Des causes et des conséquences de la crise économique

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Alfa le 26 Avr 2016, 15:59

Cortese a écrit:
denim a écrit:le patronat en france c'est comme pour les musulmans...ils seraient bons qu'ils fassent chez eux un bon ménage.

bon...pour le moment ils ne sont pas là shoe et Cortese...vite je me casse. :eek:


Qu'est ce que tu veux qu'ils fassent de plus ? Toutes les dernières républiques arabes (celles qui n'ont pas encore été détruites par les Occidentaux) sont en guerre ouverte avec, ou répriment, les fondamentalistes. Partout les fondamentalistes musulmans sont soutenus par l'Arabie Séoudite, l'Etat le plus fondamentaliste du monde, allié ultra-privilégié des Occidentaux. Si vous voulez arrêter le fondamentalisme musulman dites à vos gouvernants d'arrêter de jouer au jeu pervers qui est le leur. La principale cause du fondamentalisme musulman c'est la brutalité guerrière inouïe des Etats occidentaux et leur politique sournoise anti-républicaine, anti-démocratique, anti-droits de l'homme. Je suis désolé de vous dire que vous, citoyens occidentaux vous vous comportez comme de parfaits fumistes : "je veux rien savoir, je veux rien entendre, je veux rien changer, ça me mène à une merde exponentielle, mais moi c'est moi alors j'ai toujours raison et mon gouvernement, je le critique un peu mais au fond je suis d'accord avec lui ; la morale, le droit, je m'assois dessus parce qu'on est les plus forts". Et vous voudriez que les gens vous respectent en plus ? Vous rigolez ? Qui sème la merde récolte la diarrhée.

Mais parce que le français moyen ne connais rien a toute ces histoires mon cher Cortese, et n'a aucune raison de le savoir vu ce qu'on lui montre. Les pays arabes devraient être totalement libres et si un seul pays devaient être sous la coupe des occidentaux c'est bien l'Arabie Saoudite, mais a l'ancienne c'est a dire de manière officiel, du moins pour les enclaves pétrolière.

C'est le mal de notre époque : hypocrisie désinformation, mensonge et faire tout pour pouvoir donner des leçons, paraitre défenseur de la morale alors qu'on est pas mieux que les autres.

On vit une belle époque grâce au progrès et la technologie, mais pour le reste c'est de la merde.
Image
Un V12 sinon rien !
Avatar de l'utilisateur
Alfa
imperator
 
Messages: 12079
Inscription: 26 Jan 2004, 11:38
Localisation: De Gaulle

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede DCP le 26 Avr 2016, 16:17

Alfa a écrit:
Cortese a écrit:
denim a écrit:le patronat en france c'est comme pour les musulmans...ils seraient bons qu'ils fassent chez eux un bon ménage.

bon...pour le moment ils ne sont pas là shoe et Cortese...vite je me casse. :eek:


Qu'est ce que tu veux qu'ils fassent de plus ? Toutes les dernières républiques arabes (celles qui n'ont pas encore été détruites par les Occidentaux) sont en guerre ouverte avec, ou répriment, les fondamentalistes. Partout les fondamentalistes musulmans sont soutenus par l'Arabie Séoudite, l'Etat le plus fondamentaliste du monde, allié ultra-privilégié des Occidentaux. Si vous voulez arrêter le fondamentalisme musulman dites à vos gouvernants d'arrêter de jouer au jeu pervers qui est le leur. La principale cause du fondamentalisme musulman c'est la brutalité guerrière inouïe des Etats occidentaux et leur politique sournoise anti-républicaine, anti-démocratique, anti-droits de l'homme. Je suis désolé de vous dire que vous, citoyens occidentaux vous vous comportez comme de parfaits fumistes : "je veux rien savoir, je veux rien entendre, je veux rien changer, ça me mène à une merde exponentielle, mais moi c'est moi alors j'ai toujours raison et mon gouvernement, je le critique un peu mais au fond je suis d'accord avec lui ; la morale, le droit, je m'assois dessus parce qu'on est les plus forts". Et vous voudriez que les gens vous respectent en plus ? Vous rigolez ? Qui sème la merde récolte la diarrhée.

Mais parce que le français moyen ne connais rien a toute ces histoires mon cher Cortese, et n'a aucune raison de le savoir vu ce qu'on lui montre. Les pays arabes devraient être totalement libres et si un seul pays devaient être sous la coupe des occidentaux c'est bien l'Arabie Saoudite, mais a l'ancienne c'est a dire de manière officiel, du moins pour les enclaves pétrolière.

C'est le mal de notre époque : hypocrisie désinformation, mensonge et faire tout pour pouvoir donner des leçons, paraitre défenseur de la morale alors qu'on est pas mieux que les autres.

On vit une belle époque grâce au progrès et la technologie, mais pour le reste c'est de la merde.


Mouais...je pense plutôt qu'une bonne partie des gens ne veulent rien savoir, tant que le petit confort et leur divertissement sont assurés...panem et circences, rien de nouveau sous le soleil...
« La meilleure preuve qu'un voyage dans le temps est impossible est que nous n'avons pas été envahis par des hordes de touristes du futur. » (Stephen Hawking)
DCP
Romand historique
 
Messages: 22690
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede denim le 26 Avr 2016, 16:25

exactement ça...
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24738
Inscription: 29 Nov 2003, 13:51

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Alfa le 26 Avr 2016, 16:41

Ce qui revient au même, au final.
Image
Un V12 sinon rien !
Avatar de l'utilisateur
Alfa
imperator
 
Messages: 12079
Inscription: 26 Jan 2004, 11:38
Localisation: De Gaulle

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede denim le 26 Avr 2016, 16:51

ben voilà...encore une boite française qui se fait racheter. :roll:

La pépite française des objets connectés Withings bientôt sous pavillon finlandais
L'équipementier Nokia, basé à Helsinki, va signer un chèque de 170 millions d'euros pour s'offrir la start-up basée à Issy-les-Moulineaux.

Cela sert à quoi de financer à grands frais ces start-ups avec l'argent public de la BPI puisqu'elles se vendent aux plus offrants dès qu'elles en ont la possibilité. En l'espèce, il n'y a aucun retour sur investissement et le dindon de la farce c'est encore le contribuable français.
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24738
Inscription: 29 Nov 2003, 13:51

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Ghinzani le 26 Avr 2016, 17:10

Darty aussi, non?
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 24802
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede DCP le 26 Avr 2016, 17:12

denim a écrit:ben voilà...encore une boite française qui se fait racheter. :roll:

La pépite française des objets connectés Withings bientôt sous pavillon finlandais
L'équipementier Nokia, basé à Helsinki, va signer un chèque de 170 millions d'euros pour s'offrir la start-up basée à Issy-les-Moulineaux.

Cela sert à quoi de financer à grands frais ces start-ups avec l'argent public de la BPI puisqu'elles se vendent aux plus offrants dès qu'elles en ont la possibilité. En l'espèce, il n'y a aucun retour sur investissement et le dindon de la farce c'est encore le contribuable français.


Est-ce que tu es sûr que la BPI n'avait pas de part dans cette société ou n'avait pas lié son financement à un retour sur investissement dans le cas d'une vente de la société ?
« La meilleure preuve qu'un voyage dans le temps est impossible est que nous n'avons pas été envahis par des hordes de touristes du futur. » (Stephen Hawking)
DCP
Romand historique
 
Messages: 22690
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede denim le 26 Avr 2016, 21:02

elle(BPI) avait investi 11 millions d'euros en 2013, dans Withings afin de l'aider à croitre. La banque publique via son fonds "large ventures" était, comme toujours, adossée à d'autres fonds d'investissements ce qui avait permis à Withings de lever 23,5 millions d'euros au total.

A l'époque, Nicolas Dufourcq, le patron de Bpifrance avait affiché son optimisme tricolore. "La France crée beaucoup de sociétés qui sont rachetées, ensuite, par des industriels américains. Nos start-up ont du mal à grandir. Nous ne faisons pas assez d'efforts dans le temps pour faire de nos entreprises des géants mondiaux. Si Withings réussit à percer, nous sommes prêts à accompagner la société dans ses prochains développements". Un soutien visiblement insuffisant face aux sirènes finlandaises.

et oui...une de plus.
mais à part ça,la reprise est là qui dit l'autre.
ben oui,la "reprise" des sociétés françaises par des étrangers.
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24738
Inscription: 29 Nov 2003, 13:51

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Hugues le 23 Mai 2016, 16:16

J'avais beau avoir eu le "pif" d'écrire ça:
Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Je ne sais pas ce que vaut le film de Ken Loach, Moi, Daniel Blake... Silverwitch pourra peut-être (ou non) nous en dire un peu plus...

En revanche, je sais ce que vaut le discours du cinéaste :good

« Recevoir la Palme, c'est quelque chose d'un peu curieux car il faut se rappeler que les personnages qui ont inspiré ce film sont les pauvres de la cinquième puissance mondiale qu'est l'Angleterre.

C'est formidable de faire du cinéma, et comme on le voit ce soir c'est très important. Le cinéma fait vivre notre imagination, apporte au monde le rêve mais nous présente le vrai monde dans lequel nous vivons. Mais ce monde se trouve dans une situation dangereuse. Nous sommes au bord d'un projet d'austérité, qui est conduit par des idées que nous appelons néo-libérales qui risquent de nous mener à la catastrophe. Ces pratiques ont entraîné dans la misère des millions de personnes, de la Grèce au Portugal, avec une petite minorité qui s'enrichit de manière honteuse. Le cinéma est porteur de nombreuses traditions, l'une d'entre elles est de présenter un cinéma de protestation, un cinéma qui met en avant le peuple contre les puissants, j'espère que cette tradition va se maintiendra.

Nous approchons de périodes de désespoir, dont l'extrême-droite peut profiter. Certains d'entre nous sont assez âgés pour se rappeler de ce que ça a pu donner. Donc nous devons dire qu'autre chose est possible. Un autre monde est possible et nécessaire. Un autre monde est possible et nécessaire.
»



(Il manque la toute fin, je ferai en sorte de la mettre aussi)

En conférence de presse, il a précisé sa pensée, à la question très intelligente d'un journaliste ... Oui l'Union Européenne est l'un des principaux instruments de ce néolibéralisme.

Je n'ai pas trouvé de verbatim, en revanche, je vous prépare la vidéo qui sera ici mise en ligne à la place même de ces lignes... (et je le signalerai)

En attendant, je vous recommande la lecture de cette entrevue de Metronews, publiée hier, mais certainement menée il y a quelques jours:
Ken Loach : "Pour les sociaux-démocrates, la priorité est que le patron fasse des profits"

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 23449
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Rainier le 24 Mai 2016, 10:54

Ken Loach a écrit:Mais les sociaux-démocrates n’ont jamais été de gauche ! Pour moi ils ont toujours été de droite, d’une façon ou d’une autre. De droite extrême ou modérée. Mais jamais de gauche. Blair n’était pas un homme de gauche, Brown n’était pas un homme de gauche. La guerre impérialiste en Irak à laquelle nous avons participé, ce n’est pas la gauche, c’est la droite dure !


Ken Loach a une logique et un raisonnement ultra simplistes. Limite débile.
Quand c'est mal, c'est de droite.
On fait la guerre donc on est de droite.
On est colonialiste donc on est de droite.

Sauf que ce n'est pas la vérité, juste un exemple : à la fin du XIX° siècle, les colonialistes étaient de gauche, les Jules Ferry et compagnie, alors que la Droite ne pensait qu'à reprendre l'Alsace et la Lorraine à l'empire germanique et en avait rien à foutre de l'Afrique. A la limite un petit bombardement pour calmer les pirateries algéroises mais pas de conquêtes.

Qui aujourd'hui veut faire la guerre à la Russie, à l'Iran, à la Syrie ? Le FN ou la clique Hollando-Fabiusienne ?
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 13736
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Silverwitch le 24 Mai 2016, 12:00

Rainier a écrit:
Ken Loach a écrit:Mais les sociaux-démocrates n’ont jamais été de gauche ! Pour moi ils ont toujours été de droite, d’une façon ou d’une autre. De droite extrême ou modérée. Mais jamais de gauche. Blair n’était pas un homme de gauche, Brown n’était pas un homme de gauche. La guerre impérialiste en Irak à laquelle nous avons participé, ce n’est pas la gauche, c’est la droite dure !


Ken Loach a une logique et un raisonnement ultra simplistes. Limite débile.


Non, Ken Loach dit simplement que se prétendre à gauche en faisant une politique de droite, ce n'est pas la gauche, c'est la droite. Il appuie son argument sur une idéologie. Tu peux la contester en remarquant que la lutte contre l'impérialisme par exemple n'appartient pas exclusivement à la gauche (en tant qu'idéologie).


Rainier a écrit:Sauf que ce n'est pas la vérité, juste un exemple : à la fin du XIX° siècle, les colonialistes étaient de gauche, les Jules Ferry et compagnie, alors que la Droite ne pensait qu'à reprendre l'Alsace et la Lorraine à l'empire germanique et en avait rien à foutre de l'Afrique. A la limite un petit bombardement pour calmer les pirateries algéroises mais pas de conquêtes.


Sauf que ce n'est pas la vérité. Non seulement parce que Ken Loach t'a déjà répondu par avance, "il ne suffit pas de se prétendre de gauche pour l'être, il faut faire", mais également parce que cette affirmation est inexacte sur le plan historique. Les majorités parlementaires changent et la colonisation reste. Si Ken Loach définit la gauche comme une idéologie anti-impérialiste, la "gauche française" (celle de Ferry, par exemple) n'est pas à gauche quand la position de Clemenceau correspond à une vision de gauche. Cette distinction essentielle entre le discours et les actes contraint, ainsi Hollande peut se dire de gauche tout en faisant la même politique que Sarkozy (ou presque) avec des résultats similaires.

Jules Ferry, n'en déplaise à Hollande ou à sa politique de gauche d'instruction publique est bien un homme de droite (au sens idéologique défendu par Ken Loach), même si son groupe s'appelait "Gauche républicaine". C'est une incompréhension historique que je lis fréquemment à propos de la Troisième République. Pour faire au plus simple, à cette période, à "gauche" les républicains, à "droite" les monarchistes. Cela explique pourquoi la droite française n'aime pas être qualifiée de droite. Parce qu'être placé à droite signifiait être anti-républicain.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27479
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede DCP le 24 Mai 2016, 12:05

C'est quand même très "dangereux" ou plutôt imprécis d'utiliser les termes "gauche" et "droite", car, ce qu'ils signifient varie tellement selon les pays / époques.
« La meilleure preuve qu'un voyage dans le temps est impossible est que nous n'avons pas été envahis par des hordes de touristes du futur. » (Stephen Hawking)
DCP
Romand historique
 
Messages: 22690
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Cortese le 24 Mai 2016, 12:10

Rainier a écrit:
Ken Loach a écrit:Mais les sociaux-démocrates n’ont jamais été de gauche ! Pour moi ils ont toujours été de droite, d’une façon ou d’une autre. De droite extrême ou modérée. Mais jamais de gauche. Blair n’était pas un homme de gauche, Brown n’était pas un homme de gauche. La guerre impérialiste en Irak à laquelle nous avons participé, ce n’est pas la gauche, c’est la droite dure !


Ken Loach a une logique et un raisonnement ultra simplistes. Limite débile.
Quand c'est mal, c'est de droite.
On fait la guerre donc on est de droite.
On est colonialiste donc on est de droite.

Sauf que ce n'est pas la vérité, juste un exemple : à la fin du XIX° siècle, les colonialistes étaient de gauche, les Jules Ferry et compagnie, alors que la Droite ne pensait qu'à reprendre l'Alsace et la Lorraine à l'empire germanique et en avait rien à foutre de l'Afrique. A la limite un petit bombardement pour calmer les pirateries algéroises mais pas de conquêtes.

Qui aujourd'hui veut faire la guerre à la Russie, à l'Iran, à la Syrie ? Le FN ou la clique Hollando-Fabiusienne ?


En 1921 la gauche a subi une scission radicale, SFIO d'un côté (elle avait refusé de soutenir la révolution russe), PC de l'autre. Le PC a milité contre le cartel des gauches au pouvoir à cause de opérations coloniales de guerre en Syrie (eh oui ça date pas d'hier l'animosité de la France contre la Syrie), le PC a joué un rôle majeur dans la création du premier parti politique moderne algérien, "L'Etoile Nord-Africaine" d'où est issu le FLN. Après des atermoiements (qui lui ont été sévèrement reprochés, mais la logique du PCF était que les Algériens étaient de vrais Français). En Algérie, considérant qu'il s'agissait d'une révolution populaire de Français contre un gouvernement de gauche" qui trahissait les valeurs de la gauche, le PCA (annexe du PCF et composé de Français d'origine chrétienne, juive et musulmane) a finalement créé des maquis parallèles à ceux du FLN avant de négocier leur ralliement à l'ALN en 1956. Les sociaux-démocrates étaient qualifiés par le mouvement communiste de "sociaux-traitres" depuis les années 20. Donc il y a gauche et gauche, tu le sais très bien. Le noyau dur de la gauche c'était le PCF, jusqu'à Marchais.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29689
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede von Rauffenstein le 24 Mai 2016, 12:23

je pense que l'utilisation du terme "animosité" est un abus de langage de ta part. Il n'y avait aucune animosité alors. Juste du "maintien de l'ordre" comme on le faisait à l'époque après le démantellement de l'Empire Ottoman. S'il y avait animosité, elle était concentrée sur l'Empire Ottoman. Par contre. Oui.
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 18:01
Localisation: Auteuil

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Shoemaker le 24 Mai 2016, 12:33

Lénine a parfaitement décrit la Social Démocratie et son rôle historique dans : "La révolution prolétarienne et le rénégat Kautsky".
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18201
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Shoemaker le 24 Mai 2016, 12:42

Rainier a écrit:
Qui aujourd'hui veut faire la guerre à la Russie, à l'Iran, à la Syrie ? Le FN ou la clique Hollando-Fabiusienne ?

La clique Hollando-Sarko-Fabiusienne, en alliance parfaite avec l'extrême droite Israélienne et son propagandiste en chef en France, BHL.
Quant au FN, d'accord avec toi. Reste à le démontrer lorsqu'ils seront au pouvoir. Parce que lorsque je vois les yeux doux que le FN fait à l'hystérique militariste Israel, tu vois, je doute quelque peu...
En France, qu'on l'aime ou pas, le mec le plus à Gauche (même s'il cumule quelques ambiguités pour le moins gênantes), c'est Mélenchon. Or, Mélenchon qu'on peut donc qualifier de véritable tenant de la Gauche Française actuelle, globalement, ne veut faire aucune des guerres auxquelles tu fais allusion. Il est donc au moins, autant pacifiste que le FN.
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18201
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Silverwitch le 24 Mai 2016, 12:55

DCP a écrit:C'est quand même très "dangereux" ou plutôt imprécis d'utiliser les termes "gauche" et "droite", car, ce qu'ils signifient varie tellement selon les pays / époques.


Imprécis et souvent nécessaire. La logique démocratique repose sur une confrontation d'idées et la logique parlementaire sur des regroupements partisans. Au mieux ça aide à penser, au pire ça enferme.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27479
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Cortese le 24 Mai 2016, 12:56

von Rauffenstein a écrit:je pense que l'utilisation du terme "animosité" est un abus de langage de ta part. Il n'y avait aucune animosité alors. Juste du "maintien de l'ordre" comme on le faisait à l'époque après le démantellement de l'Empire Ottoman. S'il y avait animosité, elle était concentrée sur l'Empire Ottoman. Par contre. Oui.


C'est en septembre 1920 qu'est créé l'État du Grand Liban, appuyé sur les chrétiens maronites. La création d'un État côtier des Alaouites autour de Lattaquié et d'un État d'Alexandrette achève d'enclaver la Syrie. De plus, celle-ci est divisée entre un État de Damas et un État d'Alep, les Français jouant de la rivalité historique des deux villes. La naissance du Liban est vécue comme un échec par les Syriens. Jusqu'au XXe siècle, le mot « Liban » désigne la chaîne de montagnes parallèle à la côte qui sépare une partie du littoral de la plaine de Bekaa. Pour compléter ce morcellement sont séparés un État du djebel druze au sud et le plateau de la Djézireh, peuplé de Kurdes. Cela n'anéantit pas le nationalisme syrien, et la France doit livrer d'important combat en 1925-1927, bombardant Damas en 1925 (environs 10 000 Syriens y laissent la vie et 2500 Français)


Après la défaite de la France en Europe lors de la campagne de France en juin 1940, ce sont les Britanniques, et les Forces françaises libres, qui prennent le contrôle du pays (campagne de Syrie, juin-juillet 1941) redonnant le pouvoir à la France libre. Les Syriens continuent à réclamer le départ des Français, avec l’appui des Britanniques. De Gaulle engage un bras de fer avec Churchill et les Syriens qui se solde par le bombardement de la Syrie par la France gaullienne. Après plus de 2000 morts, l'interposition de la Grande-Bretagne interrompt le conflit. L’indépendance de la Syrie s'ensuivra en 1946

(wiki)
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29689
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Shoemaker le 24 Mai 2016, 12:57

DCP a écrit:C'est quand même très "dangereux" ou plutôt imprécis d'utiliser les termes "gauche" et "droite", car, ce qu'ils signifient varie tellement selon les pays / époques.

Les variations ne sont qu'apparences conjoncturelles. Il restera toujours un truc têtu, tellement têtu que tous, à """""gauche""""" (la fameuse gauche Social-démocrate) comme à droite, dépensent une énergie intellectuelle considérable pour discréditer et faire disparaître ce concept en métal trempé.
C'est la lutte des classes, qui est en final, la structure de base des sociétés humaines. Etre de gauche, à mon avis, c'est avant tout reconnaître ce concept. Après, tout est discutable. Même les "bonnes choses" qui sont de droite, ou les "mauvaises choses" qui se trouvent à gauche...
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18201
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Silverwitch le 24 Mai 2016, 13:20

Shoemaker a écrit:C'est la lutte des classes, qui est en final, la structure de base des sociétés humaines. Etre de gauche, à mon avis, c'est avant tout reconnaître ce concept. Après, tout est discutable. Même les "bonnes choses" qui sont de droite, ou les "mauvaises choses" qui se trouvent à gauche...


...Et penser les conditions politiques, sociales, culturelles et économiques de son dépassement, ajouterais-je.
Image
Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer.
Avatar de l'utilisateur
Silverwitch
Seven of Nine
 
Messages: 27479
Inscription: 28 Mar 2003, 19:39
Localisation: Filmskigrad

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede von Rauffenstein le 24 Mai 2016, 13:30

Cortese a écrit:
von Rauffenstein a écrit:je pense que l'utilisation du terme "animosité" est un abus de langage de ta part. Il n'y avait aucune animosité alors. Juste du "maintien de l'ordre" comme on le faisait à l'époque après le démantellement de l'Empire Ottoman. S'il y avait animosité, elle était concentrée sur l'Empire Ottoman. Par contre. Oui.


C'est en septembre 1920 qu'est créé l'État du Grand Liban, appuyé sur les chrétiens maronites. La création d'un État côtier des Alaouites autour de Lattaquié et d'un État d'Alexandrette achève d'enclaver la Syrie. De plus, celle-ci est divisée entre un État de Damas et un État d'Alep, les Français jouant de la rivalité historique des deux villes. La naissance du Liban est vécue comme un échec par les Syriens. Jusqu'au XXe siècle, le mot « Liban » désigne la chaîne de montagnes parallèle à la côte qui sépare une partie du littoral de la plaine de Bekaa. Pour compléter ce morcellement sont séparés un État du djebel druze au sud et le plateau de la Djézireh, peuplé de Kurdes. Cela n'anéantit pas le nationalisme syrien, et la France doit livrer d'important combat en 1925-1927, bombardant Damas en 1925 (environs 10 000 Syriens y laissent la vie et 2500 Français)


Après la défaite de la France en Europe lors de la campagne de France en juin 1940, ce sont les Britanniques, et les Forces françaises libres, qui prennent le contrôle du pays (campagne de Syrie, juin-juillet 1941) redonnant le pouvoir à la France libre. Les Syriens continuent à réclamer le départ des Français, avec l’appui des Britanniques. De Gaulle engage un bras de fer avec Churchill et les Syriens qui se solde par le bombardement de la Syrie par la France gaullienne. Après plus de 2000 morts, l'interposition de la Grande-Bretagne interrompt le conflit. L’indépendance de la Syrie s'ensuivra en 1946

(wiki)
Vieille stratégie consistant à opposer des forces antagonistes sur le territoire que l'on veut garder sous contrôle. Aucune animosité ici.
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 18:01
Localisation: Auteuil

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Shoemaker le 24 Mai 2016, 13:48

Silverwitch a écrit:
...Et penser les conditions politiques, sociales, culturelles et économiques de son dépassement, ajouterais-je.

:o
Telle est la mère de tout combat politique qui se respecte.
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18201
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Cortese le 24 Mai 2016, 14:16

von Rauffenstein a écrit:
Cortese a écrit:
von Rauffenstein a écrit:je pense que l'utilisation du terme "animosité" est un abus de langage de ta part. Il n'y avait aucune animosité alors. Juste du "maintien de l'ordre" comme on le faisait à l'époque après le démantellement de l'Empire Ottoman. S'il y avait animosité, elle était concentrée sur l'Empire Ottoman. Par contre. Oui.


C'est en septembre 1920 qu'est créé l'État du Grand Liban, appuyé sur les chrétiens maronites. La création d'un État côtier des Alaouites autour de Lattaquié et d'un État d'Alexandrette achève d'enclaver la Syrie. De plus, celle-ci est divisée entre un État de Damas et un État d'Alep, les Français jouant de la rivalité historique des deux villes. La naissance du Liban est vécue comme un échec par les Syriens. Jusqu'au XXe siècle, le mot « Liban » désigne la chaîne de montagnes parallèle à la côte qui sépare une partie du littoral de la plaine de Bekaa. Pour compléter ce morcellement sont séparés un État du djebel druze au sud et le plateau de la Djézireh, peuplé de Kurdes. Cela n'anéantit pas le nationalisme syrien, et la France doit livrer d'important combat en 1925-1927, bombardant Damas en 1925 (environs 10 000 Syriens y laissent la vie et 2500 Français)


Après la défaite de la France en Europe lors de la campagne de France en juin 1940, ce sont les Britanniques, et les Forces françaises libres, qui prennent le contrôle du pays (campagne de Syrie, juin-juillet 1941) redonnant le pouvoir à la France libre. Les Syriens continuent à réclamer le départ des Français, avec l’appui des Britanniques. De Gaulle engage un bras de fer avec Churchill et les Syriens qui se solde par le bombardement de la Syrie par la France gaullienne. Après plus de 2000 morts, l'interposition de la Grande-Bretagne interrompt le conflit. L’indépendance de la Syrie s'ensuivra en 1946

(wiki)
Vieille stratégie consistant à opposer des forces antagonistes sur le territoire que l'on veut garder sous contrôle. Aucune animosité ici.


Disons indifférence à la souffrance d'autrui. Définition du pervers narcissique. Je trouve que ça résume assez bien la psychologie de l'Européen moderne.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29689
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede von Rauffenstein le 24 Mai 2016, 16:35

C'est pour ça qu'ils doivent se déchainer comme ça en Syrie et en Irak, les daeshiens. C'est la faute à l'homme blanc.
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 18:01
Localisation: Auteuil

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Shoemaker le 24 Mai 2016, 17:11

ils ont été à bonne école !... :D
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18201
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Cortese le 24 Mai 2016, 17:37

von Rauffenstein a écrit:C'est pour ça qu'ils doivent se déchainer comme ça en Syrie et en Irak, les daeshiens. C'est la faute à l'homme blanc.


C'est pas ce que je dis. Daesh c'est la face sombre des arabo-musulmans mais c'est hélas une face authentique. Toutes les abominations commises par Daesh sont justifiées par des citations des hadiths sunnites. Les Califes "bien guidés" ont commis des atrocités qui inspirent Daesh, c'est tout à fait vrai. Nous les arabo-musulmans sommes pris au piège que nous sommes tendus nous-mêmes et je me demande comment et si on s'en sortira un jour. Ça risque d'être très difficile en soi. Alors si en plus on a sur le dos des gens parfaitement informés de la situation et qui salopent systématiquement tous les efforts que font des gouvernements certes autoritaires (comment faire autrement ?) pour sortir du piège, des gouvernements qui ont adoptés le modèle occidental qui plus est, moi je dis que c'est trop. Jouer aussi cruellement, cyniquement, avec des arguments occidentalistes pour faire abattre des gouvernements occidentalisés par des intégristes islamistes, jouer sur cette sorte de névrose aigue des arabo-musulmans, moi je dis que pour ça il faut etre complètement indifférents à la souffrance des autres, voire être un peu sadique. Mais je ne dis que c'est fondamentalement la faute à l'homme blanc. C'est la faute a notre faiblesse. Nous n'avons qu'à être moins cons.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29689
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Shoemaker le 24 Mai 2016, 17:58

Cortese a écrit:
von Rauffenstein a écrit:C'est pour ça qu'ils doivent se déchainer comme ça en Syrie et en Irak, les daeshiens. C'est la faute à l'homme blanc.


C'est pas ce que je dis. Daesh c'est la face sombre des arabo-musulmans mais c'est hélas une face authentique. Toutes les abominations commises par Daesh sont justifiées par des citations des hadiths sunnites. Les Califes "bien guidés" ont commis des atrocités qui inspirent Daesh, c'est tout à fait vrai. Nous les arabo-musulmans sommes pris au piège que nous sommes tendus nous-mêmes et je me demande comment et si on s'en sortira un jour. Ça risque d'être très difficile en soi. Alors si en plus on a sur le dos des gens parfaitement informés de la situation et qui salopent systématiquement tous les efforts que font des gouvernements certes autoritaires (comment faire autrement ?) pour sortir du piège, des gouvernements qui ont adoptés le modèle occidental qui plus est, moi je dis que c'est trop. Jouer aussi cruellement, cyniquement, avec des arguments occidentalistes pour faire abattre des gouvernements occidentalisés par des intégristes islamistes, jouer sur cette sorte de névrose aigue des arabo-musulmans, moi je dis que pour ça il faut etre complètement indifférents à la souffrance des autres, voire être un peu sadique. Mais je ne dis que c'est fondamentalement la faute à l'homme blanc. C'est la faute a notre faiblesse. Nous n'avons qu'à être moins cons.

:o :o :o
Tout y est.
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18201
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Alfa le 24 Mai 2016, 18:03

Bref, on est devenu des pédays.
Image
Un V12 sinon rien !
Avatar de l'utilisateur
Alfa
imperator
 
Messages: 12079
Inscription: 26 Jan 2004, 11:38
Localisation: De Gaulle

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede denim le 24 Mai 2016, 18:26

des sodomites.
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24738
Inscription: 29 Nov 2003, 13:51

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Cortese le 24 Mai 2016, 18:33

denim a écrit:des sodomites.


Des sodomites railleuses alors.
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29689
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede von Rauffenstein le 24 Mai 2016, 19:01

Cortese a écrit:
von Rauffenstein a écrit:C'est pour ça qu'ils doivent se déchainer comme ça en Syrie et en Irak, les daeshiens. C'est la faute à l'homme blanc.


C'est pas ce que je dis. Daesh c'est la face sombre des arabo-musulmans mais c'est hélas une face authentique. Toutes les abominations commises par Daesh sont justifiées par des citations des hadiths sunnites. Les Califes "bien guidés" ont commis des atrocités qui inspirent Daesh, c'est tout à fait vrai. Nous les arabo-musulmans sommes pris au piège que nous sommes tendus nous-mêmes et je me demande comment et si on s'en sortira un jour. Ça risque d'être très difficile en soi. Alors si en plus on a sur le dos des gens parfaitement informés de la situation et qui salopent systématiquement tous les efforts que font des gouvernements certes autoritaires (comment faire autrement ?) pour sortir du piège, des gouvernements qui ont adoptés le modèle occidental qui plus est, moi je dis que c'est trop. Jouer aussi cruellement, cyniquement, avec des arguments occidentalistes pour faire abattre des gouvernements occidentalisés par des intégristes islamistes, jouer sur cette sorte de névrose aigue des arabo-musulmans, moi je dis que pour ça il faut etre complètement indifférents à la souffrance des autres, voire être un peu sadique. Mais je ne dis que c'est fondamentalement la faute à l'homme blanc. C'est la faute a notre faiblesse. Nous n'avons qu'à être moins cons.

Je suis relativement assez d'accord. Pour moi, l'origine du mal, dans le monde arabe, c'est d'abord après la reprise de son indépendance, après une période relativement courte de soumission au monde occidental qui dominait alors le monde, qu'il fut un "théâtre d'opérations" entre Est et Ouest pendant la guerre froide. avec les Israléiens qui se sont fichus au milieu. Entre les Laics et les Religieux du monde arabe. L'URSS a perdu la partie (mais pas la Russie), suivi de son chaos dans lequel les alliés des Soviétiques eux-mêmes ont été aspirés.

Le monde arabe est devenu aussi un enjeu de politique interne aux USA (ce qu'il n'est pas en France ou ailleurs en Europe). avec les compromissions des uns etd es autres, Démocrates comme Républicains, avec la corruption saoudienne des âmes (dans une moindre mesure, en 10 ans, celle du Qatar en France, compromettant et la droite et la gauche. Il suffit de regarder Sarkozy et Hidalgo... Et jusqu'à Villepin).

Y faire la guerre ou pas.

Reste pour demain, la possible surprise stratégique d'une Turquie lorgnant de plus en plus vers son passé Ottoman et ... Impérialiste.

Le bordel ne fait que commencer. Mais exporter la guerre du Moyen Orient vers l'Occident, convaincra d'avantage l'Occident qu'il est en péril. Et il a encore les moyens, les ressources, et même la volonté encore immergée, de taper fort. Voire de se replier lui-même vers son propre passé impérial, justifié par une Turquie qui, pour de sraisons historiques, ataviques, en Europe, reste détestée par une bonne partie de ses habitants.

Mais pour moi, il est trop tard. Plus personne ne veut se parler. Tout le monde veut se mettre sur la gueule. Et quelque part, c'est une période très intéressante à vivre, comme les 10 années qui ont précédé 1939. Comment on glisse de la paix, de la tolérance et la relative bonne entente, à quelque "hot spots" près, et de la prospérité, vers la crise puis la guerre totale.
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 18:01
Localisation: Auteuil

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Rainier le 24 Mai 2016, 20:40

Bon, un peu de German bashing ça ne fait pas de mal ...


Vaincre l’autocratie allemande

Les ménages et les entreprises allemands sont très nettement créanciers et excédentaires vis-à-vis de l’extérieur. Quant au gouvernement allemand, son objectif est de solder sa dette publique et de passer en excédent budgétaire. Dès lors, pourquoi s’émouvoir du ralentissement endémique de l’investissement intérieur dans ce pays, lui-même directement induit par des individus allemands qui se muent en nets prêteurs, par des entreprises qui se noient littéralement sous le poids de leur trésorerie et par un Etat qui se complaît dans une frugalité débile ? Voilà pourquoi l’excédent de la balance des paiements allemande – qui se monte aujourd’hui à 8% du P.I.B. national – est en constante progression, signifiant ainsi que l’Allemagne investit 8% de son P.I.B. à l’étranger.

Ne vous y trompez pourtant surtout pas. Cette calamité d’intervenants allemands à tous les niveaux –privés et publics- qui épargnent plutôt que d’investir et de dépenser n’est nullement la sécrétion de l’ingéniosité, de la productivité ou de l’exemplarité allemande. Si tous les secteurs d’activité et si toutes les couches sociales de cette nation sont désormais net créditeurs, c’est que le peuple allemand est littéralement obsédé par la rigueur et par l’épargne. Par ailleurs, son économie est aujourd’hui devenue tellement dominante que cette hantise induit des effets pervers et, ce, non seulement à l’échelle européenne mais mondiale !

C’est en effet principalement à l’Allemagne que l’on doit la spirale déflationniste globalisée car cet excès maladif d’épargne et d’excédents au détriment de l’investissement et de la consommation exerce une pression baissière intense sur les taux d’intérêt européens. La bataille que mène désespérément la BCE est donc perdue d’avance, et ses taux condamnés à rester nuls –voire à passer négatifs- tant que l’Allemagne se complaira dans sa posture foncièrement déflationniste de machine à exporter. Ce sont donc ces problèmes structurels allemands, comme l’obstination de ses politiques à atteindre l’équilibre budgétaire, qui pèsent sur la politique monétaire de la BCE. Que Monsieur Schauble – qui déplore les taux d’intérêt négatifs européens – ne s’en prenne donc qu’à lui-même et à la politique de son pays entièrement tendue à engranger des excédents, au mépris des chômeurs, des retraités et de l’océan de travailleurs précaires allemands.

En réalité, la déflation actuelle est même aggravée par l’attitude des allemands qui consiste auourd’hui à réduire davantage leurs dépenses -dans un contexte de taux d’intérêt nuls-, car ceci revient à gonfler de manière synthétique leur épargne. Cette accumulation de richesses et d’excédents –seule priorité du peuple allemand à tous les niveaux- contraint par ailleurs à davantage d’austérité et de privations les autres nations européennes car l’exportation est désormais devenue leur seule et unique manière de parvenir à un semblant de croissance. Incapables d’opérer une relance de leurs exportations par une dévaluation de leur monnaie nationale, contraintes de forcer davantage à la baisse leurs salaires afin de maintenir un niveau de compétitivité décent vis-à-vis de l’ogre allemand, les autres nations européennes doivent donc –encore et toujours- considérablement réduire leur train de vie. L’Allemagne conduit donc le monde à une escalade globalisée vers la déflation : car ces partenaires commerciaux –européens et autres– doivent ainsi rivaliser avec elle, simplement pour rester à flots.

Dans un tel contexte de diktat allemand, comment ne pas être scandalisé par Schauble qui s’en est récemment pris à Mario Draghi pour la montée du parti eurosceptique allemand AFD, lui disant en substance du haut de son arrogance légendaire: «Soyez très fiers car 50% des résultats de ce parti est dû à votre politique monétaire» ? Cette Europe et par delà le monde entier ne peuvent plus-et ne doivent plus– s’accommoder de cet aveuglement et de cette domination allemandes, responsables à 100% de l’effondrement des fondamentaux du continent et de la déflation mondiale. C’est à cette aune qu’il faut comprendre l’accueil des réfugiés syriens en Allemagne car ce pays cherche à exercer une pression supplémentaire sur ses propres salaires en embauchant des travailleurs encore moins bien payés que ses mini-jobbeurs actuels, afin de dégager encore plus d’excédents. Ce faisant, l’Allemagne se prépare à un avenir sombre où le racisme y trouvera un terreau idéal, car les allemands au chômage (ou qui refuseront d’être employés à de telles conditions) stigmatiseront les «étrangers voleurs d’emplois».

Prenons donc garde à ne pas nous laisser entraîner dans cette schizophrénie allemande. Que l’Allemagne quitte donc notre Union européenne, et avec elle la mercantile Grande Bretagne, et qu’elles nous permettent enfin de bâtir l’Europe des valeurs humanistes.

Michel Santi
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 13736
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Feyd le 24 Mai 2016, 21:54

Violent en effet. :D

Surtout en effet cette montée de l'extrême droite allemande symbolisée par Alternativ Für Deutschland (bien que ses dirigeants réfutent d'être de ce bord là).
Image
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 10617
Inscription: 01 Sep 2005, 18:35
Localisation: Giedi Prime

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Hugues le 25 Mai 2016, 08:51

FranceTVInfo.fr a écrit:"Hollande, je croyais en ce mec-là…" : à Saint-Nazaire, la grande désillusion des grévistes
Les accès au quartier industriel de la ville ont été bloqués mardi matin. Les grévistes ont ensuite rejoint le blocage du dépôt pétrolier de Donges. Dans leurs rangs, la colère est grande à l'égard du président de la République.

Envoyé spécial en Loire-Atlantique,
Mathieu Dehlinger
Mis à jour le 24/05/2016 | 21:27, publié le 24/05/2016 | 14:55


L'odeur de pneus brûlés se répand dans le ciel de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Depuis l'aube, mardi 24 mai, le cœur industriel de la ville, le quartier de Penhoët, où sont installés les célèbres chantiers navals, est bloqué. A l'initiative de la CGT, notamment, plus aucune voiture ne passe. Les conducteurs abandonnent leurs véhicules où ils peuvent et continuent le chemin à pied. Les grévistes demandent une nouvelle fois le retrait de la loi Travail, après la grève dans la raffinerie voisine de Donges et le blocage du dépôt pétrolier adjacent.

[...]

Dans cette ville où François Hollande avait obtenu plus de 66% des suffrages au second tour en 2012, l'heure est plus que jamais à la désillusion. "J'ai voté pour lui, malheureusement, raconte Richard David, délégué CGT de l'entreprise Man Diesel. Les espérances n'étaient pas énormes, mais on ne pensait pas que le curseur irait aussi loin du côté libéral. Là, il bafoue toutes ses promesses. Il y a eu une avancée, le mariage pour tous, mais ce n'est pas ça qui fait vivre la population."

Lui disait "mon ennemi, c'est la finance", eh bien moi, aujourd'hui, mon ennemi, c'est le gouvernement Valls.

Richard David, délégué CGT
à francetv info

"Il n'y a plus de gauche ou de droite dans ce pays"

Dorian, employé de l'entreprise, se dit "dégoûté". Par la loi Travail, d'abord : "J'aimerais bien mettre El Khomri au travail à la chaîne, une fois sa loi passée, pour qu'elle se rende compte des conséquences." Mais l'usage de l'article 49.3 pour l'adoption du texte à l'Assemblée lui reste aussi en travers de la gorge. "Il n'y a plus de gauche ou de droite dans ce pays, ils passent tous en force, affirme-t-il. Dès que vous arrivez à un certain niveau, il y a trop de magouilles et d'argent, ça anéantit tout." Lui rêve d'un Parlement sans professionnels de la politique. "Des ouvriers, des pharmaciens, des docteurs, détaille-t-il. Des gens qui décident ensemble." En attendant que son vœu se réalise, il votera blanc en 2017.

Rapidement, les grévistes mobilisés décident d'abandonner Penhoët pour rallier Donges et soutenir le blocage de son dépôt pétrolier. A en croire la rumeur qui bruisse dans les rangs, le site devrait être évacué dans la journée. Sur place, les orateurs de la CGT se succèdent à la "tribune" improvisée, un tas de gravats qui bloque l'accès au site. Dans leurs interventions, deux cibles principales : François Hollande et Manuel Valls.

[...]

"Ce qu'Hollande a fait, c'est une trahison"

Dès que les noms du président de la République ou du Premier ministre sont prononcés, des huées s'élèvent de la foule. "Quand on est aussi mauvais, on démissionne, lâche Christophe Hiou, délégué CGT à la raffinerie de Donges, sous des applaudissements nourris. Se faire donner des leçons par un président aussi impopulaire, je ne pourrai plus le supporter." Le syndicaliste en vient même à vanter la cohérence de Nicolas Sarkozy : "Lui avait été élu à droite, il a fait un gouvernement de droite."

Autant tu peux supporter qu'un adversaire te mette un coup, autant tu ne supporteras pas que ton frère fasse la même chose.

Christophe Hiou, délégué CGT de la raffinerie de Donges
lors de l'occupation du dépôt pétrolier voisin

"Ce qu'Hollande a fait, c'est une trahison", abonde Stéphane, 50 ans, cuisinier au restaurant d'entreprise de la raffinerie. Comme d'autres, lui aussi a voté pour François Hollande en 2012 : "Je croyais en ce mec-là, je pensais qu'il pourrait arrondir les angles." "Ça fait trente-cinq ans que je travaille, ça doit en faire dix-huit que je ne suis pas parti en vacances, poursuit-il. J'aimerais bien qu'un ministre vienne m'écouter un peu, mais ils sont inaccessibles, sur une autre planète. Sarkozy, des fois, il allait se confronter aux gens." Effaré par la "catastrophe" du quinquennat Hollande, il confie son envie de ne plus voter. "Il faut le faire quand même, se reprend-il rapidement. Mais après, pour qui…" Aujourd'hui, aucun politique ne semble en mesure de le convaincre.


Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 23449
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Rainier le 25 Mai 2016, 09:51

Hugues a écrit:
FranceTVInfo.fr a écrit:"Hollande, je croyais en ce mec-là…" : à Saint-Nazaire, la grande désillusion des grévistes


Hugues


Tu l'as déjà posté dans le topic Grhollande.
C'est quand que tu le postes dans le topic cinema :roll:

C'est plus un forum c'est du lavage de cerveau. C'est un avant gout de ce qui nous attends avec tes potes Melenchon Arthaud Poutou ?
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 13736
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Shoemaker le 25 Mai 2016, 10:48

C'est plus Hugues, c'est Goebels ! :lol:
T'exagères pas un peu, Rainier ?
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18201
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Shoemaker le 25 Mai 2016, 10:49

tu serais pas de droite, Rainier ?........ :D
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18201
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Hugues le 25 Mai 2016, 11:09

Mea culpa. Mais bon ça me semblait concerner les deux sujets je trouvais..

Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 23449
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Shoemaker le 25 Mai 2016, 11:14

Hugues a écrit:Mea culpa. Mais bon ça me semblait concerner les deux sujets je trouvais..

Hugues

ça va pour cette fois... Mais recommence plus, hein !.....
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18201
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Ouais_supère le 25 Mai 2016, 11:37

Rainier a écrit:C'est un avant gout de ce qui nous attends avec tes potes Melenchon Arthaud Poutou ?



"Tes potes", "vos amis les"...

Ce que ce procédé rhétorique peut me gonfler...
Et tout le monde s'y met, en ce moment, dans la rue, les médias, et de tous bords.
Ouais_supère
 
Messages: 19880
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: Des causes et des conséquences de la crise économique

Messagede Hugues le 25 Mai 2016, 11:45

Ouais_supère a écrit:
Rainier a écrit:C'est un avant gout de ce qui nous attends avec tes potes Melenchon Arthaud Poutou ?



"Tes potes", "vos amis les"...

Ce que ce procédé rhétorique peut me gonfler...
Et tout le monde s'y met, en ce moment, dans la rue, les médias, et de tous bords.


Je n'avais même pas relevé.

C'est assez paradoxal, étant donné que je n'ai jamais voté pour eux.

Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 23449
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

PrécédenteSuivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Ahrefs [Bot], Gill et 4 invités