et demain, l'Iran....

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus, von Rauffenstein

Re: et demain, l'Iran....

Messagede sccc le 09 Jan 2018, 18:24

Ghinzani a écrit:L’ingérence de l’Iran au Liban puis ensuite en Irak, Syrie et au Yémen ne suscite aucune réaction pas plus que le taux de chômage, l’absence De liberté d’expression et de vie ni que la fortune indécente du Guide suprême.
Je ne suis pas si certain que vous qu’au nom d’une révolution presque vieille de 40 ans (avec une population aussi jeune) et sans lavage de cerveau que ce type de vie soit tellement idéalisé par les iraniens.
Si le pouvoir musèle à ce point le net, c’est qu’il craint les conséquences de ce dernier sur un peuple soumis.

L’Iran en est là pour certaines raisons, raisons qui sont intimement liées aux ingérences étrangères.
Un coup d’état mené pars les USA et le Royaume Unis qui a mis au pouvoir une dictature sanglante à la solde des premiers pendant 26 ans, suivi de 37 ans de sanctions assorties de tentatives de déstabilisations et de menaces de guerre par les pires représentants des droits de l’homme , à savoir les USA, Israël, l’Arabie Saoudite et les micro monarchies pétrolières à leur solde.
Et tu t’étonnes que l’Iran ne se laisse pas faire?
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 18878
Inscription: 22 Fév 2003, 18:32
Localisation: Belgique

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Hugues le 12 Jan 2018, 00:47



Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 22222
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Cortese le 12 Jan 2018, 02:21

Je peux comprendre un anglais simple, mais là j'ai strictement rien compris,
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 29354
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Ouais_supère le 12 Jan 2018, 06:30

En gros, Bruxelles réaffirme sa confiance dans l'accord avec l'Iran (le fameux JCPOA le plan qui lève les sanctions à l'encontre du pays).
Il est rappelé notamment aux Etats Unis d'arrêter de remettre ce plan en question dans le 3).
Ouais_supère
 
Messages: 19259
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Shoemaker le 12 Jan 2018, 11:33

Au cas où Trump résilie l'accord, on verra si l'UE a vraiment des "co..." (au moins un peu...).
Déjà qu'avec Israel, c'est à plat ventre toute, alors avec le mastodonte US...
A suivre.
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 17657
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Hugues le 12 Jan 2018, 13:47



Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 22222
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: et demain, l'Iran....

Messagede sccc le 12 Jan 2018, 20:48

S'il devait les rétablir il deviendrait de plus en plus difficile de nier l'ingérence israélienne russe dans les affaires internes des USA.
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 18878
Inscription: 22 Fév 2003, 18:32
Localisation: Belgique

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Hugues le 12 Jan 2018, 23:24

http://www.europe1.fr/international/iran-trump-confirme-la-levee-des-sanctions-sur-le-nucleaire-mais-pour-la-derniere-fois-3544520

Donald Trump souhaite un renforcement de l'accord sur le nucléaire avec l'Iran d'ici quatre mois. Si tel n'est pas le cas, les États-Unis se retireront de l'accord de 2015, a-t-il prévenu.

Les États-Unis restent pour l'instant dans l'accord historique de 2015 sur le nucléaire iranien mais Donald Trump a lancé vendredi un ultimatum aux Européens afin qu'ils l'aident à le durcir dans les prochains mois s'ils veulent éviter un retrait pur et simple de Washington.

"C'est la dernière chance". Le président américain a confirmé la suspension des sanctions économiques contre l'Iran levées dans le cadre de cet accord conclu avec Téhéran et les autres grandes puissances (Chine, Russie, France, Allemagne et Royaume-Uni). Mais la Maison-Blanche a prévenu qu'il s'agit "de la dernière suspension qu'il va signer". "C'est la dernière chance", a lancé Donald Trump dans un communiqué, exigeant un "accord" avec les Européens pour "remédier aux terribles lacunes" du texte, dont il est un grand pourfendeur alors que tous les autres signataires le défendent mordicus car il est censé empêcher l'Iran de se doter de l'arme atomique.

120 jours pour trouver une entente. "En l'absence d'un tel accord" avec les Européens, les États-Unis réimposeront les sanctions liées au nucléaire iranien, a-t-il prévenu, ce qui signerait la mort immédiate du pacte conclu il y a deux ans et demi à Vienne. "Et si à tout moment j'estime qu'un tel accord n'est pas à notre portée, je me retirerai de l'accord" de 2015 "immédiatement", a-t-il menacé. Concrètement, cela laisse 120 jours, jusqu'à la prochaine échéance de suspension des sanctions, pour trouver une entente avec les Européens sur "un accord de suivi" visant à durcir les conditions du texte initial, a expliqué un haut responsable de l'administration américaine. Et ce, sans inclure dans le processus les Iraniens, pourtant signataires de l'accord de Vienne.

Donald Trump, qui juge que le pacte de 2015, conclu par l'administration de son prédécesseur démocrate Barak Obama, n'est pas assez sévère avec Téhéran, avait refusé mi-octobre de "certifier" devant le Congrès américain que le régime iranien en respectait les termes. Mais jusqu'ici, cette "non-certification" est restée symbolique et n'a pas entraîné le retour des sanctions américaines.

Pour l'Iran, l'accord n'est pas "renégociable". Dans un message sur son compte Twitter, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, estime que le président américain ne fait que se livrer "à des tentatives désespérées de saper les fondements d'un accord multilatéral solide", et que celui-ci n'est pas "renégociable".

Sanctions contre le chef de l'Autorité judiciaire. S'il a accepté, à contre-cœur, de signer une "dernière" fois leur suspension, le président américain a aussi choisi de maintenir la pression sur le régime iranien en imposant de nouvelles sanctions ciblées non liées au programme nucléaire. Le Trésor américain a ainsi sanctionné vendredi quatorze personnes ou entités iraniennes pour des "violations des droits de l'homme" ou en lien avec le programme balistique controversé de Téhéran. Ces sanctions visent en premier lieu le chef de l'Autorité judiciaire Sadegh Amoli Larijani. Selon un autre haut responsable de l'administration Trump, sa présence sur la liste des personnes sanctionnées "aura des conséquences politiques sérieuses" car cela revient à frapper "le sommet du régime", mais les États-Unis assument ce "message fort".


Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 22222
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Hugues le 17 Jan 2018, 18:32

Le Guide suprême Ali Khamenei publie une vidéo sous-titrée en anglais à l'intention notamment de Donald Trump et des gouvernements européens (dont Macron est vu comme le porte parole), prenant à témoin les simples citoyens du monde entier (tout en leur expliquant le point de vue de l'Iran):


Hugues
世の中は何にたとへん水鳥の嘴はし振る露にやとる月影
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 22222
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Précédente

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: sccc et 5 invités