Page 896 sur 921

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 29 Juil 2019, 19:55
de Hugues
Jour du "sujet concernant" aussi ... je suis sûr qu'ils ont dit cette expression là de communicant..

Hugues

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 29 Juil 2019, 19:57
de Stéphane
Bref, t'aimes pas les marronniers :D

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 06 Aoû 2019, 11:11
de Sylex
Boum.


Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 06 Aoû 2019, 11:32
de Stéphane
:eek:

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 06 Aoû 2019, 16:11
de Nicklaus
Il y avait des trucs nucléaires là dedans ? J'ai lu que l'aspect de "champignon" est dû à l'humidité de l'air ?

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 06 Aoû 2019, 16:20
de Rainier
Oui les champignons, ça pousse souvent dans les endroits humides.

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 06 Aoû 2019, 16:28
de Rainier

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 07 Aoû 2019, 16:36
de Feyd

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 07 Aoû 2019, 17:55
de Hugues
Ce qui est marrant c'est la juxtaposition des deux dépêches de 10:56 et 10:57



Hugues

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 10 Aoû 2019, 19:23
de Hugues
Même si cet article de Sud-Ouest confond les deux (il faut dire que c'est pas si courant deux accidents militaires en quelques jours).. Ce n'est pas pour Achinsk que la Russie reconnaît le caractère nucléaire mais pour un autre accident survenu jeudi dans une toute autre région (cette fois sur les côtes):

https://www.sudouest.fr/2019/08/10/explosion-sur-une-base-militaire-la-russie-reconnait-le-caractere-nucleaire-de-l-accident-6432968-706.php

https://www.francetvinfo.fr/monde/russie/russie-une-explosion-sur-une-base-militaire-du-grand-nord-fait-deux-morts_3569465.html

http://www.rfi.fr/europe/20190810-base-militaire-russie-inquietude-contamination-radioactive-greenpeace

Les gens se sont rués sur l'iode.

Hugues

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 11 Aoû 2019, 00:02
de Garion
Le nucléaire est de plus en plus une absurdité. Les coûts augmentent, il n'y a aucune solution pour les déchets à moyen terme (ce sont les générations suivantes qui vont payer pour nous).
Pendant ce temps là, les énergies renouvelables sont de moins en mois chère.
Il ne manque qu'une chose c'est le stockage. Et pourtant, la solution théorique existe, i suffirait de créer du biogaz (méthan CH4) avec l'électricité excédentaire. Techniquement on sait le faire depuis longtemps.
Cela permettrait d'alimenter les voitures au lieu d'essayer de passer au tout électrique.
Hélas, aucune action politique dans ce sens.

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 11 Aoû 2019, 10:44
de sccc
Euh Garion,
On parle d’une installation militaire.

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 11 Aoû 2019, 10:56
de Rainier
sccc a écrit:Euh Garion,
On parle dune installation militaire.


ça n'existe pas les missiles longue portée au biogaz ? :oops:

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 11 Aoû 2019, 11:04
de Ghinzani
Une bombe végane? :P

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 11 Aoû 2019, 11:23
de Rainier
Plus sérieusement, est ce que le nuage radioactif généré par cet accident va encore s'arrêter à la frontière française comme en 1986 ?
Réponse dans plusieurs semaines probablement.

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 11 Aoû 2019, 11:58
de Stéphane
Il part de beaucoup plus loin, c'est déjà ça.

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 11 Aoû 2019, 15:56
de Dervi
Garion a écrit:Le nucléaire est de plus en plus une absurdité. Les coûts augmentent, il n'y a aucune solution pour les déchets à moyen terme (ce sont les générations suivantes qui vont payer pour nous).
Pendant ce temps là, les énergies renouvelables sont de moins en mois chère.
Il ne manque qu'une chose c'est le stockage. Et pourtant, la solution théorique existe, i suffirait de créer du biogaz (méthan CH4) avec l'électricité excédentaire. Techniquement on sait le faire depuis longtemps.
Cela permettrait d'alimenter les voitures au lieu d'essayer de passer au tout électrique.
Hélas, aucune action politique dans ce sens.


Dans un monde qui énonce (OK, il ne fait qu'énoncer) sa volonté de réduire les émissions en CO2, le nucléaire est pourtant une solution et peut être même la plus adaptée si nous partons du principe que l'homme ne réduira pas sa consommation d'énergie.
Le problème du renouvelable, c'est qu'il nécessite une énergie de pilotage en soutien. Quand il n'y a pas de vent ou de soleil, il reste indispensable de fournir l'énergie aux particuliers, aux entreprises, etc. Cette énergie pilotable peut être le nucléaire, l'hydraulique ou les centrales à charbon/gaz. L'Allemagne ayant entamé sa reconversion aux renouvelables tout en supprimant le nucléaire se retrouve donc dans la situation d'avoir accru ses émissions de CO2.
Donc, le renouvelable seul ne suffit pas à réduire les émissions de CO2, le nucléaire ou l'hydraulique doit le soutenir. Les réserves hydrauliques ne sont pas suffisantes, donc le nucléaire a sa place. Sauf que faire du renouvelable et du nucléaire en pilotable revient à payer plus d'infrastructures (et accessoirement polluer plus pour les construire) et à réduire le facteur de charge des centrales nucléaires. Hors, une centrale nucléaire, plus ça marche, mieux c'est. Et j'en viens à la conclusion que le renouvelable, sauf particularités locales, n'est globalement pas la solution et plutôt un moyen de donner l'illusion de diffuser la bonne parole, tout en étant coûteux pour la collectivité.

Aujourd'hui, il n'existe pas de solution technique économiquement viable à court terme pour stocker l'électricité (nous sommes dans le court terme si une volonté réelle émerge pour diminuer les émissions de CO2).
Après 40-50 ans, les morts causés par le nucléaire restent inférieurs à ceux liés au charbon et au gaz.
Concernant les déchets, c'est un problème. Ce n'est pas très satisfaisant, mais les collecter et les isoler avant de les enfuire permet de limiter leur impact sur la population.
Enfin, les matières premières utilisées dans le nucléaire ont une densité énergétique énorme, ce qui permet d'avoir un stock conséquent en France (environ 5 ans) et de limiter le coût de cette énergie vis-à-vis du coût de la matière première.

Après, je ne veux pas défendre le nucléaire à tout prix, je préférerais que l'homme réduise sa consommation d'énergie, arrête ses échanges inutiles à travers le monde et stoppe enfin tout ce gaspillage pour se recentrer sur le local. Mais je sais que c'est peine perdue et j'estime que cela arrivera quand les sources d'énergie abondantes d'aujourd'hui auront été complètement épuisés. La machine à cash est plus et trop forte.

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 11 Aoû 2019, 17:05
de Shoemaker
:o
"La machine à cash est plus et trop forte"
Autrement dit, le capitalisme dans sa forme actuelle, internationalisé, néolibéral, sans limite, etc.
Et comme il est actuellement sans concurrence, et disposant d'une force invincible, les choses iront au bout de leur logique.
C'est une fatalité quasiment "in-stoppable", dont personne ne peut prévoir la forme que ça prendra.
Donc, on avance à vue, tous, jusqu'au mur.

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 12 Aoû 2019, 09:49
de rozz
Dervi a écrit:
Dans un monde qui énonce (OK, il ne fait qu'énoncer) sa volonté de réduire les émissions en CO2, le nucléaire est pourtant une solution et peut être même la plus adaptée si nous partons du principe que l'homme ne réduira pas sa consommation d'énergie.
Le problème du renouvelable, c'est qu'il nécessite une énergie de pilotage en soutien. Quand il n'y a pas de vent ou de soleil, il reste indispensable de fournir l'énergie aux particuliers, aux entreprises, etc. Cette énergie pilotable peut être le nucléaire, l'hydraulique ou les centrales à charbon/gaz. L'Allemagne ayant entamé sa reconversion aux renouvelables tout en supprimant le nucléaire se retrouve donc dans la situation d'avoir accru ses émissions de CO2.
Donc, le renouvelable seul ne suffit pas à réduire les émissions de CO2, le nucléaire ou l'hydraulique doit le soutenir. Les réserves hydrauliques ne sont pas suffisantes, donc le nucléaire a sa place. Sauf que faire du renouvelable et du nucléaire en pilotable revient à payer plus d'infrastructures (et accessoirement polluer plus pour les construire) et à réduire le facteur de charge des centrales nucléaires. Hors, une centrale nucléaire, plus ça marche, mieux c'est. Et j'en viens à la conclusion que le renouvelable, sauf particularités locales, n'est globalement pas la solution et plutôt un moyen de donner l'illusion de diffuser la bonne parole, tout en étant coûteux pour la collectivité.

Aujourd'hui, il n'existe pas de solution technique économiquement viable à court terme pour stocker l'électricité (nous sommes dans le court terme si une volonté réelle émerge pour diminuer les émissions de CO2).
Après 40-50 ans, les morts causés par le nucléaire restent inférieurs à ceux liés au charbon et au gaz.
Concernant les déchets, c'est un problème. Ce n'est pas très satisfaisant, mais les collecter et les isoler avant de les enfuire permet de limiter leur impact sur la population.
Enfin, les matières premières utilisées dans le nucléaire ont une densité énergétique énorme, ce qui permet d'avoir un stock conséquent en France (environ 5 ans) et de limiter le coût de cette énergie vis-à-vis du coût de la matière première.

Après, je ne veux pas défendre le nucléaire à tout prix, je préférerais que l'homme réduise sa consommation d'énergie, arrête ses échanges inutiles à travers le monde et stoppe enfin tout ce gaspillage pour se recentrer sur le local. Mais je sais que c'est peine perdue et j'estime que cela arrivera quand les sources d'énergie abondantes d'aujourd'hui auront été complètement épuisés. La machine à cash est plus et trop forte.


:o sur la totalité du post !

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 13 Aoû 2019, 19:04
de sccc
[https://www.levif.be/actualite/international/la-russie-et-le-missile-a-propulsion-nucleaire/article-news-1176491.html]
Encore un article à charge, invoquant l'obsession de la Russie de montrer sa grandeur.
Indépendamment de l'utilité d'un missile à propulsion nucléaire, l'auteur ne voit-il pas un autre intérêt monumental pour la conquête de l'espace où le carburant est un facteur critique ?

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 13 Aoû 2019, 20:28
de Cortese
C'est surtout un missile de croisière porteur de tete nucléaire absolument imparable puisque son rayon d'action illimité lui permet de contourner toutes les défenses anti aériennes actuelles. On comprend que ca donne des soucis.

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 13 Aoû 2019, 21:21
de sccc
Je sais Cortese mais même sans considérer l’intérêt militaire j’y vois un intérêt civil. C’est pas la première fois qu’une application militaire débouche sur des intérêts plus louables. Après tout les centrales nucléaires PWR de puissance découlent des réacteurs de sous-marins nucléaires.

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 14 Aoû 2019, 00:15
de Cortese
sccc a écrit:Je sais Cortese mais même sans considérer l’intérêt militaire j’y vois un intérêt civil. C’est pas la première fois qu’une application militaire débouche sur des intérêts plus louables. Après tout les centrales nucléaires PWR de puissance découlent des réacteurs de sous-marins nucléaires.


Oui je sais que tu as de bonnes lectures, c'etait pour nos amis mal-entendant.
Sinon j'ai vu un docu sur Mars qui evoquait la propulsion par explosions nucleaires contrôlées pour atteindre lzs vitesses necessaires. J'avais lu ca dans un bouquin de SF (Ilium ?) Il y a quelques années.

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 14 Aoû 2019, 00:53
de Hugues
Sans doute dans Tintin..

Car oui c'est Tryphon Tournesol qui a inventé la fusée à propulsion nucléaire..

Hugues

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 14 Aoû 2019, 02:58
de Kadoc
Une station balneaire?

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 14 Aoû 2019, 13:40
de Cortese
Hugues a écrit:Sans doute dans Tintin..

Car oui c'est Tryphon Tournesol qui a inventé la fusée à propulsion nucléaire..

Hugues


Non, dans Tintin c'est un réacteur nucléaire (pile atomique), exactement comme pour le missile de croisière russe (d'ailleurs entre parenthèse, Hergé raconte dans ses mémoire que c'est un savant belge réputé qui lui avait indiqué comment décrire la fusée et le plan de vol, ce que je trouve hallucinant de manque de réalisme, alors que Konstantin Tsiolkovsky avait parfaitement décrit toutes les solutions aux vols spatiaux à propulsion par propergols dans les environs de la Terre dès 1900 (mon père m'avait acheté le bouquin sur lui en 1964 dans le stand russe, en français, à la Foire d'Alger, comment ce savant semblait-il ignorer Tsiolkovsky en 1950 en se disant spécialiste ?). Evidemment un réacteur nucléaire c'est pas très performant et c'est inenvisageable pour atteindre les vitesses très élevées pour de vrais vols interplanétaires, non je parle bien d'explosions nucléaires contrôlées (avec un super bouclier électro-magnétique qui reste à imaginer. En tout cas pour le moment on ne connait pas de source d'énergie supérieure à celle d'une bombe H, non ?

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 14 Aoû 2019, 13:56
de rozz
Cortese a écrit:En tout cas pour le moment on ne connait pas de source d'énergie supérieure à celle d'une bombe H, non ?

Certes, puisque c´est la fusion. Mais je doute qu´on puisse la maitriser un jour, que ce soit pour de la propulsion (explosions controllées) ou pour production d´energie.
Ca fait 40 ans ou presque qu´on en est au meme point...

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 14 Aoû 2019, 19:12
de Hugues
Cortese a écrit:
Hugues a écrit:Sans doute dans Tintin..

Car oui c'est Tryphon Tournesol qui a inventé la fusée à propulsion nucléaire..

Hugues


Non, dans Tintin c'est un réacteur nucléaire (pile atomique), exactement comme pour le missile de croisière russe (d'ailleurs entre parenthèse, Hergé raconte dans ses mémoire que c'est un savant belge réputé qui lui avait indiqué comment décrire la fusée et le plan de vol, ce que je trouve hallucinant de manque de réalisme, alors que Konstantin Tsiolkovsky avait parfaitement décrit toutes les solutions aux vols spatiaux à propulsion par propergols dans les environs de la Terre dès 1900 (mon père m'avait acheté le bouquin sur lui en 1964 dans le stand russe, en français, à la Foire d'Alger, comment ce savant semblait-il ignorer Tsiolkovsky en 1950 en se disant spécialiste ?). Evidemment un réacteur nucléaire c'est pas très performant et c'est inenvisageable pour atteindre les vitesses très élevées pour de vrais vols interplanétaires, non je parle bien d'explosions nucléaires contrôlées (avec un super bouclier électro-magnétique qui reste à imaginer. En tout cas pour le moment on ne connait pas de source d'énergie supérieure à celle d'une bombe H, non ?


J'étais persuadé que c'était des explosions contrôlées dans Tintin (et ce d'autant plus que ils avaient évidemment fait des articles sur les deux album il y a quelques semaines pour les 50 ans de vous savez quoi)

Merci de la correction Cortese..

Hugues

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 14 Aoû 2019, 19:16
de Hugues
Disons que c'est pas que c'est pas performant la pile atomique.. A vitesse de croisière, ça doit l'être autant que le propergol .. (et qui sait plus, vu qu'on a jamais esssayé)

C'est surtout que ça démarre comme tout réacteur nucléaire comme un diesel (il pourrait être à plein régime immédiatement mais c'est une question de sécurité). On voit mal expulser une fusée sur sa rampe de lancement des gaz pendant 3/4/10 heures le temps qu'elle atteigne la puissance nécessaire :D (sans compter les vibrations que ça créerait et risquerait de déséquilibrer.. sur un lancement au propergol les vibrations au sol sont maitrisables , elles durent 10 secondes au plus...)

Hugues

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 14 Aoû 2019, 19:23
de Cortese
Hugues a écrit:Disons que c'est pas que c'est pas performant la pile atomique.. A vitesse de croisière, ça doit l'être autant que le propergol .. (et qui sait plus, vu qu'on a jamais esssayé)

C'est surtout que ça démarre comme tout réacteur nucléaire comme un diesel (il pourrait être à plein régime immédiatement mais c'est une question de sécurité). On voit mal expulser une fusée sur sa rampe de lancement des gaz pendant 3/4/10 heures le temps qu'elle atteigne la puissance nécessaire :D (sans compter les vibrations que ça créerait et risquerait de déséquilibrer.. sur un lancement au propergol les vibrations au sol sont maitrisables , elles durent 10 secondes au plus...)

Hugues


Oui, enfin, c'est aussi performant que les propergols (la vitesse d'ejection doit etre élevée quand même? Il faudrait que je relise mes Tintin). Le problème c'est le lancement effectivement, mais surtout la radio activité pour un vol habité, d'où un poids en blindages prohibitif. Mais s'agissant d'un missile robotisé et militaire, on s'en fout de la radio - activité du propulseur. On lance le tout avec un petit étage a propergol, on allume le réacteur nucléaire et bonjour chez vous.

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 14 Aoû 2019, 21:35
de Hugues


Difficile numéro d'équilibriste pour nos Macrofans, qui essaient d'encourager les manifestants hong-kongais-qui-dénoncent-un-éborgnement, tout en ne parlant pas d'éborgnement, ça rappèlerait leurs oeuvres dont ils ont trop honte...

Hugues :D

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 14 Aoû 2019, 22:28
de Shoemaker
Hugues a écrit:

Difficile numéro d'équilibriste pour nos Macrofans, qui essaient d'encourager les manifestants hong-kongais-qui-dénoncent-un-éborgnement, tout en ne parlant pas d'éborgnement, ça rappèlerait leurs oeuvres dont ils ont trop honte...

Hugues :D

:good
Je te le dis, ils ne reculent devant aucune absurdité, aucune aberration, aucune énormité !...
Ils sont admirables de culot ! :lol:

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 15 Aoû 2019, 10:08
de sccc
Oui mais non.
Là ils manifestent pour la liberté. Les gilets jaunes contre une hausse du carburant... :D

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 15 Aoû 2019, 14:02
de Hugues
Fais pas ton Titi de Cabarrus...


Dire que c'est retweeté en masse par la secte..

1- Faux. Les gilets jaunes ne revendiquaient pas un avantage matériel, juste de survivre, juste d'exister démocratiquement.
3- Faux. Les gilets jaunes ont espéré améliorer la démocratie. Mais forcément, puisque ce qui définit la bourgeoisie c'est sa tendance de ce groupe à tout faire pour ne pas perdre le pouvoir par le peu pour le peu (c'est volontairement qu'il manque ple), ils n'ont pas été écouté.
2- Le pire de tout ce message. En quoi le niveau de diplôme change la citoyenneté de quelqu'un, et la légitimité des revendicatoins. Quel est ce mépris de classe ?

Le macronisme dans toute sa splendeur dans ce point 2... La certitude que celle qui s'autoproclame élite (en réalité d'une grande médiocrité) sait mieux.

Hugues

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 15 Aoû 2019, 15:02
de rozz
Hugues a écrit:2- Le pire de tout ce message. En quoi le niveau de diplôme change la citoyenneté de quelqu'un, et la légitimité des revendicatoins. Quel est ce mépris de classe ?

putain, effectivement c´est grave.... :eek:

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 15 Aoû 2019, 15:07
de DCP
rozz a écrit:
Hugues a écrit:2- Le pire de tout ce message. En quoi le niveau de diplôme change la citoyenneté de quelqu'un, et la légitimité des revendicatoins. Quel est ce mépris de classe ?

putain, effectivement c´est grave.... :eek:


ça m'a sauté aux yeux aussi à la lecture, une petite phrase qui veut dire beaucoup....

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 15 Aoû 2019, 15:24
de Feyd
Ha, Maverick a laissé un message je vois. :D

C'est quoi ce "journaliste" ? :|

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 15 Aoû 2019, 15:47
de Hugues
Thierry de la méthode Coué?

Un ancien chien sur la jambe de François Hollande.
Persuadé par méthode Coué que Hollande était de gauche.
Persuadé que Macron était un pantin de son chéri Hollande.
Ou que "ce n'était pas un danger pour Hollande".
Puis que c'était un boulet pour Hollande.
Persuadé qu'il fallait voter Juppé et Valls, parce que "ce sont les moins pires" :gratte: .

Devenu un chien sur la jambe d'Emmanuel Macron et un contempteur de son amour perdu Hollande (ironie, qu'il a peu apprécié d'aillerus - étant donné la manière dont il a banni tout ceux qui lui ont rappelé sa contradiction - il disait que c'était honteux de critiquer Hollande quelques années avant )
Persuadé d'être encore de gauche.
Par amour pour Manu, louant jusqu'au de mai 2017 jusqu'au 2 septembre 2018 le travail de Gérard Collomb et le détruisant dès le 3 septembre.

Ca ne m'empêche pas de régulièrement d'aller prendre ma tranche de rigolade (car c'est souvent affligeant de méthode Coué, extrêment risible, c'est que c'est tellement ridicule que c'est pas le premier que je cite ici), en me mettant en mode incognito (bah oui il m'a banni aussi hein)

Je pense que je vais finir par créer un compte parodique un jour.
Ca le mérite!

Titi de Cabarrus, à droite:


Hugues

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 15 Aoû 2019, 17:05
de Shoemaker
L'affaire de Hong Kong : la chef du "Département politique" (sic !) du Consulat des USA, photographiée en compagnie de quelques meneurs de la lutte pour la recolonisation de Hong Kong.
Elle leur cause de quoi ? De la recette du canard laqué le soir au fond du jardin de jonquilles ? :lol:

Image

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 15 Aoû 2019, 17:08
de Shoemaker
Gros malentendu entre la Chine et l'Occident :
L'Occident, il croit que les événements de la Place Tien An Men font "honte" à la Chine, et qu'elle hésiterait à rééditer le coup.
La Chine, elle croit que ce fut un grand succès.
Il risque d'y avoir des déçus, au niveau du respect des Droits de l'Homme ! :D

Re: Actualité: internationale, nationale, politique, économique

MessagePosté: 15 Aoû 2019, 17:19
de rozz
Shoemaker a écrit:la chef du "Département politique" (sic !) du Consulat des USA....

celle qui reporte directement à Langley :D