'atteinte sexuelle. Mais la différence c'est que étant beaucoup plus partante qu'avec Polanski, elle n'en a pas parlé à ses parents de ces hommes là, donc ses parents n'ont jamais été voir les autorités.


Quant à la dernière phrase, fais ce que tu veux de ta fille réelle ou imaginaire.. C'est ta morale. Point. Et tu sais ce qu'on pense des jugements moraux.

Une spectatrice à 13h30 ce jour au guichetier : "Une place pour J'accuse. C'est peut-être pas politiquement correct, mais j'en ai rien à faire."

Hugues (La dictature du moralisme, dont nous avons un gardien ici, c'est bien qu'il y ait tant de gens qui n'y cèdent pas.)
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3734
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 13 Nov 2019, 19:53





Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3734
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Marlaga le 14 Nov 2019, 09:31

Il y a déjà eu un sujet sur Polanski. Tu iras dire à wikipedia qu'ils confondent puisque c'est écrit là-bas que les autres poursuites ont été abandonnées suite à un accord avec la famille de la victime pour éviter un procès public.
Pour le reste, les faits ne sont pas niés : rapport sexuel (non-consenti d'après la victime) sur une jeune fille de 13 ans, avec sodomie et en la droguant.

Depuis 2010, 4 autres femmes ont accusé Polanski de les avoir violées quand elles avaient entre 16 et 18 ans. Aucune poursuite puisque tous les faits sont prescrits mais ça ne fait pas disparaître ces accusations.

La moindre des choses de ta part serait d'admettre que Polanski est un gros porc et que tu l'aimes parce qu'il fait des films que tu aimes. C'est tout.
#JeSuisZemmour
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 21220
Inscription: 12 Mar 2007, 08:45

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 14 Nov 2019, 21:20

Je n'en ai rien à faire que Wikipedia écrive ceci ou cela, à partir de je ne sais quel article de journal erroné ou oui dire.
Ou inversement (par exemple Le Monde qui ressort cette affirmation aujourd'hui, sans doute se basant sur... Wikipedia.. qui lui même s'était basé sur du n'importe quoi.. )


Je sais juste quelque chose d'élémentaire: une affaire pénale ou correctionnelle est à l'initiative de celui qui agit au nom société donc du procureur. Et donc seul lui peut l'arrêter.

C'est quelque chose d'élémentaire.
N'importe qui le sait. C'est partout pareil. Même en France.

Du coup j'ai deviné depuis longtemps que le plea bargain est à l'initiative du procureur. Et que la victime n'y a aucun rôle. Ce que une simple consultation de la loi californienne confirme pour quasiment la totalité des USA et pour le le cas particulier californien.



C'est bien le problème que les accusations soient faites et qu'elles restent. Une accusation n'est pas faite pour être non jugée à vie.
Ces personnes n'ont pas usé de leur plainte quand c'était possible, elle n'ont pas à s'en plaindre après.

Par ailleurs, bien sûr qu'une personne qui a eu des allégations contre lui est une proie plus facile pour des menteurs.
Cf l'affaire Weinstein dont je renouvelle le fait qu'il y a à ma connaissance factuellement 4 menteuses (sans doute bien d'autres, mais je sais factuellement pour ces 4 ).. Pourquoi se mettent-elles sur les rang, parce que d'autres ont fait des allégations, et qu'elles voient qu'on peut les faire sans version contradictoire, et sans qu'on les accuse de diffamation: ça coute rien de se mettre sur les rangs, ça fait de la bonne presse.
Cf le pauvre Allen qui parce qu'il a été accusé une fois à tort est traité de pédophile à vie, voit sa relation avec sa femme de 49 ans salie sans cesse (comme si elle était une victime de quoi que ce soit, elle PhD d'une grande université), des articles à charge croyant lire dans ses films et scénarios ceci cela ... oubliant non seulement que.. ce sont des scénarios etc... mais surtout qu'à part chez les puritains, il n'y a rien de répréhensible ni même douteux en réalité dans les films ou les scénarios évoqués (ces accusateurs publics nous font presque croire qu'on lit le Lolita de Nabokov ... alors que on y lit en réalité plutôt du Feydaux ou du Guitry serait - en matière de morale, pas de style ou de talent [triste une société où Feydaux et Guitry seraient immoraux] - et même le Lolita de Nabokov.. n'a jamais signifié que Nabokov était un pédophile.)

Donc. Oui les accusés médiatiques ont plus de chance d'être accusés.

Pour Polanski c'est exactement pareil, c'est bien plus facile d'essayer d'obtenir de l'argent sur quelqu'un qui a déjà avoué une faute.
Factuellement, Marianne B. par exemple est une menteuse (elle ment en permanence,et ça se voit parfois très facilemetn tant ses mensonges sont gros.. quand par exemple elle écrit encore dernièrement qu'elle a une liste de "victimes" que le LAPD lui a confié [qui peut le croire] .. elle ment tout le temps pathologiquement.. la première qui l'a remarqué c'est Sam Geimer. Elle l'a cru sincèrement quand elle avait fait ses révélations, s'est mise en contact avec elle pendant plusieurs semaines, a essayé de la soutenir, et puis elle a bien vu, d'après des détails physiques qu'elle connaît de Polanski que Marianne B. mentait et n'a jamais croisé Polanski. Quand elle l'a affirmé, Marianne B s'est vengée en la "swatant"... )
Autre exemple: Charlotte Lewis... Qui nous fait un joli récit quand ça devient à la mode d'avoir été violée. Mais qui a raconté dans la presse en 1999 les mêmes nuits... Ou elle disait que elle désirait Polanski et que Polanski ne voulait pas d'elle et qu'elle avait insisté jusqu'à l'avoir. Ancienne version de Charlotte Lewis qu'on a tendance à croire étant donné qu'elle a continué à fréquenter le réalisateur 3 ans après ces supposées nuits (devenant même pendant 6 mois sa compagne): de 1984 à 1987... d'abord pour le tournage, ensuite pour Cannes et la sortie du film en 1986 et ensuite pendant un an où elle le collait sans grande raison qui correspondrait à la théorie dominato-patriarcale...
Sans même évoquer, par grandeur d'âme, ce qu'elle raconte dans cette entrevue de 1999 de son adolescence...
Quelle Charlotte Lewis faut-il croire ? Celle qui se vante d'avoir été la maîtresse de Polanski, d'avoir tout fait pour l'avoir, ou celle qui se vante d'un viol?



L'entrevue complète:
Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Je pourrais dire à peu près la même chose pour au moins un des noms publics qui restent .. La flemme..

Bref, non seulement ces gens pouvaient porter plainte devant les autorités si ça leur chantait et si c'est trop tard, ce n'est pas à Polanski de subir leur erreur à vie... (la subir puisque on le prive de toute possibilité de se défendre et d'avoir un jugement ).
Mais en plus au moins trois de ces personnes sont des menteuses ou quasiment surement des menteuses.

Quant à ta dernière phrase, non, non et non ... J'ai en aversion Kevin Spacey , et pourtant je défends son droit à être jugé par la justice et non par le tribunal public, le tribunal Twitter ou les studios.
Tout comme je défends l'idée qu'on ne définit pas un homme sur un acte d'il y a plus de 40 ans (et tu sais bien que je défendans ça dès les premières heures de ce forum, sans aucun rapport avec Polanski ou je ne sais quelle personne que "j'aimerais")
Pourquoi punir quelqu'un - en acceptant automatiquement comme vraie n'importe quelle allégation préhistorique qui surgit - qui peut-être s'est racheté depuis?

Sans même questionner la crédibilité des allégatrices....
Supposons qu'il l'ait fait, ( c'est-à-dire qu'il se soit racheté, après tout n'a-t-il pas une vie rangée désormais, 30 ans avec la même épouse maintenant, des enfants etc... donc supposons-le juste pour le raisonnement), est-ce que ça le récompense de ses efforts, ce genre de traitement disproportionné?
La société ne souhaite pas punir les délinquants juste pour les punir, ça serait idiot, mais pour qu'ils changent. Ce genre de traitement sans fin, broie ceux qui ont pu le faire, ça nie tout effort qu'ils aient pu faire pour se conformer aux règles et aux désirs de la société. (ce paragraphe s'inspire de mots d'une tribune je crois, que Geimer avait publié il y a quelques mois, tribune ou phrases que j'avais partagé ici, mais que je ne retrouve plus).

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 3734
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Marlaga le 15 Nov 2019, 11:02

Hugues a écrit:Bref, non seulement ces gens pouvaient porter plainte devant les autorités si ça leur chantait et si c'est trop tard, ce n'est pas à Polanski de subir leur erreur à vie... (la subir puisque on le prive de toute possibilité de se défendre et d'avoir un jugement ).
Mais en plus au moins trois de ces personnes sont des menteuses ou quasiment surement des menteuses.


On franchit un cap là. "Ce n'est pas au violeur de subir à vie l'erreur de la victime de ne pas porter plainte."
Vaut mieux pas te répondre en fait.
#JeSuisZemmour
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 21220
Inscription: 12 Mar 2007, 08:45

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Shoemaker le 15 Nov 2019, 15:27

Qui sait, peut-être la sinistre harpie Caroline de Haas arrivera à nous débarrasser du terrifiant et psycho Fincky ! Elle aura alors au moins servi à ça, elle et sa croisade sociétale.
Rêvons... mais pas trop non plus... :D
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 20046
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Marlaga le 15 Nov 2019, 16:50

Shoemaker a écrit:Qui sait, peut-être la sinistre harpie Caroline de Haas arrivera à nous débarrasser du terrifiant et psycho Fincky ! Elle aura alors au moins servi à ça, elle et sa croisade sociétale.
Rêvons... mais pas trop non plus... :D


J'espère pas. Autant je suis pour une condamnation ferme et sévère des agresseurs sexuels, autant un mot d'esprit même mauvais, ou un propos maladroit même déplacé ne doit pas provoquer un torrent de haine comme s'il était lui-même un violeur. Jean-Marie Bigard comme Finkelkraut ne méritent pas ça.
#JeSuisZemmour
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 21220
Inscription: 12 Mar 2007, 08:45

PrécédenteSuivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot], madaxhe et 1 invité