Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede denim le 31 Aoû 2009, 13:06

Image


Les droits sur le livre d'Adolf Hitler tombent dans le domaine public en 2015. Les juifs d'Allemagne ont donné leur accord pour une édition critique et commentée, afin de devancer les nostalgiques du Führer.

Le livre maudit réédité outre-Rhin ? C'est le souhait qu'a émis mercredi le président du Conseil central des juifs d'Allemagne en se prononçant en faveur d'une réédition annotée de l'œuvre d'Adolf Hitler. «Je pense qu'il est sensé et important de publier une édition du Mein Kampf d'Hitler avec des commentaires de chercheurs», a affirmé Stephan Kramer à la télévision ZDF. «Nous avons besoin de préparer dès aujourd'hui une édition universitaire assortie de critiques historiques pour éviter que les néo-nazis n'en tirent profit» lorsque les droits sur le livre tomberont dans le domaine public en 2015, 70 ans après la mort de l'auteur.

Mein Kampf est interdit en Allemagne depuis la fin de la guerre. Les droits d'auteur ont été confiés par les Américains au Land de Bavière, héritier des biens personnels d'Adolf Hitler. Celui-ci s'est toujours fermement opposé à une éventuelle réédition, même augmentée de toutes sortes de précautions et d'avertissements. Cependant, l'échéance du 31 décembre 2015 change la donne.

Des néo-nazis pourraient se saisir de l'œuvre

Il y a tout juste un mois, Wolfgang Heubisch, ministre des Sciences et de la Recherche de Bavière, s'était prononcé en faveur d'une réédition: «S'il faut que l'ouvrage d'Hitler soit édité, le danger existe que des charlatans et des néo-nazis se saisissent de cette œuvre ignoble lorsque la Bavière n'aura plus les droits. Je suis donc de l'opinion qu'une édition critique et bien documentée soit préparée». Heubisch a dans la foulée répondu favorablement à la proposition de l'Institut historique de la ville de Munich de débuter immédiatement les travaux pour une nouvelle édition du livre.

Rédigé par Adolf Hitler alors qu'il était emprisonné à Landsberg entre 1923 et 1924 pour une tentative de coup d'État, Mein Kampf pose les fondements de l'idéologie nazie. Limitées à sa parution en juillet 1925, les ventes ont explosé avec l'ascension politique d'Adolf Hitler. Diffusé par le régime nazi, plus de 10 millions d'exemplaires se sont vendus entre 1930 et 1940, auxquels on peut ajouter les traductions dans une quinzaine de langues.

En janvier, un éditeur britannique avait causé une polémique en republiant en Allemagne des fac-simile du journal nazi Völkischer Beobachter, associés à des commentaires d'historiens. Un procès intenté par la Bavière, là aussi propriétaire des droits, avait réussi à faire interdire la vente de numéros du journal datant d'après 1939.

En France, la vente est taboue mais autorisée

En France, la publication et la vente en librairie de Mein Kampf demeurent taboues mais ne sont pas interdites. Dans un arrêt du 11 juillet 1979, la Cour d'appel de Paris juge que Mein Kampf peut être autorisé à la vente compte-tenu de son intérêt historique, mais accompagné toutefois d'un texte de huit pages mettant en garde le lecteur. Celui-ci évoque les dispositions légales en matière d'incitation à la haine raciale et rappelle les crimes contre l'humanité du régime hitlérien.

Diverses éditions circulent aujourd'hui sous le manteau dans les réseaux d'extrême-droite ou sont tout simplement accessibles sur internet.


j'en achéterai un...il trônera bien au milieu de ma collection Ferrari.
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 12:51

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede denim le 31 Aoû 2009, 13:10

ce soir excellent documentaire sur "3 septembre 39 la déclaration " sur FR3...

et demain mardi la suite mais sur les "rafles d'août 42 en zone libre"...
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 12:51

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede metomoll le 31 Aoû 2009, 13:33

Je l'ai lu Mein Kampf, dans les années 80, quand j'étais au collège.

D'ailleurs il était à la bibliothèque du collège, c'est comme ça que j'y avais eu accès.

Mais bon je sais pas si vous avez déjà lu du Céline (Voyage au bout de la nuit), mais moi j'ai lu Bagatelles pour un Massacre, ça n'a rien à envier à Mein Kampf. Le père Adolf c'était presque un rigolo à côté :| .
"Nous n'héritons pas la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants." - Antoine de Saint-Exupéry.
metomoll
Coyote in love with Bip-Bip
 
Messages: 6845
Inscription: 26 Nov 2003, 07:15
Localisation: Calédonie & Fiji

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Cyril le 31 Aoû 2009, 13:43

Selon un de mes prof d'IUT, il s'agit d'un excellent bouquin de communication.
Image
Une communauté ne peut longtemps se suffire à elle-même ; elle ne peut se développer qu’avec des personnes provenant d’horizons différents et des frères encore inconnus. - Howard Thurman.
Avatar de l'utilisateur
Cyril
Meuble informatique
 
Messages: 43708
Inscription: 19 Fév 2003, 11:11

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede denim le 31 Aoû 2009, 13:48

lequel ??

mein kampf ???

si c'est celui-là ça ne m'étonnes pas t'as vue la façon de parler qu'il avait adolf dans ses meetings...pas à la Rochelle ceux là ??
pour ça il était très fort, le peintre en bâtiment...d'ailleurs quand il gesticulait ses bras on aurait dit qu'il était en train de refaire une façade.
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 12:51

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Ghinzani le 31 Aoû 2009, 13:50

Pour continuer ma discussion avec Maverick et tenter de me faire comprendre il est regrettable que l'Islam, belle religion au départ soit instrumentalisée par une bande de cinglés haissant à ce point l'Occident et par des despotes à la tête de pays , élus à vie ou quasi.

Les musulmans voulant vivre réellement leur religion sont les premières victimes de ces gens devant lesquels on se prosterne par peur, manque de courge , besoin d'énergie, de marchés de consommateurs.

Il suffit de voir même dans le petit monde de la F1 comme Bernie au nom de son veau dor qu'est l'argent se prosterne devant tous ces dictats...enfin les loups ne se mangent pas entre eux..mais c'est un autre sujet.
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 26810
Inscription: 12 Sep 2005, 17:38

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Cyril le 31 Aoû 2009, 13:51

Oui, Mein Kampf... Très bon orateur, en effet, dommage qu'il ait utiliser ses capacités pour véhiculer les idées les plus détestables qui soient.
Image
Une communauté ne peut longtemps se suffire à elle-même ; elle ne peut se développer qu’avec des personnes provenant d’horizons différents et des frères encore inconnus. - Howard Thurman.
Avatar de l'utilisateur
Cyril
Meuble informatique
 
Messages: 43708
Inscription: 19 Fév 2003, 11:11

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede denim le 31 Aoû 2009, 13:56

Ghinzani a écrit:Pour continuer ma discussion avec Maverick et tenter de me faire comprendre il est regrettable que l'Islam, belle religion au départ soit instrumentalisée par une bande de cinglés haissant à ce point l'Occident et par des despotes à la tête de pays , élus à vie ou quasi.

Les musulmans voulant vivre réellement leur religion sont les premières victimes de ces gens devant lesquels on se prosterne par peur, manque de courge , besoin d'énergie, de marchés de consommateurs.

Il suffit de voir même dans le petit monde de la F1 comme Bernie au nom de son veau dor qu'est l'argent se prosterne devant tous ces dictats...enfin les loups ne se mangent pas entre eux..mais c'est un autre sujet.



tout à fait...et ça fout même la merde au sein même de leur "communautée".
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 12:51

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Ghinzani le 31 Aoû 2009, 14:12

ce soir il y a une émission sur la compréhension de l'Islam et son "usage" sur la rtbf( télé de gauche par exellence" ) et commentée par un arabe musulman, cortese si tu me lis :D
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 26810
Inscription: 12 Sep 2005, 17:38

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede denim le 31 Aoû 2009, 14:22

et réalisé par "von Rauffenstein"...
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 12:51

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Fatcap le 31 Aoû 2009, 14:43

B.Verkiler a écrit:
Fatcap a écrit:Partie 2 :

Les Israéliens se sont régulièrement retrouvé dans des situations délicates en raison de leur attitude douteuse vis-à-vis des greffes d'organes. Certains pays, y compris la France, ont cessé de coopérer dans ce domaine avec Israël dans les années 1990, et le Jérusalem Post écrit que "certains pays en Europe devraient bientôt suivre l'exemple de la France".

La moitié des nouveaux reins implantés par des Israéliens depuis le début des années 2000 a été acheté illégalement en Turquie, en Europe de l'Est et en Amérique latine. Les autorités sanitaires israéliennes sont parfaitement au courant du trafic, mais ne font rien pour l'arrêter. En 2003, une conférence révèle qu'Israel est le seul pays occidental dont le corps médical ne condamne pas le trafic illégal d'organes et où aucune action judiciare n'est intentée contre des médecins impliqués dans ces affaires criminelles. Bien au contraire, des chefs de service dans des hôpitals de premier plan sont mouillés dans la plupart des transplantations illégales, d'après le journal Dagens Nyheter (5 décembre 2003).

Durant l'été de 1992, afin de remédier à une pénurie d'organes dans le pays, Ehud Olmert, le ministre de la santé de l'époque, lança une vaste campagne afin d'inciter la population israélienne à devenir donneurs d'organes. Un demi-million de prospectus furent distribués dans des journaux locaux, invitant les citoyens à s'enregistrer afin de donner leurs organes après leur mort. Ehud Olmert fut le premier à signer sa décharge.

D'après le Jérusalem Post, la campagne fut couronnée de succès dès les premières semaines. Pas moins de 35.000 personnes s'étaient enregistrées, la moyenne habituelle ne dépassant pas les 500 par mois. Mais, comme le notait par la suite la journaliste Judy Siegel, la différence entre l'offre et la demande restait élevée. 500 patients avaient besoin d'une greffe de rein, mais seulement 124 étaient en mesure d'en recevoir. Sur 45 personnes nécessitant un nouveau foie, seulement trois avaient la possibilité de subir une intervention en Israël.

Durant cette campagne centrée autour du don d'organes, de jeunes Palestiniens disparurent, pour être renvoyées à leurs villages par la suite, morts, et portant la trace de sutures massives.

La nouvelle de ces incisions terrifia la population de Gaza et de Cisjordanie. Il y avait des rumeurs d'une augmentation brutale de disparitions de jeunes hommes, leurs corps portant les marques d'une autopsie recevant ensuite des funérailles nocturnes.


Merci Fatcap pour cette traduction. Article édifiant, en effet.


Je n'ai pas encore fini, c'est un long article, et j'ai eu pas mal de choses à faire... Mais comme je suis en manque d'inspiration au travail je continue :

J'étais dans la région, travaillant à la rédaction d'un livre. A plusieurs reprises, j'ai été contacté par des employés des Nations Unies qui étaient inquiets au sujet de ces développements. Ceux qui me contactaient étaient persuadés qu'un trafic d'organes avait lieu, mais se sentaient impuissants. Je suis donc parti pour le compte d'une chaîne de télévision et ai parlé à un grand nombre de familles palestiniennes de la Cisjordanie et de Gaza, qui prétendaient que les corps de leurs fils avaient été profanés avant que ceux-ci aient été exécutés. L'un des exemples que j'ai vu durant cet étrange voyage était celui d'un jeune lanceur de pierres nommé Bilal Achmed Ghanan.

Minuit était proche lorsque les bruits de moteur des forces israéliennes se firent entendre aux abords du village d'Imatin, situé au nord de la Cisjordanie. Les deux mille villageois se réveillèrent et se tenaient immobiles comme des ombres. Certains étaient sur les toits, d'autres derrière leurs rideaux, leurs maisons ou leurs arbres, qui les protégeaient durant le couvre-feu mais offraient cependant une vue imprenable sur ce qui allait devenir le tombeau du premier martyr du village. Les militaires avaient coupé toute l'électricté et et la zone était sous contrôle de l'armée - même un chat n'aurait pu se déplacer à l'extérieur sans risquer sa peau. L'obscurité et le silence étaient uniquement interrompus par des sanglots étouffés, et je ne me rappelle plus si c'était le froid ou l'excitation qui nous faisaient trembler.

Cinq jours plus tôt, le 13 mai 1992, les forces spéciales israéliennes avaient utilisé la boutique d'un charpentier comme souricière. L'individu que les forces spéciales devaient exécuter était un jeune homme de 19 ans, Bilal Achmed Ghanan, l'un de ces jeunes Palestiniens lanceurs de pierre qui rendaient la vie difficile aux occupants israéliens.

Bilal Ghanan était un des des chefs. Cela signifiait qu'avec d'autres lanceurs recherchés, il vivait dans le maquis des collines surplombant Nablus. Etre capturé signifiait la mort, et les histoires de torture qui circulaient n'arrangeaient pas la chose. Ils restaient donc terrés dans les montagnes. Mais, pour une raison inconnue, un jour vers la mi-Mai, Bilal descendit et commit l'erreur de se promener à travers le village, passant devant l'échoppe du charpentier. Même son frère plus âgé Talal était incapable de dire pourquoi était descendu. Peut-être avait-il besoin de nourriture et de ravitaillement.

Tout se déroula suivant le plan des forces spéciales. Ils jetèrent leur cigarette et leurs bouteilles de Coca pour viser calmement à travers la vitre en miettes. Quand Bilal fut suffisamment proche, ils appuyèrent sur la détente. La première balle l'atteignit à la poitrine. D'après des villageois témoins de l'incident, il reçut ensuite une ball dans chaque jambe. Ensuite deux soldats sortirent en courant de chez le charpentier et lui administrèrent une balle supplémentaire dans l'estomac. Enfin, ils le saisirent par les pieds et le traînèrent le long des vingt marches de l'escalier de pierre menant à la boutique.

Les villageois dirent également que des employés de l'UN et du Croissant Rouge entendire les coups de feu et se rendirent sur place pour s'occuper du blessé. La discussion au sujet de qui s'occuperait de la victime prit fin quand les militaires chargèrent Bilal, grièvement blessé, dans une jeep et le conduisirent aux abords du village. Un hélicoptère de l'armée fut aperçu emportant Bilal vers une destination inconnue.

Cinq jours plus tard il était de retour en pleine nuit, mort et enveloppé dans des draps d'hôpital verts. Quand une colonne militaire arriva du centre d'autopsi Bilal Abu Kabir, situé à l'extérieur de Tel Aviv, et s'arrêta là où Bilal Ghanan devait être enterré, un des badauds reconnut le capitaine israélien Yahya. "Le plus dur d'entre eux", me chuchota-t'il à l'oreille. Lorsque les hommes du capitaine déchargèrent le corps et remplacèrent le tissu vert par un plus léger en coton, quelques hommes de la famille furent choisis pour creuser la tombe et mixer le ciment.

En même temps que le bruit des pelles, nous entendions les rires des soldats échangeant des plaisanteries. Quand Bilal fut déposé dans sa tombe, sa poitrine fut mise à nu - et brutalement l'intervention dont il avait été victime devint claire pour la poignée de spectateurs. Bilal était loin d'être le premier corps avec une incision partant de l'abdomen jusqu'au menton. Les spéculations sur la raison de cette incision commencèrent à se répandre.
"Au commencement était l'émotion."
Louis-Ferdinand Céline
Fatcap
 
Messages: 4017
Inscription: 04 Mai 2004, 14:23
Localisation: Berlin

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Maverick le 31 Aoû 2009, 16:10

Merci Fatcap ! :good
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 37841
Inscription: 21 Fév 2003, 23:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede von Rauffenstein le 31 Aoû 2009, 16:36

Il est où le traffic d'organes ? Je trouve pas ça très professionnel de tirer dans les parties nobles. On ne peut plus les utiliser ensuite (coeur/poumons, estomac/foie/reins).

C'est vraiment du travail arabe !
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 17:01
Localisation: Auteuil

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Fatcap le 31 Aoû 2009, 17:27

Attendez j'ai presque fini... Il était temps sinon on virait au roman-feuilleton...
Les familles palestiniennes touchées de Cisjordanie et de Gaza étaient sûres de ce qui était arrivé à leurs fils. Nos fils sont utilisés sous la contrainte comme donneurs d'organes, m'ont dit des parents de Khaled de Nablus, ainsi que la mère de Raed à Jénine, et les oncles de Machmod et Nafes de Gaza. Tous ces jeunes hommes avaient disparu pendant plusieurs jours avant d'être renvoyé la nuit, morts et autopsiés.

L'oncle de Nafes avait plusieurs questions : "Pourquoi gardent-ils les corps jusqu'à cinq jours avant que l'on puisse les enterrer ? Qu'arrive-t'il aux corps entre-temps ? Et pourquoi sont-ils autopsiés contre notre volonté, quand la cause de la mort est évidente ? Et pourquoi ramener les corps à la tombée de la nuit ? Pourquoi l'escorte militaire ? Pourquoi les cimetières sont-ils bouclés ? Et pourquoi est-ce qu'ils coupent l'électricité ?"

Les familles des Palestiniens ont leurs certitudes.

Un porte-paroles de l'armée israélienne répond que les rumeurs de vol d'organe sont des mensonges palestiniens. Tous les Palestiniens sont tués sont soumis à des autopsies réglementaires, d'après ses déclarations.

Bilal Achmed Ghanan était un des 133 Palestiniens tué d'une façon ou d'une autre cette année. D'après les statistiques palestiniennes, ces morts sont arrivées de plusieurs façons : exécution dans la rue, explosion, coups et blessures, gaz lacrymogène, pendu en prison, abattu à l'école, tué à la maison, etc. Sur les 133 personnes tuées, âgées de 4 mois à 88 ans, 69 ont été autopsiées - soit seulement la moitié des victimes. L'affirmation du porte-paroles selon laquelle les Palestiniens sont systématiquement autopsiés n'est donc pas vraie dans les territoires occupées. La question reste ouverte.

Nous savons que le besoin d'organes en Israël est vaste, qu'un vaste marché de la greffe illégale existe, et ce depuis longtemps. Nous savons que ce marché est toléré avec la bénédiction des autorités et que des médecins haut placés d'hôpitaux de premier plan sont impliqués. Et nous savons que quand des jeunes Palestiniens disparaissent, ils sont retournés cinq jours plus tard - secrètement, à la nuit tombée - leur corps autopsiés et recousus ensuite.

Le temps est venu de faire toute la lumière sur ces activités macabres. Nous devons savoir ce qui se passe et ce qui s'est passé dans les territoires occupés depuis que l'intifada a commencé.

Donald Boström
"Au commencement était l'émotion."
Louis-Ferdinand Céline
Fatcap
 
Messages: 4017
Inscription: 04 Mai 2004, 14:23
Localisation: Berlin

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede von Rauffenstein le 31 Aoû 2009, 17:39

Ah d'accord. Une autopsie, c'est un prélèvement d'organes.

Ça me rappelle l'affaire des gamins en 2005 qui avaient été jetés vivants dans le transfo edf par la police.
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 17:01
Localisation: Auteuil

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Fatcap le 31 Aoû 2009, 17:54

Cet article donne un éclairage un peu plus poussé de la question, mais est tellement vaste que je le mets seulement en lien : http://open.salon.com/blog/gordon_wagner/2009/08/29/some_things_even_i_cant_believe. Il y a quelques extraits intéressants :

Director of forensic medicine on missing organs

A 1990 article in the Washington Report on Middle East Affairs entitled “Autopsies and Executions” by Mary Barrett reports on the grotesque killings of young Palestinians. It includes an interview with Dr. Hatem Abu Ghazalch, the former chief health official for the West Bank under Jordanian administration and director of forensic medicine and autopsies.

Barrett asks him about “the widespread anxiety over organ thefts which has gripped Gaza and the West Bank since the intifada began in December of 1987.”

He responded:

“There are indications that for one reason or another, organs, especially eyes and kidneys, were removed from the bodies during the first year or year and a half. There were just too many reports by credible people for there to be nothing happening. If someone is shot in the head and comes home in a plastic bag without internal organs, what will people assume?” (4)


Israeli government officials raise questions

Palestinian journalist Khalid Amayreh reports in an article in CCUN:

“In January, 2002, an Israeli cabinet minister tacitly admitted that organs taken from the bodies of Palestinian victims might have been used for transplants in Jewish patients without the knowledge of the Palestinian victims’ families.

“The minister, Nessim Dahan, said in response to a question by an Arab Knesset member that he couldn’t deny or confirm that organs of Palestinian youths and children killed by the Israeli army were taken out for transplants or scientific research.

“‘I couldn’t say for sure that something like that didn’t happen.’”

Amayreh writes that the Knesset member who posed the question said that he “had received ‘credible evidence proving that Israeli doctors at the forensic institute of Abu Kabir extracted such vital organs as the heart, kidneys, and liver from the bodies of Palestinian youth and children killed by the Israeli army in Gaza and the West Bank.” (8)


Israel’s chief pathologist removed from post for stealing body parts

For a number of years there were allegations that Israel’s leading pathologist was stealing body parts. In 2001 the Israeli national news service reported:

“… the parents of soldier Ze’ev Buzgallo who was killed in a Golan Heights military training accident, are filing a petition with the High Court of Justice calling for the immediate suspension of Dr. Yehuda Hiss and that criminal charges be filed against him. Hiss serves as the director of the Abu Kabir Forensic Institute….According to the parents, the body of their son was used for medical experimentation without their consent, experiments authorized by Hiss. (9)

In 2002 the service reported:

“The revelation of illegally stored body parts in the Abu Kabir Forensic Institute has prompted MK Anat Maor, chairman of the Knesset Science Committee, to demand the immediate suspension of the director, Prof. Yehuda Hiss.”

Alisdair Sinclair’s death had first alerted authorities to Hiss’s malfeasance in 1998, though nothing was done for years. The Forward reported:

“In 2001, an Israeli Health Ministry investigation found that Hiss had been involved for years in taking body parts, such as legs, ovaries and testicles, without family permission during autopsies, and selling them to medical schools for use in research and training. He was appointed chief pathologist in 1988. Hiss was never charged with any crime, but in 2004 he was forced to step down from running the state morgue, following years of complaints.” (10)

"Au commencement était l'émotion."
Louis-Ferdinand Céline
Fatcap
 
Messages: 4017
Inscription: 04 Mai 2004, 14:23
Localisation: Berlin

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede von Rauffenstein le 31 Aoû 2009, 18:03

Bon, y'a un mec qui était médecin légiste qui a trifouillé des coprs de soldats israéliens pour une fac de médecine. Donc ça veut dire qu'il y a un traffic à grande échelled 'organes ... palestiniens.

C'est vrai que les Juifs avaient la réputation de manger les petits enfants jadis.
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 17:01
Localisation: Auteuil

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede denim le 31 Aoû 2009, 18:26

petits enfants palestiniens ???!!! :eek:

c'est bien comestible ça ??!!! :eek:

bon pour prendre une bonne chiasse oui...
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 12:51

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Ghinzani le 31 Aoû 2009, 18:30

von Rauffenstein a écrit:Ah d'accord. Une autopsie, c'est un prélèvement d'organes.

Ça me rappelle l'affaire des gamins en 2005 qui avaient été jetés vivants dans le transfo edf par la police.

:D :good
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 26810
Inscription: 12 Sep 2005, 17:38

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede von Rauffenstein le 31 Aoû 2009, 18:46

Attends, en plus y sont cons, ces Israéliens ! Y rendent les corps à la famille !
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 17:01
Localisation: Auteuil

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Cortese le 31 Aoû 2009, 19:27

Je remets ce lien sur un article du Haaretz, parce qu'apparemment y'en a qui l'on pas lu :

http://www.haaretz.com/hasen/spages/826066.html

C'est un historien universitaire israélien, fils du grand rabbin de Rome, qui a enquêté sur un cas d'assassinat rituel d'enfant chrétien, pour en utiliser le sang (comme le dit la légende que cite Rauffenstein). Il a écrit un bouquin prouvant qu'au moins dans ce cas bien documenté (le jugement remonte à plusieurs siècles), c'était vrai. Devant l'énorme tollé suscité, le gars s'est rétracté et son bouquin a été retiré de la vente, si je me souviens bien.
Cortese
dieu
 
Messages: 31170
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede von Rauffenstein le 31 Aoû 2009, 19:33

j'ai entendu péter.
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 17:01
Localisation: Auteuil

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Cortese le 31 Aoû 2009, 19:56

Sur ta face.
Cortese
dieu
 
Messages: 31170
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede von Rauffenstein le 31 Aoû 2009, 21:12

Quels sont ces remugles ?
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 17:01
Localisation: Auteuil

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Cortese le 02 Sep 2009, 16:34

Le Prix Nobel de la paix, l'archevêque d'Afrique du Sud Desmond Tutu appelle au boycott d'Israël :

Last update - 14:18 29/08/2009
Tutu to Haaretz: Arabs paying the price of the Holocaust
By Akiva Eldar, Haaretz Correspondent
Tags: Palestinians, Desmond Tutu

"The lesson that Israel must learn from the Holocaust is that it can never get security through fences, walls and guns," Archbishop Emeritus Desmond Tutu of South Africa told Haaretz Thursday.

Commenting on Prime Minister Benjamin Netanyahu's statement in Germany Thursday that the lesson of the Holocaust is that Israel should always defend itself, Tutu noted that "in South Africa, they tried to get security from the barrel of a gun. They never got it. They got security when the human rights of all were recognized and respected."

The Nobel Prize laureate spoke to Haaretz in Jerusalem as the organization The Elders concluded its tour of Israel and the West Bank. He said the West was consumed with guilt and regret toward Israel because of the Holocaust, "as it should be."

"But who pays the penance? The penance is being paid by the Arabs, by the Palestinians. I once met a German ambassador who said Germany is guilty of two wrongs. One was what they did to the Jews. And now the suffering of the Palestinians."

He also slammed Jewish organizations in the United States, saying they intimidate anyone who criticizes the occupation and rush to accuse these critics of anti-Semitism. Tutu recalled how such organizations pressured U.S. universities to cancel his appearances on their campuses.

"That is unfortunate, because my own positions are actually derived from the Torah. You know God created you in God's image. And we have a God who is always biased in favor of the oppressed."

Tutu also commented on the call by Ben-Gurion University professor Neve Gordon to apply selective sanctions on Israel.

"I always say to people that sanctions were important in the South African case for several reasons. We had a sports boycott, and since we are a sports-mad country, it hit ordinary people. It was one of the most psychologically powerful instruments.

"Secondly, it actually did hit the pocket of the South African government. I mean, when we had the arms embargo and the economic boycott."

He said that when F.W. de Klerk became president he telephoned congratulations. "The very first thing he said to me was 'well now will you call off sanctions?' Although they kept saying, oh well, these things don't affect us at all. That was not true.

"And another important reason was that it gave hope to our people that the world cared. You know. That this was a form of identification."

Earlier in the day, Tutu and the rest of the delegation visited the village of Bil'in, where protests against the separation fence, built in part on the village's land, take place every week.

"We used to take our children in Swaziland and had to go through border checkpoints in South Africa and face almost the same conduct, where you're at the mercy of a police officer. They can decide when they're going to process you and they can turn you back for something inconsequential. But on the other hand, we didn't have collective punishment. We didn't have the demolition of homes because of the suspicion that one of the members of the household might or might not be a terrorist."

He said the activists in Bil'in reminded him of Ghandi, who managed to overthrow British rule in India by nonviolent means, and Martin Luther King, Jr., who took up the struggle of a black woman who was too tired to go to the back of a segregated bus.

He stressed his belief that no situation was hopeless, praising the success of the Northern Irish peace process. The process was mediated by Senator George Mitchell, who now serves as the special U.S. envoy to the Middle East.

Asked about the controversy in Petah Tikva, where several elementary schools have refused to receive Ethiopian school children, Tutu said that "I hope that your society will evolve."
Cortese
dieu
 
Messages: 31170
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Ghinzani le 02 Sep 2009, 17:53

voilà que tu t'interresses aux cathos...
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 26810
Inscription: 12 Sep 2005, 17:38

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede von Rauffenstein le 02 Sep 2009, 19:41

Image
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 17:01
Localisation: Auteuil

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Cortese le 02 Sep 2009, 19:45

Au moins c'est des êtres humains dans le dessin de gauche. Quand les rabbins extrémistes disent que les goys sont des animaux (et les Palestiniens des rats et des serpents), on voit bien qui sont les pires.
Cortese
dieu
 
Messages: 31170
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Ghinzani le 03 Sep 2009, 09:07

Cortese a écrit:Au moins c'est des êtres humains dans le dessin de gauche. Quand les rabbins extrémistes disent que les goys sont des animaux (et les Palestiniens des rats et des serpents), on voit bien qui sont les pires.

Le dire n'est pas digne ,traiter les hommes, les" frères" avec des méthodes moyenageuses comme c'est le cas dans le monde arabe c'est se situer sous le niveau de ceux que tu aimes tant fustiger...
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 26810
Inscription: 12 Sep 2005, 17:38

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Fatcap le 03 Sep 2009, 09:59

Cortese a écrit:Le Prix Nobel de la paix, l'archevêque d'Afrique du Sud Desmond Tutu appelle au boycott d'Israël :

The Nobel Prize laureate spoke to Haaretz in Jerusalem as the organization The Elders concluded its tour of Israel and the West Bank. He said the West was consumed with guilt and regret toward Israel because of the Holocaust, "as it should be."


Ah ? Moi ça ne m'a jamais empêché de dormir. Mais ça veut dire qu'il faut encore sortir le carnet de chèques peut-être ?
"Au commencement était l'émotion."
Louis-Ferdinand Céline
Fatcap
 
Messages: 4017
Inscription: 04 Mai 2004, 14:23
Localisation: Berlin

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede eric30 le 03 Sep 2009, 12:51

Cortese a écrit:Au moins c'est des êtres humains dans le dessin de gauche. Quand les rabbins extrémistes disent que les goys sont des animaux (et les Palestiniens des rats et des serpents), on voit bien qui sont les pires.

Quand il s'agit des homos (pedays) ou de l'envie de plus de libertés dans la vie privées des femmes t'es en harmonies avec ses mêmes rabbins
eric30
 
Messages: 5277
Inscription: 22 Juil 2004, 09:02
Localisation: gard

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Ghinzani le 03 Sep 2009, 13:02

Normal ..ceux qui devraint prendre conscience du danger de l'islamsiation de l'Europe sont justement ces communautés gays ...ils risquent d'être pendus haut et court...( la vente de grues caterpillar va augmenter par contre).
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 26810
Inscription: 12 Sep 2005, 17:38

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Cortese le 03 Sep 2009, 13:47


Deux médecins israéliens et trois autres personnes, soupçonnées de trafic d’ovules humains, ont été arrêtés et mis en détention en Roumanie.

Les deux gynécologues israéliens sont accusés «de trafic d’ovules humains, réunion de malfaiteur, et pratique illégale de la médecine» a indiqué à l’AFP ce mardi le Procureur en Chef du Département du Crime Organisé de la Roumanie, Codrut Olaru.Il a dit qu’après avoir interrogé les suspects durant plusieurs heures ce mardi, l’accusation a décidée de les placer en détention pour 24 heures.

Les deux gynécologues, qui ont eu interdiction de quitter le pays la semaine dernière, «n’avaient pas l’autorisation requise pour pratiquer en Roumanie» a-t-il ajouté. Le Consul Général Israélien à Bucarest, Lili Ben-Harush, a identifié les Israéliens détenus comme étant le Professeur Nathan Levitt et Dr. Genya Ziskind.

La semaine dernière environ 30 Israéliens ont été arrêtés dans une clinique de fertilité roumaine pour des charges similaires.

La clinique appartient au père et fils israéliens Harry et Yair Miron, qui restent en détention sur ordre des procureurs Roumains. Les deux géraient la clinique Sabyc à Bucarest, qui est spécialisée en fertilisation in vitro (IVF) et en chirurgie plastique. Ils sont suspectés de recruter des femmes roumaines âgées entre 18 et 30 ans et de les payer 800 à 1.000 leis ($271 $338) pour leur ovules, et revendent ensuite les ovules entre 8.000 à 10.000 euros ($11,339-$14,174) aux femmes qui requièrent une fertilisation artificielle, a rapporté le quotidien Roumain Gardianul.

Selon le journal, les revenus annuels de la clinique sont environ de 20 millions d’euros ($28,4 millions). La plupart des clients venaient d’Israël, d’Italie, et de Grande-Bretagne.

Source: PressTV
Cortese
dieu
 
Messages: 31170
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede eric30 le 03 Sep 2009, 14:32

Cortese a écrit:

Deux médecins israéliens et trois autres personnes, soupçonnées de trafic d’ovules humains, ont été arrêtés et mis en détention en Roumanie.

Les deux gynécologues israéliens sont accusés «de trafic d’ovules humains, réunion de malfaiteur, et pratique illégale de la médecine» a indiqué à l’AFP ce mardi le Procureur en Chef du Département du Crime Organisé de la Roumanie, Codrut Olaru.Il a dit qu’après avoir interrogé les suspects durant plusieurs heures ce mardi, l’accusation a décidée de les placer en détention pour 24 heures.

Les deux gynécologues, qui ont eu interdiction de quitter le pays la semaine dernière, «n’avaient pas l’autorisation requise pour pratiquer en Roumanie» a-t-il ajouté. Le Consul Général Israélien à Bucarest, Lili Ben-Harush, a identifié les Israéliens détenus comme étant le Professeur Nathan Levitt et Dr. Genya Ziskind.

La semaine dernière environ 30 Israéliens ont été arrêtés dans une clinique de fertilité roumaine pour des charges similaires.

La clinique appartient au père et fils israéliens Harry et Yair Miron, qui restent en détention sur ordre des procureurs Roumains. Les deux géraient la clinique Sabyc à Bucarest, qui est spécialisée en fertilisation in vitro (IVF) et en chirurgie plastique. Ils sont suspectés de recruter des femmes roumaines âgées entre 18 et 30 ans et de les payer 800 à 1.000 leis ($271 $338) pour leur ovules, et revendent ensuite les ovules entre 8.000 à 10.000 euros ($11,339-$14,174) aux femmes qui requièrent une fertilisation artificielle, a rapporté le quotidien Roumain Gardianul.

Selon le journal, les revenus annuels de la clinique sont environ de 20 millions d’euros ($28,4 millions). La plupart des clients venaient d’Israël, d’Italie, et de Grande-Bretagne.

Source: PressTV

Une question à une groupie de Dieu, lui me lit pas: Les Israéliens ont ils le monopole du trafic d'organes ?
eric30
 
Messages: 5277
Inscription: 22 Juil 2004, 09:02
Localisation: gard

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Ghinzani le 03 Sep 2009, 14:37

Achètent ils aussi les morceaux d'humains déchiquetés à coups de ceintures explosives? :D
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 26810
Inscription: 12 Sep 2005, 17:38

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Fatcap le 03 Sep 2009, 15:02

eric30 a écrit:Une question à une groupie de Dieu, lui me lit pas: Les Israéliens ont ils le monopole du trafic d'organes ?


Sans doute pas. Ceci dit l'avantage des Chinois et des Pakistanais, c'est qu'ils nous laissent tranquilles. Le jour où on aura un Conseil de Chinois ou de Pakistanais dans chaque pays d'Europe et où il faudra aller ramper dans la poussière tous les ans devant la Grande Muraille, il sera temps de réviser ce jugement.
"Au commencement était l'émotion."
Louis-Ferdinand Céline
Fatcap
 
Messages: 4017
Inscription: 04 Mai 2004, 14:23
Localisation: Berlin

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Cortese le 03 Sep 2009, 15:03

Fatcap a écrit:
eric30 a écrit:Une question à une groupie de Dieu, lui me lit pas: Les Israéliens ont ils le monopole du trafic d'organes ?


Sans doute pas. Ceci dit l'avantage des Chinois et des Pakistanais, c'est qu'ils nous laissent tranquilles. Le jour où on aura un Conseil de Chinois ou de Pakistanais dans chaque pays d'Europe et où il faudra aller ramper dans la poussière tous les ans devant la Grande Muraille, il sera temps de réviser ce jugement.


:lol:
Cortese
dieu
 
Messages: 31170
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Ghinzani le 03 Sep 2009, 15:14

cela ne fait pas rire tous le monde.
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 26810
Inscription: 12 Sep 2005, 17:38

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede eric30 le 03 Sep 2009, 15:36

Cortese a écrit:
Fatcap a écrit:
eric30 a écrit:Une question à une groupie de Dieu, lui me lit pas: Les Israéliens ont ils le monopole du trafic d'organes ?


Sans doute pas. Ceci dit l'avantage des Chinois et des Pakistanais, c'est qu'ils nous laissent tranquilles. Le jour où on aura un Conseil de Chinois ou de Pakistanais dans chaque pays d'Europe et où il faudra aller ramper dans la poussière tous les ans devant la Grande Muraille, il sera temps de réviser ce jugement.


:lol:

Il y la rire intelligent et celui con comme celui là

Bref les schnock faut vivre avec son temps et vous mettent à la page à la place que de ruminer. Conseil représentatif des institutions juives de France, je suis baptisé je ne suis pas représenté par un conseil Italien, t'es nul mon vieux.C'est dure de vieillir aigri et haineux. T'as quand même des nouveaux copains, mais tes nouvelles fréquentations vont donner raison à Roger Cukierman hein alliance brun-vert-rouge t'aime ce mélange de couleurs avoue le pffffffffffffffffffffff
eric30
 
Messages: 5277
Inscription: 22 Juil 2004, 09:02
Localisation: gard

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede von Rauffenstein le 03 Sep 2009, 17:10

Fatcap a écrit:
eric30 a écrit:Une question à une groupie de Dieu, lui me lit pas: Les Israéliens ont ils le monopole du trafic d'organes ?


Sans doute pas. Ceci dit l'avantage des Chinois et des Pakistanais, c'est qu'ils nous laissent tranquilles. Le jour où on aura un Conseil de Chinois ou de Pakistanais dans chaque pays d'Europe et où il faudra aller ramper dans la poussière tous les ans devant la Grande Muraille, il sera temps de réviser ce jugement.

Il parait qu'il faudrait que chaque Français 'souchien' fasse acte d'affection en respectant lui-même le ramerdan. C'est une sociologue "visible" qui a sorti ça l'autre jour. Excuse moi, mais les feujs, si je les alisse traquille, il me laisse tranquille et ils vont pas me faire chier à respecter le shabath.

Par contre, comme c'est ramerdan, je vais boire bien ostensiblement ma bière et bouffer mon petit sauciflard de l'ardêche. Par solidarité.
Le fascisme au fait, c'était pas déjà l'histoire d'un mec en marche qui fascinait les foules avec son culte de la personnalité ?
Avatar de l'utilisateur
von Rauffenstein
ultima ratio regum
 
Messages: 46968
Inscription: 20 Fév 2003, 17:01
Localisation: Auteuil

Re: Conflit israélo-palestinien 2 - Le Retour

Messagede Cortese le 03 Sep 2009, 17:40

Voilà un livre qu'on dirait écrit pour Rauffenstein :

Image

Premier livre d’un jeune intellectuel résidant en Israël, promis à déchaîner les passions publiques, si l’on juge par les passions universitaires qu’a déchaînées la soutenance de la thèse de doctorat en philosophie dont il est tiré. Sans aucun doute, le premier livre à s’attaquer avec exactitude et justesse à la violente campagne pseudo-« philosémite », dans laquelle il lit les traits d’une trahison politique (qu’il qualifie ici de « réactionnaire ») et non ceux d’une fidélité à l’universalisme juif. La Réaction philosémite est l’ouvrage d’un logicien hors pair, que double, de bout en bout, un ironiste rare.

« Et s’ils se plaignent de mon ton, j’espère que tu n’oublieras pas de leur opposer à l’occasion le ton de M. Dürhing à l’égard de Marx et de ses devanciers, et de leur dire en particulier que je fais une démonstration, et qui va même dans le détail (…). »
Friedrich Engels, Lettre à Liebnekcht du 9 janvier 1877

En titrant La Réaction philosémite, et en soustitrant La trahison des clercs, un horizon d’attente se dessine… À l’aube du xxie siècle, un courant intellectuel significatif s’est manifesté en France, dont les représentants ont été notamment Alexandre Adler (historien), Emmanuel Brenner (sociologue), Elie Chouraqui (cinéaste), Alain Finkielkraut (philosophe), William Goldnadel (avocat), Robert Misrahi (philosophe), Pierre-André Taguieff (politologue), Shmuel Trigano (sociologue), Yves Charles Zarka (philosophe), etc. Le déclenchement de la nouvelle Intifada (septembre 2000) et la perception d’un renouveau de l’antisémitisme en France ont conduit ces auteurs à produire un certain nombre de publications, documentaires ou autre qui répondraient aux deux mots d’ordre que sont la « défense du sionisme » et la « lutte contre l’antisémitisme ». Ses détracteurs l’ont qualifié de « communautaire », dénonçant de la sorte un particularisme identitaire, en l’occurrence juif. Nous savons par ailleurs que Julien Benda rend raison en ces termes du titre de son célèbre ouvrage, La Trahison des clercs (1927) : « Comme l’ancien prophète d’Israël, le clerc moderne enseigne aux hommes : « Déployez votre zèle pour l’Éternel, dieu des armées ». Telle est depuis un demi-siècle l’attitude de ces hommes dont la fonction était de contrarier le réalisme des peuples et qui, de tout leur pouvoir et en pleine décision, ont travaillé à l’exciter ; attitude que j’ose appeler pour cette raison la trahison des clercs. » Il semble dès lors aller de soi que notre propos aura pour enjeu de renouveler l’argument de Julien Benda, c’est-à-dire de mettre en évidence la « trahison » de l’universel qui oriente les intellectuels « communautaires ». Et puisqu’il s’agirait, en l’occurrence, d’« exciter » un particularisme juif, la trahison des clercs apparaîtrait pour ce qu’elle est littéralement, à savoir le retour à « l’ancien prophète d’Israël », qui serait le retour à une forme particulariste du divin (ou de la pensée). Or, précisément, notre argument n’est pas celuilà, puisqu’il s’agira dans cet ouvrage de réfuter le qualificatif de « communautaire » qu’on attribue à ce courant de pensée. C’est d’ailleurs pourquoi l’adjectif communautaire sera systématiquement mis entre guillemets. Nous soutiendrons en effet non seulement que ce courant idéologique est réactionnaire, mais en outre qu’il relève davantage de la trahison d’un particularisme juif - soit une trahison des clercs entendue en un sens rigoureusement adverse : un devenir clerc – et que leur argumentaire dit « communautaire » n’acquiert sa signification véritable qu’à la condition d’être réinscrit dans l’ensemble dont il est une fonction. L’enjeu sera dès lors de montrer que la réaction philosémite contemporaine s’appuie sur une instrumentalisation idéologique des mots « juif » et « Israël », voire des Juifs et des Israéliens eux-mêmes, visant non pas à lutter contre l’antisémitisme ou à défendre le sionisme, mais à renouveler l’usage du mot « antisémite », et ce de telle sorte qu’il ne puisse plus (dis)qualifier – « après Auschwitz » – le propre ressort d’une réaction qui pourtant fut, est et sera antisémite. Pour ce faire, il fallait notamment à la réaction le concours de l’intellectuel dit « communautaire », dont la vocation intellectuelle, sociale, institutionnelle, est de tenir un discours autorisé. Etudier le discours de ces intellectuels, c’est donc prendre connaissance de ce que la réaction aujourd’hui autorise, parfois recommande, plus souvent exige, en termes de « défense du sionisme » ou de « lutte contre l’antisémitisme ». Et s’en moquer.
Cortese
dieu
 
Messages: 31170
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

PrécédenteSuivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités