Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Tarod le 03 Aoû 2019, 23:02

Garion a écrit:
Tarod a écrit:C'est le problème d'une élection comme celle là, on crée des "pour" et des "contre"... faut pas s'étonner de retrouver des gens qui votent contre parce que c'est une possibilité :wink:

Ben c'est statutaire (moi même qui l'ai écrit avec les deux autres fondateurs à l'époque), si un seul candidat c'est pour ou contre, sinon, c'est à la majorité.
Mais si ça ne leur va pas, qu'ils se présentent. Je me démène pour faire au mieux pour tout le monde depuis des années. Si quelqu'un veut prendre ma place, qu'il la prenne, je ne m'en formaliserait pas. La prime de gérance est ridicule, et tout le monde passe toute la journée dans mon bureau pour venir me demander ce qu'on fait alors qu'ils ont d'après notre système d'organisation le pouvoir de le faire seul, mais ils ne veulent pas en prendre la responsabilité...

Au delà des votes j'ai quand même l'impression que ce qui te pèse le plus c'est le fait d'avoir toutes les responsabilités et donc d'avoir une charge de travail importante.
Avatar de l'utilisateur
Tarod
 
Messages: 6345
Inscription: 06 Mar 2011, 14:11
Localisation: Los Angeles

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Garion le 03 Aoû 2019, 23:22

La charge important de travail, ce n'est pas un problème.
Travailler 9 à 10h n'est pas un problème.
Le problème, c'est qu'on me reproche ce que je fais alors qu'on vient me demander quoi faire.
Image
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 15562
Inscription: 19 Fév 2003, 10:15
Localisation: Le village

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Garion le 03 Aoû 2019, 23:39

Pratiquement tout le monde se repose sur moi, même sur des bricoles qui n'en ont pas besoin.
J'ai fait des délégations de pouvoir pour autoriser des dépenses dans une certaine limite de montant.
Alors quand on vient me demander si on peut dépenser 50€ (1.5M€ de chiffre d'affaire pour la boite) pour un casque de protection pour un chantier, ça me gonfle car ça fait 10 ans que je dis que à la RH qu'elle a tel budget pour assurer la sécurité des salariés et qu'elle vient quand même me déranger pendant que je suis en train de programmer un truc à la con qui me prend la tête. C'est trop.
Les gens n'ont pas le sens de ce qui est important, on me dérange pour des broutilles et je découvre après qu'ils ont fait un truc super important sans m'informer.
C'est déprimant.
Et je me rend compte que je fais que fais ma psychanalyse sur ce forum...(c'est encore plus déprimant vu le peu de considération que j'ai sur la psychanalyse et Freud en général :D )
Image
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 15562
Inscription: 19 Fév 2003, 10:15
Localisation: Le village

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Kadoc le 04 Aoû 2019, 08:06

Pourquoi tu as embauche que des glandus? :D
N'ayez pas peur de l'avenir, vous n'en avez pas.
Kadoc
gravitation, dégravitation
 
Messages: 8897
Inscription: 07 Fév 2011, 13:11
Localisation: elle est ou la poulette?

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Shoemaker le 04 Aoû 2019, 09:33

Je travaillais dans une boîte de PAO, et les deux patrons avaient une confiance aveugle en moi, et donc, d'une manière subtile, j'organisais tout le côté technique du travail. Un jour, ils m'ont demandé d'assumer clairement le statut de chef de studio. J'ai bien entendu énergiquement refusé. Ca aurait été la meilleure manière pour moi de me faire détester, et au final, de subir complots, mauvais coups et cabales incessantes de la part des autres employés. Mais en tirant les ficelles sans en avoir l'air (pour la bonne cause, et avec l'appui des patrons donc), ça marchait bien et je dormais tranquille, la nuit venue... :D
(les patrons ont quand même été super sympa, et m'ont fait bénéficier malgré moi de quelques avantages propres aux cadres : pourtant ils votaient fanatiquement Sarkozy, et je ne cachais pas une seule seconde mes préférences bolchéviques :lol: Ca les amusait, je crois...)
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 19580
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Hugues le 04 Aoû 2019, 11:27

Shoemaker a écrit:Je travaillais dans une boîte de PAO, et les deux patrons avaient une confiance aveugle en moi, et donc, d'une manière subtile, j'organisais tout le côté technique du travail. Un jour, ils m'ont demandé d'assumer clairement le statut de chef de studio. J'ai bien entendu énergiquement refusé. Ca aurait été la meilleure manière pour moi de me faire détester, et au final, de subir complots, mauvais coups et cabales incessantes de la part des autres employés. Mais en tirant les ficelles sans en avoir l'air (pour la bonne cause, et avec l'appui des patrons donc), ça marchait bien et je dormais tranquille, la nuit venue... :D
(les patrons ont quand même été super sympa, et m'ont fait bénéficier malgré moi de quelques avantages propres aux cadres : pourtant ils votaient fanatiquement Sarkozy, et je ne cachais pas une seule seconde mes préférences bolchéviques :lol: Ca les amusait, je crois...)


Vendu au Grand Capital...

Ah la déception... :evil: Incapable de vivre selon ses principes :evil: :evil:

Hugues :D (je déconne ... surtout pour la dernière phrase)
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 2673
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Shoemaker le 04 Aoû 2019, 19:55

Privatisations en marche. Désastre...

https://www.youtube.com/watch?v=nUjHZPk ... -h8pFjJqlk
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 19580
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Tarod le 04 Aoû 2019, 23:01

Garion a écrit:Pratiquement tout le monde se repose sur moi, même sur des bricoles qui n'en ont pas besoin.
J'ai fait des délégations de pouvoir pour autoriser des dépenses dans une certaine limite de montant.
Alors quand on vient me demander si on peut dépenser 50€ (1.5M€ de chiffre d'affaire pour la boite) pour un casque de protection pour un chantier, ça me gonfle car ça fait 10 ans que je dis que à la RH qu'elle a tel budget pour assurer la sécurité des salariés et qu'elle vient quand même me déranger pendant que je suis en train de programmer un truc à la con qui me prend la tête. C'est trop.
Les gens n'ont pas le sens de ce qui est important, on me dérange pour des broutilles et je découvre après qu'ils ont fait un truc super important sans m'informer.
C'est déprimant.
Et je me rend compte que je fais que fais ma psychanalyse sur ce forum...(c'est encore plus déprimant vu le peu de considération que j'ai sur la psychanalyse et Freud en général :D )


La réponse de Kadoc était appropriée :D
Avatar de l'utilisateur
Tarod
 
Messages: 6345
Inscription: 06 Mar 2011, 14:11
Localisation: Los Angeles

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Tarod le 04 Aoû 2019, 23:03

Hugues a écrit:
Shoemaker a écrit:Je travaillais dans une boîte de PAO, et les deux patrons avaient une confiance aveugle en moi, et donc, d'une manière subtile, j'organisais tout le côté technique du travail. Un jour, ils m'ont demandé d'assumer clairement le statut de chef de studio. J'ai bien entendu énergiquement refusé. Ca aurait été la meilleure manière pour moi de me faire détester, et au final, de subir complots, mauvais coups et cabales incessantes de la part des autres employés. Mais en tirant les ficelles sans en avoir l'air (pour la bonne cause, et avec l'appui des patrons donc), ça marchait bien et je dormais tranquille, la nuit venue... :D
(les patrons ont quand même été super sympa, et m'ont fait bénéficier malgré moi de quelques avantages propres aux cadres : pourtant ils votaient fanatiquement Sarkozy, et je ne cachais pas une seule seconde mes préférences bolchéviques :lol: Ca les amusait, je crois...)


Vendu au Grand Capital...

Ah la déception... :evil: Incapable de vivre selon ses principes :evil: :evil:

Hugues :D (je déconne ... surtout pour la dernière phrase)


Il y a pas mal de patrons qui apprécient qu'on leur dise franchement des choses à l'opposé de leurs convictions, c'est pour ça que beaucoup se tournent vers le sadomasochisme d'ailleurs.
Avatar de l'utilisateur
Tarod
 
Messages: 6345
Inscription: 06 Mar 2011, 14:11
Localisation: Los Angeles

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Nicklaus le 05 Aoû 2019, 08:08

Image
Il va sûrement revenir...sûrement.
http://fr.twitch.tv/nicklaus1980
Avatar de l'utilisateur
Nicklaus
Je vous emmerde et je rentre à ma maison
 
Messages: 57335
Inscription: 21 Fév 2003, 09:19
Localisation: North Park

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Hugues le 08 Aoû 2019, 12:46









Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 2673
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Rainier le 08 Aoû 2019, 15:15

Maladresse probablement, manque de culture sûrement (après Fleur Pellerin, on est habitué aux ministres incultes) ...mais racisme dégoulinant :roll: faut pas exagérer.

Après ça lui apprendra à toujours mettre le couplet usuel et devenu indispensable : "les mots réveillent les consciences et les cœurs, ils font reculer le racisme et la haine".

Couplet usuel et débile, si quelqu'un avait prononcé ces mots "les noirs/blancs/jaunes (rayez les mentions inutiles) sont des abrutis incultes", est ce que ça aurait réveillé ma conscience et mon cœur, et reculé racisme et haine ?
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 14925
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Waddle le 09 Aoû 2019, 11:04

Rainier a écrit:Maladresse probablement, manque de culture sûrement (après Fleur Pellerin, on est habitué aux ministres incultes) ...mais racisme dégoulinant :roll: faut pas exagérer.

C'est exactement ce que je m'apprêtais à écrire.
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 22085
Inscription: 10 Mai 2003, 18:05

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Hugues le 09 Aoû 2019, 17:48

Ces messages d'il y a quelques mois sur la petite bande...

Hugues a écrit:Sur BFMTV, Sacha Houlié qui sort "je suis quelqu'un de normal, j'ai fait mes études à Poitiers.."

Oui, Sacha Houlié de la "bande à Poitiers" d'ambitieux arrivistes cooptant népotistes composée aussi de Stéphane Séjourné (conseiller à l'Elysée), Pierre Person (député LREM), Gabriel Attal (député, puis secrétaire d'état et concubin d'un des précités elyséen), Guillaume Chiche (député LREM) et Aurélien Taché (député LREM).

Des gens tout à fait normaux donc... :roll: :pasrond:
[...]


Une bande tout à fait "normale" donc (en fait non), d'arrivistes qui s'étaient reconnus les uns les autres dès leurs études à Poitiers..

Au sujet de laquelle on pouvait se dire que ce ne pouvait être pire quand même que leur patron Manu,
ou que la petite bande d'ambitieux DSKiste (et la fameuse photo) composée de Griveaux, Guérini, Ndyae "la meuf est dead", Emelien, Cédric O (et autres hommes de l'ombre comme Fichelstein),
ou encore la tique/parasite Aurore Bergé en appartchik idéale, sans conviction ni fidélité, sautant de support en support européistes et néolibéraux.. (Bédier, NKM, Pécresse, Sarkozy, Fillon, Juppé, Macron etc.. pour tout un chacun les dénoncer ensuite, quand elle soutient le suivant, sauf le dernier endate, bien entendu) (à noter que à l'époque Pécresse, elle dit quand même que Thatcher est un modèle pour elle)

Eh bien si..

Extrait de Crépuscule de Juan Branco sur Attal qu'il connaît de façon très ancienne:

Adepte des tours de force et des provocations, séduisant Marisol Touraine comme il a tenté de le faire avec Valery Giscard d’Estaing, Attal se voit dans la foulée autorisé à mettre un pied dans la campagne de Ségolène Royal et abandonne brutalement ses couleurs sarkozystes. Celui qui s’activait véhément en faveur du candidat de la droite, qui ne cessait de revendiquer, d’un sionisme radical à un refus de toute redistribution en passant par une légitimation des inégalités, un mélange d’opinions ultralibérales et de conservatisme social classique en ces lieux, se mue, à la surprise générale, en un socialiste bon teint.

En fait on croirait lire un truc sur Manu... qui fut avant d'arriver à ses fins flatteur girouette de chacun de ses interlocuteur ...

Remarque, je crois qu'à la même époque, en la matière quelqu'un comme Rama Yade n'était pas mal non plus..

(D'ailleurs en matière de népotisme, après Vallaud-Belkacem chez Fayard, NKM dans la branche sécurité informatique de CapGemni :mouarf: , la dame Yade travaille à la Banque Mondiale...
De jolis pistons, puisqu'il est manifeste que ces personnes sont toutes moins compétentes que n'importe quel autre candidat à ces postes.. )

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 2673
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Hugues le 13 Aoû 2019, 13:04

Apparemment, si il n'y a pas de département enquêtes à BFMTV, il y a un département PubliReportage...



(Ou peut-être BFMTV fait partie du service de comm... et on est pas au courant)

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 2673
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Hugues le 15 Aoû 2019, 00:02

Ca ressemble à de l'ad hominem.. et puis en fait la fin est plutôt juste et intelligente, et migre du particulier au général..

https://www.huffingtonpost.fr/entry/emmanuel-macron-ne-gouverne-pas-les-francais-il-les-soumet_fr_5d52c5e7e4b05fa9df050b32

"Emmanuel Macron ne gouverne pas les Français, il les soumet"
L’autre pour Emmanuel Macron n’est qu’un autre lui-même. Il veut les Français à son image, à l’image des clones qui l’entourent et l’adorent.

Roland Gori
Psychanalyste, professeur émérite de Psychopathologie clinique à l'Université d'Aix-Marseille

Que l’on s’en réjouissance ou qu’on le déplore, il est bien un héros de notre temps, “personnalité sociale” de cette nouvelle élite qui a rompu le pacte de solidarité républicain. Emmanuel Macron s’avance en conquérant pour qui ne compte que la performance, la réussite.

Il descend dans l’arène de l’opinion publique témoigner de ses convictions, élans de ses conquêtes, causes de ses succès. C’est ainsi disait Freud que s’avance le conquérant porté par un narcissisme maternel qui fait que rien ne lui résiste: “quand on a été le favori incontesté de la mère, on en garde pour la vie ce sentiment conquérant, cette assurance du succès, dont il n’est pas rare qu’elle entraîne effectivement après soi le succès.”

La passion maternelle pour son enfant idéalisé induit une confiance à toute épreuve chez celui qui en reçoit le privilège.


Cette formule freudienne, on la croirait taillée sur mesure pour notre Président. La passion maternelle pour son enfant idéalisé induit une confiance à toute épreuve chez celui qui en reçoit le privilège. Elle lui donne une force et une confiance inébranlables qui facilitent ses conquêtes, et fait qu’il ne peut que s’aimer davantage. C’est ce narcissisme qui confère au conquérant un pouvoir de séduction incontestable. Le conquérant fascine comme fascinent les grands fauves ou les people. La fascination n’est pas du même registre que l’amour ou le dialogue fraternel. Bien au contraire, le conquérant rêve debout, enveloppé dans son repli narcissique, sans contestation possible. À chaque objection de ses interlocuteurs, Emmanuel Macron aime répliquer: “Non! Je vais vous expliquer”. Il y croit et feint de croire qu’on va le croire. L’autre pour Emmanuel Macron n’est qu’un autre lui-même, un Macron qui s’ignore et dont il faut, tel Socrate, savoir l’accoucher.

On lui reproche un manque d’empathie. Le diagnostic est à la fois cruel et juste. À condition de préciser que l’empathie est identification à l’autre, qu’elle suppose une capacité authentique d’en adopter le point de vue. Il faut pour cela non consommer l’effusion sentimentale, la fusion affective, la ferveur des émotions, mais se déplacer là où se trouve l’autre tout en restant soi-même. Il n’est pas sûr que notre monarque y parvienne. C’est pourquoi lorsqu’il dit qu’il est lui aussi “un gilet jaune”, nous pourrions craindre que des cris de détresse et de colère il n’entende que l’écho de son propre message dont le Grand Débat fut, à plus d’un titre, la caisse de résonance. Au fond, il se révèle comme l’enfant émerveillé par le château de sable qu’il construit avec le matériau de la France. Il veut les Français à son image, il les façonne de son parcours, les maçonne de ses illusions, les étourdit de ses imprécations.

Il se révèle comme l’enfant émerveillé par le château de sable qu’il construit avec le matériau de la France. Il veut les Français à son image, il les façonne de son parcours, les maçonne de ses illusions, les étourdit de ses imprécations


Cet homme croit à la fable des abeilles besogneuses dont il convient d’écarter les frelons, tous ces fainéants qui “coûtent un pognon de dingue”, qui “ne sont rien parce qu’ils ne font rien”. Il croit au destin d’un Etat entrepreneurial et d’une Nation start-up. Il croit à ce qu’il dit, il croit à ce qu’il fait, avec l’acharnement de l’évangéliste, avec l’audace de l’aventurier, avec le courage du centurion, il construit avec le sable français les châteaux de son Empire. Emmanuel Macron n’a pas fait don de sa personne à la France, il lui a fait don de sa croyance, “délire sectorisé”, nouveau corps mystique du pouvoir. Il nous veut tous à l’image de la “bande” de clones qui l’entoure et l’adore dans l’effusion des religions saint-simoniennes. Plus que de Jupiter, c’est de Pygmalion qu’il suit l’exemple. Il burine la France et le peuple français pour sculpter sa statue. Il l’aime cette statue, c’est son œuvre, sa création, le fruit de ses croyances. Aucun frelon, jaune, rouge ou vert, ne saurait le détourner de sa doxa. Il est “entrepreneur” de sa politique comme il souhaite que chacun le devienne de son existence.

Mais ce conquérant est aussi le héros nihiliste de la tragédie de notre époque, celle qui fait de la conquête le moyen d’assouvir le “caractère destructeur” du capitalisme globalisé. Ce capitalisme, qui fait de la destruction la nouvelle source de profit, détruit aussi celui qui se place à son service. Ce caractère destructeur, il convient de le comprendre au sens du philosophe Walter Benjamin[1] qui en dresse le portrait: “Le caractère destructeur ne connaît qu’un seul mot d’ordre: faire de la place; qu’une seule activité: déblayer. Son besoin d’air frais et d’espace libre est plus fort que toute haine.” Les débris humains, peuples et gouvernants, et écologiques qui en résultent sont recyclés pour de nouveaux profits.

Il croit à ce qu’il dit, il croit à ce qu’il fait, avec l’acharnement de l’évangéliste, avec l’audace de l’aventurier, avec le courage du centurion, il construit avec le sable français les châteaux de son Empire.


À distance de toute attaque ad hominem c’est ainsi, je crois, qu’il convient de comprendre le destin des conquérants actuels dont Emmanuel Macron est l’exemple. Leur destin, comme celui des peuples qu’ils soumettent plus qu’ils ne les gouvernent, procède de ce même principe destructeur. Les gouvernants ne cherchent pas à être compris ou aimés de leurs peuples, tout juste consentent-ils à les faire témoins de leur efficacité. Ils savent que plus rien dans l’environnement d’aujourd’hui n’est durable, et qu’ils doivent en conséquence devancer la nature pour ne pas en subir le rythme, la simplifier pour mieux la liquider et la transformer en profits.

C’est bien pourquoi leur politique ne saurait être écologique ou humaniste. Détruire efface les traces du temps et de l’histoire. Brecht l’avait annoncé: la modernité efface les traces, elle est sans mémoire, mais non sans commémorations. La langue même est affectée par ce caractère destructeur, elle ne révèle plus, elle n’autorise plus que la communication, et trouve dans le numérique le moyen fabuleux de son déclin. Ce caractère destructeur ne relève pas de la psychologie mais procède ici de l’économie politique, de la culture, de nos sociétés. C’est ainsi qu’il faut comprendre les violences que nous avons connues ces derniers temps, moins comme des accidents de parcours que comme des symptômes durables de cette nouvelle pathologie de masse produite par le “caractère destructeur” d’un capitalisme métamorphosé dont les fascismes du siècle passé n’étaient que les archétypes.



[1] Walter Benjamin, 1931, “Le caractère destructeur”, in: Œuvres II, Paris, Gallimard, 2000, p. 330-332.



Toute la phrase sur les abeilles besogneuses, je sais pas vous, mais moi ça m'a fait penser aux bêtises d'un forumiste..

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 2673
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Hugues le 19 Aoû 2019, 15:35




Voilà voilà...

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 2673
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Nicklaus le 19 Aoû 2019, 15:46

:lol:
Image
Il va sûrement revenir...sûrement.
http://fr.twitch.tv/nicklaus1980
Avatar de l'utilisateur
Nicklaus
Je vous emmerde et je rentre à ma maison
 
Messages: 57335
Inscription: 21 Fév 2003, 09:19
Localisation: North Park

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede DCP le 19 Aoû 2019, 16:25

:lol:
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 23968
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: Bienvenue en Macronésie, parler grand, agir petit.

Messagede Kadoc le 21 Aoû 2019, 17:05

J'adore le site d'Acrimed. Clair et concis. :lol:

Image
N'ayez pas peur de l'avenir, vous n'en avez pas.
Kadoc
gravitation, dégravitation
 
Messages: 8897
Inscription: 07 Fév 2011, 13:11
Localisation: elle est ou la poulette?

Précédente

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Ahrefs [Bot], Google [Bot] et 3 invités

cron