et demain, l'Iran....

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: et demain, l'Iran....

Messagede sccc le 09 Jan 2018, 19:24

Ghinzani a écrit:L’ingérence de l’Iran au Liban puis ensuite en Irak, Syrie et au Yémen ne suscite aucune réaction pas plus que le taux de chômage, l’absence De liberté d’expression et de vie ni que la fortune indécente du Guide suprême.
Je ne suis pas si certain que vous qu’au nom d’une révolution presque vieille de 40 ans (avec une population aussi jeune) et sans lavage de cerveau que ce type de vie soit tellement idéalisé par les iraniens.
Si le pouvoir musèle à ce point le net, c’est qu’il craint les conséquences de ce dernier sur un peuple soumis.

L’Iran en est là pour certaines raisons, raisons qui sont intimement liées aux ingérences étrangères.
Un coup d’état mené pars les USA et le Royaume Unis qui a mis au pouvoir une dictature sanglante à la solde des premiers pendant 26 ans, suivi de 37 ans de sanctions assorties de tentatives de déstabilisations et de menaces de guerre par les pires représentants des droits de l’homme , à savoir les USA, Israël, l’Arabie Saoudite et les micro monarchies pétrolières à leur solde.
Et tu t’étonnes que l’Iran ne se laisse pas faire?
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 19230
Inscription: 22 Fév 2003, 19:32
Localisation: Belgique

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Hugues le 12 Jan 2018, 01:47



Hugues
Hugues
 

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Cortese le 12 Jan 2018, 03:21

Je peux comprendre un anglais simple, mais là j'ai strictement rien compris,
Avatar de l'utilisateur
Cortese
dieu
 
Messages: 30183
Inscription: 23 Fév 2003, 20:32

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Ouais_supère le 12 Jan 2018, 07:30

En gros, Bruxelles réaffirme sa confiance dans l'accord avec l'Iran (le fameux JCPOA le plan qui lève les sanctions à l'encontre du pays).
Il est rappelé notamment aux Etats Unis d'arrêter de remettre ce plan en question dans le 3).
Ouais_supère
 
Messages: 20667
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Shoemaker le 12 Jan 2018, 12:33

Au cas où Trump résilie l'accord, on verra si l'UE a vraiment des "co..." (au moins un peu...).
Déjà qu'avec Israel, c'est à plat ventre toute, alors avec le mastodonte US...
A suivre.
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18776
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Hugues le 12 Jan 2018, 14:47



Hugues
Hugues
 

Re: et demain, l'Iran....

Messagede sccc le 12 Jan 2018, 21:48

S'il devait les rétablir il deviendrait de plus en plus difficile de nier l'ingérence israélienne russe dans les affaires internes des USA.
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 19230
Inscription: 22 Fév 2003, 19:32
Localisation: Belgique

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Hugues le 13 Jan 2018, 00:24

http://www.europe1.fr/international/iran-trump-confirme-la-levee-des-sanctions-sur-le-nucleaire-mais-pour-la-derniere-fois-3544520

Donald Trump souhaite un renforcement de l'accord sur le nucléaire avec l'Iran d'ici quatre mois. Si tel n'est pas le cas, les États-Unis se retireront de l'accord de 2015, a-t-il prévenu.

Les États-Unis restent pour l'instant dans l'accord historique de 2015 sur le nucléaire iranien mais Donald Trump a lancé vendredi un ultimatum aux Européens afin qu'ils l'aident à le durcir dans les prochains mois s'ils veulent éviter un retrait pur et simple de Washington.

"C'est la dernière chance". Le président américain a confirmé la suspension des sanctions économiques contre l'Iran levées dans le cadre de cet accord conclu avec Téhéran et les autres grandes puissances (Chine, Russie, France, Allemagne et Royaume-Uni). Mais la Maison-Blanche a prévenu qu'il s'agit "de la dernière suspension qu'il va signer". "C'est la dernière chance", a lancé Donald Trump dans un communiqué, exigeant un "accord" avec les Européens pour "remédier aux terribles lacunes" du texte, dont il est un grand pourfendeur alors que tous les autres signataires le défendent mordicus car il est censé empêcher l'Iran de se doter de l'arme atomique.

120 jours pour trouver une entente. "En l'absence d'un tel accord" avec les Européens, les États-Unis réimposeront les sanctions liées au nucléaire iranien, a-t-il prévenu, ce qui signerait la mort immédiate du pacte conclu il y a deux ans et demi à Vienne. "Et si à tout moment j'estime qu'un tel accord n'est pas à notre portée, je me retirerai de l'accord" de 2015 "immédiatement", a-t-il menacé. Concrètement, cela laisse 120 jours, jusqu'à la prochaine échéance de suspension des sanctions, pour trouver une entente avec les Européens sur "un accord de suivi" visant à durcir les conditions du texte initial, a expliqué un haut responsable de l'administration américaine. Et ce, sans inclure dans le processus les Iraniens, pourtant signataires de l'accord de Vienne.

Donald Trump, qui juge que le pacte de 2015, conclu par l'administration de son prédécesseur démocrate Barak Obama, n'est pas assez sévère avec Téhéran, avait refusé mi-octobre de "certifier" devant le Congrès américain que le régime iranien en respectait les termes. Mais jusqu'ici, cette "non-certification" est restée symbolique et n'a pas entraîné le retour des sanctions américaines.

Pour l'Iran, l'accord n'est pas "renégociable". Dans un message sur son compte Twitter, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, estime que le président américain ne fait que se livrer "à des tentatives désespérées de saper les fondements d'un accord multilatéral solide", et que celui-ci n'est pas "renégociable".

Sanctions contre le chef de l'Autorité judiciaire. S'il a accepté, à contre-cœur, de signer une "dernière" fois leur suspension, le président américain a aussi choisi de maintenir la pression sur le régime iranien en imposant de nouvelles sanctions ciblées non liées au programme nucléaire. Le Trésor américain a ainsi sanctionné vendredi quatorze personnes ou entités iraniennes pour des "violations des droits de l'homme" ou en lien avec le programme balistique controversé de Téhéran. Ces sanctions visent en premier lieu le chef de l'Autorité judiciaire Sadegh Amoli Larijani. Selon un autre haut responsable de l'administration Trump, sa présence sur la liste des personnes sanctionnées "aura des conséquences politiques sérieuses" car cela revient à frapper "le sommet du régime", mais les États-Unis assument ce "message fort".


Hugues
Hugues
 

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Hugues le 17 Jan 2018, 19:32

Le Guide suprême Ali Khamenei publie une vidéo sous-titrée en anglais à l'intention notamment de Donald Trump et des gouvernements européens (dont Macron est vu comme le porte parole), prenant à témoin les simples citoyens du monde entier (tout en leur expliquant le point de vue de l'Iran):


Hugues
Hugues
 

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Shoemaker le 29 Jan 2018, 18:29

La fable de la “menace nucléaire iranienne”
BRUNO GUIGUE·LUNDI 29 JANVIER 2018
Transis d’admiration devant le verbiage polyglotte de Macron à Davos, les médias français ont soigneusement occulté un fait majeur : Donald Trump va demander au Congrès 716 milliards de dollars pour le Pentagone au titre de l’année budgétaire 2019. Cette hausse de 7% par rapport au budget 2018 ne servira pas à remplacer les boutons de culotte. Selon un document confidentiel publié par le Huffington Post, le Pentagone envisage la possibilité d’une riposte atomique dans le cas de “très grosses attaques conventionnelles”. Document d’orientation stratégique, le projet de Nuclear Posture Review pour 2018 prévoit donc une modernisation de l’arsenal atomique dont le coût est évalué par une agence fédérale, le Congressional Budget Office, à 1200 milliards de dollars sur 30 ans.

Ce projet de réarmement massif, pourtant, ne semble pas émouvoir les populations ni passionner les observateurs. Il faut dire qu’on a tout fait pour que l’arbre cache la forêt. Depuis quinze ans, dirigeants et médias occidentaux ne cessent d’agiter l’épouvantail de la “menace nucléaire iranienne”. Cette fable géopolitique, les médias dominants la distillent à longueur de colonnes, comme s’il était évident qu’un pays sans la bombe est plus dangereux qu’un pays qui l’a déjà utilisée, et qui entend développer le monstrueux arsenal dont il dispose. Pour faire avaler de telles sornettes, la propagande martèle alors une idée simple : “le programme nucléaire iranien menace le traité de non-prolifération nucléaire”. Il est curieux, toutefois, qu’on n’ait jamais songé à répondre : “Si vous tenez tant à ce traité, pourquoi ne pas commencer par l’appliquer ?”

Les puissances occidentales, en effet, n’ont jamais fait le moindre effort pour convaincre Israël, l’Inde et le Pakistan de signer le TNP. Refusant d’adhérer au traité, ces trois pays ont constitué un arsenal hors-la-loi. Echappant à tout contrôle, il est tout de même plus préoccupant qu’une bombe iranienne qui n’existe pas. Ce n’est pas tout. Le traité prévoit aussi un désarmement nucléaire que les cinq Etats “légalement” dotés d’armes atomiques (USA, France, Royaume-Uni, Chine, Russie) ont superbement ignoré. A l’origine de cet échec, les Etats-Unis ont dénoncé le traité Start II avec Moscou et installé un bouclier anti-missiles en Europe. Pire encore, ils n’ont cessé de développer un arsenal dont “l’usage préventif” est affirmé par la Nuclear Posture Review de 2002. Autorisant l’utilisation d’armes nucléaires en première frappe, cette révision doctrinale a ouvert une fantastique boîte de Pandore.

Si l’on écoute la propagande iranophobe, le monde civilisé doit se tenir prêt à riposter à la salve dévastatrice des mollahs iraniens, ces “fous de dieu” enturbannés résolus à précipiter l’apocalypse. Mais la réalité est à des années-lumière de ces délires. En fait, l’establishment des Etats-Unis n’en finit pas de digérer le traumatisme de la révolution iranienne, lourd d’humiliation symbolique (les otages de Téhéran) et de fiasco géopolitique (la chute du Chah). Pièce par pièce, Washington a donc bâti une démonologie où la République islamique est présentée comme une dictature maléfique, dont le comportement erratique ferait peser sur la planète un péril mortel. Affabulation à grande échelle, manifestement, dont la seule fonction est d’inhiber le développement d’une grande nation rétive à l’ordre impérial.

Les fais sont parlants. Accusé de vouloir la fabriquer, l’Iran ne détient pas l’arme nucléaire. les USA sont la première puissance nucléaire et la seule à en avoir fait usage. Seul Etat du Proche-Orient possédant la bombe (plus de 400 têtes nucléaires), Israël jouit de son côté d’un privilège dont il n’entend pas se défaire : il a le droit de détenir l’arme suprême à condition de ne pas s’en vanter. Avec la complicité occidentale, la duplicité israélienne fait coup double. Elle exerce un effet dissuasif puisque la bombe existe, sans encourir les foudres internationales puisqu’il est entendu qu’elle n’existe pas. Cet incroyable régime de faveur transforme la question nucléaire en conte à dormir debout : une bombe purement virtuelle devrait nous donner des sueurs froides (Iran), alors qu’un arsenal colossal mais officiellement inexistant ne devrait susciter aucune inquiétude (Israël).

Soustrait à tout contrôle international, le programme nucléaire sioniste bénéficie depuis l’origine d’une impunité totale. Les Occidentaux fustigent le risque de prolifération, mais l’histoire de la bombe israélienne montre qu’ils en sont directement responsables. Ben Gourion a lancé le programme nucléaire sioniste dès le début des années 50, et la France lui a immédiatement apporté son concours. Un accord secret avec le socialiste Guy Mollet, en 1956, a permis à l’Etat hébreu de maîtriser la technologie nucléaire, et la centrale de Dimona a été construite avec l’aide de techniciens français. Unis dans la lutte contre le nationalisme arabe, la France et Israël ont scellé un pacte dont la calamiteuse expédition de Suez fut le principal fait d’armes.

Prenant le relais de l’alliance française à la fin des années 60, les Etats-Unis ne sont pas moins coopératifs. Aux termes de l’accord entre Lyndon Johnson et Golda Meir, aucune pression ne doit s’exercer sur Israël pour lui faire signer le traité de non-prolifération. En échange, Israël cultive l’ambiguïté sur la réalité de son arsenal nucléaire. Complaisante dérogation à la loi internationale, en somme, contre respect scrupuleux de la loi du silence. En attendant, les Occidentaux s’acharnent sur l’Iran, lui prêtant un projet militaire imaginaire, alors même que Tel Aviv multiplie les menaces contre Téhéran. La République islamique, pourtant, n’a jamais agressé ses voisins. On ne peut en dire autant d’Israël, qui a bombardé l’Egypte, la Syrie, le Liban, la Jordanie, l’Irak et la Tunisie, sans parler des territoires palestiniens quotidiennement pris pour cibles.

Jetant un écran de fumée sur cette réalité, la propagande occidentale traite le régime iranien de “théocratie fanatique”. Ce n’est pas un mollah, pourtant, qui a déclaré que “notre Etat est le seul en communication avec Dieu”. C’est Effi Eitam, ex-ministre israélien et chef du parti national-religieux. Imbibé d’un orientalisme de pacotille, le discours dominant décrit la République islamique comme un repaire d’illuminés férus d’eschatologie qui rêveraient d’immoler Israël avec la bombe atomique ! Quel dommage que les pourfendeurs de l’Iran ne nous aient pas gratifiés de considérations aussi inspirées sur la bombe israélienne : elle a pour caractéristique de faire planer, elle, une menace non virtuelle. Entre la prétention sioniste à “communiquer directement avec Dieu” et l’obstination mystique de Tel Aviv à posséder l’arme suprême, on aurait pu déceler, ici aussi, une singulière “eschatologie”.

Autre paradoxe qui ne manque pas de saveur : l’Occident accuse l’Iran de vouloir fabriquer la bombe, mais c’est la République islamique qui a interrompu le programme nucléaire en 1979. Encouragé par les USA, le Chah avait signé de juteux contrats avec la France et l’Allemagne pour la construction de centrales nucléaires. L’opposition ayant dénoncé cette politique, jugée onéreuse pour un pays riche en hydrocarbures, le programme est aussitôt suspendu par le gouvernement de la République islamique. Il fallut la sanglante guerre Iran-Irak (1980-1988) pour changer la donne. Seul face à l’agresseur irakien, le gouvernement iranien a mesuré sa faiblesse face à une coalition faisant bloc avec Saddam Hussein. La participation des puissances occidentales, les livraisons d’armes chimiques à l’Irak, la destruction en plein vol d’un Airbus iranien lui ont fait prendre conscience du danger.

C’est dans ce contexte que les dirigeants iraniens ont vu dans le nucléaire civil un atout technologique, un attribut de la souveraineté et une source de fierté nationale. La possession de l’arme nucléaire, elle, est jugée impie par les autorités religieuses, et aucun programme nucléaire militaire n’a été officiellement engagé en Iran. Ses accusateurs ont constamment prétendu le contraire, mais sans en fournir la moindre preuve. Le discours obsessionnel contre Téhéran, en réalité, confond délibérément deux choses : la capacité technologique de produire des armes nucléaires, et la décision politique de produire de telles armes. Au motif que cette capacité a été atteinte, on accuse Téhéran de vouloir se doter de la bombe. Mais ce raisonnement est d’une criante perversité, puisqu’au lieu de demander des comptes à ceux qui ont la bombe, on s’acharne contre un Etat qui n’en veut pas.

Montée de toutes pièces, la “menace nucléaire iranienne” est une fable qui vise à neutraliser un grand pays non-aligné. Souverain, désendetté, farouchement attaché à son indépendance, l’Iran a un potentiel qui effraie les tenants de l’ordre impérial. Les dirigeants iraniens ont signé l’accord de 2015 parce qu’ils privilégient le développement de leur pays. Ils veulent la levée des sanctions pour satisfaire une population de 80 millions d’habitants. L’accord sur le nucléaire soumet ce grand pays à un régime de contrôle international sans précédent, mais Téhéran l’a accepté. En accusant l’Iran de “soutenir le terrorisme”, Trump veut interrompre ce processus de normalisation. Poussé par les marchands d’armes, il poursuit la diabolisation de l’Iran d’une façon grotesque. L’impérialisme ne désarme jamais, et les mensonges continueront. Mais l’Iran sait que le temps joue en sa faveur, et il saura résister aux provocations d’une superpuissance en déclin.
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18776
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Ghinzani le 01 Fév 2018, 09:17

Une fois n’est pas coutume : beaucoup d’admiration pour une iranienne Daria Safai .
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25529
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: et demain, l'Iran....

Messagede sheon le 01 Fév 2018, 11:34

Elle a dit que l'Iran était une dictature dangereuse ?
Donnez une Ferrari à Leclerc et on n'en parle plus.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 18490
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Ghinzani le 01 Fév 2018, 13:08

sheon a écrit:Elle a dit que l'Iran était une dictature dangereuse ?

Elle représente un modèle parfait d’integration.
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25529
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: et demain, l'Iran....

Messagede sheon le 01 Fév 2018, 13:25

:lol: :lol:
Faut lui donner une tape sur la tête pour la féliciter.
Donnez une Ferrari à Leclerc et on n'en parle plus.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 18490
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55
Localisation: Dans les nuages.

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Ghinzani le 01 Fév 2018, 14:23

sheon a écrit::lol: :lol:
Faut lui donner une tape sur la tête pour la féliciter.

Mieux que cela, lui permettre de faire des émules.
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25529
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Hugues le 05 Fév 2018, 15:41

Hugues, au début janvier a écrit:Enfin cesse de projeter tes propres certitudes sur ce que voulaient ou veulent les Iraniens. Il ne veulent surement pas ce que tu veux, ce que veut Mr Trump ou Mr Nethanyahou. Cesse de récupérer leurs désirs en les prenant pour les tiens.

Les Iraniens n'ont aucune envie de mettre fin à la République Islamique. Parce que cette république qui mérite son nom, quoi que tu en dises, c'est leur oeuvre (justement parce qu'elle mérite son nom), et si elle doit changer, elle évoluera naturellement comme ils le veulent, pas comme toi ou ces monsieurs voudraient l'imposer du dehors.


C'est ce que je disais :

Compulsory Veils? Half of Iranians Say ‘No’ to Pillar of Revolution

The office of Iran’s president on Sunday charged into the middle of one of the most contentious debates over the character of the Islamic Republic, suddenly releasing a three-year-old report showing that nearly half of Iranians wanted an end to the requirement that women cover their heads in public.



Bon c'est un article un peu orienté (propagande et jugement colonialiste oblige), mais c'est le meilleur qui existe en anglais ou français (il y a mieux et plus objectif en farsi, mais ... c'est en farsi...)...
Car en étant plus objectif, ça signifie aussi qu'une autre moitié veut l'obligation et que le pays est divisé.

Pour montrer que le rapport au voile est ambivalent (c'est une obligation, mais c'est aussi un choix souvent, sans rapport même avec une idée de domination ou de patriarcat) :


Elle précise aussi en farsi que si ça n'était pas obligatoire, c'était son désir profond à elle, dans le but d'être fidèle à sa culture et ses croyances profondes, et "d'être déjà grande"...
Ella a répété par ailleurs souvent ces dernières années, tout en militant pour le choix et en se considérant comme féministe (c'est sans doute la célébrité qui s'affiche le plus ainsi en Iran) qu'elle tenait personnellement à son voile comme instrument de beauté, et comme instrument de sa relation intime à Dieu.

Et on ne peut pas la contredire en la matière:
Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Hugues

PS: Le rapport (qui évoque une variété de tenues féminines d'ailleurs) .. attention, les allergiques vous entrez sur un site du gouvernement iranien:
http://www.css.ir/Media/PDF/1396/11/14/636532375414083535.pdf
Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher
Hugues
 

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Ghinzani le 05 Fév 2018, 16:24

Déjà les iraniens ne peuvent pas s’exp Librement dans leur pays.
Un état où un groupe de mollahs affame son peuple...
:roll:
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25529
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Hugues le 05 Fév 2018, 16:27

Oh non! Encore un bot au discours prémaché a détourné le compte de Ghinzani.

Au lieu d'avoir un débat intéressant, sur les évolutions de l'Iran, on va retomber au fossé. Maudit bot, rendez-nous Ghinzani...

Hugues
Hugues
 

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Ghinzani le 05 Fév 2018, 16:35

Hugues a écrit:Oh non! Encore un bot au discours prémaché a détourné le compte de Ghinzani.

Au lieu d'avoir un débat intéressant, sur les évolutions de l'Iran, on va retomber au fossé. Maudit bot, rendez-nous Ghinzani...

Hugues

Oui oui évite le sujet des mollahs qui pillent le pays en lâchant tes conneries à mon sujet Hugues.
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25529
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Hugues le 05 Fév 2018, 16:43

C'était le sujet? Euh non c'est le voile.. On ne va pas aller au fossé de tes digressions parce que tu as décidé mon cher.

Quant au fait de savoir si ton affirmation est un sujet.
Non. Tout simplement parce que tu te méprends sur des faits sociaux, ancien de centaines d'années.. En Italie ou en Grèce, que l'Eglise Catholique ou Orthodoxe soit de très gros propriétaire terrien, ça s'explique par l'histoire.
C'est de même en Iran, et je n'ai pas attendu 2018 pour le découvrir. Les règnes des deux Shah n'y ont rien changé. J'ai du l'apprendre il y 15-20 ans moi, pas dans une hystérie propagandiste.
Retour au sujet.

Hugues
Hugues
 

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Ghinzani le 05 Fév 2018, 16:46

Hugues a écrit:C'était le sujet? Euh non c'est le voile.. On ne va pas aller au fossé de tes digressions parce que tu as décidé mon cher.

Quant au fait de savoir si ton affirmation est un sujet.
Non.

Hugues

Donc pour toi les mollahs ne détiennent pas des fortunes colossales et n’on Pas la main mise sur les secteurs porteurs de l’économie Iranienne ?
Pour toi, les iraniens ont une liberté d’expression dans leur pays ?
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25529
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Hugues le 05 Fév 2018, 17:01

J'ai répondu, plus haut.

Et oui il y a une relative liberté d'expression. On peut critiquer publiquement le guide suprême sur sa personne ou ses décisions ou son mode de pouvoir par exemple. Qu'on soit célèbre ou non.
En revanche, hors de question de trahir la nation, c'est la ligne rouge.

Maintenant, retour au sujet. Enfin ?
Ou il te gêne trop et tu ne vas cesser de digresser ?

Hugues
Hugues
 

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Ghinzani le 05 Fév 2018, 17:10

Hugues a écrit:J'ai répondu, plus haut.

Et oui il y a une relative liberté d'expression. On peut critiquer publiquement le guide suprême sur sa personne ou ses décisions ou son mode de pouvoir par exemple. Qu'on soit célèbre ou non.
En revanche, hors de question de trahir la nation, c'est la ligne rouge.

Maintenant, retour au sujet. Enfin ?
Ou il te gêne trop et tu ne vas cesser de digresser ?

Hugues

Tu as lu le premier paragraphe ?
Réponds y et repose tes questions clairement, svp...et si tu pouvais ( si c’est possible pour toi évidemment) éviter les attaques personnelles... elles ne sont pas appréciées sur ce forum....
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25529
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Hugues le 05 Fév 2018, 17:17

J'ai répondu.
Plus haut. Va lire.
Avant même que tu aies posé la question.

Fin du détournement ?
Ou tu fais tout pour qu'on découpe le sujet en deux ?

Je suis le seul à répondre aux questions et à chercher la discussion. Sur ce sujet comme sur l'autre. Et tu te permets de faire l'arbitre quand tu fuis toute argumentation et quand je suis le seul à répondre à tes digressions quand on attend toujours de revenir au sujet?
Quant à t'attaquer personnellement, en aucun cas. Evoquer des souvenirs et des faits, ce n'est pas infamant si ?

Fin du détournement.

Hugues
Hugues
 

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Ghinzani le 05 Fév 2018, 17:20

Hugues a écrit:J'ai répondu.
Plus haut. Va lire.
Avant même que tu aies posé la question.

Fin du détournement ?
Ou tu fais tout pour qu'on découpe le sujet en deux ?

Je suis le seul à répondre aux questions et à chercher la discussion. Sur ce sujet comme sur l'autre. Et tu te permets de faire l'arbitre quand tu fuis toute argumentation et quand je suis le seul à répondre à tes digressions quand on attend toujours de revenir au sujet?
Quant à t'attaquer personnellement, en aucun cas. Evoquer des souvenirs et des faits, ce n'est pas infamant si ?

Fin du détournement.

Hugues

Quelle est ta question ?
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25529
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Hugues le 05 Fév 2018, 17:29

Il n'y en avait pas sinon que d'attendre le point de vue de qui voudrait sur ce qui était évoqué, au delà de la digression pavlovienne prévisible et sans intérêt.

Je désespère maintenant. Noyé qu'est mon message.

Hugues
Hugues
 

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Ghinzani le 05 Fév 2018, 17:44

Hugues a écrit:Il n'y en avait pas sinon que d'attendre le point de vue de qui voudrait sur ce qui était évoqué, au delà de la digression pavlovienne prévisible et sans intérêt.

Je désespère maintenant. Noyé qu'est mon message.

Hugues

Donc tu insistes sur ma réponse d’un Question qui n’existe pas.... :roll:
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25529
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Rainier le 05 Fév 2018, 18:10

Finalement ça a l'air pas si mal que ça l'Iran ...

:good :good

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 14242
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Hugues le 05 Fév 2018, 18:11

Ghinzani a écrit:
Hugues a écrit:Il n'y en avait pas sinon que d'attendre le point de vue de qui voudrait sur ce qui était évoqué, au delà de la digression pavlovienne prévisible et sans intérêt.

Je désespère maintenant. Noyé qu'est mon message.

Hugues

Donc tu insistes sur ma réponse d’un Question qui n’existe pas.... :roll:


Tu dois confondre avec l'autre sujet où tu ne réponds pas de façon têtue, choisissant la fuite, tout en assénant toute une somme de questions à laquelle on a la naïveté de répondre.
Ici je n'ai cessé d'attendre qu'on en vienne au sujet, et qu'on cesse le détournement, faisant même l'effort d'y répondre pour qu'enfin on s'intéresse à ce qui est évoqué. Je ne t'ai jamais demandé de répondre à une question.

Maintenant, retour au sujet. Enfin ?
Ou il te gêne trop et tu ne vas cesser de digresser ?


C'était le sujet? [...]
Retour au sujet.


Fin du détournement ?
Ou tu fais tout pour qu'on découpe le sujet en deux ?
[...]
Fin du détournement.


Espérons que ce ne soit pas déclaration vaine, mais rien n'est moins sûr:
retour au sujet.

Hugues
Hugues
 

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Ouais_supère le 05 Fév 2018, 18:12

Rainier a écrit:Finalement ça a l'air pas si mal que ça l'Iran ...

:good :good

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


A qui sont les doigts sur le dossier de la chaise ?
Ouais_supère
 
Messages: 20667
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54


Re: et demain, l'Iran....

Messagede Ghinzani le 19 Fév 2018, 15:05

Le Docteur Djalali est naturalisé suédois.
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25529
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Shoemaker le 19 Fév 2018, 17:28

Ghinzani a écrit:Le Docteur Djalali est naturalisé suédois.

A lui les grandes blondes à forte poitrine !
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18776
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Aiello le 19 Fév 2018, 17:39

Shoemaker a écrit:
Ghinzani a écrit:Le Docteur Djalali est naturalisé suédois.

A lui les grandes blondes à forte poitrine !

Et le bonheur de monter un meuble Ikea.
Image
Avatar de l'utilisateur
Aiello
Supertouriste
 
Messages: 20955
Inscription: 04 Mar 2003, 22:58
Localisation: Quelque part dans le Devon

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Shoemaker le 19 Fév 2018, 17:52

:lol:
Une nouvelle vie s'offre à lui ! J'espère que les Mollahs ne vont pas, par pure jalousie (ah c'est que c'est aigri, un Mollah !) , le priver de toutes ces belles opportunités ! :D
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
OTAN delenda est
 
Messages: 18776
Inscription: 24 Nov 2003, 12:11
Localisation: Out of Africa

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Ghinzani le 21 Fév 2018, 16:33

Effectivement la nostalgie de l’et 1988...
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25529
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Porcaro56 le 27 Fév 2018, 03:59

L Iran c est bien le pays qui ne reconnaît pas Israël et qui veut les rayer de la carte et les exterminer non ?
Alors le débat shiite vs me laisse assez indifférent. Qui veut y passer ses vacances ou y immigrer ?
Avatar de l'utilisateur
Porcaro56
 
Messages: 1370
Inscription: 15 Oct 2017, 16:38
Localisation: france

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Hugues le 27 Fév 2018, 15:55

Porcaro56 a écrit:qui veut les rayer de la carte et les exterminer non ?


Faux.

Mais ça a été démontré ici même il y a 12 ou 13 ans.
Puis cela avait été évoqué discrètement dans un grand journal britannique par un courageux journaliste sans être repris nul part.

Et pire, suivant la voix de leur maître qui avait changé d'avis, cette information a même été publiée dans l'ensemble de la presse dominante il y a 5/6 ans:

http://www.lepoint.fr/monde/iran-ahmadinejad-n-a-jamais-appele-a-rayer-israel-de-la-carte-26-04-2012-1455392_24.php

http://www.rtl.fr/actu/international/et-si-ahmadinejad-n-avait-jamais-appele-a-rayer-israel-de-la-carte-7747337289

"Erreur qui n'a jamais été corrigée, que ce soit à Téhéran ou à Jérusalem." (Oh que si à Téhéran cela a été dénoncé cette traduction)




Ce qui est bien avec ces deux articles, c'est qu'on voit l'aveu, par son auteur même, que la propagande en question était née.... en Israël.

Ce genre d'affirmation ici est à l'avenant de l'ensemble de tes propos. Des a priori et des croyances soutenues par des faits, qui n'en sont pas, puisque nés d'une propagande, tu avales volontairement sans esprit critique.

Par ailleurs, juste une simple question, toi qui demandes tant de comptes à tes interlocuteur.
Pourquoi poster et remonter ce sujet ? Tu ne réagis même pas à un propos tenu. Ou à une actualité.
Tu ne fais semble-t-il que laisser passer un accès de rage soudain et mystérieux (façon maladie de Tourette, mais à l'opposé du syndrôme, ce sont des propos pensés que tu partages), qui n'est d'aucun intérêt pour la collectivité.

Hugues
Hugues
 

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Ghinzani le 27 Fév 2018, 16:56

Un petit mot sur l'été 1988, toi qui connais si bien la justice iranienne...
Image
Avatar de l'utilisateur
Ghinzani
 
Messages: 25529
Inscription: 12 Sep 2005, 18:38

Re: et demain, l'Iran....

Messagede Porcaro56 le 27 Fév 2018, 18:24

Hugues a écrit:
Porcaro56 a écrit:qui veut les rayer de la carte et les exterminer non ?


Faux.

Mais ça a été démontré ici même il y a 12 ou 13 ans.
Puis cela avait été évoqué discrètement dans un grand journal britannique par un courageux journaliste sans être repris nul part.

Et pire, suivant la voix de leur maître qui avait changé d'avis, cette information a même été publiée dans l'ensemble de la presse dominante il y a 5/6 ans:

http://www.lepoint.fr/monde/iran-ahmadinejad-n-a-jamais-appele-a-rayer-israel-de-la-carte-26-04-2012-1455392_24.php

http://www.rtl.fr/actu/international/et-si-ahmadinejad-n-avait-jamais-appele-a-rayer-israel-de-la-carte-7747337289

"Erreur qui n'a jamais été corrigée, que ce soit à Téhéran ou à Jérusalem." (Oh que si à Téhéran cela a été dénoncé cette traduction)




Ce qui est bien avec ces deux articles, c'est qu'on voit l'aveu, par son auteur même, que la propagande en question était née.... en Israël.

Ce genre d'affirmation ici est à l'avenant de l'ensemble de tes propos. Des a priori et des croyances soutenues par des faits, qui n'en sont pas, puisque nés d'une propagande, tu avales volontairement sans esprit critique.

Par ailleurs, juste une simple question, toi qui demandes tant de comptes à tes interlocuteur.
Pourquoi poster et remonter ce sujet ? Tu ne réagis même pas à un propos tenu. Ou à une actualité.
Tu ne fais semble-t-il que laisser passer un accès de rage soudain et mystérieux (façon maladie de Tourette, mais à l'opposé du syndrôme, ce sont des propos pensés que tu partages), qui n'est d'aucun intérêt pour la collectivité.

Hugues

A oui l Iran pays de paix et d amour en quelque sorte. Comme l Islam en fait.
L essentiel c est que ty y crois en fait.
Avatar de l'utilisateur
Porcaro56
 
Messages: 1370
Inscription: 15 Oct 2017, 16:38
Localisation: france

Re: et demain, l'Iran....

Messagede sccc le 27 Fév 2018, 18:26

Une nouvelle diversion?
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 19230
Inscription: 22 Fév 2003, 19:32
Localisation: Belgique

PrécédenteSuivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité