La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 14 Déc 2020, 16:03

Hugues a écrit: Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


"Welcome to Badlands Spa." *


Beau, touchant à en pleurer.

Nomadland de Chloé Zhao d'après le livre sociologique de Jessica Bruder
Lion d'Or à la Mostra de Venise 2019.
Avec Frances McDormand, et toute une variété de gens modestes dans leur propre rôle.

  Compatible plein écran


Et dire que ce n'était pas le meilleur film de la Mostra, c'est dire combien de grands films étaient là bas.

Hugues (Bientôt un sous-titrage)

*: Si vous pensez que c'est l'unique allusion à un géant, vous n'avez pas encore vu la bande-annonce.
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6322
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 14 Déc 2020, 17:57

Voilà il y a un sous-titrage.
Il n'est pas super bien synchro pour le moment mais c'est temporaire.

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6322
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede horatio le 20 Déc 2020, 17:39

Quelqu'un a vu le film Sound of Metal ?



Cet acteur est formidable, je l'avait découvert dans la mini série "the night of" :good
Team Briatore : en route vers la lose !
Avatar de l'utilisateur
horatio
 
Messages: 2161
Inscription: 20 Sep 2010, 07:39
Localisation: Nice

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 23 Déc 2020, 22:49

Continuons le topic des films qu'on aurait conseillé pour Noel ou début janvier..

C'était quelques films, pas forcément avec la même exigence ou qualité que d'ordinaire, mais très honorables et qui permettaient de soutenir les salles.



Alors une fois n'est pas coutume, on aurait conseillé.... un film de Pedro Almodovar (arg.. mais si mais si..)
la
La Voix humaine

Bon c'est sans doute, parce que... c'est surtout une adaptation d'un texte de Cocteau, et que c'est difficile sans doute de rater un film avec ce texte..

Tilda Swinton est seule à l'écran, les autres interlocuteurs n'apparaissent pas sauf son chien, c'est un monologue.
Et on ne sait pas vraiment si les voix auxquels elle parle (par exemple au téléphone) existent ou sont dans sa tête.

Synopsis du texte de Cocteau:
Une femme, après quelques tentatives infructueuses, finit par joindre son destinataire au téléphone. Elle l'appelle "chéri", mais elle doit lui rendre leurs lettres et se montrer courageuse.
À travers les non-dits et un moyen de communication défaillant, la pièce présente une rupture amoureuse difficile. Le personnage aime encore l'homme à qui elle parle, et a sans doute tenté de se suicider.


Synopsis du film:
Le court métrage consiste à un monologue prononcé par une femme qui parle à son amant au téléphone après qu'il vient de se marier avec une autre fille.

La mise en scène d'Almodovar est d'autant plus particulière, que le doute même sur la réalité ou la nature de ce qu'on nous montre envahit peu à peu tout le film (nous montre-t-on un personnage ou une comédienne, notamment?). Pour une raison que je vous laisserai découvrir.

Bande-annonce américaine

(La bande-annonce américaine est sortie ce mercredi)


Ah et ... c'est un court-métrage de 30 minutes.

Le film devait sortir en France le 6 janvier. C'était un film Pathé. Il n'avait pas encore de bande-annonce française au moment où les salles ont été fermées.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6322
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 04 Jan 2021, 20:18

Hugues a écrit:
Hugues a écrit:A l'intention de Waddle, à qui cette question est chère...

En préambule, c'est un film honorable, sans être exceptionnel, mais bon comme ça peut intéresser Waddle...


Je ne sais comment ni quand ça sort en France (ça sortirait en octobre aux USA)...

Vu il y a une dizaine de jours un film qui s'appelle

One Night in Miami, le premier film de Regina King, qui pour un premier effort est plutôt pas mal...

(Film qui a aussi un bon buzz à Toronto)



Le film imagine une nuit de fiction, mais qui aurait pu arriver et est peut-être arrivée, entre des gens qui ont véritablement été des amis: Cassius Clay, Malcolm X, Jim Brown, et Sam Cooke.

Nous sommes le soir où Cassius Clay devient champion du monde à la surprise générale devant Sonny Liston, le 25 février 1964.

On voit le combat, tous comme les trois compères de Clay. Et les trois autres le rejoignent dans un appartement, où ils vont fêter cet évènement.

Tout le film à partir de là est un huis clos, même si certains des personnages font une sortie à l'extérieur, ils ne rencontrent personne et continuent de discuter ensemble... C'est donc véritablement un huis clos..

Où la vision de chacun sur le monde, qui à première vue semble la même (on débute par une fête quand même) ou pourrait sembler la même, va s'affronter.
Chacun, pourtant symbole du combat contre la ségrégation défend en fait quelque chose de complètement différent. Même les très proches Malcolm X et Cassius Clay (bientôt Cassius X - puisque c'est cette nuit là qu'il l'annonce à ses amis - puis Mohammad Ali)...

De ce film il ressort quelque chose de passionnant: il n'y a pas d'homme noir ni de condition noire en général. Il y a autant de point de vue que d'hommes noirs. Et plus généralement autant de point de vue que d'hommes.

Ce pouvait paraitre pour un film communautaire et en fait il dit l'individualité de chaque homme et que les communauté n'existent pas vraiment...

Le film aussi suppose que c'est cette nuit là qu'est née l'envie pour Sam Cooke d'écrire A Change is Gonna Come, justement à la suite du débat à batons rompus entre ces hommes aux points de vue si différents.


Pour le moment pas de bande-annonce, mais un extrait:


Hugues



La bande-annonce publiée cet après-midi de

One Night in Miami - Bande-annonce   Compatible plein écran


Bon ça n'a presque rien à voir avec le film, puisque le film est un huiis clos..

Hugues


Nouvelle bande-annonce:


Bon pour répéter ce qui est perdu dans le texte au dessus, c'est pas exceptionnel mais honorable..

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6322
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 07 Jan 2021, 17:00

C'est sorti aujourd'hui !

Hugues a écrit:
Hugues a écrit:J'ai hésité à le mettre là ou dans le sujet cinéma..

Et puis finalement relançons brièvement le débat ici...

Sur les prix d'interprétation, Pour ceux qui douteraient encore que la contingence la plus largement partagée, le sexe, rend probablement toute comparaison impossible...

Je leur recommande de voir quand il sortira, même si ça n'est pas un très grand film (mais un bon voire grand film peut-être), Pieces of a Woman, pour laquelle Vanessa Kirby fut lauréat du prix d'interprétation féminine, la Coupe Volpi à Venise samedi (vu qu'elle avait deux films dans lesquels elle crevaient l'écran, personne ne doutait du nom qu'on entendrait le samedi soir, même si en début de festival, on put croire que le prix échoirait à une autre actrice, la seule qui put concurrencer Kirby (mais j'en reparlerai en temps voulu dans le sujet idoine)) (ah et pour l'anecdote, l'autre film où elle était présente était aussi un amour lesbien..)

Ce qu'elle joue dans ce film est incomparable avec tout autre rôle d'un homme... Incomparable, non pas parce que ce serait inférieur ou supérieur, mais parce que ça tient d'un champ inaccessible aux acteurs masculins, le coeur de la féminité.
Personne ne s'est amusé à se poser la question si Favino (lautre lauréat, pour un film qui était très attendu, mais qui n'est pas exceptionnel, et disons que si Favino l'emporte c'est parce qu'il n'y avait que lui dans ce festival qui crève l'écran côté masculin) était meilleur que Kirby ou si Kirby était meilleur que Favino. Ce qu'elle joue est incomparable avec Favino. (Et inversement sans doute). Ce sont deux mondes différents que chacun investit (surtout le monde que Kirby)

Je recommande d'écouter son discours, même si il a peut-être plus de sens et de force après avoir vu le film:




C'est finalement bien qu'en un prix, le plus vieux festival du monde (et à mon sens peut-être le meilleur, même si pour les producteurs et les médias, le plus grand est sans aucun doute Cannes - le premier à résister et refuser l'annulation aussi, il faut le dire) rende absurde la décision du festival de Berlin.

Hugues

PS: Je viens de penser à une blague formuleunesque sur Vanessa Kirby.. je la ferai demain :D



La bande-annonce de Pieces of a Woman, qui n'est pas vraiment à la hauteur du film ni à la hauteur de l'interprétation de Vanessa Kirby... Mais enfin c'était un défi assez difficile pour une bande-annonce, dans un film où le voyage compte plus que la destination.
Sans le voyage, on ne peut même pas comprendre comment le personnage assez distant et froid de Ellen Burstyn est en fait lui aussi extraordinaire.

Coupe Volpi - Meilleure interprétation féminine de la Mostra de Venise 2020 pour Vanessa Kirby.

Pieces of a Woman - Bande-annonce   Compatible plein écran


C'est un film hongrois malgré toutes les apparences ...

Hugues


Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6322
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 11 Jan 2021, 19:48



Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6322
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 13 Jan 2021, 20:43

Hugues a écrit:
Hugues a écrit: Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


"Welcome to Badlands Spa." *


Beau, touchant à en pleurer.

Nomadland de Chloé Zhao d'après le livre sociologique de Jessica Bruder
Lion d'Or à la Mostra de Venise 2019.
Avec Frances McDormand, et toute une variété de gens modestes dans leur propre rôle.

  Compatible plein écran


Et dire que ce n'était pas le meilleur film de la Mostra, c'est dire combien de grands films étaient là bas.

Hugues (Bientôt un sous-titrage)

*: Si vous pensez que c'est l'unique allusion à un géant, vous n'avez pas encore vu la bande-annonce.



Cet après-midi vient de sortir l'affiche et la bande-annonce française. La sortie (hypothétique bien entendu) a été différée il y a quelques jours au 24 mars (c'était le 24 février jusque là).

Bon la bande-annonce c'est la même que celle que j'ai sous-titrée plus haut..
Et elle est sous-titrée presque à l'identique...



Image

Hugues


Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6322
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 13 Jan 2021, 20:54

Assez différent de l'affiche américaine dévoilée il y a quelques semaines..

Image

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6322
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 14 Jan 2021, 11:44

Aucun rapport mais j'ai vu Le Daim de Dupieux hier.

C'est une mise en abîme sympathique, mais il me manque un truc au niveau de la mise en scène.
Ouais_supère
 
Messages: 23443
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 14 Jan 2021, 16:49

Je me souviens encore de ce double programme mémorable, où mes potes et moi (y compris Eleanor Rigby) étions les seuls morts de rire devant Le Daim, puis les seuls à ne pas rire devant Beaux-parents. :lol:
(quoiqu'on riait quand même mais des réactions du reste de la salle devant cette comédie affligeante)
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 22612
Inscription: 03 Juin 2010, 15:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 14 Jan 2021, 19:44

Nomadland sortira aux USA en sortie simultanée cinéma et VOD (Hulu) pour ne pas le différer plus. Le 19 février.

Ca vient d'être annoncé.

Comme en France un tel dispositif n'existe pas (et c'est en partie heureux quand même, quand il n'y a pas une pandémie.. ), soit le film va être décalé aussi loin que possible jusqu'à réouverture des cinémas, soit ils finiront par le sortir en VOD directement. Le film étant né pour la salle, pour être sur un écran immense, ce serait une bêtise qu'il soit vu sur un écran de TV.
Soit, dernière hypothèse, ils cèderont les droits d'exploitation à une petit société (ce qu'ils ont fait pour un autre film dont je voulais vous parler qui devait sortir en décembre), qui aura la patience de le sortir au bon moment.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6322
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 14 Jan 2021, 19:49

Ah beaucoup plus étonnant, il sort en IMAX le 29 janvier (étrange il n'a pas été filmé à ma connaissance dans le format donc c'est un recadrage et une adaptation au format sans doute).

Quand je vous dit que le film est fait pour être sur un écran immense..

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6322
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 14 Jan 2021, 20:00

Dernier post sur le sujet...

En fait on revient 20 ans en arrière pour les date de sortie de film exploité par un même studio dans le monde entier ... On lit maintenant dans leur communiqué "sortie US à date X.. sortie internationale à partir de la date Y" (c'est le cas pour Normadland par exemple) Ce qu'on avait plus vu depuis un temps fou. Le covid fait revenir les sorties asynchrones qui avait disparu.
Des situations comme ça c'était le cas avant la grande popularité d'internet internet il y 20 ans, où des films étatsuniens sortaient souvent en Europe non britannique 2 à 6 mois après la sortie américaine.

Notez que ça n'a jamais cessé d'exister des grosses différences de sortie, justement pour les films dont les droits d'exploitations sont morcelés en des dizaines de société de par le monde.. parfois elles s'entendent sur une même date, mais souvent, chacune fait ce qui lui plait.. Mais quand c'était un géant mondial, depuis disons 15 ans, c'était des sorties la même semaine dans tous les pays, contrairement à donc avant les années 2000

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6322
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 14 Jan 2021, 21:26

L'autre film de Vanessa Kirby à Venise, qui faisait qu'elle crevait tellement l'écran dans les deux films qu'elle était incontournable pour le prix d'interprétation.

En dépit du sujet qui pourrait repousser certains lecteurs du forum, ne restez pas sur vos a priori, c'est un assez bon film, sans doute meilleur, parce que moins poseur, plus nuancé que Pieces of A Woman (qui n'est pourtant pas si mal)...

The World to Come de Mona Fastvold d'après le roman de Jim Shepard


Le film n'a pas grand chose à voir avec la bande-annonce, c'est un film qui est tout en mot, qui essaie de mettre des mots sur différents sentiments, certains si singuliers qu'ils sont difficiles à partager, tout au long du film. C'est donc très littéraire, très épistolaire, très en voix intérieure. Du coup on se demande d'où vient le tam tam de la BA. Bon le tam tam c'est peut-être pour dire qu'il y a un rebondissement et que tout ne sera pas en un seul trait.. et oui il y en a un de rebondissement...

(Je mettrais l'affiche ici, qui est un peu moche... tout en étant élégante)

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6322
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 14 Jan 2021, 22:44

Ça m'intéresse, j'adore la Petite Maison dans ma Prairie ( :D )

Sortie en salle, donc, si j'ai bien compris, pour notre anniversaire environ !
Ouais_supère
 
Messages: 23443
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 14 Jan 2021, 23:38

Ouais_supère a écrit:Ça m'intéresse, j'adore la Petite Maison dans ma Prairie ( :D )

Sortie en salle, donc, si j'ai bien compris, pour notre anniversaire environ !


Sony Pictures a acquis les droits d'exploitation hors d'Amérique du Nord (c'est ça qui est très étrange, une toute petite compagnie pour distribuer le film aux USA, et un géant à l'étranger.. au Canada je sais pas), et on n'a aucune idée de leur plan de sortie. Bleecker Street et mi-février c'est pour les USA.

Donc en salles... on verra ..

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6322
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Précédente

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Ahrefs [Bot], Google [Bot] et 16 invités