#BalanceTonPorc condamné par la justice

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 01 Oct 2020, 19:37



Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6075
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Ouais_supère le 01 Oct 2020, 20:18

Que c'est triste, putain, mais que c'est triste...
Ouais_supère
 
Messages: 23329
Inscription: 20 Juil 2005, 10:54

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 09 Oct 2020, 21:53

Quand on publie des choses qui ne plaisent pas, il faut s'attendre à des rétorsions ....

Eh bien apparemment c'est arrivé pour SkyHorse Publishing à la mi septembre.... L'éditeur, dirigée par une vénérable française en mémoire de son mari, qui a l'honneur de défendre la liberté d'expression depuis un demi-siècle, a vu une campagne de presse lancée contre lui sur une ambiance favorisant le harcèlement...
Lancé par qui, Vanity Fair, et une proche collègue de la fameuse journaliste du magazine qui depuis 25 ans fait campagne contre Allen par amitié avec les Farrow...

Vous pensez que c'est une paranoïa? C'est pourtant le Los Angeles Times qui l'écrit.

https://www.latimes.com/entertainment-arts/books/story/2020-10-08/woody-allens-publisher-cant-be-canceled

Le derneir paragraphe est génial:
If Skyhorse has proved anything thus far, it’s that cancel culture isn’t as powerful as its publisher makes it out to be. Allen and Cohen and Keillor and Mikovits were published, after all; even after Vanity Fair went to town, no one — and nothing — was canceled. Among the upcoming Skyhorse titles by Dershowitz, who is something of a house writer: “Cancel Culture: The Latest Attack on Free Speech and Due Process,” out Oct. 15. Barring something extraordinary, Skyhorse will still be standing then. Cancel culture, in the end, has its limits.


Quelle extraordinaire vérité, en un seul titre.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6075
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 20 Oct 2020, 23:08

J'y songe tous ces derniers jours, mais ai différé chaque fois de l'écrire...

Ce qui est arrivé vendredi, c'est aussi le fruit d'une forme de #balancetonporc

Et l'amie Peggy Sastre écrit la même chose..





Mais bon on sait, nos préventions, c'était parce qu'on était des gros dégueulasse tout ça...

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6075
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Garion le 23 Oct 2020, 18:29

:|
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 16349
Inscription: 19 Fév 2003, 09:15
Localisation: Le village

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Maverick le 23 Oct 2020, 19:27

C'est pas faux. L'assassin n'a même pas assisté au cours en question et a agi en fonction de ce que lui avaient dit des personnes qui elles-mêmes n'avaient pas assisté au cours. En gros, à des rumeurs, des on-dit.
Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 38596
Inscription: 21 Fév 2003, 23:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Garion le 23 Oct 2020, 20:19

Oui, mais ça a toujours existé ça (depuis la nuit des temps), rattacher ça à balancetonporc, c'est osé.
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 16349
Inscription: 19 Fév 2003, 09:15
Localisation: Le village

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Waddle le 23 Oct 2020, 21:53

Garion a écrit:Oui, mais ça a toujours existé ça (depuis la nuit des temps), rattacher ça à balancetonporc, c'est osé.

Les similitudes sont pourtant fortes.
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 22633
Inscription: 10 Mai 2003, 17:05

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Stéphane le 23 Oct 2020, 22:18

COmme quoi Balance ton porc est juste un cas parmi d'autres.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 47482
Inscription: 16 Déc 2004, 22:19

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Garion le 23 Oct 2020, 23:39

Oui Stéphane, et ce qu'il se passe est ce qu'il s'est passé depuis des siècles.
La morale évolue depuis des siècles, ce qui nous paraissait normal il y a 5-10-20-30-100-200 ans ne l'est plus aujourd'hui.
C'est le dur principe de la morale, elle parait universelle à chacun à son époque et chaque évolution parait insupportable pour celui qui vieillit.
Au moyen-âge c'était moral de brûler les païens, plus tard, il était moral de coloniser les pays africains pour les instruire (et je sais de quoi je parle avec un grand-père administrateur au Cameroun, et un autre grand-père missionnaire au Cameroun).
Plus tard encore, il était moral de considérer les femmes comme les égal des hommes et les laisser voter.
Aujourd'hui, il est moral de laisser les femmes s'exprimer contre les abus des hommes (et on ne peut pas nier que ces abus ont existé, j'en ai vu, connu, c'était la norme...).
Cela ne nous plait pas sur ce forum ? Normal, nous sommes de la génération d'avant (ce forum n'est pas très jeune), mais nous ne voulons pas lâcher notre morale pour une nouvelle morale, pourtant, celle que nous défendons est déjà une morale qui était inacceptable pour les générations d'avant et qui le sera (l'est) pour les jeunes d'aujourd'hui.
Quand on voit que le pape actuel considère qu'une union civile entre homosexuel est bénéfique (et devrait être bénie), je me dis que les réactionnaires devraient prendre exemple.
Il faut accepter que la morale évolue.
Et la vindicte populaire n'a rien à voir avec cette évolution de la morale, elle a avoir avec le fait que tout le monde puisse s'exprimer sur internet, comme on le fait ici. Cela concerne des milliers de domaines. Donc le poster ici en le reliant à la condition des femmes, franchement, je ne vois pas le rapport.

Faut-il poster la réflexion sur les hachoirs dans un topic qui parle des bouchers parce qu'un pauvre type a essayé de tuer des gens ce hachoir ?
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 16349
Inscription: 19 Fév 2003, 09:15
Localisation: Le village

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Waddle le 23 Oct 2020, 23:55

Garion a écrit:Aujourd'hui, il est moral de laisser les femmes s'exprimer contre les abus des hommes

Parce qu'il y a une époque où c'était considérer immoral que les femmes s'expriment contre des abus?

Cela ne nous plait pas sur ce forum ? Normal, nous sommes de la génération d'avant (ce forum n'est pas très jeune), mais nous ne voulons pas lâcher notre morale pour une nouvelle morale,

Lol c'est assez inquiétant que malgré des tas d'échanges, tu fasses passer les réserves contre les mouvements MeToo pour du conservatisme ou même des reflexes réactionnaires.

Non, ce qui fait peur, ce n'est absolument pas que des gens s'expriment, mais que Twitter devienne un tribunal et qu'une dénonciation devienne une vérité. Ce n'est pas une question de femme, de morale, c'est une vérité générale.
C'est tellement basique que ça ne devrait pas faire discussion.

Le jour où tu seras accusé à tort de viol par une collègue jalouse ou énervée, que cette accusation soit sur les réseaux et que ta famille soit harcelée, tes enfants insultés par des gens qui ne te connaissent ni toi ni ta collègue... tu ne te diras pas "c'est une nouvelle morale, il faut que je m'adapte".
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 22633
Inscription: 10 Mai 2003, 17:05

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 24 Oct 2020, 00:05

Garion a écrit:Oui Stéphane, et ce qu'il se passe est ce qu'il s'est passé depuis des siècles.
La morale évolue depuis des siècles, ce qui nous paraissait normal il y a 5-10-20-30-100-200 ans ne l'est plus aujourd'hui.
C'est le dur principe de la morale, elle parait universelle à chacun à son époque et chaque évolution parait insupportable pour celui qui vieillit.


Ah là là Garion, il va falloir que tu relises ce topic.

Le principe même du jugement moral et de la morale, sa définition même c'est qu'elle est individuelle il y en a autant que de personne.


Ce topic défend une vérité commune en opposition à la morale: la justice (et la loi)?

C'est la morale qui fait fait que quelqu'un pense que du haut de son jugement personnel selon ses propres opinions (et dans ce cas le condamner à mort)


Bref, relis ce sujet, le sujet c'est bien la justice contre la morale, individuelle par nature.


Et donc l'opposition au tribunal public: puisque si on élève le tribunal public comme légitime plutôt que la justice, la vérité commune, alors, il y a autant de vérité que de personne. Et chacun punit ou tue qui il veut.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6075
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Garion le 24 Oct 2020, 00:44

Waddle a écrit:Parce qu'il y a une époque où c'était considérer immoral que les femmes s'expriment contre des abus?

Heu ? Tu sors d'où ? De Mars ? Pas de Vénus en tout cas :D
Et puis, dois-je te rappeler que dans la bible, la femme qui ne crie pas durant un viol est considéré comme aussi coupable que le violeur ? (Deutéronome 22:23-24)
Ah merde, on n'a plus le droit d'être stoïque pour faire chier son agresseur. :?

Lol c'est assez inquiétant que malgré des tas d'échanges, tu fasses passer les réserves contre les mouvements MeToo pour du conservatisme ou même des reflexes réactionnaires.

Je lis régulièrement les échanges ici, mais ça n'a jamais changé mon opinion sur le fait que malgré quelques abus de certaines femmes qui ne pensent qu'à gagner de l'argent dans les procès (elles existent bien sûr), il y a en face bien plus d'atrocité de la part des hommes envers les femmes (et je n'ai pas attendu metoo pour le savoir).

Non, ce qui fait peur, ce n'est absolument pas que des gens s'expriment, mais que Twitter devienne un tribunal et qu'une dénonciation devienne une vérité. Ce n'est pas une question de femme, de morale, c'est une vérité générale.
C'est tellement basique que ça ne devrait pas faire discussion.

Ca te parait basique, mais ce n'est pas si simple, il y a aussi des femmes qui crient leur douleur. Mais si tu penses que ça ne devrait pas faire discussion, alors arrêtons nous après ce post.
Les femmes ne méritent pas ça d'après ce que tu penses.
Maintenant, il faut faire la différence entre exprimer sa détresse sur un réseau social, et condamner les gens sur ce même réseau. Ce sont deux choses différentes.
Dans le monde moderne, où les femmes peuvent-elles dire leur détresse ? Au commissariat ? La bonne blague... Ils ne pensent qu'a leur stats au niveau national et font tout pour que tu ne portes pas plainte (je l'ai vu pour d'autres et vécu moi-même). Ils sont même malhonnête au point de prendre ta déposition et t'annoncer que c'est une main courante alors que tu demandais une plainte (alors qu'ils n'avaient pas le droit de le refuser car c'était une affaire de droit pénal).

Oui, la morale à laquelle on croit est une vérité.............
La vérité n'a jamais existé, réfléchi un peu. Maintenant, je suis d'accord sur le fait que Twitter ou n'importe quel autre réseau social n'empêche pas
La vérité ou la morale, ça n'a jamais existé, c'est ce que je disais, ce ne sont que des notions relatives à une époque et une population. Tu ne m'as apparemment pas compris.

Il y a longtemps que j'y ai réfléchi, tu devrais en faire autant :P . Quand je dis qu'aucune morale est universelle, cela veut dire qu'aucune vérité n'est universelle.
Réfléchit un peu toi aussi. Ta vérité ne vaut rien, comme la mienne, c'est ce que je suis en train de dire. Alors, il faut arrêter de condamner les femmes qui se plaignent comme on lit ici (le topic qui me débecte par sa morale à 2 balles). Ce que je dis justement, c'est que les vieux ici devraient évoluer et accepter au lieu de critiquer.

Le jour où tu seras accusé à tort de viol par une collègue jalouse ou énervée, que cette accusation soit sur les réseaux et que ta famille soit harcelée, tes enfants insultés par des gens qui ne te connaissent ni toi ni ta collègue... tu ne te diras pas "c'est une nouvelle morale, il faut que je m'adapte".
[/quote]
Tu ne sais pas ce que j'ai vécu, et ce que je vis encore. Mais je peux te dire qu'en aucun cas je ne généraliserait comme tu le fais.
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 16349
Inscription: 19 Fév 2003, 09:15
Localisation: Le village

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Garion le 24 Oct 2020, 01:00

Hugues a écrit:Le principe même du jugement moral et de la morale, sa définition même c'est qu'elle est individuelle il y en a autant que de personne.

Et surtout d'époques.

Ce topic défend une vérité commune en opposition à la morale: la justice (et la loi)?
C'est la morale qui fait fait que quelqu'un pense que du haut de son jugement personnel selon ses propres opinions (et dans ce cas le condamner à mort)
Bref, relis ce sujet, le sujet c'est bien la justice contre la morale, individuelle par nature.
Et donc l'opposition au tribunal public: puisque si on élève le tribunal public comme légitime plutôt que la justice, la vérité commune, alors, il y a autant de vérité que de personne. Et chacun punit ou tue qui il veut.
Hugues

Ca c'est la théorie, mais dans la pratique, la justice américaine recherche Polanski, mais ça ne te plait pas. Donc ne me parle pas de justice.
Et puis, on connait ton amour du cinéma, et comme Polanski fait parti des plus grands réalisateurs (ce que je ne nie pas, et je n'ai pas de problème à regarder ses films), tu n'es pas objectif.
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 16349
Inscription: 19 Fév 2003, 09:15
Localisation: Le village

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 24 Oct 2020, 01:10

Garion a écrit:Ca c'est la théorie, mais dans la pratique, la justice américaine recherche Polanski, mais ça ne te plait pas. Donc ne me parle pas de justice.


Si il faut descendre si bas, allons y...
Il me semble que trois procès d'extradition n'ont l'air d'avoir aucune importance pour toi.

Une cour d'extradition c'est du niveau d'une cour de cassation, ça dit si la procédure est régulière ou non.
Et là tu as trois cours qui trois fois ont dit que la procédure n'est pas régulière. (Sans compter que tu as le procureur de l'époque. Tu as la victime de l'époque, l'avocat de la victime. Qui le disent tous, alors qu'ils défendaient une position opposée à Polanski)
Et tu me sors cet argument que je ne dois pas te parler de justice ?
Mais enfin qui ne s'intéresse entre toi et moi qu'à une seule décision de justice sans les autres. Dans ton monde, une cour qui est démentie par les autres, cela resterait vrai, parce que tu l'as décidé ?

De toute façon on descend au bas du caniveau.

Ce sujet si tu le lisais n'est pas sur Polanski, il est sur Weinstein, et sur divers personnes qui ont été accusés au nom du "toujours croire les victimes" (en oubliant qu'on n'est que victime qu'une fois que ça a été jugé, on est un plaignant ou une présumée victime auparavant). Toujours croire les victimes est mortifère.

Donc il fallait croire le monsieur et sa fille cette fois ci c'est ça ?

C'est ce poison qui est à l'oeuvre, que je dénonce depuis 3 ans. Là on en a un beau résultat, mais non ça n'a rien à voir.

C'est toi qui ne comprend pas de quoi nous avons parlé depuis 3 ans.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6075
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Garion le 24 Oct 2020, 01:23

Bon alors, si Polansli ne peut pas retourner aux USA, c'est quoi la raison, si ce n'est pas justice ?
Je ne suis pas expert en justice, mais apparemment, cours d'appel ou pas, il n'y est pas bienvenu. Pourquoi privilégier les jugements que tu cites, plutôt que celui qui l'empêche de revenir ?

Et personnellement, je peux te dire que je l'ai très mauvaise avec la justice (vis à vis de ma fille). Car au final, les juges ne sont que des humains qui jugent avec leur morale.
Il n'y a pas de justice absolue, il n'y a que des hommes qui jugent avec tous leurs vécus (et les cours d'appel, c'est le pire, ils n'ont pas le temps, donc, ils tranchent sans même te donner la parole).
On voit bien que tu ne l'as pas vécu.
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 16349
Inscription: 19 Fév 2003, 09:15
Localisation: Le village

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 24 Oct 2020, 10:55

Garion a écrit:Bon alors, si Polansli ne peut pas retourner aux USA, c'est quoi la raison, si ce n'est pas justice ?
Je ne suis pas expert en justice, mais apparemment, cours d'appel ou pas, il n'y est pas bienvenu. Pourquoi privilégier les jugements que tu cites, plutôt que celui qui l'empêche de revenir ?




Une procédure jugée trois fois illégale, dans deux pays différent.
Où même Polanski a eu l'honneur de voir un ministre de la justice faire appel de la première décision favorable parce que ce minsitre avait fait campagne électorale contre lui.
En France on refuse tous les jours des extraditions car on estime que la procédure étrangère n'est pas régulière, ne respecte pas le droit.
Un jugement d'extradition vaut le jugement d'une cour de cassation. Les deux juges le droit et non les faits.

La différence c'est que une cour de Cassation, force la cour inférieure au respect de la procédure. . Alors que pour une cour d'extradition, comme c'est extraterritorial, la cour étrangère n'en tiendra jamais compte, qu'elle a commis une irrégularité (et Polanski a bien demandé à ce que la régularité soit examiné, mais on lui demande sa présence. Quand un système judiciaire a dysfonctionné , il faut avoir un sacré courage pour lui faire confiance

(Ah et qui parle de cour d'appel?)

Donc pour le redire trois cours ont jugé que Polanski avait été condamné deux fois pour les mêmes faits, ce qui est en droit illégal depuis.... les Romains.


Mais pour toi, oh c'est un détail le droit, on s'en fout..

Quelle importance si quelqu'un subit une injustice voyons, t'as décidé que seule une poursuite illégale vaut, et non l'ensemble des jugements qui y sont relatifs et qui montrent justement l'illégalité de la poursuite.
T'as décidé de choisir quoi retenir et non regarder le tableau dans son ensemble, retenir que ce que tu veux bien retenir.


Après tout, pour toute affaire quelconque pour faire plaisir aux avides de sang et de condamnations retenons donc maintenant que les condamnatoins en première instance et oublions les non lieux en appel.. Choix moral, individuel qui rompt le principe d'une vérité commune, la justice.
Avec ce principe d'une affaire imaginaire on dira "Il est peut-être libre mais il a été condamné en première instance". Or la vérité c'est pas celle là, ce monsieur imaginaire est innocent: c'est la vérité commune. Même si elle déplait.


Et personnellement, je peux te dire que je l'ai très mauvaise avec la justice (vis à vis de ma fille). Car au final, les juges ne sont que des humains qui jugent avec leur morale.
Il n'y a pas de justice absolue, il n'y a que des hommes qui jugent avec tous leurs vécus (et les cours d'appel, c'est le pire, ils n'ont pas le temps, donc, ils tranchent sans même te donner la parole).
On voit bien que tu ne l'as pas vécu.


Tout à fait :pasrond: :good


Hugues (Merci pour ton omniscience)

PS: oublié d'envoyer ça cette nuit
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6075
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Waddle le 24 Oct 2020, 21:56

Garion a écrit:Heu ? Tu sors d'où ? De Mars ? Pas de Vénus en tout cas :D
Et puis, dois-je te rappeler que dans la bible, la femme qui ne crie pas durant un viol est considéré comme aussi coupable que le violeur ? (Deutéronome 22:23-24)
Ah merde, on n'a plus le droit d'être stoïque pour faire chier son agresseur. :?

Ca s'appelle une pirouette et ça devient tout de suite désagréable dans une discussion sérieuse.
Tu expliques que c'est une "nouvelle morale" que les femmes s'expriment... Et pour illustrer ça tu expliques en prenant un exemple d'un texte de 2500 ans qui obligeait...les femmes à crier pour qu'on le considèrent comme violées.
Tu m'expliqueras le rapport avec ce que tu défends comme idée, à savoir que c'est une "nouvelle morale" que les femmes aient le droit de s'exprimer.

Je lis régulièrement les échanges ici, mais ça n'a jamais changé mon opinion sur le fait que malgré quelques abus de certaines femmes qui ne pensent qu'à gagner de l'argent dans les procès (elles existent bien sûr), il y a en face bien plus d'atrocité de la part des hommes envers les femmes (et je n'ai pas attendu metoo pour le savoir).

Super, mais ce n'est pas le sujet. Le sujet n'est pas de savoir si les hommes commettent des viols ou pas mais si ta "nouvelle morale" en est vraiment une, et si c'est souhaitable d'avoir un monde ou la délation/dénonciation remplace la justice.

Maintenant, il faut faire la différence entre exprimer sa détresse sur un réseau social, et condamner les gens sur ce même réseau. Ce sont deux choses différentes.

Tu me diras qui ici à critiquer des gens pour avoir exprimé une détresse sur un réseau social.

Je ne réponds pas au reste de ton message qui a pour but de faire diversion et de mélanger à peu près tout.
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 22633
Inscription: 10 Mai 2003, 17:05

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Waddle le 24 Oct 2020, 22:05

Garion a écrit:Bon alors, si Polansli ne peut pas retourner aux USA, c'est quoi la raison, si ce n'est pas justice ?
Je ne suis pas expert en justice, mais apparemment, cours d'appel ou pas, il n'y est pas bienvenu. Pourquoi privilégier les jugements que tu cites, plutôt que celui qui l'empêche de revenir ?

Et personnellement, je peux te dire que je l'ai très mauvaise avec la justice (vis à vis de ma fille). Car au final, les juges ne sont que des humains qui jugent avec leur morale.
Il n'y a pas de justice absolue, il n'y a que des hommes qui jugent avec tous leurs vécus (et les cours d'appel, c'est le pire, ils n'ont pas le temps, donc, ils tranchent sans même te donner la parole).
On voit bien que tu ne l'as pas vécu.

Ca prouve que tu n'as vraiment pas lu le topic parce que ce faux argument qu'on a lancé plein de fois ici ("Mais Hugues, il n'y a pas de justice parfaite", "Il y a bien des bavures, des condamnés à tort", etc...) ne sont pas valables.

Car quand nous disons que la justice se fait...en justice, ce n'est pas pour dire qu'il n'y a jamais d'erreurs humaines ou même des décisions injustes/illégales rendues en justice mais que c'est ce qu'il y a de moins pire dans une société organisée pour éviter l'arbitraire.

L'arbitraire c'est par exemple que des gens décident selon leur plein gré que Cantat à cause de son crime, n'a plus le droit de chanter.
L'arbitraire, c'est quand des gens décident, au nom de leur propre morale qu'on n'a pas le doit de caricaturer et qui se donnent donc le droit de mettre fin à ces caricatures.
L'arbitraire, c'est quand quelqu'un se fait dénoncer comme un violeur sur Twitter et que sa maison est caillassée et ses enfants harcelés.


Ce qui n'est pas arbitraire, c'est ce qui est donc le patrimoine commun, à savoir les lois du pays (même si imparfaites) qui sont communes et publiques et sur lesquelles s'appuient les différents tribunaux pour rendre la justice même si ce sont des hommes imparfaits.
"La citoyenneté réduite au droit du sang consiste à dire que la République est génétique et non pas spirituelle", Waddle, 2013.

Mon blog
Avatar de l'utilisateur
Waddle
Enculeur de moucheS
 
Messages: 22633
Inscription: 10 Mai 2003, 17:05

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Shoemaker le 28 Oct 2020, 10:08

Sur France Inter tout à l'heure, une certaine Maïwenn, cinéaste d'origine Algérienne (et aussi Gauloise un peu...), a défendu Polanski, devant un Agustin Trapenard, hyper sociétal devant l'Eternel, carrément consterné ! :lol:
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 21238
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Toma le 28 Oct 2020, 10:27

Shoemaker a écrit:Sur France Inter tout à l'heure, une certaine Maïwenn, cinéaste d'origine Algérienne (et aussi Gauloise un peu...), a défendu Polanski, devant un Agustin Trapenard, hyper sociétal devant l'Eternel, carrément consterné ! :lol:



elle préche pour sa paroisse. Elle est sorti officiellement avec Luc Besson à 15 ans (il en avait 36) et elle est tombé enceinte de lui a 16 ans.
Condamner Polanski revient à condamner le pére de sa fille
"The thing about quotes on the internet is that you cannot confirm their validity."

Abraham Lincoln
Avatar de l'utilisateur
Toma
is so
 
Messages: 16680
Inscription: 22 Fév 2003, 18:54
Localisation: Aix en Provence

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Shoemaker le 28 Oct 2020, 10:44

Toma a écrit:
Shoemaker a écrit:Sur France Inter tout à l'heure, une certaine Maïwenn, cinéaste d'origine Algérienne (et aussi Gauloise un peu...), a défendu Polanski, devant un Agustin Trapenard, hyper sociétal devant l'Eternel, carrément consterné ! :lol:



elle préche pour sa paroisse. Elle est sorti officiellement avec Luc Besson à 15 ans (il en avait 36) et elle est tombé enceinte de lui a 16 ans.
Condamner Polanski revient à condamner le pére de sa fille


Ah ben je vois qu'elle est connue !... Jamais entendu parler d'elle avant...
Oui bon, moi, ce qui m'a fait passer un bon moment, c'est d'imaginer la tronche consternée de Trapenard. C'est pas un gars méchant, mais c'est vraiment l'incarnation de la boboïtude du temple France Inter. On sent le gars qui s'est un peu fait avoir, en invitant le mauvais numéro.

Sinon, sortir "officiellement" à 15 ans, avec un gars de 36, ce n'est pas un délit (de la part du majeur) ?
Enfin, va savoir... La planète du show biz est un monde étranger pour le commun des mortels...
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 21238
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Shoemaker le 28 Oct 2020, 10:58

j'ai été regarder sur Wiki. Ils étaient mariés, et la loi autorisait un.e mineur.e à se marier après 15 ans, un truc dans le genre.
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 21238
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede DCP le 28 Oct 2020, 11:23

Shoemaker a écrit:j'ai été regarder sur Wiki. Ils étaient mariés, et la loi autorisait un.e mineur.e à se marier après 15 ans, un truc dans le genre.


Comme quoi, la "sexualisation possible" (si j'ose m'exprimer ainsi) des mineurs était quand même profondément ancrée dans la société et se retrouvait même dans la loi.
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
Romand historique
 
Messages: 24898
Inscription: 26 Fév 2003, 10:18

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Shoemaker le 28 Oct 2020, 11:42

DCP a écrit:
Shoemaker a écrit:j'ai été regarder sur Wiki. Ils étaient mariés, et la loi autorisait un.e mineur.e à se marier après 15 ans, un truc dans le genre.


Comme quoi, la "sexualisation possible" (si j'ose m'exprimer ainsi) des mineurs était quand même profondément ancrée dans la société et se retrouvait même dans la loi.


Mais on assiste à un paradoxe, actuellement : D'un côté, on réclame et on exige une mise à l'écart de la sexualité en tant que marqueur, etc. Genre, un mec ne doit pas (impossible injonction...) poser un regard "sexualisé" sur une femme, laquelle doit pouvoir porter une minijupe sans que cela n'ait aucune résonance sexuelle... Juste jeter un regard certes de désir, mais autant d'admiration, sans aucune intention agressive, sur les belles cuisses galbées, est considéré comme un quasi délit, etc... Donc, une sorte de société d'où le sexe serait quasiment banni, dangereux, indigne...
Et de l'autre, depuis que je suis né, jamais je n'ai entendu autant parler de sexe, d'érotisme, tout ça, que depuis cette révolution sociétale.
Par exemple, bien entendu, en tant que citoyen humaniste, est-il nécessaire de le préciser, je suis pour une protection totale et sans tergiversation, des homosexuels. Ok. Mais je ne comprends pas pour autant, pourquoi ça devient presque évident de proclamer à tout bout de champ, son homosexualité, et cela jusqu'à l'absurde ! Moi qui écoute France Inter, qui est un peu le média nationale de cette nouvelle "civilisation boboïde", en France, (je ne trouve pas d'autre mot), je trouve hallucinant le nombre de fois où le concept d'homosexualité est évoqué. Pas que, bien sûr : pas une chronique, pas une discussion, pas une heure, sans qu'un tas de trucs hyper-sexes sont dits, déversés, proclamés ! On voit bien que les pipi-caca-bite-vagins sont exagérés, pas naturels, surjoués, etc...
Bref, ce paradoxe entre une exigence de voile sur la sexualité, et une hyper sexualité débordante, dans le même temps... très étrange...
Je m'interroge encore. Il y a là quelque chose à étudier, pour les anthropologues du futur.
A suivre...
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 21238
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede B.Verkiler le 29 Oct 2020, 14:31

Shoemaker a écrit:Je m'interroge encore. Il y a là quelque chose à étudier, pour les anthropologues du futur.


S'il y en a.
B.Verkiler
 
Messages: 32212
Inscription: 26 Fév 2003, 13:19

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Nuvo le 29 Oct 2020, 15:17

Tu ne sors pas de ta déprime BV ? :D
Allez reviens un peu nous voir.
Avatar de l'utilisateur
Nuvo
L'éternité et un jour
 
Messages: 16695
Inscription: 20 Fév 2003, 18:07

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 17 Nov 2020, 16:21

Hugues a écrit:J'ai hésité à le mettre là ou dans le sujet cinéma..

Et puis finalement relançons brièvement le débat ici...

Sur les prix d'interprétation, Pour ceux qui douteraient encore que la contingence la plus largement partagée, le sexe, rend probablement toute comparaison impossible...

Je leur recommande de voir quand il sortira, même si ça n'est pas un très grand film (mais un bon voire grand film peut-être), Pieces of a Woman, pour laquelle Vanessa Kirby fut lauréat du prix d'interprétation féminine, la Coupe Volpi à Venise samedi (vu qu'elle avait deux films dans lesquels elle crevaient l'écran, personne ne doutait du nom qu'on entendrait le samedi soir, même si en début de festival, on put croire que le prix échoirait à une autre actrice, la seule qui put concurrencer Kirby (mais j'en reparlerai en temps voulu dans le sujet idoine)) (ah et pour l'anecdote, l'autre film où elle était présente était aussi un amour lesbien..)

Ce qu'elle joue dans ce film est incomparable avec tout autre rôle d'un homme... Incomparable, non pas parce que ce serait inférieur ou supérieur, mais parce que ça tient d'un champ inaccessible aux acteurs masculins, le coeur de la féminité.
Personne ne s'est amusé à se poser la question si Favino (lautre lauréat, pour un film qui était très attendu, mais qui n'est pas exceptionnel, et disons que si Favino l'emporte c'est parce qu'il n'y avait que lui dans ce festival qui crève l'écran côté masculin) était meilleur que Kirby ou si Kirby était meilleur que Favino. Ce qu'elle joue est incomparable avec Favino. (Et inversement sans doute). Ce sont deux mondes différents que chacun investit (surtout le monde que Kirby)

Je recommande d'écouter son discours, même si il a peut-être plus de sens et de force après avoir vu le film:




C'est finalement bien qu'en un prix, le plus vieux festival du monde (et à mon sens peut-être le meilleur, même si pour les producteurs et les médias, le plus grand est sans aucun doute Cannes - le premier à résister et refuser l'annulation aussi, il faut le dire) rende absurde la décision du festival de Berlin.

Hugues

PS: Je viens de penser à une blague formuleunesque sur Vanessa Kirby.. je la ferai demain :D



La bande-annonce de Pieces of a Woman, qui n'est pas vraiment à la hauteur du film ni à la hauteur de l'interprétation de Vanessa Kirby... Mais enfin c'était un défi assez difficile pour une bande-annonce, dans un film où le voyage compte plus que la destination.
Sans le voyage, on ne peut même pas comprendre comment le personnage assez distant et froid de Ellen Burstyn est en fait lui aussi extraordinaire.

Coupe Volpi - Meilleure interprétation féminine de la Mostra de Venise 2020 pour Vanessa Kirby.

Pieces of a Woman - Bande-annonce   Compatible plein écran


C'est un film hongrois malgré toutes les apparences ...

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6075
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Re: #BalanceTonPorc condamné par la justice

Messagede Hugues le 25 Nov 2020, 11:22

Shoemaker a écrit:
Aujourd’hui Christophe Girard, demain qui ?
Publié le 26 juillet 2020 par Descartes


Qui est Christophe Girard ? Peux de gens connaissaient son nom jusqu’à il y a seulement quelques semaines. Cadre à LVMH et Yves Saint Laurent, homosexuel assumé et co-fondateur de la publication Têtu, Girard est militant de EELV et candidat aux européennes sur la liste conduite par Cohn Bendit en 1999, avant de devenir, toujours sous la bannière EELV, maire du 4ème arrondissement et adjoint à la culture de Bertrand Delanoë en 2001. Il occupera ce poste de 2001 à 2012, puis sera rappelé en 2018 et le gardera jusqu’à la semaine dernière. Il quittera EELV après que les élus Verts ont joint leurs voix à celles de l’UMP pour faire passer des amendements contre l’avis de Delanoë, et rejoindra le PS pour participer à la campagne de Ségolène Royal. Personnage respecté du monde culturel, il est à l’initiative de programmes tels que les Nuits blanches, le Cent Quatre, la restauration du cinéma Le Louxor, la Maison des Métallos, les Maisons des pratiques artistiques amateures (MPAA)… bref, le profil parfait pour plaire aux courants « diversitaires » et cultureux de la capital…

Hélas, trois fois hélas pour lui : il fut aussi secrétaire général de Yves Saint Laurent entre 1986 et 1987. A l’époque, la fondation prend en charge les notes d’hôtel à Paris de Gabriel Matzneff (aide dont il n’est pas le seul bénéficiaire, d’autres écrivains comme Marguerite Duras ou Hervé Guibert en ont droit), à l’époque la coqueluche du tout Paris – ou du moins du tout Paris qui lit le Nouvel Observateur, et aujourd’hui voué aux gémonies par ce même milieu au prétexte qu’il aurait eu des rapports sexuels avec des mineurs, chose que tout le monde savait à l’époque mais qui pour des raisons qu’il ne m’appartient pas de commenter personne n’avait remarqué. Il n’en faut pas plus pour que les dragons de vertu d’EELV et de LFI n’exigent sa démission : manifestations devant l’Hôtel de Ville pendant la réunion du Conseil de Paris, pancartes injurieuses, tribunes… et à la fin, une démission. Christophe Girard quitte son poste avec une déclaration empreinte de sagesse : « J’ai 64 ans, une vie de famille épanouie et de nombreux engagements culturels, politique et associatifs, et n’ai nullement envie de pourrir ma vie plus longtemps et de m’emmerder à me justifier en permanence pour quelque chose qui n’existe pas ».

Cette affaire est grave, parce qu’elle montre qu’un groupuscule sans la moindre légitimité populaire détient dans notre pays un droit de véto sur ceux qui exercent des responsabilités. Bien sûr, ce véto n’a pas de valeur légale, mais parce qu’on n’a pas « envie de s’emmerder », parce qu’on n’a pas envie de soumettre sa famille, ses amis, ses collègues à un harcèlement permanent, les gens concernés finissent par jeter l’éponge. Comme le signalait déjà Rocard à la fin des années 1980, il ne restera bientôt plus pour briguer les mandats publics que les médiocres, ceux qui ont un désir dévorant de pouvoir ou de reconnaissance. Les autres se demanderont si cela vaut la peine de risquer sa tranquillité et celle de sa famille, d’être calomnié et trainé dans la boue sous des accusations infâmes avec pour seule récompense la conviction d’avoir servi l’intérêt général. Et la réponse sera, souvent, négative.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que les accusations de ce type sont utilisées dans le milieu de la “gauche radicale” pour régler des comptes : à EELV, Denis Baupin en avait fait les frais lorsque – quelle coïncidence – il allait quitter les Verts pour se rapprocher de François Hollande. Des accusations d’agression sexuelle – toutes prescrites, quelle coïncidence – ont mis fin à sa carrière. A LFI, Thomas Guénolé fut brutalement écarté de la liste européenne et exclu sous le même prétexte. Et aujourd’hui on retrouve les mêmes personnages demandant la démission de Dupond-Moretti, Girard ou Darmanin. Peu importe que la justice ait blanchi les uns, ou jamais inquiété les autres. Souvent, on se réfère à des faits prescrits – ce qui a l’avantage d’éviter toute enquête judiciaire qui pourrait mettre en difficulté la version des victimes. Quelquefois, un non-lieu a même été prononcé. Mais cela n’a pas d’importance. Le harcèlement, les calomnies font leur effet. On peut ainsi paralyser une institution – comme le Théâtre des Quartiers à Ivry – pour obtenir le départ de son directeur, ou rendre périlleux les déplacements d’un ministre. Au bout, on obtient ce qu’on cherche: provoquer la peur, qui fera que les décideurs réfléchiront deux fois avant de désigner quelqu’un d’inacceptable pour ces groupuscules. Pour ne pas “être emmerdés”.

Je n’aime pas particulièrement Girard, Darmanin, Baupin ou Dupond-Moretti. Personne ne peut m’accuser d’avoir avec eux la moindre affinité. Mais je ne voudrais pas qu’on puisse demain dire – comme l’écrivit le pasteur Martin Niemöller – que quand on est venu les chercher, je n’ai rien fait. La résistance contre les délires des dragons de vertu – qu’elle soit féministe, antiraciste, anti-islamophobie ou ce que vous voudrez – est aujourd’hui un devoir. Et les hommes politiques qui par opportunisme ou par lâcheté nourrissent le monstre ou gardent le silence lorsqu’il dévore quelqu’un d’autre devraient réfléchir à deux fois. N’envoie pas quérir pour qui sonne le glas…

Descartes


Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose

https://www.francetvinfo.fr/societe/harcelement-sexuel/info-franceinfo-l-enquete-pour-viol-concernant-christophe-girard-classee-sans-suite_4194893.html

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 6075
Inscription: 26 Fév 2003, 05:14

Précédente

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités