Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Maverick le 26 Nov 2017, 19:31

Hugues a écrit:Pfioiu t'es sûr que tu veux la liste ?

:D

Hugues
Ouai 8-)
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 36692
Inscription: 22 Fév 2003, 00:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Waddle le 28 Nov 2017, 15:51

La France a échoué à faire interdire le glyphosate. Hulot se dit "triste".
Et Macron, qui sait très bien que c'est impossible, demande au gouvernement de trouver des alternatives pour pouvoir interdire l'herbicide d'ici 3 ans.

Vraiment avec l'Union Européenne, on est plus forts ensemble :)

http://www.lejdd.fr/politique/glyphosate-emmanuel-macron-veut-interdire-lherbicide-dici-a-trois-ans-malgre-la-decision-europeenne-3504830
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 21970
Inscription: 10 Mai 2003, 18:05

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede sheon le 28 Nov 2017, 16:00

Mais non, mais non, l'UE n'est pas dirigée par les lobbies :lol:
Donnez une Ferrari à Leclerc et on n'en parle plus.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 18320
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Hugues le 28 Nov 2017, 16:06

Waddle a écrit:La France a échoué à faire interdire le glyphosate. Hulot se dit "triste".
Et Macron, qui sait très bien que c'est impossible, demande au gouvernement de trouver des alternatives pour pouvoir interdire l'herbicide d'ici 3 ans.


C'est encore plus cynique que ça...

Le gouvernement français (n'insultons pas la France en l'associant à ça..) a voté pour un choix officiel (interdiction dans les 3 ans) dont il sait très bien qu'il allait être en minorité et jamais adopté.

Officiellement, il peut se donner le beau rôle.
Officieusement, ils espéraient bien que ce soit les 5 ans qui l'emportent.

Hugues
Hugues
 

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede DCP le 28 Nov 2017, 18:40

Il y a aussi du remous en Allemagne suite à ce vote, vu que le ministre a voté pour alors qu'il aurait été convenu au sein du gouvernement allemand qu'il s'abstienne.....
http://www.lefigaro.fr/international/2017/11/27/01003-20171127ARTFIG00297-le-glyphosate-seme-la-discorde-au-sein-du-gouvernement-allemand.php
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 23367
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Hugues le 28 Nov 2017, 19:17



Hugues
Hugues
 

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Feyd le 28 Nov 2017, 20:28

La baisse de la fécondité ne doit pas se limiter qu'à l'Afrique de toute façon.

Mais la limitation des naissances est un sujet extraordinairement tabou dans pratiquement tous les pays. Alors que c'est sans doute une condition fondamentale pour ne pas finir dans un monde analogue à celui de Mad Max.
Image
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 10819
Inscription: 01 Sep 2005, 18:35
Localisation: Giedi Prime

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Cortese le 28 Nov 2017, 20:47

Feyd a écrit:La baisse de la fécondité ne doit pas se limiter qu'à l'Afrique de toute façon.

Mais la limitation des naissances est un sujet extraordinairement tabou dans pratiquement tous les pays. Alors que c'est sans doute une condition fondamentale pour ne pas finir dans un monde analogue à celui de Mad Max.

C'est vrai, c'est bien étrange. Le Club de Rome avait pondu un rapport en ce sens en 1971 et depuis plus rien. Encore une fois les Chinois ont été les seuls a avoir une politique responsable.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30109
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Garion le 28 Nov 2017, 21:02

Le problème derrière, c'est que s'il n'y a pas plus d'un actif pour payer la pension d'un retraité, il va falloir travailler plus longtemps. C'est ça qui refroidit tout le monde. Pourtant, il faudra bien passer par là, ça ne pourra pas continuer éternellement.
Image
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 15423
Inscription: 19 Fév 2003, 10:15
Localisation: Le village

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Hugues le 28 Nov 2017, 21:13

Enfin, le sujet de départ est encore une fois est l'autocongratulation personnelle sur des principes qui n'existent en fait même pas.

Hugues
Hugues
 

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Shoemaker le 28 Nov 2017, 21:22

Vous cassez pas la tête, c'est foutu de toute façon. Y a pas de solution (à moins qu'une 3eme GM en soit une...)
Repentez-voouuuus.... Repenpentez-voouuus.......
Environnement : l'impossible équation décroissante
Publié le 19 novembre 2017 / 6 commentaires
Partager :


Alors que se termine la COP23, que plus de 15000 scientifiques ont lancé un cri d'alarme sur l'état de la planète, les appels à changer de mode de vie se multiplient. Réduire la consommation, limiter la population, réduction des émissions de carbone, sont discutées. La question de la décroissance se pose. Mais lorsqu'on regarde les chiffres de près, de tels scénarios ne semblent guère plausibles.

Décroissance et inégalités

Sur son blog, l'économiste Branko Milanovic essaie de chiffrer la décroissance. Supposons déjà que l'on bloque le PIB mondial au niveau actuel. Avec le niveau actuel d'inégalités mondiales cela signifierait condamner, à perpétuité, 15% de la population mondiale à vivre dans un état de pauvreté abjecte, à moins d'1.9 dollars par jour; et un quart de la population sous les 2.5 dollars par jour. Bloquer la pauvreté mondiale à un tel niveau serait inacceptable : il faudrait donc réduire le niveau de vie des habitants des pays riches pour compenser.

Milanovic envisage différents objectifs de réduction des inégalités. Premièrement, amener la population mondiale au niveau de vie médian des pays riches, environ 14600 dollars par an par personne. C'est insoutenable : le niveau de vie médian des pays riches vous place aux 91% mondiaux les plus riches. résultat, pour en arriver là, le PIB mondial serait multiplié par 2.7. Si l'on souhaite maintenir le PIB mondial constant et faire disparaître les inégalités, il faudrait viser le PIB mondial moyen, soit 5500 dollars par an par personne, qui vous place dans les 73% plus riches mondiaux. Cela correspond au niveau des 10% les plus pauvres des pays riches; pour rappel cela correspond à la moitié de l'actuel seuil de pauvreté français qui est d'environ 1000 euros par mois pour une personne seule.

Il ne s'agit donc pas de réduire les seuls revenus des "riches" mais d'un quart de la population mondiale, qui inclut 90% de la population des pays développés. En moyenne, le revenu des habitants des pays développés devrait diminuer des deux tiers. Les riches perdraient le plus; mais au niveau mondial, un habitant des pays développés se trouve rapidement très haut dans le classement. Vous pouvez aller voir ici ou vous vous situez dans l'échelle mondiale des revenus. Il y a de bonnes chances que vous vous retrouviez avec un revenu qui diminuerait de 80% ou plus.

Milanovic constate qu'une telle réduction des inégalités mondiale est inenvisageable. Les inégalités mondiales sont tout simplement trop élevées pour pouvoir être significativement réduites sans croissance économique. Et on ne sait pas comment faire : historiquement seules des catastrophes majeures ont permis de réduire significativement les inégalités. En Europe, seules les deux guerres mondiales et la peste noire ont réduit significativement les inégalités. Une politique dont le principe est de réduire des deux tiers le revenu de l'ensemble des habitants des pays riches est de la plus haute fantaisie. En guise de comparaison, depuis la crise le PIB grec a diminué d'un tiers environ; même le Venezuela qui s'effondre n'en est pas arrivé à ce point.

Emissions de carbone

Une autre manière de voir les choses est de se focaliser sur les émissions de gaz à effet de serre. En 2015, Chancel et Piketty se sont posé la question des inégalités d'émission de carbone. Leur point de départ est de se demander combien d'émissions de carbone supplémentaires nous pouvons nous permettre si nous voulons limiter à deux degrés la hausse des températures mondiales d'ici 2100.Sur la base de cette estimation, ils déduisent que chaque humain sur la planète peut émettre 1.3 tonnes d'équivalent CO2 par an d'ici 2100. C'est 6 fois moins que le niveau actuel moyen d'émissions par personne, qui se situe à 6 tonnes de CO2 par personne.

Bien sûr ce niveau d'émission actuel moyen est très inégalement réparti : ils montrent que les émissions actuelles sont d'environ 20t/hab par an en Amérique du Nord, 9t/hab en Europe, 8t/hab en Chine, 5.2 en Amérique du Sud, 2.4 en Asie du Sud et en Afrique. En d'autres termes, aucun continent n'est dans la limite et tous devraient réduire leurs émissions (en France on en est actuellement à 5t).

Pour se faire une idée de l'ampleur de l'effort que cela représente individuellement, on peut aller se référer à un calculateur d'empreinte environnementale. Si l'on considère simplement l'alimentation, une grande part de nos émissions provient de la consommation de viande, en particulier de viande bovine. Vous pouvez aller voir sur ce lien l'estimation des émissions de carbone correspondant à quelques types de régime alimentaire. Il en ressort qu'un régime vegan vous place à 1.5 tonnes de carbone par an; 1.7 pour un régime végétarien.

En d'autres termes: rien qu'avec une alimentation végane vous êtes déjà à la limite à ne pas dépasser. Vous devez donc pour tenir le quota renoncer définitivement à la viande, mais aussi cesser toute autre émission de gaz à effet de serre. Cela signifie, plus de trajet en voiture, plus de voyage en avion, plus de possibilité de chauffer votre maison au gaz ou au fioul. Et 100% de l'électricité que vous consommez devrait être non émettrice (donc solaire, vent, ou nucléaire).

Il est possible de vivre avec un tel niveau d'émissions : il suffit d'être plus pauvre que le Vietnam en 2009. Mais il suffit d'en décrire concrètement les implications pour voir l'irréalisme de cette proposition.

Croissance et progrès technique

Ces différentes estimations nous amènent au même point. Il n'y a pas de moyen crédible de réduire les inégalités mondiales significativement sans croissance économique (jointe à une meilleure distribution des revenus à l'intérieur des pays). Et il n'y a pas de moyen crédible de lutter contre le changement climatique sans envisager des changements technologiques majeurs qui toucheraient l'intégralité de notre consommation et de notre production. Il n'y a pas d'autre voie pour préserver l'environnement et réduire les inégalités mondiales qu'une combinaison de croissance économique, de redistribution, et de progrès technologiques majeurs. La seule décroissance qui marche, c'est une bonne guerre.
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18718
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Hugues le 28 Nov 2017, 21:29

Garion a écrit:Le problème derrière, c'est que s'il n'y a pas plus d'un actif pour payer la pension d'un retraité, il va falloir travailler plus longtemps. C'est ça qui refroidit tout le monde. Pourtant, il faudra bien passer par là, ça ne pourra pas continuer éternellement.


Pourquoi toujours le TINA?

Et imposer plus grandement le bénéfice des société bénéficiaire ça n'est pas possible.
(Ou à la rigueur rendre une plus grande part des salaires des actifs les plus riches ?)

Après tout, nous sommes dans un pays où les plus riches, et les sociétés les plus puissantes ont multiplié leur richesses par 12 en 20 ans, on ne peut pas dire qu'on vit en URSS (. La richesse elle existe, mais elle s'en va sur des comptes offshore.

En fait bien au contraire, on vit même dans l'entier symétrique de l'URSS: dans un autre totalitarisme, plus invisible parce que le mot n'est assumé dans la dénomination comme il l'était dans les républiques socialistes ou soviétiques, mais qui l'est tout autant: le libéralisme. L'UE serait plus honnête d'inscrire le mot libéral dans son appellation, qu'on sache au moins qu'aucune autre politique n'est possible, que toute autre politique ou fonctionnement de la société est interdite par décret.

Parce que la décision est hors de contrôle du citoyen, elle est à la Commission Européenne non élue, ou gelée dans les traités. La seule différence: on nous donne l'illusion du pluralisme en nous offrant la libre expression. Mais tout cela est fantoche.

Hugues

PS:
En aparté, même si le glyphosate est interdit, sachez que comme nous somme en marché libre avec le Canada [et d'une certaine manière avec le monde entier, puisque les droits de douane depuis le reste du monde sont ridiculement bas], les agriculteurs français seront en concurrence avec des agriculteurs nord américains qui en utilisent... donc on les envoie au casse-pipe, puisque le principal problème, avant même le glyphosate, le libre marché, n'est pas remis en cause...

(J'écris bien mal ce soir, j'espère que ça reste intelligible)
Hugues
 

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Hugues le 28 Nov 2017, 21:36

Je publie le noms des 483 personnes (j'ai failli écrire collabos ou salopards mais gardons raison, on se contentera de penser que ce sont des naïfs qui manquent encore de lucidité politique ou des cyniques intéressés) à qui vous aurez droit de demander des comptes si l'un de vous ou de vos proches perd son emploi, licencié de façon abusive.

Ce sont les 463 députés qui ont voté pour et les 20 députés qui se sont abstenus.

Groupe La """"République""""" en Marche (312 membres)

Pour: 306

Caroline Abadie
Bérangère Abba
Damien Adam
Lénaïck Adam
Saïd Ahamada
Éric Alauzet
Ramlati Ali
Aude Amadou
Patrice Anato
François André
Pieyre-Alexandre Anglade
Jean-Philippe Ardouin
Christophe Arend
Gabriel Attal
Laetitia Avia
Florian Bachelier
Delphine Bagarry
Didier Baichère
Frédéric Barbier
Xavier Batut
Sophie Beaudouin-Hubiere
Belkhir Belhaddad
Aurore Bergé
Hervé Berville
Grégory Besson-Moreau
Anne Blanc
Christophe Blanchet
Yves Blein
Pascal Bois
Bruno Bonnell
Aude Bono-Vandorme
Julien Borowczyk
Éric Bothorel
Florent Boudié
Brigitte Bourguignon
Bertrand Bouyx
Pascale Boyer
Yaël Braun-Pivet
Jean-Jacques Bridey
Blandine Brocard
Anne Brugnera
Danielle Brulebois
Anne-France Brunet
Stéphane Buchou
Carole Bureau-Bonnard
Pierre Cabaré
Céline Calvez
Émilie Cariou
Anne-Laure Cattelot
Lionel Causse
Danièle Cazarian
Samantha Cazebonne
Jean-René Cazeneuve
Sébastien Cazenove
Anthony Cellier
Jean-François Cesarini
Émilie Chalas
Philippe Chalumeau
Annie Chapelier
Fannette Charvier
Philippe Chassaing
Guillaume Chiche
Stéphane Claireaux
Mireille Clapot
Jean-Michel Clément
Christine Cloarec
Jean-Charles Colas-Roy
Fabienne Colboc
François Cormier-Bouligeon
Bérangère Couillard
Yolaine de Courson
Michèle Crouzet
Dominique Da Silva
Olivier Damaisin
Yves Daniel
Dominique David
Jennifer De Temmerman
Typhanie Degois
Marc Delatte
Michel Delpon
Nicolas Démoulin
Frédéric Descrozaille
Christophe Di Pompeo
Benjamin Dirx
Jean-Baptiste Djebbari
Stéphanie Do
Loïc Dombreval
Jacqueline Dubois
Christelle Dubos
Coralie Dubost
Nicole Dubré-Chirat
Audrey Dufeu Schubert
Françoise Dumas
Frédérique Dumas
Stella Dupont
Jean-François Eliaou
Sophie Errante
Christophe Euzet
Catherine Fabre
Élise Fajgeles
Valéria Faure-Muntian
Jean-Michel Fauvergue
Richard Ferrand
Jean-Marie Fiévet
Philippe Folliot
Emmanuelle Fontaine-Domeizel
Pascale Fontenel-Personne
Paula Forteza
Alexandre Freschi
Jean-Luc Fugit
Olivier Gaillard
Albane Gaillot
Grégory Galbadon
Thomas Gassilloud
Raphaël Gauvain
Laurence Gayte
Anne Genetet
Raphaël Gérard
Séverine Gipson
Éric Girardin
Joël Giraud
Olga Givernet
Valérie Gomez-Bassac
Guillaume Gouffier-Cha
Perrine Goulet
Fabien Gouttefarde
Carole Grandjean
Florence Granjus
Romain Grau
Olivia Gregoire
Émilie Guerel
Stanislas Guerini
Marie Guévenoux
Nadia Hai
Véronique Hammerer
Yannick Haury
Christine Hennion
Pierre Henriet
Danièle Hérin
Alexandre Holroyd
Dimitri Houbron
Sacha Houlié
Philippe Huppé
Monique Iborra
Jean-Michel Jacques
Caroline Janvier
Christophe Jerretie
François Jolivet
Sandrine Josso
Hubert Julien-Laferriere
Catherine Kamowski
Guillaume Kasbarian
Stéphanie Kerbarh
Yannick Kerlogot
Loïc Kervran
Fadila Khattabi
Anissa Khedher
Rodrigue Kokouendo
Jacques Krabal
Aina Kuric
Mustapha Laabid
Daniel Labaronne
Amal-Amélia Lakrafi
François-Michel Lambert
Anne-Christine Lang
Frédérique Lardet
Jean-Charles Larsonneur
Michel Lauzzana
Célia de Lavergne
Fiona Lazaar
Gaël Le Bohec
Sandrine Le Feur
Didier Le Gac
Gilles Le Gendre
Annaïg Le Meur
Nicole Le Peih
Fabrice Le Vigoureux
Marie Lebec
Jean-Claude Leclabart
Charlotte Lecocq
Martine Leguille-Balloy
Christophe Lejeune
Marion Lenne
Roland Lescure
Monique Limon
Richard Lioger
Brigitte Liso
Alexandra Louis
Marie-Ange Magne
Sylvain Maillard
Laurence Maillart-Méhaignerie
Jacques Maire
Jacqueline Maquet
Jacques Marilossian
Sandra Marsaud
Didier Martin
Denis Masséglia
Fabien Matras
Sereine Mauborgne
Stéphane Mazars
Jean François Mbaye
Graziella Melchior
Thomas Mesnier
Marjolaine Meynier-Millefert
Monica Michel
Thierry Michels
Patricia Mirallès
Jean-Michel Mis
Paul Molac
Amélie de Montchalin
Sandrine Mörch
Jean-Baptiste Moreau
Adrien Morenas
Cendra Motin
Naïma Moutchou
Cécile Muschotti
Sébastien Nadot
Mickaël Nogal
Delphine O
Claire O'Petit
Valérie Oppelt
Matthieu Orphelin
Catherine Osson
Xavier Paluszkiewicz
Sophie Panonacle
Didier Paris
Zivka Park
Hervé Pellois
Alain Perea
Patrice Perrot
Pierre Person
Valérie Petit
Bénédicte Peyrol
Michèle Peyron
Damien Pichereau
Laurent Pietraszewski
Béatrice Piron
Claire Pitollat
Barbara Pompili
Jean-Pierre Pont
Jean-François Portarrieu
Benoît Potterie
Éric Poulliat
Natalia Pouzyreff
Bruno Questel
Cathy Racon-Bouzon
Pierre-Alain Raphan
Isabelle Rauch
Rémy Rebeyrotte
Hugues Renson
Cécile Rilhac
Véronique Riotton
Stéphanie Rist
Marie-Pierre Rixain
Mireille Robert
Laëtitia Romeiro Dias
Xavier Roseren
Laurianne Rossi
Gwendal Rouillard
Cédric Roussel
Thomas Rudigoz
Pacôme Rupin
Laurent Saint-Martin
Laetitia Saint-Paul
Nathalie Sarles
Jacques Savatier
Jean-Bernard Sempastous
Olivier Serva
Benoit Simian
Denis Sommer
Joachim Son-Forget
Bertrand Sorre
Bruno Studer
Sira Sylla
Aurélien Taché
Marie Tamarelle-Verhaeghe
Buon Tan
Liliana Tanguy
Adrien Taquet
Jean Terlier
Stéphane Testé
Vincent Thiébaut
Agnès Thill
Sabine Thillaye
Valérie Thomas
Alice Thourot
Huguette Tiegna
Jean-Louis Touraine
Alain Tourret
Élisabeth Toutut-Picard
Nicole Trisse
Stéphane Trompille
Frédérique Tuffnell
Alexandra Valetta Ardisson
Manuel Valls
Laurence Vanceunebrock-Mialon
Olivier Véran
Marie-Christine Verdier-Jouclas
Annie Vidal
Patrick Vignal
Corinne Vignon
Cédric Villani
Guillaume Vuilletet
Martine Wonner
Hélène Zannier
Jean-Marc Zulesi

Non-votant: 1

M. François de Rugy (Président de l'Assemblée nationale).

Groupe Les """"""Républicains"""""" (100 membres)

Pour: 82
Damien Abad
Emmanuelle Anthoine
Julien Aubert
Thibault Bazin
Valérie Bazin-Malgras
Valérie Beauvais
Émilie Bonnivard
Jean-Yves Bony
Jean-Claude Bouchet
Valérie Boyer
Bernard Brochand
Fabrice Brun
Gilles Carrez
Jacques Cattin
Gérard Cherpion
Éric Ciotti
Josiane Corneloup
François Cornut-Gentille
Marie-Christine Dalloz
Olivier Dassault
Bernard Deflesselles
Rémi Delatte
Vincent Descœur
Fabien Di Filippo
Julien Dive
Jean-Pierre Door
Marianne Dubois
Virginie Duby-Muller
Daniel Fasquelle
Nicolas Forissier
Laurent Furst
Claude de Ganay
Jean-Jacques Gaultier
Annie Genevard
Claude Goasguen
Philippe Gosselin
Jean-Carles Grelier
Claire Guion-Firmin
Michel Herbillon
Patrick Hetzel
Sébastien Huyghe
Christian Jacob
Mansour Kamardine
Brigitte Kuster
Valérie Lacroute
Guillaume Larrivé
Constance Le Grip
Sébastien Leclerc
Geneviève Levy
David Lorion
Véronique Louwagie
Gilles Lurton
Emmanuel Maquet
Gérard Menuel
Frédérique Meunier
Maxime Minot
Jérôme Nury
Éric Pauget
Guillaume Peltier
Bernard Perrut
Bérengère Poletti
Didier Quentin
Alain Ramadier
Robin Reda
Frédéric Reiss
Jean-Luc Reitzer
Bernard Reynès
Vincent Rolland
Raphaël Schellenberger
Jean-Marie Sermier
Éric Straumann
Michèle Tabarot
Jean-Charles Taugourdeau
Guy Teissier
Laurence Trastour-Isnart
Pierre Vatin
Charles de la Verpillière
Arnaud Viala
Michel Vialay
Jean-Pierre Vigier
Stéphane Viry
Éric Woerth

Abstention: 15

Nathalie Bassire
Ian Boucard
Xavier Breton
Dino Cinieri
Pierre Cordier
Éric Diard
Pierre-Henri Dumont
Marc Le Fur
Olivier Marleix
Jean-Louis Masson
Jean-François Parigi
Aurélien Pradié
Martial Saddier
Isabelle Valentin
Patrice Verchère

Groupe du Mouvement Démocrate et apparentés (47 membres)

Pour: 41
Erwan Balanant
Géraldine Bannier
Jean-Noël Barrot
Justine Benin
Philippe Berta
Philippe Bolo
Jean-Louis Bourlanges
Vincent Bru
Jean-Pierre Cubertafon
Marguerite Deprez-Audebert
Bruno Duvergé
Nathalie Elimas
Nadia Essayan
Michel Fanget
Marc Fesneau
Isabelle Florennes
Bruno Fuchs
Patricia Gallerneau
Brahim Hammouche
Cyrille Isaac-Sibille
Élodie Jacquier-Laforge
Bruno Joncour
Jean-Luc Lagleize
Fabien Lainé
Mohamed Laqhila
Florence Lasserre-David
Aude Luquet
Max Mathiasin
Jean-Paul Mattéi
Patrick Mignola
Bruno Millienne
Jimmy Pahun
Maud Petit
Josy Poueyto
Richard Ramos
Thierry Robert
Marielle de Sarnez
Nicolas Turquois
Michèle de Vaucouleurs
Laurence Vichnievsky
Sylvain Waserman

Groupe Les Constructifs : """""républicains""""", UDI, indépendants (35 membres)

Pour: 34
Sophie Auconie
Olivier Becht
Thierry Benoit
Pierre-Yves Bournazel
Marine Brenier
Guy Bricout
Paul Christophe
Charles de Courson
Stéphane Demilly
Béatrice Descamps
Philippe Dunoyer
Yannick Favennec Becot
Agnès Firmin Le Bodo
Philippe Gomès
Meyer Habib
Antoine Herth
Yves Jégo
Laure de La Raudière
Jean-Christophe Lagarde
Vincent Ledoux
Maurice Leroy
Lise Magnier
Pierre Morel-À-L'Huissier
Christophe Naegelen
Bertrand Pancher
Napole Polutele
Franck Riester
Maina Sage
Nicole Sanquer
Thierry Solère
Francis Vercamer
Philippe Vigier
André Villiers
Jean-Luc Warsmann

Abstention: 1

Michel Zumkeller

Groupe Nouvelle Gauche (31 membres)

Non-votant: 1
M. Olivier Dussopt.

Non inscrits (18)
Abstention: 4

Jeanine Dubié
Olivier Falorni
Emmanuelle Ménard
Sylvia Pinel


Hugues (<- je ne fais pas partie de la liste hein :D )
Hugues
 

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Rainier le 28 Nov 2017, 21:54

sheon a écrit:Mais non, mais non, l'UE n'est pas dirigée par les lobbies :lol:


C'est l’Allemagne qui a tout fait basculer en passant de l’abstention au « pour », ...alors que Monsanto, en voie d’être racheté par le groupe Bayer, s’apprête à devenir une entreprise allemande !!
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 14175
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Marlaga le 28 Nov 2017, 22:10

Hugues a écrit:

Hugues


On peut pas faire un constat incontestable d'un problème réel, c'est déjà trop en dire ? :roll:
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 20920
Inscription: 12 Mar 2007, 09:45

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Maverick le 28 Nov 2017, 22:12

Feyd a écrit:La baisse de la fécondité ne doit pas se limiter qu'à l'Afrique de toute façon.

Mais la limitation des naissances est un sujet extraordinairement tabou dans pratiquement tous les pays. Alors que c'est sans doute une condition fondamentale pour ne pas finir dans un monde analogue à celui de Mad Max.
Ce sont pas les Africains avec leurs modes de vie qui pourrissent la planète.
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 36692
Inscription: 22 Fév 2003, 00:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Feyd le 28 Nov 2017, 22:14

Cortese a écrit:
Feyd a écrit:La baisse de la fécondité ne doit pas se limiter qu'à l'Afrique de toute façon.

Mais la limitation des naissances est un sujet extraordinairement tabou dans pratiquement tous les pays. Alors que c'est sans doute une condition fondamentale pour ne pas finir dans un monde analogue à celui de Mad Max.

C'est vrai, c'est bien étrange. Le Club de Rome avait pondu un rapport en ce sens en 1971 et depuis plus rien. Encore une fois les Chinois ont été les seuls a avoir une politique responsable.


Après coup c'est facile à dire, mais le gouvernement chinois aurait du limiter à 2 enfants par famille pour éviter les millions de féminicides dans les campagnes. Peut être que ce phénomène aurait aussi existé mais de façon moins importante. Je crois qu'il y a un déséquilibre de 30 millions d'hommes en plus à cause de la politique de l'enfant unique qui a incité les habitants des campagnes à se débarrasser des filles car "inutiles".
Image
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 10819
Inscription: 01 Sep 2005, 18:35
Localisation: Giedi Prime

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Feyd le 28 Nov 2017, 22:17

Garion a écrit:Le problème derrière, c'est que s'il n'y a pas plus d'un actif pour payer la pension d'un retraité, il va falloir travailler plus longtemps. C'est ça qui refroidit tout le monde. Pourtant, il faudra bien passer par là, ça ne pourra pas continuer éternellement.


Le problème, c'est que ce n'est pas en rajoutant de la population pour "entretenir" les générations âgées que l'on va améliorer la situation. C'est totalement l'inverse. Vu qu'il y aura de plus en plus de vieux, il faudra toujours plus de jeunes. C'est un cercle sans fin.
Image
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 10819
Inscription: 01 Sep 2005, 18:35
Localisation: Giedi Prime

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Shoemaker le 28 Nov 2017, 23:10

La démographie, c'est le bug absolu. L'humanité est en train de se mettre en échec et mat sur toute la longueur, toute seule, comme une grande. :o
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18718
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede bravonadir le 28 Nov 2017, 23:37

On va prendre les devants en établissant une liste de ceux qu'il faut zigouiller.
Commençons par ce forum :
n°1 :
n°2 :
n°3 :
n°4 :
A compléter....
Avatar de l'utilisateur
bravonadir
 
Messages: 847
Inscription: 09 Mar 2015, 00:31

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Feyd le 28 Nov 2017, 23:39

Shoemaker a écrit:La démographie, c'est le bug absolu. L'humanité est en train de se mettre en échec et mat sur toute la longueur, toute seule, comme une grande. :o


Franchement il n'y a pas de quoi être optimiste.

L'humanité fait l'autruche. On pollue toujours autant, on se reproduit toujours autant, on dévaste la faune, la flore et les océans toujours autant mais on ne change rien ou si peu parce que des saloperies de lobbies industriels gouvernent la planète.

Je pense qu'il nous reste qq décennies de vie encore assez correctes avant que tout ne s'effondre. Quand on aura annihilé 95% des insectes avec le glyphosate (ou autre merde du genre) ce qui réduira drastiquement les récoltes (et qui aura un impact direct sur l'élevage), que les glaciers auront fondu, nous privant d'eau douce, que les nappes phréatiques seront polluées et donc inexploitables, on sera dans une situation sans retour. Des milliards de personnes qui crieront famine et qui se révolteront. Le pouvoir sortira la matraque puissance 1 million et les pays se massacreront pour les dernières ressources disponibles. C'est peut-être du délire mais c'est ma conviction qu'on y va inéluctablement. 1984, Soleil Vert, Mad Max... Le futur est dans ces films.

Sans rire, quand je croise dans la rue des femmes enceintes ou poussant des landaus, je plains ces pauvres gosses (voire considère que c'est de l'irresponsabilité)... :?

L'avenir nous dira si on arrivera à sauvegarder le peu qu'il nous reste de notre Terre mais ça n'en prend pas vraiment le chemin. Surtout que le "système" redouble d'efforts pour aconassir les masses. Pendant qu'elles bouffent bien gras devant la TV (où le nez collé au Smartphone), il fait ce qu'il veut sans se soucier qu'il est en train d'envoyer l'humanité droit en enfer.
Image
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 10819
Inscription: 01 Sep 2005, 18:35
Localisation: Giedi Prime

La cata

Messagede Nuvo le 29 Nov 2017, 13:10

Feyd,
Je disais la même chose...
Et j'en racontais des conneries, sur le pétrole et la fin du monde. Résultat l'OPEP se bat pour des quotas permettant de faire remonter les prix qui s'effondrent encore... on est en 2017 ! Où est-il le pic ?
Et finalement, bah, rien ne change.
L'actualité des années 80 était la même qu'aujourd'hui : Catastrophe écologique, péril sur l'humanité, explosion nucléaire, conflit au proche orient, terrorisme etc...
Souviens toi de Snake Plissken : "The more things change, the more they stay the same" :D

Pourtant je suis d'accord, pour les insectes etc... c'est flippant.
Mais la réalité c'est que l'homme est tiraillé entre l'avenir à préserver, et sa question existentielle : que vais-je bouffer et ou vais-je dormir ce soir.

On ira donc dans le mur. Je ne crois pas du tout au volontarisme politique.
Combien de gens sauvés par la culture pour combien de gens flingués par les ch'tis à Miami ?
Si certains veulent arrêter un tsunami avec une petite cuillère, que ça leur permet de maintenir leurs illusions anesthésiantes, grand bien leur fasse.
Y'a bien des gens qui croient en dieu...

Soleil Vert, on en est encore loin...
Et comme je dis souvent : quelque soit la portée de ma voix, je n’arrêterais pas la dérive des continents.
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16202
Inscription: 20 Fév 2003, 19:07

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Dervi le 29 Nov 2017, 21:27

Le groupe de Rome a financé une étude auprès de chercheurs du MIT dans les années 70 visant à comprendre les limites de la croissance économique. Cette étude se retrouve via le rapport Meadows sous le doux nom The Limits to Growth (Les Limites à la croissance,dans un monde fini en français) et modélise différentes situations :
- si les ressources sont finies (cas le plus "réaliste"), une décroissance importante surviendra et aura pour conséquence une baisse de la nourriture, de la population et de l'espérance de vie. Dans cette situation, le pic est estimé autour de 2030. L'idée est de retenir que le pic est proche de nous,
- dans le cas où les ressources sont infinies (certes irréalistes), l'effondrement survient malgré tout à cause de la pollution (à l'échelle planétaire, non local) qui atteint des niveaux stratosphériques et impacte très défavorablement la vie. Les conséquences sont les mêmes que dans le 1er scénario,
- en recherchant les hypothèses pour obtenir une survie pérenne de l'espèce humaine avec des ressources finies, le modèle montre que le système {planète + vie} atteint un équilibre si et seulement si la croissance, la population, la production de nourriture se stabilisent. L'équilibre est obtenu dans ce modèle pour une population mondiale de 4 milliards. En parallèle, la pollution baisse à cause du progrès technique.

C'est un modèle avec des hypothèses, les valeurs ne sont donc pas à prendre pour argent comptant, mais les tendances évoquées me semblent pertinentes.

Le rapport complet est disponible ici :
http://www.donellameadows.org/wp-content/userfiles/Limits-to-Growth-digital-scan-version.pdf
ou : http://collections.dartmouth.edu/teitexts/meadows/diplomatic/meadows_ltg-diplomatic.html

La vidéo ci-dessous en parle (je ne l'ai pas vue) :


Un résumé en français :
https://msgddcc.files.wordpress.com/2013/02/les-limites-a-la-croissance-_fiche-de-lecture_shiyou-qiu_.pdf
Dervi
 
Messages: 648
Inscription: 21 Déc 2009, 13:04

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Cortese le 29 Nov 2017, 21:51

La question avait été soulevée par Malthus, un prêtre anglais qui avait comparé l'accroissement de la production agricole et la poussée démographique, les premières étant en progression arithmétique et la seconde en progression géométrique, et qui en avait déduit que la catastrophe était inévitable. Malthus a été le premier a douter de la religion du progrès. Dans les années de ma jeunesse il était de bon ton de railler les hommes de peu de foi qui se laissaient aller à penser que Malthus et ses suivants malthusianistes, n'avaient peut être pas si tort, face aux 700 millions de Chinois et moi et moi et moi. On leur mettait sous le nez les extraordinaires performances de l'agriculture qui avait largement nourri l'humanité, même pendant ce siècle et demi où le nombre d'humains s'est multiplié par 10. En fait l'humanité n'a jamais aussi bien été nourrie que depuis qu'elle est en surnombre.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30109
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede sccc le 29 Nov 2017, 21:57

Garion a écrit:Le problème derrière, c'est que s'il n'y a pas plus d'un actif pour payer la pension d'un retraité, il va falloir travailler plus longtemps. C'est ça qui refroidit tout le monde. Pourtant, il faudra bien passer par là, ça ne pourra pas continuer éternellement.

L’Âge de cristal...
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 19208
Inscription: 22 Fév 2003, 19:32
Localisation: Belgique

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Hugues le 30 Nov 2017, 11:36



On nous aurait menti alors :eek: ?


(Une fois encore)

Hugues :pasrond:
Hugues
 

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede sheon le 30 Nov 2017, 11:48

Hugues a écrit:
Garion a écrit:Le problème derrière, c'est que s'il n'y a pas plus d'un actif pour payer la pension d'un retraité, il va falloir travailler plus longtemps. C'est ça qui refroidit tout le monde. Pourtant, il faudra bien passer par là, ça ne pourra pas continuer éternellement.


Pourquoi toujours le TINA?

Et imposer plus grandement le bénéfice des société bénéficiaire ça n'est pas possible.
(Ou à la rigueur rendre une plus grande part des salaires des actifs les plus riches ?)

Après tout, nous sommes dans un pays où les plus riches, et les sociétés les plus puissantes ont multiplié leur richesses par 12 en 20 ans, on ne peut pas dire qu'on vit en URSS (. La richesse elle existe, mais elle s'en va sur des comptes offshore.

En fait bien au contraire, on vit même dans l'entier symétrique de l'URSS: dans un autre totalitarisme, plus invisible parce que le mot n'est assumé dans la dénomination comme il l'était dans les républiques socialistes ou soviétiques, mais qui l'est tout autant: le libéralisme. L'UE serait plus honnête d'inscrire le mot libéral dans son appellation, qu'on sache au moins qu'aucune autre politique n'est possible, que toute autre politique ou fonctionnement de la société est interdite par décret.

Parce que la décision est hors de contrôle du citoyen, elle est à la Commission Européenne non élue, ou gelée dans les traités. La seule différence: on nous donne l'illusion du pluralisme en nous offrant la libre expression. Mais tout cela est fantoche.

Hugues

PS:
En aparté, même si le glyphosate est interdit, sachez que comme nous somme en marché libre avec le Canada [et d'une certaine manière avec le monde entier, puisque les droits de douane depuis le reste du monde sont ridiculement bas], les agriculteurs français seront en concurrence avec des agriculteurs nord américains qui en utilisent... donc on les envoie au casse-pipe, puisque le principal problème, avant même le glyphosate, le libre marché, n'est pas remis en cause...

(J'écris bien mal ce soir, j'espère que ça reste intelligible)

Le plus drôle, avec cette histoire de glyphosate, c'est qu'une fois interdit, en vérité, les agriculteurs auront encore le droit de l'utiliser jusqu'à épuisement des stocks. Donc il faudra en vérité attendre plusieurs années après son interdiction pour qu'il ne soit effectivement plus utilisé.

Concernant la démographie, c'est d'un cynisme absolu de dire que les problèmes de l'Afrique viendrait de là, alors qu'il vient du pillage de ses ressources par le reste du monde. Il n'y a qu'à voir l'espérance de vie des pays les plus féconds...
Tiens, en parlant de ça :
Donnez une Ferrari à Leclerc et on n'en parle plus.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 18320
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Marlaga le 30 Nov 2017, 12:30

Hugues a écrit:

On nous aurait menti alors :eek: ?


(Une fois encore)

Hugues :pasrond:


Personne n'a menti, tout le monde l'a dit et redit. Ça fluidifie le marché du travail, ça rassure les employeurs sur les problèmes liés aux embauches donc ça donne de meilleurs conditions pour que les embauches se fassent si le contexte économique le permet. Maintenant, il faut s'attaquer au contexte économique et là, Macron n'a pas plus d'idée que les autres.
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 20920
Inscription: 12 Mar 2007, 09:45

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Maverick le 30 Nov 2017, 12:44

Ça fait combien d'années que les gouvernements font des cadeaux aux entreprises (sur les cotisations et sur la flexibilité) en échange de plus d'embauche et que le chômage ne baisse pas mais augmente ?
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 36692
Inscription: 22 Fév 2003, 00:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Hugues le 30 Nov 2017, 13:15

Marlaga a écrit:
Personne n'a menti, tout le monde l'a dit et redit. Ça fluidifie le marché du travail, ça rassure les employeurs sur les problèmes liés aux embauches donc ça donne de meilleurs conditions pour que les embauches se fassent si le contexte économique le permet. Maintenant, il faut s'attaquer au contexte économique et là, Macron n'a pas plus d'idée que les autres.


C'est bien tu as bien appris le bréviaire théorique mais jamais confirmé* dans les faits, du libéralisme (et évidemment du MEDEF et d'En Marche. Tu as pris ta carte j'espère).
Tu gagnes quoi pour (faire semblant de) croire en ces sornettes ?

Hugues
*: Et même infirmé, quand on lit la littérature idoine.
Hugues
 

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Marlaga le 30 Nov 2017, 13:39

Maverick a écrit:Ça fait combien d'années que les gouvernements font des cadeaux aux entreprises (sur les cotisations et sur la flexibilité) en échange de plus d'embauche et que le chômage ne baisse pas mais augmente ?


Soyons clair : faire des cadeaux aux entreprises n'a aucun effet. Croire aux promesses non écrites des entreprises est idiot. Un autre point qui a son importance : on parle toujours des promesses des patrons. Les patrons n'ont rien promis. Seul le président du MEDEF a promis des embauches. Mais un syndicat n'a aucun pouvoir sur ses membres et encore moins sur les millions d'entreprises qui ne sont pas adhérentes au MEDEF. Ses promesses n'engagent que lui.

D'autre part, la flexibilité permet de mieux répondre aux variations du marché. Ça ne relance pas l'économie, ça ne créé pas de commande, ça ne créé donc pas d'emploi. Ça permet juste à certaines entreprises qui ont des commandes d'embaucher plus facilement pour y répondre alors que sans cela, elles pourraient ne pas répondre aux commandes, perdre du chiffre d'affaire et faire perdre de l'argent à l'Etat ainsi qu'à tout le monde au passage. C'est donc un pas important.
De toutes façons, le cadre du travail en France, même après toutes les réformes Sarkozy-Hollande-Macron est encore un des plus restrictifs et des plus coûteux du monde. Donc il n'est pas compétitif. La seule réponse est le protectionnisme pour que nos emplois soient préservés mais ces gouvernements refusent totalement de l'appliquer car ça va à l'encontre des principes européens.
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 20920
Inscription: 12 Mar 2007, 09:45

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Marlaga le 30 Nov 2017, 13:39

Hugues a écrit:
Marlaga a écrit:
Personne n'a menti, tout le monde l'a dit et redit. Ça fluidifie le marché du travail, ça rassure les employeurs sur les problèmes liés aux embauches donc ça donne de meilleurs conditions pour que les embauches se fassent si le contexte économique le permet. Maintenant, il faut s'attaquer au contexte économique et là, Macron n'a pas plus d'idée que les autres.


C'est bien tu as bien appris le bréviaire théorique mais jamais confirmé* dans les faits, du libéralisme (et évidemment du MEDEF et d'En Marche. Tu as pris ta carte j'espère).
Tu gagnes quoi pour (faire semblant de) croire en ces sornettes ?

Hugues


Voir la réponse à Maverick.
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 20920
Inscription: 12 Mar 2007, 09:45

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Cortese le 30 Nov 2017, 14:30

Ma compagne a reçu l'échéancier annuel de sa mutuelle santé : augmentation sans préavis des cotisations de 30% !! "Les temps sont durs, la situation economique, le petit chat est mort, on n'a aucun revenu en dehors de votre argent, gna gna gna..." Furieuse, elle essaye de les joindre au téléphone. Évidemment ils sont injoignables, je l'avais prévenu.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30109
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Marlaga le 30 Nov 2017, 14:58

Cortese a écrit:Ma compagne a reçu l'échéancier annuel de sa mutuelle santé : augmentation sans préavis des cotisations de 30% !! "Les temps sont durs, la situation economique, le petit chat est mort, on n'a aucun revenu en dehors de votre argent, gna gna gna..." Furieuse, elle essaye de les joindre au téléphone. Évidemment ils sont injoignables, je l'avais prévenu.


On peut résilier sans explication jusqu'à 20 jours après réception de l'échéancier.
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 20920
Inscription: 12 Mar 2007, 09:45

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Cortese le 30 Nov 2017, 15:44

Marlaga a écrit:
Cortese a écrit:Ma compagne a reçu l'échéancier annuel de sa mutuelle santé : augmentation sans préavis des cotisations de 30% !! "Les temps sont durs, la situation economique, le petit chat est mort, on n'a aucun revenu en dehors de votre argent, gna gna gna..." Furieuse, elle essaye de les joindre au téléphone. Évidemment ils sont injoignables, je l'avais prévenu.


On peut résilier sans explication jusqu'à 20 jours après réception de l'échéancier.

OK merci !
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30109
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Nuvo le 30 Nov 2017, 17:38

Cortese a écrit:Ma compagne a reçu l'échéancier annuel de sa mutuelle santé : augmentation sans préavis des cotisations de 30% !! "Les temps sont durs, la situation economique, le petit chat est mort, on n'a aucun revenu en dehors de votre argent, gna gna gna..." Furieuse, elle essaye de les joindre au téléphone. Évidemment ils sont injoignables, je l'avais prévenu.


C'est ça d'aller chez des mutuelles privées à but lucratif. Des pirates n'ayant aucune charte de déontologie...
Un peu comme SFR qui ajoute une option aux forfaits de tous ses clients sans demander le moindre avenant au contrat. Pratique ! Tu voles 3e par mois à tout le monde, tu fais le compte...
Le Drahi est vraiment aux aboies.
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16202
Inscription: 20 Fév 2003, 19:07

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Hugues le 02 Déc 2017, 14:49



Hugues
Hugues
 

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Shoemaker le 03 Déc 2017, 10:54

Bon, je dis pas, la démocratie et le sérieux de la presse en France, c'est mieux qu'en Somalie ou en Corée du Nord. Mais c'est bien moins bon que ce à quoi on serait tenté, par je ne sais quelle audace intellectuelle, à nous attendre.
C'est bien écrit, c'est drôle. Alors, foutu pour foutu, rions un peu !

http://www.telerama.fr/television/apres-lemission-politique,-lea-salame-prend-de-la-hauteur-tout-en-douceur,n5378919.php
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18718
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Ouais_supère le 03 Déc 2017, 12:39

J'ai ri, vomi, ri, vomi, ri, etc.
Ouais_supère
 
Messages: 20510
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Hugues le 03 Déc 2017, 13:35

Bah c'est Sam Gontier.
Un génie.

Déjà reproduit ici d'ailleurs, dans d'autres morceaux de bravoure (tweets ou articles) de son oeuvre..

Hugues
Hugues
 

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Nicklaus le 04 Déc 2017, 20:13

Image
Il va sûrement revenir...sûrement.
http://fr.twitch.tv/nicklaus1980
Avatar de l'utilisateur
Nicklaus
Je vous emmerde et je rentre à ma maison
 
Messages: 56088
Inscription: 21 Fév 2003, 09:19
Localisation: North Park

PrécédenteSuivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités