BREXIT ! (5h43 - page 6)

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede denim le 04 Juil 2016, 16:32

rozz a écrit:
denim a écrit:
Ghinzani a écrit:Thérèsa May me semble bien comme premier ministre.


je pense aussi...elle n'a pas l'air de se laisser endormir.
serait ce une nouvelle Thatcher...en terme d'autorité.


Thatcher, grande artisane de l´Europe "financiere" avant d´etre politique, faudrait peut-etre pas l´oublier....


certes...mais elle n'était pas folle la guêpe et savait à quoi s'en tenir.

Image
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 13:51

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Waddle le 04 Juil 2016, 16:33

rozz a écrit:
Waddle a écrit:
rozz a écrit:
Waddle a écrit:Farage n'a JAMAIS menti sur l'argent reversé à la sécu. Tu es victime de désinformation.

C'est dans le camp du Brexit (qui est forcément un mélange hétéroclite) que certains ont affirmé que cela provoquerait un gain de 350 millions de livres pour la Sécu.
Mais Farage n'a JAMAIS promis cela et il a justement dit après le Brexit "Je ne pourrais jamais promettre cela et ceux qui l'ont fait ont fait une erreur".


il aurait peut-etre pu le dire avant.
Qui ne dit mot consent comme dit l´adage....

Si tu as des infos montrant qu'on l'a interrogé dessus et qu'il n'a rien dit, je veux bien.

Autrement, ce n'est pas parce qu'il est pour le Brexit qu'il est responsable de tous les arguments des pro-Brexit, et qu'il doive justifier la totalité de ces arguments.

mouais, on peut prendre les gens pour des cons si on veut....

et juste histoire d´eviter que tu ne me classes dans un camp ou l´autre : le Brexit je n´etais ni pour ni contre. Enfin, d´un coté j´etais plutot pour histoire qu´on montre à l´Europe, que ce n´est pas de cette Europe là qu´on veut. De l´autre, j´ai trouvé les arguments des pro-brexit (in UK) quand meme tres teintés de populisme.

Certes. Mais les anti, ce n'était pas mieux.

Et ils continuent d'ailleurs avec toute la masse médiatique avec eux.
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 22085
Inscription: 10 Mai 2003, 18:05

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede rozz le 04 Juil 2016, 16:44

Waddle a écrit:Certes. Mais les anti, ce n'était pas mieux..

OK, mais c´est pas une raison. On joue pas à qui est le plus con!
Disons que j´ai trouvé que les arguments qui etaient mis en avant par les pro-Brexit n´etaient pas forcement les plus importants.
Donc ca m´a bien gavé !
rozz
 
Messages: 4122
Inscription: 01 Déc 2010, 11:38
Localisation: là où il fait froid l´matin

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Waddle le 04 Juil 2016, 16:58

rozz a écrit:
Waddle a écrit:Certes. Mais les anti, ce n'était pas mieux..

OK, mais c´est pas une raison. On joue pas à qui est le plus con!
Disons que j´ai trouvé que les arguments qui etaient mis en avant par les pro-Brexit n´etaient pas forcement les plus importants.
Donc ca m´a bien gavé !


Est ce que tes sources étaient neutres?
Le problème est que nous sommes inondés de médias et de journaux ouvertement anti-Brexit. Partant de là, ce n'est pas facile de regarder à tête reposée et objectivement les raisons valables justifiant un Brexit.
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 22085
Inscription: 10 Mai 2003, 18:05

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede rozz le 04 Juil 2016, 17:33

Waddle a écrit:
rozz a écrit:
Waddle a écrit:Certes. Mais les anti, ce n'était pas mieux..

OK, mais c´est pas une raison. On joue pas à qui est le plus con!
Disons que j´ai trouvé que les arguments qui etaient mis en avant par les pro-Brexit n´etaient pas forcement les plus importants.
Donc ca m´a bien gavé !


Est ce que tes sources étaient neutres?
Le problème est que nous sommes inondés de médias et de journaux ouvertement anti-Brexit. Partant de là, ce n'est pas facile de regarder à tête reposée et objectivement les raisons valables justifiant un Brexit.


probablement pas, mais bon, faut arreter de voir des complots partout. En plus, mes voisins sont anglais, donc j´imagine pouvoir leur faire confiance.
rozz
 
Messages: 4122
Inscription: 01 Déc 2010, 11:38
Localisation: là où il fait froid l´matin

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Cortese le 04 Juil 2016, 17:47

Un point de vue intéressant de l'historienne communiste Anne Lacroix-Riz


Brexit, Frexit, Valssit et colegram (avec Annie Lacroix-Riz)
2 Juillet 2016

Vers l'infini et au-delà... tel est donc désormais le projet planétaire de l'Union Européenne. En clair : il s'agit bien toujours de sauver la Planète libérale, mais vu la montée des périls, les planètes proches ne seront pas de trop !
Une extension du domaine de la lutte impériale que ses amis de l'OTAN ont sans doute inspirée à J-C.Juncker. Un Jean-Claude qui, depuis son douillet paradis fiscal, est à L'U.E ce que l'autre J-C. (Van Damme) est à la "maison mère" (l'OTAN) : un "dircom" spectaculaire mais parfois excessif dans son zèle à motiver les foules européennes (et sentimentales).
Le désarroi manifeste de ces propagandistes, un peu déboussolés par les effets collatéraux de la démocratie (populaire), est l'occasion de demander à Annie Lacroix-Riz de leur dispenser ses éclairages d'historienne éminente et son efficace pédagogie anti-impérialiste, en sorte de les sortir des ténèbres confuses et anxiogènes dans lesquelles ils semblent s'engager.
Une précaution que nous avions pourtant prise dès la veille du "BREXIT" ... et si J.C. avait eu la bonne idée de venir assister à la soirée sans doute aurait-il pu échapper au tropisme euro-raëlien qui le guette désormais.

Première partie de la soirée d'éducation populaire et civique,
consacrée à la présentation de la nouvelle édition du livre d'Annie Lacroix-Riz :
"Aux origines du carcan européen" :


Brexit, Frexit, Valssit et colegram ( avec... par Tele14

Observations sur l’appel de vingt intellectuels eurocritiques pour un nouveau traité européen, juillet 2016

La vision économique de long terme de l’union européenne rend dérisoire l’espoir de renégocier les traités européens affiché par « vingt intellectuels eurocritiques ». Car ce processus a démontré ses objectifs non pas « depuis au moins trois décennies, sur la base de traités marqués au coin du néolibéralisme alors triomphant (Acte unique, traité de Maastricht, traité de Lisbonne), ou de l’ordo-libéralisme allemand (traité de cohérence budgétaire dit «TSCG» de 2012) », mais depuis les origines. Il s’est agi, en effet d’assurer la tutelle maximale sur cette partie du monde de l’impérialisme le plus puissant, états-unien, escorté du second, l’impérialisme allemand, que les rivalités inter-impérialistes opposent cependant, à l’occasion des crises systémiques, jusqu’à la guerre générale. Le phénomène a débouché, entre autres, sur ce que Georges Gastaud qualifie « de protectionnisme » rigoureux au bénéfice exclusif de l’Allemagne et des États-Unis. Il est sans rapport aucun avec l’idéologie, la Guerre froide, le rêve de « démocratie », etc., et ne laisse aucune chance la « réforme » à laquelle semblent croire les « vingt intellectuels eurosceptiques » qui ont signé ce manifeste.

La critique est portée ici du strict point de vue historique qui relève de ma compétence.

1° Je suis stupéfaite que certains de ces signataires, que je croyais très bien informés de l’histoire vraie de l’union européenne, érigent en modèle la renégociation de « la conférence de Messine » de 1955 qui, après l’échec de la Communauté européenne de défense (CED), a[urait] permis de remettre la construction européenne sur les rails ».Ladite conférence se tint sous la stricte injonction de Washington, avec l’active contribution, selon la tradition, de ses purs et simples instruments, parmi lesquels Jean Monnet et Paul-Henri Spaak. Elle ouvrit sur une nouvelle étape majeure de la constitution de l’Europe germano-américaine, le marché commun, qui faisait suite à la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA) dont le « père de l’Europe » Robert Schuman s’était fait l’initiateur officiel. La réalité est différente, comme je le démontre notamment dans Aux origines du carcan européen, 1900-1960, dont l’édition augmentée vient de paraître.
Ce marché commun chemina, sans la « dérive » ici alléguée, vers l’union-carcan dont les hauts fonctionnaires français avaient révélé, avec une précision redoutable dès 1950-1953 (cette dernière date étant celle de la mise en œuvre de la Communauté européenne du charbon et de l’acier), tous les aspects, parmi lesquels l’impitoyable « dumping social ». Ladite « Europe » avait déjà, à l’époque du retour de De Gaulle aux affaires (1958), un aspect sinistre, marqué par la surproduction et les crises récurrentes (dont témoignait la fermeture des mines de charbon entamée par celles de France et de Belgique), décrit dans le même ouvrage.

Dans le 13e et dernier chapitre d’Une comédie des erreurs, 1943-1956, Souvenirs et réflexions sur une étape de la construction européenne, Paris, Plon, 1983, « L’étouffement », p. 499-523, l’ambassadeur de France à Londres René Massigli dressa un tableau effarant de cette session. Elle fut animée, en apparence, par les pions « européens » de Washington, déjà cités, sans oublier les autres, dont Pinay, Hallstein, Adenauer et Beyen; en réalité par le tandem Département d’État-CIA, sous la houlette respective des deux frères Dulles, John Foster et Allen, partenaires essentiels de Sullivan & Cromwell, plus gros cabinet américain d’affaires internationales, lié à la finance allemande depuis le tournant du 19e siècle.
Notons, au cas où on serait tenté de taxer l’intéressé de subversion ou de « nationalisme », que Massigli n’avait pas incarné la résistance au tuteur étranger, et qu’il se voulait « européen ». Cet ancien champion de l’Apaisement de l’entre-deux-guerres, artisan majeur des accords de Munich comme directeur des Affaires politiques du Quai d’Orsay (voir l’index du Choix de la défaite, Paris, Armand Colin, 2010), avait fini en 1943 par se rallier à de Gaulle. Ralliement tardif et fort contraint : les archives américaines le montrent littéralement agenouillé devant Washington et quotidiennement disposé, à Alger, en 1943-1944, à lâcher de Gaulle auquel il reproche une résistance très excessive aux exigences américaines. Allen Dulles, patron Europe de l’OSS (qui précéda la CIA) établi depuis novembre 1942 à Berne, avait alors déjà gagné, auprès de Robert Murphy, délégué de Roosevelt depuis décembre 1940 au débarquement en Afrique du Nord « française », ses galons de maître et de bailleur de fonds des « Européens » : c’est-à-dire des « élites » de la société acquises à la mainmise des États-Unis sur le continent européen après l’avoir été, le plus souvent, depuis les années 1930, à la mainmise allemande (sur ces noms, voir l’index de l’ouvrage Les élites françaises, 1940-1944. De la collaboration avec l’Allemagne à l’alliance américaine, Paris, Armand Colin, 2016).
De l’origine américaine de cette mythique « conférence de Messine », il n’est pas question dans le manifeste des « vingt intellectuels eurocritiques ». Omission surprenante qui se maintient dans les deux autres points abordés.

2° La séduisante revendication de la renonciation au « modèle mercantiliste allemand (excédent extérieur approchant les 10 % du PIB) […] intransposable aux autres pays et notamment à ceux de l’Europe du Sud » équivaut, compte tenu de l’histoire réelle de l’union européenne, à la demande polie et vaine, adressée aux États-Unis et à l’Allemagne d’abandonner purement et simplement ladite union, leur créature. Autant vaudrait demander à une association bancaire de s’auto-transformer en entreprise de bonnes œuvres, pour réaliser la fameuse « Europe sociale » qu’on nous vante chaque jour. Cette revendication est aussi sidérante que celle d’un renouvellement de « la conférence de Messine » puisque l’objectif de l’union européenne a été précisément réalisé : nous bénéficions de son succès depuis bientôt plus de soixante ans, il faut le reconnaître, avec une intensité démultipliée par la destruction de la zone d’influence soviétique muée en zone américaine depuis 25 ans.
« Dérive », vraiment?, par rapport au propos d’un haut fonctionnaire du Quai d’Orsay de février 1950 (avant le fameux discours de Robert Schuman du 9 mai, donc), annonçant les effets imminents de « la pression du chômage sur le niveau des salaires [européens]. Or, il ne peut y avoir harmonisation des salaires et des charges sociales [...] que par le jeu de l’offre et de la demande et elle se fera au niveau le plus bas. C’est bien là une des raisons pour lesquelles le Conseil national du patronat français se prononce en faveur de la libération des échanges et des Unions régionales : il y voit un moyen de réduire les prétentions des salariés lors des prochaines négociations des conventions collectives. » (Note du Service de Coopération économique (SCE), 10 février 1950, CE, 56, archives du ministère des Affaires étrangères, plus longuement citée dans Aux origines du carcan européen, p. 116-117). (Le Conseil national du patronat français succéda, en 1946, à la Confédération générale de la Production française devenue en juillet 1936 Confédération générale du patronat français, et précéda le MEDEF).
Les exigences historiques et actuelles des États-Unis à l’égard de cet énorme marché unifié et non protégé de leurs marchandises et de leurs capitaux n’ont pas non plus, dans ce deuxième point du manifeste, été prises en compte.

3° Le « dialogue avec la Russie, pays européen indispensable pour l’établissement d'une sécurité dont toutes nos nations ont besoin », etc., est-il compatible avec le maintien de l’union européenne dans l’OTAN, institution dont l’origine se confond strictement avec l’histoire de l’encerclement de l’URSS. Les États-Unis combattaient d’ailleurs la Russie depuis les débuts de l’ère impérialiste, plus de 20 ans avant 1917. L’a démontré l’un des deux pères fondateurs du courant historiographique américain dit « révisionniste » (courant scientifique sans rapport avec les « révisionnistes » français, simples « négationnistes » des chambres à gaz), William Appleman Williams. Sa thèse universitaire (Ph.D.) American Russian Relations, 1781-1947, New York, Rinehart & C°, 1952, a montré que le jeune impérialisme américain, soucieux de contrôler, entre autres, le sort de la Chine, avait jugé insupportable l’expansion de son (assez faible) rival russe, qui revendiquait participation au contrôle des transports ferroviaires de la Chine: « L’entente [russo-américaine] lâche et informelle […] s’était rompue sur les droits de passage des chemins de fer [russes] de Mandchourie méridionale et de l’Est chinois entre 1895 et 1912 ».

On trouvera maintes références sur la vieille obsession antirusse des impérialismes américain et allemand et sur leur agressivité, dimension militaire incluse, envers l’empire russe puis l’URSS dans les références suivantes : « Le débarquement du 6 juin 1944 du mythe d’aujourd’hui à la réalité historique » (http://www.lafauteadiderot.net/Le-debar ... in-1944-du, juin 2014), et dans « L’apport des “guerres de Staline” de Geoffrey Roberts à l’histoire de l’URSS : acquis et débats », préface à l’ouvrage de Geoffrey Roberts, Les guerres de Staline, Paris, Delga, 2014, p. I-XXXIV.

Ceux qui seraient tentés de balayer d’un revers de main les références fournies par l’universitaire sérieuse que je suis pourront constater que je les emprunte soit aux archives originales soit aux travaux historiques américains accumulés depuis des décennies. Ce travail, notons-le, qualifie les pratiques de la « soviétologue » de Rennes 2, Cécile Vaissié, qui met en cause l’« universitaire retraitée et militante au PRCF » Annie Lacroix-Riz dans Les réseaux du Kremlin en France. Le lecteur pourra juger du manque de sérieux de la documentation de ce récent ouvrage assuré d’un énorme écho médiatique, phénomène qui démontre le caractère plus que jamais actuel de mon livre de 2012 L’histoire contemporaine toujours sous influence, Paris, Delga-Le temps des cerises.

Une « union européenne » à direction germano-américaine bien disposée envers la Russie, vraiment? Qu’est-il arrivé à certains, au moins, des « vingt intellectuels eurocritiques » qu’on avait pris pour des observateurs sérieux du « carcan » réservé de longue date aux « Européens » non détenteurs de profits monopolistes? Leurs « vœux pieux » européens traduisent-ils une nostalgie pour le « baiser Lamourette » de juillet 1792 (https://fr.wikipedia.org/wiki/Baiser_Lamourette )?

Annie Lacroix-Riz,
chercheuse en histoire contemporaine, professeur émérite, université Paris 7
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30720
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede denim le 04 Juil 2016, 18:03

il y a une élection à surveiller,celle de l'Italie en Octobre prochain.

"Autant vaudrait demander à une association bancaire de s’auto-transformer en entreprise de bonnes œuvres, pour réaliser la fameuse « Europe sociale » qu’on nous vante chaque jour"... :D
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 13:51

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Ponpondu le 04 Juil 2016, 19:32

denim a écrit:
rozz a écrit:
denim a écrit:
Ghinzani a écrit:Thérèsa May me semble bien comme premier ministre.


je pense aussi...elle n'a pas l'air de se laisser endormir.
serait ce une nouvelle Thatcher...en terme d'autorité.


Thatcher, grande artisane de l´Europe "financiere" avant d´etre politique, faudrait peut-etre pas l´oublier....


certes...mais elle n'était pas folle la guêpe et savait à quoi s'en tenir.

Image



Elle nous manque...
E agora ou nunca, meu amor nao pode esperar.

Image
Ponpondu
 
Messages: 1493
Inscription: 13 Jan 2013, 12:44
Localisation: "Ca coûte rien, c'est l'Etat qui paie."

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Ponpondu le 04 Juil 2016, 19:35

Sylphus a écrit:
Ponpondu a écrit:Non. Son job était de sortir son pays du truc. A chacun son boulot.
Il y a assez de gens compétents, et il le sait, pour s'occuper de la suite. Ou tu penses que Gandhi était un poivrot parce qu'il n'a pas gouverné l'Inde ? Toi qui te dis gaulliste, tu désavoues le général pour 46 et 69 ?


Je ne connais pas Gandhi, je n'ai aucune réponse à donner.
En revanche pour le Général, il a exercé par deux fois le pouvoir avant de démissionner, donc la comparaison avec Farage n'a pas de sens ici.

Farage est un homme politique, qui siège au Parlement Européen depuis plus de 15 ans. Si tu te prétends homme politique, tu cherches à exercer le pouvoir, même temporairement, même à petite échelle, pour appliquer tes idées. Et si tu ne te sens pas capable, tu préviens AVANT le référendum que tu partiras si le Leave l'emporte et tu démissionnes de TOUTES tes fonctions politiques. Sinon tu n'es rien d'autre qu'un escroc.


Mais quel programme veux-tu qu'il applique une fois le Brexit obtenu quand sa seule revendication était le Brexit ? T'es tellement en colère devant la démocratie que tu fais feu de tout bois là.
Et pour de Gaulle, je parle du principe de ne pas s'accrocher au pouvoir. J'aurais pu mentionner Chevènement.
E agora ou nunca, meu amor nao pode esperar.

Image
Ponpondu
 
Messages: 1493
Inscription: 13 Jan 2013, 12:44
Localisation: "Ca coûte rien, c'est l'Etat qui paie."

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Shoemaker le 04 Juil 2016, 21:53

Ponpondu a écrit:
Elle nous manque...

N'exagérons rien...
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 19579
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Shoemaker le 05 Juil 2016, 08:34

En ce moment même, sur France Inter, Daniel Cohn Bendit à propos du Brexit.
Il vocifère tellement contre les peuples qui ne savent pas voter, que j'ai l'impression de recevoir des postillons glavioteux sur la tronche !
Calme toi, Dany...
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 19579
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede von Rauffenstein le 05 Juil 2016, 09:16

Shoemaker a écrit:
Ponpondu a écrit:
Elle nous manque...

N'exagérons rien...

:D
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 18:01
Localisation: Auteuil

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Sylphus le 05 Juil 2016, 10:47

Ponpondu a écrit:Mais quel programme veux-tu qu'il applique une fois le Brexit obtenu quand sa seule revendication était le Brexit ? T'es tellement en colère devant la démocratie que tu fais feu de tout bois là.
Et pour de Gaulle, je parle du principe de ne pas s'accrocher au pouvoir. J'aurais pu mentionner Chevènement.


Tu racontes n'importe quoi. Je suis pour une sortie de la France de l'UE et j'exècre les rosbeef, je suis très content qu'ils se cassent. C'est justement pour cela que je suis en colère, car l'attitude de Farage fait passer les anti-UE pour des guignols, juste bon à protester sans jamais rien proposer, tout ce que je déteste chez l'être humain, je le dénonce régulièrement ici où je ne lis JAMAIS une proposition concrète.

Si un HOMME POLITIQUE n'a pas de programme, alors il n'a rien à faire en politique. C'est juste un escroc venu prendre de l'oseille. On n'a pas besoin de gens comme ça, il y a déjà assez de guignols en politique pour ne pas s'encombrer d'inutiles.

La conclusion de tout cela est qu'à cause de ces blaireaux, les fédéralistes ont une carte supplémentaire pour montrer aux peuples combien le camp "anti-UE" est représenté par des blaireaux.
Sylphus
 
Messages: 8789
Inscription: 19 Oct 2010, 10:11

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Waddle le 05 Juil 2016, 11:33

rozz a écrit:
Waddle a écrit:
rozz a écrit:
Waddle a écrit:Certes. Mais les anti, ce n'était pas mieux..

OK, mais c´est pas une raison. On joue pas à qui est le plus con!
Disons que j´ai trouvé que les arguments qui etaient mis en avant par les pro-Brexit n´etaient pas forcement les plus importants.
Donc ca m´a bien gavé !


Est ce que tes sources étaient neutres?
Le problème est que nous sommes inondés de médias et de journaux ouvertement anti-Brexit. Partant de là, ce n'est pas facile de regarder à tête reposée et objectivement les raisons valables justifiant un Brexit.


probablement pas, mais bon, faut arreter de voir des complots partout. En plus, mes voisins sont anglais, donc j´imagine pouvoir leur faire confiance.

Qui a parlé de complot? :?
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 22085
Inscription: 10 Mai 2003, 18:05

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede rozz le 05 Juil 2016, 11:50

Waddle a écrit:
rozz a écrit:
Waddle a écrit:
rozz a écrit:
Waddle a écrit:Certes. Mais les anti, ce n'était pas mieux..

OK, mais c´est pas une raison. On joue pas à qui est le plus con!
Disons que j´ai trouvé que les arguments qui etaient mis en avant par les pro-Brexit n´etaient pas forcement les plus importants.
Donc ca m´a bien gavé !


Est ce que tes sources étaient neutres?
Le problème est que nous sommes inondés de médias et de journaux ouvertement anti-Brexit. Partant de là, ce n'est pas facile de regarder à tête reposée et objectivement les raisons valables justifiant un Brexit.


probablement pas, mais bon, faut arreter de voir des complots partout. En plus, mes voisins sont anglais, donc j´imagine pouvoir leur faire confiance.

Qui a parlé de complot? :?


toi :wink:
"Est ce que tes sources étaient neutres? " c´est un peu un procès d´intention non ?
tu sous-entends quand meme que les media sont orientés (meme si je le crois egalement).
Personnellement, je pense qu´en cherchant un minimum, on arrive "statistiquement" à un certaine neutralité
rozz
 
Messages: 4122
Inscription: 01 Déc 2010, 11:38
Localisation: là où il fait froid l´matin

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Ponpondu le 05 Juil 2016, 12:03

Shoemaker a écrit:En ce moment même, sur France Inter, Daniel Cohn Bendit à propos du Brexit.
Il vocifère tellement contre les peuples qui ne savent pas voter, que j'ai l'impression de recevoir des postillons glavioteux sur la tronche !
Calme toi, Dany...


Il est même sur les rangs pour présider le machin...
Il doit considérer les peuples comme des gamins, et c'est une réaction alors bizarre de sa part vu qu'il devrait alors aimer les peuples...
E agora ou nunca, meu amor nao pode esperar.

Image
Ponpondu
 
Messages: 1493
Inscription: 13 Jan 2013, 12:44
Localisation: "Ca coûte rien, c'est l'Etat qui paie."

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Shoemaker le 05 Juil 2016, 12:08

Dany est un être complexe... :D
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 19579
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Ponpondu le 05 Juil 2016, 12:18

Sylphus a écrit:
Ponpondu a écrit:Mais quel programme veux-tu qu'il applique une fois le Brexit obtenu quand sa seule revendication était le Brexit ? T'es tellement en colère devant la démocratie que tu fais feu de tout bois là.
Et pour de Gaulle, je parle du principe de ne pas s'accrocher au pouvoir. J'aurais pu mentionner Chevènement.


Tu racontes n'importe quoi. Je suis pour une sortie de la France de l'UE et j'exècre les rosbeef, je suis très content qu'ils se cassent. C'est justement pour cela que je suis en colère, car l'attitude de Farage fait passer les anti-UE pour des guignols, juste bon à protester sans jamais rien proposer, tout ce que je déteste chez l'être humain, je le dénonce régulièrement ici où je ne lis JAMAIS une proposition concrète.

Si un HOMME POLITIQUE n'a pas de programme, alors il n'a rien à faire en politique. C'est juste un escroc venu prendre de l'oseille. On n'a pas besoin de gens comme ça, il y a déjà assez de guignols en politique pour ne pas s'encombrer d'inutiles.

La conclusion de tout cela est qu'à cause de ces blaireaux, les fédéralistes ont une carte supplémentaire pour montrer aux peuples combien le camp "anti-UE" est représenté par des blaireaux.



Tu fais comme si tu n'arrives pas à comprendre que son programme, c'était le Brexit ou tu n'y arrives vraiment pas ? Tu peux estimer qu'il aurait dû proposer un programme de gouvernement, mais tu confonds alors deux choses différentes. Vois-tu, Villiers, très à droite, avait secrètement rencontré Chevènement en 2002, ils avaient dîné ensemble, le vicomte envisageait de le soutenir : pourtant, à part leur souverainisme (même lui issu de fondations différentes, JPC étant attaché à l'Etat-Nation issu de 89, Villiers à une France plus que millénaire), qu'avaient-ils en commun (à part aussi d'avoir démissionné du gouvernement quand ils y étaient au lieu de s'accrocher à la place parce qu'elle est bonne) ? Nada ! Certes, on l'aura vu, sur la question du mariage homo, leurs positions étaient proches, mais c'était bien après... Simplement, JPC montant dans les sondages, Villiers a vu l'opportunité pour la France d'avoir un président souverainiste. Idem pour Farage : le bonhomme ne prétend pas être capable de gouverner mais de mener le combat pour sortir son pays du truc, et ensuite il laisse le pouvoir aux autres. Tu devrais regarder "Gladiator", le général qui va se battre pour rendre le pouvoir au peuple au lieu de l'exercer lui-même : il y a des gens qui s'en foutent du pouvoir, qui ne pensent pas être faits pour cela, mais qui font tout pour sauver la démocratie. Si pour toi, c'est une attitude de pilier de bar, crois que je considère que les dépravés de la politique qui nous soûlent chaque jour de leurs commentaires, leur avis sur tout, ceux-là me semblent davantage être des poivrots... Sors-les de la politique, empêche-les de parler sans cesse, ils te feront un delirium tremens. Les poivrots, ce sont ceux qui s'accrochent au pouvoir, ne peuvent en être sevrés. Tu fais un procès d'intention à un homme qui s'était fixé un objectif, un seul, sortir son pays du truc, qui a réussi après 19 de combat acharné, tu oses le comparer à ceux qui disent "Yaka, ifo" mais qui ne se lancent jamais.

Quant à ton anglophobie, tu me diras aussi que c'est du gaullisme, comme tu prétendais récemment que la peine de mort était une valeur du gaullisme ? Moi, j'aime le peuple anglais, j'apprécie de voir un peuple patriote, je respecte même le patriotisme des ennemis de mon pays. Chaque peuple a le droit d'être patriote, et les Anglais ont eu raison de ne jamais se laisser faire. De Gaulle les aurait félicités.
Dernière édition par Ponpondu le 05 Juil 2016, 12:22, édité 1 fois.
E agora ou nunca, meu amor nao pode esperar.

Image
Ponpondu
 
Messages: 1493
Inscription: 13 Jan 2013, 12:44
Localisation: "Ca coûte rien, c'est l'Etat qui paie."

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede von Rauffenstein le 05 Juil 2016, 12:19

Si le peuple est un gamin, il a le droit de lui baisser la braguette. C'est tout. :D

Image
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 18:01
Localisation: Auteuil

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Shoemaker le 05 Juil 2016, 12:28

tusors:
:D
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 19579
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede von Rauffenstein le 05 Juil 2016, 12:31

Image
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 18:01
Localisation: Auteuil

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Ponpondu le 05 Juil 2016, 12:37

Ce n'est pas le Pedro de l'année en matière de mépris des peuples...

Pascal Lamy :


"Je souhaite que les questions sur la souveraineté, qui franchement sont des vieux trucs, ne brouillent pas la vision d'avenir". "Si vous êtes jeunes, n'utilisez pas trop de concepts de vieux!"
http://www.lavoixdunord.fr/economie/les ... b0n3610711
E agora ou nunca, meu amor nao pode esperar.

Image
Ponpondu
 
Messages: 1493
Inscription: 13 Jan 2013, 12:44
Localisation: "Ca coûte rien, c'est l'Etat qui paie."

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Ponpondu le 05 Juil 2016, 12:40

von Rauffenstein a écrit:Image



"Dessine-moi l'Europe"...
Les peuples-enfants, comme les qualifie DCB, demandent un dessin de l'Europe qui leur convienne, on leur dessine une caisse. Et on les y enferme.
E agora ou nunca, meu amor nao pode esperar.

Image
Ponpondu
 
Messages: 1493
Inscription: 13 Jan 2013, 12:44
Localisation: "Ca coûte rien, c'est l'Etat qui paie."

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Waddle le 05 Juil 2016, 13:05

rozz a écrit:toi :wink:
"Est ce que tes sources étaient neutres? " c´est un peu un procès d´intention non ?
tu sous-entends quand meme que les media sont orientés (meme si je le crois egalement).
Personnellement, je pense qu´en cherchant un minimum, on arrive "statistiquement" à un certaine neutralité

Quand je demande si les sources étaient neutres, c'est en partant du principe que le "bruit médiatique" allait globalement dans le même sens (je pense que tu es d'accord avec moi).

A savoir que le Brexit était un retour en arrière, un enfermement sur soi, de la xénophobie, que ça allait coûter beaucoup d'argent aux anglais, générer du chômage, etc... etc...
Même après le Brexit, on te montrait à la télé des gens qui étaient atterrés, d'autres qui disaient qu'ils avaient voté pour le Brexit mais qu'ils regrettaient parce qu'ils ne pensaient pas que ça allait se produire, etc...
On ressort à toutes les sauces cette interview de Farage où il dit qu'il n'aurait jamais pu promettre que 350M £ iraient à la Sécu, et partout ça devient "un responsable des pro-Brexit avoue avoir menti pendant la campagne" (d'ailleurs tu le tiens indirectement pour responsable des arguments irrecevables qu'il n'a pourtant pas défendus..)

Si tu me dis que tu as entendu à la télé ou lu dans les grands journaux autant de "bruit" en faveur du Brexit, dans ce cas c'est moi qui me trompe.

Mais cela n'a rien à voir avec un complot. Je crois que dans l'inconscient des journalistes et de la majorité des politiques, rester dans l'UE est une évidence comme dire qu'il faut s'aimer les uns les autres.
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 22085
Inscription: 10 Mai 2003, 18:05

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Ponpondu le 05 Juil 2016, 13:10

Waddle a écrit:
Si tu me dis que tu as entendu à la télé ou lu dans les grands journaux autant de "bruit" en faveur du Brexit, dans ce cas c'est moi qui me trompe.



Effectivement, même un journaliste européiste dénonce la propagande des médias anti-Brexit :

E agora ou nunca, meu amor nao pode esperar.

Image
Ponpondu
 
Messages: 1493
Inscription: 13 Jan 2013, 12:44
Localisation: "Ca coûte rien, c'est l'Etat qui paie."

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede denim le 05 Juil 2016, 15:15

Ponpondu a écrit:Ce n'est pas le Pedro de l'année en matière de mépris des peuples...

Pascal Lamy :


"Je souhaite que les questions sur la souveraineté, qui franchement sont des vieux trucs, ne brouillent pas la vision d'avenir". "Si vous êtes jeunes, n'utilisez pas trop de concepts de vieux!"
http://www.lavoixdunord.fr/economie/les ... b0n3610711


encore faudrait il que les jeunes votent,ce qui n'a pas été le cas en Angleterre où 64% des jeunes se sont abstenus.
donc mon cher Lamy,le mieux est de vous renseigner mieux que ça,peut être que vous aurez les idées moins "brouillées".
vieux con !!!
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 13:51

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede denim le 05 Juil 2016, 15:17

Ponpondu a écrit:
von Rauffenstein a écrit:Image



"Dessine-moi l'Europe"...
Les peuples-enfants, comme les qualifie DCB, demandent un dessin de l'Europe qui leur convienne, on leur dessine une caisse. Et on les y enferme.


quand je vois ça,en plus avec les guignols qui en font des photos,franchement,j'ai envie d'y lacher une grenade,la faire rouler tranquillement...
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 13:51

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Fatcap le 05 Juil 2016, 15:21

Pour Nigel Farage, je n'exclurais pas l'idée quil a simplement eu peur pour sa vie et ses proches. Avec le Brexit, il a énervé des gens et des institutions extrêmement puissantes. Si je ne me trompe, il a déjà eu un accident de voiture bizarre (une roue qui s'est barrée sur l'autoroute). Le meurtre du député britannique une semaine avant le référendum pue à trois kilomètres.

Entre ça et le fait que son principal objectif était le Brexit, et que cet objectif a été atteint, je comprends tout à fait qu'il choisisse de partir. Je ne vois pas très bien comment il aurait pu atteindre une position de décideur, le système britannique est extrêmement opaque et garantit de fait que le Premier ministre et les ministres importants ne peuvent venir que des Tories ou du Labour. Tout au plus il aurait eu un strapontin dans un prochain gouvernement. Pour ma part je suis extrêmement reconnaissant du fait qu'il ait contribué à réaliser le Brexit, ainsi que pour ses quinze années de combat ponctuées de discours absolument dévastateurs...
"Au commencement était l'émotion."
Louis-Ferdinand Céline
Fatcap
 
Messages: 4017
Inscription: 04 Mai 2004, 15:23
Localisation: Berlin

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede von Rauffenstein le 05 Juil 2016, 15:52

On se le remet.

Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 18:01
Localisation: Auteuil

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede denim le 05 Juil 2016, 16:15

ce que j'aime surtout dans cette prise de paroles de Nigel Farage,hormis le fait qu'il est toujours intéressant à écouter car il ne se gène pas pour leur dire les 4 vérités,c'est surtout la petit "intro" de papa Schulz pour faire respecter le silence et laisser parler Farage.

c'est: "mesdames et messieurs...une des qualités de la démocratie c'est d'écouter". :D
c'est vrai que là,l'UE peut faire preuve de "démocratie"...ça ne mange pas de pain.
c'est après que ça se gâte...
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 13:51

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Ponpondu le 06 Juil 2016, 09:41

Farage demande un droit de réponse aux journaux franceuropéistes...
E agora ou nunca, meu amor nao pode esperar.

Image
Ponpondu
 
Messages: 1493
Inscription: 13 Jan 2013, 12:44
Localisation: "Ca coûte rien, c'est l'Etat qui paie."

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede denim le 07 Juil 2016, 17:50

en ce moment en Italie c'est grosse panique sur les banques italiennes.
elles vont très très mal et il se pourrait que l'effet domino ne soit pas loin.
je me demande si le brexit et donc la city ne va pas tirer profit de cette situation.
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 13:51

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Shoemaker le 07 Juil 2016, 18:47

Arrête de colporter des nouvelles alarmantes ! Ni Le Monde ni Libé n'en parlent :D
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 19579
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Fatcap le 08 Juil 2016, 11:37

Tiens d'ailleurs, on dirait que ça n'avance pas des masses ce Brexit...
"Au commencement était l'émotion."
Louis-Ferdinand Céline
Fatcap
 
Messages: 4017
Inscription: 04 Mai 2004, 15:23
Localisation: Berlin

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Stéphane le 08 Juil 2016, 11:41

Depuis que Cameron a annoncé sa démission et que ce serait à son succésseur d'organiser la sortie, oui. C'est assez logique.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 45524
Inscription: 16 Déc 2004, 23:19

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede DCP le 08 Juil 2016, 11:41

Fatcap a écrit:Tiens d'ailleurs, on dirait que ça n'avance pas des masses ce Brexit...


ça a été annoncé les jours suivant le résultat du vote....que Cameron n'allait pas demandé le brexit, il laisserait son successeur (élu début septembre) le faire...
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 23962
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Marlaga le 08 Juil 2016, 12:41

Fatcap a écrit:Tiens d'ailleurs, on dirait que ça n'avance pas des masses ce Brexit...


Faut pas s'attendre à ce que ça soit torché en 2 semaines. Ça va prendre des mois, voire des années.
Avatar de l'utilisateur
Marlaga
 
Messages: 20994
Inscription: 12 Mar 2007, 09:45

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede Shoemaker le 08 Juil 2016, 13:00

voire jamais. Enterré vivant.
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 19579
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede denim le 08 Juil 2016, 13:23

Fatcap a écrit:Tiens d'ailleurs, on dirait que ça n'avance pas des masses ce Brexit...


ils vont prendre leur temps jusqu'en septembre,le temps de recomposer un gouvernement adéquate.
et ensuite ils passeront aux choses sérieuses.
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 13:51

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede DCP le 11 Juil 2016, 17:48

Les choses vont peut-être s'accélérer, vu que la nouvelle première ministre grande-britonne entrera en fonction mercredi soir, suite au désistement de sa rivale.
http://www.lematin.ch/monde/europe/ther ... y/25922565
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 23962
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: BREXIT ! (5h43 - page 6)

Messagede denim le 11 Juil 2016, 18:31

en attendant le CAC40 prend plus de 1%.
allo jean Quatremerdes ??!!
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 13:51

PrécédenteSuivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Ahrefs [Bot] et 4 invités